(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire topographique du département de la Dordogne, comprenant les noms de lieu anciens et modernes; rédigé sous les auspices de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Dordogne"

'^l ^ 



Lf^ 



niCTIOW \\\\\l TOPOGU APHIOl K 



nK 



LA FRANCE 



C Jl P R E N A N T 



LKS NOMS DE UVA ANCIENS ET MODKHNES 



p II p. L 1 1: 



l'AB ORDRE Di; MIMSTRE DE L'1^STRLCTI0.^ l'I lîI.IQUE 



t r SOIS I A Dl JI te I IIIN 



1)1 COMITÉ DES TRAVAUX IIISTOBIQUES ET DES SOCIÉTÉS SAVANTES 



DICTION?^AIRË TOPOGHAPHIQUE 



DÉi'AHTEMKNÏ DE LA DOIIDOGNE 

COMPnKNANT 

LKS NOMS l)K I.IKI WCIF-NS KT MODKRNKS 

RÉDIGÉ SOL' S I.KS A II S 1> I C K S 

DE LA SOCIÉTK IV \(;HI(U LTL HK , Sr.IKNCKS IIT \l!Ts |(|; |.\ |K»|;i)n(;\i: 

PAH M. LE V l)i: (.01 lUilLS 

MKMBRr. DK CETTE SOCIÉTÉ 
CORRESPONDANT Df MIMSTÈRE DK I.INSTRI CT|n> PI BI.IQI E POIIl LES TR»VMi\ lllsinlin.a I ' 




P V Kl S 



/ ^ 5 I GJ 
3 • \\ -^'^ 



IMIMUAIEHIE NATIONALE 



M DCCC LXXIII 



DC 
11 






Ol'ù'^'è 



IINTRODUGTION. 



DESCRIPTION PHYSIQl K. 

LE SOL. 

Le département do la Dordogne est compris entre i4° 35' 5 3" (à Biron)el/i5° Au' 35" 
(ail delà de Busseroles) do latitude nord et enire o° 53' tio" (Nadaillac) et '2° ù-Ï -j.o" 
(la Rociie-Chalais) de longitude ouest. 

Il est borné au nord [)ar les dé[)artenionts do la Haute-Vienne cl de la (lliareiite, 
et dos autres côtés par ceux de la (iorroz<\ du Lot, de Lot-et-Garonne, de la Gironde 
et de la Cliarente-Inlérieure. 

Sa superlicie est de 5,1 83 kilomètres carn's; sa pojiulalion, d'après le recense- 
ment de iSyj, de '180,1. '11 habitants. 

Voici ses dimensions, d'après le Tableau des Communes, par M. Marrot : 

ttLa plus grande longueur \. S., depuis l'extronnlf' nord de la commune de Busse- 
« rôles jusqu'à l'exlriMnité S. de la conmiune de Loubéjac, suivant une ligne qui fait 
•'avec le méridien un angle de 0° 27' 7", est en arc de 1° 1 3' 3o", et en mesures li- 
«néaires de i3G,i 1 5 mètres. 

-La plus grande largeur E. 0., depuis l'extrémité E. do la conniiuno de IVadaillac 
f^jusqu'au pont du Glialaure (commune de Sainte-Aulaye), suivant une ligne qui forme 
-avec le parallèle un angle de 0° V b-j", est en arc de 1° ng' 1 3", et en mesures linéaires 
«de 1 1 y.aaS mètres. 

5 La largeur E. 0., de[)uis le point où la Dordogne entre (ian> li' département (com- 
-mune de Cazoulès) jus(|u'à sa sortie (commune de la .Mothe-.Montravel), suivant une 
-ligne qui fait avec le parallèle un angle de 0° ■/ 17", est en arc do 1° 28' 29", et en 
- mesures linéaires do 116,261 métros, r 

11 occupe la dernière assise des contre-forts sur lestpiols s'ajqmio à l'ouo^l lo [ila- 
teau central, et est ainsi placé sur un plan général d'inclinaison. 

Le niveau le plus bas est l'extrémilé occidentale de l'arrondissement do Bergerac: 
Dordogne. a 



„ INTRODUCTION. 

il se confond alors avec celui des plaines de la Garonne. Au point où la Dordogne 
pc^nètre dans le déparlenienl, le sol a 78 mètres d'altitude; à celui où elle en sort, il 
n'a plus (jue k mètres. 

En deçà de Bergerac, les pentes montent graduellement dans les directions sud, est 
et nord ; c'est à la circonférence que sont les hauteurs les plus considérables. Vers le 
nord, entre la Dordogne et l'ille, elles ne dépassent pas aoo mètres; i5o mètre.s 
entre i'Ilie et et la Drone, dans le plateau ondulé de la Double; puis au delà de cette 
direction, l'arrondissement de Nontron, qui joint la Haute-Vienne, présente les som- 
mités les plus élevées : la principale a /cyS mètres d'altitude dans la commune de 
Saint-Pierre-de-Frugie. 

Sur la limite de l'est, dans les arrondissements de Périgueux et de Sai'lat, les hauts 
coteaux ont de 3oo à 35o mètres; ils s'abaissent au sud-est de Bergerac, et Biron, le 
point culminant du vaste plateau rpii s'étend sur la rive gauche de la Dordogne, ne 
dépasse pas â3(i mètres'. 

Le système hydraulique pour le cours des eaux est la résultante de l'adossement de 
la contrée aux plateaux du Limousin et aux rampes de l'Auvergne. Les rivières qui sil- 
lonnent presque parallèl(Miient entre elles le nord du déparlement, et dont les piin- 
cipales son! la Drone et l'ille, descendent, ainsi que leurs affluents, dans une direction 
N. S. jusqu'à ce (pie l'une ajirès l'autre, lléchissant vers l'ouest devant la ceinture rocheuse 
de la grande vallée ipii traverse le département de l'est à l'ouest dans sa partie méridio- 
nale, elles soient rejetées au delà de son territoire; là, n'ayant plus entre elles ([u'un 
sol plus abaissé, elles finissent par se joindre : la Drone se perd dans l'Ilh', l'ille dans 
la Dordogne, et celle-ci, qui n'était que le grand torrent de l'Auvergne, devient alors 
la seconde grande rivière du sud-ouest de la hrance et porte majestueusement toutes 
ces eaux montagneuses aux eaux jivn'néennes de la Garonne, avec laquelle elle se 
confond nu bec d'Ambez. 

' Quelques iiivcilemenls pris siii- le soi et sur les / à Bigaroquc 55* .■ 

■•ours d'eau {WrnWn, Niwlhmml dn l'AqmUm,,') : Dordogne., ponl ,1c Bergerac =9 . 

' pont (le Sainle-Foy o ■■< 

! de Perijjueux ( Ajin. 'les long.) 98"* / sous le pont de Tcrrassoi) loo " 

^ , , ,, , , ) de Nonlron (idem) aoS ., . , i sous le pont de Montien.ic q5 

Solde iVglise { / ' Vôzère... l \ . 

1 de Sa ris l (idem) i,'Î7 1 aux Eyzïes (Reliquiœ Aquiliinicœ) 58 au 

' de Belvez i8ij ' sous ie pont de Campagne 53 

Place basse de Ribérac 69 l| dc\ant Corgnoc tio " 

„, l de Born aSS ' snus le ponl de Mussidau /16 

^iaine J ' 

' dp Faux (E.iAI.) i 53 „ i à Brantôme qo 

^ ' Drone.. ' ^ 



Rivières. 



;ous le pont de Ribérac 5o 

Auve-ièi-e , sous le pout de Cubas i58 



iponl de Souillai- S'J , . ta Rudeau i35 
pont de Dôme . fig ' * " j au pont de la Rocbe-Beaucourt 87 
pont, de Caste! nau 66 Tardoire. eous Nonlrnn ]35 



INTRODUCTION. m 

L'aspect du sol est très-vari(5. Si l'on rencontre de liants plateaux sans eau. couverts 
de bruyères ou de châtaigniers, et du milieu desquels aucun objet ne repose la vnedans 
le morne horizon qui s'étend autour de soi, partout aussi se croisent des vallons ([uc 
creuse une eau ra[)ide et bruyante : ils s'enfoncent à (lavers des bois ëpais ou au-des- 
sous de rochers dont les crêtes nues les dominent. Peu dé rivières qui ne se soient 
frayé leur chemin à travers une haute barrière de |)ierre. et le pittoresque le plus sau- 
vage succède à des sites gracieux et ravissants. 

La con.stitution géologi(|ue. <pii exerce une si granile iniluence siu' la nature el la 
richesse de la végétation, est ici très-diverse. 

Une note de M. Hanlin, professeur de géologie à la faculté des sciences de Bor- 
deaux, expose (pic -^le déparlement de la Dordogne fait partie du bassin géologique du 
;'S. 0. de la France, intermédiaire par ses caractères pétrographiques et paléontolo- 
î^giques au bassin de Paris et à celui de la Méditerranée. Tous les terrains ipii outrent 
r» dans la composition de ce bassin y sont représentés, depuis les terrains primitifs jus- 
" qu'aux dépôts d'alluvion. A partir des plus anciens, ce sont les suivants : 

«Les lerrnius primitifs, composés principalement par des micaschistes et des (al- 
- schistes, forniont au M. E. du département une bande ([ui s'étend de Terrasson à Bus- 
t^sière-Badil, au \. de Nontron, où les granités dominent presque exclusivement. 

«Le terriiin lioitiller constitue un petit bassin exploité au Lardin et à Cublac, et flans 
t lequel des recherches ont été récemment faites sur les confins de la Corrèze. à 
K Larclic. 

-Ln système d'argiles et de grès rouges lie de vin. verts ou bigarrés, appartenant 
«au trias, existe aussi dans les environs de Terrasson et de Haulefort. 

•î Le terrain nirassiquc forme parallèlement au terrain primidl une i)aii(li; beaucoup 
i^^plus importante, (pii court du S. E. au .\. 0.. de[iuis les bords de la Dordogne, près 
«de Souillac, justpi'au delà de Nontron. — A la base, W'iuj^c du lias forme une bande 
R étroite qui longe principalement les terrains primitifs et les trias, cl (|ui est surtout 
«composée, inférieuremeni, par des calcaires doloiiiili(|ues brunâtres et grisâtres et, à 
-la partie supérieure, par des marnes et des argiles noires à fossiles, notamment des 
«bélemnites el des amnionites. 

r.L'étage oolithifjiie inférieur, assez développé autour d'Exideuil et au N. 0. de Non- 
« tron , est formé par des calcaires compactes el oolithiques ou |)liis ou moins cristallins, 
«durs, jaunes, dont les fossiles ne sont pas Irès-distincis. 

<^Uétiige oolithique moyen, principalement dévelo[)pé entre Thiviers el Souillac, esl 
«formé par des calcaires compactes et oolilhiques jaunâtres, dans lesquels les fossiles 
«sont encore plus rares. 



rt 



,v INTRODUCTION. 

tiVétage ooUtliique supérieur fxistf aussi; mais il est partout recouvert par les terrains 
«suivants, nui s'avancent transgressivemenl et d'une manière inégale sur les étages pré- 
«cédents. 

«Le terrain crétacé', qui apparaît sur près des trois quarts de la surface du départe- 
f^ nient, est représenté seulement, comme dans toute la bande qui s'étend de Cahors à 
«Rochefort, par le tiers supérieur du terrain. 

'tLe gault, le grès vert et l'étage néocomien manquent aJjsolument. — M. d'Archiac 
tty a établi les quatre divisions suivantes : i° sables et grès verts ou ferrugineux et cal- 
«caires à icblbyosarcolithes: 2° calcaires marneux jaunâtres avec ostracées et annno- 
îuiites; calcaires marneux gris blanc ou jaunâtres; calcaires blancs ou jaunâtres à ru- 
"distes; 3° craie grise, marneuse ou glauconieuse et micacée; h" calcaires jaunes 
« supéi'ieurs. 

^ Les terrains tertiaires forment une bande allongée du N. 0. au S. E., qui borde les 
t^ départements de la Gironde et de Lot-et-Garonne, de la Rocbe-Cbalais à Montpazier, 
'tet qui n'est que la terminaison de la najjpe éocène qui existe dans ces deux départe- 
ments. Ils présentent, à la ])artie inférieure, des marnes et des molasses sans fossiles 
tfct, à la partie suj)érieure, des calcaires d'eau douce à linmées et planorbes. 

«A partir de celte bande s'avancent, vers le N. E., de nombreux lambeaux qui 
•'masquent parliellement les terrains crétacés et jurassiques, et qui près de Nontron 
viennent même jusque sur le terrain [)rimitif. Ces lambeaux isolés n'ont |)as toujours 
f une épaisseur très-grande et sont formés généralement par des sables et des argiles, 
fr quelquefois avec cailloux roulés (juartzeux ayant de l'analogie avec les dépôts dilu- 
" viens el renfermant souvent de l'iiydroxyde de fer, (|ui sur certains points dcnient 
•< assez abondant pciur donner lieu à des extractions de minerai, comme aux environs 
f deNontron et d'Exideuil, de Sainl-Cy[)rien cl de Belvez. C'est encore au milieu de ces 
"dépôts que, conformément aux opinions de M. Co(piand, se trouve le minerai de man- 
t'ganèse de Tbiviers, qui avait d'abord été rapporté à l'étage jurassique inférieur. 

kLcs tcrrdiiis (ViiUurto)) crunprennent les dépôts diluviens à cailloux souvent primitds, 

' IjP calc.-iire crélaci.' paraît s'èlre dôposé an fond irès-lon;; cl ùtroit qui s'avani;ait de près de a 5 kilo- 

dun golfe |)rofond dont, les contours jurassùiues pas- mètres dans la iner crétacée, formant le rivage cnton- 

sent par Tlienoii, Aubas, la Cassagne, Jayac, Paulin, rant le coté S. 0. du golfe. 

Kyvigiies, Simeyrols, Gourdon, Saint-Cibranet, Saiul- I.a ville de Sarlat se trouve occuper une position 

r.ypnen et Campagne. . assez centrale dans l'intérieur même du golfe, cpie l'on 

Entre Campagne et Tliennn, l'entrée de ce golfe de pourrait nommer golfe crétacé du Sarladais {llullelin 

largeur et de profondeur, mesurée de Plazac à la Se- di- la Sociclé gcolo!',iquf de France, t. XX, p. i-jo : 

gninie (Lot), était d'environ A5 kilomètres. Noliee sur le niveau des caleaires crélaeés de Sarlnt, 

.\ Campagne se trouvait la pointe d'un promontoire par M. Harlé). 



('. 



INTRODUCTION. v 

- qui se Iroiivent dans le fond cl sui- les pentes des vallées et sur les bas plateaux qui 
-les avoisinent, et aussi les dépôts limoneux des hauteurs dont la terre végétale est 
"souvent composée. 

(5 Les alluvions modernes consistent en dépôts de sable el do jjrève dans les parties 
«basses des vallées, r 

Aujourd'hui l'aspect physique du sol se résume par le tableau suivant, drossé par 
l'adininislration départementale. 

ÉTAT INDIQUANT PAR NATCfiE DE TEHRAIN LA SUPERFICIE DU DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 

PROPRIÉTÉS IMPOSABLES. 

Terres labourables et terrains dvaluds par assiriiilalioii à ces terres. . . SSg.dSa'' 0.1' 5»)* 

Prés et hcrbajjes 75,iJ58 ô8 65 

Vignes ij5,6 1 5 jC 95 

Bois et forêts ao^.tjûO 1 99 

Vergers, pépinières, jardins potagers 3,-2G-i 55 o5 

Oseraies, aunaies, saussaies .■{59 8(5 33 

Carrières et raines » ."J 1/1 10 

Mares, canaux d'irrigation, abreuvoirs 1 ^(> 3 A 85 

Canaux de navigation « ■71 « 

Landes, bruyères, marais, rochers, tourbières 98,/i8i 7/1 83 

Étangs 828 85 7 1 

Chiltjngneraies 71 ,839 34 91 

Noyers a5 5'i 3o 

Total des propriétés non bâties imposables 889,755 99 26 

Total des propriétés bâties imposables 4,570 44 34 

Total géxéral de la contenance imposable 89'i.3a5 73 60 

Roules ', chemins, rues, places et promenades publiques 18,1 58 5-2 85 

Rivières, lacs et ruisseaux 5,607 ^7 77 

Cimetières, presbytères, églises, bâtiments d'utilité publique 161 o4 81 

.Autres objets non imposables . 1 1 3o 

Total i;ÉNÉii\L des propriétés non imposables y3.9-.>8 55 7.'! 

tlontenanre imposable 894,825 78 60 

Contenance non imposable 38,928 55 78 

SiPERncii: totale du dépabtement 918,254 29 88 

' Développement do cet article : 1 ,o3.5 kilomètres de roules départementales; 

468 kilomètres de roules nationales; i,r)9okilomèlresdecheminsde(;rande(ommunicalion; 



VI INTRODUCTION. 

Mais cet état ne peut donner qu'une idée bien imparfaite de ce que fut. dans les 
temps anciens, l'aspect du pays. 

Un guide certain, pour arriver à cette connaissance, serait l'étude suivie de la no- 
menclature topographique elle-même; car Ii' nom n'est pas une formation fortuite : 
dans l'origine, il fut la désignation, la description sommaire de ce qui tombait sous 
la vue; il a dû dès lors se reproduire toutes les fois que le même aspect se présentait, 
et dans chacun des idiomes qui tour à tour ont laissé quelques-unes de leurs locutions 
dans le langage du pays; c'est ce qui explique la multiplicité des mêmes mots et la 
diversité des formes, ayant une même signitication, dans un grand nombre de localités. 
Puis, tous les idiomes auxquels ils appartenaient ayant successivement cessé d'être 
en usage, leur sens a péri. Pour le retrouver, il faut remonter aux temps contempo- 
rains de ces mots, surtout à celui où la même langue était parlée dans toute la Gaule, 
et c'est ce qui explique comment plusieurs noms de lieux du Périgord existent aussi 
dans les provinces du nord et du sud avec In même signification. 

(jette universalité de similitude dans la forme et le sens est la garantie la pins 
assurée que les noms ont une valeur réelle, et ce n'est que ceux qui, sortant d'une 
même racine, ont donné naissance à de nombreuses familles de dérivés que l'on |>eut 
appeler en témoignage. 

Celte nomenclature primitive est encore entourée d'obscurité; mais on a reconnu 
certains groupes dans ce vieux fonds indigène, et les plus considérables ont rapport 
aux. forêts, au\ rochers et aux eaux : ces objets sont donc ceux qui frappaient le plus 
souvent la vue en Périgord, el qui en constituaient le véritable aspect. Voici le peu 
que l'on sait à cet égard: 

1° FORKTS. 

<mu ou Gnl, entre les([uels il n'y a qu'une dilïérencc de prononciation, remonterait 
au\ Gaulois' : d'où Galan, Galine, Galihcrt, etc. Gai se change aussi en Jal : d'où Jal- 



1 ,055 kilomètres do clii'iiiins d'inlérêl commun : 
i,-:r>3 kilomèli'ts de clioiiiiiis vicinaux ordinaires; 
■',,8()() kilomèlros do chemins vicinaux formanl un ré- 
seau sulivenlionné. 

Le service liydranliquo des ponls cl chaussées eni- 
hrasse, outre les rivières navigables, (joo cours d'eau 
secondaires, d'une longueur de 3,65o kilomètres; 
1 ,'mo usines, utilisant une force de plus de 6,ooo che- 
vaux de vapenr; io,ooo hectares de lorrain plus ou 
moins marécageux; ,')o,ooo hectares à assainir dans la 



Double: io,ooo hectares susceptibles de recevoir les 
bienfaits do l'irrigation. 

(Mémoire de l'ingénieur en clief du déparlement de la Dor- 
dogne au sujet de la fusion des services de la voirie. 187a.) 

' RSicdictosBagaudas, tjnasi silvirolas a voce 6'««, 
trqua; Gallis sjlvamsonat." (Diicange.) — " Guaudns. 
''Guahius, GiiûUiiic, Gnl, sylva.15 (W.). — trSaint- 
rCyr-en-Gault. — Korél de (jault, près de Sézanne 
t-( Marne); Jauvard, en latin Sancta-Maria de Galln 
vvûrn. ancienne paioisse réunie à Délabre (Indre). ■> 
( Jaubert, Glossaire ilu centre de la France.) 



INTRODUCTION. 



vu 



niouticf, Prioratiis de Gallo rostico. De Gau viennent Gauhcrt, Gaudine, Gaugeac, Gau- 
merie, Gmtmler. Gauterie, etc. De Jal, devenu Jau, on a eu Jauberlie, Jaumarie, etc. 

r.Affia, dit M. Quicheral ', est un mot (|ue les Barbares Jipporlèrenl en Gaule et par 
K lequel on désigna les hautes futaies au v" et au vi" siècle. Au x" siècle, la forêt d'Or- 
rléans a le nom de sylva Lcodige, Lcg'ium, et |)lus tard forêt aux Loges. ^^ 

Agi't, principalement dans le nord" devenu Leia, Liieije (Ducanjje), puis Layc (Saint- 
Gertnain-en-Laye) , est resté en Périgord l'Age (écrit ordinairement Lagc) , les Ages, Ageas, 
Ajat, etc. Celte forme se retrouve aussi dans le centre : les Ages, commune de Savigné; 
les Ages, près de Gençay, Agias Gentiaco; les Ages, près du Blanc. (Jauberl, Glossaire, etc.). 

— Leia, Legium, ont produit Légé, lieu important dans la Double. — Ajal, écrit par la 
lettre identique en prononciation, :, (pii a fait .1;«^ dans les Deu\-Sèvrcs, Prioralus 
de Monle-Azeslo , a pris en Périgord la forme Azel (Bournazel), Azeau (Mon(azcau), etc. 

— Aia, ordinairement précédé dans le nord d'un A, Haya, a reçu en Périgord une 
lettre similaire, y^-' : d'où les noms de la Fai/e' et les diminutifs Fayolle, lùnjet, etc. 
Agia prenant la même lettre a formé h Flageat^. Aia entre, connue racine, en coni|)0- 
sition dans une foule de mois dont le sens se rapporte à la forêl : ainsi, entre autres 
dérivés, le cens payé pour paissage et glandage se disait y;rt(//iMm*^, d'où Pailboles ou 
Payollcs, partie de la forêl de Lenquais, Palenc, herbe des bois, etc. 

Uaia, Hagia'', signifiait aussi une partie de forêt réservée. Ces grands bois, dont 
plusieurs entouraient les chàli'auv, e( (pii dans le nord sont a|)pelés parcs, avaient 
ici d'autres noms : d'abord Breuil, Breil^, d'où les diiniinilifs lirouillct, Brouillol. 
Brouiltac, Drouillayré , clc. 



' Mémoires de la Société archéologique de l'Orléa- 
nais, I. II. 

' t/lio, llai/a, Lnya, sylvai (Ducange). — 'Ilaia 
~ Archiarui» , Uayadc I.intol,-^ les forêts d'Arqties et de 
Lillcbotinc (la 17, chartes de Matliildo). — cNemus 
r.Laiaaii (^hal ,•• en frajiçais la Jonchât, qui devrait être 
écrit Liigeaii Chat (Haute-Vienne). — r Foresla nostra 
tt si*e haia t (coutumes de Lorris). — Foréld'Ayeux , etc. 
Age, avec un son dur, a produit f,a;;M</rt/ (forêt à 
Pouestde Bergerac); Lagul, nom d'une ancienne mai- 
son du Périgord, IjOgulhac , la Guilhe, Laguilhoii. 
et avec un son plus guttural f.ac, nom qui s'ajoute à 
plusieurs forets, forets du lac Gendre, du lac Mar- 
celle, de Lan Marij, en latin, de lam Marino. I.e 
Teniple-la-Guyon se disait en latin : Templum de La- 
queot. 

' Dans l'idiome méridional, on prononce hemte , 



hillc, ])0\ir femme , fille. — En espagnol, hcrmosa a 
remplacéybrmusrt. 

' Ces noms sont tellement répandus, qu'à moins 
de croire à un refroidissement de température depuis 
les temps liisloricpies, on ne saurait appliquer à la pré- 
sence du Uùiiv , fayus , arbre qui n'est forestier qu'à 
.3oo mètres d'altitude, la cause de l'excessive multi- 
plicité de ces noms en Périgord, où quelques coteaux 
atteignent par exception celte éléiation. 

'■" Floge, en idiome local, signifie un rameau, une 
branche de vigne, d'arbre, etc. 

"• -Paiihum, censusproglandationect jurepascendi 
"liorcos in svlva ilomini.-> (la^ii, Ducange.) 

' rllagia, pars silvx- délecta ad feras includen- 
- das. » ( Id. ) 

* <-Brolium, nemusin qiio ferarum venatio exerce- 
-tur.^ (Id.) 



v,„ INTRODUCTION. 

Les forêts, qui n'étaieal pas communes à tous pour les droits de chasse et d'usage, 
recevaient, selon M. Maury, une dénomination particulière: «? C'est l'origine des bois 
de <xSegrais, de celle de Servais, (pii par coirupfion est appelée -Serm/. " Ces noms se 
retrouvent dans la Dordogne : camp Segret, Serval, Servenches, et, parle changement 
si habituel de lettres occasionné par la prononciation, Ccrval, Cherval, Cherveix, etc. 
Un nom très-usité en Périgord était Bos de! Dejfvs, Defeix ' ; dans la partie qui touche 
à la Charente, certains de ces bois se nommaient l'Espau^- plus récennnent on a dit 
Bos-Barrat, Bnrrieyrou. etc. 

Parmi les noms qui expriment les bois en général et qu'on retrouve dans tout le 
département, il faut citer, avec tous leurs dérivés, Ja Baysse ou Bosse, par changemont 
du b en v, devenus Vaijsse, Veyssièrc^: la Barte'*; la Brousse. Les noms dans lesquels le 
lalin Bos est entré sont plus nouveauv : Buse, Bosl, Baisse, la Boissière, Bosredon, etc.; 
leur première forme Buxus^ s'est conservée dans Busseroles, Bussicres, Buisson, etc. 

La Vanrc, mot formé peut-être par la substitution du v à la lettre /, est identique 
avec le nom la Forêt, et l'un et l'autre nom est attaché à bien des endroits où il n'y a 
plus un arbre aujourd'hui (voy. Dictionnaire, p. 333). 

Certains lieux ont pris le nom de la nature des arbres qui y croissaient, de l'obs- 
curité ([u'ils produisent, de l'épaisseur ou de la couleur du feuillage : de là les noms de 
Drouille, Dronillol'\, Drulet, la Dreux; Garrigues'^, Jarrige, Chassaigne , Casse, Cassaigney 
Rouveral, (jui désiijueut les lieux où croissait le chêne: 

La Corse, Corsade, Clialenet, Castaiig^,\ti châtaignier: 

La Vergue. Vern'-', Vernodc, l'aune (vergne en patois); 

Laumcde, Lonmeau . Loulme, les Hommes, l'ormeau. 

Enfin, l'Escure"', les Escures; la Fouillousc, Fouletx, In Feuilladc^' ; lert^-. Vert de 
Biroa , Tour du Vert, en latin de Viridi. et ses composés Verteillae, Verdun, etc. Ver- 
dier a releini le nom des préj)osés à la garde (h^s loi'êts. 

' r. UcVL'Siiiii , liois (le Jéfcnils , sylva in qiiii non licct ' «Garrics, cliènes." (I)uc.nngn. ) Une pièce de terre 

roninil>ns ligna c;eiloie, venari ,aninialia p.iscere. etc.^ garnii' de cliastangs, jarrirs cl aulres bois (i 5ao). 

(Uni.ange.) ' t'("iorse, cliâlaigne : Indre et Marche. n (Jaubert, 

" fin eadcni loresla, eliain in ilefensis qua; \o- (Uussairi: du cenliv de la Fraiire.) 

t'canlur iLspau.v (xu' siècle, <!nll. chr. inslr. ecclos. ' La donliie consonne finale dans Vern rappelle le 

Molleaiensis. ) Foivls do l'Espaiil, près del Pizon nom de plusieurs chefs gaulais; ou la retrouve dans 

de Gnjranda, etc. (Lespino, vol. X.) Corn , Lerui et un petit nombre d'exemples. 

' '-Parssylva; dicitur Fe/'siVrai {lo'iiS, cart. d'Uzer- ■" itLocus voc. del DcITès," anj. Lcsciire (iSao, 

che). arch. de Montauhan. Congrès archéol.). "Mansus de 

'' Une labledelioisou buisson appelée Barli' f i.3i f), !'Oli>:curi.'in ( 1 156, cart. de Cadouin). 

lîaynonard). — ^ "Buxoria sylva buxis consita.r " En latin Foliosa, Folhada. 

' Dniuilh, chono blanc. (Ménage, li'Hiueforl.) " «Foresla quod vulgo i!-{'rikT dicUur.n 



INTROnUCTlOiN. ix 

Les bois dévostt^s. où rnstent quelques rares arbies au milieu des genêts et bruyères, 
ont aussi des noms très-variés: très-anciennement Alisti}(is\ Apsulas, d'où Abjal, Ahznc; 
Lerm, Landes, Lard^; et les mots comme Landrivic, MerJandie, Lardit, et tant d'autres 
où entrent ces radicaux. 11 faut v ajouter Jatire, Jorle. Brugiiene. Brocarie, Ginestet, 
Seg^uiiiie^, Désert, etc. Gnirigues, Jarrige, avaient pris aussi la même signilication. 

Eyssiirl, ïssart, en français Essnrl, indique un dêfricliement ; il faut y ajouter beau- 
coup de mots dont, par contraction, l'initiale est réduite à Sar, comme S(irr(i:ij, Sar- 
razigiwc, et les dérivés Sarihac, etc.* 

La laiijjue latine a contribué à cette nomencbilure, mais en petite [)roporlion : 
quebjucs noms viennent de Silva et de Saltus, comme Selve, Bounsnidl, Pronsaull, etc. 

nocuEns. 

La représentation de l'aspect du pays serait imparfaite si les rochers et les coteaux 
escarpi's qui présentent leurs crêtes en tant d'endroits n'y prenaient une large part 
dans la nomenclature. 

Les rochers ont, dans les temps reculés, servi d'habitation, d'abord dans les nom- 
breuses cavernes dont souvent ils sont nalurellenient percés, puis sur les j)oints 
culminants qui offraient un dillicile accès. 

Bojfi-' est resté, dans le langage de la partie méridionale du département, l'e.v- 
pression dont on se sert pour désigner une caverne, et |>ar extension il a été appli- 
qu(' à des repaires cachés, pour la défense, dans les bois ou des creux de rochers. Ces 
retraites avaient comme cryptes d'approvisionnement les souterrains refuges '', ces monu- 
ments inex[)liqués juscpi'au travail de .M. le docleiir Noulet (^Bcriit; (nxlit'ot. du Midi. 
i 8-0). Ce nom, (ju'on écrit Btiujie ou Bojfy (prononcez Ronfie), est le père d'une longue 
série de noms dans la composition des(|nels il entre : Biilfrl Biijfenr . etc. Le propre ik's 



' rTorra n6sn. Inculla-' (Ducange). 

' vLarris, lanili'Si ( Dictionnaire du pnvs de Bray). 

' fSeghia, lerra inculta , diinictis almiidans.'! (l)u- 
canfjc.) 

* Il y a fêle, le 1 7 sepleniLre, aux Snrrazis, près de 
Ber(;erac, pour une victoire que le duc Eudes aurait 
reuiporli'f ou 7.3'! entre Maureiis ella Cliancùro. Soit, 
mais il est dillicile d'altriljiieraux Maures ou .Sarrasins 
tous les noms dans lesquels entrent les radicaux Mauret 
Sarra : leur nombre est si considérable, qu'il aurait 
sulli pour fiiire reconnaître ["erreur. Les Sarrasins n'ont 
d'abord jamais occupé le pays, ils n'ont fait (jue passer. 

Dordogne. 



Les Anglais ont éli; les maîtres de l'A(|uitaine pendant 
près de quatre cents ans, et ils n'ont laissé que trois ou 
quatre noms, peul-ètre, à des lieux du Pcirigord. Et 
puis, pourquoi deux noms, Maure et Sarrasin, pour 
indiquer une armée (jui n'en avait qu'un assurément 
pendiml le temps si court de l'invasion? 

'■' Dans l'arrondissement de Bergerac, ainsi que 
dans le Sarladais, les grottes sont appelées Cluseau 
quand elles sont à ilécouvert et babitables, /fo^i/<pjarid 
elles sont souterraines. ( Audierne, De l'âge Je lu [iien-e 
en l'érigurd. i803, p. 3.'l.) 

'' Le souterrain de Carves, par M. Vasseur, 187*^. 



x INTRODUCTION. 

saints du diocèse appelle le lieu où fut (rariàporté, au vi" siècle, le corps de saint Avit 
iienius de Rufflaco, et celte origine agio|jraplii(jue indique l'ancienneté de la dénomina- 
tion ; puis viennent les composés Roiifat, RotiJ/i'puic, Roufllac, etc.; à ce groupe appartient 
le nom du château que Boson, comte de Périgord, fit construire au.v portes de Péri- 
gueux, dit la Rolphie, mais écrit la Roujfia dans l'arrêt de i3c)C). Le radical est resté 
dans la langue anglaise, et le souvenir de ces lieux sauvages et redoutables est repré- 
senté par les mots Rough (prononcez Rof), dur au loucher, et Ruifhtn, voleur de grand 
chemin. Rojjiœ, au moyen âge, était le nom génériijue des bêtes sauvages'. 

L'habitation dans des lieux bas ou souterrains s'est longtemps prolongée et a encore 
comme témoin les noms de Cltisel, Chiseau, lu Cropte, la Fosse, etc. quand ils sont 
appliqués à des demeures féodales. 

Quand la défense fut portée du souterrain sur le faîte du rocher, elle prit par une 
légère déviation li' nom de Rocia, prononcé Rossia avec le c doux, Roka, Roqua, avec 
le c dur. Rossia est le point de départ de celle longue famille des Roussarie , Rousseille , 
Rousselie, Roussie, Roussillc. La Roque désigne particulièrement des rocs escarpés sur 
lesquels étaient placés des repaires nobles. 

Les sommets de coteaux, considérés en dehors de l'idi'e de lieux fortifiés et comme 
simples élévations naturelles, ])ortent, avant leur nom particulier, un préfixe qui se dit 
également Pech, Pey, Peuch, Pouch, Puech, Puch, Puy, pour indiquer leur situation; 
(|uelque(ois il entre dans la formalion même du mol, comme Poujol, Pouvelleric, etc. 

Puch, prononcé durement et changeant sa première lettre, est devenu Tuq, d'où 
Tufjuct; Cuc , d'où Cumont, Mont-Cuq, formé par l'union du mot ancien Cuc, déjà en 
désuétude, avec l'expression latine nouvellement importée Mons, qui en était la tra- 
duction. Celte alliance de deux noms ayant la même signification est le signe d'une 
époque di' Iransition où le langage ancien, à peu près oublié, avait besoin d'interpré- 
tation. 

EAUX. 

Les noms les plus n'-pandus sont formés de la langue indigène dans la Gaule. 
L:i plupart des rivières ont leur liiude en om : Droiic, Risone, Lisonr. Réoiie, etc., 
conservant ainsi la racine oiia, (uii chez les Celtes signiliait fontaine-. 
Dour a la même signification. 
Les Celles ont laissé ce nom par loule la contrée. Ils l'avaient donné à ces hautes 



• "Dnmrisdrcimas Rdjiai'iim, et corvoriim qua» capta - rDivona, cellica lingiia Ions addite Divis.'i (Au- 

t'iuerinb' (10^17, cari, de Sainte-Marie de Saintes). soiie.) 



INTRODUCTION. m 

montagnes de l'Auvergne, les monts Dores, d'où deux torrents descendent : la Dore, 
celle qui se jette dans l'Allier, et une autre Dore tombant du pic le plus (?levé de ce 
groupe, et à laf]uelle, pour la distinguer, ils ajoutèrent par redondance la finale 
ona : Dor-ona, Duranius, devenue Dourdonha, Dordogno. par suite de la prononciation 
locale, qui àWvcrvia a fait Auvergne, de Cnmpmila, ("am|)agne, etc. 

iJour a produit le nom si répandu de In Dou, par suite de la prononciation locale 
qui annule toutes consonnes finales. La Dou est ensuite entrée dans la composition 
des noms, comme initiale dans Douzillac, la Douze, Dou:eIle, etc. cours d'eau ou lieux 
situés sur ses bords; comme finale, dans /<? Caudou, Beouradou, Lcydou, Nandou , etc. 
ou dans le milieu du mot, Drungidouyre , Bouldoijre, etc. Dou est l'origine du mot de 
Douet, encore usité dans le pays pour signifier une ri;jole ouverte dans un pré afin 
d'y amener l'eau d'irrigation. L'aqueduc romain qui conduisait l'eau à Saintes, et qui 
subsist<' en partie, s'appelle dans le pa\s la grand font du Doiihet. 

Dnur. prononcé durement, donne son nom à ces belles eaux vives sortant au pied 
de massifs de rorliers. et dont l'abondance permet d'établir un lavoir h l'endroit même 
où elles jaillissent. Ces sources portent le nom de Touron, comme à la Roquette, Koiil- 
Roque, Roullignac, et dans un grand nombre de lieux. 

Gaudle (prononcer Ga-ouil, Gaw-euU) est usité généralement pour indiquer une 
petite source dans les prés. Les Gaunies', (jU(.' l'on l'cril en un seul mol. Let/gonie, 
comme Lcydou, déri\e de cette même racine celtique tjui a |)rodiiit le nom identique 
de Gave, donné aux torrents des Pyrénées. 

D'autres radicaux se retrouvent aussi dans toute la France : Nau a donné naissance 
à une longue série de noms désignant la présence d'eaux souvent marécageuses, d'où 
Naucliadou, Naudou, Naufons, Naussancs, etc. 

Dans le Sarladais, deux petites rivières se nomment la iXause"^, en latin Noasa, 
Naosa, une autre est la Néa; auprès de Liorac, te lac de Néaulone; Ncaaloneix, hameau 
dans la commune de Douzillac. Dans la Double, les terres exposées à être couvertes 
d'eaux stagnantes se disent les Naures. 

' «Hospiliiim (le las Gamiiiis sivc de fonlilnis.» d'taii cl iiLirétageux, appeli- dcl Goue/i. (i 689 , liirf.). 
(i365, Lesp. vol. XXXIV. } Kii Urclagiie, Noeil umjI dire lieu bas. Tout près 

' «Nauza, locus pasciiiis, nliginosus cl aqua irri(;a- d'Évreiix était l'abbaye de la Noë, Abhalia de Soa, 

rlus.n (Duiaiijjc.) — rt'rouldicluinilcrlrausitusquead la'iG; (piel(|Uffois, dans ce même siècle, Noa se 

nNausam diclain aqxia morlua.Tt {i3oi, arch. de Mon- cbon;;c en Nalatuna. On Irouve l'ilo de iNoé, dans le 

lauban; Confp-ès arcliéol. 186O.) Gers. Noue est une ri;]ole naturelle dans les champs 

On appelle égaleiucnl une nauze un vacant mareca- |)0ur l'écouleuient de l'eau. Ke iNé est une rivière du 

geux qui est destiné à recevoir les eaux pluviales; on Bi'arn, et il y un a une autre du même nom dans la 

connaît do plus une autre • auze ou vacant, aussi rempli Cliarenle, près de Merpin.s. 



xii IJNTRODUCTION. 

Il en est de même de Rau, radical d'où descend celte longue suite de R(iu:el, Hau- 
san, Rausieres, etc. (jue l'on écrit à tort par un o; ces mots servaient à désigner des 
ferres inondées et couvertes de joncs. 

Les LeschcsK Leychéric, etc. la Sai'pic, ont la même signification. 

Dans des temps plus récents, le nom actuel de l'eau est entré dans la composition 
des mots Aygues-Parses , Eyguraïuk , etc. 

Le vocabulaire primilil" était plus pauvre pour exprimer la terre cultivée. Le radical 
le plus répandu était champs '^, d'où les dérivés Champagnac , et dans le sud du dépar- 
tement, Campiignac. Ici, comme dans le Berry, l'Angoumois, etc., l'expression de 
Champagne signifie une contrée plate et cultivée. La nomenclature s'est ensuite agran- 
die, et Ion a eu Eyraud , Condamine, Vcrsamws, Cours, Coustal, Couture, Artiguc, Mas, 
Barde, Borde, etc. Le mot Borgne signifie un |)ré^. 

HABITANTS. 

ÂGE PRÉUISTORlOliE. 

Le Pérlgord est une terre classi(jue pour l'élude de l'àgc préhistorique. L'industrie 
des hommes de celle époque a laissé de nombreux monuments; ils commencent au 
temps de la faune (|uaternaii'e, alors que les animaux disparus aujourd'hui du sol 
vivaient encore dans la contrée, et ils s'étendent jus(ju'à la naissance de répo(|ue his- 
toricjue qu'ouvre le le\le de César ; «Apud Peirocorios, ferri prœclara sunt me- 
" falla. « 

Dès le jnoyen âge, les blocs mégalithicjues ([ue l'on a appelés pierres druidi(|ues, 
dolmen, menhir, etc., avaient attiré l'attention des ha])itants, et sonl cités dans des 
actes du \n' siècle sous le nom de Peyra l.rrada : ils serveni aussi de bornes féo- 
dales. 

(l'est en Périgord (|ue se liront sur les silex taillés par l'homme ces premières études 
qui depuis sont continuées dans tout pays avec tant d'ardeur. Dès 1820 Jouannel 
publiait dans le Calendrier de lu Dordogne des notices sur des armes cl autres tustru- 
meiils en pierre el en hrome découverts en Aquitaine. Vers la même époque, Wlgrin de 
Taillefer donnait le calalogue de la ((djeclion de Mourcin, s'élevant déjà à plus de 
.^1,0 pièces. 

■ K I .rscheria , locll^ galuslris ulii jimci, inrio rustice "cerfi non |)crmill:inl.') (813, Capilulaires de Cliarlc- 

'• f.eschc. Sagne, iuniii [Mluslris ijenn;^. Ut in palnde, majjne.) 

npossinl (liscare'i Scgnam. (Ducange.) ' nTient unjoiirnal de pré ou Boni/ie, 1 .'lO.!'' (Plii- 

~^ "IJl sylvsesinl i'nsludil.T,olr«my)os dpsylva iniTps- lipparlo, iiol. à Belvcz). 



INTRODUCTION. xm 

Mais deux l'vénenicnts considérahles doiinèrenl à celte élude un immense déve- 
loppeiiienl. Vers i 83o, Boucher de Perlhes fit connaître au public les découvertes que 
ses patientes recherches l'avaient amené à l'aire dans les terrains de transport de la 
Somme; etquelque temps après <|ue M. Audierne eut publié à Périgueux en i863 un 
écrit sur l'âge de pierre en Périgord et les trois grottes de Hadegol, Combe Granal et 
Pey de l'Azé, MAI. Edouard Lartet et Christy vinrent explorer les cavernes situées sur 
les bords de la Vézère. 

(î'est de là que date l'illuslration des monuments de l'âge préhistoricpie en Pi'ri- 
gord, et que l'on eut pour la première fois connaissance de cette merveilleuse in- 
dustrie, enfouie jus(]u'alors dans des foyers de cendre ou dans le |)lancher de brèche 
qui servait de sol aux cavernes. 

Les rapports de MM. Ed. Lartet et de Vibraye, l'exposition de 1867, les salles du 
musée de Saint-Germain et le Reliquiœ Aquitanicœ ont porté à la connaissance de tous 
les découvertes faites dans les cavernes des bords de la Vézère, de la Drone et de la 
Dordogne; mais ce n'est pas dans les habitations troglodytes seulement (pie l'industrie 
prébistoriijue peut être étudiée en Périgord. 

Les silex taillés se rencontrent aussi dans l'intérieur du pays à la surface du sol en 
égale abondance: mais i\ existe entre ces deux milieux une différence notable: les ca- 
vernes ne présentent que des silex généralement de petite dimension, aucun n'est poli, 
beaucou|) d'instruments sont en bois de renne ou en os d'animaux; sur les plateaux, 
les grosses pièces dominent: rien en bois de renne ou en os juscpi'ici? 

(jCs instruments particuliers aux plateaux, pres(|ue tous en silex nfiiujasln, silex de 
la craie, qui est la roche du [)ays, n'ont été l'objet d'aucune étude spéciale, et le local 
du musée de Périgueu.v n'a pas permis jusqu'à présent de leur alliibuer une place 
distincte et suffisante. Il est dès lors bon de les signaler sonunairement, en s'arré- 
tant à ceux qui paraissent appartenir au 1" âge de la pierre; voici les objets les plus 
caractéristiques de cette fabrication, mais sans ordre chroiiologicpie : 

Premier type. — Instruments avec tranchant, connus généralement sous le nom de 
Haches. 

On peut diviser ces silex en deux grandes classes, malgré l'irrégidarilé de forme 
qui est la suite d'une industrie aussi rudimentaire. 

Dans l'une, les deux extrémités sont sendilables; dans la seconde, les extrémités 
ont une forme distincte. 

La première classe [)ourrai( être dite mibrectangulnire : elle sendjle [)rocéder d'un 
rectangle dont on aurait abattu les angles; la circonférence oflrc? un bord également 
tranchant sur toute la longueur d'une courbe continue qui se prolonge autour de 



XIV INTRODUCTION. 

rinstrument; les dimensions varient de 3o centimètres de hauteur sur i5 de largeur, 
a 6 sur 8,18 sur 10, lo sur 6, etc.^ 

Le principe fondamental de la taille, dans la classe des haches, est que la plus 
grande épaisseur est au centre; des deux côtés part de ce point un amincissement 
progressif en sens opposé, de telle sorte qu'il ne reste plus à la rencontre des deux 
surfaces qu'une arête tranchante, rendue un peu ondulée par l'enlèvement des éclats 
sur les hords. 

Plusieurs de ces instruments ont les deux côtés convexes : c'est parmi eux que sont 
les plus grossiers de taille et de forme; plusieurs aussi n'en ont qu'un : l'inférieur a 
été enlevé presque toujours par une seule percussion et présente un plan uni, souvent 
concave, précédé d'un houton conchoïdal, indice du point où a porté la percussion. 
Les silex de cette variété ont une taille plus fine; M. de Mortillct a trouvé une de ces 
haches aplaties à Abheville, et il la ligure sous le nom de Hnclie ovoïde allongée du lehm 
de Mcnchecouii (Matériaux, i865, p. 3 60, n° 8'i). Dans cette classe peu de variétés : 

Variété A. L<! centre, fort homljé, se relève comme le soinniot d'un cône; la circonfé- 
rence de la hase, Irès-amincie sur les hords, est toujours une courhe uni(|ue, mais 
courhe aiguë aux extrémités et sans le renflement sur le hord qui caractérise les grat- 
toirs. 

Le honihement, dans certains silex, se prolonge sur toute la longueur et finit en 
croupe arrondie aux deux houts -. 

Variété B. La même courhe ne se prolonge plus sur toute la circonférence; un côté 
est en ligne verlicole, et quelquefois concave. Ces silex sont hi-convcxes. 

Variété intermédiaire entre les deux classes : 

Une extrémité est réirécie; n'étant pas dans l'axe de l'instrument, ce n'est pas 
une tête, mais une poignée inclinée servant jjour tenir et frapper parle côté? 

La seconde classe des haches a les deux extrémités difl'érentes. La circonférence 
n'est plus toujours une ligne continue: elle se conq)Ose ordinairement de courbes dis- 
tinctes, qui se coupent à leurs jonctions. 

Dans l'arc du haut, réduction de largeur; l'arc du bas, demeuré entier, devient la 
partie tranchante, et les deux côtés sont en lignes droites inclinées vers la tête. 

Il laiit noter connue variétés bien distinctes : 



' Qiiuiiiu'il y ait une certaine analogie cnlrc ces enseniljle îles trois plans \erticaux de trois longues 

haches et les blocs massifs du Grand-Pressigny, en lamelles parallèles, prolongées d'une pointe à l'antre, 

Touraine, la taille élaWit entre eux une dilîérence qui caractérisent les iiurfa' de la ïouraine. 
essentielle. Ici les éclats <le la taille i-on\. divergents et ' Identification , dans les petites dimensions ; grat- 

tournés vers li circonférence, ni' présentanl jamais cet toir à deux tètes. 



INTRODUCTION. xr 

1° Les haches du genre de celles qui ont atteint la perfection du type. Elles sont 
pour la plupart de grande dimension et toutes sont convexes des deux côtés. 

Tête à peu près aussi large que le tranchant, quelquefois plus étroite, mais non 
en pointe. La taille est à très-petits éclats et conduite avec beaucoup de méthode pour 
ne pas endommager le galbe arrondi des surfaces. Le (ranciiant est une section régu- 
lière d'arc de cercle, quchjuefois allant jusrpj'à l'héiuicycle. et cpii rencontre les deux 
courbes latérales à la même hauteur avec tant de précision, que l'axe de l'instrument 
est perpendiculaire au milieu de la ligne qui' l'on tirerait entre les deux points d'inter- 
section; les grandes haches polies qui annoncent l'art le plus avancé sont fait<;s sur ce 
modèle. 

Auj)rès de ces silex prend place un groupe (pii leur ressemble par la forme géné- 
rale, mais qui s'éloigne de l'ampleur de la taille du Périgord par le rétrécissement 
de son aspect et l'extrême réduction de l'arc du tranchant. Le coin en hronze ou hache 
unie du Finistère, figuré n° \h-j, p. 5a5 (.Matériaux, 1870), en est la représentation. 
Il faut y joindre les silex semblables j'i ceux auxquels sir Lubbock donne avec doute 
le nom do haches triangulaires; il les signale comme se trouvant dans les kjo'kken-niod- 
dings et les figure (n" yç) à 8/j, page 78) en les appelant huche danoise et aussi hache 
de la Nouvelle-Zélande. Ils diffèrent essentiellement de la forme ordinaire en Périgord, 
en ce que les côtés sont l'ii lignes un peu concaves pour obtenir un plus large tran- 
chant, le([uel n'est plus une si^ction de cercle, mais une ligne légèrement courbe et 
plus inclinée d'un côté que de l'autre. Ces silex, assez rares, sont de moyenne grandeur. 

2° Les haches dont la tète a subi un tel rétrécis.semcnt qu'elle n'est plus qu'une 
pointe plus ou moins acérée. 

Il existe de nombreuses variétés : 

V^iriétt' A. Les silex, arrondis et épais à la base, se réduisent {graduellement, ou 
après un renllemcnt, pour se terminer en pointe. (>ette forme, identi(pie i celle que 
Boucher de Perthes a vulgarisée ', a reçu plusieurs noms : hache dilumenne, de Saint- 



' L'aulhenlicité de la similitude cnli-e les haches de 
la Somme et cullos des plateaux de la Dordo(;ne est 
donnijo par M. Bouclier de Perthes lui-même, qui m'é- 
crivait le '1 liai i858, à roccasion d'un envoi que je 
lui fis alors : «Parmi ceux que vous m'avez envoyés, il 
«en est un qui provient certainement du diluvium, 
''liien qu'il ait été longtemps sur le sol ; je l'ai reconnu 
5 à la forme et à la couleur.» 

M. de Mortillet le dit également : 

rCe qui a le plus attiré mon attention dans la collcc- 



K tion locale de M. Comhes , de l'"umel , ce sont les haches 
■^cn silex, forme (\eslar^r^tesdechat, les unes d'une exé- 
!tculion(jrossière,lroisaiitresrniiMix travaillées." (iVIaté- 
riaiu, i8G5, p. aa'i.) 

Dans son rapport sur l'Exposition universelle ; 

tr Travée n° 2 , Dordogne. Dans le coin , quatre 
«grandes haches do silex du Ijpe de Sainl-Acheiil. On 
-n'en connaît paslcslocalili'S précises." (Malér. 1867.) 

Des haches têtes de lance ont été signalées en plu- 
sieurs endroits : le Gros, près de l;i f;are de Milltic ( Dor- 



XVI INTRODUCTION. 

Aciieul, hinccolée, quaternaire , en amande. Les ouvriers, dans la Somme, les connaissenf 
sous celui de langue de chat. 

Sous-variélé dite têtes de lance, dénomination excellente en ce que ces silex semblent 
appropriés à servir d'armatures. Ils sont entièrement ovalaires, peu bombés et quel- 
quefois allongés en feuilles de cbàtaignier. Les bords sont très-aigus sur tous les côtés. 
Cette forme est une des plus répandues, et elle se reproduit dans toutes les dimen- 
sions. Les réductions s'étendent jusqu'à ces pointes entières ou non qui ont été appe- 
lées potntes du Moustier. 

Il faut distinguer dans ces silex ceux qui, très-nplatis sur les deux surfaces, ont été 
quelquefois désignés sous le nom de subtrinngulaires. La base, la partie la plus large, 
l'est en efl'el au point d'être (juelquefois égale à la hauteur; souvent elle est aussi 
presque en ligne droite, ce qui donne à ces silex une forme très-obtuse. 

3° La forme ovalaire disparaît: la plus grande largeur est à la corde de l'arc du 
tranchant, et de là l'instrument se rétrécit rapidement jusqu'à la pointe. Moins la 
courbe du tninchant, ce sont des triangles isocèles souvent très-aigus : un de ces silex, 
haut de 2 'i centimètres, n'en a que h de largeur. 

A" Enfin, une dernière classe de haches a ses côtés en ligne presque droite et pa- 
rallèle jusqu'aux trois quarts de la hauteur. Le tranchant n'a pas plus de largeur que 
le corps de i'inslniiiient , h centimètres sur 12 de hauteur, et la pointe est obtuse. 

De nouvelles modifications altèrent encore le type primitif et donnent naissance à 
des instruments qui .s'en éloignent tout à fait. 

Le tranchant de la section d'arc opposée à la pointe dans les têtes de lance est 
remplacé ()ar un bourrelet épais, à angles grossièrement arrondis, ce qui pouvait faci- 
liter la pr/'liension par la main dans celte partie: l'arme alors appartiendrait au second 
type, varié'li' poignartl. 

Dans les silex dont la partie inférieure a été enlevée, et qui sont plats en dessous, 
le bourrelet, réduit à moitié, n'est plus (ju'un rebord à croupe arrondie; cet endroit 
est d'un travail |)articulièrement soigné; le dessus est prismatique , à a , 3 et quelquefois 
.^ facettes. Ces insirumenis, de movcnne dimension, sont minces, étroits et allongés en 
pointe comme pour servir de flèches; on les confond dans le genre grattoir. 

Lare en bourrelet disjjaraît à son tour et est rçnq)lacé par une arête droite; il y a 
eu enlèvement en plan oblique, évidement ])lus ou moins haut de l'épaisseur, jus- 
qu'à la base. C'est une transition à un type triangulaire comme outil ou projectile. 



ilojïiif), \i\ Laïul' (JUiliM-iaiix, janviiM- i86g|. Dans ost un clcs ateliers de falirication les plus riches, sur- 

les environs de I3erf;erar, Grandval . c°° de Lemhras, tout en celle forme. 



INTRODUCTION. .xvii 

Enfin, il n'y a plus ni arc ni corde opposés à la pointo; mais rinstrumeni, taillé 
en une sorte de losange, fait pointe à ses deux extrémités, et semble ainsi prér)aré 
[)0ur être emmanché alternativement par l'un et l'autre bout. (Jette forme est la pre- 
mière classe du second type. 

Second type. — Silex sans trancliant. 

1° La forte hache devient aijjué aux deux extrémités et prend la forme bien connue, 
dans la moyenne et la petite dimension, sous le nom de pointes de Solulrê ou de Lm- 
gerie-Haute. 

Une rareté de ce dernier genre a a/i centimètres de haut : la j)lus grande épaisseiu- 
est en bas, où la pièce est coupée net, et n'a qu'un centimètre; un des côtés est droit, 
l'autre courbe, et leur réunion |)résente une pointe:' la largeur de l'instnimenl a 
() centimètres au foyer de la courbe et 7 centimètres et demi dans le bas. 

3° l'oiulc d'im .seul côl(': l'autre finit comme coupé carrément. 

Grande diversité de formes de pointe dans les outils nunces cl plats : tantôt elle 
est droite et produite par un aniincissement g('néral, tantôt elle ne conunence ipi'un 
peu avant r(>xlréniité'; la plus grande épaisseur alors est à (jnelipies centimètres seu- 
lement de la jiointc, pour donner plus de force à la pression du [)erçoir. Ouel<[uefois, 
au boni de certains silex, il n'\ a fpi'une petite corne arquée. 

C'est dans cette s" variété que se dislingue le genre poignard. Quelques-uns ont une 
lame bombée et amincie sur les bords, comme celle des poignards avec manche du 
Danemark; mais nos instruments du Périgord ont un caractère plus rude. Les uns, 
presque carrés dans le haut, marquent (piatre arêtes saillantes jusqu'à la pointe , qui esl 
aiguë; d'autres, plats d'un côté et triangulaires, n'ont qu'une arête en dessus, et le 
côté opposé à la pointe finit en biseau '. 

3" Pointe avec talon à l'autre extrémilé. 

Ces forts silex, qui ont précédé les bouts de flèches barbelées, sont assez rares. 
il y en a, hauls de ,"> centimètres, rpii ont la moitié (>n talon; d'anfres, hauts de 99 cen- 
timètres sur 5 de large, n'ont qu'un talon de A centimètres; généralement, sui' une 
hauteur de 10 à t T) cenlimèlres, la lonjjueur du rétrécissement qui forme le (alon esl 
de h centimètres; au-dessus, l'élargissement de la tête ne dépasse pas '1 centimètres, 
ce qui donne à cette arme une forme Irès-élancée. Plate en dessous, il y a une longue 
arête sur la face sui)érieure; les petits ('clats ne sfuit (pie sur les bords. M. Audierne 
dit n'en avoir rencontré ([ii'à Badegol et à Madrazès, près de Sarlat (Age de la pierre. 
|). Al); les miennes vienneni de Grandval. près de Bergerac. 

' Une figure analogue, provenance de Normandie, est donnée p. 1-^2, n° -'.H (Mnlériaux, l'Ii . i.SG.")), soii> 
le nom de couteau. 

Dordo"ne. c 



«m INTRODUCTION. 

Troisième type. — La partie utilisée de l'outil est le côté seulement. 

A celte forme appartiendraient la variété B du premier type et la variété intermé- 
diaire entre les deux types. Il y a d'autres petites formes, entre lesquelles je citerai : 

Des instruments triangulaires : trois faces égales séparées par trois arêtes courbes 
longitudinales se terminant en pointes et ayant chacune à centimètres de largeur sur 
12 de longueur, ou 7 sur 1 f) , etc.; 

Des variétés [)latcs, à l'imitation des croissants de Danemark: le tranchant est sur 
la corde de l'arc; d'autres ont le tranchant en ligne courbe, et le côté plus épais est 
droit. Dans aucun, il n'y a de petites dents nettement marquées. 

Tel est, aussi sommairement que possible, l'ensemble de ces silex de forte dimen- 
sion qui se rencontrent sur les plateaux en Périgord. Ils sont, sans superposition de 
couches, mêlés à la surface du sol, au milieu de silex taillés de toutes formes, de 
toutes dimensions, haches polies, entières, ou dont les fragments ont été retravaillés 
par petits éclats pour devenir un nouvel instrument utdisable sous une plus petite 
dimension; bouts de flèches à ailerons, imclei, lames droites ou arquées et pointues 
qui en proviennent, grattoirs, disques de fronde, aplatis, arrondis ou polygonaux, 
enfin presque tout l'outillage connu de l'époque de la pierre '. 

Ce mélange de toutes formes et de tout âge n'existe pas dans les cavernes ; les 
restes de l'âge préhistorique s'y présentent plutôt à l'état de vestiges d'habitations ap- 
partenant à des temps distincts et à des mœurs difl'érentes. Aucun reste d'oiseaux ou 
de poissons n'a été trouvé au Mouslier, à Gorge-d'Enfer. tandis qu'aux Eyzies et à la 
Madeleine ils abondent. Ici, les animaux éteints ou émigrés d'Europe; ailleurs, ceux 
le la faune actuelle; quelquefois les deux. Les instruments varient aussi, et il y a 

s formes qui ne se rencontrent que dans certaines cavernes spéciales. 

M. l']d. Lartet avait proposé de prendre comme signe d'une sorte de chronologie entre 
les cavernes les vestiges des animaux les plus anciennement disparus, et il avait éta- 
bli quatre âges successifs, qu'il désigne ainsi, en suivant l'ordre de priorité : âge de 

' Peul-on, en raison du niolaugc Je ces divers iiis- d'un envoi i|ue j'ai fait à M. Bouillel, directeur de 

Inimenls à la surface du sol, les considérer comme ce musée, il y a quelques années. Le fait m'a été de 

contoniporaius? Je ne le pense pas, et c'est un fait nouveau afliriné celte année par deux arcliéulogues dis- 

l'Iranger au Périgord qui viendrait confirmer cette lingues du pays, M. Cohendy, arcliivisle de Clormonl, 

opinion. et M. Cliassaing, du Puy. 

V.n Auvergne, il j>araît constant que l'àg^ de pierre On peut, il me semble, conclure de ce fait que 

rniiiiiwiice seulement à ta pieii-e polie. Celle hache toutes les formes de silex taillé qui ne se retrouvent 

setde, les grattoirs et les bouts de flèche à ailerons s'y pas en Auvergne sont de l'âge antérieur dit j>aléoli- 

renconlrcnt. Nos forts silex du Périgord ci-dessus men- ihique, el cette absence s'expliquerait par la conflagra- 

tionnés y font entièrement défaut, et les seules haches lion des volcans dans celte période : ce qui rendait la 

à éclats qui sont au musée de Clermont proviennent contrée inliabilalile. 



( 
ue 



INTRODUCTION. 



SIX 



YLrsus spelœus, âge du Mammouth et du Rhinoccros ùcliorlnnns, àjn^ du Renne, âge de 
l'Auroch. 

Mais les seuls restes abondants en Périgord sont ceux du Mammouth et du Renne: 
des autres races disparues, quelques débris seulement subsistent, dents ou cornes, pas 
d'os longs. Au Mouslier. à Gorge-d'Enfer et à Pey de l'Aze, on a trouve ïUrsus spelœius 
et l'hyène; aux Eyzies, le métacarpe du Fclis spelœa; mais rien dans ces débris n'an- 
nonce l'usage que l'homme en aurait fait, et dès lors la conteraporanéilé entre eux. 

Aussi les directeurs du musée de Saint- Germain ont cru devoir tenir les considé- 
rations tirées de la faune conune secondaires et ont cherché leurs motifs de classifi- 
cation des cavernes, par partie, en dehors de la |)nléonfol()j;ie; ils se sont appuyés sur 
ries produits de l'industrie rencontrés dans ces stations primitives, qui, s'étant modifiés 
r d'une manière générale à plusieurs reprises, peuvent fournir le moyen de faire des 
- coupes claires et nettes '. -^ 

-Ce qui m'a frappé tout d'abord, dit M. de Mortillet, c'est la grande prépondé- 
-rance des instruments de silex dans les stations qui paraissent posséder la faune la 
•«plus ancienne, la plus franchement (piaternaire, et au contraire l'abondance des ins- 
Ttruments d'os dans les stations fpii ont un caractère plus récent -. v 

Ils ont. par ce motif, divisé les cavernes en quatre classes, dont les noms sont en 
partie empruntés aux cavernes di- la Dordogne. 

«Première époque, époque du Moustier (commune de Tayac),'la plus ancienne. 

r Caractéristique : la hache de pierre taillée en amande, type de Saint-Acheul, et les 
r- pointes de silex à base fruste, ayant une face lisse, l'autre finement retaillée. Les ins- 
rtrumenls en os font presque défaut. (Musée de Saint-Germain, salle n° i , vitrine 22.) 

^Caverne synchronique : Pey de l'.Vze, commune de la Canéda, et station de (ihez- 
r Pou ré (Corrèze). 

^ Deuxième é[)0(pie, époque de Solutré (département de la Haute-Saône) ou tie Lau- 
Kgerie-Haute (commune de Tayac). 

-Caractéristique : pointes en silex finement retaillées sur les deux faces et aux deuv 
«extrémités, considérées comme le complément et le perfectionnement des pointes du 
«5 Mouslier. Chez beaucoup, à partir du milieu de la lonjjueur, tout un demi-côté, 
n c'est-à-dire la moitié de la largeur, est enlevé franc. Ces pointes ont une tendance à 
«avoir à la base un pédoncule. (Matériaux, 1867, p. 190.) 

' Ainsi Gorge-d'Enfer, quoique cette {jrotlcpréscnlo paliionlologiqiio), onl élé portées à la A' classe, elr. 
['Vnus spelœus (i" classe paléonlologique), est mis ^ Bulletin de la Société géologique Je Fiance, 

de la .3* classe; les Ejzies, avec le Felis spelœa (2' classe 2' série, vol. XX\ 1 , 1 80;). 

c. 



ïx INTRODUCTION. 

r. Les haches de silex ont disparu. Les instruments en os sont rares. (Vitrine 23.) 

«Troisième époque, époque d'Aurignac (Haute-Garonne). 

^ Caractéristique : grand développement des instruments en os ou bois de renne; 
" presque plus de pointes en silex : elles sont en os et sont fendues à la base pour que 
"la hampe d'un bâton puisse y pénétrer. Les haches font défaut. 

't Caverne synchronique : Gorge-d'Enfer et sépulture de Cros-Magnon (commune de 
fTayac), caverne des Fées (Allier). (Vitrine aS.) 

«Quatrième époque, époque de la Madeleine (conmiune de Tursac). 

K Caractéristique : lames et pointes de silex fort nombreuses; instruments en os ou 
«bois de renne du travail le plus délicat: aiguilles à chas; harpons barbelés, c'est-à- 
'.' dire avec dents recourbées d'un seul côté, et le plus souvent des deux côtés opposés; 
'•pointes longues à tige ronde, à base en biseau, garnies de lignes en creux pour fixer 
K le manche; enfin des bâtons de commandement : ce sont des portions assez volumi- 
«neuses de bois de renne j)lus ou moins ornées et toujours percées d'arc ou de plu- 
« sieurs larges trous; le nombre des trous varie de un à (piatre. Ces bâtons, ainsi que 
«les pointes de lance à base en biseau, sont ornés île gravures formant des traits, des 
ft chevrons, mais encore représentant des fleurs, surtout des animaux. Les représenta- 
« lions les plus fréquentes sont celles des chevaux et des rennes, puis les bœufs, cerf 
«commun, mammouth. (Vitrine 2/1.) 

«Synchronique : station de Laugerie-Basse (Tayac) (vitrine 2G); grotte des Eyzies 
"(Tayac), Massât (Ariége), Bruni(pu'l (Tarn-et-Garonne) (vitrine 2 -y). ?> Tout ceci 
est textuellement extrait des Matériaux, Promenade au musée de Saint-Germain, 
p. /j6o et suivantes, 3"'" année. 

Viennent en dernier ordre les cavernes où si^ tiouvenl les restes des animaux de la 
iaune actuelle; elles n'ont plus le même intérêt. 

Celte classification est généralement reçue; pourtant elle semble ne ]iouvoir être 
acceptée pour le Périgord qu'avec une certaine réserve; en voici la raison : 

Pour quels motifs, en eifet, le Moustier, ou 1rs instnimcnts m os font presque défaut, 
a-t-il la priorit('' sur les Eyzies, la Madeleim;, oij les restes franchement qmtcrnaires . 
enfouis en abondance, portent les traces de la main de l'homme? 

Il y en a deux : 1° la présence de la hache type de Saint-Acheul; 

Pour que cette conséquence fût rigoureuse, il faudrait que la hache de ce type 
eût été entraînée au Moustier par un banc diluvien, et qu'elle ne se rencontrât que 
dans des terrains de transport analogues à ceux de la Somme. 



INTRODUCTION. xii 

Or ni l'une m l'autre de ces conditions n'existe pour les cavernes de la Vézère '. 

Les silex sont en général empâtés dans un sédiment Irès-adhércnt; mais il est dû 
à l'infiltration d'eaux calcarifères à travers les fissures de la roclie de la caverne, et 
la fraîcheur des angles de la taille annonce qu'ils n'oftt pas roulé dans une eau tor- 
rentielle. .Même, d'après le témoignage de M. Massenal, (jui a fait une étude particu- 
lière des foyers de Laugerie-Basse, les eaux de la Vézère; ne seraient jamais montées 
jusqu'à leur hauteur. Une des preuves, selon lui, est l'ahsence complète de «terre 
Kargileuse et grasse, résultat naturel (rinnnersions plus ou moins prolongées dues aux 
«débordements de la rivière, n On s'était aussi ajipuyé, pour jusiifier cette excessive 
élévation des eaux, sur la présence de galets roulés. .M. .Massenat op[)Ose les blocs de 
granit, de quartz, de micachisle non roulés, (pie l'on y trouve même en j)lus grand 
nombre et qui évidemment y ont été apportés par l'homme, selon cet usage si connu 
|)armi les habitants des cavernes-, de transporter de l"in dans leurs demeures les blocs 
iju'ils voulaient convertir en instruments; il a constaté des faits analogues dans plu- 
sieurs autres stations, Badegol, Puy-dc-Lacan, celle de (Ihez-Pouré : ces observalions 
attestent qu'il n'y a pas eu remplissage par un Ilot diluvien et (pie les haches en amande 
ont été apportés par l'homme ainsi que les silex bruts qu'il voulait ouvrer. 

Nous avons dit que la hache type de Sainl-Aclieul est une des formes qui se ren- 
contrent communément sur les plateaux dans la Dordogne, que les angles de taille 
sont aussi nels que s'ils venaient de sortir de la main de l'ouvrier. 

Les silex du Mouslicr étant dans la même condition que ceux d(^s plateaux, il n'y a 
pas de raison pour leur donner une origine difTérenle; mais s'il en est ainsi, il en 
résulte une consé(|uence qui serait en opposition avec la classification attribuée auv 
produits du .Moustier dans les vitrines du musée de Saint-Germain. 

Les hommes, en elTef, ne se sont établis dans l'intérieur du pays ([ue longtemps 
après (pi'ils s'étaient confinés dans les cavernes à raison de leur sûreté personnelle: 
dès lors les silex taillés sur jes plateaux appartiennent à une date moins recul(';e dans 
l'âge de pierre que ceux qui sont recueillis dans les cavernes. 

La liacbe en amande se trouvant également dans les bancs diluviens de la Somme 
et à la surface du sol sur les hauts plateaux de la Dordogne, deux stations que l'on 

' B In liic Cave oflhe Moustier, wlicToisniuciurd... pn'sence de jns|K'S qui ont dû ("Ire apporli'-s de plus 

iraltuviuni . . . h i> iiol necfssanj lo stipiioae the Cave de i oo kilomètres ol diî très-n(Mid)reux fragments d'un 

'was on a Ui-el wilh ihn Jlood-wateis of ihe valleij, since cristal de roche si j)»!- (piil a fallu aller dans le Valais 

rman inhahitetl il , cic.i (Vov. les Ucliquiœ aijmtanicœ, ou en Daiipliiné pour s'en prûciuer (Matériaux, etc. 

p. 35.) 1870, pa|;e /lyo). Voyez aussi dans le même volume 

■ MM. Paroi signalent ce fait dans la description de l'article de M. I.idonde sur la giofle de Choz-Pomi 

la grotte de Saint-Martin d'Exidcuil; ils constatent la (page A-')?). 



INTRODUCTION. 



pourrait considérer comme les deux extrêmes' de la période archcolithic|ne, on doit 
dire de cette hache qu'elle est de toutes les ('poqucs dans ce premier âge; mais alors 
c'est le gisement, et non hi forme, rpii doit donner la date. Donc la caractéristique prise 
de la smililitde de forme seulement ne serait pas un signe assez certain pour assurer au 
Moustier l'égalité d'ancienneté quaternaire avec le diluvium de la Somme. 

Seconde caractéristique du Moustier: ^ les pointes de silex à base fruste, ayant une 
"face lisse et l'autre finement retaillée. '^ 

Ici, comme pour le type de la seconde classe des cavernes, I^augcrie-Haute ou 
Solutré, r. ces pointes retaillées sur les deux faces et au\ deux extrémités, 'i je ne puis 
faire qu'une seule et même observation. 

Tous ces silex à une ou deux pointes, base fruste ou retaillée, se trouvent sur le 
sol à toutes les hauteurs; il y a donc lieu d'appliquer à ces fv|ies ce (|ui a été dit au 
sujet de la hache de Saint-Acheul. De plus, les doubles pointes de Solutré ont été 



' Celle expression fies lieux extrèmosn irenlraîiie 
|ias pour moi la pensée que les bancs diluviens Je la 
Somme oui ranliipiilé indéfinie que ccrlains seraicnl 
enclins encore à leur donner .sous ririfluence du sys- 
tème de Boucher do Pertlies, qui a présenlé ces bancs 
comme produits p,ir le dilu\ium ||éi)!o|;ique de l'é- 
poque leitiaire, et au sujet desquels il di.sait, dans 
l'enthousiasme de sa découverlo : «Les hommes dont 
"MOUS recueillons les (races dans les bancs inférieurs de 
■ la Somme n'oni [dus leurs héritiers sur la terre, cl 
'•nous n'en oommes pas les fds, etc.-' (Aniiquitcs cel- 
tiques, iS'ig, t. I, p. 2'i.3.) 

M. Ed. Larlet a montre rque ces grands mots de 
!• révolutions du j;lobe , de calacUsmes bouleversant le 
f relief de la terre à l'époque de l'homme, oïd clé abu- 
rsivenienl introduits dans le langage de la science, 
'•car ils imprimeiit une signification exagérée à dos 
■-phénomènes trèsdimilés.n Pour preuve do cette vé- 
rité, il cite la découverte faite il y a quebpies années 
de la grolle d'Aurig'nac. 

ïLe drifl pyrénéen est l'équivalent synchroniquo du 
"diluvium de la Seine et delà Somme, puisque comme 
reux il contient les restes de l'éléphant et du rhino- 
"céros, etc. 

t:Or le plancher de la grotte, placé à i o ou i a mè- 
'•Ires au-dessus du ruisseau actuel, a été à l'abri de 
'■toute atteinte des eaux torrentielles; rien n'a été dé- 
-rangé etila suffi d'une simpledalle de quelques centi- 
r mètres d'épaisseuretd'un mince recouvrement de terre 



r meuble pour conserver non-seulement la sépulture 
r close, mais en dehors les restes des repas funéraires 
f-ot les ustensiles que l'homme y avait abandonnés. 

cDonc, dit M. Larlet, le globe était à l'état tran- 
cquille, à l'état actuel, pendant le diluvium de la 
"Somme. Ce n'est qu'un fait d'alluvion appartenant à 
rla période de la tcire, puisqu'il n'a pas atteint les 
<r. étages supérieurs et même peu élevés où l'homme et 
"les animaux vivaient.^ 

Ces observations du savant si justement nommé par 
M. de Morlillet notre maître ù tous (Bulletin de la Soc. 
géol.de France, t. XXVI, i86t)) déterminent une limite 
rationnelle au delà de laquelle on ne peut plus rejeter 
l'antiquité des terrains diluviens de la Somme, et dès 
lors de la hache , type de Saint-Acheul. 

Il faut lire aussi à ce sujet le rapport de M. Meugy, in- 
génieur en chef des mines, sur un mémoire de M. Bou- 
dct. "L'ancienneté de l'homme ne peut guère, y esUl 
"dit, être déduite de la considération des matériaux 
«sous lesquels on a trouvé des traces de son existence, 
"parce qu'on ignore la loi de l'accroissement des épais- 
rseurs des formations en fonction des temps. La lar- 
"gour des vallées de l'époqne quaternaire, comparée à 
"celle de nos vallées actuelles, monire qu'il faid tenir 
"Compte de courant dont la masse était au moins mille 
"fois ce qu'il est en ce moment, et aussi avoir égard 
"à la rapidité de ce courant, puisque ia force vive est 
"le produit de la masse par le carré de la vitesse. u 
(Troyes, 1871.) 



INTRODUCTION. sx.n 

rencon(r(5es cluns plusieurs dolmens, à Durfort, Grailho, la (Jalline, Truaus (Mat('- 
riaux, t866); ce n'est pas un signe d'ancienneté et un tide pour passer avant le tra- 
vail quaternaire sur les os du mammouth et du renne '. 

Ainsi, loin d'èlre un indice d'une primitive antiquité, le caractère de ces silex, si- 
gnalés au Moustier et à Laugerie-Haute par les directeurs du musée de Saint-Germain 
comme exceptionnels et étrangers au Irav/ul ordinaire des autres cavernes sur les bords di> 
la Vézère, prend une date, par la similitude qu'ils ont avec les silex taillés sur 
les plateaux; cette similitude étant une prohabililc' de conlemporanéité, et peut-être 
de communication, entre les troglodytes et les j)ercuteurs de mêmes silex à travers le 
pays, il en résulterait pour l'iiabitalion au Moustier et à Laugerie une date de tem|)s 
plus récente que celle de l'habitation dans les cavernes qui ne présentent pas ces 
formes exceptionnelles de silex taillé : 

Aussi, pour les cavernes de la Dordogne, un classement tout à lait en ordre in- 
verse semblerait naturellement indiqué par les objets qui y ont été trouvés. 

Les hommes ont tous commencé [)ar vivre de la chasse et de la pêche; la chromi- 
logie des produits de l'industrie doit donc suivre la succession des habitudes dans les 
populations, et finir par ceux destinés au travail de la terre. 

Celte base donnée, tel serait l'ordre entre nos ateliers de silex taillé : 

Première époque. — La Madeleine, Laugerie-Ba.sse, les Eyzies. 

Les engins de pêche et de chasse sont caractérisés dans ces stations; ils ne le sont 
autant dans aucune autre. — Ce sont les seules où l'on ail trouvé des os d'oiseaux et 
de poisson. Les outils en silex qui ne sont que grattoirs ou lames faibles et pointues 
auraient été seuls insulTisanls contre le manunoutli, le renne, le bo'uf on h' cheval; il 
fallait les prendre aux (ilets, et les aiguilles en os, pour les faire, sont restées sur [)lace. 

Seconde époque. — Cros-Magnon, Gorge-d'Knfer. 

Plus de llèches barbelées ni de harpons : aussi aucun reste d'oiseau ou do pois- 
son. La faune actuelle s'étend : on y trouve le bœuf, mais c'est le cheval (jui abonde; 
le sus est rare; la chèvre, la brebis, manquent; aucun animal ne si'iiii)le avoir été en 
domesticité; le chien y est représenté par le loup et le renard. Encore des llèches en 
bois de renne, mais la forme en est changée; une taille plus soignée du silex se ma- 
nifeste ici sur les grattoirs et atteste que cet atelier de transition se rapproche de la 
période où la seconde industrie, celle du silex, va prendre tout son développement. 

Troisième époque. — Laugerie-Haulc. 

' M. Ilamj ( Paleonlologie huniaini>, 1 870 ) ne suit p;is la clironologie do M. de Mortilltl ; il place aussi Lan - 
geric-Haiilc à la fin de l'âge arcliéolithique. 



xMv INTP.ODUCTIOX. 

Plus (le bois de renne. — L'homme demeure encore dans ses abris sous roche, 
mais il commence à se répandre au dehors. — Il veut pour sa vie nouvelle des armes 
qui aient phis de force; le silex alors remplace l'os : on le rend bombé des deux côtés, 
La taille toute pur éclats est préférée :": la (aille prismatique, qui n'enlevait que de 
lonifucs ou faibles lames. Les flèches à une ou deux pointes se multiplient. 

Quatrième époque. — Le Moustier. 

Les produits de cette caverne deviennent sunilaires de ceux des plateaux par la 
taille, la dimension, la forme : la taille se fait à grands éclats divergents; les racloirs, 
(irdinairemcnt [letils, sont assez forts pour recevoir le nom de haches à main (Maté- 
liaux, 1867, 191). On y fabrique les tètes de lance, variété de la hache, cette dernière 
et principale invention de l'âge de pierre, et qui restera la forme utile pour les travaux 
de la terre jusqu'à l'âge de bronze, dont les premiers essais s'attachent à l'imiter. 

Une distinction notable doit èlre faite en faveur des hommes qui habitaient les ca- 
vernes lie la (ircinière époque : c'est qu'ils avaient dû connaître quelque chose de la 
civilisation avant de quitter leur pays natal, cl qu'ils l'ont perdu ici par l'eflet de leur 
isolement. Quant aux autres, nés sauvages, ils ont suivi l'évolution contraire. 

Car cette priorité d'ancienneté accordée aux stations de la Madeleine, do Laugerie- 
Basse et des Eyzies s'appuie sur une autre Irès-iniporlante considération : c'est l'illus- 
traiioii toute |)arliculière à laquelle ce groupe a droit comme ayant été le foyer prin- 
cipal (Td'uvrcs d'industrie et de connaissances en arts plastiques qu'on n'aurait jamai.s 
])u soupçonner, si elles n'avaient été manifestées par des monumenis nombreux, sur 
des I)ois d(! renne ou des [)la(|ues d'os et d'ivoire rest('s enfouis dans les cavernes. 

•• A Laugerie-Basse, dit M. Ed. Lartet, nous avons surtout pu nous procurer, outre des 
K flèches et des harpons barbelés, cette grande variété d'ustensiles dont cpielques-uns 
Ksont ornés de sculpture» et d'ini travail vérilablenieiil étonnant, eu égard au moyen 
fd'exéculion, enire autres ces aiguilles de bois de rcmie iinement appointées par un 
ttbout, l'autre extrémité percée par un trou destiné à recevoir un lil; à Laugerie-Basse 
r encore, des représentations, sur bois de renne, de formes animales, les unes gravées 
tten creux, d'autres sculptées en ronde-bosse et en plein relief. 

kA la Madeleine, une pla([ue d'ivoire sin- laquelle se voit gravé au trait en creuv le 
K mammouth; front bombé, tronq)e nettement caractérisée, jambes bien accusées. Une 
c, véritable crinière pend entre la tronqie et les jambes; queue toufl'ue reiroussi'e en 
reforme de fouet. 

"Le spécimen le plus remarquable est peut-être un poignard taillé dans une corne 
-de renne, et auquel l'artiste a ingénieusement adapté les formes de l'animal représenté. 
r. La position a été habilement choisie pour ne pas blesser la main : le nez au vent, les 



INTRODUCTION. xxv 

«t cornes sont rejotws sur le cou, les jambes de devant repliées sous le ventre et celles 
tîde derrière étendues le long de la corne. Ainsi, sans être trop violentées, toutes les 
«parties du corps sont pliées à la destination usuelle du manche de l'arme, j; 

Une placpie d'ivoire représente un combat de rennes, tioii l'attitude du vaiiKpieur 
ra un sentiment de vérité qui a de quoi surprendre." (M. de Vibraye.) 

Une industrie assez intelligente jionr s'essayer, avec la pointe aiguë d'un caillou, à 
l'imitation des formes nalurelles, et qui a pu réussir même à faire preuve d'un senti- 
ment artisli(jue par la vérité ou l'habileté des poses, ne peut se confondre avec le 
perfectionnement si |)auvre qu'a obtenu le travail ordinaire de l'Age de la pierre; 
celui-là a atteint son plus haut degré à l'époque des cités lacustres : or, là. rien au 
delà de dessins géométriques sur la poterie; même sur les |)remiers bronzes, aucune 
imitation de forme naturelle, animal ou plante. Les scul[)teurs de la Madeleine ne 
procèdent donc pas du Mousfier ou de Laugerie, et leur art n'est pas un progrès qui 
soit l'œuvre du temps, dans la taille du silex. Ici comme |)artout, les arts de la civilisa- 
tion ont été apportés du dehors. Ces temps primitifs appartiennent à l'époque où l'épa- 
nouissement sur la terre était la grande aiïairc du jjenre humain; des groupes de 
famille s'associaient pour ailer au loin chercher des terres nouvelles, et c'est une de 
ces immigrations qui a implanté sur nos rivières un savoir exotique. 

Jusqu'à présent les traces d'un art analogue ne se sont montrées que dans lesud-ouest 
de la France ' : le point de départ connu est à l'orient des Pyrénées; la ligne remonte 
le long des rivières jus([u'au 'iG° degré de latitude environ, et l'on retrouve des éta- 
blissements à Massai, dans l'Ariége; sur les bords de l'Aveyron , à Bruniquel; dans 
le Périgord, sur les bords de la Dordogne, de l'ille, de la Vézère et de la Dronc; sur 
la (iharenfe, grotte de la Chaise, et sur la Vienne, grotte du (ihafl'aul; à l'est, ils ne 
dépassent pas la Corrèze. U'où venait celle colonie errante? On l'ignore jusqu'à pn'-- 
sent; mais parmi les scpielettes de Cros-Magnon était celui d'une femme ayant sur 
la poitrine un collier de coquilles marines, Litlorina littorea. M. Massenal a depuis dé- 
couvert à Laugerie-Basse un squelette sur le corps duquel des coquilles méditerra- 
néennes étaient restées fixées^. La nature de cet ornement annonce cpie, soit dans ses 
migrations, soit par le commerce, cette race eut connais.sance de la mer. 

Dans les temps historiques, le pays le plus proche de la mer dont les anli(pies 
monuments perlent des ligures imitées de la forme nndn-elle des animaux et des 



' Décoiiverlc, copeiidanl, a élu faite dans une caverne de Belgique </'«« bàlon de coitimandemeiit sur lequel 
se trouve gravé un poisson. (Matériaux, 18G9, l'io.) — - Plus réceniineiit encore M. Rivière a eu la même 
lionne fortune à Menton. 

Dorilopne. d 



r. 



xxvi INTRODUCTION. 

plantes fut l'Egypte. Il est donc à croire que les hommes qui s'arrêtèrent sur les bords 
de la Vézère venaient d'Orient. Ce qui confirmerait cette opinion, c'est la parfaite res- 
semblance entre les aifjuilles de bois de renne, à la Madeleine, et les aiguilles décou- 
vertes dans les monuments de l'Egypte, selon la remarque de M. Ed. Lartet, qui cite 
à cette occasion la célébrili' bislorique de l',\cus Phryg'uv et de VActis Babylonis (.Ma- 
tériauv, 1 S] -j. p. .366). 

Oueile fui la durée de cette époque artistique? Les pn;inièri>s jjénérations purent con- 
server l'enseignement de la mère patrie; mais, par suite de l'état misérable où elles 
furent réduites, celte industrie périt avant même que le renne eût quitté le Périgord: 
et c'est ainsi que nos premiers habitants, (|ui étaient nés dans Y âge historique de l'Orient. 
ont passé dans ïàge préhistorique de l'Evrojw, en se transportant en Périgord. 

Période mégalithique. — Aucun de ces monuments n'a été exploré avec métlKnlc 
Le pays fut couvert d'un très-grand nombre de dolmens, comme l'indique la mullipli- 
■ité du nom de Peyre-Levade; la pbqjart sont ruinés, et rien n'annonce qu'ils aient 
été enfouis sous terre : on a signah'- cependant, au\ environs d'Lssigeac, l'existence 
d'un dolmen resté longtenqjs inconnu sous un amas consid('ral)le de pierres; il recou- 
vrait une rangée de s(]uelettes, et l'on en a retiré des bouts de flèche en silex. ( Leitri' 
de M. Vergnol des Saintongés, près Issigeac.) 

Il existi! dans la Dordogne deux rocs branlants : ils sont diun' forme dillérente. 
(lelui (le Saint-Estèphe est monolithe et posé sur le sol; cidui (1(> la Francherie pré- 
si'nd' un ensemble de su])j)orls sur lesrpnds une lable horizontale, connue celle d'un 
dolmen, est en équilibre', (les rocs branlants sont-ils des monuments élevés par les 
hommes? L'objection la plus i'orte contre cette opinion est (|ue ces blocs oscillants ne 
se soûl rencontrés justpi'à présent que dans les contr('!es ;franilii[ues. (Voir à ce sujet 
la dissertation sur deux rocs branlants du Nontronais, par M. Charles des Moulins; 
Bordrauv. i<S/iq.) 

un: iiKs Mi'TAiix. 

E|)0(pi(' du bronze. — A peine connu; au musée de P(;rigueu\, hnil haches avec 
n'bords pour emmanchure (Saint-Aignan-d'HauteforI , catalogue du musée). — Trois 
entièrement plates, à bords, en ligne concave, pour l'élargissement du tranchant (Saint- 
Aubin-de-dadelech); deux grandes ayant : hauteur, i3 centimètres; largeur à la tête, 
ô centimètres; 8 centimètres au tranchant: la plus grande épaisseur, an milieu, est 

' La i.nblo du ilolmcn !]■■ Saint-Bard (On-iiso) présorile cp phémmièni'. (Malériaiix, 1872, p. .3 '41.) 



INTRODUCTION. xxmi 

de 1 teiUinièlre. La petite hache n'a que 7 centiuiètres de haut (mon cabinet). 

Une sépulture, en i85(j (Singleyrac), contenait auprès d'un squelette une douzaint-' 
de morceaux de lils d'or pur de 1 millimètre et demi de diamètre, roulés en spirale 
assez grossièrement pour furmei- un collier; une haclie plate en bronze, type de.s 
|)récédentes; un poijfnard en bronze dont la poignée creuse est garnie à l'intérieur 
de mastic rouge, la partie inférieure porte une rainure arrondie dans laquelle la 
lame est fixée par des rivets à tète ronde: la lame d'une composition plus dure, 
cassante, brisée en plusieurs morceaux; d'un côté elle est légèrement arrondie : lon- 
gueur totale, lio centimètres. Ces objets, portés à Bordeaux, ont reçu une destination 
inconnue. Hache à ailerons (Prigonrieu). — Dépôt <\e liaclies à talons et à itonls 
droits (Mussidan). — Haches à bords droits (Bergerac). 

Kpofpie du fer. — L'activité de l'industrie à l'âge de pierre se retrouve à l'âge du 
1er, mais il ne subsiste que les résidus de la fabrication. Des amas considérables de 
scories se voient preM[ue [)artout. Dans le Nontronais, on retrouve des moules en terre 
glaise portant encore l'empreinte des doigts qui les ont pétris, et percés de trous 
(;irculaires par lesquels on faisait couler le métal fondu : (pielques-unssont ipidquefois 
(Micore garnis de petites gueuses rondes, ou aplaties d'un côté, ayant un diamètre de 
trois centimètres. 

Ces forges primitives sont (pielquefois isolées sur des hauteurs escarpées, et buirs 
débris précipiti's sm- la [lente couvrent le chanq) inférieur d'inic poussière noirâtre, 
devenue sol arable, comme à Sainl-Froul-de-Coulory; il v en a aussi sur le bord des 
ruisseaux. Les vestiges de petites exploitations sont nombreux, même sur le territoire 
d'une seule commune : à Lanquais, il y en a plus de trente. 

Ces scories n'oil'rent jamais aucune trace de vitrification: leur anahse a iniiiitii' 
(pj'd \ restait 00 p. 0/0 d'hématite et qu'elles pourraient encore être utilisées. (Note 
de M. Laurent, ancien professeur de chimie à Bordeaux, iS'io.) 

TEMPS IIISTOIUOL'ES. 

A l'époque de la conquête, le territoire était occupé par un peiqde ininiiiK' l'i-lni- 
corii, Petrocorii, et (|ue César cite à raison du contingent de .">,ooo honniies envoyé au 
serours de Vercingétorix. L'enq)lacement qu'occupait sa ville ju-iiicipale paraît avoir 
l'té, en raison des antiquités retii'ées du sol, sur la rive gauche de l'ille, entre la 
Boissière et Ecornebceuf, dans le vallon de Campniac : ce lieu [torle encore le nom de 
Vieilk-Ckc. 

.M. de SanlcN attribue à ce peu|)le des monnaies de bronze aux noms île chefs 
gaulois, avec le .s».s |)(iur enihlème, — Sur un denier d'argent, on iil Pelriitar. 



xxvm INTRODUCTION. 



Sous les Romains , ce territoire forma une cité , la cinquième de la seconde Aquitaine, 
lont Bordeaux fut la métropole ^ 
L'agglomération de ces six peuples préexistait-elle entre ces mêmes populations à 



'époque gauloise '? 



On peut en douter, car quand, au xn" siècle, l'unité de l'usage de la langue latine 
établie dans les Gaules par la conquête se rompit, et avec elle l'unité pour les noms de 
lieux de la désinence en acum, répandue jusque-là sur tout le territoire, le Périgord fit 
sa révolution, comme le Quercy et le Limousin , en remplaçant acum par ac, tandis que 
la Saintonge et le Poitou substituèrent les finales ey, y ou eh acum. Cette divergence 
indique qu'il y aurait eu dans Teeuvrc romaine une pression administrative pour rompre 
d'anciennes affinités, et que ces populations de races diverses revinrent à leur indi- 
génat (juand la main du vainqueur cessa d'exercer une contrainte sur elles. 

A cette époque, la ville des Petrocorii était sur la rive droite de l'IUe, et des ruines 
en restent dans la j)artie de la ville actuelle nommée In Cité. 

Des inscriptions au musée apprennent que son nom était Vesmia, Augusta Veswnia, 
écrit dans d'anciens textes Ouesona; de magnifiques fragments de sculpture attestent 
la splendeur des monuments qui la décoraient , temples, anq)hithéâtre, thermes, etc. 

Les Pétrocoriens avaient des relations avec les divers ])euples de la Gaule : plusieurs 
inscriptions au musée, relatives à des citoyens de Narbonne, Caliors, etc., le témoi- 
gnent. 

Parmi ses illustres habitants il faut conq)ter un groupe de la puissante famille Pom- 
peia : une inscription trouvée dernièrement dans le Rhône apprend qu'un lien étroit 
existait entre Cn. Ponq)eius Sanclus, prêtre de Rome et d'Auguste à Lyon, et M. Pom- 
peius Sanctus, prêtre d'Apollon Coblcdulitavc à \ ésone. [Revue archéol. t. V, 3 18.) 

Des bronzes égyptiens , des médailles de divers peuples , des pierres gravées 
grecques, des monnaies cellibériennes recueillies à Vésone, attestent le mouvement 
que le conmierce y ap|)orlait. 

ÉTENDUE DIJ TERRITOIBE. 

1° DANS L'ANTIQUITÉ. 

Selon l'opinion généralement reçue, le territoire d'un diocèse correspond au terri- 
toire antique de la cité. La raison est que les empereurs avaient établi un évoque dans 
chacune des cités, et comme aucun démembrement de diocèse n'a jamais eu lieu 

' -Meti'opol. civilas lîurctigalensiim.-' — Cités dépendantes : scivitas Agenensium, Kquolinensiun], Sancloiiuni, 
' Pictavoruni , Petrorecorum.n (Nolitia Imperii.) 



INTRODUCTION. xxix 

qu'on verlu d'une bulle du souverain pontife , l'absence de l'acte pontifical montre que 
le territoire antique n'a subi aucun cbangement. 

Pour Pi^ri^jucux , l'identitd paraît d'autant plus certaine, (jue les cinq peuples qui 
dépendaient de la métropole de la seconde Aquitaine, Bordeaux, étaient exactement 
les mêmes que les cinq diocèses qui dépendent de cette métropole ecclésiastique. 

L'ancien diocèse se mesure par l'étendue des archi[)rètrés qui le composaient. 

Le premier pouillé parvenu jus([u'à nous est du xui" siècle; mais l'élat (ju'il pré- 
sente doit remonter bien plus haut, puisque les noms de quelques-uns de ces arcbi- 
prétrés se retrouvent dès le xf siècle , et que le nom de celui dans le(piel est situé 
Périjjuoux, la Quinte, ap|)artient aux temps mérovinfjiens. 

L'araiiiprèln'' qui faisait la limite au nord, du côté de Limoges, était celui de Cou- 
dât. Ln texte du vu" siècle énonce la lijjne de séparation entre les deux diocèses: 

wAquitania montem habet qui equalibus pêne spatiis Petragoricam et Lemovicam 
Rcivitatem dirimit; nomen montis cxtunc Leucus est : ex nomine montis castrum illud 
«sortitum est » (Vie de saint Vaast, écrite avant C67.) 

Au vil" siècle, Clialus, Castrum Lettci, est donc sur la limite. 

Or Firbcix, dernière commune du diocèse actuel de la Dordogne sur la limite de 
la Haute- Vienne, était à la fois de la justice de Cbalus et Courbefy et faisait partie 
de l'archiprêtré de Gondut. 11 est juste de rappeler cpi'un lieu au sud de Firbeix , Ju- 
niillac, (liœcesis Getniliacensis , fut réclamé en /i8'i par Hurice, évècpir de Limoges, au- 
près de Clironope II, évoque de Périgueux, comme paroisse dépendante de Limoges, 
et <|u'un tiers de sol y fut frappé avec le nom de Gemiliaco, et au revers, le sigle de 
Limoges autour de la croix, LE MO. Mais l'évêque de Périgueux soutint son droit, 
et il fut reconnu, puisque celte paroisse est toujours restée depuis dans [c diocèse. 

Il est donc presque assuré que la station Fines, placée dans l'itinéraire d'Antonin 
entre Vésonc el Auffustoritum, doit être aux environs de Cbalus. 

A l'ouest, les arcliiprètrés de Pillac et de Peyrat, ([ui faisaient partie de l'ancien 
diocèse, doivent être restitués au territoire actuel du déparlement pour retrouver les 
limites de la cité des Petrocorii. Le territoire autour de la Tour-Blancbe était une 
enclave déjjcndante de l'évêché d'Angoulême; mais (|uanl au spirituel il a toujours 
ap|)artenu à l'évêché de Périgueux. 

A l'est, l'archiprêtré d'Exideuil n'a pas éprouvé de cbanijeinent. 
. Au sud-ouest, le diocèse de Cabors s'étendait au delà de la Dordogne et compre- 
nait Carlux, Salignac et plusieurs lieux adjacents; mais les deux rives du Drot appar- 
tenaient alors au diocèse de Périgueux. An xiii° siècle, il y eut une contestation entre 
les évêques de Périgueux et d'Agen relativement à la possession de Caslillonnès, et 



xxs INTRODUCTION. 

cette petite ville resta à Périgueux, par décision de l'archevêque de Bordeaux, choisi 
pour arbitre, et figura toujours depuis comme paroisse du diocèse, ainsi que plusieurs 
petites communes qui aujourd'hui en sont distraites. 

Au reste, cette partie est très-confuse dans le pouillé du xnf siècle, le nombre des 
paroisses extrêmement réduit, leurs noms très-altérés, et le tout est groupé dans le 
seul archiprêtré Sarlatensis. 11 semble ([ue la partie méridionale du diocèse était à 
peine connue lorsqu'on rédigea cet état. 

L'étendue de l'ancien diocèse, divisé en vingt-deux archiprêtrés, est ligurée par les 
deux cartes dressées en 1679 par le géographe Sanison ^ et donne ainsi la représen- 
lalion fidèle de ce (jue dut être la cité des Petrocorii. 

Ces archiprêlrés étaient groupés en sept archidiaconés, qui au \iv° siècle furent 
réduits à cinq, sous les noms de Major, Dnppla, Braggeriaci, Sarlatensis. Lltrn Dor- 
(hmavi. 

Cihacun de ces archidiaconés comprenait un certain nombre d'archiprêtrés. 

Lo premier avait cinq archiprêtrés: la Quinte; Thiviers; Exidcuil ou Saint-Méard: 
(iondat, nommé plus tard Champagnac; Diras, plus tard Valeuil": 

Le deuxième en avait trois : Neuvic, plus tard Villamblard; Villadès, plus tard Saint- 
Marcel: Montrevel, plus tard Vélines; 

Le troisième en avait trois: Parducensis , plus tard Chanlérac; Vieux-Mareuil et 
Piilac : 

Le (juatrième en avait deux : Sarlatensis, plus tard Saint-André, et Daglan: 

Le cinquième en avait deux: le Bugue et Carves, plus tard Palayrac : 

Le sixième en avait trois: Baianensis. plus tard Bouniagues; Capdrot et Gaiacensis, 
plus tard Flaugeac. 

Le septième en avait trois : Vilkdjone, plus tard Peyrat: Bost, plus tard Goûts; et la 
l)oul)le, plus tard Vanxains-. 

Un grand changement eut lieu au xiv^ siècle, mais il fut seulement intérieur: 
le pape Jean XXII partagea l'évêché primitif en deux diocèses, sous les noms de Péri- 
gueux et de Sarlat: la Vézère, et après la jonction des deux rivières, la Dordogne, 
servit de sé|)aration entre eux. Le seul archiprêtré traversé par ces rivières fut modi- 
fié. iSiirlalciisis; et il V eut alors deux archiprêtrés de plus, par la formation de deux 
archiprêtrés du niun d'Audrix,un pour chacun des deux évêchés. Le nouveau diocèse 
de Périgueux contint seize archiprêtrés; celui de Sarlat en avait sept. 

Ce l'ut aussi peut-être alors ([ue leurs noms furent en partie changés; mais, à l'ex- 

' BlliliolliO(iiiL' (le la me de Ritliclien, Hopùl fies - Voir an Diclionnaire, à cliai|iie ardiiiirétré, les 

caries, n"' >^ 1 cl le'i. paroisses qu'il contenait. 



INTRODUCTION. 



WVI 



ceplioii de ceux li-dcssus désignés, la circonscription des autres demeura la même, 
comme les pouillés le témoignent, puisqu'ils furent composés des mêmes paroisses 
avant et après. 

Le nombre des anciennes paroisses est presque im|)0ssible ù connaître aujourd'hui, 
car il y a des lieux portant ce nom dans des chartes et ([ui ne figurent dans ailcun 
poniilé. Selon une liste dressée suivant le règlement des conférences ecclésiasticjues fait 
II' I 1 septembre fj'i-?. par monseigneur l'évèquc de Périgueux, le nombre dans son 
diocèse était de hlm. 

Lue semblable liste imprimée en 1781 à Sarlal, par ordre de monseigneur l'évêque, 
donne pour le diocèse de Sarlat le nombre de lya paroisses. 

La cité Pétrocorienne était traversée par plusieurs grandes voies. 

Le travail de la Connnission de la carte des Gaules sur les voies romaines iiieii- 
lionne Vesimna comme station sur chacune des trois voies secondaires comph'lant le 
second réseau, celui du centre; elle en présente le tableau avec celui de la voie de 
l>von à Bordeaux (les dislances sont en lir'ues gauloises, environ ■.>.,'i-2i mèlies): 



STATIONS. 



1 . Ati(;u8loriliini. 

a. Fiiios 

3. Ve,sunii.i .... 

'1. Cuiinaco .... 

.'1, Cnrterale. . . . 

<). Varaledo. . . . 

7. Riirdijjiil.i.. . . 



1 . Moiliolaniim. . . 

■^. (]onda(e 

■i. Sarrum 

'1. Vpsiinna 



CHIFFRK 

Jcs 



DISTANCE 



OKSIGNATION 

des 

Iioi I «E\TS. 



A. ut LlUOCeS À BOIIDKAl'X l<.\H PCillniElX. 



IDKNTIKICATKIN. 



Il 


n 


// 


Limoges. 


WVIII 


9.H 


Itin. de 40 2. 


Tliiviers ' ? 


Xllll 


if, 


Tai)le de Peutin(;or. 


Pénj;iieiix. 


X 


15 


Met». 


Saint-Louis 


XVIIII 


'0 


Idem. 


(loutias. 


XVIII 


iH 


Idem. 


I''af{;iies'? 


V 


h 


Idem. 


iînnlcaux. 


H. 


DE SAIVTIS À 


PÉIIIGIEIX. 




// 


// 


Il 


Saintes. 


/' 


/( 


Table do PeulinRer. 


Cognac ? 


X 


2 1 


Idi'iii. 


Clierment. 


XX 


2.T 


Idem. 


l'éri{;uerix. 



' IdenliBcalioiis di (T.? renies. Firbeir, Lapie. Firbeix s'acconio miens avec les liniitfs <!*• la civiUt . niai< il faudrait cli.iiit;iT lu? 
chiffres en WIII et XXllII au lieu de XVIII et Mil. 
- Saint-Vineent'de-Conozac , iV .\n\\i]o ; .Vfwi-i>. Lapic. 
Vatp-fs, d'Anville. 



XXXII 



INTRODUCTION. 



STATIONS. 



CHIFFRE 

dfs 

DOCl'MESTS. 



DISTANCE 

RÉELLE. 



DESIGNATION 

des 

DOCUMENTS. 



IDENTIFICATION. 



C. DE CAHOnS ET D'AGEN À PÉlilGtEUX. 



1. Agiiinum. 

9. Excisum.. 

.3. Trajectus. 

li. Vesunna . 



Xlll 
XXI 

XVIIP 



i3 
ai 

23 



Table de Pcutinger. 

Ilin. de 4fu. 

Idem. 



Agen. 

Eysses. 

Port de Coule ' ? 

Périgueux. 



' Ti-ujectits a été considéré comme la même station que DioVtudHtii ; rien ne nous semble justifier cette conjecturi 
- XVIII, altération d... XIII. 



VOIE PnlNCirALE DE LÏON A EOBDEAIX. 



Lugduiium . 

10. Dihona. . . . 

]3. Diulindum.. 

ili. Excisum.. , . 

iT). Aginnum. . . 

iG. Fines, etc. . . 

ao. Durdijjala.. . 



XVIIII 
XXI 

\II 



■9 
iC 
.3 



Taille de Peulinger. 
idem. 
Idem. 



Lyou. 
Cahors. 
Duravel? 
Eysses ? 
Agen. 

Bordeaux. 



Ces voies sont résilies inconnues; les identifications présumées ne reposent que sur 
des conjectures, relatives au calcul des distances. Peut-être y aurait-il un moyen de 
retrouver plus facilement quelques parties de ces lignes : ce serait de rechercher, dans 
les premiers temps du moyen âge, les chemins en état de viabilité qui suivaient le 
même parcours que les voies de l'itinéraire romain; il est certain que plusieurs che- 
mins, dans ces mêmes directions, ont subsisté jusqu'après le xv" siècle. Ils portent 
dans les anciens textes des noms particuliers, comme chemin ferré, chaussée (causada) 
Peyrat, estrade, etc.: et presque partout, en France, on les désigne comme ayant été 
d'anciennes voies gauloises ou romaines. 

VOIE A. 

11 est fait mention, au xii' siècle, d'une voie allant de Périgueux à la chapelle 
d'Agonaguet '; au xv' siècle, d'une voie allant de Périgueux à Limoges. (Supplément, 
p. 38o.) 

A la même époque, un chemin passant dans cette direction à Agonac a le nom de 
voie ferrée (Dict. 3/ii), et un siècle après, dans cette même commune, ainsi qu'à Péri- 
gueux, il est question d'une tw Chava {^ibid. et Suppl. p. 3G5). 



' Via qua; a Peiragoris dirigiUir versus capellam d'Agonaguet, 1 199 (cari, de Chanculade) 



INTRODUCTION. xxxm 

Quant à ridentificalion du Fines sur cette voie, la Comiuission, tout en indiquant 
Thiviers, reconnaît (|ue Firbeix s'accorderait mieux avec les limites de la cité, et le texte 
cilé plus haut (loil faire renoncer à éloigner ainsi Fines de Clialus. 



Aucune slalion indiquée sur le territoire. 

Tout ce que l'on sait sur celle voie est qu'en sortant de Vésone elle |)assait piu 
Vigneras. commune de Marsac, car c'est dans le vallon au-dessous de ce village ciu'a 
été trouvée la borne milliaire au nom de l'empereur Floricn cl pnrlanl l'indication 
imma lettgu. 

Au xiv" siècle, un clieniin allait de l'érigueux à V^igneras ' : il est à présumer (pie 
c'était la voie antiijue. Ce chemin passant j)ar Vigneras porte, paraît-il. dans le pays le 
nom t\(; Schomi Bounia [\c Périgord illustré, p. 'i7'i): or, au sortir de la contrée des 
l^etrocorii, la voie pas.sait auprès de Villehois. (ie territoire, Villahoense, Villahuen, 
nommé plus lard Peijrat, avait donné son nom à la voie antiipie: on la noiiiin;iit en 
Sainlonge chemin Boistie (Sfalist. de la Charente). 

En tenant compte de l'allération dans la prononciation du j)atois, il est à croiic (lur 
le mènie nom se retrouve aux deux extrémités de cette ligne, et peut aider aussi [loui 
rechercher le reste du parcours. 

La carte itim-raire publiée par la Conmiission de la carte des Gaules propose, jxmi 
la ligne de Vésone à Agen et à Cahors, la direction suivante : 

r, La voie ferré.' tendanl à ces diHix villes serait comunine de Vi'sone à Excisum: là, 
t^elle se bifurquerait : une ligne allait à Agen par Saint-Anlonin , l'autre à Cahors |)ar 
<!.Diolin(him. 

-Excisum serait Et/sscs ^^Lot-et-Garomie), Uioïindum serait Diinircl (Lot); cepeu- 
^dant ces deux identifications sont suivies d'un point d'interrogation. 

TvPour la j)arlie située dans le département entre Vésone et Eysses, la Commission 
«lait suivre à la voie le parcours du chemin d'intérêt cominun n" (i , par Notre-Uame-de- 
(tSanillac, Eglise-Neuve, \'ern, Saint-.Michel , Saint-Laurent, .Sainte-Foy, Grand-Cas- 
f lang cl la Linde; elle descendait à Couse, oii serait la station Trujeclus, inlermé- 
«diaire entre Vésone et Excisum, e( de là, par Beaumont, Villeréal et Monflanquiti. 
«elle se dirigeait sur Agen'^. •• 

' !t\ ia qiia; ilucit (le Pelragoris versus locum voca- ■ Les voies roinamcs en Gaule, par M. Alexuiidrt- 

liim de Vinliayrac, i Sao-' (Dicl. p. .'?'ii). Bertrand, i S6'i. 

Dorfiogno. t 



INTRODUCTION. 



La Commission , par ce tracé nouveau, met iMitièrement de côté un agger antique 
(jui a été détruit il y a cinq nu six ans. dans la ligne Je Vésone à Agen, et n'en tient 
aucun comjite. 



, •) 



A-t-elle eu raison, et les archéologues de Périgiieuv ont-ils tous été dans l'erreur"' 

L'agger commençait à 3oo mètres environ du port du Noyer, sur la Dordogne. loiii- 
mune de Sainl-Germain-de Ponl-Roumieu , suivait la plaine supérieure au vallon dePont- 
Roumieu, et était parfaitement reconnaissable au Bas et au Haut Terme, aux Justices 
l't à Bonnard, juscpi'au-devant de Grand-Mons: là il prenait à gauche, mais bientôt on 
111 perdait tout vestige. Dans ce parcours, cette partie était connue par les gens du [»ays 
sous le nom de vole lomnittc. Des titres du xvu'' siècle en signalent l'existence à la 
(iroi\-de-Fi'ins sous le nom de rhennii /erré. Un litre du xiv'' siècle lui donne le nom de 
Cdu.siidd aux abords d'Issigeac. Avant d'arriver dans cette ville . on le retrouvait en bon 
état de conservation devant Ferrand, et ayant des blocs énormes sur ses accotements. 

Dans la [lartie rapprochée de la Dordogne, cet agger avait au-dessus du sol une 
liauleur de i mètre à i mètre et demi, et sa largeur moyenne entre fossés était de 
■y à 8 mètres. 

L'em|)ierrimienl, partoul où il subsistait, était épais de (Jo à Se centimètres; une pre- 
mière couche de blocs très-larges, posés horizontalement; les matériaux de la couche 
supérieure liés par une sorte de ciment de chaux ' et parsemés de fragments de sco- 
ries de fer. 

li'existenre de l'etle voie se iirolonjjeanl jusqu'aux abords de la Dordogne avait tail 
jusipi'iii jibicer à Moiileydier la station Trajectus. 

'ielte opinion ('-tail corroborée par les vesti{ji>s d'une voie semblable sur l'autre rive, 
allant dans la direction de V(''sone. 

Aux abords de la rivière, un lieu est ilil l'ont de l'EsIr/idc. 

Tdiil auprès, dans un champ, ont été trou\(''s. il \ a deux ans, plus de 'loo deniers 
d'argent très-usés, à liin des types de liltodnnu-iin; au milieu de quehpies [lièces gau- 
loises attribuées aux Pectnn? cpiebiues-unes de ces pièces sont entre les mains îles ama- 
teurs du pays; le plus grand nombre a ('-té' vendu à M. RoUin, de Paris. 

Peu d'années avant , on y avait leneonlii' un statcre d'or à l'imitation des Pliilipjir de 
Macédoine. 11 appartient à M. Javersac, de Mouleydier. 

An lii'M même où ('tait l'tabli le passage avant la consliiulion du jiont. est une aii- 

' Fn iHI'i-.ona mis ,'i iIpcoiimiiI i'i r^iinjiniijt l'rii- .innino liaison onti'c eux, tandis que le |iaviiii(_Miliini l'Iail 

lii'orlo la voie iVAgiuniim cliiiis la \ill.' dos l'i'lniio- composé de deux coucIil'S de silex noyés dans dn cinionl. 

riens. M. Galy fait remarquer (|iie le .slaliinien élail [Confiés archpuhj^iqnc (h Pih-iguru.x- , Vi'suni' cl sps mn- 

conslrnil avpr d'énormes moellons fuliés dehonlel sans numi'iits , i 858.) 



INTRODUCTION. x.xxv 

rieniie luiLitatioii iioiiiiiH'e cliàk'au île la Roque, où ont été trouvés dos i'ragments de 
>culplun; et une quantité considérable de monnaies du Haut et Ras Empire, et entre 
autres pièces du moyen âge, un roi dArniénie. que Pellerin a figurée (Recueil des 
Médailles de rois, etc. Tome I\, lettre 2, planche 1). 

\\ Igrin de Taillefer assure que des vestiges de celte voie ont été découverts dans 
la lorèt de Vern, à Merlande, entre la Maison-Neuve et Pont-Roumieu de V^ern, el 
que d'anciens actes la mentionnent sous le nom de rieux chemin ferré (Antitj. de 
lé.fWir, 11, y'iô). 

Il y a donc ici une réunion de témoignages séri- ux pour justilii'r l'avis ex[)rimé |iar 
tous les anti(|uaires pi-rigourdins. de l'identification de la voie de \ ésone à Ageii avec 
la direction de cet agger, ainsi <|ue celle de Trajeclus avec Mottleyilier. 

(Cependant d faut ajouter qu'il serait possible qu'il y eût eu une voie secondaire 
dans la diieelidu donnée par la Connnission. A (It'laul d'explications fournies dans 
son travail peur ajqiujer sa conjecture, on peul supposer (|ue celte trajectoire a été 
choisie comme élanl en ligne presque perpendiculaire entre les deux villes. Mais il y 
a plus : un acte du xv' siècle mentionne une voie allant de Couse à Périgiu'ux (Sup- 
])léni. p. 35-j); un autre du xviT siècle mentionne un chemin appelé l'cijrui dans la 
commune de Sainl-Félix i^iliid. p. .'563). 

Même dans ce cas ce ne serait pas à (>ouse (pi'eùl été [)lacé le passage de la ri- 
vière, mais un peu l'ii aval. Kntre (louse el Varennes existe un ancien ténemeni 
appelé Basai a , autrement Leita : ce lieu esl désigné dans un acte de i/iyo sous le 
nom de Porlii.i de Leiiuvo, sur l'une el l'autre rive. Dans ce même endroit, sur la rive 
gauche, j'ai recueilli plusieuivs objets antiques : la pointe d'une anqjhore, un st\le en 
bron/e, une inoimaie de .\îmes, etc. 

De plus, dans le terrier de l'y 5 5 est cette mention: confronte au cliew in de Beituwonl 
au porl de Lena, (letle direction devait dès lors passer à Rane, lieu nonuné r/c«.s' dans 
la \ le de saint Arit, et oii l'on a nus à découvert un cimetière aniicpie ipii a offert 
des vases imi verre, un • iné lailb- de Vespasien. etc., mais dont la loiulli' na pas été 
suivie. 

Autour de Reaumont on retrouve l'indication d'anciens clnMiiins '. 

Au reste, la midliplicité de voies secondaires descendant de \(''sone, traversant la 
Dordogne, et tendant à (ialiors, Agen ou Aiguillon, semble autorisée par le grand 
nombre d'anciens chemins menlionm's dans cette direction. 



' -Slrala ptiLlica quit (liitititu vicosaiicli Aiitiapiiil tfVia piiblicu [>i:\ (]ua itui de Torlliaco voi-siis Mon 

r Vadiiin.- (1 i8(t. cul. de Cailoiiin. 1 rleniferi'.induin.-' ( 1 286, coût, de Beaiinioiil.) 



xxxvr INTRODUCTION. 

Une carte du duché d'Aiguillon (Duval, i 677) figure un ancien chemin sous le nom 
de Cami Errât, allant de Sainle-Livrade à Aiguillon '. 

Au sud de la Dordogne, un très-ancien chemin passant par Molières, Urval, 
Bouillac, Vielvic et Belvez porte encore dans le pays le nom de Cami Ferrai. On l'ap- 
pelle aussi Clieiiiin de la 7-cine Blanche, sans doute par suite d'une tradition locale d'après 
laquelle une reine Blanche aurait i''té enfermée dans le caslel de Molières, construit 
par les Anglais en i36o. 

Au xv" siècle, plusieurs aites de reconnai^^sance mentionnent le chemin de Belre: à 
Cnhors-. 

Jouanni't, auteur de la Statistique du Snrladats. a émis l'opinion que la loutc de Vé- 
sone à (Jahors suivait la plaine de Saint-Cyj)ricn et passait à Coiislaly, lieu (jui 
a offert beaucoup d'antiquités, des mosaïques, un atelier de poterie, et dont le nom 
dérive, selon lui, de cumstaliniie. 

Quoi qu'il en soit, il importe de remarcjuer que ces dénominations de nnni ferrai, 
C'iusada , via chava, employées dans le département de la Dordogne, se retrouvent aussi 
hors du déparlement, et dans les directions ipii concordent avec nos voies romaines. 

\u nord, une voie allant de Vésone à Chassenon et à Poitieis est vulgairement con- 
nue sous le nom de chemin ferré: et il est ajouté, dans la Statistique de hi Charente et 
dans la Notice du pays des Santons, que c'est le seul vestige de voie antique en Angou- 
mois qui se nounne ainsi. 

Dom Fonteneau, dans son Etude sur les mies romiiiiics du Poitou, nuMilKunie que 
celle ijui allait de Poitiers à Limoges portail aussi ce nom de chemin Ferrai <•- populai- 
" rement M, 

Dans des titres du xv' siècle on lui donne le nom de ria cava, lier de la charau, ria 
chavc, et au xvi" siècle grand chemin de la chaussée (Bulletin de la Société des Anti- 
quaires de France, 18G8, p. 137). 

Cette coïncidence de la r('pétition des mi'mes noms: chemin ferré, entre Agen et 
Périgueux, Périgueux et Limoges, Périgueux. Chassenon et Poitiers; causada , chaus- 
sée, chava, cava, à Périgueux, entre Pérignieiix et Limoges, Périgueux et A;;en, Poitiers 
et Limoges, indique un même grou[)C l'orme de plusieurs voies antiques dont le point 
de départ est Poitiers, et la direction sur Vésone par deii\ embranchements, l'un jiar 
l'Angoumois, l'autre par le Limousin. 

Au sud de Vésone d(H]X directions aussi: l'une sur Agen et Excisum , par Trajectus 



' Communication de M. le marqnis de Castelnan. tconfrontaiis cum ilinero qiio itur de Bi-llovid-^rp ver- 

' «PetiateiTieinparoch.deBellovidere etS° Amando, "sus Cadurcnm.i' (1 '180, Pliilipparie.) 



INTRODUCTION. xxxvii 

(Mouleydicr) et Issi<;cac, et peut-être une seconde par le port de Lena, Banes et 
Beaiiniont ; l'autre sur Cahors directement, sans passer à Excisum, et par la vallée de 
la Dordogne et Belvez? 

Cette ligne par Agen, Vésone, Chassenon, Poitiers, dut être la grande comnuinica- 
lion entre la Celtique et l'Aquitaine. Au temps de César, les Helvètes, voulant envahir la 
province romaine, se rendent au pays des .Santons, parce que, est-il dit, il n'y a pas 
loin (le là au pays des Tolosales '. Ils y trouvaient ell'ectivement une voie allant de 
Saintes à Toulouse par Vésone, Agen, etc. . . 

Au mu' siècle, ce fut le passage principal des armées. Abdéranie brûle Périgueux 
et est vaincu sous les murs de Poitiers. Saintes, Angoulème, Périgueux et Agen sont 
nommés par les historiens comme les villes ilévastées par Pépin dans la campagne 
contre Waifre, et ce fut en P(-rigord, dans la foret d'Edobola, qu'eut lieu le dernier 
épisode de celte guerre d'extermination. (Frédégaire, Sigebeiii chronic.) 

KTENDLK DU TEIllilTontK AU MOVKN AGE. 

Il esl à croire que le comté de Périgord avait la même étendue i|ue le Pdiju^ Petro- 
jforicus, et que l'un et l'autre représentaient la circonscription du diocèse. Le premier 
changement territorial eut lieu au xni'' siècle. 

Lorsque saint Louis envoya un sénéchal en Périgord, on ajouta à la juridiction 
de cet odicier, qui réunissait la supériorité civile et militaire, un territoire appartenant 
à d'autres diocèses: ainsi Nontron, archiprêtré du diocèse de Limoges et y restant, 
fut conqiris comme chàtellenie dans la sénéchaussée du Périgord ; il en fui de même 
|iiMir Carlux, Sahgriac el les paroisses de ces cliatellenies, qui restèrent aussi du dio- 
cèse de Cahors. 

Ce fut alors peut-être que le sénéchal d'Agenois accpiii \i) ressort sur jdusieurs 
|)aroisses autour du Drot, qui étaient du Périgord. 

Cette innovation a prévalu, et elle a été consacrée ilepiiis par la délimitation des 
départements. 

Par suite du droit d'hommage, (certaines parties du lerritoip ne reli'vaieni pas du 
comté de Périgord. 

En i9/j3, Guy, vicomte de Limoges, rendait hommagi' à l'évêque d'Angoulême 
comme tenant de lui les chàtellenies [)érigourdines d'Ans, do Nontron, de Mareuil, 
de Bourzac et autres lieux. 

' •'Hel\eliis esse in aniniu iter in Sanloiium fines f.iceri', iiui non long(! a Tolosatiiiin finiljus aljsiiiit." (Com- 
ment, lil). [ , x.) 



xvxviii IMTRODUGTION. 

Relevaient aussi de l'évêché d'An^^ouléme : 

La châtelienie de la Tour-Blanche, qui formait une enclave et qui n'appartenait 
au Périgord que pour le spirituel, et dont les dépendances étaient Montabourlel et 
parlies de Verleillac, Clierval, Grezit^nac, Rossignol, Goûts et Léguillac: 

La châtelienie de la Roche-Beaucourt, partie en Périgord et partie en Angoumois; 
dépendances : Edon, Combiers, Haufefaye et Rognac: 

La châtelienie de Saintc-Aulaye; dépendances : Saint-Michel et le Bosf ; 

La châtelienie d'Aubeterre, dont relevaient quinze paroisses et les justices de Che- 
n,iu, Puy-Mangou et Nabinaud. (Statistique de la Charente.) 

DIVISIO>S INTÉRIEURES. 

l'pOQUE MÉBOVINGIENNE. — PAGI. 

Prigus major. Le Périgord en était un ; jiagus Petrngoricus {Grégoire de Tours) ; pagus 
Petrocius, 820 (Praecepta Lud. pii pro Lamberto), etc . , . . 

11 avait la même étendue que le diocèse. 

Piigus mmor. Un seul est connu: pagus Bunhllcnsis , P. de Bourdeilles. 

f Obilt in pace, in A([uitania, in pago Burdillense, m villa (|ua> dicitur Baneth. G70 ?; 
(Gesta Berarii Cenouj. urb. episcopi). 

Banet, village de la commune de Bourdeilles. 

CENTAINES. 

Deux coiniues : la centaine du Bugue et la centaine Brrciacinsc ou de douts. 

1° "In pago Peiragorico , iu ccnkna Albucense, villa qua- dicitur Miliacus, 856- 
(carl. de Saint-Martial de Limoges). 

Millac (l'Aubcrocbe, l\ l'exlrémilé nord de l'archiprêlré du Bugue. 

•j° «In pago Priragorico, Hi ceiiteua Berciacuise. in villa (|ua' dicitur (îu:^^ (cart. 
de Saint-Cybard). 

Berciacinse est un nom inconnu: mais Guz, Gouls, connnune de l'arrondissement 
de Ribérac, détermine la situation de cette centaine. Goûts était le siège d'un archi- 
prètré (jui se nomma d'abord ar(hij)rêtré de Bost : or ce mot a une grande similitude, 
quant au sens, avec Bercmmise. 

Ducange lournit les exenq)les suivants d'un vieux mot français qui serait l'expli- 
cation du nom de cette centaine. 

f Ad intrandum boscos causa bersnndi.r 



INTRODUCTION. xxxix 

î^En foret pour chassier ol herser, v (Roman de Garin.) 

Chfissier, cliaaer, a précc-clé chasser: on a pu diix' Berciacinse avant Bersacinse '. 

Cenlemi liosl ou Berciacinsis est la centaine des bois, autrement de la chasse; là 
sans doute ^lait la forêt, rendez-vous général pour ce grand divertissement des Francs 
et du moyen âge. Ce lieu était d'autant plus propre à ces nombreuses réunions, que 
l'arcliiprêlré de Bost touche à rarclii|)rètré de la Double, ipii prit son nom de la l'orèt 
Edohola; tout ce pays alors n'était cpi'une immense forêt. 

Berclachise pourrait avoir laissé son nom à plusieurs lieux dans les eii\ irons de 
(jouIs : 

Dans la commune, Pu\-de-Ver$ac , Obertias; dans celle de Cercle, Verchiat; dans 
Vandoire, Bourzac, castellum sur motte de terre, siège d'une châtcllenie dont dé- 
pendaient ([uatorze paroisses, et dont ])lusieurs portent encore le nom; castrum de 
Borziaco, au xiii' siècle. 11 n'y a pas loin de Berciacinse à Borziacense. 

VICAiniES. 

Lue connue, la ricairie de Pillnc. 

1° n/n vxcana Piliacense, caslrum cui Albaterra nomen est. i oocj w ^cart. de Saint- 
Cybard ). 

Pillai-, aujourd'hui dans la Charente, était le siège d'un archiprêtré du diocèse de 
Pi'-rigneuN. dont dépendait la paroisse d'.Aubeterre. 

Il est fait mention aussi des vicairies de Larciie? et de Cliavagiiac. 

«In pago Pctragoricensi, in vicaria de Cavuniiico, ecdesiani suam de Grezasn (cart. 
du \ igeois). 

«in pago Pctragoricensi, in vicarin Arcamacer, in \il!a(jn;i' dicilur Ludorniac de 
«Del-albugan (cart. du Vigeois). 

Cavanmco, Chavagnac; Greztis, Grèzes; Lodormtu , La(h)rna<- : trois loninuines voi- 
sines du canton de Terrasson. 

Au Mv" siècle, ces paroisses dépendaiiuit de Larche. 

Arcamacer ç%\.-\\ Larche? Larche était une^des chàtellenies du Périgurd, quoiipj'alors 
le château fût en Limousin, selon ce (jue porte la bulle d'c'reclion du sii'ge de Tuile. 
castrum de Lnrcha, quod est in Lemovicmo. La situation en IN'rigord de toutes l(!s pa- 
roisses de celte chàlellenie et le texte de cette vicairie peuvent faire présumer qu'ori- 
ginairement Larche dépendait du Périgord. 

' Des exemples semblables no manquent pas: cAif/'ponr rliof, t/iiVr pour (lier. etc. elr. 



XL INTRODUCTION. 

Est-ce Archignac? Arcliignac ost nommée Archanac, en 1 1 58 (arcli. de l'abb. deSainl- 
Amand-de-Goly), et cette forme rapprocbe du nom Arcnmacer? 

Ces deux dernières vieairics, Avcamucer et de Cavaniaco, et les localités ([ui y sont 
énoncées, sont tellement voisines, qu'elles ne sauraient être considérées que comme 
des vigueries du moyen âge. La v'icarht Pilùicciise sérail la seule vitairie mérovingienne 
dont le nom serait venu jusqu'à nous. 

\ défaut de document précis sur l'étendue comparative des territoires de ces divisions 
iuf('rieures, cenlenu ou vlcar'm; archiprêtré et cliâtellenie, la présomption de corres- 
|)Ondance entre celles qui étaient à la fois centaine et cliâtellenie résulte de l'idenlité 
de situation : ainsi la vicaria Pilinceiisis était au lieu n)ênie de rarchiprètré de Pillac, 
|)uisqu'Aubetcrrc appartenait à l'un et à l'autre : Aubetorre était aussi une cbâtellenie. 

De mémo pour le pagiis miuor de Bourdeilles par rapport à l'archiprêtré de Biras 
et à la cbâtellenie de Bourdeilles : sur les 28 paroisses de l'archiprêtré, la cbâtellenie 
en comprenait 1 7. 

Exideuil comme arcbiprétré contenait ko |)aroisses; comme cbâtellenie, a 5 de ces 
mêmes |)aroisses. 

Ija ()uinte, arcbi|)rêtré [U'.i j)aroisses), était aussi le siège de la cbâtellenie de Péri- 
gueux, qui couqjrenait 12 de ces paroisses. 

Les termes de comparaison man(pient pour l'ensemble de ces juridictions ; du peu 
d'exemples fournis il paraît constant que la division ecclésiastique était plus étendue 
(pie la division b'odale, mais que l'une e( l'autre semble originairement établie selon 
une distribution de juridiction Icrrituriale comiiiune, altérée seulement par les circons- 
tances politi(pies des temps'. 



KPOQDE FEODALE. 



CHATELLENlES. 



Le ciistclliiiii , qui icrui If litre de cbâtellenie, différait essentiellement du aislntni 
pic les Romains établissaient dans les pays qu'ils avaient soumis, (ielui-ci avait pour 



' Valois fait correspondre les aicliiprèliés avec les 
cenlaiiies et les virairies, dans les divisions civiles. 
M. Giiéranl ne roniredil point cette opinion, mais il 
expose que la seule centaine dont il a pu recueillir la 
circonscription à peu près exacte, Corbon, dans le dio- 
cèse de Sées, c.orres[)oiid à un arcliidiaconé et non à un 
nrcliiprèlré (Divisions terril, delà Gaide). 

Lol-iservalion de _M. Gni'rard ne senjble pas pouvoir 
s\ipjiliqner au Périj;ord. Ici, la correspondance entre 
la ri'iilenn Alhucviisis et l'arcbiprèlré du Piugue peut 



èlre justifiée par la présence , dans l'un et l'aulre 
{;roup^^ de Milùteu.i, Millac, situé à Textrèmité de la 
juridiction qui avait pour cbef-lieu le Bugue. 

L'archiprêtré du Bngue porta aussi le nom d'archi- 
prétréde Liineuil, et Limeuil fut une cliâtellenie. 

On peut ajoulrr l'exemple de Noiitron, alors en Li- 
mousin, aujourd'hui en Périjjord: qualifié centaine 
dans le testament du comte Rngeren l'an gSi, renlena 
Netroiieiisis . il formait le dix-septième arcbiprèlré de 
Limoges. Monlron était aussi une chàtellenie. 



IMllODLCTION. xLi 

objet la protection de la contrée entière, et le noml)re en était restreint; le castelliim 
était seulement un lieu de défense pour un territoire adjacent et limité. 

Son origine remonte au temps où Charles le Chauve, ne pouvant défendre le pays 
contre les invasions des Normands, rendit les bénéfices héréditaires [)our assurer aux 
populations une protection (|u'il ne pouvait accorder par lui-même. Les olliciers royaux 
devinrent propriétaires des lieux fortifiés ((u'ils commandaient: mais celle propriété 
était sujette à confiscation si les châtelains n'étaient pas fidèles au serment de féauté 
envers le prince en ne défendant pas le pays contre ses ennemis. 

Des rapports nouveaux , fondés sur des droits et devoirs réciproques , s'établirent alors 
entre le châtelain et les habitants d'un certain nombre de paroisses. Dans un ravon 
déterminé, droit était, pour des familles nobles, d'avoir un logis dans la cour du châ- 
teau; pour toutes les autres, de se renfermer avec leurs meubles et leurs bestiaux, un 
temps de guerre, dans des enceintes secondaires en dedans des défenses et des fossés. 
De leur côté, les habitants devaient travailler au\ forlilicalions et être soumis à uiir 
juridiction qui [)ril le nom de clnUellenic. 

C'est avant le ix" siècle que remontent les donjons sur mottes, entourés de [)a!is- 
sades et haies vives, ou situés à l'extrémité d'un coteau escarpé. 

Les premiers forts ipii soient connus pour avoir été construits en pierre et être 
devenus des sièges de haute juridiction sont peu nombreux: on cite : Aubeterre, Hi- 
hérac, Montignac, Puy-Guilhem, Ilaulefort, Evideuil; ceux aussi élevés par Frotaire, 
évêque de Périgueux. Leur nond)re augmenta bientôt. Plusieurs causes y contribuèrent : 

1° Le démendjremenl [)ar suite de l'aliénalion que firent les seigneurs de certaines 
parties de la chàtellenie de première origine : ainsi Limeuil fut séparé de Montignac; 
partie de Gurson et Monlrevel, de la vicomte de Casiillon, etc. ' 

2° La création des bastides, ou villes neuves, cpie les rois de Fi'ance et d'Angleterre 
érigeaient en châtellenies 2; 

3° La concession d'exemption de toute juridiction, accordée à des abbayes et à 
certains lieux ^. 

' rRatione dominii quod vicecoines de Caslellione Bcynac, Caslelnau ut Monlfort. A 1\'|io([iil' de layiieni' 

-olim hahiiil in hniiorilms deGorson etde.Monterevclio cnlreprisc contre les Albigeois, la paix lut rendue à 

rin parocli. dcl FIcys, de la Rogcrla et Sancli-Avili de tout le Périgord et le Limousin, dit raiidur de celle 

rTyrac.B (xiii" siècle, manuscrit de Wolfenbultel.) Iiisloire, par la soumission de ces cinq dernières lor- 

- La Liiide, Beaumont, Roquepine, Eymet, Vern , lercsses. Bcivez, Molières, Couse, Badefol, Beaii- 

Beauregard, .\[ont-de-Dome, Villefranchc-de-Belvez mont, Bigarociue, etc., sont compris dans un parlago 

etVillefranclie-de-Longcliapt. Li'plnsgrandnombredes fait au xiii' siècle entre W. de BIroii el son frère 

bastides fut fondé au sud de la Dordogne. Il est à croire (Lesp. vol. XV). 

que tout cepaysélait,dansrorigine,souniisà sixcbàlel- ^ Voy.. page xliii. le tableau dus parûmes hors clui- 

lenies seulement : Puy-Guilhem, Biron, Donie-\ ieille. lettenies. 

Dordogne. r 



XI.II 



INTRODUCTION. 



Les droits du seigneur supérieur passaient par la donation à des fiefs inférieurs , 
i|ui prenaient alors le nom de cltàteUenies ou de lui utes justices seulement. 

L'état le plus ancien que l'on possède des châtellenies du Périgord et des paroisses 
qui dépendaient de leur juridiction est de i3G5. Il y en avait alors Bg ; mais, par 
suite des causes mentionnées plus haut, ce nombre s'éleva dans la suite jusqu'à 36o 
(voy. au chapitre des juridictions en 17G0). 

ÉTAT DES CHÂTELLEINIES DU PÉRIGORD, 

AVEC LE NOiMBRE DES PAROISSES QUI EN FORMAIENT LA JURIDICTION '. 



Paroisses. 

1 . Périgueux 19 

2. .4ns 16 

3. Auberoche i5 

'1. Agonac 12 

T). Grignoi 1) 

(). Saint-.\slior 1^ 



!■ 
H. 

9- 
10. 
1 1 . 
1 3. 
i3. 
1/1. 
I .'). 
ifj. 

17- 
iH. 

'9- 
ao. 

31. 

39. 
28. 
•îk. 
3."). 
36. 
37. 
38. 
39. 

3o. 



Exidouil 

Haiitefoi'f, 

Larchf 

Bourdeilles . . . . 

Bnizac 

Les Bernardières 

Nontron 

Brantôme 

Chapdeuil 

Mareuil 

Bour 



zac 

Monl;igri(!r 

Rihérac 

Gurçon 

Villefranche-de-Loiigchapt . 

Mus.sidan 

Montpont on Pny-flo-(ll)aln.« 

Moiitre\el 

Le Fleix 

Saint-Front-de-Pradoux. . . 
Ve, 



m 

Ronssille. . . 
Beauregard . 
Estissac. . . . 



Paroisses. 

3 1 . Moiiti-éal 1 

33. Limeuil 16 

33. Clérans 11 

34. La Linde 7 

35. Montclar 9 

36. Bigaroque 4 

37. Reillac a 

38. Millac 3 

3(j. Mirenionl l\ 

'10. Montignac \h 

'1 1. Bergerac on \[onl-Cnq 3/i 

'12. Couse 

'i3. Badofol ■ 

'l'i. Beynac 

'i5. Montfort et Aillac 

'16. Montferrand 

'17. lieainïiont 

A 8. La Barde 

ig. Issigeac 7 

ho. Roquepine fi 

5 1 . Puy-Guilliem 1 '1 

.")2. Eymet 7 

.")3. Belvez i4 

54. Castelnau 5 

55. Berbiguièrcs 5 

56. Comarqne 3 

57. Mont-de-Dome 12 

58. Villefranche-de-Belvoz 6 

ôg. Le Pariage, entre ie comte et ensnite entre le 

roi et le chapitre de .Saint-FronI 12 



' Compte d'Hel. de Bernali 
vol. LXXXVllI). 



receveur dans la sénéchaussée de Périgueux pour le louage . 1365 (Lespine, 



INTUODUCTION. 



FABOISSES HORS CHATELLENIES. 



Firbcix. 

Mialet. 

La Roclie-Bcaiicourt (cliapilre). 

Sainl-Pierre-de-Fru(jie. 

Sainl-Priest. 

Andrivaux (commandcrie du Temple). 

Dourle (membre de celle commanderic). 

Coursac. 

Sainl-Jean-de-Cole (prieuré conventuel). 

Condal près Brantôme. 

Lisle (hastide du Jiï' siècle). 

Celle. 

Bertric. 

Burée. 

Saint-Mf'dankie-Drone. 

Coutures. 

La Fejliel ( membre de la commanderic de Combe)- 

ranclie). ' , 

l.usignac. 
Chassaignc. 

Saint-I'rivat (prieuré conventuel). 
La ville de Sarlat (relevant directement duroi,évêch(5). 
Saint-Geiiiez. 

ïemniac (relevant de l'évèclié do Sarlat). 
Campagnac {id-). 
Saint-Quentin {id.). 



Alas (relevant de l'évèché de Sarlat) . 

Lavaur. 

Besse. 

Prats. 

LaTrape. 

Bouillac. 

La Cassagne. 

La Rocbe-Sainl-Cliristoplic (n^ovant do riHèchi' de 
Périguoux). 

Campagne. 

Rouliignar. 

Siorac. 

Saint-.\vil-Sénieur (chapitre ). 

Molières (l)astid(! el bailliage royal). 

Plazac (relevant de révêchi; de Périgueux). 

ïourtoirac (abbaye). 

Paunat (abbaye dépendant de Saint-Marlin de Li- 
moges). 

Bampieux. 

iMonlpazier ( baslide et bailliage royal) 

Biron. 

Aigues-Parses. 

.Saint-Rabier. 

Saint-Cyprien ([«ieuré conventuel). 

Tursac. 



En tête de celle lisle il faut placer la ville de P(''rigueu\, (|tii avait conservé son 
indépendance el (|ui, an coniniencemi-nt dii \m' siècle, relevant iiiniiédialenient dit 
roi, lui |)orlait direclenient son lioinma/je au même litre que le comte dePérigord. 

La division en cliàlellenies était tellement passée dans les liahilndes, (|U(; certains ter- 
ritoires avaient un nom collectif emprunté à celle dont ils dépondaient. (Jcliii ijui 
relevait de Gurçon était dit Gorsonesium (manuscrit de Wolfenbutlel); d'Agonac, tcm- 
torium Agonacense (cart. de Ligucux). etc. On disait aussi en Mo)itrcvrl. cAc. 

Ces appellalions ont survécu et servent encore de désifjnalioii ; on dit : Grange.s- 
d'Ans; Sainl-Pantaly. Sainte-Eulalie. Saint-Pardoux, la Boissièrc d'Ans; (jause de 
Clérans; Saint-Sernin et Saint-Félix de Ileillac; Cône et Saiiil-Scrnin de la Barde; 
Montagnac et Millac d'Auberoclie; Nanteuil, Auriac de Bourzac, etc., etc. 

Au-dessous de ces subdivisions territoriales il y en avait cpielques-unes dont le nom 
se retrouve dans des titres anciens, mais dont l'identilication est douteuse. 



xuv INTRODUCTION. 

En i322, il ost fait mention d'une terre in Rossinngesio. L'acte où ce nom se trouve 
est relatif à Castelnau; c'est clans cette cliâtellenie qu'il faut le chercher sans doutée 

Un acte de i 2 53 donne aux terres qui environnent Bergerac le nom de tcrrw Bainn. 
rt Baiachn. (^circuiujticentcs ad v'dhtm (k Brigcrac), est-il ajouté dans l'acte. 

L'archiprêtré de Bouniagues (arrondissement de Bergerac) se nommait jadis arcli. 
Baianencis, Bamcensis. 

Le testament de Marguerite de Turenne (1273) fait suivre le mot Bajanosiuw de 
cette explication : quulquid hahot apiid Ys-sigincum. 

Ce même territoire près d'Issigeac est dit : Basaneg (Rôles gasc], Barsnncmm. 
Benascmni (Man. de Wolf.). enfin Bajancs (Généal. des Sires de Bergerac, Courcelles) ; 
Saint-Auhin-de-Cadelecli est appelé Sandus Albinus in Banesio, 1278 (Homm. de 
Guill. de Mons). La m<'moire de ce nom semble être retenue par des lieux voisins : 
Banes, cité dans l'hagiographie de Saint-Avit-Sénieur au v" siècle, enfin le ruisseau 
qui passe à Issigeac, la Banége. Bayac, si voisin de Banes. rappellerait la forme 
Bnidnesiinn. 

Le même acti' de 1 270 fait mcnlioii d'un autre territoire ayant nom Munnonicsiiini. 

L'acte de consécration de l'abbaye de Cadouin, en 1 1 iVi, donne ce nom au terri- 
toire dans lequel l'abbaye fut fondée. (Dict. p. iScj). 

Dans un acte du xiii'' siècle, le Marmonlesium paraît limitrophe du Baianesiuni-. ■ 

Dans les derniers temps, il n'y avait plus de noms jiarticuliers que pour les grandes 
divisions du i)avs. Ainsi, avant 1 /Si), on divisait le Péi'igord en haut et bas. et encore 
on lihinr et noir. Le haut ou blanc était celui où sont Périguenx et Bergerac, le bas ou 
noir avait pour chef-lieu Sarlat. Cette séparation est exactement celle qui existait entre 
les diocèses de Périgueux et de Sarlat, et elle était tellement entrée dans les habitudes 
que souvent dans les anciennes chroniques on trouve cette locution : aller en France, 
pour le fait seul d'avoir traversé la Dordogne et passé du Sarladais dans le Péri- 
gord. 

On a dit dei)uis le Snriadais, le Puhèraquois , le BcrgercKi^uots et le Nontronais. 

La Double était une contrée dont la partie comprise dans le département de la Dor- 
dogne couvre une étendue ^de ^8,763 hectares sur le plateau qui s'étend entre la 
Drone et l'Illc. Au nord, elle ne dépassait pas une ligne allant de Sainte-Aulaye à 
Sainl-Vincenl-de-Connezac ; à l'est, celle qui de Saint-Vincent descend à Mussidan. 

' rToi-ja qiiani doraiiiiis di>Cahlro-novo Icnere ron- - rS.ilvo jure quoddfin Marquosia, uxor Guill. Fl'er- 

fsiinvpi-al in Rossinngesio, niovente de feodo ipsius nrioli liabet in Baianesio etMarmonlosio.-i (Man. de 

l'coniitis, iSaa.'ï (Remise du cliâteaii de Castelnau \Volfenl)ul(el.) 
aufomte de Périgord.) 



INTRODUCTION. xlv 

Légé en étail le flief'-lieu. La Double avait le titre de vicomte et se nommait encore 
terre (le la conquête^ (Allas de Blaeii). 

Un nom (jui a (juelque rapport avec celui-ci, pmjs de nouvelle confjuête, étail donné 
à un district (|ui comprenait, sur la rive droite de la Dordogne, le Fleix, Ponchat, 
Montazeau, Garçon, Monlravel, et sur la rive gauche, en dehors du départenienl, 
Sainte-Fo\, «pii en était la capitale, Théohon, Puichagul, Villeneuve, Duras. Gensac, 
Givrac, Hauzan et Pujols ; cl l'on a expliqué ce nom par une sorte d'alliliation que la 
ville de Bordeaux avait faite pour le commerce avec ce pays contigu à sa sénéchaussée 
(Ghronique bordeloise). Gelte raison semblerait exclure toute relation entre les deux 
noms, car la Double, pays boisé et marécageux, comme l'indique son ancienne dé- 
nomination SdllHs (le Dohhi, Silca Edoholn, n'oflVaif aucun avantage pour le connnerce. 

ÉTABLISSEMENTS HOSPITALIERS EN PÉRIGORD. 
DISTniBLTIOX TOPOCnAPHIQUE. 

Aujourd'hui ces établissements sont centralisés dans quelques villes: on v compte 
•j() hospices, ainsi répartis: 

Périguenx : hospice de Sainte-Marthe, à la Gité ; — Bergerac : un hôpital, une 
maison de la Miséricorde, nu bourg de la Madeleine; — Sarlat : un hôpital. 

Les autres villes, comme Beaumont, Eymet, Monlpazier, Nontron, Thiviers, Bran- 
tôme, Exideuil. Bibérac, Mussidan , Monlpont, Dôme, Montignac, le Bugiie, Belvez. 
\ illefranche-de-Belvez, Terrasson, ont chacune un hôpital. 

il existe aussi des hospices à Ilautel'ort, Foulci.x, Bourdeilles, Bourrou, Sainte- 
Alvère et Sainte-Aulayc. 

Au moyen âge, les refuges pour les pauvres, les malades et les itiiirmes ('-taient 
répandus sur toutes les parties du territoire, villes et campagnes. 

Ges établissements avaient différentes dénominations. 

Le nom le plus connu est celui d'hôpital, Espiud au moyen âge. Mais il fautdislinguer 
sous ce nom <leux genres de maisons, quoique toutes elles n'aient eu qu'un même 
but, le soin des malades et des pauvres : 

1° Les asiles, placés dans les commanderies du Temple ou de Saint-Jean de Jéru 
salem et de Saint-Antoine: 

a° Les asiles ouverts dans les villes et campagnes par la charité |)ublique: ils 
l'taient de fondation royale, ou seigneuriale, ou commune. 

' Ce nom ilc conqinJle n'est peut-èlie ([ue le nom n Dédit unam cow/Matom ncmoris, jiixia mensuram 

il'uneancienncmcsurelocale:«Dediliioi'em conjuarfnsn ■scmiqualie terraequam faciunl in dicta baslida, laga^ 
(cari, de la Réolc, fol. 8). (L'Esclapot de Monségur, fol. 72). 



xLvi INTRODUCTION. 

Il V avait ensuite les mal/mderies , autrement dits mnlaudies, maladreries , maléties, 
mnlauries, ou les malcts. 

Les établissements spécialement consacrés aux lépreux avaient nom léproseries, la- 
dreyrles, Indrières et peut-être ledriers. Le nom, retenant la prononciation du temps, 
est restera des paroisses : Saint-Germain, dit en 16/18 Saint-Germain lou Lepdroux, est 
plutôt Sniiclus Gcrnuimis le Dros; Sainte-Marie de la Cité à Périgueux, en lySa, est 
Sancta Maria de Lesdrosa en i363, puis Lcydrouse; Saint-Etienne le Droux était Satw- 
tiis Steplianus deux Ledros, en 1269, le Drier en i365. 

Ihie des quatre léproseries de Périgueux se nonnna Sahnngo, Salvajou, Saiwajuu, 
et une commanderie du Temple, Salvitas-Grnsscti . Snuvetat-Grasset. Plusieurs lieux 
se nomment Salmigie , Sauvngie , elc. 

Dans la commune de Saint-Vincent-de-Paluel il existe une habitation dite la Suivie, 
en patois loti S(dmdou; on y a trouvé une baignoire circulaire avec degrés pour y des- 
rendre, une grande quantité de tombes. Ce nom de Salvie est assez répandu. Il y avait 
à Belvez et à Saint-Cyprien une porte dite de Salvier, et dans ce dernier endroit on a 
mis à d('^couvert une baignoire circulaire avec marches, comme à la Salvie. 

L'étymologie latine salvitas, guérison, indiquerait que les lieu\ dont le nom en est 
flérivé auraieni été des refuges ouverts aux malades. 

r COMMANDEHIES Dl' TKMI'LE 01' DE SAIM-JEAN DE JÉilLSALESl . ET MEMBRES E^ DEPENDANT. 

DIOCÈSE DE PÉRIGUEUX. 

Noms cl siloaliû». Noms cl situalion. 

Commanilcrii'. Amlrivaiix, commune de Beauronc. Comiii. liomicville, iiiônie commune. 

Membre annexe. Doiiric, commune (le Lisle. M. Saint-Avit-de-Kumadière et lionnefare, niênie 

/(/. Vaiuiac, connnime de ce nom. commune. 

(;omn]. Sainl-l'aiil-la-Roclie, îV/. Comm. Aubelerre. 

Comm. Puyniaitiii. M. Les Eyssails, Saint-Michel- ia-Riuère, Boni. 

Membres. T Sainl-Maiiiice de Jomillac; Corn. Le Temple-la-(jiiyon, uiénie commune. 

— a° Sainl-Jean-de-la-Trappe, en partie M. Le Temple-de-l'lîau , à (Ibcrveix; le Pont-Sainl- 

dans Condat et dans Saint-Laurent- Martial, à Haiitelorl. 

de-Gogabaud. M. La Chapelle Saint-Jean-de-la-Recluse , à Exideuil. 

Comm. Le Soulet, commune de Goiits. M. Aj.it, commune de Thenoii. 

Comm. Pont-Arnaud, commune de Saint-Crépiii-de- (^omni. Fontenilles, même commune. 

Richeraonl. Comm. Puy-Lautier, comm" de Saint-Pierre-d'Eyraud. 

Comm. Combevranche, même commune. M. L'Espaut, commune de Fraysse. 

M. La Fevlie, commune de Bertric. Comm. Buzet, commune de Menesplet. 

M. Chamliouil, commune de Ribérac. Plusieurs lieux sont dits le Temple: dans la forêt de la 

Comm. Chanle-Celine, commune de Mensignac. Roclie-Beaiicourt, à Sencenac, Saint-Jcan-de-Cole, 

Comm. La Sauvelal-Crasset, commune de Uouville. Brassac, Verteillac, dans le vallon de la Sauvanie, 

Comm. Morleniarl, même commune. à Saitrt-Martial-de-Viveyrol , f;liassagne, Siorac, etc. 

M. Châleaii-Mistier, même commune. — \oy. ces noms. 



INTRODUCTION. xlvh 

DIOCÈSE DE SABLAT. 

Noms et situation. Noius et situation. 

(lommanderie. Saint-Naixent, même commune. Comm. Tourliac, commune de Rampieux. 

Membres : Naussaues, Cours, Leiuliras, Ponlbonne II faut ajouter l'hospitalis de Comarque et celui de Ser- 

ct le Bignac. nato, peut-être Serme.t; tnie ancienne construction. 

Comm. (fondât, même commune. appelée le Temple, à Funt-d'Eylias , commune de la 

Comm. Sergeac, même commune. Rouquèle-d'Eymet, devait être une ({range de cet 

(^omm. La Canéda, même commune. ordre. Un ancien grand chemin et un dolmen sont 

Comm. Montguyard, même commune. près de là. 

M. Falgueyrac, même commune. 

3° COMMANDERIES DE L'OnOBE DE SAINT-ANTOINE. 

.Noms. Diito de la mention. I.otaiiles. 

La maison supérieure en Guyenne i6i8 Aubeterre. 

Hôpital 1 3i Sainl-Anloiiie-de-Pizou. 

1(1 1 f)?i8 Kxidenil. 

1(1 1 5o 1 Bergerac, an laubdiiri,' de la .Madeleine. 

W. Commandcric de .Saint-Antoine du Grand- 

ChAlaignier i 6'i8 Grand-Casiang? 

3° IIÔPITALX '. 

Noms. Date de la mention. Localités. 

Hôpital de Sainl-Hilaire vu' siècle Ville de l'érigueux. 

— de Sainl-Silain Id M. sur la paroisse de ce nom. 

— de .Sainl-I'ierre i ago W. an cimetière de la (jlé. 

— de Cliarroux layo Id. bord de rille,au basd'ÉciniielKi'iil. 

— de PArsaul i SOo Id. faubourg de ce nom. 

— de la Claustre xii° siècle W. au Puy-Saint-Front. 

Hôpital Id Id. faubourg de l'Aiguillerie. 

— de la Daurade i3o7 Id. près de la fontaine Saint-Uippolyte. 

— de Brunet 1 33g Id. près du mmilin de Saint- Fionl. 

Hôtel-Dieu n° 38.") xtii° siècle Id. 

— pour les pauvres, au prieuré de la paye. . . i :'. l 'i Léguillac-de-Lauclic. 

Hôpital I 372 et 1 766. . . . Agonac. 

Domus elecmosynaria 1 1 53 \ 

Hôpital de la Providence, fondé par M"' de > Monipont. 

Poix xyii" siècle ) 

Domus elecmosynaria i aôa Nonlion. 

Xenodocliium vi' siècle / 

,,, . , „ i leriasbon. 

Hôpital 1 a()0 ) 

Hôpital Saint-Jcan-l'Evangéliste 1227 et ii8o.. . . Montignac-sin-Vézère. 

Hôpital do Saint-Michel 1373 ] 

— au faubourg de la Bouquerie i3.'i8 > Sarlal. 

Hôtel-Dieu n° Sga wii" siècle ) 

' L'état de ces établissements, recueilli de côté et d'autre, est nécessairement très-incomplet. 



Bergerac. 



Lviti INTRODUCTION. 

IVoras. Date de la menlioD. Localités 

Hôpital '279 Saiot-Amand-de-Belvez. 

Id '279 Sainl-Pompon. 

1(1 I 2C0 LouLéjac. 

Hôpital pour les pauvres lùili Abbaye de Cadouiii. 

Hôpital 1676 Clérans. 

Id Etatdessecl.,1 791. Me. 

W 1 'i5o et cadastre. . Le Bugue, paroisse Saint-Marcel, devant 

la place de Landrivve. 

Lien-dit l'Hôpital cadastre Eymet. 

Porte de THôpital 1 682 Issigeac. 

Hôpital ponr recevoir les pauvres de Dieu. ... 1817 Bigaroque 

Hôpital du Saint-Esprit 1118 

— dit Pedolha 1 45o 

Hôtel-Dieu n° 883 xtii° siècle. . . . 

L'Hospice actuel avait élé fondé en 1 700 

L'Hôpilal vieux , fi.i ......... | j,o„t,g,,| 

L'Hôpital 1 0.32 ) 

Pré de l'Hôpital Cadastre Paunac. 

Hôpital, aujourd'hui maison d'école Id Bourdeilles. 

L'Hôpital 1 0/48 Au port du Floix. 

Hôpital Saint-Cyprien. 

Fondation il'une chapelle dans l'Hôpital i35o Mussidan. 

Hôiiilal delà Croix-de-Froniental xiii' siècle ) ,. , ,, , ., ,, 

' . 1 ! I\olre-lian)e-(ie-5anillac. 

Fout des malades (Cadastre ) 

Porte de l'Hôpital Id Saint-Louis. 

Hôpital Id Mialet. 

Id ifio8 Peyzac, c" de la ^ollaille. 

Id 1 OOg Hautefort. 

Maison de Charité-Hôpital 1775 Montpazier. 

Hôpital 1A76 Clérans. 

Maison des pauvres Atlas de Belleyme. Sireuil. 

LIEUX Qll PORTEM' LE NOM D'IIÙPITAL ET (Jll l'OLRHAIENT ETRE U\E UËPEND.4NCE D'UNE CDVDUNDFRIE. 

^OIlls. Date (le la iiienliou. LoLatili''s 

Lieu-dit les Hôpitaux ou l'Ilôpitaux Cadastre Trélissac et Salagnac. 

Lieu-dit l'Hôpital ii68 Saint-Sébastien. 

Id Cadastre Coutures. 

/(/ Id Saint-Étienne-des-Lande.s. 

/(/ /(/ Segonzac. 

Id /(/ Celle, au hameau de Saint- Mandé. 

Id 1 4 60 Servanches. 

Terre dite de l'Hôpital Cadastre Sainl-Martin-lAstiei . 

Id xiii' siècle Pillac. 

Id Angoisse. 

Id 1 5oo Villac. 

La fon de l'Hôpital Négrondes. 



l.NTRODUGTION. „,,x 

Nom*. Date Je la mention. Localités. 

Pré de l'IlApital ■ Savignac-lfs-Églises, à rentrée il» beurg. 

Croix (le l'Hôpilal 12 33 Saint-Léon. 

Oratoire et IWpilal 1 3^7 Gabanelle, c" île Bergerac. 

Hôpital lie Combeys 1178 et 1609. . . . Cbanlérac. 

Hôpital de Cherveix Cadastre Même commune. 

là .Atlas de Belleyme . Molières. 



Noms. Date de ta mention. t.ocatités. 

Maladrerie de rondation commune 1 ()/i8 Saint-Astier. 

Lieu-dit la Maladrie, et aux Blanquets Cadastre Cercle. 

.Maladrerie de fondation commune j6.'i8 Mussidan. 

— de fondation royale Id Aubclerrc. 

— de fondation commune W IVontron. 

— idem Id (jbignac. 

Maladrerie i6'i8 Bruzac. 

Maladrerie de fondation royale 1 aô-'i et i6'i8.. . . Sarlat,près d'une loniniiie qui .11 a roti- 

.servé le nom. 

Lieu-dit Croix de la Malauric Tradition locale. . . A Capelloii, environs île Belvez. 

Maladrerie de fondation commune 1G68 VillelVanrhe-de-Belvez. 

Clianip dit de la Malaiidario ." Cadastre Saint-Avit-Sénienr, vilhige île la Cabane. 

Maladrerie de fondation royale 16/18 Molières. 

— cl lieu-dit la Malauderie W. et cadastre. . . . Beaumonl. 

.^[aladrerie de fondation commune iC'j8 1 

,,.,,,,,,..,,,,. _ • Leniiuais, aux Trois Croix. 

Lieu-oit IMalladeno et Matauderie '77^ 1 

La Malauderie i .'i7,'5 Saintc-Alvèrc. 

Maladrerie de fondation commune i648 Bevnac. 

Ténement de la croix de la Maladrerie 1 48a Le Bugue,cliemin iln lingue à Campagne. 

Maladrerie de fondation commune i6'i8 La Force. 

— de fondation royale i 'i5o, i 782 Bergerac. 

— de fondation commune 1 35o elxTii' siècle. Monlrevel. 

— i'</ein 1 6i8 Sainl-.Marcel. 

Ténement des Maicts 1 7gi Vie. 

Maladrerie Tradition locale. . . Naillac, au Puy de las Maleytias. 

Id Cadastre Vilrac, an Pech de Malet. 

Lieu-dit la Malandie Id Carsac-Proissans. 

Malets ( Les ) fd Tursac. 

Id Id Manzac. 

Id /</ Saint-Paul-de-Seire. 

Id Id Fouleix. 

Id Id Bars. 

Id Id Terrassoti. 

Lieu-dit la Maladrerie Id. . Saint-Martin-lc-1'in. 

Id Id Bourdeix. 

Id Id Millac-de-Notilron. 

Dordognc. 1, 



INTRODUCTION. 

Noms. Date de la mention. Localiti^s. 

Lieii-dit la Maladrerie CatJaslre Nonlroneaii. 

Maladrerie de fondation commune xtu" siècle el iih . . Nonlron. 

U ifi'iS Eymet. 

M 1 6 'i 8 Terrasson. 

Teri'p, laillis des pauvres Cadasire Cabans, Daglan , le Coux , Mouley- 

dier, elr. 



Nom.c. Date de la mention. Localités. 

Saint-Hippolyle i 290 . . . .• Péi'ij;ueux, au bord de l'Ilie. 

Salvango 1 aiO Saint-Marlin. 

Saint-Antoine 1 ago Le Toulon. 

Au pont Sainl-Jacqiics 1260 Couvent de Sainte-Claire. 

Léproserie 1 28^1 Ponl de la Beaurone. 

Id 1 .3o 2 Vau.xains. 

Léproserie dite (le Landet i3if) Près de la Tudc 

Léproserie 1 2ti6 Terrasson (près du cliomin dit de l'Hos- 

pitaletî). 

Léproserie de Peyruscles. laSi Canton de Montignac-sur-Vézèrc. 

Léproserie 1821 Cnndat-sur-Vézère. 

Église des Lépreux de Saint-Avit-Sénieur. . . . laSfi Peut-être le lieu nommé Saint-Avit ou 

relui dit la Sauvagie dans la Bessède. 

Léproserie 1271 Vallerciiil. 

Id 1 ;i2 I Montclar. 

Jd Id Campagne. 

Id 1 3a'4 Bigaro(iue. 

Id 1 .ISg Bertric, au Fejliel. 

Id i3o8 ] 

Hnjiital des Ladres, autrement Saint-Nicolas- \ Bergerac, vers Saint-Marlin. 

de-Pelegri Id ) 

Lieu-dit les Ladres , Cadastre Coulounieix. 

— Fon des Ladres Id Viiletoureix. 

— cimelière des Ladres ht Saint-.Iean-de-f^ole. 

JUniDICTIONS .AVANT I789. SKNKCHAUSSÉE HT JUSTICES LOCALES. 

La distinction entre les pouvoirs juilieiiiire et administialil' n'existait pas clans les 
premiers temps. Toute autorité était l'apanage de la haute justice. 

Le comte la réclamait comme un droit inhérent à sa cpialité de comte de Périgord, 
mais il eut toujours des opposants : Périgueux d'abord, qui aiïirmait que la haute 
justice. daiLs la juridiction de la ville, appartenait aux maire et consuls, sous raiitorit(' 
mimédiate du roi; plusieurs seigneurs aussi, entre autres le sire de Mussidan, refu- 
saient de lui rendre hommage et le portaient directement au duc de Guyenne. 



INTRODUCTION. u 

Pour n'pritner les dc'sordros qui furent la suite de ces luttes intérieures ', saint Louis 
envoya un sénéchal en Périgord et l'investit d'un pouvoir supérieur devant lequel 
toute juridiction locale pouvait se pourvoir en appel. Il n'y eut d'abord qu'un sénéchal; 
mais chacun des deux rois de France et d'Angleterre en eut un jusqu'au xv' siècle 
dans la partie du i)a\s cpii lui élfiit soumise. 

La sénéchaussée lut depuis partagée en trois : celles de Périgueux, Bergerac el 
Sarlat, chacune de ces villes ayant un présidial. Les appels des justices locales furent 
divisés entre ces trois cours: quelques-uns cependant étaient portés hors du Péri- 
gord. 

Ainsi ressortissaienl en 1760 : 

1 ° UU SKNKCIIAL DE I.IBOCRNE. 

l.a justice du l'ielx, avec Monlfaucon. 

Celle lie Gursoii, avec Carsac et Saint-Martin 

Celle de Saitit-Méard, avec Saint-Gi'raiid. 

Celle de la Mollie-.Moiitravcl, avec les paroisses de la cliûtellenie. 

Celle de Montpont, avec les paroisses de la cliàlelleiiie. 

Celle de Poncliat et de Montazeau. 

•i° OV SKVÉCIIAl. IIE SAINT-VIilEIX, 1>A1\ APPEL. 

La justice de Beausoleil, dans Sarlandc. 

Celles d'Anjjoisse, de Sarlande, .Sarrazac, Krujjii', Firbeix, .Miolel, l,a\ion, Nantial, .Saiiil-l'iii^sl-les-l'oiii;i'Mes, 
la Valouse, Saint-Paid-la-Rothe, Juniillac el Clialusset, son annexe. 



' On conserve encore aux Archives nationales, et 
accompagnée de treize sceaux qui y sont suspendus, la 
charte que l'évêquc de l'érigueux el les abbés des piin- 
cipaux nionaslères du diocèse adressèrent au roi 
Louis Vlll |)Our lui faire la peinture de l'état déplo- 
rable où le pays était réduit el lui demander l'envoi 
d'un sénéchal pour le pacifier. 

Toute tentative de conciliation était impossible de- 
vant la volonté inflexible des deux parties; Archam- 
baud V fil ouvertement la guerre contre la ville. Le 
maire en appela au parlement de Paris, qui prononça 
la confiscation du comté. Arcliambaud se fiait sur les 
hautes protections qu'il avait en cour pour faire annuler 
cet arrêt; mais une réponse que le comte d'Armagnac 
fil au comte, el que les députés de la ville, présents 
à Paris, transmirent au maire, peint à la fois l'esprit de 
droiture et le sentiment de bonté envers le comte de 



Périgord dont était animé le conseil du Roi : t-CoM 
rcnzi, quequc vos itigalz, avant que vos cobreit res , 
rconvendra que vos cimlcntaz Mi nrjuels que se compîai- 
vgnon de vos, autremen nojarclz m que (vjatz a fai\~ 

La confiscation s'étendit sur le comté el sur les do- 
maines particuliers du comte, qui étaient: à Périguenx, 
l'emplacement du château de la Roulfie {sic dans 
l'arrêt), les châteaux d'Auheroche, de Bourdeilles. 
Monlignac, Razac, Vern, Roiissille, Monipont, Béné- 
vent, Montignac-le-Pelit, partie de Plazac, etc. (Voy. 
PerigucuT et tes deux derniers comtes de l'mgord , par 
M. Dessalles.) 

Le roi donna le comté au duc <l'Oriéans : celui-ci, 
alors prisonnier en Angleterre, le vendit à Jean de 
Bretagne; le comté passa ensuite par les femmes à la 
maison d'Albret, et l'avènement de Henri IV le rénnil 
à la couronne. 



INTRODUCTION, 



'à° DD SÉ.\ÉC1IAL D'AGÉNOIS. 

Justices lucales. l'aroissi.'>, qui en (lé|.eriJnil. 

C.astillonès La paroisse, Cavar, Ferransaf, Saiiil-Didier, Saiiit-.Maurico, Saint- 

Quenlin. 

Le Rayet La paroisse, Moulceyroux, Saint-Grégoire. 

Caliusac La paroisse, Douzains, Cassas, la Landusse. 

Vilieréal Doudrac, Mazières, Naresse, Parisnt, Perranquel, Rives, Saint-Oas- 

sien, Tourliac, etc. 



SENECHAUSSEE DE PEBIGliEUX. 

Jiislict' royak-. Paroifses qui en dépendent. 

La Linde Sainto-Coloinbo et, dans ia sénécliaussée de Sarlal, .Saint-Front, Pon- 

lours et Bouruiquel. 

Juslirf's lociles. Paroisses (pii en dépcndi'nl. 

Abjat La paroisse. 

Agonac La paroisse et les paroisses de la cliàlellenie. 

Ajat La paroisse et Bauzens. 

Ailemans La paroisse. 

Andrivaux /(/. 

Anesse Id. 

Alaiix • Id. 

Azeral Id. 

Badefol La i)ai'oisse et Chaires. 

Bassiliac La paroisse. 

Beaurogaril La paroisse et lîri'nil. 

Bcanrono La paroisse. 

Bcaussat Id. 

Bernardières (Les) La paroisse et Cliampeaur.. 

Boissière-d'Ans (La) La paroisse. 

Bories(Les) La paroi.sso et .\iilone, Sarliac, 8avignac-les-Églises. 

Bourdeilles La paroisse et les paroisses de la rlinicllenie. 

Bourdcix La paroisse. 

Bourgtiac La paroisse et Sonrzac. 

Bourzac La paroisse et les paroisses de la cliàlellenie. 

Brantôme La paroisse el Canlillac. 

Brassac La paroisse. 

nreuil(Lc) M. 

Bruzac Id. 

Bugue ( Le ) et Liineiiil La paroisse et les paroisses de la cliàlellenie. 

Burée La paroisse. 

Bussière-BaJil Id. 

Chadeuil La paroisse et Bourg-des-Maisons. 

Clialagnac La paroisse. 



INTRODUCTION. un 

Justices locales. Paroisses qui en dqjendcnt. 

Clialais L:i paroisse avec partie de Clialais avec le cioclior, [jarlie il>.^ Sainl-Paiil 

sans clocher. 

Cliampagnac La paroisse. 

Chanipniers La paroisse, avec .^ugignac cl Pluviers. 

Ghanceladc La paroisse. 

Change (Le) /(/■ 

Chaiilérac l'I- 

Chapelle-Fauclier (La) I<l. 

Chapelle-Gonaguel ( La ) ht. 

Chassagne Id. 

Ghaumont La paroisse, avec iin village dans Ajal. 

Chervai La paroisse. 

Clérans W. 

Clernionl . . W. 

Conneiac (Neiivic) La paroisse et Saint-Vincent. 

Connezac (Nontron) La paroisse et Ilautefaye. 

Coulaures La [wroissc. 

Coursac W. i 

Coussière (La) La paroisse cl Sainl-Saiid. 

Coutures La paroisse. 

Cros-de-.Montaignae (Le) La paroisse, avec Saint-.Vnloino et pailic df Liincyrac. 

Cuhjat La paroisse. 

Cuinont W. 

Douze (La) La parois.se, avec la Cropto, .Saint-Félix et Saint-Seniin-de-lieillac. 

Douzillac ' La paroisse. 

Escoire W. 

Espcluche (La vicomte d') La paroisse, avec Gonibevranche, \ illctourcii il Allenians, moins 

le bourg. 

Exideuil La paroisse et les paroisses de la chàlellenie. 

Fleurai La paroisse. 

Fontaine W. 

Gabilloii H. 

Gcmaye (La) W. 

Granges (Les) W. 

Grezignac W. 

Grignol La paroisse, avec Bruc et Grun. 

Ilautcfort La paroisse et les paroisses de la chàlcllinie. 

Javerihac La paroisse. 

Jnmillac Iil. 

Lanniary La paroisse, les trois quarts de Surjjes et deii\ \illugi's dutjs .\ntone. 

Lardimalic Saint-Crépin , Saint-Pierre, Eylias, Botii et dis. 

Laxion Corgnac, Eyzerat, Nanleiiil. Sainl-.lory, Vaiinac. 

Léguillac-de-Cercle La paroisse. 

Léguillac-Fon-dc-Lauchc Id. 

Ligueux. Id. 

Limcyrac W. 



Mv INTRODUCTION. 

Juslicrs locales. Paroisses qui fii dépendent. 

Lisle La paroisse. 

Longa Sainte-Foy el Grand-C^astang. 

Lu.signac. . La paroisse. 

I.'Kssac La paroisse et Fon-Troubade. 

Marcnii La ville et-quatre paroisses. 

Jlarquey.ssac Saint-Pantaly, Sainle-Eiilalic. (;lionrf[nac, Saint-Pardoux, liroufhaint. 

Mai'saneix La parois.se. 

Mas-Valei\ M. 

Mauzac /</. 

Mayac /,/. 

Mensignac /</. 

Merlaiide ... /rf 

''■'•'let La paroisse et Lambertie. 

Miremoiit Maiizcns, Savignac, .Mortemarl. 

Monlagrier _. . . L^ paroisse et Saint-Victor. 

Montaut Montaignac, Bcleymas, Saiiit-.luli(Mi. 

■^Ic'i'clar La paroisse. 

Montencès Montren. 

Montréal Issac, Église-Nonve, Sainl-Jean-d'Eyraiid et la Veyssière. 

Mothc-de-Thenoii ( La ) panj;, j^ Tlienon. 

^'"s*'dan I^a ^iHç^ Saint-l'ronI . Saint-Méard , .Saint-Martin. 

'^'^'"'^'^ La paroisse. 

^'antial /,y 

Nenvir jj 

'^0"'™" La ville. 

1 engiieux 1^3 ville, Saint-Pierrc-ès-Liens, Bonlazai-, (lonlnnni.'ix, .Mur, Trélissae, 

Clinrapsevinei. 

' ^" '>'■'<' •• La paroisse et Trémolac. 

''e"''''(L«) LeMoustier. 

'^'^^^'^ La paroisse. 

Pressignac 2,/ 

Ponl-Eyrand j^i 

Quinsac |^ 

Razat iii 

liiiierac j^g paroi.sse et les paroisses de la rliàlellenic. 

Richemont .Saint-Crépin et Montinorean. 

•^«•■''e (L:») Le quart de Serges. 

Roche-Beaucourt (La) l., paroisse. 

Ronflignar ^ 

Saint-.Angel y^_ 

Saint-.\pre j^i 

Saint-Astier La ville. 

Saint-Asiior (Le Puy-) Un village dans Saint-Astier. 

Saint-Front-la-Rivière La paroisse. 

Saint-Jean-de-Cole La paroisse et Saint-Pierre. 

Saint-Jusl La paroisse. 



INTRODUCTION. 

Justices locales. Paroisses qui .11 iléppiidenl. 

Sainl-LaurenUlii-Manoire La paroisse. 

Saint-Louis Id. 

Saint-Martial-de-Valetle Id. 

Sainl-Martial-de-Vivcyroi Id. 

Sainl-Marlin-le-PcinI Id. 

Saint-Maiince La paroisse et Saint-Laiireul-des-liàlotis. 

.Sainl-Mayine-de-Pereyrols La paroisse. 

Saint-MéarJ-de-Dronc Id. 

.Sainl-Pardoux-de-Drone Id. 

Saint-Pardoux-la-Rivièrc Id. 

Saint-Paul-de-Serre Id. 

Saint-PauI-la-Rochc Id. 

.Sainl-Privat Id. 

Saint-Privat-de-Mayac Id. 

.Sainl-Senat Id. 

Saint-Vincenl-d'Kxideiiil Id. 

Scgonzac Id. 

Sendrieux Id. 

Scrvcnclics Id. 

Sourzac Id. 

Thcnon Une parli(^ de Tlieiiun l't d'.Vzerat. 

Tliiviers La paroisse. 

Tocanc Id. 

Tonrtoirac Id. 

Trt'molac Id. 

Trigonan Id. 

Varagne Id. 

Vern La paroisse et V.'srines, le .Saluii, lihàlcau-Misricr. 

Verteillac La paroisse. 

Viilac Id. 

Villaniblard Id. 

Villars La paroisse et Miliac. 

SÉNÉCIUI'SSKK DK BEROKIHC. 
Justices locales. - Paroisses ^ui en iléjH-utlrjit. 

Ber/jcrac Sainl-.Martin, la Madeleine, la Coiie. 

La Moiijfie Saiiit-Sernin, Saint-Laurent-des-\ ijjms, .SHint-M^nliii 

Gardone La paroisse. 

Mont-diq Poinport, Saint-Mayiui', lidinllac. !.■ Moiil.'il. 

Gafjeac La paroisse. 

Saussignac Razae, .Monoslioi-, S.iinle-liiiii\. 

Piles Cours. 

Saint-Naixcnl La paroisse. 

Monthazillac Colombier, Saint-Chiistoplu'. 

La Barde Sainl-Sernin. One, Bonniafrui'S. .Sainle-Liicc Pnujiil. 



I.M 



INTRODUCTION. 



Juslicts iucalcs. Paroisses qui en clé[ieDjeiil. 

Issigeac iMont-Manès, Monlaut, Monlsaguel, EyrenviUe. 

Cahusac Falgueyrac, Mandacou, Sainl-Pcrdoux, Saint-Caprais, Saiiit-Auliin- 

(lo-Lonqiiais, Cadoioch. 

lîridoiiv '. Ribagnac, Singloyrac, Rouflfignac. 

Piiy-Giiillinrn Couture, Thenac, la Bastide, Cunéges, Lcstignac, le Sigoulès, Mes- 

coulès, Flaugeau, Sainle-Anlaire, Monbos, Foid-Roque. Paiiitc- 

Iiinoceiice, Saint-Jnlien. 

Eymet Sainto-Martlic, Serres, la Roiiquèto. 

Razac La paroisse. 

Sadillac Id. 

Lauzuii Sainl-Nazairc, Sainl-Macaire, Queyssel, Saint-Maurice, Qiieyssagiiet. 

La Force Saint-Picrre-d'Eyrand, Prigoiirieii, Lmias. 

Maurens Sainte-Foy-des-Vignes, Gineslel, Camp-Segrel. 

Queyssac La paroisse. 

Mouloydifr Creysse et Saint-Cjliard. 

SÉNÉCHAUSSÉE DE SATiLAT. 

Juslii-es royales. I*;iruisses qui on de'ppndenl. 

Cciiac La paroisse. 

Molières Id. 

Montpazici' La paroisse, Marsalès, Capdrol, Gaiijac et la Valade. 

\ illefrariche-de-Bclvez La paroisse, la Trape, Prats. Saint- Seriiin, MazeyroUcs l't Saint- 
Caprais. 

.iuslites Incales. Paroisses qui en ilépendenl. 

Alas-de-Bcrbignières Aias et Cladecli. 

Aulieroclie Fanlac. 

Badefol Saint-Vincent-de-Badefol , Airs, Calés, Cussac, (iadonin. 

Banes La paroisse. 

Bardou Raidou , Nojal , Nau.ssanes et le Pic. 

Beauniont Beaiinionl, Saint-Sernin, Bayac et Gleyzodal. 

Belvez Les paroisses de la cliâlcUenie. 

Berjjiguières Marnac. 

Besse La paroisse. 

Beynac Les paroisses de la cliàlellenie. 

Bigaroque Saint-Jean-de-Bigaroqiie, Cabans, le Ceux, Mouzens. 

Biron Biron, Saint-Michel, Soulaiires, Aygues-Parses, Vert cl Bertis, Saint- 
Sernin. 

Boisse Roquepine, Faucilles, le Bel. Saint-Léon, Sainl-Araand et Bnrn-d''- 

Cliamps. 

Bonzic La paroisse. 

Braniejat Le village de ce nom, qui esl dans Marquay. 

Campagnac du RuIVenc Bonillac et la Salvetal. 

Canipagnac-lez-(JniTcv La paroisse. 

Campagne Id. 



INTRODUCTION. m. 

Justices local». Paroisses qui en d^peudenl. 

Carlux Les paroisses de la cliàlellenie. 

Carvos La paroisse. 

Castcliiaii La paroisse, Fcyrac, Vejrinos, yaint-Cybranet, la CliapuUe, Saiiil- 

Laiirent, Saint-Julien et Daglan. 

CLal)ans Qiiolipies villages dans Peyzac et Saint-Léon. 

Cliavagnac La paroisse. 

Comarquc La paroisse, Tanniès, Sirouii et Marquay. 

Condat La paroisse. 

Coulonges Quelques villages dans Mon lignac, Fanlac, .4uriac, Aubasel la Baclii: 

lerie. 

Couze La paroisse. 

Doissac La paroisse et Grives. 

Dôme. . . : La ville. 

Faux La parois,se. 

Fi'"e'on Saint-Julien, Sainte-Mundane. 

Florimonl La paroisse. 

Font-Gauffier Queltiucs villages dans Sagelat. 

Galina Deux villages dans Tanniès. 

Gauberl Quelques villages dans Terrasson. 

Gaulcgcac La paroisse. 

Gauinicr Id. 

(îoudou Quelques maisons dans Alas. 

Jayac La paroisse et .Arcliignac. 

Labatut Quebpics villages dans Saint-Cliainassy et .Aiidrix. 

La Cassagnc La paroisse. 

La Gliapelle-au-Bareil lil. 

La Faye Auriac en ])ortie. 

La Filolie Quelques villages dans Sainl-Aniand-de-Goly. 

La Flaunie Deux villages dans Gondat. 

Lanquais La parois.se, Varennes, Saint-Aubin et Montmadalès. 

Larche l'azayac, Gi-(>zes, la Feuillade, Nadailiac, Ladornac. 

La Roque Caslel et Meyral. 

La Ro([ue-Gajac La paroisse. 

La Salvagie Quelques villages dans Arrbignac et l'aidin. 

Lavaur La paroisse el Fonteniiks. 

Le (;iand Quaire villages dans Eyvignes. 

Le Ceucb Peyzac, le Moustier, la Ro([ue-Saint-Glirisloplic. 

Le Repaire Saint- Aubin et iNabirat. 

Limeuii Audrix et Saint-Cliamassy. 

Losse Thonac. 

Lusier Moncany. 

Mons La paroisse. 

Monsac Id. 

.Montcalou Quelques villages dans Gauniier. 

Monlferrant La paroi.sse, Sainte-Croix, Loline, Saiiil-Marcory. Sainl-Avil-llivièif 

et Saint-Romain. 
Dordonne. ii 



MU INTRODUCTION. 

.Iiislices locales. Paroiss<,'3 qui on ilcpcocKtit. 

Montfoit Vitrac, Carsac, la Canéda, Aillac et Saint-Vincent. 

Montignac La paroisse, Brenac, Bars et Valojoux. 

Montmége Quelques villages dans Terrasson. 

Montmirail Quelques maisons dans Cenac. 

Palayrac La paroisse. 

Palomières Un village dans Saint-Quentin. 

Pauliac Trois villages dans Daglan. 

Paulin La paroisse. 

Pelevezy Quelques villages dans Saint-Geniez et la Chapelle. 

Peyraux (Les) Saint-Lazare et Bersac. 

Peyruzel Un village dans Daglan. 

Proissans La paroisse. 

Puyheton Glottes, Rampieux et la Buuquerie. 

Puy-Marlin Quelques villages dans Marquay et Saint-Andn'. 

liastignac La Bachelerie, Peyrignac et Saint-Raliier. 

Roque-Nadel (jur-l(|ues villages dans Veyrignac 

RouiTinou Quelques villages dans Sireuil et Tursac. 

Saint-Aigne La paroisse. 

Saint-Amand-de-Coly La paroisse, Coly et Marcillac. 

Saint-Avil-Sénieur La paroisse. 

Saint-Cyprien La paroisse et Lussac. 

Saint-Geniez La paroisse. 

Saint-Germain-de-Berliiguières Id. 

Saint-Geimain-de-Pont-Roumieu. ... Id. 

Saint-Léon Id. 

Saint-Martial Id. 

Saint-Pompon Id. 

Saint-Quentin Id. 

Saligiiac Bourèze, Garlucet, Eybènes, Eyvignes, Saint-Crépi n . 

Sarlat La ville. 

Sauvebœuf Aubas et les Farges ou Choylard 

Sciorac La paroisse. 

Sergear /(/. 

Sermet Loubéjac. 

Tailleferie (La) Un village dans Marquay. 

Tayac La paroisse. 

Temniac La paroisse, Alas et Gampagnac 

Terrasson La paroisse. 

Tursac Id. 

Verdon Id. 

Veyrignac Id. 

Vierval Quelques villages dans Archignac. 

Viminières Le village do Viminit'res, dans Bonzi";. 



I.NTHODIJGTION. 



COUR DU CONSULAT DE PERIGUEUX. 



11 était constant, au xiv' siècle, que Périgueux était le siège d'une juridiction d'ap- 
pel pour la plus grande partie du duché d'Aquitaine : c'est ce que déclare le diplùiiie 
du duc d'Anjou rendu, en octobre iS/ig, pour le rétablissement des assises en cotte 
ville. 

Cette supériorité territoriale existait encore au cornniencenient du xv" siècle. Le 
Ijwre noir contient une lettre écrite en 1^28 par les consuls d'Aire et du Mas au sujet 
d'un appel fait de leur sentence devant la cour du consulat de Périgueux '. 

Quand on rapproche d'une aussi vaste juridiction le serment de féaulé que les 
habitants de Périgueux prêtèrent directement à Philippe-Auguste en lao'i, par rap- 
port à la ville, au même titre et dans les mêmes termes que le comte de Péri;;ord 
pour le comté, il est diflicile de ne pas reconnaître par ces hautes prérogatives, uniques 
peut-être dans l'histoire de France, que dans les premiers temps du moyen âge Péri- 
gueux jouissait encore, à la fois, d'un état de métropole en Aquitaine et de cité libre, 
héritage resté debout, malgré les malheurs des temps, de ce que fut Vésone à l'époque 
romaine. 

La création dos deu\ parlements de Toulouse et de Bordeaux, en i3Ci| et i/i(J-j, 
amena la (in de cette juridiction territoriale. Henri II établit en i56/i à Périgueux 
une cour souveraine des aides, avec autorité sur les généralités de Guyenne, de Poitou 
et d'Auvergne : l'ancien ressort sur le duché d'Aquitaine était ainsi rétabli; mais Bor- 
deaux obtint dix-sept ans après la réunion de celte cour à son parlement. On con- 
serva seulement des élections à Périgueux et à Sarlal. 

Il y eut aussi des subdclèijations à Périgueux, à Sarlat et à Nontroii, relevant de 
l'intendance de Guyenne. 

La dernière tentative pour rendre à Périgueux son rang de ville de pieniier ordre 
est due à Louis XVI, qui y établit un grand bailliage. 

En 178;) il ne restait à la ville de son ancienne importance que la seigneurie qu'elle 
avait sur son territoire et sur les liel's qui en relevaient. Ils se trouvent référés dans 
l'aveu et le dénond)rement de «Syf) : 

Les maisons de Bourdeilles, de Barrière et de Limeuil, dans la Cité; 

Le monastère des dames de la Visitation, l'enclos des prêtres de la Mission; 



' -Cuni ab.inti(iuo maxiina pars(luiatiisAcquilani;r ialionum, elc.n (Archives d'j l'iiolcl do \ille de- Piri- 
lU villa Biirdcgualis et Bayon.T et plurcs alie habcri'nt gueux et Livre noir; l'eslrail cri est aux Antiquités de 
lessortiii in assisiajiis de l'etiojjoris m tausis appel- Vésone. t. I. p. i 'i8.) 



I.X LNTRODUCTION. ^ 

Les repaires nobles de la Gauderie, la Ranipinsole, Beaufort, Lieu-Dieu, la Mothe, 
Caussade, la Rolfie et la Jarte; 

Les repaires de Montgaillard, Chevrier, Adian, Pronsaud, Pouzelande, Barat, Bou- 
lazac, la Filolie-l'Ainourat, Trélissac, Borie-Porte et Borie-Petit ou Boudit, Borie- 
Bru, la Roussie et Lauterie. 

La loi (lu fi mars 1790 établit 9 districts : Périgueux, Belvez, Bergerac, ExideujI. 
Montignac, Montpont, Nonfron, Ribérac, Sarlat. 

La loi du «8. pluviôse au viii créa les 5 arrondissements actuels. 

Le nombre des cantons, d'abord de 7/1, fut depuis réduit à ^7 ; il se subdivise en 
083 communes. 

TABLEAU DE LA DIVISION ACTUELLE 

DU DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. (DÉNOMBREMENT DE L'ANNÉE 1872.) 



COMMUNES. 



SUPERFICIIÎ 



P0PDLAT10^. 



DISTANCE DE LA COMMt.NE 

AD CIIEF-LIEU 



{îi* canton. 



d'arrondisse- 
ment. 



de 
départeraenl. 



ARRONDISSEMENT DE PERIGUEUX. 

Superficie : i,g53 iiiyriares. — g cantons. — ii3 communes. — i 12, Soi haliitanls. 

i. CANTON DE PÉRIGUEUX. — 7 Communes. — 98,178 habitants. 



Pl'I'iiJllPllX 

Cliampcevinel. . . . 

Ciiancelade 

CIiàtoaii-l'Evèque. 

(;otiloniii(.'i\ 

Mai'sac 

Trr'lissac 



Branlômc. 
Agdiiac. . . 

Riras 

Boiirdeilie.^ 
Bussac . . . 
Eyviral. . . 



979 
i,83(i 
1,088 
3,678 
3,1 70 
1,002 

9,383 



2. C.\NTON DE BI\.\NTÔME. - 

3,630 
3,8.'33 
'-9^9 

2,2fi(( 
1,780 

1,836 



11,864 

777 
1,096 
1,54/1 
1,188 

54 1 
1,1 63 



1 1 i.oinmunc'S. 



4 
5 
1 1 
6 
5 
5 



10.S17 lial)ilants. 



4 
5 
1 1 
6 
5 
5 



2,5yi 


// 


36 


36 


1,590 


i5 


13 


i3 


7/16 


1 1 


16 


16 


i,/i58 


s 


26 


3(i 


.-,56 


,', 


i5 


i5 


(il 2 


1 1 


ao 


311 



IMP.ODUCTIOM. 



COMMUNES. 



SCl'ERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CHEF-LIEII 



(le Cilllloll. 



l"ront-(l'.\lciiips (SainI-). ... 

Julien (Saint-) 

Lisie 

Suncenac-el-Puy-de-FourcliPS . 
Valcnil 



CANTON DE BR.\NTÔME. 

i,80o 
1 , 1 09 
1,915 



Picrre-<lp-Clii(;nac (Saint-). . . 
.Vnloine-d'Auberoclic (Saint-) . 

Alur 

Bassillac 

Blis-(.'l-Born 

Uoiilazar 

Cn-pin (Saint-) 

Kyliac 

Geyrac (Saint-) 

La Douzi! 

Laurent-sur-Manoire (Saint-). 
Maric-de-Cliignac (Sainte-).. . 

Marsancii 

Millac-dWuberoclic 

Sanillac (Notre-Dainc-de-). . . 



i,r)73 
807 
1.968 
1,873 
1,077 
i,'i5g 
988 
2,3/17 
i,7')i 
2,384 
1,076 

1,311 

2,457 
1,990 
2,062 



3. CANTON DE SAINT-PIERBE-DE-CllIGNAC. — 



d'arroncjisse- 
mciU. 



(léparlement. 



(Suite.) 
058 

230 

■,187 

4/11 

728 

1 5 Communes. 

88a 
206 
774 
770 
64o 

347 
846 
Ç02 
989 

522 
547 

85i 

838 

1,286 



20 

3o 
20 
'9 

2 3 



1 o,()75 lialjitants. 



H 

9 
1 2 

9 
9 
3 

5 
7 
9 
6 



'9 



lO 

22 


22 








8 


8 


i8 


18 


5 


5 


'7 


'7 


15 


i5 


22 


22 


2 1 


21 


9 


9 


I 2 


1 t! 


i4 


i4 


20 


21) 


S 


8 



Exidoiiil 

Anliiiac 

CIcniionl-d'Exidciiii 

Gt'iiis 

Goniiaiii-dcs-lV'.s (Saint-) . 
Jiiry-las-Bloux (Saint-).. . . 
Martial-dWIbarède (Saint-). 

Médard (Saint-) 

Mcsmin (Saint-) 

Panlaly-d'Rxideuil (Saint-). 

Proys.sac-d'Exidouil 

Raphaël (Saint-) 

Salajjnac 

Trie (Sainte-) 



;)oo 


2,186 


1,229 


757 


1,30;) 


017 


2,65o 


1,388 


1,901 


933 


1,751 


570 


i,o5a 


704 


1,839 


931 


3,026 


1,075 


8O1 


434 


3'i'. 


168 


7.6 


3o8 


908 


327 


i,i3o 


371 



9 
3 
3 

i4 
4 

7 



i3 



34 

42 

3i 

45 
34 
3 a 

32 

^'1 
5o 
3i 

39 
34 

'•9 



34 

42 

3i 

45 
34 

32 
32 

37 
5i) 
3i 

39 
34 

''9 



LXII 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SIPEIÏFICIE 




D1STA>CE DE LA COMMl.NE 

àU CHBF-LIBU 



de canton. 



(l'arrondisse- 
ment. 



département. 



Veru 

Amanil (Saint-) 

Breiiil (Le) 

Bourroti 

Clialagnac , 

Crcyssensac-et-Pissot 

Église-ÎVeuve 

Foulei.x 

Gruii 

La Cropte 

Mayme-de-P^rcyi-ol (Saint-) 
Michel-de-Viliad(;ix (Saint-) 
Paul-de-Serre (Saint-) .... 
Salon-et-Chàleau-Miscier. . . 

Sendrieuï 

Veyriiios 



5. CANTON DE VEliN. — iG Commîmes. — lu.ago habitants. 

3,330 
i,3oi 



1,0^9 

960 

1,527 

881 

G93 

1,126 

1,260 

2,686 

1,112 

i,/445 

1,077 

1,7/15 

3,126 

I,22i 



Astier (Saint-) 

Anesse-et-Beau!ieu. . 

Coursac 

Giignol 

Jaure 

La Cliapi'llo-Gonaguot. 
Li''(;iiillac-de-Lauclie . 
Lcon-siii'-rille (Saint- 

Manzac 

Mensignac 

Montren 

Razac 



1,842 
583 
37U 
333 
609 
329 

30 3 

490 

''97 
1 ,o'iO 

58i 
57/1 
5i5 
568 
1,062 
589 



5 

6 

12 

i3 

1 2 

7 
6 

S 



I 2 
6 

1 
6 



20 

iH 
26 
l'i 
i5 
l'i 
26 
ai 

24 
25 

26 

i5 

23 

3o 
26 



6. CANTON DE SAINT-ASTIER. 

3,494 
1,243 
2,493 
2,098 

773 
1,928 
1,452 
1,478 
u,o08 



12 Communes. — ia,ir).'i tiabitants. 



7,008 
2.n88 
1.474 



H,8gi 

6i2 

i,o6'i 

1,080 

346 

577 

O94 

9"i3 

952 

1,1 44 

1 ,028 

865 



■0 

10 
10 
i3 
i5 

6 

7 

10 
1 1 



26 
18 
2i 
i4 
i5 
i4 
2G 
2 1 
a'i 

25 

2O 

i5 

23 

3o 
aC 



20 


20 


i5 


i5 


1 5 


i5 


22 


22 


2 5 


2 5 


1 a 


1 2 


iG 


lO 


a 3 


2 3 


",» 


>9 


lO 


lO 


lO 


lO 



llautorort 

Badefoi-d'Ans. 

Boisspuil 

Cherveix 

Chourgnac . . . 



7. CANTON D'HAUTEFORT. - 

3,597 

1,869 
1,210 
1,496 



)3 Communes. - 

1,758 
1,193 

376 
1,346 

3o5 



,((G0 habitaiils. 



4o 
48 
45 
4o 
3i 



4o 
48 
45 
4o 
3i 



iMfionuriTiON. 



SCPERFICIE 



COMMUNES. 



POPULATION. 



DISTANTE DE I„\ COMMUNE 

AU CUEfUEII 



de canton. 



J'arrondisse- de 

ment. département. 



CANTON D'IIAUTEFORT. (Suite.) 



(joiibjours 

Eulalie-(i' Ans (Sainte-). 

Granjes-d'Ans 

La Chapelle-Saint-Jean . 

Naillac 

Les Tcillots 

Le Temple-la-Giiyon. . . 
Tourloirac 



960 
1,570 
1,19.3 

3.3 1 
1,982 
i.oag 

3o3 
3,617 



4i8 
9i4 
653 
'7> 

'io8 
177 



1 1 
1 2 

7 
10 

C 

7 
6 
8 



8. CANTON DE SAVIGNAC. — l'i Communes. — 10,74a habitants. 



Savijjnac 

Anlonc-et-Tri(jonan 

Le Change 

Coi-nille 

Coulaiires 

Cubjac 

Escoiro 

Li(jueux 

Mayac 

Négrondes 

Panlaly-il'Ans (Saint-). . . 

Sarliac 

Songes 

Vincenl-d'Exidetiil (Saint- 



2,376 
2,097 
i,6aa 
1,333 

a.993 

3,137 

394 

686 

i,i65 

9,090 

710 

99'> 
/i,853 
i,o3i 



963 
918 
720 
/178 
1,365 
1,1 la 
.73 
535 
5/18 

9«« 
36.Î 
'101 
1,895 
366 



1 1 
la 
1 1 

7 
7 

10 
1 1 
3 
10 
8 
6 
6 
II 



9. CANTON DK THENON. — 11 Communes. — 8,978 habitanl-s. 



Thenon 

Ajat 

Azerat 

Bars 

Rroiirbaud 

Fosse-Magne 

Gabilloii 

La Boissière-d'Ans . . . . 

Limcyral 

Mon lagnac-<r Aubcroche 
Orse (Sainte-) 



3,690 


1,853 


3,255 


839 


a,o53 


i,3i4 


3,335 


8i4 


1,339 


5o6 


3,380 


888 


812 


345 


8O0 


364 


2,01 4 


5i4 


1,032 


354 


3,4 16 


1,198 



6 
5 
5 

I 3 
8 

10 
l'i 
10 
i3 

I I 



•-Î9 
34 

4o 
4o 
47 
34 
33 



21 

If) 
15 
I 
38 

3 

1 1 

18 

2 4 
23 

37 

i5 

30 

'7 



33 
3o 
38 
33 

34 
2 5 

3o 
a 4 
33 
30 
33 



29 
3'i 
4o 
4o 

'n 

34 
33 



2« 
2 

1 I 
18 

2 4 
2 3 

27 

i5 

20 



33 
3o 
38 
33 

2 4 

20 
3o 
a'i 
22 
20 
33 



INTRODUCTION. 



COMMU^ES. 



SUPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AO CBEF-LIEU 



de canton. 



d'arrondisse- 
ment. 



d«:'pnrl''mf_'nl. 



ARRONDISSEMENT DE BERGERAC. 

Superficie : 2,250 myriares. — i3 cantons. — 172 communes. — 1 1 i,:38i habitants. 

1. CANTON DE BERGER.iC. — 11 communes.— 17.918 liabiUnts. 

Bergerac 5,0 10 1 1,099 

Cours-ile-Piles 1,081 62 i 

Cceysse 1,102 749 

Germain (Saint-) i,4i3 622 



La Mongie-Montasiruc 

Laiirent-des-Vignos (Saint-) 

Lembras 

Mouleyilier 

Naixant (Saint-) 

Queyssac 

Sauveur (.Saint-) 



848 
1,989 
1,235 

gSi 



8/10 
io2 
583 
,xoh 
535 
/181 
38o 



7 
7 

10 

1 2 



5 

9 

8 

10 
9 



2. CANTON DE SAINTE-.^LVEUE. — 8 communes. — li.ii;! liabiUnls. 



Alvère (Sainte-) 

Foy-de-Longa (Sainte-) . . . . 

Grand-Casfnng 

Laurent-des-Iîàlons ( Saint-). 

Limeuil 

Paunat 

Pezul 

Trémolac 



3,24 a 
i,OiO 

52 1 

1,948 
i,o55 
1,820 
i,o38 
1,4 3 



Beaumonl 

Avit-Sénicur (Saint-). 

lîayac 

P,orn-de-Cbamps 

l!ourui(|iiel 

Croix (Sainte-) 

La Rouqiiorie 

Montferrand 

Monsac 

Naussanes 

NoJnls-el-Clottes 

Rampieux 

Sabine (Sainte-) . . . . 



3. CANTON DE lîEAUMONT. - 
9,4 18 
2,34o 
1,022 

570 
S,,5 
1,287 
1,076 
i,3i 
1,078 
1,48a 
i,38o 
1,182 
1,818 



i,7ù3 
085 
206 
588 
84 o 

717 
48i 

933 



1^ Communes. - 
i.gaO 
1,97a 

588 
202 
a07 
554 
449 
585 
445 
4ii 
37. 
407 
■;50 




8 

7 
1 1 

7 



8,233 habitants. 



7 
•8 

4 
1 

7 

5 
7 
9 



II 

7 
7 

10 

1 a 

6 

5 

9 

8 

10 
9 



29 

a'i 

35 

2O 

38 
30 
34 
3o 



• -^9 
28 

2 3 

39 
28 
30 
33 

39 

97 

2 4 

34 
36 
82 



''9 
56 

''7 
''9 
4i 
55 
44 
48 

4i 
46 



32 

35 
38 

-7 
45 
38 
3 S 
45 



60 
54 
58 
78 
5o 
03 
Oi 
61 
O2 
04 

7J 
77 
72 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SCPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 



dt.' caulOD . 



AU CnBF-HEU 



tl'arrondisse- 
ment. 



département. 



â. CANTON DE CADOUIN. — ii Communes. — 6,3o5 habitants. 



Cadouin. . 

Aies 

Badcfol. . 
Rouillac. 
Cahans. , . 
Calés. . . , 
Cussac. . . 
Molières. . 
Pala^rac. . 
Ponlours . 
Urval... 



1,565 
ç)h\ 
()o6 

1,234 

1,546 
8oa 
95/. 

a.iig 

990 

669 

,,337 



6g 1 
669 
3i8 
298 
1,163 
C18 
368 
8ai 
53o 
338 
Aaa 



5. CANTON D"EYMET. — i.'i Communes. — 6,373 habitants. 



Eymel 

Aubin-do-Cadelecli (Saint-). 

C.nprais (Saint-) 

Cogulot 

Eulalic (Sainte-) 

Font-Roque 

Innocence (Sainte-) 

Julien (Saint-) 

Razac 

La Rouquète 

Sadillac 

Serres-et-Montguyard 

Singlcyrac 

Sulpice (Saint-) 



1,036 
1,366 
1,1 iG 
5o8 
673 
900 
730 
58i 

1,239 

1,3/10 
564 
685 
707 
352 



1,800 
65o 
4i5 
'97 

301 

482 

3l3 

333 
547 
5i5 

'97 
338 
24o 
i46 



1 2 

4 

10 

4 



6. CANTON D'ISSIGEAC. 



10 Communes. — 8,113 habitants. 



Issigeac 

Aid)in-de-Lanquais (Saint-) . 

Bardoii 

Boisse 

Bouniagiies 

Le Colombier 

Cone-de-la-Barde 

Eyrenville 



3C 
35 

37 

42 

38 
38 
33 
3i 

4-j 

2 4 

44 



3l} 

26 

21 
27 
34 
30 

'9 
17 

34 
2 4 

■9 
29 

'7 



47 
4o 
4 G 
54 

4y 

45 

h 

5o 

52 

47 
54 



74 

70 
76 

7;^ 

Cy 

G8 
66 
7:' 

7:^ 
GS 
78 
66 



916 


1,062 


(/ 


18 


07 


937 


575 


8 


12 


54 


476 


166 


5 


27 


74 


1,658 


539 


5 


23 


72 


861 


5o3 


9 


12 


61 


701 


395 


9 


1 1 


60 


i,oo3 


5i4 


9 


1 1 


60 


1,287 


470 


6 


23 


70 



Dordogn 



Lxn 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SUPERFICIE 




DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CHEF-LIED 



d'arroii'lissL'- 
ment. 



département. 



CANTON D'ISSIGEAC. (Suite.; 



Falgiieyrat 

Faiirilles 

Faux 

Léon (Saint-; 

Mandacou 

Montmadalès 

Mont-Marvès 

Montsafjuel 

Montant 

Perdouï (Saint-) 

Radcgonde (Sainte-) 

Semin-deia-Barde (Saint-) 



262 

43o 

1,606 

568 

h 27 

188 

i36 

1,1 56 

i,6i3 

733 

''79 
1,160 



1 1 2 

167 
88() 
352 

i84 
ii4 
35i 
3o6 
3o8 

225 
521 



9 
10 
8 
8 
6 
5 
3 
3 
3 
7 
9 
C 



7. CANTON DE LA FORGE. — t3 Communes. — g.oSi babitants. 



La Force 

Bosset 

Le Fieix 

Fraysse , 

Georgos-de-Blancanès (Saint-) , 

Géry( Saint-) 

Gineslet 

Les Lèches 

Lunas 

Montfancon 

Pierro-d'Eyraud (Saint-) 

Prigonrien 



i,56o 
1,760 
i,8o5 
2, lui 
1,394 
1,871 
i,3o6 
2,1 58 
1,378 
3,476 
2,616 
2,61 3 



1,074 
5i4 

1,617 
665 
63() 
672 
691 
565 
618 
517 

1,507 

1,177 



1 2 

7 
i5 

7 
i5 

S 
16 

6 

3 



8. CANTON DE LA LINDE. — i5 Communes. — 8,42i habitants. 



La Linde 

Ai|;ne (Saint-) 

Baneuil 

Caprais (Saint-). . . . 
Canse-de-Clérans . . . 
Coiize-ot-Saint-Front. 

Saint-Félix 

Lanqnais 

Liorac 



3,771 


2,06(i 


// 


21 


5o 


587 


283 


9 


i3 


52 


889 


ao5 


6 


18 


65 


383 


4o8 


7 


16 


67 


1,635 


665 


8 


19 


62 


833 


733 


4 


18 


52 


1,688 


599 


12 


18 


36 


1,665 


79'J 


■ 7 


'7 


52 


3,025 


637 


1 3 


16 


63 



a3 

28 
16 
27 
19 
16 
21 

17 
22 
i4 

28 
16 



10 

16 
20 

19 
i5 

21 
9 

'9 
1 1 
76 
16 

7 



72 

77 
56 
76 
68 
57 
70 
66 

7' 
63 

77 
63 



58 
67 
62 
5o 
5o 
63 
55 
6] 
55 
56 
63 
56 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SUPERFICIE 



P0PDL.1TI0N. 



DISTANCE DE LA COMMDNE 

AU CUBF-LIEU 



de canton. 



d'arroDcUsse- 
nient. 



de 
déparlement. 



M.'irccl (Saint-) 

\I,iuïac-ct-SainUMayme-(le-Rauzan.. 

l'ri'ssignac 

\ arennes 

\ erdon 

Vie 



CANTON DE LA LINDE. (Suite.) 

i,i49 636 

i,o6'i 488 

993 5 a 4 

4o5 a58 

495 i48 

718 aa4 



9 


a 3 


36 


6 


27 


44 


7 


aa 


4o 


t) 


»7 


i)i 





16 


.53 


8 


a 4 


39 



9. CANTON DE MONTPAZIER. — i3 Communes. — 5,438 habitante. 



Monlpazier 

Aïit-Rivièrc (Saint-) 

Biron. 

Capdrot . 

Cassicn (Saint-). 

Gaujac . 

La Valade. 

Loi me , 

Marcory (Saint-). 

Marsalès 

Romain (Saint-). 

Soulaiires 

Vert-de-Biron . . . 



10. CANTON DU 



Le Sigoulès 

Ciinéges 

Flaugtac 

Gageac-ct-Rouillac .... 

Gardonc 

La Mongie-Saint-Martin. 

Moscoulès 

Monlbazdlac 

Monbos 

Monesticr 

Pompoil 

Puy-Guillieni 

Razac-de-Saiissignac. . . 
Uibaçnac 





981 


// 


44 


67 


1,4 00 


378 


8 


38 


59 


'.989 


507 


7 


5o 


74 


4,373 


1,1 15 


3 


46 


69 


472 


i58 


6 


45 


68 


1,017 


3l3 


3 


46 


69 


395 


174 


4 


4o 


67 


09 a 


357 


7 


39 


65 


476 


i85 


6 


43 


63 


943 


94 


3 


4a 


65 


748 


aSg 


5 


4i 


63 


1,038 


335 


5 


'■9 


7' 


.,6.7 


537 


8 


48 


75 


ULÈS. — 17 


Communes. — 9, 


789 habitant 


s. 




1,086 


735 


/' 


i5 


64 


598 


4a7 


4 


i5 


64 


735 


3a5 


4 


i4 


63 


^399 


636 


7 


18 


67 


8a6 


699 


i3 


i3 


62 


a,o64 


i,a54 


i3 


9 


58 


485 


261 


2 


i4 


63 


i,9-''9 


i,i83 


1 1 


8 


^7 


4 60 


i4i 


3 


18 


•^7 


1,775 


785 


8 


'9 


68 


1,955 


987 


3 


12 


61 


467 


aSg 


8 


9 3 


72 


i,i58 


532 


i3 


"J 


68 


i,i8i 


402 


8 


j 2 . 


61 



LXVIII 



INTRODUCTION. 



COMMDiNES. 



SUPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

\C CUEF-LIED 



de canton. 



trarrondisse- 
ment. 



doparleruont. 



Rouflîgnac . 
Saussignac . 
Thénac. . . . 



CANTON DU SIGOULES. (Suite.; 

. I 652 I 3io 

• 1 397 4(j3 

. I 1,107 i '"-'^ 



11. CANTON DE VÉLINES. — i3 Communes.' — 8,965 habitants. 



Vélines 

Anloine-de-Breuii (Saint-). . 

Bonnevilie-el-Saint-.4vil 

Port-de-Sainte-Foy 

Fougueyrolles 

La Mothc-ÎIonlravel 

Micliel-et-Bonnefare (Saint-) , 

Mont-Caret 

Moritazcau 

Nastringues 

Ponchat 

Seurin-iio-Prats (Saint-) 

Vivien (Saint-) 



,0^7 
,698 
7o4 
,324 
,iû5 
,i63 
910 
,707 
,378 
600 
593 
557 
8a/i 



873 
i,5i3 

295 
1,374 

5l2 

627 

1,120 
526 
194 
372 
626 
874 



II 

6 
3 

7 
7 
8 

10 
6 
5 
5 

1 1 
6 
5 



34 

27 

37 
a3 

26 
38 
4i 
35 
38 
29 

2 4 

35 

38 



12. CANTON DE VILLAMBLARD. — 17 Communes. — 10,73(1 habitants. 



Villambiard 

Beauregard-et-Bassac 

Belcynins 

Camp-Segrct 

Ciermont-de-Boaurogard .... 

Dnnvillo 

Église-Neuve-d'Issac 

Georges-de-MonlcIai- (Saint-) 
Hiiaire-d'Eslissac (Saint-). . . 

Issac 

Jcan-d'Estissac (Saint-). . . . 

Jean-d'Eyraud (Saint-) 

Julien-de-Crempse (Saint-). . 

La \'eyssière 

Martin-des-Combes (Saint-). 

Maurens 

Montagnac-la^Crempse 



2,0'l3 

1,202 

i,()07 

1,383 

G35 

1-991 

1,007 

1,308 

6i5 

9,332 

1,286 
i,oo5 
1,118 
OO9 
i,3y9 

2,256 

2,549 



1,328 

48o 

5o2 

G5o 
280 
837 
4oi 
649 

321 

1,027 
44j 
5o5 
435 

233 

545 

l,o42 

i,o38 



59 
67 
70 



66 

72 

69 
63 

68 

7'' 

74 

72 
61 
70 
67 
72 
6 a 



II 


23 


32 


1 1 


24 


28 


5 


.9 


34 


1 1 


i3 


37 


i3 


20 


3i 


5 


32 


28 


12 


21 


4o 


1 2 


20 


34 


3 


23 


33 


9 


35 


35 


3 


27 


3. 


1 1 


17 


4o 


8 


i4 


39 


i3 


i3 


43 


13 


18 


32 


i3 


1 1 


43 


5 


20 


35 



INTRODUCTION. 



LXIX 



COMMUNES. 



SUPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE hX COMMUNE 

AU CnEF-LÎEU 



tle canton. 



d'arrondisse- 
nienl. 



de 
département. 



13. CANTON DE VILLEFR.ANCFIE-DE-LONGCHAPT. — 8 Communes. — 6,i3G habilanls. 



Villcfranche-de-Longchapt . 

Carsac 

Gcraud-de-Corps (Saint-). . 
Marlin-dc-Gurson (Saint-). 
Méard-de-Gut^on (Saint-) . 

Minzac 

Monlpcyroux 

Remy (Saint-) 



691 

a,46o 
2,838 
a, 606 
2,189 
3,226 



900 
3.7 

/108 

767 
1,3/19 

9'"' 9 
809 

607 



12 
3 

i3 



38 
35 
■>H 
35 
■26 

iri 

/il 

3i 



1. CANTON DE SARLAT. 



i3 Communes. — 14,5/17 liabitants. 



Sarlat 

André-cl-Alas-rÉviîque (Saint-). 

Beynac-ct-Cazenac 

La Canéda 

La Roqiie-Gajac 

Marciliac-Saint-Quenlin 

Marquav 

Sainte-Nalalène 

Proissans 

Tanniers 

Vézac 

Vinccnt-de-Palucl (Saint-) 

Vilrac 



'1,01 4 
2,9/18 
i,3i9 

300 

7.6 

1,71 1 

2,502 

i,4oo 
'•79' 
i.9-''9 
.,339 
705 
i.'i38 



i (),2a5 


// 


II 


72 


965 


7 


7 


63 


7/10 


1 1 


1 1 


63 


/1/12 


5 


5 


77 


667 


i3 


i3 


85 


65/1 


9 


9 


7> 


980 


1 1 


1 1 


83 


632 


8 


8 


80 


880 


7 


7 


79 


707 


i3 


i3 


76 


572 


9 


9 


81 


293 


10 


10 


82 


810 


8 


8 


80 



2. CANTON DE BELVEZ. — 1 5 Communes. — 8,648 habitants. 



Bdvez . ._ 

Amand-de-Rciïpz (Saint-) 

Carvès 

Cladecli 

Doissac 

Font-Galaii 

Foy-de-Bflvez (Sainte-). 



1,398 
73'i 

i,o5o 
569 

1,583 

i,o5o 
766 



2,368 
3i5 

■'77 
280 
5o3 
253 
3oo 



6/1 
62 
Co 
63 

6/1 
O3 
68 
•'■•9 



ARRONDISSEMENT DE SARLAT. 

Superficie : près de 2,000 myriares. — 1 cantons. — 1 33 communes. — 108,81/1 habitants. 



Il 


33 


63 


6 


38 


68 


8 


2/1 


70 


1 


23 


65 


9 


3/i 


7' 


8 


/il 


7' 


6 


39 


C9 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SUPERFICIE 



POPULATION. 



DIST.\.\CE DE LA COMMt.NE 

AU CBEF-LIBD 



d'arroodisse- 
menl. 



déparlenient. 



CANTON DE BELVEZ. (Suite.) 



Germain (Saint-) 

Grives , 

Larzac. 

Montplaisant 

Pardoux-ct-Vielvic (Saint-). 

Sagelat 

Sales-de-Beivez 

Siorac 



7/16 
829 
694 
556 

1,654 
787 
898 

1,159 



45o 
487 
34i 
438 
395 
5a8 
807 

J,2l6 



36 
3o 

37 
3i 
4i 
37 



6G 

66 
6 a 

C'I 
62 
70 



3. CANTON DU BUGUE. — ii Communes. — 8,563 habitants. 



Le Bugiie 

Avit-de-Viaiard (Saint-) 

Campagne 

Seniin-de-lk'illao. (Saint-) 

Cir (Saint-) 

Félix-de-Reillac-et-Morteniart ( Saint-). 

Fleurac 

.lourniar 

Manaiirio 

Mauîens-Mirenioiil 

Savifjnac 



3,oo3 

860 
1,471 

612 

3,o64 
2,282 
1,934 

1,030 
3,057 

792 



a,go3 
217 
596 
342 
agi 
6a 5 
852 
839 

397 

i,i55 

356 



7 
4 

»9 

5 

i5 

16 

7 
1 1 
i3 



4. CANTON DE CARLUX. — la Communes.— 7.027 liaMlants. 



Carlux 

Aillac 

Calviac 

Carsac 

Cazoïdès 

Jiilien-de-Lampon (Saint). 

Mundane (Sainte-) 

Orliaguet 

Peyriliac-et-Miilac 

Prals-de-Cariux 

Simoyrols 

Veyi'ignac 



3o 


4i 


37 


36 


26 


45 


42 


34 


3o 


46 


44 


29 


35 


35 


37 


35 


35 


4i 


4 a 


33 


36 


39 



i,33i 


1 ,017 


// 


'7 


89 


258 


agi 


7 


i3 


85 


i,45o 


780 


4 


i3 


85 


2,o56 


801 


1 1 


9 


81 


3ii 


4o4 


10 


a4 


9G 


1,323 


1,016 


. 4 


>7 


89 


963 


5o3 


6 


t5 


87 


945 


807 


5 


'9 


9' 


735 


5i3 


7 


21 


93 


1 ,3oo 


655 


5 


1 1 


83 


9 ''9 


4ia 


3 


i3 


85 


955 


378 


8 


i4 


86 



INTRODUCTION. 



COM.MC^ES. 



SDPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CHEF-LIEU 



(le canton. 



d'urronJisse- 
menl. 



de 
diî parlement. 



5. CANTON DE SAINT-CYPRIEN. 



i5 Communes. — 11,89'.! kabitants. 



Sainl-Cyprien 

A las-de-Berbiguières. 

Audrix 

Berbiguièrcs 

Bezenac 

Castel 

Cbnniassy (Saint-) . . 
Coux-ct-Bi(;aroque . . 

Marnac 

Mouzens 

Mcyral 



Sireuil 

Tayac . . . . 

Tursac 

Viiiccnl-dp-Cos.se (Saint-). 



Q,32fl 

7.,'. 

039 

535 

lits 

2,007 

1,558 

1,932 

79--> 
81/1 

1,853 

1,355 

a, 616 

1,817 
716 



9,364 
457 
296 
359 
35 1 



1,658 
488 
55i 
778 
46i 

1,159 
7o3 
586 



. G 
3 
6 
6 
3 

1 3 
8 
6 
5 
5 

1 1 

13 

•7 
(i 



G. CANTON DE DOME. 



i5 Communes. — |3,G35 babit^nts. 



Domc 

Aubin-do-Nabirol( Saint-) 

Bouiif 

CaslcInau-el-Fayrac 

Cdoac-ct-Sainl-Julien 

CiLianot (Saint-) 

Dn(;l;in 

Floriinont-ot-Gauniicr 

Gaulcgcac 

La Chapelle-Péchaud 

Laurc'nt-d(>-Castelnaii (Saint-) , 
Marlial-dc-Nabirat (Saint-).. . , 

Nabirat 

Pompon (Saint-) 

Vcyriries 



9,543 
65o 
1,933 
i,35a 
2,oG8 
i,o63 
2,069 
925 
1,298 
736 
1,539 
1,556 
1,681 
9,787 
1,1 4 '1 



1,846 
440 
730 
736 

1,4 1 1 
545 

1,573 
690 
813 
3i9 
886 

i,i33 

697 
1,3 1 4 

5.7 



u 

12 

1 3 

10 

3 

6 

13 
16 

■ 5 
t3 

30 
1 1 
12 
16 
l3 



7. CANTON DE MONTIGNAC. — i4 Communes. — i4,88y tiabitants. 



Montignac 

Amand-dc-Coly (Saint-) . 
Aubas 



3,708 



1,754 



3,773 
965 
542 



10 
5 



'9 

'7 
28 

aS 

'7 
18 
3i 

97 

95 
34 

20 

'9 
3o 
30 
i5 



i3 

33 

33 
1 1 
1 3 

i5 

9 1 
26 
1 3 

'9 

39 
91 
21 
27 

18 



27 
26 



54 
Go 
47 
Go 
Go 

57 
43 
54 
60 

G9 
55 
05 
5i 
56 
Go 



85 

95 

9'' 
83 

84 
87 
93 
9« 
84 

9' 

72 

93 
93 
7O 

90 



LXXII 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SUPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CHEF-LIED 



(le canton. 



d'arrondisse- 
ment. 



de 
df^parlenienl. 



Aiiriac 

Fanlac 

Les Farges 

La Chapelle-au-BareiL 

Léon (Saint-) 

Payzac 

Plazac 

Roudijjnac 

Sergcac 

ïlionac 

Valojoux 



CANTON DE MONTIGNAC. (Suite.) 

1,^78 
Silx 



2,02g 
1,376 
1,010 
3J,ih 

1,071 
1,162 
1,227 



j,o65 
5ii 
359 
900 

1,068 
IxbG 

1,586 

2,3o5 
384 
47/t 
Soi 



7 
i4 



i4 

31 
10 

7 
8 



8. CANTON DE SALIGNAC. — 9 Communes. — 7,980 habitants. 



Salignac 

Archignac 

Borrèze 

Ci'i'pin-Cariucot (Saiiil- 
Eyvignes-el-Eybènes . . . 

Sainl-Gcniez 

Jayac 

Nadaillac 

Paulin 



,,9', 4 


1,253 


// 


'7 


60 


2,3.')5 


9".l 


6 


32 


65 


2,828 


968 


7 


23 


73 


1,888 


724 


5 


l3 


70 


2,.534 


592 


7 


'7 


73 


3,4 11 


i,4oo 


7 


i5 


O1 


1,795 


607 


9 


2 5 


Ga 


2,784 


872 


i3 


3o 


79 


i,i56 


621 


6 


93 


C9 



3i 
33 
33 

20 

23 

26 
3i 

37 
21 



9. C.ANTON DE TERRASSON. 



17 Communes. — ii,9Îi6 babitontâ. 



Tcrrasson 

Beauregard 

Cliàtfes 

Cliavagnac. .... 

Coly 

Condat-sui-Vczère. 

Les Grèzes 

La Bachclerio .... 

La Cassagne 

Ladornac 

La Fonilladc 

La Viiledieu 

Lazare (SainI-). . . 



3,292 
1,327 
1,233 
1,391 

8o3 
1,664 

601 
1,784 
1,538 
1,639 

397 

565 



3,08o 
i,3oo 
586 
662 
3o3 
687 
347 
1,586 
5io 
643 
3do 
386 
55i 



9 
i5 
10 
i3 



i4 

90 
1 1 
1 1 



44 

39 
45 
34 
56 
3i 

59 

37 

32 

37 
38 
38 
36 



4i 
53 
40 
60 
48 
44 
35 

29 
5o 

43 
55 



53 

48 

y 9 
62 

52 

45 
63 
4. 
62 
66 
03 

46 



INTRODUCTION. 



i.xxm 



COMMCNES. 



SUPERFICIE 



POPCLATION. 



DISTANCE DE LA COMMDNE 

AO CDEF-LIEU 



de canton. 



d'arrondisse- 
mont. 



département. 



Pazayac 

Peyrignac 

Kabier (Saint-). 
Villac 



CANTON DE TERRASSON. (Suite.) 

538 

''"J7 



683 

Cl 7 

i,0'i3 

3,1 i.") 



10 


4o 


(53 


i3 


In 


h-! 


«7 


iio 


/i3 


1 1 


5o 


'■>0 



10. CANTON DE VILLEFRANCHE-DE-BELVEZ. 



Villefranclie-de-Belvez 

Besse 

Campagnac-leî-Queicy 

Klicnno-des- Landes ( Saint-) . 
Fonlcnilie-ct-.\i(;iipparses. . . 

La Trapc 

Lavaur 

Loubéjac 

Mazeyroilcs 

Orliac 

Prals-de-Bclvoz 

Sernin-de-l"Ilcrm (Saint-). . 



2,387 
1,67a 

2,013 

288 

i,o63 

3o5 

gao 

1.90'' 
1,683 
1,076 
1,137 



1,1 26 



- la Communes. — 6,781 habitants. 

i,64i ] // i6 

596 6 io 

i,i4() i5 29 

60 I 7 h'i 



363 

370 
766 
533 
217 
335 
653 



/ 
7 
9 
6 
6 
8 
i3 
10 
5 



!>3 
/17 

5o 
5i 
68 
43 
36 
49 



84 
80 
83 
9' 
90 
7^ 
89 
8y 

76 

7;^ 
74 

85 



ARRONDISSEMENT DE RIBER.^C. 

Superficie : i,43i myriares. — 7 cantons. — 84 comimines. — ()8,7o8 habitants. 

1. C;VNTON DE RIBÉRAC. — i3 Communes. — 13,079 babiUnts. 



Ribérac 

Allemans 

Bcrsal(Le Petit-) 

Bonr(;-du-Bost 

Cbassaignc 

Combeyranclie 

Marlin-di^Ribérac (Saint-). . . . 

Moar(l-<le-l)rone (Saint-) 

Pardoux (Saint-) 

Siorac 

Sulpice-de-Rouma(jnac (Saint-). 

Vaniains 

Villetoureix 



3,319 

1,877 

i,o85 

728 

579 
393 

1,596 
89'! 
869 
2,086 
1,070 
3,589 
1,638 



3,578 
i,i56 
533 
384 
283 
371 

987 
587 
44i 
61 3 
635 
.,593 
i,o38 



6 
1 2 

8 



37 
4i 

''9 
45 
45 

42 

38 

29 
38 
34 
3o 
43 
35 



Dordognc. 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SDPEnFICIE 



POPULATION. 



DIST.WCE DE LA C.OMMU.NE 

iO CHBF-LIEC 



de canton. 



d'arrondis: 
ment. 



do 
ilépartemenl. 



2. CANTON DE SAINTE-AULAYE. — i3 Communes. — 10,071 habitants. 



Sainle-.Vuiaye 

Clienau 

Cuniorit 

Festalemps 

La Gomaye 

La noclje-Clialais 

Jlicliel-1'Éclnse-et-Losparon (Sainl- 

l'arcoul 

Pont-Eyraud 

Privât (Sainl-) 

l'iiy-Manjjou 

Servaiichos 

Vincent-Jalmoiilier (Saiiil-) 



l,2Ci8 
1,21 '1 

l,i!27 

3,ai8 



f.,()8'. 

i/uS 

ii3 

1,1 27 

f3,or)i) 

il 7' 



i,45i 
70.3 

7^5 

2,38o 

1,336 

671 

lâa 

1,098 

221 
236 

834 



9 
10 
1 2 

1 o 
1 o 
1 o 



19 


5(; 


2.'l 


Oo 


1 2 


'n 


10 


'•7 


i3 


43 


3i 


(58 


28 


59 


■•^0 


G 6 


1 2 


U'j 


1 2 


''9 


2.5 


Gi 


22 


r,-2 


iT) 


48 



Mimlpoiil 

liarllic'lomy (Saint-) 

Ecliourgnac 

EygurauJe-et-Gardodeuii. . . 
Mai-tial-(l'Arten.sec (Saint-) . 

Aleno-splet 

Moncstorol 

l'izoïi 

Sauveur (Saint-) 



3. CANTON DE MONTPONT. ■ 

1,848 
8,480 



Communes. — 8,885 liahitants. 



4,Mj'l 

3,388 
3,2 1 G 
i,8f,i 



980 



2,022 
900 
5.j6 

•^79 
1,208 

9^9 
1,174 

1,108 
289 



9 
i4 

9 
.5 
G 
3 

I 2 

I I 



4. CANTON DE MONTAGRIEK. — 10 Communes. — 8,733 habitants. 



Monlagrier .'.... 

Brassac 

Celk> 

Ciiapd(>iiil-et-Saiiit-Just ( Le) 

Crey.ssac 

Douchapt 

Paiissac-et-Saiiil-Vivien .... 

Segonzai' 

Toc.ano-Saiiil-;\prc." 

Victor (Saint-) 



i,4o'i 
8,i.">3 
2,788 
1,891 

455 

848 
2,217 

887 
3,285 

5ia 



7(11 
1,549 
1,4 1 8 
687 
229 
5G4 

9'" 

455 

2,016 

812 



G 
8 

1 1 
10 

8 
i4 

1 2 
8 



84 
28 

'9 
3i 
8 G 
38 
37 
39 
37 



i4 
iG 
10 

2 
33 

9 
2 G 
18 
i4 

9 



5G 
5o 
48 
58 
5i 
62 

57 
GS 

''9 



27 
88 
3'i 
3i 

a 5 

28 
81 

28 



INTRODLCTIO.N. 



COMMCNliS. 



.SUPEPiFlCIE 



POPDLATIO.N. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CHEF-LIEII 



<lf canton. 



d'arrondisse- 
ment. 



département. 



5. CANTON DE MUSSIDAN. — ii Communes.— 8,r>i4 habitanls. 



.Mussidan 

Beaupouyet 

Bourgnac 

ElieQne-<lo-Puy-Corbicr ( Saint-) . 

Fronl-de-Pradoux( Saint-) 

Laurcnl-dos-Hommes (Saint-).. . 

Louis (Saint-) 

.Martin-rAstier (Saint-) 

Mcdard (Saint-) 

Micliei-<lc-Doubie (Saint-) 

Sourzac 



5oa 
1,354 

90a 
3,aoo 

■283 

9 '10 
a,37r) 
a,9-'i8 
2,738 



3,003 

758 

iaC 
a78 
ÔOS 
1,1^7 
aa() 
3()a 
ya5 
607 



9 
II 
H 
ù 
10 

r> 
II 

a 



6. C.LMON DE N'EUVIC. — u Communes. — 8,736 habitants. 



N'euvic 

Andii'-Jo-Dotible (Saint-) .... 

.Vquilin (Saint-) 

Alaux (Saint-Jcan-d') 

Bcaurone 

Ciiantijrac 

Douzillac 

Gcmiain-du-Salembrc (Saint-). 

Si'verin-d'Estissac (Saint-) 

\ allereuil 

\ inccnt-de-Connezac ( Saint- ) . . 



2,583 

2,701 
3,a35 



1,92-'! 
1,89'. 

i,7'7 

1,955 

53 1 

9--'7 



Vcricillac 

Auriac 

Bertric-ot-Bun!e 

Boiir(;-do-.Maisons 

Boutt'ill<'s-S:iiiit-Sébastien 

Ccrcies-et-la-Cbapelle-.Montabourlut 

Chain pagne-el-Fontaine 

Cliorval 

Coutures 

Gouts-Rossignol 

La Cbapelle-Grésignac 



CANTO.N DE VEUTEILLAC. 

1,8'..^ 



7>9 
1,073 

yl5 

i,3<j7 
a, ois 
a,5o8 

85 a 

2, '190 

Gg/i 



2,178 
'193 
930 
aSa 

7 80 

930 

i.o'i3 

79'' 
i.'iS 

423 

7'".) 



17 Communes. - 

1,117 
389 
730 

23 1 

O07 
720 

i.a'it) 

907 
-'iOa 
872 
375 



iti 



8 

10 



5 

7 

5 

1 1 



liabitanls. 



13 

5 

8 



-=/ 
30 
3o 

2 3 
2-'l 

3o 

25 

37 
38 



i3 

20 

7 
i5 

i5 

20 

2 3 

'9 
1 1 



30 
40 

3; 

^9 
35 

47 
34 
38 
38 
44 
33 



a 4 


25 


1 5 


••*7 


'7 


2 3 


'7 


^9 


'9 


34 


i4 


35 


23 


3i 


18 


aO 


3i 


■•■9 


29 


24 


1 1 


35 



44 
■il 



48 

43 

38 

4i 
48 



INTRODUCTION. 



COMMUNES. 



SUPERFICIE 



POPULATION. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CUEF-LI£D 



de canton. 



d'arrondisse- 
ment. 



de 
département. 



CANTON DE VERTEILLAC. (Suite.) 



La Tour-Blanche 

Lusignac 

Mai'lial-de-Viveyrol (Saint-) 

Nanleuil 

Paul-Lizone (.Saint-) 

\ endoire 



7-S8 
1,265 

i,i65 



027 
466 
619 
7t3 
707 
.'i45 



/ 
7 
3 

9 
10 
1 1 



1» 
12 
16 
22 
1 1 
a4 



3i 

47 
44 

i9 
48 

5i 



ARRONDISSEMENT DE NONTRON. 

SuperCcie : 1,700 myriares. — 8 cantons. — 80 communes. — 78,4.'i'i lialiilanls. 

1. CANTON DE NONTRON. — i4 Communes. — 1 3,0 17 habitants. 



Nonlron 

Abjat 

Aiif;ignac 

Bourdeix 

Cnnnezac 

E.sti'phe (Saint-) 

Fi-onI (Saint-) 

Hantr-Faye 

Jaïoilbac 

Liissas-el-Nontronncau . . 
Martial-de- Valette (Saint- 
Mai'tin-le-Pin (Saint-). . 
Savignac-de-NonIron. . . . 
Teyjac 



2,546 
2,838 
3,338 
1,169 
588 
2,178 



2,935 
2,291 
1,633 
1,596 

99'» 
1,766 



3,293 

1,548 

l,2l5 

54o 
234 
1,067 
828 
609 

i,:i5i 

883 

1,017 

626 

376 

733 



16 

9 

9 

i3 

1 1 

7 
i5 
1 1 



6 

6 

i3 



Bussière-Badil 

Baiiliélemy (Saint-). . 

Riisseroles 

Kloiiars 

Pluviers 

RiMllac-et-Champnicrs. 

Sondât 

Varafrne 



3,061 


i,;i2 3 


1,5 60 


762 


.3,364 


1,874 


807 


1,595 


1,872 


1,026 


2,106 


43i 


yio 


84 


1,710 


937 



16 

9 

9 

1.3 

1 1 

7 
i5 

8 
2 
G 
6 
i3 



2. CANTON DE BUSSIERE-BADIL. — S Communes. — 8,3 11 habitants. 



iH 
'7 

2 3 

1 I 
l3 

2 
16 



48 
66 

57 
Î>1 
56 

43 
57 
■''9 
56 

46 
54 
54 
61 



65 

65 
70 

59 
61 
68 
64 
62 



INTRODUC.TIOX. 



COMMUiNES. 



SCPEltFICIE 



POPDLATIOPi. 



DISTANCE DE LA COMMUNE 

AU CUKt-LlEU 



de canton. 



d'arrondisse- 
ment , 



de 
di^parlement. 



3. CANTON DE CHAilPAGNAC. 



Champaf^nac 

Angel (Saint-) 

Boulouiieix 

Caulillac 

Condal 

La Chapclle-Faucher 

La Cbapcllc-Monlmorcau . 

Pancrace (Saint-) 

Quinsac 

Villars 



>,9'3 

1,986 

l,-.!l6 

835 

1,698 

1,905 

825 

689 

1,795 



10 Commancs. 

983 
473 
59a 
337 
6-'i5 
883 

303 

33i 
807 



T.otii habitants. 



// 


30 


34 


9 


8 


38 


10 


31 


3o 


5 


18 


3o 


3 


23 


38 


5 


33 


33 


10 


1 1 


35 


5 


l3 


35 


/i 


..'. 


;^7 


G 


18 


34 



4. CANTON DE JUMILLAC-LE-GRAND. — 7 Coinmiincs. — 8,33a habiUnls. 



Jumillac-ic-Grand 

Clialais 

Kiugie (Saint-Pierrc-de-). . . 

Jory (Saint-) 

La Coquille 

Paul-la-Hodie (Saint-) 

Pricst-lcs- Fougères (Saint-) 



1,798 
1,90 4 



3,a43 
3,377 
3,998 
3,118 



3,599 
030 
643 

1,334 

997 
1,444 

789 



II 


45 


53 


1 1 


27 


45 


i3 


30 


5i 


i4 


35 


44 


13 


34 


48 


6 


33 


44 


9 


37 


5i 



5. CANTON DE LA NOUAILLE. — 10 Communes. — ia,oC5 habilanls. 



La Xoiiaille 

Angoisse 

Cyr-les-Cliarapagnes (Saint-). 

Dussac 

Nantiat 

Payzac 

Sarlande 

Sarrazac 

Savignac-les-Drier 

Sulpice-d'Exideuil (Saint-). . 



2,46i 
3,367 
1,595 
3,io3 
i,i5o 
4,957 
3,5oo 
3,087 
2,690 
1,973 



i,5'iO 

i,i3i 

700 

963 

728 

a,23o 

i,o38 

1,290 

1,320 

1,070 



5 
i5 

5 
i4 

7 

8 

i3 

'7 
1 3 



C. CANTON DE MAREUIL. — 1 '1 Communes.— 8,760 habilanls. 



Mareuil . . , 

lîeaussac. . . 
Champcaux. 



3,578 
2,087 
2,4oo 



1,565 
5o5 
O73 



i3 



54 
5a 
08 
48 
4o 
61 
5o 
43 
5i 

43 



23 
l5 

i4 



45 
5o 
5i 
4o 
37 

53 

54 

''9 
40 
30 



'7 
54 

43 



INTRODUCTION. 



COMiMUKES, 



SUPERFICIE 



POPDLATIOi\. 



DISTANCE DE h\ COMMLNK 

Ai: CHEF-LIEC 



de canton. 



d'arrondisse 
lu en t. 



dt'partemeDl. 



CANTON DE MAREUIL. (Suitu.) 



Crépin (Saint-) 

Croix (Sainte-) 

Félix (Saint-) 

Graulges (Los) 

Ladosso 

La Roclie-lieaucourl 

LcVuiilac-ilo-CcrcU- 

Monscc 

Pny-Rcnier 

Sulpice-dc-Mareiiii (Saint-). 
\ ieux-Mareuii 



,566 
,2.36 
626 
21 1 
,616 
,73. 

,3 0'l 
,378 
762 
,.59 
,758 



79' 

hi 

220 
Q.3o 
iii 

«97 
ç)53 

Ô18 

a38 

I12-J 

935 



7. CANTON Dli SA1NT-1'AIÎD0LX-L\-R1VIERE. — 7 Communes, 



Sainl-Panloux-la-Rivièro . 

Firboix 

Fi'oiil-ia-Rivii^ie (Saint-) . 

Miaiel 

Millac-Je-Ï^onlron 

Romain (Saint-) 

Saud (Saint-) 



2,34/1 
2,826 
1,8/16 
3,836 
3,607 
3,088 
6,002 



i,G/i3 
863 


930 
1,768 


i,.^)i9 

762 

2,171 



)3 


16 


4 


20 


10 


17 


6 


27 


7 


16 


9 


3o 


10 


2;) 


8 


21 


5 


21» 


h 


17 


.^. 


21 


es. — (j.CôO 


habitants 


// 


1 1 


20 


3'i 


/l 


i.'') 


16 


2 5 


r> 


16 


<; 


i5 


1 


18 



35 

5o 

37 

Sa 
53 



^9 
57 
h'i 

5o 
/i/i 
5/1 
55 



8. CANTON DE THIVIERS. 



10 Communes. — io,()7a lialiitants 



Tliiviers 

Corgnac 

Eyzerat 

.lean-de-t^ole (Saint-) 

Leinpzours 

Marlin-de-Frcs.'îenj;eas (.Saint-) . . 

Nanleuil 

Pierre-de-()ole (Saint-) 

Romain-et-Saint-Cléraent (Saint-] 
Vaiinac 



2 


820 


2 


ll/l 


1 


1/12 


1 


270 


1 


1 1 5 


1 


73/, 


2 


5 1 


1 


/121 


1 


/i 12 



3,01 1 
1,260 

669 
829 

358 
1,1101 

I,032 
K.'l'l 

632 
686 



/ 
1 1 
I I 

3 
1 2 

5 
68 



32 


33 


38 


3o 


36 


3o 


25 


39 


2 5 


22 


2/1 


43 


35 


34 


2'l 


28 


28 


37 


29 


29 



INTRODUCTION. 



I,.\XIX 



POPULATION TOTALE DL DÉPARTEMENT. 

Sexe masculin 3/io,-i7o 1 

Sexe féminin «q^ s_. -''8o,iZi) 

20f),O"l ) 



AGGLOMERATION DE H POPI.I.ATIOV DAXS LES CIIBFS-LIECX D'ARRONDISSEMENTS ET DE CANTONS 
ET DANS LES COMMUNES DE 3,000 AMES ET AU-DESSUS. 



ARRONDISSEMENTS. 



COMMCNES. 



Bergerac. 



Bcaumont.. . 
Bergerac. ... 

Cadouin 

Eyinet 

fssigeac 

La Force 

( La Liiido . . . . 
Le Sigoulès. . . 
Monlpazicr. . . 
Sainle-.\lvèrc . 



Vélines 

Villannl)lard r. . 

Villefranclie-de-Longcliapt . 



Nontron . 



/ Bussière-Badil 

Champagnac 

Juniillac-le-Grand 

La Nouaille 

/ Marcuil 

.\on(ron 

Payzac 

Saint-Pardoiix-la-Rivière . 

Sainl-Saiid 

Thiviers 



l'iiiTLATION 

FLOTTANTE. 



055 



179 



34 



69 



88 



POPULATION 

KonUALE OD MlMCll'ALE 



1,()a6 
1 1,0'li 

6<). 
1,800 
I,(>(i3 

90a 
3,066 

735 

9'' 7 
1,708 

87.3 
1,328 

900 

1,323 
983 

3,583 
i,5/i6 
1,565 

3,333 

3,a3o 

i,f./i3 

a,i7> 
a,;)a3 



Acr,i,OMt:iit!f. 



1,025 

8,0 3.'l 

3 1,3 

i,f:ii(; 
860 

a>o 
«01 
335 
837 
483 
743 
,5y5 
'120 

3 4 y 
393 
54 
C5o 
885 

a, 223 

4?if) 

832 

3o6 

•,899 



INTRODUCTION. 



ARRONDISSEMENTS. 



COMMDNES. 



Périgueux. 



Ribérac 



Sai'lat. 



Brarilôme 

Exideiiil 

Hautefort 

Périgueux 

Sainl-Astier 

Saint-Pierrc-de-Cbignac 

Savignac 

Thenon 

Vern 

La lioche-Chaiais 

Montpont 

Montagrier 

ilussiJan 

Neuvic 

Ri])érac 

Sainte-Aulaye 

Tocane-Saint-Apre. . . . 
Verleillac 

Belvez 

Carlux 

Dôme 

Le Bugue 

Monlignac 

RoulTignac 

SaiuKJyprien 

Salignac 

Sai'lat 

Teirasson 

Villefranclie-de-Beivcz . 



POPDLATION 



FL0TTA5TE. 



hl 
,908 

10 

'7 
II 
II 



i5 
10 

// 

73 

// 

60 



9 y 



II 

II 

36i 

1 1 1 



POPULATION 

NORMALE 01 MEMCIPALE 



AtlGLOMEREE. 



2,591 

2,ll5 

1,717 

19,966 

2,881 

8 65 

96.3 

1,852 

i,8i2 

2,335 

3,013 

761 

1,980 
2,178 

3,5i8 
i,45i 
2,ni6 
1,117 

2,378 
1,017 
i,8Mi 
2,908 
3,701 
2,3o5 
2,364 
1,353 
5,894 
3,569 
i,64i 



1,335 

1.879 
535 
19,408 
8o5 
208 
349 
760 
797 

1,071 

1,528 

i65 

',790 

421 

1,836 
474 
538 
397 

1,690 
38i 

9'59 
i,6i6 
2,5o8 

349 
1,555 

567 
3,569 
2,222 
i,o65 



INTRODUGTlOiN. 



LXXXI 



LISTE ALPIIVBÉTIOLE 

DES SOURCES 

Oi VO\ \ l'UlSÉ LKS HENSKIGNEMENTS CONTENUS DANS CE DICTIONNAIUE. 



COLLECTIOMS ET FONDS MAMJSCIUTS. 



I . Collection de l'abbé de Lespiiic. Elle renferme un 
irraiid nombre de cbartes orij^inalcs, et de plus la 
copie textuelle el in extenso de tous les ncles relatifs 
au Périgord que l'abbé de Lespine a pu découvrir, 
soitdan^ le pays, soit pendant (ju'il était conservateur 
de la Bibliotltéque <le la rue de l^iclielieu. i u6 vo- 
lumes io-fulio , dont la table a été ainsi relovée par 
M. Léopold Dclisie : 

V(d. XXVII. Évècbé de Périgueux, 1. 

Fol. 3, anciens pouillés; — 80, concile de Péri- 
gueux, 1365; — (jh, nrcbidiacres, doyens, etc.; — 
i53, a, chapitres de Périgueux; — 38 1, partages 
des cbapitres; — SgS, pnriago, cour du célerier. 

Vol. XXVIII. Évècbé (le Périgueux, II. 

Fol. i, cardinaux ilu Périgord; - lo'i, extrait du 
ri'pertoire du registre de Jean XXII et ses successeurs 
jusqu'à Benoit XIII. 

Vol. XXIX. Évéché de Périgueux, III. 

Mélanges. Extraits des archives du Vatican 
Vol. .XXX. Evéques de Périgueux, 3oo h 1396. 

Fol. 8), Fragment, de Pctrag. episcop. Texte de 
Labbe. 

Vol. .XXXI. Suite, 1390 à tSoo. 

Vol. XXXII. Suite, i5oo à i8aa. 

Vol. XXXIll. Abbayes. 

Fol. I, Andrivnux: — 5. Atibeterre; — Sa, Ber- 
gerac , Jacobins ; — 65 , iil. Saint-Martin ; — 189, irf. 
Récollets; — 169, Boschaud, extrait3 du cartulaire; 

— 179, Brantémc, iit. — 367, le Bugue, id. — agget 
36i, Clianceladc, id. — 387, Cbaslres, irf. — '130, 
Coliibre, irf. — /ia5, La Faye, irf.— !i43, Font-G.-iuf- 
fier, irf. — 46i, Fontaines, irf. 

Vol. XXXIV. Abbayes. (Suite.) 

Fol. I, Peyrousc, extraits du cartulaire: — 3g, 
Pcyrat, irf. — /la, Ligueux , irf. — 8i, ,Mont-Caret, irf. 

— 86, Paunac, irf. — lag, Périgueux (Cordeliers): 

Dordogne. 



— 134, Périgueux (Jacobins, Miniiues); — i4a, Plai- 
gnac; — 100, la Uorbe-BeaucourI ; — 17a, Ronce- 
nac; — 180, Saint-Astier, cartulaire; — 356, Saint- 
Cybard d'Angouléine, irf. „ 

Vol. XXXV. Abbayes. (Suite.) 

Fol. 1, Sainte-Claire, archives; — 53, Saint-Cy- 
prien, irf. — ■ 78, Saint-Front de Périgueux; — 8a, 
SaintJean-de-Cole ; — 90, Sainl-Jean-de-Jérusalem; 

— 109, Saint-.Martin el Saint-Cyb,ir(l-liz-Périgueux; 

— 111, Saint-Médard de l'Abbaye; — 119, Saint- 
Sylvain de la Mongie; — ia6, .Sainl-Pardoux; — 
i3a, Sainte-Ursule; — i3ii, Notre-Dame de Saintes; 

— i46, la Seauve m.qjeure; — ai3. Sourzac; — 
aa5. Templiers; — a3i, Terrasson ; — a64, Tour- 
loirac; — 3aa, Trémolac; — 337, Vanxrlaire; — 
30o, Vigeois; — 365, Visitation. 

Vol. X.XXVI. Évéché de Sarlat. 

Vol. XXXVII. Abbayes du diocèse de Sariat. 

Fol. I. Aillac; — .'1, Aymct; — 5, Belvez (Jaco- 
bins de); — i.'i-3o, Biron (Bénédictins de); — 35. 
Cadouin; — a'i6, Issigeac; — 374, Monipazier; — 
a83, Saint-Amand-de-l!oixe ; — 398, Saint-Amand- 
de-Coly;- 34a, Saint-Avit-Sénieur; — 369,SaH,nl. 

Vol. XXXVIIl à XLV. Extraits d'ouvrages imprimés 

Vol. XLVI. Villes closes. A.-U. 

Fol. a , Saint-Astier; — 3a , Aymet; - 34 , Beau- 
mont; — 44, Belvez; — 70, BranlAme; — 73, Saint 
Cypriea; — 76, Dôme: — 117, Exideuil et l'Ille; 

— 166, Issigeac; — 167, Linieuil : — ^49, la 
Linde. 

Vol. XLVII. Suite des villes closes. M.-V. 

Fol. t, Miremont; — 7, Molières; — 30, Monli- 
gnac; — 47, Montpazier; — 5a, Mont])ont; — 68, 
Montravei; — 71, Mussidan; — a35, Nontron; — 
34a, la Roche -Beaucourt; — 344, Sadillac; — 
a46, Thiviers; — a56, Villefranche. 

Vol. XLVIII. Bergerac. 



INTHODIJCTION. 



Vol. XLIX. Périguciix, II. 

Vol. L. Périgiicux, t. II. 

Vol. Ll. Chàtellenies. 

Fol. a. Agonac: — g, Laichp, Terrasson et Na- 
daillac; — 12, Auberocbe; — 'iS , Aubelerre; — 
73, Bcaiire|;ard; — 78, Badefol-J'Aus; — 106, Beau- 
séjour; — 128, Béncvent; — iSg, Bigaroquc ; — 
1 4 1 , Biron ; — 1 5o , Bourdeilles ; — 1 5a , Clermont- 
de-Beauregard ; — 16a, le Puy-de-Chalus; — i64. 
Celle; — 17a, Fars (Maison de); — 190, Feyrac; 

— 19,3, Frateaux; — aoo, Fronsac; — aaa. Ourson . 

— a34, Hautefort; — a36, Janre. 

Vol. LU. Chàtellenies. {Suite.) 

Fol. 1, la Fargo; — 35, la Force; — 70, Limenil ; 

— 74, Mas-Milloguel; — 81, Mauriac; — 85, Mou- 
Icydier; ■ — 87, Montagrier; — 100, Montbazillac , 

— loa, Montclar; — i36, Montfort et Aillar; — 

— 189, Montignac; — 175. Montpcyroux; — 176, 
\fontscc; — 177, Ribérac; — 199, Roquefort; — 
aïo, Roqucjiine ; — 9.1a, Rivières du Périgord : — 
317, .Saintc-.\ulaye; — 220 , Saint-Louis; — 3a6, Sa- 
laignac et Carlux; — aSi, Sarlat; — 376, Sorn ; — 
279, la Tour-Blanche: — 381, Turenne; — 3o3. 
Vern ; — 3 1 , Villercal. 

Vol. LIIL Histoire des eoDites jusqu'en 1395. 

Vol. LIV. Suite, xiii' et xiv' siècles. 

Vol. LV. Suite, xY et XTi' sièrles. 

Vol. LVI. Petit in-4". 

Vol. LVII. Mémoires pour la noblo,;se; chàlelicnies. 

Vol. LVllI. Généalogies, A-C. 

Vol. LIX. Suite, D. 

Vol. LX et LXI. Suite, I,, 

Vol. LXII. Suite, L-P. 

Vol. LXIll. Suite, P-Z. 

Vol. LXIV. Extraits divers, généalogies, etc. 

Foi. 1 1, cartulaire de Chancelade. 
Vol. LXV. Extraits divers, généalogies. 

Fol. ail, cartulaire de Chancelade. 
Vol. LXVL Généalogies. 
Vol. LWil. Extraits de la Chesnaye des Bois. 

Vol. LXVIII. Mémoire sur la constitution do la ville de 
Périgueux. — Exirnits des arrliives de l'hôtel de ville 
(le Périgueux. 

Fol. ) 27, Catalogue des maires ; — a-^i 1 , sénéchaux ; 

— 267, notaires. 

Vol. LXrX. Titres relalifs à ce mémoire. 
Vol. LXX. PérigiH'ux. 

Vol. LXXl, LXXIl, LXXIII, LXXIV. Extraits des re- 
gistres de l'hôtel de ville de Périgueux 



Vol. LXXV Antiquités de Périgueux, par Beainuesnil. 

Vol. LXXVl. Extrait du Ms. 772 de Gaignières, 

Vol. LXXVn. Copie de chartes relatives au Périgord, 

3Go à 1206. 
Vol. LXXVIII. Copie de chartes, 1206 à i!i4o. 
Vol. LXXIX. Actes originaux sur papier et parchemin 

la plupart postérieurs au xv' siècle. 
Vol. LXXX. Actes originaux. 
Vol. LXXXI. Actes originaux du xiii' siècle. 
Vol. LXXXIi. 1(1. de i3oo à .335. 
Vol. LXXXIII. W. de i335 à iSgg. 
Vol. LXXXI V. Ici. de lioo à 1/199. 
Vol. LXXXV. Id. de i5oo à 1780. 
Vol. LXXXVI. Cahier écrit au xiii' ou xiv' siècle sur le 

pariage entre le roi d'.Angleterre el le monastère de 

Condom. 

Vol. LXXXVII. Papiers divers, depuis le xv" siècle. 

Vol. LXXXVIIL Compte de la levée du fouage dans la 
sénéchaussée de Périgueux en i365. 

Vol. LXXXIX. Dénombrement des paroisses par chàtel- 
lenies. 

Vol. XC, XCI. Papiers divers. 

Vol. XCII, XCIII.XCIV. Papiers divers de Leydel. 

Vol. XCV. Notes mêlées; histoire littéraire , etc. 

Vol. XCVL Inventaire du château de Lanmary. 1687. 

Vol. XCVIL Inventaire du château du Puy-Saint-Astier. 
i588. 

Vol. XCVIII. Titres de Saint-Rabier. 

Vol. XCIX. Terrier moderne de ia seigneurie de Vanilre 

Vol. C, CI, CII, cm, CIV. Correspondance dr l'abln- 
de Lespine. 

Vol. CV. Mélanges. 

Vol. CVl. Correspondance Pruiiis el Leydi'l. 

"2. Deux registres du xiv' siècle, comprenant : 

Manuscrit colé n° 1, ou terrier sans couverliire, 
avec cette suscriplion ; «Incipil liber notarnm per()e- 
tualium per me Joliaiini'iii de la Bossia . notariuni ad 
opus nobiiis Bertrandi Grimoardi al. de Talhafer rini 
hosp. . . de la Bernadia. . . el de Mouriaco.17 1 58 pages ; 
xv" siècle, accenses faites dans les paroisses de Gri- 
gnol, Neuvic, Saint-Astier, etc. 

Manuscrit colé n° 2. Terrier couvert d'une feuille de 
parchemin. Actes dans les paroisses de Grignol , etc. 
par le notaire de Reboygeto; xv" siècle, 169 pages. 

Reconnaissance de Baucliorel, i55i,et aulres actes 
plus anciens du x-vi" siècle ; plusieurs notaires. 

Diverses chartes cotée» G'' A jusqu'à CO. 
( Communication de M. de Dives de Manzac. ) 

3, Livre noir, ou Registre sur parchemin de reconnais- 
sances pour les paroisses de Qneyssar , Saint-Sauveur, 



IiNTRODUCTION. 



Vie, ta MoDgie, Bergerac, Liorac, Saiute-foy-iles- 
Vigues, Creysse et Baneuil. 

Palais et latin. 

oRemeuibran sa que l'an de Nostre Senbor mil ccct 
et trenta fo comensa a cscrure a queslpres. liber, etc. 
Jobannes de Motitmedio nut.;T> t/io pages. 
Livre no/ragé , ou Registre sur parcbeuiiii , ouvert le .'i fé- 
vrier i455 parl'onicial de Férigueui, pour contenir 
les reconnaissances faites en faveur de nobiiis vir 
Helie de Pudio et de llelis de Casques , sa femme , 
dans les paroisses de Sendrieux , Tremolac , le Bngue, 
.lourniac, Sanilbac, la Monzie, Cauze, Limei) , C^ba- 
lanbac. Saint- Marcd, Pressinbac, Sainte-Alvère , 
Sainle-Foy-de-Loiigas, Sainl-Laurent-dcs-Bâlons , 
Saint-Salvadour, .Montrenc. Saint-Pbeli.\, Saint- .Mar- 
cel , etc.; n5 pages. 

(Communication de M. Gustave de Cbanaud , 
juge de paix au Sigoulés.) 

'■>. Etlractus castellaniaruni patriie et senescaliio; Petrag. 
i3C'i. vol. X, et i36ô, vol. IXVXVIll. 

■î. Péngord. Monuments bistoriques, supplément fran<;ais, 
<j vol. in-fol. de chartes; manuscrite de la Biblioth. 
nationale de Paris. 

6. Maladreries et comraanderies de France , fonds Saint- 

Germain , trois manuscrits; Bibliotbèque nationale. 

7. Cens dus au seigneur de BadefuI , manusc. du sui' siècle 

(Archives nationales, registre ll-'i. n" g). 

S. Cens dus au soigneur de Taillefcr dans les paroisses de 
Doutillar , Montren . Neuvic , etc. 
Cens du à Vital de Cozeos. 
Petit manuscrit portant lo date de inoS. 
(Communication de M. le marquis de Taillefer.) 

'J. E.ttraits d'actes du in' et du xin' siècle, à la Tour de 
Londres, par M. Martial Delpit, et communiqués par 
lui. 

10. Cartulaire de l'abbaye de la Sauve (m.tnuscrit à la 
Bibliothèque do la ville de Bordeaux). 

1 1 Livre des rentes dues à l'hôtel de ville de Périgueux 
pour la confrérie delà Charité, un' siècle, q vol. in-i° 
iBibliothè(|ue de la ville do l'érigueui). 

\i. Rentes dues à la Charité de Bergerac (archives de 
Bergerac). 

13. Chartes des xiii", xiv', x\' et xm' siècles, du cabinet 
de feu M. de Mourcin. 

Enorme collection, entièrement inconnue, d'actes 
sur parchemin , qui étaient pèU-mi'lc rangés en stère 
contre un mur, et dont je n'ai pu obtenir conimuni- 
catiott que pendant un seul jour. 

lA. Chartes originales de la commune de la Linde. iq6j. 
et Livre des consuls (archives de la ville de la Linde). 

15 Coutumes do Couzc et Bcconnaissanccs diverses (ar- 
chives des châteaux de Bayac , de Baoe et du Mon- 
donel) 



IG. Reconnaissances et. tenements de la paroisse de Vie 
(rorainuiiiqués par M. du Soûlas, maire de la coin- 
luunc). 

17. Ducumenls sur les forêts domaniales de la Dordogiie. 

existant à la conservation des forêts , à Bordeau.x. 

18. Arpeuteinent de la seigneurie de Faux, 1771, 7 ca- 
hiers (communication de M. le comte de Larniari- 
die). 

ly. Terrier de la cbàtellenie de Lenquais, comprenant les 
quatre paroisses de Lenqiiais, Lenquaysset. Saint- 
Aubin, .Monlmadaiès, 3 vol. in-fol. 176.'!. 

"20. Terrier de Saint-Pompon (communie, de M. le mar- 
quis de Comarque). 

■1\. Inventiiire du château de Ribérac el domaines en dé- 
pendant. 1 vol. in-fol. 1754 (oommunic de M. le c" 
de Larmandie). 

■22. Deuouibrciiieut des biens du château de Montardit, 
cbàtellenie de Montagrier, 177a (cominunic. de M. le 
comte de Larmandie). 

23. Archives de l'arclievèché de Bordeaux, concernant les 
seigneuries de Belvez, Bigai'otjue, Couse, Mauzac. 
Montravel, Saint-Cyprien en Périgord: terriers, liè- 
vcs, reconnaissances, boininages , procès, manuscrits 
du lin' el du xiv' siècle ; registres de Pliilipparie et 
Laiicepleine, de liôg à 1^189; 10 vol. in-fol. et nom- 
breux cartons (archives départcDiciilalcs de la Gi- 
ronde). 

ik. Titres relatifs aux possessions de l'ordre de Saint-Jeaii- 
de-Jérusalem . en" Périgord ; ào cartons provenant des 
archives du grand prieuré de Toulouse, dont les com- 
manderies de Périgueux dépendaient (archives dépar- 
tementales de la Haute-Garonne). 

25. .Actes du xv'etdu xvi' siècle relatifs à Belvez (coninni 
nication de M. La Nauve, percepteur à Belvez). 

20 Actes du ivc' et du xvii' siècle, pour les communes de 
Saint-Sauveur et de Mouleydier (communie, de M. Jé- 
rôme Monteil). 

27. Cahiers d'extraits historiques, avec [lièces originales. 

8 vol. par M. le comte de Larmandie. 

28. Pouillés du xiii" et du xiv* siècle pour le diocèse de Pé- 

rigueux (Lesp. vol. XXVII). 

29. Procès-verbal de P. des Mortiers, collecteur des de- 

niers de Clément VII en Gascogne, en i383, pour les 
recettes faites par lui, par arcbiprétré, dans le diocèse 
de Périgueux (Lespiue, vol. XXXI). 

30. Pancarte de l'évèclié de Périgueux et de Sarlat, dres- 

sée le i5 avril 1556 par Jacques du Repaire, sui- 
vant arrêt de la cour de Bourdeaux, du 16 février 
i55'i. 

31. Bénéfices des évèchés de Périgueux et de Sarlat; ex- 

tr.iit du pouiUé général des béiiélices de l'archevêché 
de Bordeaux. 16. '18 



INTRODUCTION. 



32 Liste (les paroisses de l'évèché de Périgueujc, au nom- 
bre de /lia, suivant le reniement de i'évêque de Pé- 
ri|;ueu,x du ii décembre 1733 {maimsc. du couvent 
des Minimes de Plagnac). 

33. Liste de MM. les curés du diocèse de Sariat, archi- 
prêlré par archiprètré , de i'année 1781 (manuscrit 
existant à l'rglise de Pontours). 

3/1. Cataioffue des patrons des églises du diocèse de Péri- 
gueux, i8G5. 

( Ces cinq manuscrits communiqués par M. l'abbé 
René Bernaret, clianoine de Périgueux. ) 

35. Rôle des paroisses du Périgord distribuées en chàtel- 

lenies (arcbives de Pau, inv. de Montiguac , fol. 263 ; 
Lespiite, vol. LVIl). 

36. Charles originales et copies d'actes anciens relatifs an 

Périgord. — Reipstrcs de notaires du xvif et du ivin" 
siècle, relatifs aux comm. des environs de la Linde, 
le Fleix, etc. (ma collection particulière à Lenquais). 

37. RAle des cbàlellenies et des paroisses qui les compo- 

.sent (Compte de H. de Bcrnabé, receveur dans ia 
sénéchaussée de Périgord |)our lu levée du fouage, en 
i305 (Lespine, vol. LXXXVIIll. 

38. Histoire du Périgord et du Sarladais, par Tarde, 

xvii" siècle (manusc. de la Bibliotbétjue nationale). 

39. Papiers de la fabrique de Pazayac (communie, par 

M l'abbé Pergot, curé de Terrasson). 



40. Archives du château de Paluel et de celui de Fénelon , 
et actes divers (communie, par M. Marmier, officiel- 
du génie). 

ai. Titres delà maison de Chamberlhac, 3 vol. in-foi. de 
chartes originales. 

Arrenteinents et reconnaissances dans les com- 
munes d'Agonac, Saint-Front-d'Alemps, Négrondes . 
Sorges, Cornille, etc. xin°, xiv'etxv' siècles. 

Deux registres du notaire Feti, d'Agonac, xv" s'. 

Terrier et reconnaissances de la seigneurie de la 
Roche-Pontissac, xvii' siècle. 

Cette belle collection appartient à M"' de Bacalan, 
née Delpy de ia Roche, derniers seigneurs de la 
Roche-Pontissac. 

42. Pouillés de l'abbaye de Ch-irroux, de 1671 et 1 70S 

(in episcopatu Petragoricensi). 

43. Actes de notaires : Maillecbort, à Bergerac. i65o. etc. 

13 registres in-i"; — à Mouleydier, 5 registres; — 
Geoffre, à Lenquais, xtii' et xvni' siècles, ia série; 
— à Faux, 20 liasses; — plus, à Périgueux, Fus- 
tier, 1660 et suivantes; — Bordes, Boussenot, 1710 
et suivantes; — à Beleymas, Rambaud, ilii 1 et sui- 
vantes, 1720; — à MaureDS, Mazières; à Vdlam- 
blard, Lacombe, 1612; — au Fleix. — Plus, cahiers 
sans suite contenant des arpenlements, partages de 
successions, jirises de possession, vendus à ia livre, 
et dont j'ai gardé un certain nombre. 



II. 



IMPRIMES. 



1 . Gallia Christiana ; Ecdosia Petragoricensis et Saria- 

tensis. 

2. Archives historiques de la Gironde, 10 volumes jusqu'.i 

ce jour. Elles contiennent divers actes relatifs au Pé- 
rigord, entre autres : 

Tome III, Recognitiones fcudoruni (Bihlioth. de 
Wolfenbuttel). 

Tome IV, Donations faites en Périgord au monas- 
tère de Saint-Florent de Saumur. 

Tome V, Monastère de Saiiit-,Sour de Geno'iillac, 
|i. 171. 

Tome X . Dénombrement des cens dus en Périgord 
au seigneur de Clarol, p. ôiji. 

3. t^artulairc de Saint-Étienne-dc-Baigne, en Saintonge. 

publié par l'en l'abbé Cholet. 

à. Recueil de chartes du prieuré de Saint-Sylvain de la 
Mongie-Saint-Maitin, extrait du cartulaire de l'ab- 
baye de Sainte- Marie de Saintes, dont le prieuré de 
la Moiigie dépendait (iV/. ). 

5. Documents français qui si' trouvent en Angleterre, re- 
latifs à la Gascogne, publiés par M. Jules Delpit, 
in-4°. 



6. Précis historique sur les comtes de Périgord. et pièces 

justificatives, par Saiiit-.\llais, i836, iii--V'. 

7. Recueil de titres et pièces justificatives employées dans 

le Mémoire sur la constitution politique de la ville 
de Périgueux, 1775, a vol. in-li". 

8. Voyage de Charles IX en Périgord et siège de Sariat. 

1. 1, pièces fugitives pour servir à l'histoire de France . 
par d'.\ubais. 

9. L'état de l'Église du Périgord depuis le christianisme. 

parle P. Dupuy, avec annotations de l'abbi' .\udieriic. 
2 vol. in-'i". 

10. Itinéraire de ia visite pastorale de l'archevêque tie 

Bordeaux, Bertrand de Goth, dans le diocèse de Pé- 
rigueux, en iSof) (manuscrit du xvi' siècle, aux ar- 
chives de la Gironde, publié par Rabanis). 

1 1. Pièces justificatives de la généalogie de Rastignac. p;ii 

d'IIozier. 

V2. Rajïjiort sur les archives de l'hùtel de ville de IV'-ri- 
gueus, par M. Martial Delpit, 1839. 

13, Histoire d'Aquitaine, par M. de Verneilh de Piiyra- 
seau , 2 vol. in-8°. 



IMRODUCTIO.N. 



l.XXX\ 



1 4 statistique uioiiuiuentale de la Charente, par M. l'abbé 
Michoii. 

15. Anliquitcs (le Vésone, par le comte Wlprin de Taille- 

fer, i vol. in-S", i8ai. 

16. Notice sur Pauiiat, par iM. Dessales, i863. 

17. Statistique postale du (lépartcincnl de la Dor(lo(;iie 

(Bibl. nationale de Paris). 

Ib. CoD(;rès de Périgueux, ixv' session, inai i8.")8, et As- 
sises scientiGques du P(Sri(;ord , juin i858 (Bulletin 
monumental de la .Société française d'arrliéolofjie), 

19. Notice sur les villes franches de Guyenne , notamment 

en Péri|;ord, Moutpazicr, Beaumont, etc. par Félii 
de Vcrncilh (Annales arcbéol. de Didron). 

20. Notice sur Villamblard et les environs, par .M. S. Gar- 

raud. 

21. Le Cbroni(|ueur du Péripord, 'i vol. in-fol. 

•22. Oalendrier administratif de la Dordo|;ne, contenant 
les statistiques des arronilissements et de plusieurs 
communes, par Jouannct. 

23. Annales agricoles et littéraires de la Dordognc. 

2â. Périgueux et les deux derniers comtes de Périgord. 
par M. Dessalles, 1847, 1 vol. in-18. 

25. Vie de saint Sour, par M. l'abbé Pergot, 1 vol. in-18. 

26. Le Périgord illustré, par M. l'abbé Audicrne, 18. . , 

1 vol. in-8°. 

27. Histoire de Bertrand de Born. par .M. Laurens, i803. 

28. Catalogue du musé'C archéologique de Périgueui, par 

M. le docteur Galy, i8Ga. 

29. Documents sur la ville de Dôme, par J.-B. L. i83ij. 

30. Quelques châteaux du moyen âge dans la Gironde et 

dans la Dordognc, avec plans , par .M. L. Drouyn , 1 854. 

31. Esnandcs el Beaumont-dc-Périgord , par M. Charles 

des Moulins, i856. 

32. Antiquités romaines à Périgueux, par M. Massoubre, 

1807. 

33. Mémoires de M.M. Éd. I.artct, de Vibraye et Lubbock 

sur les cavernes du Périgord (Annales des sciences 
naturelles. i86.'i , t. IV, p. 28 a, et Bulletin de la .So- 
ciété géologique. I. X.XII. p. 335). 



3'i. Description des salles du musée de Saint-Geimain , 
par G. de Mortillet. — Sé|)ulture des Troglodytes du 
Périgord , faune de Cros-Magnon , par Éd. Lartet. 

— Objets gravés et sculptés de Laugerie- liasse, 
pointes de lances à Cros-Magnon , par K. Massenat. 
— Silex taiUés en Périgord , par Pb. La l.aiido. 

(Matériaux pour servir à l'histoire de riioniini- 
1867-1869.) 

35. Etude sur le bassin bydrographi(|ue du Couscau, dans 

ses rapports avec les vallées de la Dordogne. par 
M. Ch. des Moulins. 

36. Étude sur les terrains de transport du département 

de la Gironde, par M. Linder, ingénieur des mines. 

37. Bapport sur un mémoire de M. Bourlot, intitulé His- 

toire de l'homme préhistorique, par M. Meugv, ingé- 
nieur en chef des mines. 

38. Beliqniie Aquitanica;, being contributions to the ar- 

chaxilogy and palœonlology of Périgord. by Edouard 
Lartet and H. Christy, i80â. 

39. Dictionnaire géogr.iphique rlii Périgord par paroisses 

et population, xvii' siècle (Lesp. voL .\V1 et XVII). 

40. Ktat des jurisdictions royales et seigneuriales des sé- 

néchaussées de Guyenne (Almanach historique do la 
province de Guyenne, 1760). 

41 . Cn-ographie lltmiame , cartes des évècbés de Périgueux 

et deSarlat, 1667. 

42. Cartes, au Cabinet des estampes : 

— de l'évécbé de Périgueux, 1679, n" 81 cl 
1 o4 ; 

— de l'évéché de Sarlal, divisé par arcbiprètrés, 
par Samson ; 

— du Périgord. par de l'isle, 1714; 

— du comté de Périgord , par de la Rue. 

/i3. Dix-sept caries in-folio pour la Dordognc (grand atlas 
de la Guyenne, par Belleyme). 

44. Quatre cartes de Cassini pour le déparlement de la 

Dordognc. 

45. Cartes de la Dordogne publiées par le Ministère de la 

guerre. 

46. Annonces de ventes judiciaires dans les journaux du 

département. ^ 



I.VXXVI 



INTHODUCTION. 



MATRICE CADASTRALE DE COMMUNES. 



CONSULTEE A LA DIRECTION GENERALE DES CONTRIBUTIONS DIRECTES. A PERIGUEUX OU SUR PLACE. 



Chassagtie. 

Villetoui'eix. 

Saint-A(|uilin. 

Bpaurone. 

.Siorac (Belvez|. 

Vern. 

Le Breiiil. 

Fontaine. 

Beyiiac. 

La Boque-Gajac, 

La Canéda. 

Proissans. 

Sainte-Natalénc. 

Sarlat. 

Vilrac. 

BeaurcRard (Terrassonl 

Cond.it. 

Tursac. 

Bezenac. 

Saint-Cyprien. 

L'rvaL 

Berbiguiéres. 

khs. 

Sainte-MundaiRv 

Audri\. 

Sainl-Chamassy. 

.Saint -Vincent-de-Faiiiei, 

Vczac. 

Ladornac. 

Ooly. 

Cbavagnac. 

Tanniers. 

Neuvic 

Saiiit-Gurmaiii-du-Salfinibrc 

.'^aint-Lazarc. 

Bertj'ic. 

l'rcssigtiac. 

Pazayac. 

IVyrignac. 

La Bacbeierie. 

(lenac. 

Saint-Cybranet. 

.Saint-Martial-dc-Nabir.rt. 

Caiviac. 

Baneuil. 



La Liiide 

.Saint-Marcel. 

Beivez. 

Cladech. 

Fontaine. 

Carves. 

Saint- Aoiand-de-Belvez. 

La Cliapeiie-Faucber. 

La Cliapelie-VIontnioreau. 

Doyssac. 

Grives. 

Montpl^isant. 

Font-Galau. 

Sainte-Foy-de-Belvez. 

Le Couï. 

Mouzens. 

Marnac. 

Lssigeac. 

Marquay. 

ftouzillac. 

Badefol. 

Queyssac. 

.Sainte-Aivère. 

LimeuiL 

Paunac. 

Saint-Michel (Mussidani. 

Saint-Médard , iil. 

Saint-Martin-l'AstuM'. 

Miissidan. 

Saint-Louis. 

Souizac. 

Cberveix. 

Beaurone ( Neuvic; 

Sales-de-Belvez. 

Saint-Etienne (de Double j- 

Bourgnac. 

Saint-La lire ri t-déP-Hornnies. 

La Gemaye. 

Festalens. 

Saint-Michel-l'Echise. 

Saint-Pardous-la-Rivièie. 

Saiitt-Jean-de-Cole 

Tbiviers. 

Vaunac. 

La Chapelle-Gréfignac. 



Goûts. 

Saint-Séverin-d'Estissac. 

Terrassoii. 

La Trapc 

Siieuil. 

Viliac. 

Douvilie. 

Besse. 

Cercle. 

Issac. 

Viilamblard. 

Beleyniab. 

C.adouin. 

IVanleuil (Thiviers). 

Saint-Avit-Sénieur. 

Saint-Front-Je-Champuier? 

Saint-Front-la-Rivièie. 

Villefrancbe (Sarlat). 

Larzac. 

La Cassagne 

Carlux. 

Sagelat. 

Saint-1'ai doux-et-Vieiv'ic. 

Canlillac. 

Boulouneii. 

Lempzours. 

Saint-Pierre-de-Colc. 

Lenquais. 

Varennes 

Couse. 

Vie. 

Saint-Frout-de-Pradoux. 

Bergerac 

Calés. 

Molières. 

Palayrac. 

Cunége.s. 

Bouillac. 

Aies. 

Badefol 

Cussac. 

Pontours. 

Cabans. 

Fontenilles. 

Ayguesparses. 



IMIÎUDl CTIO'N. 



KAIMJCATION 



\ljnKVlATIO\S EMPLOYKKS DANS Li: DICTIONNAIRE. 



i>oi;ii L'iM)ii;Arii)N dks >oijiii.ks. 



A. Jiid. 
Alm. de Guy. 

A. Ji. 

Ai'cli. du la Uir. 
B 

Belïez.Bi([aro(|U"' 



Bélier, dclév. 

Cass. 

Cens dû a Clai'ol. 

C\i. Mourciii. 
f.liàtcll.du l'.iii;. 
Coll. I,. 
Cong. de PiTig. 

Dives. 



E. M. 



Feli. 

Inv. du Piiv-S'-.A. 



Annonces judiciaires. 

Etat dos jnrisdicdons en Guyenne. 

1760, imp. n* '10. 
Actes notaiiés des .xvi', xvii' et xvin" 

siècles. 
Archives de la Gironde, ins. n" 28. 
Allas du Pcii|;ord, par Bellcyme.imp. 

n' 43. 
Archives de la Gironde, chàlellenics 

de Belvez, de Bi|;aro(|ue, etc. ms. 

n* iJ. 
Bénéfices de l'évèché de PériRnein on 

de Sarlat, ms. n* 3t. 
Cartes du Périgord, de Cassini. 
Archives historiques de la Gironde, 

imp. Il* -i. 
Collection Mourcin, ms. n' )3. 
Cli,Atelleiiiefi du Pi-rigord, ms. n' 87. 
Collection de l,en(|iiais. nis. n° 19. 
('ongrès archi''olo);i([ue de Périgueu.x , 

imp. n" 18. 
Retiislres notariés commMiii(|ués par 

M. de Dives, ms. n' 1. 

Cartes du dcparlemenl . dressées par 
l'Élat-major pour le minislére de la 
guerre. 

.Actes du notaire Feti , ms. n* '1 1 . 

Inventaire du Pny-S.niil-A«lipr, ins 
n' 1, vol. XCVIl". 



Lesp. Collection de l'abbé de Lespine , ms. 

Il" I. Ces volumes n'ayant pas de 
pagination , le numéro du voliinif 
»;st souvent suivi d'un autre nom 
pour faciliter la recherche. 

L. N — !.. Nof. Ijvrc noir et Livre nofiagc. ins. 11° ;i, 

Méiii. d'Alhrel. Chroniqueur du Périgoril, t. 11. Mé- 

moire sur l'étendue des terres de l;i 
maison d'Albrct en Périgord . vers 
l'an tboi. 

(). S. J. Titres de l'ordre de Saint-Jeaii-de-Jé- 

rusalein. ms. n" a'i. 

I'. V. M Procès-verbal de Pierre des Mortiers, 

ms. n" -ji). 

Pane, de l'ri Pancartes de l'évèché de Périgueux et 

de Sarlat, mis. 11" iio. 

Périg. ill. Le Périgord illustré, imp. 11° iU. 

Périg. M. Il l.e Périgord monumental hisli]ni|ne . 

ms. n" 5 

Philippaiii- Uegistres du notaire Philippane. ins 

n° a3. 

Hcc. de T Itecueil de titres et pièces jiistilicalives 

pour la ville de Pf*rigueux. imp. 

Keg. de la Chai Hegistre de la tlliarité. à Périgienx 

ms. n" 1 1 
S. Posl. Slalisliqiie postale. 

Tcrr. de I.. Terrier de Leiiquais, lus. 11° nj 

Tit. de Cliarnbei!. Titres d(! la maison rlr CbamberHiac 

ms. n" .'10. 



INTRDDUCTIO.N. 



II. 



POl R LES MOTS DANS LE TEXTE. 



aulj. 

affl. 

aiic. 

anc. rcp. noble. 

archip. 

arch. 

arrond. 

ajij- 

autref. 

c°°. 

cart. 

chap. 

ch. 

chat. 

chàteli. 

ch.-l. 

c°''. 

collât. 

comm"\ 

confl. 

coût. 

<lénomhr. 

dép'. 



abbaye. 

affluent. 

ancien. 

ancien repaire nnhl 

archiprètré. 

archives. 

arrondissement. 

aujourd'hui. 

autrefois. 

canton. 

cartuiaire. 

chapitre. 

ciiarte. 

château. 

chàtellenie 

chef-lieu. 

commune. 

coilateur 

commanderic. 

confluent. 

coutumes. 

dcuonibremcnt, 

département. 



dioc. 


diocèse. 


éc. 


écart. 


év. 
fabr. 
faub. 
fr. 


évèché ou évèque 
fabrique, 
faubourg- 
friche. 


font. 


fontaine. 


h. 


hameau. 


homm. 

hôpit. 

i.-dit. 


hommages. 

hôpital. 

lieu-dit. 


mayn. 
m'". 


maynamentum. 
moulin. 


par. 


paroisse. 


pass. 


passage. 


riv. 


rivière. 


ruiss. 


ruisseau. 


sénéch. 


sénéchaussée. 


s^. 


siècle: 


terr. 


terrier. 


test. 


testament. 


vUl. 


village. 


voy. 


voyez. 



Le prix d(''cern('' le i i avril i8G3 par M. le Minisire de l'Instruction pu- 
blique a t'té partagé ex œquo tiiitre le Dictionnaire du département de la Doi- 
dogne et le Dictionnaire du déporlement du Gard. 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPIIIQUE 



DE 



LA FRANCE. 



DEPARTEMENT 



l)K LA D()lll)()(iNE. 



Abbaib (L'), h. c" de Chaires (S. Post.). 

Abbaïe (L'i- m'", c" de Gdnis (S. Posl.). 

Abbate (L"), laillis (n°' 16, 23, aS) à Tresseroux, 

r"des Lèclios (A. Jiul.). 
Abbaïe (L), ruines à Dives, c"'de Manzac. — L'ahayou 

sur le vieux cliemin dit ih Sainl-Jacquea (Dives). 
Abbaye (L'), h. c"' de Poncliat. — Il a j;aidé le nom 

d'une abbaye donniîc en 1 109 à l'abb. de Baipie. 

en Sainlon(;e (cart. de Bai^e), de mt'me que l'avail 

fait le prieuré voisin de Sainl-Médard , Sanctu-t Me- 

dardna de Ahbatin. 
Abbaïe (L'), éc. i°' de Ségonzac (B.). 
Abbaïe-Biinée (L'), c"de Douvillc (B.). 
Abbé (Bois i.'), lieu-dit, c" de Condal-sur-Vézère 

(cad.). 
Abbé (Métaibie de l'j , c" de Saint-Aubin-do-Cadelecb. 
Abbé (Toir de l"), tour de l'anc. enceinte de Sarlat. 

i6ai (plan de Sarlat). 
Abbesse (L'), éc. c" d'Ecbonrfjnac ( B.). 
Abbbsse (Moulir de l'), sur la Loue, c°' d'Excidouil. 
Abîme (Al cbos de), lieu-dit, c"" de Liorac. — '7^9 

(Not.de M.). 
Abîme (Fom-l"),c" d'Anlone. 
Abîme (L'), taillis cl friches, c"' d'Alur (A. Jud.). 
Abîme (L'), lieu-dit, c°' de Saint-Avit-Sénieur (cad.). 
\bîme (L'), éc. c" de Salon (A. Jud.). 

Dordofine. 



Abîme (Moilin de l'), prés du Toidon, c''' de l'éri- 

fjueux. 
Abîme (Tnoi de 1.'), lieu-dit, c" de Mouleydier (cad.). 
Abîmes (Les), taillis, c" de Saint-ttienne-dii-Doubli' 

(cad.). 
Abîmes (Les), lieu-dit, c" de S.aiulo-Nalaléne (cad.). 
Abjat, c°°, c°° de .Noniron. -- Abzacuni ( Lesp. Clià- 

lell. vol. 88). — Ajac, ijfio. 

Ri'p. noble mouv. de la cliûtell. de Noniron au 

xis' s', depuis avec haute justice sur la paroisse. — 

Voc. Saiiit-.Vndré; coll. l'évéquc. 
Abjat (Le bois d'), lieu-dil, c'" de Saint-Alvére (cad.). 
Abolies (Les), lieu-dit, c°' île Gardone (A. Jud.). 
Abbam (Les), h. c™de Brantôme. — Aux llaliriims ( B.). 
AnBELEKC, c°' de Bazac-d'Eyniet? — Molinaivs d'Ahre- 

lenc (cart. de la Sauve). 
Abbex (Le BorBG d') ou Bni ^ET, h. c°' de Saint-Pierre- 

d'Eyraud. 
Abbillac (Fobèi d'), c"de Beynac (cad.). — h'.it'Ajni- 

na((B.). 
Abzac. c"' de Baneuil. — Terra voc. d'Ahzar (Liv. N.). 
Abzac, h. c" de Brassac (B.). 
.\bzac, h. c"° de Sendrieux. — ifigy (Acte not. ). 
Abzac (Ile d'), dans la Dordogne. c" du Coux. — De- 
puis le rocher en face de (^azela , nommé lot Ihns . 

jusqu'au port de Siorac, toutes les îles avaient été 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



infi'odétrs en iôG6 à Guy d'Aizac par raithov, de 

Bordeaux (arcli. de la Gii'. Rijjarociue). 
AcAPOiGE, pré, c"' lie Sainl-Jory-las-Bloiix (A. Jud.). 
Ac.u\ (L'), l'c. c"'' de Sainl-Aidayc (B.). 
AcAiiX (i;). 11. c"" <le Saint-Martin-le-Peint (B.). 
AcAcv (Le (Iham)-), il. <•'"■ d'Haiilefaye (B.). — Acoi^ 

{ilnil.). 
Ai;iiE, oc. c"' de iSorgos (Cass.). 
Anoiix, il. c"" do Sarliac (Gass.). 
ADiiiiiii.s (Les), Ii. c"' do Siorai'-Rilji'rao (Cass.). 
Afaox, 11. c" de la Crople (A. Jiid.). 
Affeinaoe (L'), 11. c"'' de Saiiil-Micliel-l'Ecluso (R.). 
Agars ? c"°do L'j;iiPiix. — Bunhirin \j;nrn (FjOsp. (i5, 

cari. (\s Li[;i!iMix). 
Ar.AssAr.iA? c"° do Saiiil-Alvèro. — Mai/n. de lu Am(s- 

.«ov'a .«H ilr: ta Ai;rislar>ii , i'i5'i ( Liv. ^'.p. af)). 
A(;a.s,ças, dopond de l'.iiic. dioc. ih Pôrigiioiix, aiij. dans 

le dép' de Lot-ol-(iaroiino. — iSanclii.': Vincfnliux de 

Ai;nssaiin (Losp. Ci)llalion do Joaii Wll). — Amis- 

x(i,s (pane. iU: l'évèdié de Sarlal). 
A(iE (CoiiBE T)E I."), li.-u-dil, r" de (^niidal siir-Vozorc 

(cad.). 
A(,e(L'),1i. c"'(rA);onac(B.). 
A(iE (L'), h.(:"'d'An{[oisso(B.). 
Agi:(L'), h. (■"=dor,lialais(B.). 
AriE (L'), 11. (•"" de (;iiairipa,';iio. — Mnlmil. /le l.iiga, 

iZiOo (arcli. do l'O. S. J.). 
Age(L), h. c"do Frugio (B.). 
Age(L'),Ii. c"M'Haiitofaye(B.). 
Age (L'), li. <■'" de .laverlliar. 
Age (L'), II. (■"" do Maroiiil, à rexliriiiito di> la l'iir.H 

do co nom. 
Age (L'), 11. c'" do Millac-do-\oirioii. 
Age (L'), soct. de la c"" de i\o|;roiidi s (cad.). 
Age (L'), h. i" do Pay.ac (Oass.). 
Age (L'), li., aiic. rep. nolilo.c" do. Sainl-Aii;;i'l (B.l. 

— Dans la coiiiiiiime voisini> do .Saiiit-l''riiiil,. un 

liameaii so noiiiiiio Suulnifo. 
Age ( L'), II. c"' de Saint-Geniiain-des-l'ros (Ii.). 
Ace (1/), h. .■"• do Saint-Jnry-d.'-Clialais (B.). 
Age ( L'), li. c" do Sainl-Lazaro (Cass.). 
Age (L'), h. c" de Saint-Mailial-do-Valelto (B.). 
Age (L'), li. c'"' de ,Saiiit-Martin-de-Frosscn|;eas ( B.). 
Age (L'), li. c"° de Saiiit-Paiil-dc-Cliassagno. 
Age (L"), 11. r"" de Saiul-Piorre-rle-Colo (S. Posl.). 
Age(L'), 11. c"' deSainl-Saiiil(B.). 
Age (L'), 11. c™ do ,Sainl,-Siilpice-de-Maronil (B.). 
Age(L* r,i;iHM)F, I.'), oc. c"' de Corgnac, (B.). 
Age (La Crèze de l'), liou-ilil, c" do Ladornac (cad.). 
\ge(Le Clos de i,'), éc. <■"' ih .Sainl-Sidpic.MpKxci- 

doniUB.). 
Age (Le mvua nr. i.'). c"do S'-Alarlin-d'AII)arèHe(B.). 



Age (Le Petit-), Ii. c"' do .Saiiil-Barllii''loiiiv-d>'-Plu- 

uors(B.). 
Age (Pecii de l'), lieu-dit, c° d'Alas-de-Beibifjiiiores 

(cad.). 
Ageas ( Les), 11. c"' du (irand-Brassac. — Imx Agas. 

i36') (Meure). — Azite (Lesp. Déuonibr. do Mon- 

lardil, 1772). — Les- Ai;es (.S.Post.). 
Ageas (Les) , éc. c"'' de Saint-Clémont (B.). 
AGE-DE-CnARDECiL (L'), 11. c"' de Coulauros (Cass.). 
Ageeie (L'),Ii. c"' du Bu;;ne. — l.ii Aiihelia? (cari. 

du Biigue). — I.a Ge7(V(B.). 
Ages (FosT des), liou-dil, c"° de Sarlat (cad.). 
.\cEs (Les), 11. c°' de Bourg-des-Maisoiis (S'. Posl.). 
Ages (Les), Ii. etm'"sur laTude, c°' de Boiilelllc (B.). 
Ages (Les), Ii. c"' de Génis (Cass.). 
.\ges (Les) , 11. c" de Gouls. — Les Jai];es ( B. ). 
Ages (Les), h. è" de Monsoc (B.). 
Ages (Les), c"" de Saint-Alvèro. — Las Ai;m , : 'i.S'i 

(Liv. .\. orj). 
.Vi.Es (Les), 11. c"'do .Saiul-(Jivpin-do-BicliemoiiL (B). 
Ages (Les), Ii. c'" de .Saiiit-Cyr-lez-Clianipa;;ne(Cass.). 
Ages (Les), h. c" do Saînl-Martial-do-Vivoyrol ( B.). 
Ai.iiiix (Lts), 11. ('""doSainl-neiny (B.), 
\Gll^Al;, c", c"" do Branlùnie. — Ca^tntiii Ai;o)ii/iruiii 

(Ex ('rajjui. do Peiraf;. episc. P. Laldié). — Ai;<i!'a;;. 

I :!'i;i (loslani. d'IIoliode Bourdeilles). — Aj'oitliin- . 

1 ■■'.jC) ( Irailo oulre le comie et la ville do Poriguciix ). 

— Ai;"imniiii , i3()'i (Le.spiue, passini). — Ajni- 

iitit, 17(10 (Aliii. de (iuyeiiiie). 

Voc. .Saiiit-Marlin; coll. Pov. — Il y a\ail aussi 

une ojjliso do .Sainl-Asiior un pou au dolà ilii 

|ioul. 

Ln dos '1 ciiàloaux consiruils en i)iio par Fro- 

(aire, ôvi;i[iie de Porigiioux, pour dolondro coite 

ville contre les Normands; aiiloiir <lu château do 

ri'voi|ue, il y on avait h autres sur la luolto d'Aj^o- 

iiac, dont les noms itaieiil : OiahiinH , CIkiiuImu- 

lliiitr, ISni:i"' et Moninrdil. 

Cliiilellonie s'étondanl sur 1 -j paroisses : Agouac. 

Cliampagn.-ic, la Cliapelle-Fauclier, (iornille, Kv- 

\irac, Loiiipzours. Ligneux, Ni'gi'ondos, Preyssac. 

Saiut-Front-d'Aleinps, Saint-Pancraco et .Sorgcs 

(1:^05, Losp. Cliàlell. vol. 88). 
Agrafeu.s (Les), dom. c"' do Sailli- \iiiaiiil-do-Bolvoz 

(A Jud.). 
Agrasel, (ilaiig, c" du Biigiio. — Slay,uum(li4 Aj;raiiel . 

l'i.').'! (Liv. N. 5.3). 
AGnA^El., c°' do Sainl-Cyprion. — I'ihUiidi Ai;r(iiii'l. 

l'iG:! (arcli. de la Gir. Saint-Cyprien). 
Agi-. (XET, m. isolée, 0" de Monsagiiol (S. Post. ). 
Agrières (Les), lieu-dit, c°'" de Parcoul (Cass.). 
Agriers (Les), lion-dit, c'" do Champagne ((iass.). 



DEFAI'.TEMKNT DE I, V DOliDOGNE. 



AcvG.vic.h. c" de Sarrazac (Cass.). 

Agcillo.n (L'), lieu-dit, c"* de Brass.ic — L'.\i;iiilloii 

(Lesp. Déiiombr. de Aronlardil). 
AooilLON (L'), c^de Maisac. — El innx Anulho, en lu 

leiTa (te Ciaurar, i 257 ( l'ùri;;. M. 11. a ). 
Aglilion (L'), lieu, c°' de Naillae. 
Aguilloi' (Le Hait et le Bas), lieu, c ' de Sainl-Ger- 

maiu-et-Mons. — Laij^uillou (B.). 
Aigles (Les), section do la c" de Besso (cad.). 
Aicsic, hourg de l'anc. dioc. de Périj;. auj. dans le 

dép' de Lot-et-Garonne. — Sanclii» Snliiriiinui île 

Aimac, io53 (bulle d"Eu(;tMie III, mon. d.- Sailat). 
AicNAC (PiiAiniE BASSE d'), pi'é, c°' do Cojjniol ( A. Jiid.). 
AiGNAS (Las)'? c'" de Saint-Marlin-dcs-Conihes. — 

Ten. de las /lin-nn.?, 1 ;< 1 7 ( Périg. M. II. 61-5). 
AiGiE-MonTE, h. c°* de Saint-Marlin-d'AlLarède (S. 

Posl.). 
.\ioies-Paiises, 11. c"" d' \iiria(-Monlrgnar. — 'i'Ji;"-'' 

parsan (.\. Jud.). 
Ai«i.'ES-PAiists,sect. de la c"' de l'Vmtenilles. — Errt. île 

Dnico (le AquiH Sparsis, 1, ").')(> (pane, de révèclié). 

— Aiji;uexiier»ea , 1700 ( Alni.do (iuycnne). 

\oc. .Noire-Dame; coll. lév. — Paroisse liors diû- 
tellenie au xiv' siècle; depuis, une d(W paroisses de 
la justice de Biron. 
AiciJts-ViïEs, h. c" de Saiiil-Germain-du-Saleniluo. 

— A ijras vira ( Cass. ). 

\iuiE-Vieu.LE, II. c" de Sainle-Nalalène. — Aijjriie V. 
(B.). 

AiciiLi.r.niE, rue et anc. porte de ville à Péri/jueiix. — 
l'orla Ai'iilhHriii , ia3o (Bec. de T.). — l'Hrii de tu.i 
Ai;iiili(iias , xiiT siècle (Beg. del 1 cliarilé, liibl. de la 
ïillc de Peiig.). — Egiiitterie ( Cal. adm. de la Dord.). 

.\isuiLLOi> (L'), 11. c'" de Besse (A. Jud.). 

AiLLAC, c'" de Calés, 1370. — La Pehmdie tire de 
Alhne (Lesp. vol. .'57). 

\rt.LAr., r'', c"" de Carlux. — Caulrum de Allae, 131/1 
(Baluze, preuves). — Alhac, laôi (tesl. de B. de 
Tiirenno). — AlUncum, iy83 (lim. de la bastide 
de Dôme). — Alhnemn , i.'iG/i (Lesp. CliAlcll.). — 
.'Ii7/ac (Bliien). — Aillme (Cass.). 

Chàtcll. réunie à celle de MonIforI ; G paroisses 
en dépendaient : Aillac, CarsacCaudon, Proissans, 
Sainte-Xalalènc cl Sainl-Vincent-de-Palnel (Lesp. 
Chàlell. clat de i3(ir>). 

Aillac, ii. c'" de Fnigie (B. |. 

.'ViLLAC, h. c" iIcMaurens. — iiltincs , 1 67."). — Altiuc, 
173.") (Acte nol.). 

Aillac, li. c* de Mauzens. — Alac, 1387 (ardi. de 
.Sainl-(Aprien). 

AiiLAC, h. c" de Molièns. — /{. .V«nn de Alliaco, 
1167 (Lesp. 87, Cadouin). — Domus Atliaceusis. 



1 302 (cart. de Cadouin). — Alkicum , 1 a()a (ibid.). 
— Aillneiim, 1209 (iiulle d'Innocent III, Cad.). — 
Ailhiicnm . la'io (cari, de (Cadouin). — Alhac, tlxhq 
(ardi. de la (jir. Brlvez). — AiiUtiiiie, xvii' sièrie 
(Tarde, Ilisl. du S.). — Aillas (B.). — Maison de 
chanoines réguliers unie à Cadouin avani 1 1 '10. 

AiLLAc (Combe u'), lieu-dit, c"*dc la Canéda (cad.). 

AiLLVT (CoMBE-i)'), liauicau. . — Yoy. Comiie-d'Aillat. 

Aille (Plïiif.I)'), village. — Vov. Peïhe-dWille. 

AiLLETEAC, 11. e" de Sainl-Orse (B.). — Alitieto, 102.") 
(cail. de Toiirtovrac). 

AiLi.iERs, h. c"*de Veyrines-\ ern (B.). 

AiLLOT, h. c"" de Villefiancliedc-Bilvez (B.). 

A1L1.0T (Le Bois d'), lieu-dit, c'" de Vézac (cad.). 

Aimons (Les), h. c'" de Vélines (B.). 

Ain (L'), 11. c"" de la Cliapelle-au-Bareil (B.). — 
Lher (allas de Blaeu). 

Ajat, c", c"" de Tlienon. — .'l/wncHwi, 1 i58 (cari, de 
Cadouin). — Ahzaciiii), iiûS {ibid. et poiiillé du 
xiii' siècle). — Abjal , Ajac d'Auhj'iirt, 171)0. 

.•\nc. rep. noble mouvant au xiii siècle de la clià- 
tell. d'Auberoclie, ayant depuis liante justice sur 
Ajat et liauzens (Alin. de Guy. 17I50). — Voc. 
Saint-Marlin: coll. l'évéqiie. 

Ajat (L'), h. c" de la Cbap.lle-au-Bareil (B.). 

Ajigie (L'), b. c" de Saint-Cyr-lez-Cbampagne. 

Alas, c"% c"" de Saint-Cyprien. — Alns, iai8 (Lesp. 
35). — Alaliim, lot;.') (Lesp. Cliàtell. vol. 88). — 
Allât (le lin-bières, 17(10 (Alni. de (iuy.). — /!/«'■« 
(Cass.) — /U«((B.). 

Anc. rep. noble moiivanl au xiii"^ siècle de la tlià 
tell, de Berliiguières, depuis ayani baille justice sur 
AlasetCladecli, 17C0. — Voc. Sainl-Marliii, Sainte 
Croix, 1/1 sept.; coll. le prieur de .Saint-Cyprien. 

AiAS (La BoniE-n'), h. c" de Saint-Pardoux-et-Viel- 
vic(A. Jiid.). — /l/flf (B.). 

.\LAS-i."Kvi:Qi E, secl. de la c"° de Saiiil-André (B.). — 
Allas (Cal. adm. de la Doidogne). 

ALALDifinES (Les). — E Aleiidieiras, xii' siècle (cait. 
du Bugue). 

AnïZE? (b'pend. de la comm"' d'Andiivaiix. — Hm- 
daria Alni/zenclia. I3'>3 (0. S. .1.). 

Alba, b. c°" de la Monzie. — L'Albur, l'iOo (Liv. 
N. Cl). 

Alba, c'" de Queyssac. — l'ndiiim del Mba (Liv. N. 
88). 

Alba ( L'), petit |)orl sur la Diudogne, e'" de Bergerac. 

Albaïie, b. c ' de Plazac. 

Albavie, c"" de Tocane. 'ïéw.Ati WMberlavia, 1270 
(Lesp. 81, n" a3). 

Aldebtexqle, anc. tour située dans la forêt de Siorac, 
1A02 (Courcelles, Généal. de Comarque). 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Ai.M.iDiMATiiA ? !•'" de (jui'son. — Alciadiinifinn VAha, 

i^73{Man. de Wolf.). 
Alem (Bos d'), taillis, c^d'Urval (cad.). 
Aleh (Croix d'), h. c'" de Proissans (cad.). — Alom (B.). 
Alem (Croix d'), h. c"' de Sarlat (cad.). — Aloiit (B.). 
Ar.EMPs, anr. rep. nolile mouvant d'Agonac au xit" s', 
depuis ajant haute justice sur la paroisse de Saint- 
Front, xvii° siècle ((;lii'. du l'er. ■?,, 179). — Lcmps, 
1365 (Lesp. 88). 
Ales, c", c°°de Cadouin. — - Aïïas (pouillé). — Alns , 
1218 (Lesp. 35). — Alcns, 1379-1317 (Lesp. 

arch. de S'-Alv.). — Altos i333 (Gall. cli. eccl. 
Burd.). — Almù, i3(i3 (Lesp.). — Saint-Etiemif 

d'Als, 1^87 (arcli. d'' Cadouin). — Aliis. iSitî 

(Lesp. ^7; coll. Fablié de t^adouin). 
Ai.KS, c'"' de .Saint-.Sauveur. — Maux, r/'.l/cs, ii85 

(Liv. N.). 
Ai.ET (Gn.'.KD et I'etit), II. c"' de .Saint-Micliel-du- 

DouM.' (1!.). 
Alei ( L'), h. c" de Sorges (i;ass.). 
.Amcoc? c"" de (irigiiols. — /1/ieuc, i>'i7i (l)iv. I, 70). 
A1.1MEIIS (Les), lieu-dit, c'"' do la Bonquorie (A. JikI.). 
Alix, b. c"" de Lunas, i(i()6 (Acte not. de Bergerac). 
Allas (Les), lieu-dit, c"' de Bourg-de-Maisons (cad.). 
Allas (Les), taillis, c'" de Cercles (cad.). 
Allas (Les), lieu-dit, c"' de Verleillac (cad.). 
Allejians, (■"% (■"" de Bibérac. — AUamans (|iouilli'', 

Lesp. "7). — Atitiimns, i38'i (Lesp. 3i ). — .l//c- 

maiii . 1 36o {tind. lu). 

.'inc. rep. noble uiou\. t\r la cbàlrll. de Bibérac, 

•lu xiv'' siècle, depuis ayant liante justice sur Alle- 

nians, 17(10 (Abu. île Guy.). — Voc. Saint-Pierre. 
Allemans (Les), b. c'" de Trélissac. 
ALLE^s (Les), b. c"° de la Force. 
Allias (Les), léiieiu', <■'" de Vie ( Beconnaissance, 

i(i'iij). 
Alloix (Len), b. (■"' ilr Vaiinar. — Mans, deux /ic/c» . , 

i/ido (arcb. del'O. S.J.). 
Almède (L'), b. c"' de .Sainl-Geniés (B.). 
Alodii'M ? einirons de Périgiieux. — ISenvis ipind Ah- 

diiim menhir. 1 18() ( Don du comle au cbapiire ib- 

.Saint-Front, Lesp. 77). 
.\Lovni, c"' de Foiileix. — Almiii ilf Nmc. 1 '171 ( Pe- 

rig. M. H. '11. 11° 8). 
Alom? lieu, r" de lirassac. — Bnid. dWhml (Pi'rig. 

.M. H. /il, 2). 
Alqiierie (I/), b. (■'"' de Sendrienx (B.). 
Ambei.le, b. c'" de Mareuil. — Ane. rep. noble (B.). 
Amblart? c'"' de Cbalagiiac. — Mans. Aml/lart (Liv. 

N. p. fio). 
AiiiiOisES, b. c°" de Villaïubl.iiil. — Einboij>;cs , iGai. 
AjiBiVET, 11. c'"' de Valeuil (B.). 



A.MiR.AL (Moulin de l'), c" de Queyssac (B.). 

Amiran (L'), b. c°' de Jaure (B.). 

Ami'Eaux (Les), lieu-dit, c" de Saint-Mesiiiin (A.Jnd.j. 
— Voy. Empeacx (Les). 

Asuheirat, h. c" de Sarrazac. 

Andoardie (La)? c" de .Saint-Marcel. — Mny. de La 
An'hardia (Liv. N. p. 63). 

AxDniEix (Les), h. c" de Glottes, 170'! (Acte not.). 

A^DnIECx (Les) , h.c"'de Saint-Gerinain-des-Prés (B.). 

Andrivalx, b. c"' de Beaurone. — Saiicliis Mniirilius 
de Andrn Vallo, 11/12 (Gall. cb. eccl. Pelrat;. ). — 
Andrivals, lagS (lest. d'Arcb. 3). — Aiidro- 
ralles, 1361 (Lesp. Cbàtell.). — Andnvallcs ,\ 'ihu 
(O.S.J,). 

Préceptorie de Tordre duTeinpIe , puis inenibrede 
la conini'"' de Condat {0. S. J. de Jérusalem), avec 
liante justice sur Andrivaux. — Voc. Saint -Biaise. 

Andrivaux, b. c°' de Coulounieix. — Andiiralia . 1 3ç)5 
(Lesp. Homm. au coiute de Périgord). 

.\NDnivAiJX (Les), h. c"" de Valeuil (S. Post.). 

AxDRiTE (TnOE DE l' ) , grotte aux environs de Péri- 
gueux. 

AiNDRivÈs (Les), b. c" rie Paulin (lî.j. 

Anesse-et-Beauliec, c"", c°" de Saint-Aslier. — Evcl. 
Saiirtœ Maria' qaœ diriltir Aiiessn , 1076 (Lesp. 55, 
Cluny). — Inissa , 1230 (Lesp. 33). — Aniiriia 
(le père Dnpny). 

Prieuré dépend, du cbap. de la Borbebeaudiurl 
(Lesp.) et à la coll. du doyen de Roncenac (pane, dr 
l'évècbé). — Ane. rep. noble mouv. au xiv" .s' de la 
cbàtell. de Saint-Aslier, depuis ayant baute justice- 
sur la par. ( Alin. de Guy. 1 7')o). — \nc. S'-Mandi'\ 

ANGEi.Eiiiii (L')?c"'' delà Monzie. -- La Am^rliiuiria . 
l'i.")-! (Liv. N. 5). 

AMii'.LLiuE (1.'), c'"' de .Sainl-Fronl ile-Cbampniers. 
téneinenl (Acte de i6(io). 

Ancelis (Les), Ii. c" de Rouipielle-irKjinet (B.). 

Am.elvax? c"° de Sengeyrac. — Mansiix .hiju'li/an. 
i533 (cbartes Mourcin). 

Amies (Toi:n des), anc. enceinte de Périgiieux, près 
de la porte Saint-Bocb. — Un niarclié voisin se 
nomniail Place des Aiijres (Aiilii|. de Vés. ■?. . 113 ij. 

Amilardh: (L'), écart, c"' de Soudât (B.). 

Am;laiis, m'" et b. c" de Li.sle. — Aiijilar. 1211 
(cari, de Cbancel.). — Anniarx, 1 220 (Lesp. 33). 

Anglaiis, b. c"' de Peyzac. — Anglard (S. Posl.). 

A^GLARs, b. c"''de Proissans (B.). 

Anclars (Le mas d'), anc. rep. noble, c'"' de Négrondis. 
1692 (Acte not.). 

Angle (L'), b. c"" d'Eymct (B ). 

Angle (L'), b. c" de tursac (B.). 

Angles (Les), b. c" d'Atur (B.). 



DEPARTEMENT DE LA i)()l!DOGNE. 



5 



A^ul.Es (Les), c"' di; Bigaroquv. — Tenu, dets Aiiirlrs 
(arch. de la Gin. Bijjaroque). — Voy. Vie. 

A>GUs (Les), m. isolée, c" de Queyssac(B.). 

As(;i.ois (Les), h. c"° de Coulounieix (B.). 

Anclois (Les), éc. c" d'Eyrcnville (B.). 

Anuli'zic (L'), h. <■'" de Coiirsac (B.). 

Angoisse, c°', r.°" de la Noiiaille. — Etv^oisrha (poiiilli' 
du XII 1° siècle). — Ani;oijclia, i3C5 (Lesp. Cliàlcll.). 

— Hmjnlal il'Aii;;oiiisse, i5()0 (arcli. de l'O. S. J. 
Condal). — Enjmuisse, iliCy] ( Blaeii ). — .1»- 
Ijouassp, I 760 ( Alin. de Guy.). 

Ane. lop. nol>lo iiiouv. au mu" siècle de la cliàlell. 
d'Excideuil, depuis ayant haute justice sur la p;i- 
i-oisse. — Voc. Saiiit-Marliii. 

AxooLLÉiiE (L'), 11. c" de Carsac-Sarlat (B.). 

A.\G0ii.êME (MoiLiv d'), c" de Maisac. — Horia ili- 
Enjr^olismn (Lesp. Uénomhr. au xiv' siècle, vol. .jo). 

Angusaib, 11. c"de Saint-Léon- sur-l"! Ile. — Enj^unmt. 
1/171 (Dives, 1, i6'i). 

AnGiSAUD, II. c'" de Saint-Marlin-des-Combes. 

AjiLiiuc, c"°, c°" d'Rxcideuil. — Ijtliac (pouillé du siii' 
siècle). — Vlhacum . 1 .S(u> ( Lesp. Cliilell.). — AlUa- 
fum, i/i'ifi (0. S. J.). — Ailliac (paroisses de la 
cliàlell. d'Kxcideuil, accli.de l'au). — Aiilliar, su 11' 
siècle (Ô. S. J.). — Aiiliar, 17(10 (Aliii. de •>uy.). 

— Voc. Sainl-I'ierre. 

A,\s, 11. c'" de la Boissière-d'Ans. — Anz , iv>'i3 (Loin, 
à l'év. d'An(;oulénie). — ùipetia il'Aiiit (pouilli' du 
xiii's'). — Aijniil , I 3<)9 (anélcontie Aiclianibaud). 
Ane. clijtell. s'élendant,au xiv* siècle, sur iH pa- 
roisses, et dont le nom est resté à plusieurs : la 
Boissièrc-d'Afis, ('.liour(»iiac-d' \ns, (iranijes-d'Aiis, 
SainIc-Eiilalie-d'Ans et Saint-l'aiilaly-irAns. Les 
iS paroisses étaient : Azerat, Itadefol, Bi-auceiis, la 
Bois,«ière, Broiicliaud, laCliapelle-Saint-Jean, ('.lias- 
sens, Gliourgnac, (iabillou, (iran(;es, Monlliuyol, 
\aillac, Saint-Oise, Saint-Panlaly, Sainl-l'ardoux, 
Saint-Raliier, Sercnlur, le Teinpl" (cliàlell. airli. de 
l'ail). — Une des foijjes les plus coiisidéialiles ilu 
l'éri(;ord. 

.■\jiTlfiAL ( L'), riii.ss. ipii sépare la c" de (iladccli de celle 
lie Veyrine et se jette dans la l)oido(;ne à Knvaiiv. 

AsTiguAniE(L'),li.c"deSourzac,auliiiiient liiiiio{ B.). 

-Antissac, II. c" de Goulaiires. - Mans. il'Aiilixxar, 
137.5 (Lesp. 35). 

.\>TOHE, réuni à Trij;oiiaiil, c", c"" de Saviynac-ler.- 
Eglises. — .'ln/o;in ([leiiilli' du xiii' siècle, Lesji. 
27). — Anthoinia, 1 'ilia (Lesp. 27). — Andiniic. 
i5o9 (M. d' Alli.). — Voc. Saint-.Marlin; coll. l'év. 

Antomac, 11. c" de Itazac, sur l' llle. — Fontaine curieuse. 

Apaiîose? c"' du BiijjHe. — Ajjnh'mc-Villn , ()(J3 (cari, 
du Biigii"). 



Appel-d'Ai'I'eai:, m. isolée, c" de(jénis (S. l'ost.). 
Abbalestes (Les), li. c"" de Saiiit-Aul'in-de-(;adelecli. 
Arbocgne (L'). 11. e°° de la Force. — Mayiiniii. tir 

.\arbonia, l 'itio (Reconn. dans Sainl-l'ierre-d'Ev- 

raud, collect. L.). 
Aniioruiix (L'), li-c" de Saiul-deraud ( B.). 
AnnoizE, c'" de Beaurone, anc. forêt. — Ncmiis hev- 

bom, 1 igt) (cart. de Cliancelade). 
AiiBRE (Bel-), h. c"' d'Aiiriac-Montignac (S. Post.). 
AiiBiiE (Bel-), li. c°* de Boiicrou. — Mayii. d'Estisso 

de licUo Arbore , i'i74 (Dives, (3. E.). 
AiiBRE (Bel), anc. maison à l'érij;iieii\. — Domxs di' 

Bil Alhre, aille Marellos , 1 :iC(i ( Lesp. vol. Sa , p. 1 ) 
Arbre (Le Graxd-), éc. c" de Plazac. — (;. Mhre (B.). 
Arbre (Le Cirwu Bel), c" de Saiiil-Micliel-rKcluse. 
Vrbre-Esi'Ii; (L'), écart, c"° de Cliante(i;e!iiie. — 

L' Arbre-Espicl . i5oi (Lesp. 18). 
\iiBRE-Espic (L'), lieu, C" de Saint-Aiil>iii-de-Lan- 

(piais (terr. de Lanquais). 
AnciiAMBAi'D, c"' de Belvi'Z, (ief relev. dr i'alili. de 

Fonjjaiilller (terr. di' l'arcliev. île Bonleaiu). 
AnciiAMBAiD, éc. c'" de VillelVaiiclie-de-lielvez ( B.). 
AnijUAMBAi DIE (L'), c"' de Oelle, dom. 177'I (Lesp. 

Dénoinbr. de Montardit). 
Abuie (Le (Iocii-de-i.'), Ii. c'" de Beaurone de-(;iian- 

celade. 
ARCuÈnE(L'), II. et m'", c"' do (^iiiièjjes (B.). 
AnciiERiE (L'), 11. c"' de la Douze. — Voy. LincHEiut. 
Arciibs (Les), éc. c'"' de (Jue\ssac(cad.). 
Arciiies (Les), c'" de Saiiil-Alvère (cad.) — \rsis 

(B-)- 

AnciiicNAc, c"', c'" de Salignac. — SuucIuh Slrphumis 
d'Archannf, 1 168 (Lesp. 3o). — Archiiiac (pouillé 
du Mil' siècle). — Archiiibaciiin, l3('i5 (Lesp. Glià- 
lell.). — .Irc/iiHiVic, 17(10. — Prieuré 0. S. B. 
l'panc. de l'év.). 

.\nc. lep. iiolile mouvant au Mil' siècle de la clià- 
lell. de Larclie, depuis de la liante justice de Jayai . 
— Vocalile : Saiiil-Eulrope ; coll. ré\. et r.ililn' ili- 
.Saint-\niaiid par moitié. 

Arcies ( Ai'x), 11. ("' de Qiieyssac (S. Post.;. 

AnciEs (Les), li. c'" de Boisseuil (C.ass. ). 

Aucs, 11. (■'•' de Saiiit-Maitiu-le-Peint (B.). 

Aui)Ai.i.iERs (Les), II. c"d'E)iiac (S. Posl.j. 

AiiDii.LiERs ( Les), éc. c'" de SainleMarie-de-(Jlii,'jnac. 

Aiiki.ve (L"), friche, ("'' de Sainle-Fov-de-Loni;as (A. 
Jud.). 

.\rkne (I.'), c'"' de \ic (iieci, ili'ii)). — Ims iiimIkis 
amaresUis? (\.\\. "S. p. 11). 

Akènes (AmphitiilÀiiie cl Jvrdim i>es), endos dans la 
cité de Pi'rij;ueiix. — Imciix weniirmn Prlrii^urtr . 
1 i5y (P. Lahlii', (. L). — Empl.iceiin'iil ("(upi' par 



DEPARTEMENT DE LA DOP.DOGNE. 



le rliàleau des Roipliics. el plus lard par le couvenl 

de la Visitation, qui lui a donmi son nom. 
AnFEriL (Cnos de l'), laillis, (■'" dv la Monzie-Montas- 

truc (A. Jud.). 
AiiGENSAc, 11. c" de Sainl-Pardoiix-dc-Drone. 
Argemaloi:, li.c^dc Sarlat (cad.). 
Ar.GE.NTi^E, sert, do la c'"' do la l'ochelwaïuoiirt. — 

Ari;mtiiia (poiiillé du xiii" siècle). 

Cette paroisse était de l'arcliipr. de Gouls au 

xiv' siècle et de l'arcliipr. de Peyrat au xvi"; coll. 

l'abbé de Brantôme. — Ane. rep. noble. — Patron : 

saint Martin. 
Ar.GENïiNE, 11. c" de Saint-.iinjjel ( B.). 
AllGE^TosESsE, éc. c'" do Castel (B.). 
.\ncEXT0i:i,A\, h. c" de Sarlot. 
Argonelle, l'ontaiiie, c'" de Soii;;i'yrai' (it!... Lesp. 

Houiui. au comle de Périgord). 
AncoiiiLLEr, 11. c°' de lîoisseuil (B.)- 
Arica,ssol? lieu-dil ,<■"' de Saint-tiyprien, « ri>a ««/., 

mihmsii}. ii(J3 (arcli. do la (lie. Saint-t^ypricn). 
AnisiAs (Les), li. c"' de .Mazeyi'olles. 
Arjaiivem? c'"' de Ci'Ue. — hlmam: Arjunrrtil , i;>.(j() 

(Lesp. vol. 8i, n. 18). 
Armagnac, li. c"" de Li'guillac-de-I.auclie. 
Armagnagovx (Les), h. c'"' deLimeuil. 
Arnai'I), 11. c'"' de lioullignac-Mniilijrnac. — Arnaiill 

(Cass.). 
Arnacdie (L"), h. c"' de Sainl-Ainand-de-Coly (B.). 
AnsACDiE (L') ? c''' de Saint-Asiier. — Lu Ai-nmtùiii . 

1369 (Périj;. M. II. 13). 
Arnai ns-drii.iitMs (Les), b. c"' de Serre (B.). 
AR.\AiTiE, b. c'"^ de Plazac. 
Ar\oli'I1e? c"' de Nciivic. — I^ciinis Anwljthi'iis . 

12 63 (Lesp. sT)). 
Arraïres (Les), b. c"' de Biron (B.). 
Arresteme\s (Les), lerre, c"" de Valajoux (A. Jud.l. 
\rres (Les), h. <■'" de NaiUac. 
Arromient? c"' de Colle. — M. <!/• Avrtimieiil . ifibïi 

(Périg. M.H, /u, 7). 
Arsaeet, bois, c"' de Manzac (l)ives). 
Arsact (L'), nom d'un l'aub. el d'une aiic. porte de 

ville de Périgueux.- Lnrsiiii( . 1 -.îtio ( Lesp. Pi'i-ig. ). 

— Biivjr. roc (lel «uni. (arcb. de l'évèché). — Ilus- 

piUilis (le Arduo Snltii . l'JfjO (Périg. 'ii, 3). — 

Saiiile-Mufiedi' l'Arsault, 1 3Go (Courcel. (I. île Lau- 

rière). — lMj;tilhii)u et tour dp Liirsnnl (Lesp. l)i'- 

nombr. au xiv' siècle). — Lnnl-Kaiilt , 1(17.") (cosmo- 

grapbie de Belleforesl ). — Larcriiu (Cass.). — 

Belle fontaine à l'extrémilé du l'aubourg. 
AnsillÈRES (Les), c"' de Vie. — Los Arsilieras, lén. 

1680 (Act. nut.). 
Arsilieiîs (Les), b. c"' de Villeloureix (cad.). 



Arsiloex (Grakd et Petit), b. c°' de Mensignac, 

xvii' siècle (ardi. de l'O. S. J.). — Argilloiix (B.). 
AnsiTz (Les), tour d'euceinle et place hors de Péri- 
gueux, devant la porle de Ponte. — to Arsilz, 1 38g 

(Recueil do titres de Périgueux). 
Artic, 11. c'" d'Arcbignac (B.). 
Articas, c"' de Saint-Martial-d'Artcnsec. — M. d'Ar- 

lij;iis, latig (Lesp.). 
.^RTiGAix (Les), tailHs, c'" des Lècbes (A. Jud.). 
Artige (L'), b. !■" de .Saint-Laurent-du-DouLle. 
Artigeas, b. c"" de Badefol-d'Ans. — Ane. fiel'(Cour- 

celles). 
Ariiceas? lieu-dil, c"" de Saiiil-Marlin-de-Gm-son. — 

In Artigas, 1278 (W'olf.). 
Artigeas (La Fox-d'), b. c°'' de la JN'ouaille (B.). 
Articoee (La Guérite d'), tour de l'ancienne enceinte 

de Sarlat (siège de 1&87, Chr. du Périg. vol. 3). 
AnTiGiE(L'),b. c"'de Pcsul(B.). 
Artigie (Liixgce). — Longa Arlign, 1199 (cari, de 

Cad(Miin). — Grangiti de Arligahnga, 1306 (ihid.). 
Maison dépendante de l'abb. de Cadouiii; elle 

élait située entre Rouillas, Saussignac, Lenibeye et 

la Dordogne ( Arrenlem. de i'iri9, arcb. dr la Gir. 

BeUez). 
Ar.TiGi r.Lo>GrE? comni'" de l'ordre de Saint-Antoine- 

eii-Giiyenne (Maladrcries, iiis de la Bibl. Imp.). 
Artigces (Les), lieu-dil, c"' du Coux, xvii" siècle (terr. 

de Bigaroque, arcb. de la Gir.). 
.inrissAi;, lieu-dil, i"' de Villedieu (cad.). 
Artix, il. (■"■ de Saint-Paul-la-Bocbe (A. Jud.). 
Artos (Pas «'), ti" de Sainte-^Iundane. — A\ pas dil 

Iras , 1 3y8 (arcb. de Fénelon ). 
Artis (Pecu d'), c"' de Gadoiiin (venlenalioii. 1791)- 
ArzÈ>e (L'), bcu-dil, c'" de Monligiiac. 
Arze\s (Les), faub. de Mussidau, dépendant autrefois 

du ])rieiiré de Soiirzac. 
Arzii.eier (L'), f. c"' de Minzar (A. Jud.). 
Asi'lais, 11. (■'"■ de Sainl-Amand-de-Coiy (B.). 
Asi'RE, c'" de laCi'ople (terr. i32(), gén. de la Cropte). 
AsPRiLLES? e" de la Cbapelle-au-Bareil. — Mas-d'As- 

jirillrs . i.'ioo ( Lesji. Ilonnn. 5i). 
AsTAUDEi. (L'), riiiss. qui arrose U c"" de Saint-Jean- 

d'Ataux et se jette dans la lieaurone. 
AsTOR, b. (■"' de Biuiillac ( ji.). 
AsTRiRiL, b. c'"' de Simeyrol (B. ). 
Ataux (A LA Fo\-ii'), 11" 37/1, seci. C, c"' de Sainle- 

Eulalie-d'Ans (A. Jud.). 
Ataix (Saikt-Jeak-d'), c'", (•"" de N'envie. — Asiatil 

(pouillé' du XII i'' siècle). — AsUinx, 1 083 (P. A'. M.). 

— Soiiclus Johnivics Alaidi , d'Alaiilo, Ataiili, de 

Atnn.io, ili'ii.) (Lesp. 88 jitissim). — Coll. le cbap. 

de Sainl-;\stier. 



DKPARÏKME.NT DE LA DOHDOG.M':. 



Ane. ivj). noble inouv. au \i\' siècle de la clià- 

Icll. de Sainl-Aslier, depuis ayant liaulc justice sur 

Ataiix, 1790. 

Atir, c", c"" de Sainl-Pierre-de-Cliignac. — Aslun-u 

(pouillédu xiii" siècle). — Asliivio. 1 38a (P.V. M.). 

— Astuers, 1 3ç)9 ( Lesp. aij ). — Aslur, 1 760 ( Alni. 
deOny.). — Voc. Sainl-Jean-liaplisle; coll. l'évèiiue. 

Al iiAS, c", (;°° (le Montijjnac. — Amlias (pouilli- du xiiT 
siècle). — Aitbm, i365 (Lcsp. Cbàtcll.). — Alba- 
cium, 1/179 (Gall. cli. ceci, l'elr.). 

AlBE^AC, c"' de Lisle. — l 'iSg (arcli. de l'O. S. J.). 

AiBKnGERiE, rue cl anc. porte de ville à l'éri(;iien\. 

— Poifo (le las Athiri;nrittii. — Aulreinenl Sniiil- 
liocl,. 

AiDEdocBE, c°' du Clianj,'!'. — Alba-llnchii (Oliron. 
(iauf. Vos.). — Il . M. de Aubrupe, 1117 (inscr. 
dans l\'(;iise de Saint-Avit-Seriioui). — Albaroca, 
1 i69(Losp. Bulle 1, \ol. 3o). — Duo Capellv liAl- 
irtr«y;e ( pouillé du mu' siècle, Lesp.). — In des clià- 
leaux construits par Fiotairc, oȏquc de l'crijfucux, 
pour ladollnsc contre les Normands, au x" sièclo. 

.\nc. cliiJtcll. dont drpiiidaicnl 1 '1 paroisses : .\jal , 
Antone, lilis, le Change, (Itdijat, Kjliac, Kosse- 
ma(;iie, Liniejrar, .Millac, Alontagnar, Saint-An- 
loine, Saint-Cn-pin, Sainl-l'icrre-de-(;iiif;nac et Sar- 
liac. 

Aibehociie, c"" de l'anlac. — Alhanij/n, l'uji ( l.esp. 
Ilonim.). 

\nc. rep. noMe avec liante jusl. snrKanlac, 17110 
(Alin. de Guy.). 

.\i r.F.nTiKHiAs, II. r'* de Saint-Snlpicc-de-AIareuil. — 
i?i86 (inv.de Lanniary). 

Aibkuts (Les), II. c"' de Sainl-Caprais-d'Eyiiiet (1!.). 

.•\cnETEr.RK, ville de l'aiir. dioc. de IVrigiieux , ;uij. dans 
le dép' de la Charente. — Albalenit, loo'i (\ila 
Vhhonis). — Sanct. Salvalor Albeii'ira (pouilli' iln 
xiif siècle). — Aubateira, iSôS (Lcsp.). — Aui- 
briiv, xvi' siècle (arch. de l'Empire, K, 1 170). 

AMi. séculière; ri'jjjise rolléjj. de Saint-Jacques, 
rasée dans les guerres de religion, avait i;! cha- 
noines et i3 dignitaires; les églises à la présen- 
tation du chapitre d'Anheh rre élaieul en l'éiij;oril : 
lîonrg-des- Maisons, (^lieuaii, ('.nnioni, rpslelenips. 
(irésignac, .Saint-Martin-de-Vive\rols. — Coinm'" 
de l'ordre de Saint-Antoine. — Maladreiie de fon- 
dation royale. — l'alron : le grand aiiiuônier de 
France. — Hôpital fondé |jar les S. d'.\nbeterre. — 
Cordeliers. — .Minimes en 1617. — Clairelles. 

Église Saint-Jean, taillée dans le roc aii-dissiis 
duquel était hàti le rhàleaii. — (^omnie fbàtellenie, 
Aubelerre dépendait de la .sénédi. d'Angouniois. 

AUBETERRE, 11. c ' d"' Carliix (li.). 



.Vlbr.vdoux, tén. c"' de Saint-Avit-Rivière (A. Jiid.). 

AcBRADoiix (Les), bois de iS hect. c"' de Beaurone 
(cad.). 

Albr.vdoix (Les), lieu-dil, c" de la Roclie-Beaucourt. 
-- Combe (le Aiibroiloiix , 1 'i5C (arch. de l'O. S. J.). 

Albige (L'), dom. c'" de Payzac-Nontiou (.\. Jud.). 

AucHoc (L'), lieu-dit, c"" de Cornille. 

AicHoi (L'), éc. c" de Tocane. 

Atciioii (Pev »'), c" de Boulazac. 

Al COR , II. c" de Beanssat. — Anc. licf. 

AuDEQiARiB (L')? c'"' de Saiiit-t^hamassy. — M. de 
l'Audeiiuariu (Liv. X. p. S5 et a'i). 

AtDiBKBTiE (L'), sect. do la c'^' de l"estalenips(cad.). 

AuDis (Les), li. c" de Flenrac (B.). 

AiDoriN (Le mas)'? — El Max-Audoi, 1 :>... (cart. du 
Bugne). 

Al rioiME (L'), 11. c'" de Coursac ^B.). 

AiDOïER, 11. c'"'de Bourdcix (B.). 

AtBRis (Les), b. c" d'Eyniel (B.). 

AroRix, c°°, c"" do Saint- Cypricu. — Audris (pouillé 
du xiii" siècle). — Aiidriaiin , i383 (P. V. M.). 

Audrix avant le xiv° siècle était de l'airhipr. du 
lingue. Lois di' la création de l'évèché do Sarlat, il 
devint le titre de deux aichipr. dont l'un était de 
l'éï. d.' Péiigiii'iix cl l'aulre de celui de S:;rlal. I.'ar- 
(hipr. d'Audrix, dans le d ocèse de Périgueux, se 
composait do 10 paroisses: Auriar, Bars, l'anlac 
les Farges ou Chejlard, Montignac, Plazac, lloul- 
tignac, Thenon, Thonac et Saint-Léon (Etat ile.- 
par. 1782); l'arcliipr. d'.Vudrix du dioc. de Sarlal 
se toniposail égalenienl de 10 paroisses : Audrix. 
Ja Cadène-Saint-deorges, Campagne, Chapelle de 
la Turcarie, le Coux, les Eyzies, Lussac, Moiizens. 
Sa:nl-Cliamas.sy et Tayac (carie de l'év. de Sarlat 
par Samson, 1 7/10). — Ces paroisses faisaient anlé- 
ricuremenl partie : les premières, do l'arcliipr. <le 
SainlAudré, ou Sailatr-Hsi-s; lesautres, de l'archipr. 
du i'ugne. 

Ane. rep. noble rel. de la chàlell. de Liim'iiil. 

Al CRV, h. (■'" du l'I 'ix. 

AccEARDiE (L'), h. c°' de la Noiiaille ((^ass.). 

AtorAix (CiiiAVD-), h. c"' d'Iiautelaye (B.). 

AriiERiE (L'), II. c" de Coursac (B.). 
Ai ciGNAc, c"', c"" de Nonlron. — Au'jcilUucuiu , 1 oiih 
(L. 88). — Dotijrinlinc , xvi" siècle (arch. de Pan. 
chÂlell.). 

Anc. rep. noble nlevanl de la cliàlell. de Nontron 
au xii' siècle, et eiisuilc delà justice de Champniers. 
— Voc. Sainf-Marlial; coll. l'évèque. 
Alcunald, b. c" de Saint-Leoii-sur-rille. • 
A' i.isniE (L), h. c"' d'Abjat-de-Nontron. 
AcLERiF. (L'), lieu-dil, c"*' de Sainl-Médard-de-Cursim. 



8 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Aixis? c°° de Belvcz. — Pm-ochia (Je Aulis, 1372 

(privilèges donnés par L. d'Anjou à Belvez). 
AirpiLiÈRE (L'),li. c" de Snrrazac (B.)- 
Adbiac, h. c"" de Calés (A. Jml.). 
Adriac, c°', c°" de Montignac. — Auriacum (pouilli', 

Lesp. 27). 

Voc. Sainf-Étienne. Paroisse unie au cli.i pitre de 

Saint-Front. 
AtniAi;, sert, do la c°° de Saint-Jran-du-.SaleniLre, — 

Auriac , 1297 (Lc'p. 5i, Meliel). 
AuBiAc-DE-BornzAc, c"% c"° de Verleillac. — Aiinac 

(anr. pouiil''. Lesp. 27). — Aunticiim , i30.i (Lesp. 

Châloll.). 

Voc. Naliv. de Notre-Dame; coll. le cliap. d'Aube- 

terre. 
Ai'RiMONT, .scct. de la v"' de (ioufs (rad.). 
Arnioi, ■? dans la foret de Cadouin. — Auriola. tiU-j 

(cart. de (iadouin, donal. à Talibaye). 
AiJRioi. (Castel Vj, taillis, c'" de .Sainle-Mundane 

(cad.). 
AunioL (Pech), lieu-dit, c°' de Saint-Alvère (cad.). 
AuniOL (Pech), lieu-dit, c"' de Sarlat (cad.). 
AuBiOL (Puï-), c"" de Périgueux. — Capella de Podio 

.liin'o? (ponillc du xiii' siècle, arcliipr. delà Quinte). 

— Curia de Podio /li/n'o/i', i.'ioti (pane, de Vé\. de 

Périgueux). — Coll. le prieur de Saint-Cyprien. 
AtiniOLE, bois, c"' de Doissac, i2()5. — \emHs de la 

Anriola, liSg (arcli. delà Gir. Belvez). 
Aunis? c"' de Saint-Alvère. — MansKS de.t Amis 

(Lesp. Arcb. de Saint-Alvère). 
ArRissoLS (Les) , h. c°'de Saint-Pardoux-de-Belvez(B). 
AuRiïAL, dé'[)end. de l'anc. dioc. de Périgueux, auj. 

dans le dép' de la Charente. — Aitrival (pouillé du 

xiii' siècle). — Aurivallis (P. V. M.). — Prioral. de 

Aiirernllis . i^-]6 (chartes Mourcin). 

Coll. le prieur de Chalais, en Limousin. 
AiiBivAL (Combe n'), lieu-dit, c°' de Mauzens. — Cumbti 

de Aurivnllo, 1 663 (arch. de la Gir. Bigaroque). 



AnsALACoiin, éc. c°' du Tomple-la-Guyon (B.). 

.\usoxE, ruiss. affl. de l.i Drone, près du Petit-Brassac. 

Aossot! (Le Bost d'), bois, c"" d'Eyvirat (A. Jud.). 

Auterie (L'), lieu-dit, c™ d'Escoire (Cass.). 

AcTRiviALLE, h. c°° de Clermont-d'Excideuil ( S. Posl.). 

Adtergnats (Les), éc. c" de Monravel (B.). 

ArvERGNATs (Les), éc. c"° de Montcarré (B.). 

.\rvERG\E (L'), h. c°' de Sanillac (B.). 

AivczKBE (L'), riv. qui prend sa source on Limousin, 
enire dans le dép' à Cubas, passe à Tourloyrac, à 
la Boissière-d'Ans et au Change et se réunit à la 
Vézère un peu au-dessous d'Antone. — Fhimen 
Ah-esera, 1 iS5 (Justel, Hisl, de Tiireniie). — Haut 
Vezère(B.). 

AcïiNERiE (L'), h. c""' de Gaulegeac (B.). 

AuZAT, h. c"' de Campagnac-lez-Quercy (B.). 

AczEL (Boc DE l'), coteau, c"' de Lanquais. 

AizELiE (L'), éc. sur une hauteur, c" de Négrondes 
(B.). 

ArztLiE (L'), 11. c"° de Sengeyrac (B.). 

AiiZELoiix (Les), h. c"' de Saint-Germain-du-Salembrc 
(B.). 

AuziLLER (L'), futaie, c" de Minzac (A. Jud.). 

Aydelene? c"' de la Force. — Mausiis Aijdelene. i3oS 
(Périg. M. H. '11,2). 

Avc,i,e(L'), h. c'"' de Trérunlnc. — Lai/gtiit. ihhi 
(Liv. N. 2). 

Avbials (Les), lien-dit, c" de Sainl-Aubiu-d'Issigeac. 

.\zA, h. c"" de Nontron. 

Azemères, h. c™ de Journiar, 1689 (Acte noi.). — 
Asinières (B.). 

AzEBAT, c", c"" de Thenon. — Azeral (anc. ponilli'. 
Lesp.). — Asn-acuiii , i3().') (Lesp. Châtell.). — 
A:iiraciiiii, i382 (P. V. M.). — Assei-acum , i483 
(Généal. de Baslignac). 

Voc. Noire-Dame Assomption; coll. Pev. — Anc. 
rep. noble mouv. de la châlell. d'HauteforI, depuis 
ayant haute justice sur la par. 1760 (Alm. de Guy.). 



B 



Babaix (Les), h. c"° du Bugue. 

Babiaud, lieu, c" de Vern (cad.). — Babiol (B.). 

Babiaut , section de la c"" de Doi.ssac. — Ecchs. de Bat- 

buoii , Bathno, l'iOg (arch. de la Gir. Belvez). 
Baboucheb, h. c"' de Carlux (A. Jud.). 
Babocnies, h. c"" deSimeyrols (A. Jud.). 
Bacabesse (La), h. c"' de Doissac. 
Bâchai D, h. c" deFlorimont (B.). 
Bachelerie(La), c"', c"" deTeirasson. — Cern (pouillé 



du xiii' siècle). — Ceniiim. i38a (P. V. M.). — 
Sern, ihoo (Les|i.). — La Bnchahrin, lifiO 
(Lesp. 52). — Patronne : sainte Madeleine. 

Bachelebie (La), h. c" de Beriric (S. Post.). 

Bachelerie (La), éc. c" de Valojouls. 

Bachelions (Les)? c"* de Lisle. — Les Bachellioiis. 
1772 ( Acte net.). 

Bacuouxe (La), h. c" de Fougueyrolles ( B.). 

Bacoîsaille, h. c" de Marsaneix. 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



9 



Baconet (Les), éc. c" de Valcuil (B.). 

Bacosie (La), c" Je Gouls (arch. de l'O.S. J.)- 

Bacomte, éc. c°' de la Cropte. — Mans, de la Baconia, 
iltog (arcli. de l'O. S. J.), dép. de la coniin'" de 
Mortemart. — Biennile (B.). 

Bacoilat? fief dépend, de Ribérac, i55o (cliùloll. de 
Ribérac ). 

Badaillac, h. c"" de Ladornac. 

Badaillat, 11. 0°" de Monsec (B.). 

Badeau ( RoQ de), lieu-dit, c"' de Sainl-Cibranet (cad.). 

Badepol, c"°, c°° de Cadoiiin. — Paroc. S. Vinceiis al 
port lie liailajul, la'iS (arch. de l'Einp. cens, de 
Badefol). — Castrum île Badeful, i ■j'j'i (boiiiiii. de 
Marg. de Tiireniie). — BadiifuUum, i.'f(i'i (cliàlcll. 
du Périg. Lesp. lo). — Bn/f/u/ (Fioissard). — Ba- 
defol-lez-Lalinde, BadcJ'olnur-Dordoj;ne , xvi' siècle 
(arch. de Pau). — Badejpju, wii" siècle. — Badejoh 
de Cadouin (Cal. adm. de la Dordogne). 

.\u \\\' siècle, cliAtellenie s'élendant sur ?i pa- 
roisses : Calés, Cussac, Ponlours et Saint-Vincenl- 
de-Badefol. — Voc. Saint -Viricenl; coll. l'abbé de 
Cadouin. 

BvnEFi>i.-B'A.\s,c°', c'° d'Hauleforl. — Bo(/ç^o( ( pouillé 
ilu xiii' siècle). — Badajfou, laga (Lcsp. 5i). — 
BndaJ'ullum, i^6'4 (cliàtell. du Péiig. Lesp. lo). 
— Bada/ol, i38a (P. V. M.).— BadrfuU-d' An» 
(Cal. adm. de la Dordogno). 

Ane. rep. noble. Au xiv' siècle, niouv. de la chà- 
lell. d'Ans, depuis avec haute justice sur Badefol et 
Chaires, 17(10 (Abu. de Guy.). — Patrons : saint 
Martin el .saint (lloud. 

Badegol, giotio près de (joiirsac, c"' de Beaiingard, 
c°"de Terrasson. — Signalée pour la prcmièro fois en 
1830, dans le Cal. adm. de la Dordogne , par Joiian- 
nct. Sous une falaise dominant le vallon du (jcrn , 
limon ossifère dans la grotte et dans la terrasse qui 
est au-des.sous, empâtant des silex taillés de main 
d'homme et mêlés à des dents de rennes et d'aiiroclis. 

Badeix, h. et élang, c"' de Saint-Eslèphe. 

Pricuri' conv. de l'ord. <le tiramlmont, uni au 
prieuré de Raveau, dior. d'Angoulèmc. L'égUse est 
convertie en grange. — Ane. Bnixgemme. 

BADEVA^T, h. c"" de Sainle-Eulalie, c"" d'Eymct. 

Badie, b. c"' de Mauzens. 

Badie (La IL»tTE et la Basse), b. c°' de Colombier. 

Badiel, écart, c" de Riron (B.). 

Badifol, bois et vigne, c°' i^u Fleix (A. Jud.). 

Badils (Les), h. r" de Beaurngard-Terrasson. 

Badool'e (La), lieu-dit, <■"' de Paiinac (cad.). 

Badou (Champ de) ou les chèzes Badois, c"' de Faux, 
autrement borie de laa Poulj;ades (arp. de 1771)- 

Badou (Le), éc. c"* de .Montfaucon. 

Dordo/rne. 



Badoulie (La), h. c" de Scngeyrac. 

Badolme (La), terre, c" de Trémolac, 1779. — La 
Baxidounie (Acte not.). 

Badoiissie (La), h. c°° de .Mortemart. 

Bacvac, h. c"' d'Atur (B.). 

Ba(,se, 11. c" d'Aliir (A. Jud.). 

Baiacensis, anc. arcliiprèlré. — Voy. Bohniagi es. 

Baiadessis? Terrce Biiian. et Baiadcii. ia.*>3. — Con- 
cession à P. de Gonlaut, do Bergerac, et terres des 
environs, entre autres celles-ci (Lesp. .'iS). 

Baiaxencies? aux environs de Gurson. — Bkus de 
Baianen[rues . . . (rart. de la Sauve). 

Baiavilla? c°'deMonljos?— i i35 (cart.de Cadouin). 

Maiiiastas, c"" de Vcrn. — Tenencia de Buibasias, 
l'iBa (Périg. M. IL 7). 

Baillarge (La), c"' de Boisseuil. — Mans, de la lia- 
Iharguia, 1279 (arch. de l'Emp. J. 3()7). 

Baillarge (La), pré, c'" de Villamblard. — La Ba- 
Iharjfuea. i3()3 (Périg. M. II. ii, n. .'i). 

BAiLLABS,b. c" de Payzac (B.). 

Bau.lone (La), h. c"° de Bouiniquel. 

Bailloc, 11. c" de Coursac (B.). 

BAl^AC, h. c"* de Sainl-Pardoux-la-Rivièrc. 

Bajacot, h. c"" de Castel. 

B.UACOT, h. c"" de Saint-t^ibranel. 

Bajanes, territ. aux environs d'Issigcar. Bujanis, 
1188 (arch. de Cadouin. Lesp.). — Bajanosium 
aeiticet qttid<juid habel apiid }ssiV'iacMm, 1273 (test. 
de Marg. di Turcnnc). — .Saneltis Atbinus in Bane- 
si'o, ia73(col. L.). — Baianesiuin, ia73(VV.). — 
Basane/;, 1288 (rôles gascons). ■ — Barsaneium , Be- 
naseinm, xiv' siècle (VV.). — Monte acon in Benaieso 
(W. n. 220). 

Bajealx (Les), h, c"' de Corgnac (B.). 

Bajoilant, font, près de la ville de la Linde (A. Jud.). 

lÎAjoiuAix, h. et m'", aux environs d'Issigeac (B.). 

Balacacd, b. c" de Saint-Jean-d'Eyraud (B.). — lle- 
lascoupli, 1671 (.\cle not.). 

Baladoux (Le), h. c"' d'Angoisse (S. Post.). 

Ralagne (La), miss, du c°" do Brantôme, alTl. de la 
Dronc. 

Balalo, II. c"' de Plazac. - Damas de Balateu? 127.5 
(Épitaphe de P. de Saint-Astier, fondateur de celte 
maison). 

Balan (Gravd el Petit), b. c" de Chalais. 

Balavdies (Les), taillis, c" de Beloymas (A. Jud.). 

Balanukais, c"' de Beriric. — Lo ii>a.s llalandvaus , 
1220 (teiT. 0. S. J.). 

Balanqce (La), taillis, c"° de Mauzens- .Mirernonl. 

Bala.vs, b. c" de Brantôme (S. Post.). 

Balascoc (Le), éc. c"" de Cabans (A. Jud.j. 

Balata (Le), éc. c"' de Villefranche-de-Belvez. 



10 



DEl'AP.TEMENT DE LA DORDOGXE. 



Bii.ATniF. (La,) torro, c'" de Monlignac-sur-Vézère 

(A. Jiid.). 
Bai.iue (La), 11. c'" d'Église-Neuve. — Lu Balbia, 

1/179 ("■''''• •■"'■■ L.)- 
Baliîme (La), h. c°' du Coiix, aufromonl lu Sehclic . 

1 '160 (arcli. de.ia Gir. Bigaroque). 
Bai.eme (La), ancien fief, c°° de Sargeac (Oourcelles, 

GéneaL de Comarque). 
BALESTniE, II. i"" du Cou\. 
Bai.euîai;, h. (•'"■ de Sainto-Fov-de-Bohez (rad.). 
Bai-eïtieiss, 11. (■"' dii Giand-(Jinnge. 
BAl.l^As (Les), éc. c"" de(ioiist (B.). 
Bai.irac? c°' de Reaumonl. — Munx. do liolirar , 1 '17 1 

(arch.derO. S. .1.). 
Bau,\%b, h. c" deBiion (B,). 
Bai.made (La), Ii. c ' dn Relvez, aulroment lu Boric. 

1 'i(ia. 
Balme(La)'? !■'" do Vélines. — Erclrsiu de lialmas. 

archijt. fie Mowcmt (ponilié du xiii° siècle). 
Bai.me ( La ) , w. <:'" <io Vilrac. 

Bai,me(Soi;si,a). lien-ilit, c"'deCouze(cad.sect. B.a:'.). 
Bai.metiîmiî (A la) ou Gosi.i-EvDor, lieii-dil, c" de 

Gaugeac (A. .Iiid.). 
Bai.obei.ia'? <■'" de Chervai. — Mnyn. voc. Ilabihelia in 

Inrn luu Piiinj île Cluirranl , 1 'i()^î (arcll. de l'O. S. 

.1.; lerr. de Souict). 
BAi.oriÈnE (La), brouss. e'" do Galviao (A. Jud.). 
Bai.im , I). i"'(lo lîouirignac-Monlignac (A. Jud.). 
Bauiltama, taillis, c"' d'Auriai'-Muntignac (A. .lud.). 
Balcjvet? <■'"■ do Gliauipagnac. — Al Bnlijwl . li.'i'i 

(Périg. M. H. '11, n. 7.) 
Bai.qiia? <■'"' do .Saiiil-Mai'lin-deir-Gomliis. Tin. 

ili- ht Bidiiiiim, i7.'io (Beoouti ). 
Balzac, lieu-dit, c"° de l'origuen.x. 
Bavabe (La), laillis, e"'' du Cliatigo ( A. ,!ud.). 
l^nAGONA, 0"' d'Alur. — Bord, de lu Ba:ininina 

(Losp. :',.'•)). 



r.y.\ 

i3.j."). — .1/ Bimclifiri'l 
;l/«.v del Biiiieorel, t^ï>\ 
Lo.'iiiilliic-do-Corolos. — 



Bancuaiiel, 0'" do Borsac, 

(Lesp. 59). 
Bam-.iiaiii;l, <■'" Je (lalviac. 

(arcli. de Fouelon). 
Banciiarel, 11. et m'", c"" d' 

Bansei-el { B.). 
Bancuai'.ei., vill. r"° de ALiyac. — Ecel. de Bmichiirel 

(pouilli' ilii xm'' siècle ; arcliipr. d'Excidcuil). — Les 

Hlanchirau.r (Gass.). 
Le campanile subsiste. 
Barciiarel, lorre, c'" de Pazayar. — Al Bnneharel, 

1 52g (l'alir. de Pazayac). 
Baixchauel, c'"' de Porigueux. — Crux de Bancharel 

supra hellioii jmdinm. I28I) (Pi'rig. [Irciii'il de Til. 

p. lo3). 



Banchabel, éc. c" de Saint-Mayme-de-Pecayrol (B.). 

Bancharel, c"" de Saiut-Pierre-de-Cole. — Mol. de 
Bnneharel, l'iCç) (0. ."■'. J. Puymartin). 

Baxcoirel (Le), h. c" de Campagnac-lez- Quercy 
(B.). 

Bandiat (Le), petite riv. qui sort de l'étang de Bala- 
ran, dans le dép' de la Haute-Vienne, et entre dans 
celui de la Dordogne par i'arrond. de Nontron, aux 
bois de .Matraulet; formant un angle au-dessous de 
Noutron , elle remonte au sud-ouest, baigne lesc°" de 
Montroncau et de Javcilhac, et grossie de plusieurs 
ruis.soaux, dont la Doue est le plus considérable, 
elle quitte I'arrond. à Puicort, c" de Varaignes, 
pour entrer dans le dép' de la Charente. Au-dessous 
de Marthon ses eaux diminuent sensiblement, ot 
elles finissent par disparaître enlièrenieut à 20 kilo- 
mètres plus loin, près des bois de Saint-Projet. — 
Presque dans tout son cours, tant qu'elle arro.sc 
I'arrond. de Nontron, ollo sc'pare le sol granitique 
du ,sol calcaire. 

Ba\i;ge (La), petit ruiss. alll. do la (kmo, qui passe à 
Bouniagues. 

Bavége (La), ruiss. alll. du Drnt. Il [irend sa source 
aux Bornoux, c"' de Montant, passe à Issigoae et 
reçoit la .Sindrone auprès d'Eyronville. — /î. de la 
Batiega, lAtig (col. L.). 

Bam-ix (Champ de), terre, c'"' de Saint-Aiguan-d'IIau- 
tefort (A. Jud.). 

Ba\el (Le), lieu-dit, c"' de Sainl-Alvèrc (cad.). 

Baxei'IQLet, dom.c"''de Sainl-Jean-d'Alaux, xvi" siècle 
(Baux. Le,sp. 9). 

Bvm:s, 11. c"° de Beaiiiuoul. — IVr»s ilr Bnnns (Brov. 
do .Sarlat. Propre do .Saint- A\it. vi' siècle). — 
Bannes, xvii'' siècle (Acte iiot.). 

La légende de saint Avit, vivant au v' siècle, porte 
i|u'il se serait arrêté en ce lieu et y aurait pris un 
compagnon avant de ,se faire ermite. — Cimetière 
gallo-romain entre l'église et le château. — Ane. 
par. Voc. Saiul-Martiu; coll. l'ahlié de Cadouiu. — 
.\nc. rep. noble sur un promontoire escarpé qui do- 
mine la vallée do la Couse; relevant île la liaionnie 
de Piijols on Agéiiois (Lesp. Généal. v. .")8); ayant 
depuis haute justice sur la paroisse (Alm. do (Iny. 
.7(io). 

Banes, écart, c"* de Castelnau. 

Bases, met. c"' de Cause-do-Glérans. — Boaria;;e de 
Banes, i6.")i (Acte not.). 

BA^ES, c"" de Millac-d'Auberoche. — Iluiniis de Baiiai: . 
lA 1 1. — Ane. rop. noble (Lesp. Homni.). 

BA^ET, II. c°' do Biras. — Villa ijuœ dieitiir Baiielh , 
xii' s' (Géogr. anc. du ilioc. du Mans, pai' Cauvin. 
Instr. p. XLi). 



DÉPARTI'MKNT l>R LA DOIiDOGNE. 



11 



Lieu où, CD 670, mourut Berarius, évèque du 

Mans. 
Bl^EClL, c", c°° do la Lindc. — Banolhim (pouillé du 

xiiT siècle). — Banolhiiim, ili-ji (Liv. N.). — 

Baneith, i589 (Acte noi.). 

Ane. rep. noble, tour carn'e du xu' siècle, remar- 
quable par te peu de vide qui est à l'intérieur. — 

Voc. Saint-Etienne et Sainl-Piorrc-ès-Liens; coll. 

l'évtîquc. 
BivuN, 11. c" de Sor(;cs (A. Jud.). 
fiA.vQUELr, b. c°' d'Ajfonac. — Ane. rep. ludile. 
BisyiiERS? — TeiTa de Bnnquiera (cari, du Bnfjue). 
B.\PALiE (La), h. c" de Saint-1'aul-la-Bocbe. 
Baptejlleras, b. c°' de Saint-Angel. 
Bab (Bois de), terre, c" de Sarlat (A. Jud.) 
Baracoix, b. c°' de Sainl-Mayme (A. Jud.). 
Bahadie (La), b. c" de la Monzie (B.). — La Bana- 

dia, I 'i83 (Lesp.). — La llarrania, i.'i'o {ibid.}. 

— Lu Bariahie, lâ-^fj. — La Barranie, i6oi>. — 

La Bnvraudie, i^'i/i (Acte noI.). 
Badauis (Le), terre et bois, c" de Cantillae (A. Jud.). 
Baradis (Le), lieu-dit, c°' de Limeuil (cad.). 
Badadis (Lb), lieu-dit, c" de Sainte-Oroix-de-Marcnil 

(A. Jud.). 
Baradis (Le), lieu-dit, c°' de Saint-Julien-Branlùme 

(A. Jud.). 
Baraius (Le), II. c" de .Saint-Médard-de-Gurson (B.). 
Baradis (Les), bois, c" de Marsiifo (cad.). 
Baradis de (!iioiia>die et de Miuot (Le), lieu-dil, c"' 

de Saiul-Oi-sp (A. Jud.). 
Babaii. (La .Moite), b. c" de .Sainl-Micliel-l'Kcliiso 

(cad. ). 
Baraillé (Le), ruiss. c°° de Saint-Plerre-d'Lyiaud; il 

se réunit à la Gouine avant de se jeter dans la Dor- 

dojino. 
BARAriioi V. II. c'" de Pi'essi(;nac. — Barriéiuu, 17^3 

(Aite not.). 
Barajoijx (Les), lieu-dil, c™ de Veyrignac (cad.). 
Bakan, h. c'° de taslel. 
Baran, éc. c°' de Doine (B.). 
Barastovil, 11. c" de Sainl-André-Alas. 
Barat, c" d'Alur. — 174/1 (Acte not.). — Ane. rep. 

noble. 
Barat, éc. e"' de la (".bapelle-Faiieher (B.). 
Barat, terre, c"' du l'Ieix (A. Jud.). 
Barat, c" de Liorae. — Téii. de Bai al el Foiizellcs, 

i 701 (Acte not.). 
Barat, b. c'" de Monlren (B.). — Mayn. de Barat. 

ih']\ (Dives , 1). 
Barat, ane. rep. relev. de la seigneurie de Périgueux 

(aveu de 1G79). 
Barat, h. c" de Saint-Médard-de-Gurson. 



Barat, met. 0"' de Saint-Paul-de-Serre. — Boiicherel, 

alian de Barat, i.'iafi (Dives, anent.). 
Barat, met. c"' de Varenncs, xtiT siècle, appelée aiij. 

le Port-de-Lanquois (coll. L.). 
Barato> , h. c"* de (lardoiie. 

Babaidoix (Les), 11. c"° d'Abjat-de-.^o^ll■oll i^S. Posl.). 
Baraex (Les), b. c.°* de Moiilplaisant (B.). 
Baraux (Les), b. c" de Saiul-Pierie-d'lîyiaut (B.). 
Barbacane (Porte de la), à Péri;;ueux. — Autrement 

Pnrta de l'Arsaiit ou Porte A cure. 
Barbadbai , h. c'"' de Périgueux (B.). 
Barbaili.e, lieu-dit, c°' d'Alas-de-Bei'bij;uières (cad.). 
Barbaraide, éc. c'" de Pejzac. 
lÎARBARiAs (Las), h. c" de Peyzac (S. Posl.). 
Babbabie (La)? c" de Saint-Astior. — Maijii. de lu 

Barbaria, 1 1G8 (eart. de Gbancelade). 
BiRBARis (Les), b. c" do Savignac-les-Kglisos (Anliq._ 

deVés. L I, I7'i). 
BiRBARois (IjEs), b. c" de MonesteyruI (B.). 
r.ABBARï (Le), b. c°° de i\'é(;rondes (I!.). 
Barras, ancien nom d'une partie du \iilii[;e de Mou- 

laudicr, c" de Bourrou (Dives). 
Barbastie , b. c"' de l''on(;alau. — Mans, do ta Barliaslia , 

i/i;");) (arcb. de la dir. Belvez). 
Barbazan, b. c"' de Bourdcilles (i^. Posl.). 
Barbe, Ii. c"" de Badefol, c'° de la Linde. — Barbu- 

dauria? iaf)o (cens, de Badefol, arcb. de l'Einp.). 
Barbe, éc. c" de Bars (B.). 
Barbe-Gave ( Moi Lia de) , c " de Jaiiie. — Darbo cam. 

1601 (iiot. de 11.). 
Barbe-d'Or, éc. c"' de Cours-de-Piles (B.). 
Barbeleï (La), éc. c" de Cornille (B.). 
Barbelle, 11. c. de Paleyrac (S. Posl). 
Barbe.vcuie.c'" de Sendrieux. — Cumba de la llarben- 

cliia, i.'i53 (Liv. N. 1). 
Barbe-Nègre, b. e" de Ghenaii (B.). 
Barbebolse, éc. c'" de Tridissac. 173O (Acte iioU). 
Barbeïrol, h. c'" du Fleix (B.)- 
Barbeïrol, 11. c'"' de Prcssijjnac. — C/ Harbeynd. 

i'i7(, (Liv. N.). 
Barbeïro>, 11. c"' d'Eybène. — Mamus de Halheyrn. 

1 39.^) (arcb. de Fénelon). — Caslrum de Barbeyro. 

i3'i6 (ibid.). 
Barbeïbou, h. c°' de Doiiville (B.). 
Babbivye (La), b. c" de Villars. — iC'io (Acte nol.). 

— Ane. rep. noble. 
BiRBorLADE (La), lieu-dil, c'" de Tenaason (cad.). 
Barboi i.eix, c°'' de Saint-Majine, 1 730 (Acte not). 
Barbocnès (Les), b. e°'dc Saint-Caprais-d'Eymet (B.). 
Barboi TAN, font, minérale près du li. de Bonnefont, 

e™ d'Eyrenville (B.). 
Barboïssie (La), éc. c"' de tiaiul liabicr (Cass.). 



12 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Baiu., 11. c"' de Dôme (B.)- 

Baudamie (La), h. c"° de Villefranclie-de-Belvez (B.). 

Barde, c" de Saint-Sauveur. — .1/. de la Barda , i igo 

(Liv. N. 63). 
Barde (La), h. c" de Braiitùme. 
Baude (La), h. c" du Bugue. — Repnyv. de Barda. 

i382 (Lesp. 4o). 
Barde ( La ) , c"" de Capdrol. — Tara dicta df la Barda , 

liSg (arcli. de la Gir. Belvez). 
BAnDE(LA), h. c"" de ia Chapelle-Grésignac. 
Barde (La), h. c" de Creissac. — Ane. rep. noble. 
Barde (La), h. c" d'Eyliac, i5o3 (Méin. d'Albret). 
Baude (La), lieu-dit, c"' de Faux, autrement dit del 

Cdiisel on Pech Mu;;ii (terr. de Lanquais). 
Barde ( La ) , li. c'"' de Lusignac. — Mai/n. de la Barda , 

i'i68 (0. S.J.). 
JBarde (Li), h. c'" do Marsac (B.). 
Barde (La), h. c" de Marsnlès. 
Barde (La), anc. forèl, c'" do Montpont. — l.n forêt 

de la Barda près del Pizoïi (Lesp. lo). 
Barde (La), h. c'"' de Mussidan (cad.). 
Barde (La), li. c" de Nastringues (B.). 
Barde (La), de l'anc. dioe. de Périgueux, auj. dans le 

dép' de Lot-et-Garonne. — La Barda, in parocliin 

di' Dnciiu, ii!0(j(Lesp. 37). 
Barde ( La) , li. c"' de Pressignac. — Fans de ta Barda , 

t65o(Liv. N. 60). 
Barde(La), h. c'^deQuinsac (B.j. — l,a Barda, isy; 

(Losp. .57). — Anc. rep. no!)le. 
Barde (La), li. c'"' do Saint-Aipiilin (B.). 
Barde (Lv), li. et fief, c'"' de Saint-Grépin-Je-liiclie- 

niorit. 
HMinE(LA), li. et m'", c"' de Sainle-Foy-dc-Belvez. 

— Anc. rep. nnhle ([[onini. à l'arcliev. de Bordeaux, 

1608). 
Barde (La), h. c"° de Saint-Sernin-d'Issigeac. — La 

Barda, 1 17S (cart. de la Sauve, p. igS). — Bar- 

dia. i3ti'j (Lesp. 1 0). 

Anc. rep. noble. — Chàlell. composée auxiv' siècle 

de 3 paroisses : la Barde, Cône et Saint-Sernin. 
Bardeaux? lieu-dit, c"" de Dussnc. — Deu.rBardemi.r. 

i5o.') (Lesp. 10). 
Bardenac, sect. de la c"° de Manjuays. 
Bardesie ? c"' de Mensignac — Mai/ii. de la Bardesia , 

1.^03 (Le.sp. 10). 
Bardesoulle ou Comee-Malesse, lieu-dit, c'" de Lan- 
quais. — Bardassoulle , i685 (coll. L.). 
Bardette (La), ruiss. et doni. c"" de Saint-Aigne. — 

Maij. de la Bardela, 1 /iS^i (coll. L.). 
Bardicale, 1j. el font, minérale, c" de Ginestel. 
Bardicaleix, h. c"' de Maurcns. 
Bardille, h. c" de Daglan. 



Bardillou , h. c"' de Saint-Aigne. — Mayn. de Bardi- 

thi), iSas (coll. L.). 
Bardis (Les), h. c" de Born-de-Chanips. 
Bardis (Les), h. c"' de Bosset (B.). 
Bardis (Les), b. c™ de Gbatres. 
Bardissau, éc. c" de Saiut-Aquilin (B.). 
Bardox, c"" de Saint-Orse. — Bardo, i'i.'')7 (Lesp. 

79)- 
Bardoxie (La), b. c°° deMorteraart, 1699 ( Acte nol. ). 
Bardoxies (Les), c"° d'Issac. — Las Bardonias. l 'jùt'i 

(Acte not.). 
Bardoxies (Les), b. c'' de Plazac. 
Bardot, h. c" de Saiul-Aulaye (B.). 
Bardoc, c'", c°° d'Issigeac. — Bardo. 138O (coul. de 

Beaumonl). 

Voc. Saint-Ferréol. — Au xiii° siècle, dépendait 

de la bastide de Beaumont. — Anc. rep. noble ayant 

depuis liante justice sur Bardou, Nojals, Naiissanes 

et le Pic, 1700 (Alm. de Guy.). 
Bardoilets (Les), b. c°''dnPort-de-Sainte-Foy (A. Jnd.). 
Bardoilï, éc. et m'°, c"' de Saint-Auldn-de-(;adelecli. 

— .\nc. rep. noble. 
Bare, h. c°° de Rouflignac-Moutignac (!i.). 
Bareil (Le), éc. c"" de la Gbapelle-an-Bareil. — Anc 

rep. noble; a donné son nom à la conimun(!. 
Barekie (La), b. c°' de Cainpagnac-lez-Quercy (teir. de 

Saint-Pompon). 
Barétie (La), b. c" de Terrasson (cad.). 
BAREïRAC,b. £"^0 iNégrondes(B.). 
Bareïrou (Le), ce. c" de Boulazac (A. Jnd.). 
Barge (La), b. c"" delà Boissière-d'Aiis, 
Barge (La), b. c'" de Cubjac (\. Jud.). 
Bargen^sie (!'*), lien-dil, c" de Seivlrii'iix, i(if)i| 

(Acte not.). 
Bargiroxette (La), b. c" de Bergerac. 
Bargue-Paille, b. c"' du Cliange (.4. Jud.). 
Barjoi', c'" de Sainte-Croix (S. Post.). 
Barnabe, m'" et b. c™ de Périgueux. — Ihispituiiii 

de Bernabé, liGa (Lesp. 33). 
Barxacai;d, b. c'" de Saint-Médard-de-Gurson. 
Barxeuil, h. c°' de Saiiit-Julien-de-liourdeilles (B.j. 
Barxï (Le), b. c"' de Saint-Micbel-Mussidan (cad.;. 
Barodex, b. c'" de Léguillac-de-Cercles (B.). 
Barodie (La), c"' de Manzac, tén. 1743 (Acte not.). 
Baron ( AIoulin du ) , c" de Villefranclie-de-Belvez ( B. ). 
Baronie (La), b. c"° de Bars. 
Babome (La), m. isolée, c" de Naillac (S. Post.). 
Baroxie (La), b. c" de Soiirzac, lOCfi (Acte nol.). 
Barol (Le Bos), éc. c"' de Bars (B.) 
Barocfières, éc. c" de Nontron. 
Baroumé (Le), taillis, c" de Douville (A. Jud.). 
Baroussie (La), b. c"' d'Eyliac (Gass.). 



DEFAUTEMKM DK LA DORDOGNE. 



13 



H.inotTis (Les), éc. c°' de Coiiis-de-Piles (B.). 
BiRiiADE, forêt considérable qui couvrait jadis une 

(p-andc partie du centre du départenieni , les c"' de 

Sendrieux, la iJouze, noufli{;nac, Mortemart, Tlie- 

non,etc. (Carie du Péri;;, lyi'i par Delisle). 
BAnRADE (La), taillis, c"' de Sainl-Poiupoii (A. Jud.). 
Baiiraden , c°° de Liorac. — Lo Caml Barradene , i i53 

(Liv. N. 10). 
Barradie, 11. c°° de Saint-Mddard-de-Gurson (B.). 
Baiirail-de-la-Recluse (Le), l'auli. de Sainl-Cyprien. 
Barras, h. c°'du FIcix (B.). 
Barrai, 11. c"' de Montponl. 
Barrac, 11. c" de Alussidan (cad.). — Bariaiid, 1767 

(Acte nol.). 
BARRArDiE (La), Ii. c" de Chanlérac, i/iTio (inv. du 

Puy-Saint-Aslier). 
Barraldie (La), li. c'" de Maiizac. — La llamnidiu, 

iligd (Divcs). 
Barre, h. c" d'Issac, 1789 (Acte net.). 
Barreau, h. c" de Saint-Êlicnnc-le-I)roux (B.). 
Barréces, c°° de Lauquais, autrement Vatlttlf (lerr. de 

LaïKjuais). — Le nom do ce liMicinent n'existe plus. 
Barréces (Pom re), c"" de Couîe, lû,"?! (arrli. de la 

Gir. Couzc). 

Un clieiiiin est dit aller de ce pont à Lauquais. 
Barrefe, 11. c"' de Proissans (B.). 
Barriciioc, 11. c°° de (iladecli (B.). 
Barrière, Ii. c"' de Berycrac. 
Barkièhe, lieu-dit, c'" de Douzillac (cad.). 
Barrière, Ii. c"'' de Gaule(;iac (B.). 
Barrière, auc. fii'f dans le Imurg de (jri(;nol. — 

l'Iteiidiia (/<• Uan-iera, 1/171 (I)ives, 1). 
Barrière, auc. téneinenl, c"' de Lanquais, 17.'!.") (Acte 

iiot.). 
Barrière, un des châteaux forts élevés sur le nuir 

romain de la cité de Périijueux. — Uarrieira, 

xii' siècle (cari, de la Sauve). 
Barrière, Ii. c°° de Vélines (B.). 
Barrière, anc. rcp. nolileaii Ijouij; rie Villainlilard. - 
Barrinjra , 1 3 1 2 ( Lesp.). 

Au xiï" siècle, il relevait di^ <jrij;nol; depuis aiail 

haute justice sur Villamldard, ttîao (\ol. de \ ill.). 

Barrière, forêt , c"° de Villanihlard. — .\emua Uuitcij- 

renc, 1 ^17 1 (Div. 1). 
Barrière (La), lieu-dit, c'" du Bu(;ue. — l'adiiim dr 

In Banieyra, l'ifi.') (Liv. N.). 
Barrière (La), h. c"' de Mauzens. — Bep. iKiMe 

(arch. de la Gir. terrier de Milliac, n. a<(()). 
Barrière (La), h. c"" de .Saint-Pompon. 
Barrière (La), c°* de Sarycac. — Mans, de ta llar- 

rieyrn, iai5 (0. S. J. Sarjjeac). 
Barrières (Les), ce. c"' de Goûts (B.). 



Barris (Les), lieu-dit, c"' de Montplaisant (A. Jud.). 
Barris (Les) , faubourg de Périyuiux (|ui descend à la 

rivière. — Tornapichn , 1 2 '17 ( Re;;. de la Char. Bibl. 

de Périg. ). — ï'oHnie^ic/it', xvi° siècle (Aclc not. ). 

— Barrtjs, 1C75 (ibid.). 
Barris (Les), h. c"' de Pezul (B.). 
Barrissolxe (La), c°° de Vie. — ifi^g (Reconn.). 
Barhote (La), h. c"° de Monsaguel (B.). 

Barrt, h. c" de la Cassagne (B.). 
Barrï-di-Tourqial (Le), faub. de Belvez. — I7f).'i 

( Reconn. ). 
Bars, c", c" de Thenon. — Ecct. S. I\tri de Bars, 

1 1 20 (Gall. cil.). — Bartz (pouillé du xiii" siècle). 

— Bateri, Baiciuiii, i.'iiji (Lesp. 37). 

Patrons : saint Pierre-ès-Liens et sainte Quitter ie : 
coll. l'évèque — Prieuré dép. de Tabb. de Tnur- 
loyrac, uni à la prévolé de Borde (pane. <le l'év. 
1.Ô.5G). 
Bars (La Borie de), Ii. c" de Vitrac. — La Borno 
de Bars, l'igû (0. S. J. coinin'" de la Canéda). 

— Boiiric de Bard ((^ass.). 
Barsalie, h. c" de Capdrot (B.). 
Barses (Les), éc. c°' de Bergerac. 

Bartalè>e (Haite-), lieu-dit, c"" de Siorac (ciid.). — 

llarialem (a.). 
Barte (La), éc. c"' de Domc. 
Barte (La), h. c°° de Gaulegcac. — Lu Itarlc drl liml 

(A. Jud.). 
Barte (La) ou i.a liARriiE, c'" de Saint-Mailial-<rAr- 

tensec. — La Barte de Saiiit-Marsal, 1 'i<)() ( L. 8,")i. 
Barte (La), Ii. c" de Serre. 
Bartelles (Les), h.c" de Cadelech (B.). 
Bartes (Haltes-), terre, c" de Montlcrrand (A. Jud.j. 
Bartes (Les), lieu-dit, c"' du Fleix (A. Jud.). 
Bartes (Les), pré, c" de Minzac (A. Jud.). 
Bartes (Les), lien-dit, c"' deSaint-Marlin-rAsIicr. — 

La.1 Barlhas (cad.). 
Bartoi MEïRiE,li.c''deSainl-Médard-de-.Mussidaii (B.). 
liArii sîc°'ilo Thiviers. — Mansiis viiljf. roruttis linnis . 

1275 (Périg. M. II. tn,n. 3). 
Barzeix, h. c'" de .Sainl-Crépin-de-Riclieiiioul (Ii). 
Barzes, h. c"" de Saint-Pompon. 
Basime (Halte et Basse), maisons dans le biiuig de 

Lanquais. 
Basime (La), nom actuel de la fontaine de la Linde. 

— Uazénie, 1C89 (Lar.). 
Basiinie (La), c" do Saint-Astier. — La Besinia idiàx 

la Vesinia, i3()5 (Lesp. Hoinin. 26). 
ISasime (La), c"* de Saint-Naixent. — La Basemc . 

17Û1 (Acte not.). 
Basqce (La) ou Baste, fief , c" de Kongalau (Coiir- 

celles, Généal. de Vassal). 



l/l 



DEPARTEMENT DE LA DORDOG?vE. 



un. lit' 



If Bass 



i46o 



Bassac, c'" de Cornille. — Mer 
(Lesp. Inv. de Lanmary). 

Bassac, iieu-dit, c™ de Varennes. — AlBassac, iliO'i 
(arcli. de ia Gir. Belvez). — Autrement Leimc , 
iCo3 (Acte not.). 

Bassac (et BEAtRECAnn), c"', c" de Villamblard. — 
Bassariim, 1268 (coût, de Beaureyard). 
Voc. iNoIre-Darao. 

Bassacxe (La), m'°, c" de Sigouiès (B.). 

BAssAn^ïE (La), lieu-dit, c"' de Saint-Naixeiit. 1087 
(terr.de l'O. S. J.). 

Bas.sebie (La), c"" de la Monzie-Montastruc. — La 
Bassmia, 1870 (Lesp. i5). — Ane. fief. 

Bassetie (La), h. c" de Tayac (B.). 

Rassiliac, c'", c''" de Saint-Pierro-de-tJliignac. — 
Cnsir. Basxilinciim (Labl)e, fr.ig. Ep. Petrag.). — 
Bdxxillinr (pouiilé du xiii'' siècle). — Saint-Esliemie 
ilr Biisilhac, ui'.iti (coll. de L.). 

Un des châteaux élevés par Frotaire, évéque de 
l'érigueux, pour défendre la ville contre les Nor- 
mands. — Ane. re|). noble, au xiv' siècle mouvant 
de la chàlell. de Périgueux, depuis ayant haute jus- 
tice sur la par. 17(50 (Alm. de <!uy.). 

Bastaiidie (La), h. c"° de Saint-.liist. — Hosjnliuni 
de Basttinlie, 1687 (Généal. de Uasiignac). 

Baste, tour de l'enceinte do la cité de Périgueux. — 
Tiirris Basiœ, iii4 (Lesp. Inhibition de démolir 
les mur.s de la cité). 

Bastuik (La), ruine, c'" de Glermoul-de-lieaurcgaid. 

Bastide (La), h. c°' de Fouguerolles. 

Basiide (La), friche, c" de Bazac-d'Kyniel (.sect. A, 
n. 880 , A. .lud.). 

Bastidi; (La), b. c" de Sainl-Geuiès (li.). 

Bastide (La), lieu-dit, c"° de Tréniolac. — Tcn-a var. 
de la Baxtida . i/i5f) (Liv. N.). 

Bastide-de PcïGiiiLHEM ( La ) , 11. c'" de Moneslier (lî.). 

Bastides-Roïales, en Périgord. — Voy. sur la topo- 
graphie de ces villes, le mémoire de F. de Verneilb 
( liiindes arclu'ol. de Didron ,0,70). — Il y a deux 
plans : Beaumont et Mniitpazier. 

Bastil (Le), c'" de Proissans. — Uepiuf. det Bnxid. 
i'dd'j. — Ijc Biitil . i332 (Lesp. (iénéal. de la 
Gropte). — Baslihiin , 1679. — Le Baxty, i-^->![ 
(Acte not.). 

Bastil (Le), b. c" de Saiut-Astier. — Le Bali (B.). 

Bastoume (La), h. c°° de Liorac. — 17/10 (Actenol.). 

Bastodme (La), b. c'"' de Pomport. — La Basloume, 
1710 (Acte not.). 

Bataillas, h. c°' de Brassac (B.). 

Bataillehie (La), h. c" de Bus.sac (B.). 

Bateiuère, taillis, c"" deSaint-Jory-las-Bloux (A. Jud.). 

Baticbat, aux environs de Périgueux. — Biitichat , 1 a86. 



— llne des limites de la jurid. de Périgueux (Rec. 

de titres). 
Batifolet, c°° de Prats-de-Belvez. — Mans, de Batifo- 

let, 1677. — Pechabilier et Batifolet étaient les 

deux fiefs du rep. noble de Prats (arch. de la Gir. 

Belvez). 
Batifolles (.\l PL-vvToi), lieu-dit, c"' de Lan(piais, 

à la Crabe (lerr. de Lanquais). 
BÂTIMENT (Le), c"° de Slontignac. — Ane. rep. noble. 
Batou, h. c" de Boisse. — Balliout (B.). 
BATPALME,c'°deNeuvic. — LaBulpahiia, l'igi (Dives. 

1, p. 100 ). 
Bati'alme, c" de Saint-.\mand-de-Belvez. — - Voy. 

Palme. 
Batet, b. c" de Cénac. 
Batut (La), h. c" de Sargeac (B.). — Voy. La- 

batlt. 
Bâtit (La GnA\DE-),h. c'" de Saint-Cbamassy.- — La 

Gran BoAut, ili'jh (arch. de la Gir. Belvez). 
Batct (Le), h. c" de Marcillac (B.). 
Balciiaukl, c"' de Manzac. — Mayn. de Bauchatel , 

lô'ii (Dives). 
BAiciiAnEL, éc. c" de Pressignac. 
Bai oiiAiiEL, c"' de Preyssac. — Mayn. voe. lo Baucho- 

rcl, 1/180 (Périg. M. H. '11, 7). 
Bauciiaiiel, c"'' de Rouflignac ( B.). 
Baichaiiel, c!"' de .Saint-Paul-de-Serre. — Banrharet . 

i5i7 (Dives, 1). 
Baiciierie (La), h. c°' de la Cbape'.lc-tionaguet (A. 

Jud.). 
Bald (Le), h. c" de Lusignac f cad.). 
Balde, h. c"" de Vélines ( B.). 
BAllDÈ^E, lieu-dit, c" de Bourguac (cad.). 
Baldie ( La), h. c'"' de iMoritagnac-d'Auberocbe (Gass. ). 
Bauuie (La), lieu-dit, c°' de Saint-Sauveur. — La 

Bnudia, i/i'io ( Liv. N. p. /io). — La Batidic on la 

c?w.r de Liornc, iGotJ ( Acte not. ). 
Baiius, h. c"' de Mauzac. — Les Baudi.r (arch. de la 

Gir. .Millac). 
Baldissex? c°" de Montponl. — Lafnrél de Biindissenr 

près de Monipaun ( Les|j. 1 o). 
Baudissoi', éc. c""" de Gorgnac (cad.). 
Baidome (La), c°° de Paunac ( A. Jud.). 
BAinnir.iE (La), c"'' de la Grople. — Furesin de lu 

Baudriipa, 1/109 (0. S. J.j. 
BALoniGiE (La), h. c'" de Saint-Jory-de-Gbalais. 
Baudrt (Les), b. c"" de Monestier ( B.). 
Baulet, b. c" de Nanteuil-Tlfiviers (B.). 
Baclises (Les), h. c"* de Saiut-Avil (Not. de Berg.). 
Bai ME (La), b. et m'", c" de Bergerac. — La Balma. 

i/iGG (arch. de Bergerac). 
Ane. rep. noble. 



di-:parti:mi;nt dk la l)()l!l)0(;^E. 



15 



Bviue(La), c°° lie Bouniajjiies. — Ln lialmn . l'id.'i 

(Lesp. a")). 
FJAtMB (Li), h. c" lie Geneslel. 
BuME (La), h. sect. de la c'" de la Jemaye. 
BAtuE (La). c°' de Sainl-Xaixent. — Kicf appelé de 
la Baume , à priscnl du Biel , iy'i6(Nol. doBerj;.). 
Bai ME (La), ce. c" de Verdoii. 
Bai MÉGE, b. c"' de Mauzens. 

Baurelie (La), c"" de la Crople. — Lu Uatiielta, i 'ioi( 
(0. S. J.). — Dépendant de la coiiiin"' do Mor- 
leniarl. 
Baisserie (La), c"de Vie (cad.). -- /-a Baiizarie, i (i'iij 

( Reconn. ). — Lu Bauzerie ( Élal de .serl. 1 79 ) )• 
BACTEniE (La), 11. c" dc(;iiaiilérac, i.">.'{8 (Généal. de 

la Croptc). 
Bactei., 11. c" de Mai>alès (B.). 
BtizENs, vill. (•"' d'Aj;il. — I'i7/« Bnu ? lujô (cari, de 
Toiirloyrar). — Sunclus Bartli. de Baiizeiix, 11 ao 
(ibid.). — Bauceiiss (poiiillé du xiii' siikle). — 
Baucenr, i38'i (L. -jC). — Bouzens, i5o3 ( Méni. 
d'Alliret). — Buiigens, xvn' siècle (li' P. Diipnv, 
Klal de l'EjjI. en Péii(;oril). 

Prieuré avec litre de prévdt'', dép. de Palili. di> 
Toiirliiyrar (pane, de ViW. 1 .")5('>). 
Bauzetie (La), Ii. c" de SaintSand (B.). 
BtviiuDit: (La),c"" de Saint-.islier. — La liavoudir, 

i3i5 (inv. du Piiy-Sainl-Aslier). 
Baï, II. r"' de la Boclie-Beaiicourt (B.) 
Baiac, c"*, c"" de Be<'iiiiii<inl. — liispitiiiiii dr B'iijur'i, 
l 'i^f) (anli. de !!ayac). 

Ane. rop. noble relev. de la cbàlell. de Conz.'. — 
Voc. Sain(-Pierre-ès-Liens; coll. l'évéqne. 
Baudou (Les), liois, c"° de Négrondcs (A. Jud.|. 
Bavaiidie (La), dom. e'" de Sainl-Vinrenl-de-Coiine- 

zac(inv. du Puy-Sainl-Astier). 
Baïat (Le), bruyère, e"' de Clianipse>inel (A. Jiiil.). 
Baïe ( l''ii\Tii\E DE i,(), 1"' de Diiiiville, lOi.'j (Aile 

iiot.). 
Baïe (La), c" de Vélines. 
Bavettes (Les), bois, c°* dWjal. 
Bavle (F>e), m'", c" de Montniarvés. 
Bavles (Les, m'", c" de lieanininit, ili.")i). — \ulp - 

ment le Pelil-Mimliti (Larmandie, Extraits liLil, ). 
Baïles ( Les) , h. c"" de Cono-dc-la-Banie ( B.). 
Baïles(Les), b. c" de Coiu-s-de-Piles. 
Bayi.es (Les), b. c" de Jayac (B.). 
Bailet (Le), b. c°' de Montagnai-dc-Oenipse 1 B.). 
Baïle-Vieil (Le), éc. c"' de Lavaiir. 
Batlias (Las), Iricbe. e"' de Mont.ijjnac-d'Aiibeiorlie 

(A. Jiid.). 
Baïi.ie(La), éc. c"' de Berf;erac ( B.). — Vov. Beïmi; 



Il 



".'/ - 



1 UJO 



lÎAïLiE (La), b. c™ de .Saint-Jean-d'Estissac. — Boy- 

llniij. i485 (Dives, 2, p. 1-3.")) — Belie (In) (B.), 
.\nc. rep. noble. 
Bat.vagme (La)? c"" de Bayac. — Mans, di- lu 

110,71110, i'i03 (arcb. de la Oir. Bigaroque). 
Baïnec, c°° de Périgueux. — Mnij}i. de lUijner 

(Lesp. 8 '1). 

Baïoi, ( Bas ) , lieu-dit , c"° de Cornille , i O7 o ( Acte iiot. ). 
Baïolle (La), c"' de Preyssac, itid."» (N'ol. de P.). 
Bavot, lieu , c°' de Coidoiinieix. 
Batssvrgiet, terre, c"" de Villaniblaril [\. .Iiid.). 
Baissas (Las), taillis. c"'de Sainl-lieriiiain-des-Prés. 
Baï.ssaïre (Le), pré, c"' de .Saint-Pompon (A. Jud.). 
Baïsse(La), lieu-dit, c" de (;b;Ueau-rKvè(pie( A. Jud.). 
Baisse (La), Ii. c"' de .Saint-Laurent-dc-CasIelnaii. 
Baïsse (La), II. c" de Tliénac. — Voy. Besse (La). 
BiïssE-DE-GiEYZAT (La) , taillis, r"' de Valoiiil ( A. Jud.). 
Baïsse-Lam:e, b. c" de Saint-(;bamassy. 
Baisses (Les), lieu-dit, c" dWgonac (A. .liid.). 
B-vïsses (Les), taillis, c'" de Cliampsevinel (A. .Ind.). 
Baïsses ( Les ) , b. c'" de Fleiiiac. 
Baïsses-de-Lesci'ras( Les), lieu-dit, c"' ilr Sainl-Pan- 

lnly-<rAns(A. Jud.). 
Baza (Le), II. c"' de Léguillac de-(Jercles. 
Bazatier, II. c°' de Liissas. 
Bazkii.i.e, II. c'" de .Saint-Avil-Senieiir. — Bayllne, 

1711 (Rec). 
Bues ? r°' de Saint-Sauveur. — Terra l'nc. Bazes. 

i'i79 (Liv. N.). — Oimhe île Baza.i, 1731) (Acte 

not. j. 
Bazki, éc. c"* de Bourniquel (A. Jud.). 
Bazet, doni. r'* de Coiirs-dc-Piles. 
Bearvès (LiFos Di), 11. c'" de Cunégi-s ( B.). 
Bexrnès (Les), b. c"' deSaint-Sernin-de-l'Herm ( H.). 
Bearnès (Les), b. c"' de Vanxaiiis (iî.) 
Béai BARiE(LA),li.c"deSainl-Sid|)ice-d'l'Ariileiiil(B.). 
Béai nATiNciHT, b. c"'de Sainl-Front-de-Cliampuiers, 
Beairiis, 11. c"' de (jouIs (Ii.). 
Beaicarrieu, iii'°, r" de Moniplaisanl. l'iti-! farrli, d^' 

la (jir. Belvez). 
Beucistei., éc. c" de liampieiix (A. Jud.). 
Beaidoive, anc. (ief c°' de Marcillac (Coiirielles, Gé- 

néal. deGornaripie). 
Beudré, II. c'" de Saint-Jean -d'Kyraiid. 
Beii FKRRiBR, II. c" lie lîergrrac. 
Beufort, ('"■(let'oiiloiinieix. - Kiet ri'Icv. de la seigri. 

de Périgueux. 
BtAiFor.T, b. c°' de Sainl-Kroiil-de-Pradoux. 
Bkmfort, lieu-dit, c"' de Sourzac (cail.). 
Beugaric, éc. c" de .Mareuil (S. Posl.). 
Beai-Laere\t, anc. rep. noble, c" de Gornille. 
BtAiLiEr,sect.de lac^d'Anesse. — Patron: saint Louis 



16 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



BEiij'LiEU, c°' de Bcivez. — Crmx^ia deBello Inco, i 286 
(Lesp. 2.3, Belv.). — Bel lieu, l'iôa (arch. delà 
r.ir.). 

Prieuré conventuel dépend, de l'abb. de Cadoiiin. 

Beaulieu, c" de Coulounieix. — Bayot, autrement 
Beaulieu (Dénombr. de Périgueux, 167g). 

Beaulieu, m. isolée, c°' de Cussnc (S. Posl.). 

Beaulieu, habit, c"" de Mareuil (B.). 

Beaulieo, h. c°" de Jlillac-dWuberocbe (S. Post.). 
' Beaulieu, b. c°' de Montpeyronx (S. Post.). 

Beaulieu, b. c"' de \aussanes (S. Post.). 

Beaulieu, r'" de la Nouaille. — ii3.3 (Lcsp. (55). — 
Ane. rop. noble. 

Beaulieu, babit. c'"' de Parcoul ( B.). 

Beaulieu, lieu, c"" do Saiiil-Bartbélenn , c°° de Bus- 
sière-l'adil. 

Beaulieu, ni. isolée, c" de Saiut-Léon-lssigeac (S. 
Posl.). 

Beauméoe, h. c"" de MauziMis. 

Beaumom), c"' de Sainl-Pardoux-de-I)ronc. — Mtiyn. 
de Beaumond, 157.3 (Dives). 

Beaumoxt, cb.-l. de c'". arrond. do Bergerac. — Villa 
Belli monlis, laHli (cont. de Bergerac). — Belli 
mom , i3i5 (arcli. de (ludouin ). — Bebnonl, xii* s° 
( cbàloll. du Périg. arcb. do Pau). 

Cbapitro collég. de '1 prébondiers. — Maladrerie 
do fondalion royale, lO'iS (Bonéficesdo l'évèché do 
Sarlat); elle fut réunie à celle de Sarlat par arrêt 
du conseil d'État, itigfi. — \ iile closo; la prin- 
cipale des bastides construites en Périgord par les 
rois d'Angleterre, qui l'érigèrent, en 1973, en une 
cliàlell. composée de 8 paroisses : Beaiiniont, Bar- 
dou, Monsac, Xojalset Glottes, plus Laui]uais, Sainl- 
Aubin et Monlmadalos, qui en ont été démeuibrés, à 
la fin ilu xiv" .siècle, pour former la cbàtoU. de Lan- 
quais (Losp. Gbàtell. 88). — Plan de la ville : voy. 
Bastides-Boïales. — Coinmunauli' des fillos do la 
Foi, 1757. — Hôpital fondé en 1700 par J. de 
Montesquiou, év. de .Sarlat. — Voc. Saint-LauronI; 
patron : saint Front. 

Beaumom, b. c"" du Cbange (A. Jud.). 

Beaumo\t, li.c°°de Saint-Pardoux-la-Bivière(S. Post.). 

Beaumom, li. c°' de Teyjac (.S. Pust. ). 

Beaunac, b. c" de Trélissac. — Beuiiac , i^'f/t) (Dén. 
de Périgueux). 

Beaupic, h. c™ de Biras. — Bnilhon, xm" siècle (0. 
S.J.). 

Beauplan, mot. c"° de Bergerac. 

Beauplas, h. c°° de Saint-Paul-la-Roche (A. Jud.). 

Beaupoiiteau, éc. c'" de Bergerac. 

Beaupouïet, c"', c°" de Mussidan. — Belhim Podium, 
1 155. — Smicta Maria de Beliiojet, 1 197 (cart. de 



la Sauve). — Bellum Po^ets , 129» (test, d' Arch. III). 

— Bellum Pogelum, i38o (P. V. M.). 
Patronne : la Nativité; coll. l'évoque. 

Beaupuï, h. c"° d'Àuriac. — Bellum Podixim, 1/100 

(Lesp. Hommages). 
Ane. rep. noble. 
Beaupuï, h. c" de Beaurone-de-Cbancelade. 
Beaupuï, c" de Fanlac. — Piilehrum Podium, 1692 

(Généal. de Rastignac). 
BEAunEGAiiD, b. c°° de Genestot, 1G66 (Acte net.). 
Beauregard, babit. c°° de Mareuil (B.). 
Beauregard , lieu-dit , c" de Mortemart ,i6G6(O.S.J.). 
Beauregard, c", c°° de Terrasson. 

Patronne : la Fête-Dieu. 
Beauregard (réuni à Bassac), c"', c°° de Villamblard. 

— Bellus Reif ardus, i34G. — Bel Begarl. Delliis 
Bespeclus, 1869 (Lesp. jmssitn, vol. 10). — Bellus 
ftejfuardus, i364. 

Palronne : l'Assomplion ; coll. l'évéque. 
Basiide construite par Édouaid 1", roi d'Augle- 
terre. Les coutumes sont de 12C8. Elle avait dans 
son ressort les châteaux de Clermont, Montclar, 
Vern, Roussille, Estissac et Longa, et les parois.ses 
de Gauipsogrot, Bassac, (jrun, Saint-Mayme, Saint- 
Auiand, Monlaguac, Sainijulion, Cainpagnac et 
Boleyinas. — lUiinos appelées las Bastidas. — Clià- 
tellenio comprenant h paroisses : Beauregard, Cler- 
mont, Fouleix et Saint-Florent, 1 305 (Lesp. vol. 1 0). 
-- Rep. noble ayant haute justice sur Beauregard 
et Breuil, 17G0 (Alm. de Guy.). — Forêt dans la 
direction de Fouleix (B.). 

Beurepos, h. c"" de Peyrignac. — Ane. rop. noblo. 

Beaurepos, éc. c"" de Vezac (B.). 

Beauronoière, anc. fief, c"' de Badefol-d'Ans (Ilom- 
magos, \h']li, Lesp. vol. 58, arl. Bniiiiei;uise). 

Braurone, h. c'" de Chancelado. — Pons de la Beu- 
rona, Jftgs (Lesp. 53). — Benmna, i'6-2.) (cari, 
de Gliancelade). 

Voc. Saint-Saturnin ; coll. l'abbi'. de Gliancelade. 

BEAURn>E, c'", c"" de Neiivic. — • Beoroun (pouillé du 
xiii" siècle). — Beurrma, 1820 (arch. de Saint-As- 
lier). — Brauvane de Dnuzdlac , 1 7G0 (Alm. de Guy.). 
Fief de la chàlcll.do Grignol an xiv° siècle, ayant 
depuis haute jusliro sur la par. 17G0. — Palronne: 
la Nativité de la Sainte- Vierge; coll. l'évéque. 

Beaurone (La), riiiss. affluent de la Couse, qui tra- 
verse Saint-Romain et Sainte-Croix. — Beurone 
(A. Jud.). — Beyrone (B.). 

Beauro\e (La), rniss. de l'arrond. do Périgueux. — Il 
prend sa .source près de Ligueiix, coule du nord au 
sud , passe à Agonac et à Château-rEvoque et se jette 
dans l'IUe là quelque distance de Gliancelade. 



DÉPARTEME.NT DK LA DORDOG.NE. 



17 



BEAinoNi: (La), ruiss. de la Doiililc.qiii sort d'un ('(arig 

près d'Écliourgnac et se jellc dans la Risimo. 
Beausailt, dans l'anr. dioc. de Périjjiioiix, aujoiiid'luii 

du dép' de la Cliarente. — Uetliis Sallus (pouillé du 

xiii' siècle, arcliipr. de Pillac). ^ Boantault (État 

de rK{;lisc en Périgord). 

Prieuré conventuel de l'ordre de (irandmont, 

uni au prieuré de Raveau, dioc. d'Anijouléme. 
Beaiséjolr, i" de Saint-Léon-sur-l'IlIc. — Ane. rep. 

iioMe dont relevaient les châteaux de \euvic et de 

Puyf.M-at. 
BEAr SÉJOUR, 11. c°" de Saint-Marlial-de -Valette (S.PosI). 
BEAisÉjorn, habit, c" de Toiane. 
Beausoleh., c'" de Queyssac. — Ane. rep. noble. 
Béai SOLEIL, h. c°° de Saint-Sauvcur-de-la-Lande. — 

Ane. rep. noble, 17 '12 (AcI. not.). 
lÎEAi SOLEIL, c" de Sarlaiide. — Ane. rep. noble dont 

la juridiiiion était iiicorpoiéc ilans celle de .Sar- 

lande et relevait de Sainl-Vriei\, i^Oo (Alm. de 

Guy.). 
Bealssac, c"*, c"" de Mareuil. — Umj-.ac (pouillé du 

Mil' siècle). — %.««<>(, 1.38a (P. V. M.). — 

Beaiifêat , 17(10. 

Rep. noble ayant haute justice sur Beaussat, 1760. 

— \oc. Saint-Klienne; coll. Tévéque. 
Beilssrme (La), li. c'" de Tlienon (A. .lud.). 
Beaissebie (La), Ii. c" de .Saint-Michel-de-Dotible 

( cad.). 
Beaussome (La), h. e'" de Beaurone, I7j'i (Acte 

not.). 
Bbaitais, h. c" de Lus,sas. — Repaijr. df lieker, 1 'i.")(). 

— Belvrrium , I hyi { 0. S. J.). 

Rep. noble dép. de la comin'" du Soulet. 
lifA VEL, 11. c" de Marsalès (.S. Posl.). 
Bealveiiiu .h. c"" de Vauiiac (S. Post.). 
Béai VEUT, h. c°' de l.einpzours (S. Post.). 
Bealvert, h. c" de Sainl-Front-d'Alenips. 
BEAi'vifc, h. c'" d'Alleniaiis (B.). 
Béai TIEH (Le), 11. c" de CarsacVillefrancbe-de-Lon- 

chapl (B.). 
Beaitimères, 11. c" de Quinsac. 
Beaiïimèhes? c°' de Saint-Astier. 
Becade (La), taillis, c°' de Marsaneix (A. Jiid.J. 
Becade, c" de .Saint-Astier. — Mayn. appelé Becadn, 

1 45o (inv. du Piiy -.Saint-Astier). 
Becadye (La), c""dc Saint-Marcel, tcncni. 1G76 (Acte 

noi.). 
Beciianoi', éc. c" de Rouiri(jnac (B.). 
Becs (Les), h. c" de Biion (B.). 
Bedacx, h. et m'", c°* de Daglan. — Soulhoii . \i't't 

(terr. de .Saiiil-Pompon). - Bniitus, i3i5 (huile 

de Jean XXII). Pèlerinage, chapelle sur les bords de 

Dordogne 



la Lous.se; elle était alors annexée à l'église Sainte- 
Alarieile las X'a\as, dont le nom est conservé par celui 
de la fontaine de Sainte-Marie, où l'on venait pro- 
cBssionnellemenl dans les temps de sécheresse. Au- 
près, 2 grottes: l'une est l^oratoire primitif; la •?.' 
servit de demeure à M"' de Bcdaux, qni y lit péni- 
tence pendant '10 ans (Lesp. ). 

Bed,iys? c"" de Baneuil. — Kl Ciisal Bnlui/s, l'iHo 
(Liv. N. 39). 

Bedève (La), ni'", c"' de Beleymas, lOio (Acte not.). 

Bei.onie (La), h. c'"de Daglan. — La Begoiimje , 1 7A?i 
(terr. de Saint-Pompon). 

Bkuome (La), lieu-dit, c"" d'Issac (cad.). — [,a Bi-j;un- 
iiin. laHG (Périg. M. II. 91, 38). — I.a Bej;oimyi\ 
1 63.') (Acte not.). 

REi\,c'"d'Ales. —Beir, i5i6 (Lesp. 67). 
Ane. rep. noble. 

Bel (Le), h. c"" de .Manzar. — Son ancien nom était 
Mayn. de Lajnn, 1 ^179 (Dives). 

I!f.l (Le) , vill. r"' de Sainle-.Sabine. — Sunclus PHrus 
Belliis. 109G (Le.sp. 77). — Elbcl. 1117 {iliid. 
:,-j). — Brhus. i3t>.") (ibid. 88). — Le Beil. 1760 
(Abu. de Guy.). 

Dép. de l'abb. de Cbarroiix (pouillé de Cliarroiix). 
Paroisse n'unie à celle du Pic, 1781. 

BtLAiR, met. c"' de Cadouin, 1791 (vente nationale). 

lÎELun, 11. c"' de Cai-sac-Villefranche-de-Loncbapl 
(B.). 

Belair, h. c"' de Ciianipagnac. 

Belair, éc. c" de Reillac.-et-Champnier. 

Bel-Arbre, h. c'* d'Auriac-.VIonlignac. — Bel Alhn- 
(S. Post.). 

Bki.-Vrbre, h. c°' de Bourrou. — Mnijnam. d'Esli.sso 



■'91 



(l)i' 



E.). 



1 .'19.) 



de Itelli) Arimie 
Bei.-Abrbe, h. c'" de Manzar. — Bcl-Alhrr: 

(Dives, a, !.">.'>). 
Belaidie (La), taillis, c"' de Biias (A. Jud.). 
Bki.ai DiE-Di -BnEiiL (La), II. c"' de Saint-Pompon (A. 

Jud.j. 
BELAViiiE, ane. par. réunie à la 0°° df,' lioulouneix. 

— Belln Aqiia, i-.^'ig (test. d'Ili'lie de lionrdcilles). 
Patron : saint Jean. Ruinée. 
Belavgik (La), ruiss. alTliient du Boulon, (pii prend 

sa source à Margnac, c"' de (l.inlillac, et arrose la 

vallée où est Bclayguo-el-Boulouneix. 
Belcavre, h. c"' de .Saint- Léon- sur-Vézère. — ficl- 

caijre, i3G.") (Lesp. Hommages). 
.\nc. rep. noble. 
Belexcab , c"' de Sainl-Laureiit-dcs-Vignes. — 1719 

(\ot. deB.) 
Bei.kvgibdie ( La), anc. ténem. c"' de Faux. — [.a Brl 

hiifardia, 1^199 (terr. de L.). 



18 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



lîÉLÉME (La). — E ta Bilenia (cart. du Bugue, xii'- 

siècle). 
Belesmj , (•'"' do Biis-et-Born. — Mansus de Delesmax 

(cari, de Cliancel^ide). 
Belet, h. c°' de Beauregard, c°" de Terrasson. — x\nc. 

rep. noble. 
Belet, lieu, c'"' de Oaslei. 
Belet, m'°, c" d'Escoire (A. ,Iud.). — Ane. Bef. 
Belet, c" de Grignol. — Hnspitium de Beleto, 1667 

(lest, de Pons de Solniinhac), anc. rep. noble sis 

sur la motte du cbàteau de Grignol. 
Belet, éc. c°° de Gri|;nol. — Bunje de Belet, anc. 

maison noble, et m'" sur un affluent du Vern. 
Belet, c"" de Piaznc — Anc. rep. noble (privilège do 

l'évéclié de Périgueiix). 
Belet, h. c°' de Saint-Aqaibn. — Betetuin . l'igT) 

(Div. 9). ~ Bellel, iCUMi. 
.4nc. liel. 
Belet, Ii. c°' de Sainl-Cibranet. 
Beletal (A), friche, c°°du Change (A. Jud.). 
Beletje (La), c"" de Campagne. — Bepinininn de In 

Beklia, i4ç|0 (arcli.de la Gironde, Belvez). 
Belet[k(La), li.c" d'EyIiac. — Belet i , 1 36.3 (Lesp. •••(j). 
lÎELETrE (La), b. c" de Pressignac. — La Betetia et 

las Belelin.i, 1 h()'> (Liv. N. p. io). — Bellrtie. 172^1 

(\. doM.). 
Beletone (La), lieu-dit, c"" de CluTveix (A. Jud.). 
Beletout, h. c"' de la iiouquerie (S. Post.). 
Beleycout, II. c'" <le Coiirsac. 
Belevmas, c"', c"" de \ illainblard — Belcmax, lafiH. 

— Belexinas (pouillé du xiii' siècle). — Bellesnias, 

I 3 1 o ( Losji. 10). — Snnctu^ Mai'liinis de Belleijmi>! , 

iO.")5 (Ueg. do baptême de la paroisse). 

Patronne : sainte Marguerite; coll. l'c'vèque. 
Bei.eïme, II. c"" de Saint-lIn'pin-do-Hirbemond (.S. 

Post.). 
Beleïtie ( Le), lieu-dit, (■'" di' Bourgnac (cad.). 
Belicoux (Les), h. c"'' de Coiirs-de-l'iles. 
BEMNcAnn. b. c" (le Saint-Liuirent-dos-Vignes (B.). 
BÉi.T\f.oi (Le), riilss. (pii prend sa source au pied du 

plateau de la iScssède, passe par Cadouin et, se 

dirigeant au nord-ouest, se jette dans la Dordogiie 

auprès de Calés. — Bieas vnc. del Bele'fim , i-iiji 

(arcli. de Cadouin). 
Belingiié, ér. c'" de Saint-Pardoux-do-Behez (B.). 
BelL'Uuie (Le GnAN» el le Petit), h. c'" de Saint- 

Micbel-l'Écluse. 
l'iEi.LAT, 11. c"" de l'izou. 
Belle (Combe de), lieii-dil, r"' de Sainle-Croix-de- 

Mareuil (A. Jud.). 
Belle (La), ruiss. qui sorl des éhuigs de Pont-Ar- 
naud . ji.nsse H Miinsec et, remonlant du sud-est au 



nord-ouest, arrose le vallon de Mareuil et se jette 

dans la Lizone. 
Belleden, b. c™de Villefranche-de-Belvez (B.). 
Belle-Garde, ancien m'°, à Bergerac. — Bclnifarda, 

1697 (Liv. N.). 
Belle-Garde, c" do la Monzie-Montastruc. — Beln 

Garda, 1870. — Bellus Gardas, 1/101. — Bella 

Guarda, ligg (Lesp. 16). 
Anc. rep. noble. 
Belle-Garde, c" de Pressignac. — Ténem. de Belh- 

guarde, iCC4 (Acienot.). 
Belle-Garde, ra. isolée, c°' de Saint-Angel (B.). 
Belle-Garde, éc. c"" de .Saint-Martial-de-Valelle. 
Belle-Garde, b. c™ de Salagnac (Cass.). 
Belle-Garde, m. isolée c" de Sabgnac (S. Post.). 
Belle-Isle, île devant Anesse dans la rivière demie (B.). 
Belle\gerie (La), b. c" de Saint-Paul-Lizone (B.). 
Belle-Selve, c™ de Tursac. — Domus de Belle Selve. 

dioc. Lem. (bulle de Jean XXII). 

Anc. maison de l'ordre do Grandnionl. unie au 

prieuré de la Kaye de Juinillar. 
Bellesize, b. (■"" de Juuiillac. 

Belleterie, h. c'"'de Saiut-l''ri>iit-la-l!iùèro(.S. l'usl.). 
Bellevle, taillis, c™ des Lèches (A. Jud.). 
Belleïie, b. c" de Puy-Bénier. — .\uc. rep. nofiie. 
Bellevle, b. c"' de .Sainl-Astier (A. Jud.). 
Bellevi E, chat. c"° de Saint-Martin-la-Monzie. 
Bellier ( Bois-) . lieii-dil , c"'' de la Cbapelle-aii-Biiieil. 
Bellier (Le), lieu-dit, c"' de Mortomart (0. S. J.). 
Bellcgoiat (L*)- ''" ^'' Boleyinas, bois ajipelé de la 

Bella:;ouat , autrement de las BeiiardieraH nu villa;;e 

d.'Cbabinel, 1778 (Acleuol.). 
Beui\, b. (■"' de Monclar. 
BELo^, b. anc. archipr. de Pillac, aiij. dans li' di'p de 

la Charonle. — Keel. de Belaiitn? locjo (Losp. 3o, 

arcli. de .Saint-Astior). — Behm , i3Ho (P. V. M.). 
Coll. Pabbé de Saiiil-Joau d'Angonlènu'. 
Belome (Li), lieu-dil, c° de Baneiiil (cad.). 
Belome (LA),c"''de .Saint-Astier. - i.'io'i (iuv. du 

Puy-Sainl-Astier). 
Belome (La), b. c'" de Saiul-Pi rro-do-Colo (B.). 
Beloimiie (La), h. c°' de la Cb;qiollc>-Fauclior ( B. ). 
Belot, II. c"' de Celles (B.). 
Belotie (La), c"° de Pressignac. — La Belutia. i'ir>o 

(Liv. N. p. io). 
lÎELOii, h. c"' de Saint-Laun,'iit-du-l)ouble (B.). 
Beloime(La), 11. c" d'Agonac ((^liron. du Périj;. II). 
Belpecii ou le Castelot, b. c°" de Boauinnnl. — Ec- 

elesia de Belln Podio, 127a (a_rch.de Saiul-Avit). 
Voc. Saint-Laurent, donné à régb.so do la bastide 

de Beaumont, qui fut fondée sur le terril, de cet 

ancien oraloiro do l'abb. (h' Cadmiin . \ni" siècle. 



DKPAP.TEMKM DE LA DORDOGNE. 



19 



Chapelle el pèlerinage en grande vénération. — Voc. 
actuel : Notre-Dame. 
Belpixii, h. c" de Mouleydier. — IMpeuch, lOoa. 

— Beaiipech, iG.jo (Acte iiol.). 
Belpegii, II. c"' de Sainl-Avit-de-Vialard. 
Belpecii.c"' de Saint-l'ardon\-de-Beivez. — Iktpuch , 

i4()2 (arch. de la Gir.). 
Belucuie. h. c" de Paulin (B.). 
Beli'Ssière, 11. c" de Beaussat. — Ane. rep. noble. 
Bei.ïez , ch.-l. de c"", arrond. de Sarlat. — Monaslerium 

Bi-lvttcetite (Gall. clirist. ad ann. 8')'^, p. a, eccl. 

Piclnv.). licites, loy.") (donat. à ["alib.de l'ont- 

gaullier). — Billovidere , Bellumvidere , 1279 (donat. 

à l'abb. do Cadoiiin). — BfHoviride, i3ao(Lcsp.). 

— Belvez, i46o et iGio (atlas de Blacn). — 
Belvei», «5.56 (pane, de l'évèclié). 

Le territoire de Bohez, vendu an \iv' siècle par 
G. de Biron à B. de Goth , aniiovéqiie do Bordeaux , 
formait alors une cliàti'll. composée de 1 3 paroisses : 
BoIm'Z, Foiilgalau, Larzac. .MontplaisanI, Orliac, 
Prals, Sagolal, Sainte-Foy, Saint-Marcory, .Sdint- 
Pardoux, Sales, Lrval, Vielvic. 

La ville el le castel , ayant cliacun murs et fossés 
distincts, sont groupés au liaut d'un coteau escarpé. 

— Portes de la ville dites de Peyre-Levatle , Malbec, 
Argeiilail, Fontc^aln. — - Maison de templiers occupée 
ensuite par les frères Prêcheurs; le donjon sidjsiste. 

— Hôpital, ('glise Sainle-Galherino, prieuré do 
Saint-Léon dé|)end. do l'i'glise de Sarlat, un autre 
di'p"n<l. de l'abb. de Tourloyrac ( lîénéf. de ré\ écbé). 

— Hors la ville, les faubourgs du TouriwGuil, du 
Tourqiial , de Fitloid ; la Motte del Miiiat; l'église 
paroissiale de Sainte-Murie est ù Munl-Cuq. — Dans 
l'enceinte du castel , habitations nombreuses el mêlées 
{Iwuilaù et liostels), occupées par des bourgeois de la 
ville et par les seigneurs de plusieurs re|iaires voi- 
sins , tels (|ue la Moissie , Veziat , Blancoforl , la Bou- 
rolie, liosredon, Campaignac, Casnac, Palayrac, etc. 

La counnunauté, gouvernée par le bayle cl les 
consuls, était en partage égal avec l'archevêque pour 
la jouissance des revenus publics: voy. Bessède (La) ; 
elle avait un sceau représentant les armes du sei- 
gneur et les trois tours de la ville (arth. de la Gir. 
Belvez, trans. de 1727). 

L'archi])rélré de Daglan, dont dépendait Belvez, 
a porté le nom d'archiprélri' de Bellovidere (pouillé 
du xiv" siè<'lc). — Patronne ; lAs.somptioD; coll. 
l'évèque. 
BENArniE (La), h. r"' de la Roibe-Chalais. 
BÉNEC1I1E (La), forêt, c" do la Canéda. — Lu puech 
delà Bennjchia, iSgG (0. S. J.). 
Di'p. de la comni"" de la Canéda. 



Bii.NECiiiE (La), c" de Charapsc'vinel. — Lus îkne>i- 

chiiis, i3.'i5 (inv. de Lanmary). 
Bt.NECiiir. (La), c" de C.ubjat. — La lieinerhiu, laSa 

(Lesp. 59). 
BÉVECiiiE (La), c" de (irun. — Mayn. de la limesrhin, 

i.'if)g (arrli. de Périgueux). 
BtNEcniE(LA), h. c"'de Mensignac(S. Post.). 
BtsEciiiE (La), h. c" de Monsec. 
BÉ.vEciiiE (La), c'"' de Montagrier. — La Beimchie en 

Mnittai;)-ie>; 1772 (Lesp. Dénombr. de Monlardit). 
litNECiiiE (La), c" de Morlemart. — Tén. d(^laBeney- 

ehie, i()66(0. S. J.). 
HtvEciiit (La), h. c" d'Orliaguet(S. Post.). 
BÉvEciiiE (La), h. c" de .Sainl-André-el-Alas (li.). 
lîtvECiiiE (La), h. c" do Sainl-Jean-d'Eslissac. — La 

Beneijckia, i520 (Dives, K.). 
lîÉvEciiiE (La), h. c"" de Saint-Laurcnl-des-nàtons. — 

Mayii. de las Benechias, ibbCt (Liv. N. .'ji). 
BtNECiiiE (La), h. c"" de Saint-Marcel (cad.). — La 

Benescliia, i48o (Liv. .\. 7'^). 
litNECiiiE (La), lieu-dit, c"'' de Saint-Picrre-dc-Ole 

(cad.). 
BÉNECiiiE (La), h. c" de Sireuil. 
BtvEciiiE (La), c"" de Vern. — La Beyiirscliia, 1 273 

(Lesp. Fond, par le cliap. de .Saint-Fronl). 
BÉNEciiiE (La), h. c" de Vieuï-Mareuil. 
Bé\EciiiE(LA), c" de Villamblard. — La Beyneysclue , 

i5i3 (Lesp. 5i). 
Be.nencne (La), éc. c" de Sainl-Léon-sur-Vézère (B.). 
Benessï? c"' do Faux. — Al Beiiessy, 1771 (Arp. de 

F'aux). 
Be.\eïem, sect. delà c"" deSaint-Larirenldcs-Hommes. 

— Villa de Benavent, 1370 (L. .'n). — Benaveu- 

tum, l'ioQ (confirm. des coût, accordées en 1270). 
Benete.\tie, b. c"' de Cause. — La Benevenlia, 1/1 5.') 

(Liv. N.). 
Be>eïols? c"' de Sainl-.\larlin-des-Combes. — l'nns 

dietus Beiieyols, i333 (Périj;. M. 11. In, n. II). 
BE>EïniE? r'"' de ^a^xains. — Mayti. de lu Beiieyria, 

i.'i79(0. S.J.). 
Bekevtias (Las), lieu-dil, c" d'AnIhiac (A. Jnd.). 
Bé.mek, c" de Sahgnac. — Bexjnier ( B.) 
Bemvet, forge, c"' de Marquay. 
Bev.vas (Las), lieu couver! d'anli(|ues scories de fer, 

c°' de Saint-Jory, près du village dos Maisons (Ant. 

de Vés. 1, 190). 
BÉojiAC , c"' de Champseviiiel. — Buria de Iteona , 1 2('>o 

(Lesp. 5i). 
BÉo\Ac, c'"' de Saint-Paul-de-Serre. — ,1/. de Beonac, 

i34'i (Périg. M. R.h\, n. 5). 
Béovk (Haute et Basse), h. c" do la Chapelle-au- 

Barcil. 



20 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



BÉONE (La), un des principaux l'uiss. de l'arrond. de 
Sarlal. — Il prend sa source dans la c'"' de Saint- 
(icniez, passe à Marquay, Sireuil, Tajac, cl sejette 
ilaîis la Vézi'Te auprès de la l'orfje des Evzies. — La 
Brune (U.). 

BÉo\E (La), b. c'' de Ta>ac. 

BÉosE (La Petite-), ruiss. qui vient de Montaignai- 
et se jette dans la Béone en face de Sireuil. 

Beoi niDiui? c"° de Prals-de-Belvez. — Mansiis <te Deii- 
rndoii , liSg (arch. delà (jir. Beivez). 

IJeoi liADOi; (La), h. c" de Beynac. 

BEOiiiiADou (La), lieu-dit, c"" de Carves (rad.). 

Beoihadou (La), font, et h. c"' de Lanqunis. 

Beoiradoi; (Li), li. c'" île la Monzio-Montastruc. — 
LaBeiimdou, i Mio (Liv. N. 'îS). 

BEoi]nAD<u; (La), lieu-dit, c'"'de Nanteuil-Tliiviers. — 
Bcyrailoiir (cad.). 



le Sainl-Laurent-de-(]as- 
Saiiil-j'ompon (terr. de 
de la Liiloire. — iOS8 



Beouradou (La), lieu-dit, 

lelnau (cad.). 
Beouradoi: (La), pré, c'" 

Sainl-Ponipou). 
BEOunADoii (La), ruiss. a 

(0. S. .1.). 
Beoii molles, ér. c" de (jarlux ( \. .lud.). 
BÉRAi DE ( La ), lieu-dit , c™ de Sainl-.\uliin-di'-Lanipiais. 
Beraudie (Li), i"" de Bouriou. — Mayn. i/r la Bo- 

raitiliii , ih-ji (Dives,F.). 
Beraudie (La). Ii.c"''de Sainl-Aniand-de-Vern, \-;:<.-. 
Beriidie (La), 11. r" de Saint-Pompon. 
BEnniGMÈRES, (■"", c"" de .Saiid-Cyprien. — Berhefretai , 

1273 (lioiiini. à Arrli., Losp. TiS). — Bergni;imi'- 

nis , I 280. — Bugntipiicras , 1 a83 (cour, à Donie, 

Lcsp. .'i()). — Binij] ufriax (pouilli' du \in'' siècle). 

— Bei-beifiirrii , iSflf) (Lesp. 10, C.liàtell.). — Bi'r- 

hcy;Hin-es , vvi' siècle (cliàlell. arch. de Pau). — 

lii'rhièrrx , xvii" siècle (Tarde, llisl. du Snrladaix). 
Vue. Sainl-Oenis; coll. l'cnècpie. — (Iliàtcll. don'. 

dépend. () paroisses : .\las, Bi'rl)i;;uières, (larves. 

(dadecli, Marnac, Saint-Germain. 
Berche, 11. <•'" de .Sainl-Laurent-des-Bàtons (S. Post.). ' 
Berciie (L\), éc. c'"' de .Millac-d'Aulieroclie. 
Berciacinsis centena? arrond. de niliérac. — lu m- 

ttiin Berciannse , in rilla tjuœ dicitur Ou:, (cari, de 

.Saiul-("vbard, |). io() ). 

C.enlainc mérovingienne non encore déterminé'e. 
Berihix (Les), li. c"° de Cone-de-la-Barde (B.). 
Berel, 11. <■'" de C.aslelnau (B.). 
Berencvrie? — M. de In Bcrrugnim , in p. de Mon- 

lanhac"? ia8o (Péri;;. M. H. ài, 2). 
Beriiame (La ), h. c°' de Saint- Aiilaje (B.). 
Bergeas (Las), li. c'" de Coignac (B.). 
Berceix, 11. c"' de l',!inni|ii'aux. 



Bergerac, ch.d. d'arrond. et de c°". — Bragnjvmh . 
1100. — - Bmiaracum , iiifi. — Brajeracuni , 1122 
(Oall. cil. II, i3i8 : donal. à Saiiile-Marie de 
Saillies). — Bragaar , 1 1 98 ( lettre d'Innocent III à 
■ Guy, fondateur de riiùpiial du Sainl-Esprit). — 
Brnivyriacmn, 1207 (cari, de la Sauve : donat. de 
l'éyl.de Greysse). — Brageyriacuni, 120S (test, du 
comte Hélie). — Bragiaracum, 1 2.33 (traité d'u- 
nion entre Bergerac et le Puy-Sainl Front). — Bra- 
gmjrincum, i 238 (cart. de Gadouin : donal. de P. 
delà Vernba). — Bi-agariactim , 1254 (tesl. d'Héiie 
Riidcl). — Brivairiacum, i-îhh (Estiennol, t. \!). 
— Bprguerac, l'A'jÇ) (don par le roi à Perduccas 
dWlbret). — Broggniacum , Briigernc, i,i88 (rôles 
gascons). — Bragunjrnc , i-'i55 (Liv. \.). — Bin- 
geijrac (Froissard). 

Ghef-lieu d'une sirerie imporlaïUe, apanage au 
xii' el au xm" siècle des Budel, brandie des comtes 
de Pcrigord. Les cbàteaux de Badefol, Biron, Bri- 
doire, Gugiiac, (jardone, Moncuq, Monleydier, et 
le lerritniro d'Issigeac en relevaient, 1270 (houiin. 
de Margih rile de Turenne, Justel. liv. I), 

Au xi\'' siècle, la cliàlell. île Bergerac, aiilrement 
dite de Moiictuj, se composai! des paroisses sui- 
vantes : la ville avec les paroisses de Pont-Boue, de 
.Sainte-Foy-des-V ignés, de Saint-.lacipies etde Saint- 
Marlin: les par. du bourg de la Madeleine, Bou- 
iiiagues, Gnurs et Piles, Crey.sse, Faux, la Force, 
Lemliras, Liversac el Sainl-Gaprais annexés, Lii- 
nas, Mam-ens, Moneslier, la cliapelle de Mons, 
\aussanes, Piiul-Bouiiiieu, Prigonrieu, Queyssac, 
Bibagnac el Bridoire, Sadiilac, Sainl-.Vigiie, Saint- 
\iibin-ile-B:izac,Saint-Georges-de-Blancanès, Sainl- 
• iermain , Sainl-Gerniain-le-Dros, Saint-.lacqnes- 
de-(jinestel, Saint-Jean-de-(Jardone , Sainte-Lucie, 
Sainle-Marie-d'Fyraiid , Saint-NaixenI , Saint-Pierre- 
d'Eyraud, Saint-Scrnin-doda-Barde, Singleyrac el 
Flaugeac annexés, Verdon (Le.sp.). 

Au xv" siO'cle, siège de justice royale, d'où il6|i. 
les cliàlell. de la Barde, Cabiisac, Eyiin't, le Fleix. 
la Force, Giiison, Lanquais, Lauziin, Maurens. 
Monrevel, Moiileydier, Puyguilliem 1 1 Saiicignac. — 
•52 paroisses entre le Diol et l'Ille, la Linde et le 
Fleix, i'17'i (ordonn. de L. Sorbier, sénécbal; arcb. 
de Bergerac). — Avant la Bévolution, siège de 
si'nécbairsée dont res.sortaienl 22 jusiices. 

Au xiv" siècle, Bergerac fai.sait parlie de l'archi- 
prétré de Villamblard ; siège d'un des 5 arcliidia- 
ccnès du dioc. et dovenni'. 



Pont sur la Dordogne, au 



xiii sieci 



(lest. d'IIèlie Budel). — An moyen âge, Bergerac 
était le point le plus impnrtnnl de la conlré'e. comme 



DI'PARTi'Ml-NT DE LA DUUDOGNE. 



21 



pnssage des péleiins se renilanl ii Sainl-Jar(iiics cl 
• omme entrepôt des marchandises du liaiil pays. Kn 
raison de l'aniucnce des i'lran(;i'rs. un qnarlioi' lions 
les ninrs a\ail pris le nom ilel Pilejpy : <l& le xii" s°, 
il y avait un liùpital du Saint- Kspril; romni"' de 
Saint-Antoine, au bourg de la Madeleine, et ma- 
ladrerie. A l'époque de la constitution du consulat 
(lettres du roi, 23 juin iSja), la ville se composait 
de cinq quartiers dils closlures : un, ia Madeleine, 
élail sur la rive gauche de la Dordognc; les (juatco 
autres, sur la rive droite, étaient enfermés dans une 
enceinte à peu près carrée. Le principal, dit <lii Ter- 
vier, TeiTicrii, l 'iCa (Livre noir) était au centre, eu 
des.sous du château dos sires de Bergerac et de leur 
chapelle Notre-Dame du château : là, l'église Saint- 
Jacques, im hôpital dit Pcdolha, et des moulins; 
le 9' quartier, lliiijjiis ilr capile iiontis. s'étendait 
aux abords dn pont, ai ce porte sur le faubourg 
le Clairac, autroninnt Mauhourguct, où étaient les 
minimes et ensuite les cordoliers; à l'angle oppose, 
le y cjuarlier. Hoc ''«nviii , moiiii harrini , boui'i; bar- 
van: la porte s'ouvrait sur le faubourg Monlatuiol, 
i!l là, l'hôpilaldu Sainl-Esprit, les carmes, la lépro- 
-serie; entre ces deux quartiers était le Consulat et 
sa tour dite de Malbec. Au 'i' angle, le quartier Pre- 
hotlttl, qui s'étendait jusqu'à la rivière : c'était le 
nK)ins peuplé; une de ses portes, dite l.nf'atUiijie , 
ouvrait sur le Mercadilh, oîi était l'église Sainle- 
Cnlberine; au nord élai' ni les Frères prêcheurs, cl , 
en arrière, le faubourg del Pelegry. Une anlre porte 
du l'reboslal donnait sur le faubourg Saint-Jean, et 
l'enceinte des murailles rejoignait la rivière à la hau- 
teur de Bellegaiile. 

Plan de la ville avec les lorlificalions du \\\' siècle 
non gravé ; est chez un habitant. 

Armes di' Bergerac: Ihacn (conl. de la >ill j^ et 
depuis y/r/rfi dfX avmrx de Vvuui'i* rt dtt dr(t;ioii xytn- 
holiijue. 

lifiBIMiOT, h. c'" de l^astel. 

Bebococ (Al), Lois, c°' de Sainl-A^it-Sénieur, i;i'i. 

BKRL.»\r,im (Planchk), lieu-dit, c"" de Brassac. — l'Iaii- 
rlw nnjlenche, 1779 (Dénombr. de Montardil). 

Bkrlandie (La), h. c'" de Coulaures (S. Posl.). 

Hkiilandie (L>),li. r'" de Fouleix. — ly'io (Aclenot.). 

Hf.bi.iv<;ie (J.a), lieu-dit, c°' île Saint-Aubiii-de-l,an- 
quais. 

Beiimavd, h. c" lie Mauzens. — Mamiis île Bennniirh . 
iliO'i (arch. de la Gir. 1 igaroqiiej. 

BunsioNDiF, (La), c"' de Bersac-Ribérar. — .1 las llei- 
innndias. iSaC) (arch. de la <jir. Reconn.). 

Bei\mom>ie (La), h. c"" de Mananrie. — Tunis de la 
Bermiindia. i-îg') (Lesp. •!•')). Veimondie (B.). 



Tour célèbre dans les chansons populair'es ; ou 

dit qu'elle est inclinée. 
Bermovdie (La), rep. noble près de Sai[il-Marlin-le- 

Pelit, c'" de Nontron. 
Bernabiiot, h. c"' de Bergerac. — i7i'io (.\cle noi.). 
BEinAjoi , éc. c""' de (iageac (B.). 
Bervaudie (La), h. c"' de Campsegrel (S. Posl.). — 

La Veriraiidia, 1288 (Périg. M. 11. '11, n. i). 
Ber.vaudie (La), h. c'" de Capdrol. 
Bebxakuie (La), c'" de Journiac. — • l.n llcrnarditi , 



(Liv. N.). 



de Liojac. — l,a llei 



•dm . 



La fternanha 
de la lleniiii- 

- Reniai - 



.3 (\ot. 



Beuvaudie (La), ec. 

1 'i.")2 (Liv. _\.). 
Bebvaiidie (La) , c'" de Montignac-sur-Vézére. — \ri 

rep. noble, 1 '100 (Lesp. llonmi.). 
Berxaiidie (La), c'" de Pressignac. - 

(Liv. \. 0.1). 
Bervardie (La), c"' «le Trélissac. — .1/. 

dia. lay'i (ch. Mourcin). 
Bernardie (La), c" il'lrval (cail.). 
BEiivAnoiÈiiEs (Les), h. c" de (Ihampeanx. 

deru. iSO'i (Lesp. Châlell.). 

Au xiv' siècle, cliâtell. dont dé'pend. les par. de 

la Chapelle-Ponimier, Champcaux, Lussas, Saint- 

Sidpice. 
BEînAiiDivs (Le Mori.iN bes), c'" de Fossemagni-. sur 

le Manoire. — Les nemanlis (A. Jud.). 
BEnvAiiiiis (Les), h. c'"' de Simeyrols (A. Jud.). 
Bernuidois (Lus), 11. c"' de Doiizillac (B.). 
Bernvrdocx (Les), Ii. c" de Marsac. — i 

de Périg.). 
Bervisse, h. c"' de Monba/.illac. 
Bervaix. lieu, c"' de \aillac. 
Berserie, lien-dit, c'" de Nastringues (A. Jiid.). 
Bermciion, II. c"' de Monlagrier (B.). 
Bermcot, h. c'"' de \ illamblanl. — IleiniijKul . 

(Aclenot.). 
Bermcot (Petit-), éc. c" irivlmurgnac, 1 " île Moii- 

lionl. 
Bermcoi (Lv Fin-iiK-), lieu-dil. 1"' <le Clermonl-de- 

Bcauri'gard. 
Berme (Lv), h. c" de .Saint-Alvère. 
Bermer, h. c'" de Sarlande (B.). 
Berms (Le), h. c'" de Monipeyronx (S. Posl.). 
Berms(Les), h. c"' de r.arsac-Villefranclie-de-Lon- 

chapl (B.). 
Berms (Les), lenem. c'" de Sainl-Aiiliiii-de-Lainiuais, 

aulieinenl le Ptiujadier (lerr. de Saint-Aubin-cle- 

Lanquais). - Les Bemoax, il'yjo (Acte not.). 
Bermssov (Le), h. c" de Beaurcgard-et-Bassac (S. 

Posl.). 
Bi;nxissors (Les), h. e"' de Badelol-d'Ans. 



l(l>M| 



22 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Bermssous (Les), h. c.°° de Doiicliupl (A. Jud.). 
Bernome (La)? c™ de Trélissac. — • Man.sns ih' la 

Beniunia, iSoo (ch. .Moiirriii). 
Beiionbncue? c°" de Siiint-Aslior. — ForexUi de Beio- 

umche, itiSo (Tr. des ch. Rej;. (il, n° 298). — 

Forêt Beyroiineiiche (recette du Périg. ii88 , baill. 

Saiut-Astier, Lesp. 2 4). 
Heroveme (La)? c°" de Léjjuillac-de-Lauche. — Mait- 

sux lin-unmi, 1 a/i'i (Méiii. de <iai;;n. Lesp. v. 3''/). 
Behome (La), r,'"' de Sainl-PierriMle-CIiignac. 
Beiuus (Les) , li. c"' de Lanquais. 
Bersat, secl. de la c"' de Beauregard-Terrasson. — 

E'xl. ih Bvrms (poiiillé ilu siii' siècle). — Bersac, 

i382 (P. V. M.). — Bersacu:,,, i5:!8 (0. S. J. 

comm'" de Condat). 
BEnsAT, 11. c" de Saint-Alvère. 
Beiisat (Le Petit-), c"°, c°" de Ribérac. — Bcr.^tiriim , 

i36o (Lesp. 10). — Pclil Bersac (Cal.de la Dord.). 

— l'elil Brassac (B.). 

.Selon une Irad. aiicii'iine, il y avait en ce lieu une 

ville nommée Cidèae ( l'iM'ig. illuslci', (i-j). — Au 

xiï' .siècle, fief de la chàtell. de Uiberac. — l'alion : 

.saint Saturnin. 
Beiit, h. c'" de Saint-Vincent-de-Paluel. 
Bert ( Le), h. c" de Sainl-.lean-d'Kslissac ( A. .lud. ). 
Bertavie (La), c" de Salon. — Btrlaniii. xv' siécli' 

(Honini. arch. de Pau). 
Bertaiue (La)? c'" de Tocane. — M. de lu Berlarie, 

lAlio (inv. du Puy-Saiiil-Asiii'r;. 
Bebtaudie (La), h. c'" de Sainl-Just. 
Bertaus, c°'' de Manzac. — M.-iPEii.r-Bcrlmilx, i'imi 

(Dives, 9, \). 
Bertel (Le), II. c"" de \ illelVanclie-de-Belvez (H.). 
Berterie (La), Ii. c"" de Saint- Ki'-lix-de-Alareuil. 
Bertiie (La), h. c"' de Monlaj;nac-la-(',rempse. 
BERTii(isiiEii\(Li;s),h.c"' ileSainl-(iéraud-de-Corps(B.). 
BEnTn;n,li. c"' de Saint-l''c''lix-de-\iiladeix. — Ber- 

tiers, i/iK3 (Lesp. 82, p. 3o). — La Bilieyrolk de 

Berlier, i()3o (Acienot. ). 
Bëhtieux, lieu-dit, c"' de Saint-Laurcnt-de.s-Bàlons. 
Bertigiil, friche, c'" de la Linde. — Berlnj;iiil (cad.). 
Bertime (La), h. c°'' de Bourdeilles (S. Posl.). 
Bertime(La), h.c"° do Lislo. 
Bertime (La), h. c™ de Montagnac-la-Crempse. — 

Ane. rep. noble. 
Bertime (La), h. c°° de Ribérac. 
Bertixquie, h. c'"' de la Linde. — La Marleqain , 1 /i(io 

(Liv. N. Go). 
Beutiuiarie (La), b. c°" de N'olie-l)uiue-de-Sanillac. 

— La Bertduiiiarie , 1 679 ( DiMiombr. de Périyueux ). 
Bertomarie (La) ? ariond. (h Ribérac. — AVm«.v de la 

BertoliHuriu , 12CO (Lesp. 79). 



Berto\e (La), ruiss. alTl. du Vern, c™ de Manzac. 
Berto>erie (La), c" de Brassac, 1772 (Dénombr. de 

.Alonlardit). 
Bertosie (La), h. c"' de Léguillac-de-Laucbe. — La 

Berllionie, i.'ïiii (inv. du Puy-Saint-Astior). 
Bertome (La), h. c" de Trélissac. 
Bertoxxe (La) 1 f°° de Grignols. — La Berthoi/rKa, 

i4o6 (Lesp.). 
Bertrandie (La), c" de Bourrou. — M. de la Ber- 

Iraiidia, ii8.5 (Dives, 2, iiO). 
Bertrandie (La ) , c°' de Canipsegrel. — M. de la Ver- 

trandia, 1288 (Périg. AL IL 4 I . i ). 
Bertrakdie (La), c°° de Celle. 177! (Dénombr. de 

Monta rdit). 
Bertrandie (La), c" de Saint-Caprais. — La Brr- 

trandia, i/iu.'i (Liv. N. il). 
IIertrandie (La), c" de Sainl-Marlin-des-Combes. — 

La Berlrandia , 1 4 00 ( Périg. AL IL 4 i , n. .") ). 
Bertrandie (Les),1i. c" de Sainl-Cbamassy ( B.). 
Bertrandocx (Les), lieu-dit, r'"' de Paunac (cad.). 
Bertranoix (Les), éc. c" de Bergerac. 
Bertric-et-Burée, c", c°° de Verteillar. — BiUieora- 

dnr, 1219 (Lesp. 3i, arch. de Saint-Alvère). — Bel- 

Irieolidon (pouillé du xiu' s'). — Bertrieiim, iSSa 

(P. V. M.),— Berlricf/, U'tbo. — Bertrii, iCCq.— 

Bertri.r, 1700 (Actcnol.). 

Palrons : saint Pierre et saint Paul : coll. I'é'vè(pi('. 
Bertricous (Les), lieu, c'" de Sainl-Victor. 
Besace (Grande et Petite), Ii. c" de Aionbos. 
BESAGE(LA),h. c^deThenac, iC()/i (N. do B.). 
Bess.ipe (La), quartier du bourg du Biigue (A. ,lud.). 
Bessade(La), c"° delà (diapelle-au-Bareil. 
Bessade (La), h. c°'' de Liorac. 
Bessade (La), éc. c°'de Sainl-AIesmin. 
Bessade (La), éc. c"' de Villedieu. 
Bessades (Les), taillis, c'"' de la Douze (A. .lud.). 
Bessades (Les), lion-dil, c"' de Ladornac (cad.). 
Bessades (Les), c'" de Lanquais. — Mai/n. île las Bes- 

sadus, i.'i:>'i (rolL L.), aiij. le Tuij : nom perdu. 
Bessides (Les), lieu-dit, c°' de Alauzons. — Les Beijs- 

sades (cad.). 
Bessades (Les), lieu-dit, c™ do Saint-Alvère. — Les 

Bayssades (cad.). 
Bessades (Les), lieu-dit, c"" de Saint-AquUin (cad.). 
Bessades (Les), taillis, c"° de Sainte-Croix-Beauinont 

(A. Jud.). 
Bessades (Les), lieu-dit, c'"' de Sainle-Koy-de-Longa. 

— Beyssades, i(i8o(Acte net.). 
Bessades (LEs),éc. c" de Saint-Marcel, 1728 (Acte 

not. ). 
Bessades (Les), b. c"' de Sainte-Marie-de-Chignar 

(S. Posl.). 



Dlil'ARTEMHNT DK LA DOliDOO.NE. 



93 



Bessade.4 (Les), bois, c°' de Tiirsac. — Lr-i linjsmilcs 

(racL). 
Bess.kji ET, II. (•'" (le Sainte-Natalène. 
Bessardie (Petite-), li. r"° do Caslel. 
BESSiROG\E (La), h. c"' de Saint - Gcorges-de-^Ion - 

clar(B.). — LaBessarunic, 1720 (Ado iiot.). 
Bessas (Las), lieu-dit, c'" de Bclcyinas (cad.). 
Bessas ( Las ) , lieii-dil , c"" de Naiileuil-Thivicrs. — I.as 

Bayasax (cad.). 
Bessas (Las), lieu-dit, c"'" de Saint-Marlin-I\\sti"î. — 

/.os- BaijsiiM (cad.). 
Bessas (Las), Ii. c" de Saint-Pierrc-de-Cliignac (S. 

Posl.). 
Bessas (Las), h. c~ de Salon (S. i'osl.). 
Besse, éc. c°° de Biron ( B.). 
Besse, II. c"de Lavuur (B.). 

Besse, t", c"' de Villefranclie-de-Belveï. — llaisia, 
l'in) (Lcsp. •.!'!). 

Voc. .Saint-Louis; coll. l'évèque. — Paroissi: hors 
iliàlell. au \i\' siècle. — Atic. rcp. iioljle ayant haute 
juslii-e sur Besse, i7()o ( Alin. de Gu\.). 
Besse (Bois de), taillis, c"' de Mafillac ( A. Jud.). 
Besse (GoMnE m: \,\). liiii-ilit. r" d'Ajat-Thenon (A. 

Jud.). 
Besse (Haite el Basse), h. 1"' de Chain|)a(;iiac-de- 

BclAir. 
Besse (La), c" d'Aiiriac, r" di' .VIoiilignar. — Maiisus 

de la Bema, 1 '177 (Lesp. .')i). 
Besse (La), lieu, c" de Bianlùnie. 
Bessk (La), II. r'"' île Chaiiipa||nac. — .Urt^ii <lc lus 
Beê$a.H, iMio (0. S. J.). 

Di'p. de la coiniii"" de Piiyiiiarliu. 
Besse (La), 11. r'" d'Échour(;nac. 
Besse (La), lieu,c°' de Kleiir.ic. — Ims Beiius, 1 'ili'i 

( riéiié.l. de Basiiyiiac). 
Besse (L\), lieu-dit. c" de Morlemait, itiOii^O. S..I.). 
IkssE (L>), 11. c'"' de Paysac, (°° rie la Noiiaille. 
Besse (La), 11. c"' de Peysac-.Moiitiijnac (S. Post.). 
Besse (La), c'" de Saint- Anloine-d'Aulieroche. — /,« 
Bessa, thCfj ((iénéal. de ltasti(;nac). 
Ane rep. noble. 
Besse (La), h. c" de .Sainl-lieuiez. 
Besse (La), font, c"" de Siiiiit-Mi''dai(l-de-(iursoi . — 
Fons de la Baissa, d*' lu Baisa (cart. de la .S,-inve, 
p. 107). 
Besse (La), scct. A de la c'" de .Saint-Saud (cad. ). 
Besse (La), lieu, r"' de Savij;nai-de-\oiilron. 
Besse (La), h. c" deSensenac (S. Posl.). 
Besse (La)? — Parochia Sainl-Som de la llai/sna 

(Lesp. 1 o. Klal des paroisses pour le foiia[;e). 
BessèoE (La), plateau coii.siilérable sur les conlins des 
arrond. de Bergerac et de Sarlat, l't sur lecpiel élail 



la dernière lorèt domaniale ipio l'État ait conservée 
dans le dép'. Kilo compreiiail dans l'origine plus de 
3,000 hect. elle n'était plus (pie de 3,000 liocl. en 
1813, cl de '^-■^ lioclares lorsciu'elle a élé' vendue 
en i8i/i. Divisée en .'> cantons dans l'arrond. de 
Bergerac : Hrunel, Defoy, les Étangs, Fromeutal et 
Sainl-Avit; et en 2 dans l'arrond. de Sarlat : le 
canton de \'ielvic-Saint-Pardoux et celui impropn»- 
wnl dit du Petit ("amp de (lésar (arch. de la sons- 
préf. de Bergerac el étals d'assiell(! île rAdiniii. des 
forets). 

La Bissède il'pendail de la cliàldl. de Belvez. — 
Orlaines parties avaient des noms dislincls : Mala- 
J'aia? Cadtiiiimn, lo Deff'ès, liois de la Jasse{\o\. 
ces noms); la principale était : Bosc cumemd de 
Behei, 1327; \emus comm. de Bellovidere, t'170; 
Boys cuinm. de Beher nommé la Brssède, lôa"). 

On donnait à colle partie les confronlalions sni- 
vaiiles : du coté de Bouillac el de (^adouin : i" lo 
(îiiarrir gros; •>" Peyra longua; 3" lo rioii Merdier: 
-'r lo Calhaii que es sobre lo riou Merdier; 5° Xaiiva 
l'auliosa ; (i " lo 1res guarrics que son el canii de 
S' Avil senhor; 7° lo lac dd Salis; 8" lo cap des Kro- 
menlals; 9" la division dil fach des Kromenlals de 
Belvcr; 10° lo gua Lobaris; 1 1° la cumba de Piiecli 
Agudcl ; 1 a" la fon del Callian ; 1 3° la crol?. de la 
.Salnelal prope de t^adonli; 1 '1" lo guarric des Très 
Frayres; 1.5° lo guarric de pé de perdit; il')" lo cap 
de Fieraiial; 17" lo garric des Quatre Frayres; 18" 
la naiiva apelada de laigua di' Fieranal; ii|'la di'- 
vesioquedemde Puech Sec au lo .Mas que va el cap 
de la Defesa dariera aney e coni va lo camy lioinio. 

La moitié du bois commun de lielvez appartenait 
à l'archevêque de Bordeaux, seigneur de la cbiUi'll. 
de Belvez, el l'autre nioitii' aux consuls de la villi^; 
mais l'adiiiinislration de la lolalilé était indivise et 
commune entre eux : le seigneur n'aurait pu Ibrcer 
les consuls à une séparation, et il élail fait deux 
paris égales des revenus. - Dans la saison des 
glands on faisait une afferme générale, et, à prix 
égal, l'habitant de la rhàlellenie avait pour son offre 
la préférence sur l'étranger; quand il n'y avait plus 
de glands, tous les habitants de la chàlellenie pou- 
vaient conduire leurs bestiaux dans les bois, en 
payant deux deniers par lèle jioiir l'année, mais ils 
n'y pouvaient faire d'établissement [cabanom edifi- 
eare nec jnssam animalinm faccre). Le seigneur seul 
avait droit d'y tenir, sans payer, cinquante bêles 
grosses, avec cent petites, et d'y établir cabanes et 
jasses. — Quant aux chasseurs qui auraient pris 
quelque bêle sauvage, ils étaient obligés, si l'arche- 
vèqii'' ('■lait alors dans une ik si'S cliàlelienies du Pé- 



24 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



l'igord, dp lui offrir le quailier droit de derrière 
des cerls et chevreuils et le qiiarlier droit de devant 
des sangliers. Dans l'absence de l'archevêque, son 
bayle recevait seulement une longe d'un quartier de 
derrière, si le chasseur était habitant de la chàlelle- 
nie; mais il avait droit au i|uarlier entier ijuand le 
chasseur était un étranger (Transactions entre l'ar- 
chev. de lîordeaux et les consuls, des i mars 1837, 
10 février 1/170, 1 G juin 1571, elc. etc. Arcli. de la 
(;ironde, Belvcz). 

Bessèi)F,(La),c"'' de Brassac, 1773! iJénombr. de Mon- 
lardil). 

Bessède (La), h. c"' de la Chapelle-au-Bareil. 

Bessède (La), c" de Coursac, 1009 (inv. du l'uy- 
Saint-Astler). 

Bessède (La), fadiis, c°' de Ladoruac (cad.). 

Bessiide (La), taillis, c'" de .Marsancix (A. Jud.). 

Bessèiie (Lv), c'''iIc Preyssac (B.). 

Bessède (La), lieu, c'" de Saint-Marliu-dcs (lombes. 
— La Bi'iseda , 1 3<iç) (Lesp. .5o). 

Bessède (La), li. c" île Saint-l'ardoux-ile-Belvez 
(S. Posl.). 

Bessède (La), lieu-dit, c'" de .Simeyrol (cad.). 

Besse-de-Dalo.\ (La), h. c'"' des Teillols ( A. .lud.). 

Besse-des-Vig\es (La), taillis, r"' de (Uibjnc (A. .lud.). 

Resse-dc-Bost (La), taillis, c" de (aibjac (A. .lud.). 

Besses (Les), terre, c"' de Bussac (A.. lud.). 

Bessète (L\)? c"" de Montren. — Ln lli'sxi'ln , 1 'i."i."i 
(Périg. M. H. ?ii,n''7). 

Be.ssièhe (La), éc. c"' de Maisaueiv. 

Bessièhes (Les), lieu-dit, <■"' irAlas-ch'-Berbiguières 
(cad.). 

Bessines (Les) , lieu-dil, c' de .Sairil-Saud (cad.). 

Bessoveli.e (La), h. c"' de Beauregaid-T'errasson 
(S.Post.). 

Bessoneli.e (La), c"' de Chantérac, i.'i'i'i ( inv. du 
Puy-Saint-Asiier). 

Bessome (La), h. c'"' d'Anlliiac. 

Bessou , m'", c"' de Beaumont(S. Pnst.). 

Bessoc , h. cl ni'" sur un alllueni duC.nudiiu. c'" de 
Foideix. 

Bessoi (Le Moulin-), met. c°° de Sainl-Kelix-dc'-\ illa- 
deix. — 1738 (Net. de M.). 

Bessoi (BogvE), lieu-dit, c"' de Siri'uil (cad.l. 

Bessoiiaiit, lieu, c"" de Sainte-Nataléne. 

Bessoi ii.LADE (La), lieu-dit, c"''di' (iadouin. — Dcxsnu- 
laile (cad.). 

Bessoi illades (Les) , lieu-dit , c"' d'Ali'S ( A. .lud. ). 

Bessoiiileas (Las), lieu-dit, c°" de Preyssac-d'Kxcl- 
deuil (A. Jud.). 

Bessouilles (Les), taillis, c'"' de Brantôme (A. Jud.). 

Bessoi'Lias (Les), éc. c'" d'Angoisse (S. Posl.). 



Bessoulie (La;, b. c" de Saint -Priest-les-Fongères 

(S. Post.). 
Bessoilie (La), lieu-dit, c"" de Thiviers (cad.). 
Bessoiilioc, h. c"° de Fraysse. — Le BrsmiiUiuii.r . 

i783(Nol.du FI.). 
Betarosse (Le), ruLss. c"'de Manzac (Dives). 
BÉTÉDoME(LA),c'"de(;elle, 1772 (Dénombr. de Mou- 

lardit). 
Beth, h. c'" de Proissans. 
Betome (La), c"" de Sarlande. — Bep. noble. 
Betomes (Les), éc. c"' de Montren. — Ln.t BailoniaJi 

(Liv. N. 7/1). 
BÉTOii , c"' de Marnac. — Mamis de Belo, 1 'i.'ii) ( arcb. 

de la Gii'. Belvez). — Ane. rep. noble. 
Betoi;, b. c" de Saint-Michel-rEcluse (B.). 
BÉTOu (Le), lieu-dit, c"° de Sainl-Aquiliu (cad.). 
BÉToij (Le), lieu-dit, c"' de Villeloureix (cad.). 
BÉToi (Les), b. c"" d'Église-Neuve, i65o (Acte nol.). 
Bétou (Les), lieu-dit. c"' de .'^aiul - Alailiii -l'Astier 

(cad.). 
Betiute (La), bruyère, c" de (janlillac (A. Jud.). 
Betoi 11: (La), lieu-dit, c" de Sain!- Laiirr'iit-des- 

Honunes(cad.). 
Beticie, éc. c"° de (iiialaguac. . — J.n Biiiixsia, libS 

(Liv. N. 8f)). 
liuTi ssoi , (■"" de .Sanillac. I7.i7 ( Acie nol.). — \nc. 

rep. noble. 
Beice(La), ruiss. qui se réunit à rKaii-Lourde au- 

de.ssoiis de Sainl-.\ignan-d'II,uili'tnrl. 
Bei 1.AVGI K, h. c"° de Bergerai . 
Beinac, éc. c"' de TréJi.ssac, l'i.S.") (di. Mourcin). 
lÎErsE (La), ruiss. qui passe à Sainte- l'oi-de-l!chez 

et se jetle dans la Nause l'u amont de Larzac. — 

Hirim lie la Beosa , 1 '1 62 ( Dénombr. de Belvcz , arcb. 

de la f'.ir.). 
Beve (Le), b. c'" de Prats-de-Belvez (B.). 
Beilaiidie (La), lieu, c"' de Leuipzoïirs. 
Beïlie (La),c"' de Brassac. — B. île la Bii/lia . iUi)f' 

(cil. Mourcin). 
Beïlie (La), lieu, c"' de Cbampsevinel. — La Bri/lm, 

1 '196 (cil. Mourcin). 
Beïlie (L\), b. c"" de (iliàleau-l'Lvéïpie. — Ane. rep. 

noble. 
Beïlie (Lu, laillis el cbàl. c'" de Manijlai' (A. Jud.). 
Beïlie (La), b. c'"' de Meyral. 
Beïlie (La), h. c" de Mou(agnac-la-(',iempse. — La 

Badie, i0'i3 (Aclenot.). 
Beïlie (La), lieu, c'" de \eiivic. 
Bealii; (La), pré, c"' de Sainl-Ililaire-d'Eslissac, au- 
dessous de la forge delà Bigaudie, 167a (.^cte not.). 
Beïlie (La), fontaine et b. c"* de Saint-Martin-des- 

Combes. 



DEPARTEMENT DE LA DUliDOGNE. 



25 



Bevlie (La), c" de Saint-Pierre-d'Eyraud. — Mans 
dellSeylia. i'i8g (coll. Lnnq.). 

Beïliïe(La), éc. c™ de Berjjerac. 

Beï>ac, éc. c°' de Lembras (.\. Jud.). 

Bbïnac, 11. et m'°, c°' de Sainl-Saud. — Grand as fo- 
rçats de Be<jnnc , i-^lt't. — Petites landes de Beynac , 
autremetil /«» Jartas, 1763 (Reconn. pour l'abbé de 
Peyrouse, iiot. de P.). 

Bei-nac (Combe de), lieu, c" de Casiel. 

Beï>A(,-et-Caze.vac, c°', c°° de .'»arlal. — Caslnun mmiinc 
liœnatium (cbronic. .\lbi(;. ). — Beiiiacmn, 11 '17 
(cari, de Cadouin). — BeinacKas, 1187 (cart. de la 
Sauve). — Bainaj;ium, 1188 (Vila sancti Slepli. 
Grandimont). — Bainac, laog (cart. de Cadouin). 
— Beynacum, 1.3/17 (L-88). — Saiictus Jaiohtis de 
Benaeo, i3()0 (Nobil. de Guy. gcnéal. de Canolle). 
Au XI»' siî'clc , cbdicll. composée de 9 par. : Bey- 
nac, Bezenac, Castel, Cazoïiac, Moyral, Sainl-Aiidrc, 
Saint-Vinrent-de-Cosse, Tayac et Vezac. — L'une 
dos (pialre seigneuries donnant le titre de premier 
baron de IVrijjord. — Maladreriede fondation loni- 
mune (Maladr. île France, ins de la liibl. luip.). 

Voc. l'Assomption. — Prieuré del'O. S'-.\nguslin 
(Bénéf. de l'év. de Sarlat). 

Betmades (Les), taillis, c°* dcSainle-Sabine(.\. Jud.). 

Beynagi'et, taillis, c"' de Fontenilles (cad.). 

Beï>e ( La) , 11. c"" de Sainl-,Marlin-<le-Frcssengeas(ca(l.). 

BEï^E (L»), lieti-dil, c'" de Saint-Pompon, i7'i/i 
(tcrr. de Saint-Pom|ion). 

BsTNEniE (La), 11. c'" de Bayac. — Brynaiie. iG5o 
(Acte not.). 

Beïssac, éc. c"' de Marquay (A. Jud.). 

Beïssac, lieu-dit, c" de Meyrals (cad.). 

Beyssac, h. et forge, c" de Saint-André-Alas (A. Jnd.). 

Bevssac, b. c"' de Sireuil. — Ane. rep. noble. 

Bevsselou, lieu-dit, c'" de Calviac (cad.). 

BtïssET, b. c"' de Saint-Avit-Senieur (S. Posl.). 

Bevssoivet (Le), b. c"' de Saint -Pompon (terr. de 
Saint-Pompon). 

Bezenac, c"', c°° de Saint-C\prien. — Besenac, 1 i'i7 
(cart. de Cadouin). — Sanctiis Petr. de Bezenaco, 
ii5/i8 (Le.sp. vol. !.'>). 

Patron: saint Pierrc-ès-Liens; coll. l'évéqiie. 

Bezet, b. c"" de Saint-Sernin-de-l'Herm (B.). 

B1ACI.E, lieu-dit, c"' de Neuvic (cad.). — Rii'us dictas 
tnBiache, liSi (Dives, 1, i5o). 

BiAHDS (Les) , éc. c°° de Valeuil. 

BiAT, b. c°'deColy (B.). 

BiciioTonNOÎ c°" de Nolre-Dame-<le-Sanillac. — Mayn. 
de la Bichotormo , 1008 (Lesp. Périg. M. H. 2). 

BicoTï (Le), domaine, c"' de Poraport. 

BiDALiE (La), b. c"' de Léguillac-de-Cerclcs. 

Dordogne. 



BiDAT, terre, c"" de Douville (A. Jnd.). 

BiDAT (Tertre de), taillis, c"" de Sainl-Avil-Senieur 

(A. Jud.). 
BiD.iï (Le Bois de), lieu-dit, c"' de Vern ( A. Jud.). 
BiDE, b. c^de la .Monzie-Montastnic (A. Jnd.). 
BiDo>E (La), éc. c,°' de (ianjac (B.). 
BiDONE (La), b. c" de Saint-lierny. 
BiDONE (La), ruiss. alll. de la Lidoire, c°" de \ ille- 

franclie-de-Lonchapt. 
BiDOT (FLiiTcl Bas), b. c"' de Bourniquel. 
BiDOTAs (Las), lieu-dit, c"° de Souizac (cad.). 
BiDou , met. c"" de Lanqiiais. Aufrenient la Snhlière, 

1 788 (tcrr. de Lanquais). 
BlDoissET, domaine, c" de Boaninonl (A. Jnd.). 
BiDoix (Les), b. c°' de .Mussid.Tii (lad.). 
BiDOtx (Les), met. c"" de Sainl-\larlin-de-Riliérac, 

1709 (.\clc not.). 
BiEROE (La), éc. c°° do Millac-de-Nontron. 
BiERNE, b. c°' de Lunas, i(')3,") (N. de B.). 
BiGALE (La), roclicr escarpé sur la Dordogne, c'" de 

Varennes. 
BiCANAN (Moii.ix de), sur la Lisonc, c°' de Sainl-Paul- 

de-Lisone (B.). 
BiGAiioQiE, section de la c°* du Conx. — ('«.«(riim dr 

Be/jainca, 11 'i3 (cart. de Cadouin). — Bi[;aroca. 

I 3oC {ibid.). — Bii;a Bocha , 1207 ( ibid.). — Bign 

Roqua. i379(Lesp.). — « Begairoca, 129-2 (cens 

de Badefol , Arcli. de l'Emp. ). — /!//;« liiipes , 1817 

(Lesp.). — Biguarupi's . i3(')'i (Cliàlell. dn Périg. 

Lesp. 10). — Bigarroqitc, 17O0 (Abu. de Cny.). 
Au xiv' siècle, cbàtell. conqlo^l'•e de It par. : Biga- 

roipie, Cabans, le Conx, Monzens, Sainl-Cyprien. 
Voc. Saint-Jean. — Cliapelie de .Sainl- Biaise, 

près du cbâleaii. — Ilèpilal di's pauvres, fondé en 

1817 par Grinioaril di; Brelenos. 
BiGAS, éc. c" de Biras. 
BiGASsoi:, b. c"* de Neuvic. — Bii;uiissmi . ifi/ia 

(Acte not.). 
BiOAïiiE (Le), taillis, c" de Sainl-Cirq (A. Jud.). 
BiGAVRE (Le), lieu-dit, c"' de Simevrol (cad.). 
BiGATRE (Le), taillis, c"° de Tayac. 
BiGAïRES (Les), b. c"' de Liorac (A. Jud.). 
BiGEAiRDiE (La), b. c" de Bonrdeilles (A. Jud.). 
BiGVAc (Le), b. e"' de Saint- N'aixent. — Anneja de 

Albueliaco, i /i9o(O.S.J.). — Albinhar, tUijIi [ibid.}. 

— Albinhacum , Alvinhar . Elbignhnc , i.").'i3 {ibid.}. 
Annexe de la comm"* de .Sainl-iVaixenl au xv' s' 

et anc. rep. noble. 
Bk.o-vias, 11. c'" lie Fraysse (B.). 
BiGo.MEs (Les), lien-dit, c"° de Bouniagues (A. Jud.). 
BiGORRE, b. c™ de Lanquais. 
BiGORnE,li.c°' de Montignac-sur-Vézére, 1 ;"io3 (Lisp.). 



26 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



BiGos, c" de BoiiiToii. — Bigiios , 169'-! (Acle not.). 
BiGOTAS (Le) , h. c"' de Montpont. 
BiGoTiK (Li), liabilalion, c°° de Marsaiès. 
Bigots (Les), lieu-dit, c'^de Monfaul (A. Jiid.). 
Bigots (Les), c°° de Saint-Médurd-de-Mussidan. — Les 

Bigauih , 1 (') 1 3 ( Acte not. ). 
BiGou (CiiÀTEUi-), éc. c°* de Salon (B.). 
BiGoiciES (Les), h. et m'", c"" de Saint-Mrdaid-df- 

Drone(B.). 
BiGOC-NET ( Le) , 11. c'" de Saint-Pardoux-de-Belvez ( B.). 
BiGoiiiiEix (Les), h. c"' de Maisaneix. 
BiG0i:iiiE (La), lieu-dit, c" de Paunac (cad.). 
BiGOLSSus, section de la c" de Saint-Laure.nt-des- 

Homraes (cad.). 
BiGOïssiES (Les), éc. c" de Saint-Médard-do-Drone 

(A. Jud.). 
BiLLEBAULT, c°' d'Ataux (A. Jud.). 
BiNGUÉ, h. c" de Grl;;nol. 
Bio , 11. c"* de Bayac. — l'nclinn de Uiiniir , 1 '109 (arcli. 

de la Gir. Belvez). 
BinRNE-LA-N\i VE, c"' de Lunns. 
BInABE^^E (La), lieu-dit, c"' de Flauffcac (A. Jud.). 
BinAN, hal>italion, c"° de Crejsse. 
BiiiAx (Te[!sie-1)E-), lieu-dit, c"* de la Monzie-Moiit- 

astruc (A. Jud.). 
BiRAS. c"°, c°° de Bninlôme. — Jieiras, 1211 (carL de 
Cliancelade). — Jiiaras, i ;> . . (terr. de ComLay- 
renche, 0. S. J.). — Biras (pouillédu xiii'' siècle). 

— Byras, i3(i4 (Les|j. 10). 

Nom d'un archiprèlré composé de ai paioisses, 
qui, ail XI»' siècle, a pris le nom d'arcliiprètré de 
Vaieiiil, qu'il a porté depuis. — Voc. Saint-Cloud; 
coll. révèqiie. 

BiriAs, h. c^Nle (Inursac, 1717 (Acte noi.). 

BiRoc?c°"de Mai'sac. — NeinusdeUiror, l'i.'jq (Périg. 
M. H. '11,7). 

KiROL, h. c"° de la Lindo. — Repaire de Bmd , par. 
Saint-Supplice, ijlib (Not. de Lanquais). 

RiROX, c"', c"" de Monlpazier. — Birontiiim , 111b 
(donal. à l'abb. de (^adouin, cart. de (jadouin). — 
Birnn, 12S1 (accord avec l'abbé de Cad. Lesp.). 

— Sanctiis-Micluielde Bironiiio, i3().') ((jbàlell. du 
Périg. Lesp. 85). — Bironiiim, liiS?, (Périg. .Mon. 
H. vol. 7). — Btjrun, xvi" siècle (Cbàtell. arch. de 
Pau). — Biroim, \\u' siècle (cbanson popul. sur 
la mort du maréchal). 

Saint-Michel de Biron était, au xiv' siècle, une 
paroisse hors chàlellenie. — La nouvelle église iVoîrc- 
Daiiie-soiis-Biroii (acte not. 17 it')), construite par 
Pons de (ionlautsur les ruines de Saint-Michel, était 
une colli'giale avec (i chanoines. — Biron était le 
3' archidiaconé de l'évéché de Sarlat. — Maladrerie , 



de lundation commune, située au lieu dit limetiére 
des Paiirres (hesp. .5i). — Prieuré dépendant de 
l'église cathédrale de Sarlat. 

L'une des i seigneuries donnant le litre de pre- 
mier baron du Périgord et mouvant, au xiii' .siècle, 
de la chàtell. de Bergerac. Les paroisses d'Aigues- 
jinrses, Bertis-de-Biron , Saint-Michel, Soulaureset 
\crt, i]ui formaient le territoire <le la chàtell. de 
liiron , dépend, d'abord de la sénéchaussée d'Age- 
nois; elles ne sont pas comprises dans le compte des 
recettes de la sénéchaussée de Périgord en i365 
(Lesp. 88). — Erection en duché-pairie en 1598. 
Une partie du bourg se nomme In Sahvtat. 

Binn.NDiE (La), h. c"" de PomporI, 170/1 (A. Jud.). 

BinoxiE (La), c"' de Naillac, anc. fiel'. 

BiRosxEAu, h. c" de Villars (S. Post. ). 

BiROi;xETTE(LA),c°°deGrignol. — LasBirinmetns. 1 (iOa 
(,\cte not.). 

BiiiorNEiTE (La), lieu, c"" de Saiut-Aubiii-di'-Laiiipials 
(terr. de Lanquais). 

Bkscaïe, h. c'" d'Echourgnac. 

BisTOi RME (La), h. c"" du Coux (B.). — Maitsus île 
In Bistnrnia, i463 (arch. de In Gir. Bigaroque). 

BlTlRELLE (L\) ou LA VlTVREl.LE, c'" de CluilagUaC. 

Krus de Bilerella, i683 (Dives). 

BiTARELLE ( La ) , h. c"" de Greyssensac. 

BiTARELLE ( La ) , b. c°' de Lèches. 

BiTARELLE ( La ) , cc. c"' do Montiguac-la-Creuipse. 

BiTARELLE (La), faillis, c"' de Saiut-Sauveur-de-Bcr- 
gerac, iC58 (Acte not.). 

BiTARELLE (La), h. c"" de Saint-Serniu ile-lîeillac. 

BiTARELLE (La), h. c"' de Sengeyrat. 

BiTUiELi.Es (Les), éc. c"" de Cladcch. 

BiTABELLEs (Les), 11. c"" dc Loubejac. 

BiTiRELLES (Les), c"' de Nolre-l)anie-de-Sanillac. 

BiTARELLEs (Les), éc. c"' de la Roque-Gajac. 

BiTARELLEs ( Les ) , sect. de la c°° de Vez.ic (cad.). 

BiTARiES (Les),c'"' de Gaii.se-de-Cléraiis. — LaBil- 
(fiW.i'itiu (Liv. NoI'. p. 1 1 '1 ). — Rillnrir. 1729 
(Not. de Mouleydier). 

BiTAS, C°' de Saint-Alvère. — Fneesin île lus Biliis. 
i.")()o (arch. de la (ilr. Belvez). 

BiTiuR ( Le) , 11. c'" de Jumillac ( li.). 

Bizvc? c°" de (îrignol. — Di:iic.i'i-^\ (Dives, 1). 

Blain, h. c"° de Bauzens. 

Blâme (Le), ruiss. de l'arrond. dePérigueux, qui prend 
sa source dans la c"" des Granges, coule de l'est au 
nord et se jette dans l'Auvezère après un cours de 
12 kilomètres. .Ses eaux ont la proprié-lé d'incrusiei 
en peu de temps les objets que l'on y plonj;e ( Joiian- 
net, Slatistiijue de l'arrond. de Pénuiieiix). 

Blanc (Le), terre, c"' de Badelol-d'Ans (A. Jud.). 



DKPAHÏEMENT DE LA DORDOGNE. 



27 



Blasc (Le), h. c" de Beaiiinont. 

Blasc (Le), éc. c" de la Cliapelle-au-Baruil. 

Blasc (MoiLiN Dii), c°' de Salon (B.). 

Blasca.ne (La) , lieu-dit, c°' de Paunac (cad.). 

Bla.\ca\ès,c"'. — lllnquenes (cari, delà Sauve, p. aoa). 

Voy. SAl\I-(iEOnGES. 

Blascau, II. c"' de FougueyroUes (B.). 

Blascai DES (Les), lieu-dit, c°' de Terrassoii (cad). 

BLANCiiAtiDE (La), taillis, c"" de Saint-Médard-Mussi- 

dan (cad.). 
BuNciiAnDiE, 11. c°' de Mensignac (S. Post.). 
BLA>ciiAnDiE(LA), II. c°'d'Abjal-dc-Noiilron (S. Post.). 
Blasciiaiidie (La),Ii.c" de Celle, 177a (Déiiomlir. de 

Moiilardit). 
Blanciiaiidièiies, 11. c"' de Lempzours (S. Posl.). 
BLA.NC.iiAnuitnts, li. c°° de Quinsac. 
Blanciiaiieaix (Les), taillis, c" de Saint-Micliel-Mus- 

sidan (cad.). 
Blaxciie (La), Ii. c"" de Villefranche-de-Bclvcz. 
RLANciiEn, h. c'" d'Ecliourjjnac (S. Post.). 
Ki.ANCiiER (Le), h. c"' de Saiiit-Oeniès (S. Posl.). 
BLi>ciiEniE(Bois de), taillis, c"' de Paunac, i7o(i(Aclc 

not.). 
Hlavciieiiie (La), clianip, c"' de Manzac (Divcs). 
Blanciieiue (La), éc. c" de Paussac (B.). 
Blanciieiiie (La), ancien fief, c" de Saint- Gerniaiu- 

d'Excideiiil (lioiiim. arcli. de Pau). 
BLAsciiEniE ( La), Ii. c°° de Saniliac. 
Blaxciifrik (La), li. c" de Sanazac (S. ("bsl.). 
Blaxc.iietière, II. c" de Saint-Marlln-Ir-Peinl. 
ItLAvciiETnADt (La), llcu-dil , c" de Sainl-Miclicl-Mus- 

sidnn. — llliiiuhmaile (cad.). 
Bla.vciiie (L\), secl. de la c'" de Clienal. 
Blanchie (La), éc. c"' de Coiirsac (B.). 
BlAiNciiie (La), éc. c"' de Fanlac. 
BuvciiiE (Li), éc. c"' de Fleurac. 
Blanchie (La), Ii. c"' de Naillac. 
Blanchie (La), éc c'" de Plazac. 
Blanchie (La), m. isolée, c"' de Sainl-Perdoux. 
Blanchieiias (Lis), bois de 'i.3 licclares, c"' de Beau- 

rone (cad.). 
Blanchièbe (LA),lieii-dil, c" de Terrasson (cad.). 
Bl.(nchiers (Les), c°' de Saint-Naixent, 1587 (terr. 

del'O. S. J.). 
Blanchirai'x (Le), c"' de Sa\ignac-les-Eglises. 
Blanchonnerik (La), m. isol. c" de Fanlac (S. Post.). 
Blanchoi (Le), éc. c"' de Bassillac (cad.). 
Blanchoi (Le), m. isolée, c°' de Branlome(S. Post.). 
Blanchoi (LF,),cliàlai;;neraii",c°'di"Ni'<jroiides(A.Jud.). 
Blancoix (Les), h. c" de (!one-dela-Barde. 
Blancs (Les), Ii. c" de Sainl-Elicnne-le-Droux. 
Rlanqie (Crabe), lieu-dit, c"'dcSiorac (cad.). 



Blanqiefort, c"° de Beivez. — lUancnfurl , 1 'i5() (arcli. 

de la Gir. Beivez). — Ane. rep. noble. 
Blanquefort, nom perdu, c"" de Lampiais. — ftlons- 

quefort, 17 78 (Not. de Lanquais). 
Blanqierie (La), 11. c"°de Fouleix. — La Blanceyrie , 

1690. — Blanrarie, 1746 (Acte not ). 
Blakoies (Terres-), c"° de Saint- Sauveur, ifiSg 

(Acte noi.). 
Blanqiet, b. c"" de Coulounieix. 
Blanqiet, b. c'" de Coursac. — Kulr. Funuit , i<)4(|. 
BLANQirr, lieu-dit, c°' deTanniès (cad.). 
Blanoiet, lieu-dit, c°''de Tbiviers. — C/niK/uaie (cad.). 
Blanqiet (Bost-), lieu-dit, c" de Vitrac (cad.). 
Blanoiet (Combe de), lieu-dit, c°' de S"-.\alalène (cad.). 
Blanoi ET ( Le) , éc. c"' de Doiiie (cad.). 
BLANycET (Le), 11. c" des Farges (S. Posl.). 
Blanqi ET (NÈiiRE-), bois , c" de Saint-Félix-de-Vilia- 

deix. — .1770 (Arpent.). 
Blanquets (Les), b. c"" de Cercles. — Aulreinenl la 
Maladrie, cbapelle dite Notre- Dame-ilf-Pitié , pèle- 
rinage pour les incurables (coinm. abbé Bernaret). 
Blanqi ETS (Les) , b. c" do Cbanipagne-Fonlaine (S. P.). 
Blanoi:ets(Les), h. c°'de Sengeyrac (S. Post.). 
Blanqi ETS (Les), lieu-dit, c"' de Vern (cad.). 
Blanqi lE (La), b. c"' de Capdrot, 173;) (Acte not.). 
Blanqlie (La), met. c°' de Sainl-Marcory (S. Post.). 
Blanqlie (La), h. c°° de Saint-Vincent-diî-Cos.se (B.). 
Blanqlier (Le) ou la Cassenade, taillis, c"' de Saint- 

Avit-Senieiir (A. Jud.). 
Blanql lEs , lieu-ilit, c'"de Bouniagiies, 1 789 ( Acie not. ). 
Blanquies (Les), lieu-dit, c"' d'Alas-de-Beibiguières 

(cad.). 
Blasqiies (Les), b. c°' de Bergerac, dépen<lanfc ilu 

prieuré de Saint-Marlin, iGoli (B.). 
Blanqiies (Les), ce. c" de Manzac (B.). 
Blanquies ( Les ) , h. c" de Bibagnac ( B.). 
Blanqiies (Les), b. c" de Sainl-Marlin-des-Combes, 

1603 (Acte not.). 
Blanqi iNE, éc. c"' de Marsac (.\. Jud.). 
Blanoi INE, b. c"° de Saint-Asiier (S. Post.). — Blnn- 

qiiinol , i()88 (Acte not.). 
Blanqiiine, b. c'"' de Tbenac (S. Posl.). 
Bl.vnqioix, II. c'" de (^one (S. Posl.). 
Blanzac, éc. c"' de lilis-et-Born. 
Blanzac, c"' du Canet, 167.5 (lleconn. à ratrlicv. ilc 

Bordeaux (arcb. de la Gir.). 
Blanzac, h. c°' du (irand-Cbange. 
Blanzacuet, paroisse de l'anc. dioc. de Périgueux, auj. 
dans le dép' de la Cbareiite (pouiilé du xiii' siècle). 
BuNZONiE (La), b. c°' de Sainl-Geniés. 
Blaisset. — Tuquetum voratum BIniisset, 1/1G6 (Lesp. 
une des liniiles entre la Force et Mussidan). 



h. 



28 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGiVE. 



Ri.AiE, h.c"' de Carsac [Villefranche-de-Lonchapt] (B.)- 
BtAznAiD (La>des de), lieu-dit, c°° de Vaunac (cad.). 
Rlazï (Le), h. c°' de Si;;oulès (B.). 
Blew (Le), anc. rep. noble, c"" de Saint-Jeau-dWtaiix, 

i()53 (Acte not.). 
Bleretie (La), éc. c" de Cliassagne (Cass.). 
Blehetie (La), c°° de Jaure. — Tmem. de La Bh- 

i-ilia , i!i-]\ (Dives, i, 86). 
Bleretie (La), anc. rep. noble, c"' de Pontevraud , 

i65o (Acte noi.). 
Blf.rontie (La) ? c"° de Chantérac. — La BleyrunUa, 

i5o() (inv. du Puy-Sainl-Aslier). 
Rleïme (Haite ol Basse), h. c" d'Crval. — La 

Bldjnia, i333 (Lesp. 87). — Anc. rep. noble. 
Br.eriviE (La), c" d'Alcs. — La Blaima, ia88 (cart. 

du Biijjue). 
Bleyme (La), c'" d'Allemans, 1O60 (O. S. J.). 
Bleïme (La), b. c"' de Bars. — La Blaima, I3i5 

(Le.sp. 1 5). 
Rleïme (La), éc. c" de Bassillac. 
Hleime (La), c" de Brassac. — La Blayuia, 1270 

(Périg. M. IL '11, 1). 
Blevnie (La), c"' de Celle, 177!! (Dénombr. de Mon- 
ta rdit). 
Bleïme (La), Ii. c'"" de Sainl-Julien-de-Lampon. 
Blis, sect. de la c" de Blis-et-Born. — Sanrtm Si-ve- 
rhm.1 (le Blis, 11/17 (cai'L de Ghancelade). — Ulijs . 
i5.55 (arcb. de Pau). 

Anc. prieuré à la coll. de l'abbé do Cbancelade. 
Blis, h. c°' d'Eyniet. 
Bloix, h. c°° de Bonneville ( B.). 
Bly, lieu, c"" de Fieurac. 
BoiTiE , c"" de la Cliapelle-Grésignac. — Mnijne île la 

Boalia, l'i (Cotnbajrenche, Rerelte, 0. .S. J.). 
BoBAs, b. c°' de Sninl-Mesinin (B.). 
Bobelier(Ai ), laillis, c"' deMonlignac-sur-Vézère (A. 

Jud.). 
RoBiNïE ( La) , c"' de Celle. — La Babliiiuf , 1 /iGo ( inv. 

du Puy-Saint-Astier). 
BocANEïRAS , anc. lief , c"" de Bourdeilles ( Pau , Homm.). 
Bocii (Le)? h. c'" de Montignac. — El Boch , iSj/i 

(Lesp.). — FoDs (le Boe.r, l'iGo (0. .S. J.). 
Bocii (Le), ruiss. afll. de la Vézère; il passe à Brenac. 
BociiAïiioLiE ( La) ? 1 n . . — Ort (le In Boclinijrulia , 1 a. . 

(0. S. .1. Combayrencbe). 
BocuoLA? 19.. — Viiiha de la Bnehola (0. S. J. Com- 

bayrencbe). 
BoDl , h. c°' do Cbampsevinel. — Boria de Bodi, 1 660 

(Périg. M. H. il, 1). — Voy. Borie-Petit. 
BoDi, lieu, c"° de Neuvic. 

BoDiQiiEï, 11. c"" de Saint-Médard-de-Mussidan. — 
Bodiqueyx , 1761 (Actenol.). 



'iuena, \i\ 



siècle 



BoÉRiE (La)'? — Feodum de la Bu. 
(msde Wolf.). 

Fiefrelev. de Puyguilhem. 
BoÉTiE (La), sect. de la c"" de Sarlat; lien de pbabila- 

tion de l'ami de Montaigne. 
BoFÉTiE (La)? c"' de Liorac. — La Bofelin , 1871 

(Lesp. i5). — La Boiiffelie, 1677 (Acte not.). 
BoiGE (Barade-), lieu-dit, c"de Saint-Michel-Mus.si- 

dan (cad.). 
Boige (La), bois de /i3 bect. c" de Beaurone (cad.). 
Boige (L\), lieu-dit, c"' de Doiizillac (cad.). 
BoiGE (La), lieu-dit, c'"' de Fonlaine (cad.). 
BoiGE (Lv), lieu, c°'' de Fossemagne. 
BoiGE (La), b. c°'de Saint-Sulpice-de-Roumagnoc(B.). 
BoiGE (La), lieu-dit, c°° de Villamblard (cad.). 
BoiGE (La Vieille-), lieu-dit, c'"'de Fes(alemps(cad.). 
BoiGEs (Les), lieu-dit, c"° de Lusiguac (cad.). 
BoiGEs (Les), bois, c"" de Negroudes (A. Jud.). 
B01GES (Les), lieu-dit, c°' de Tbiviers (cad.). 
B01GES (Les), lieu-dit, c°° de Saint-Laurenl-ibs-llom- 

nies (cad.). 
Boiges(Les), lieu-dit, c°''de S'-Micbid-l'Écluse (cad. ). 
Boi\,b. c"" de Bourg-du-Bost (B.). 
BoiKE (Blanche-), anc. borne qui Taisait division des 
juridictions delà Barde, Saint-Naixcnt et Lancpiais, 
ainsi (pie des paroisses de Saint- Naixent, de Cône 
et de Saint-Aubin, i4ôi (O.S.J.). 
BoiNE (Halte et Basse), c'" de Mi'yral, un dos poiiils 

les plus élevés du Sarladais. 
BoipiE (La), b. c" de Carsac (B.). — La Bmjne. 
Boi.ne (La), c"" de Cbampsevinel. — LaBoyne, 173/1 

(Acte not.). 
Boi\E (L*),b. c-'d'Eyvirac (B.). 
Bol^E (La), lieu-dil, c"' de Marsac. — Al Perier de la 
Boyna, i3-.>.j (Lini. de la jurid. de Périg. Procès 
entre la villo et l'abbé de Cbancelade). 
BoiNE (La), b. c'" de .Saint-Alvèro (B.). — Boî/«c (B.). 
BoiNE (La), II. c'" de Saint-Andn.'. — La Bnyue (B.). 
BoiNE (La), secl. delà c"" de Saint-Jean-de-Cole (cad.). 
BoiNE (La), liou-dil, c"' de Saint-Marcel. — La Boyne. 

1670 (Acte not.). 
Bois-AvzExc? c'' de Combayrencbo. — Lyxxart de Bor- 

Ayieiic, 12. . (0. S. J. Terr. de Conibayrencbe). 
Bois-(]nEVAi,iEii, lieu-dil, c"° de Toriasson (cad.). 
Bois-DE-MoLiÈuE, lieu-dil, c'"de la Cbapellc-au-Bareil. 
Bois des Rentes, bois, c"' de Nolre-Dame-de-Sanillac 

(A. Jud.). 
Bois-d'Eïluc, taillis, c."° de Bertric (cad.). 
Boise (La), lieu-dit, c°' de Viileloureix (cad.). 
Boises (Les), b. c°' de la Cbapelle-Gonaguel (B.). 
Bois Galant, bois, c"" de Juniillac (S. Post. ). 
BoisNE et B(MSNET, uoiu OU Sainloiige du cbemin (pu- 



DKPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



29 



suil la voie romaine qui allait de Vésone à Saintes 

(Miclion, S(rt(is(iVy«c de rAiiijoumois). 
Bois-Noin (Le), c°'cle Condal, c"" de Brantôme. 
Bois-qii-Oasse (Le), taillis, S. A n° 89,5, c°' de Sainl- 

Martin-de-Gurson (A.Jud.). 
Boissic, lieu-dit, c°° de Saint-Laurent-de-Castelnau 

(cad.). 
BoisstnD, 11. c°' de Saint-Pardoux-la-Rivière (R.). 
BoissiRiE? c"' de Saint-Asiier. — Mayn. de Uoissarie 

(inv. du Puy-.Sainl-Astier). 
Boissiïï, h. c" de Pejzac (A. Jud.). 
BoissE (Gn.WD et Petit), h. c°" de Bergerac (A. Jud.). 
Boi.ssE (Le Gn.vsD et le Petit), c"', c"" d'Issigeac. - 

B. Maria de Buria, 128O (Lesp. Issigcac). — 

Boytsa , i/ii^. 

Ane. rep. noble au xiï' siède, dép. de la chàlell. 

d'issigeac, ayant depuis haute justice sur le Bii , 

Boisse, Boin-des-Cliiini|)S, Faurilles, Roquepine, 

.Saint-Amandct Saint-Leon, i7()ij (Alni. de Guy.). 

— Voc. l'Assomplion. 
BoissES (Les), éc. c"' de Saint-Front-d'Alemps. 
BoissET, b. c" de Capdrol (B.). 
BoissET, h. c°'deCelle (B.). — Boitchel, 1270 (Lesp. 

vol. 81, p. 37). — Boyssel, 1689 (Acte not.). 
BoissET, anc. nom du vill. des Cinq-Ponts, c"' de Neu- 

vic. — Boijschet, l'i-j'i (Périg. M. II. û). — Boijssel, 

i'i89(Div. 1). — Punis - di'-Biiisacl , auiiemi'nl la 

Ciiiq-I'onls , 10.31 (Périg. M. il. H). — Boscsec 

(arcb. de Pau, Cliàtell.). 
Boi.ssET, bois de '11 bectares, c°° de Saint-Aquilin. — 

!\t'mus i/iiod diciliir Bnisset, 1178 (arcb. do Saint- 

Aslier). 
BoissBT, h. c°' de Saint-Aquilin. — Domus de Boychel, 

i;)95 (test. d'Arcb. 3). — Boijschelum, 1882 (P. 

V. M.). 

Prieuré de l'ordre de Graiidinonl, réuni à celui 

de la Faye de Jumillac. 
BoissET, b. c" de Saint-Sulpice-d'Excideuil (B.). 
BoissET, c"° de Saint-Victor, 1771 (Dénombr. de Mou- 

tardit). 
BoissET (Le Petit-), b. c"° de Saint-.\quilin (B.). 
BoissEiii. , c°', c°"irilauteforl. — Boisnlium , 1 1 ,5o ( cari. 

deCbalres). — Biuoliitm, i35.'i (Lesp. 71). — Bnys- 

chiielh, ii'io8 (i6i(/.). — BoissniUe ,lioijSsi'ulli (ihid ). 
Anc. rep. noble dépend, do la cliàtell. de Génis. 
— Patronne : sainte Valérie. 
BoissEiiL, b. c"° de Teyjac. 

BoissEiRoi' (Le), lieu-dit, c°* de Millac-d'Aubcrocbe. 
BoissiÈnE (L.*), b. c°' d'Alas. — Paroisse de Boyssière 

(arcb. de Pau, Cbâtell.). — Bauyssieyras (tiass.). 
Fief relev. de la ju.slice de Comarque (arcb. de 

Pau). 



BoissiÈnE (L.i), éc. c"° de Beauregard-Terrasson (A. 

Jud.). 
RoissiÈnE (L.\), b. c"' de la Clia]ielle-nu-Bareil. 
BoissiÈRE (La), lieu-dit, c"' de Cuulounieix. 
BoissiÈRB (L.i), m'° sur la Louirc, c" de Liorac. — /,« 

Bnyssiera, i4o8 (Liv. Nof. 79). 
BoissiÈRE (La), sect. de la c°* de Mauzcns (cad.). 
Boi.ssiÈBE (La), b. c'" de Nabirat (B.). 
BoissiÈRE (La), c°' de Queyssac. — La Boys.iiera, 

i485 (Liv. Nof. p. /16). 
BoissiÈRE (La), b. c"' de Saint-Caprais-laLinde. — 

La Boissieyra, i45o (Liv. Nof. io3). 
BoissiÈRE (La), h. c"" de Saint-I/azare. 
BoissiÈRE (La), c"° de Saint-Martin-des-Combes. — 

M. de la Boissieyra, 1/179 (Liv. Nof.). 
BoissiÈRE (La), b. c"' de Sigoulès. — La Bouissière, 

17/13 (Acte not.). 
BoissiÈRE (La), c"" d'Urval. — Matisus de la Boyssiera. 

1/170 (arcb. de la Gir. Belvez). 
BoIsslÈRE-D'A^s (La), c"", c°° de Thenon. — Saiirius 

Martin, de Boseira? 1 lao (cart. de Tourtoyrac). — 

Buxe)-ia, l383 (P. V. M.). — La Buxière, xvi' s' 

(arcb. de Pau). 

Anc. i"ep. noble, ayant haute justice sur la Bois- 

sière, 1 780 (Alm.de Guy.). — Patron: saint Martin : 

coll. l'évéque. 
Boisso>ELiE, c"' de (^hantérac. - Plnncliia Boysso- 

nencha ,1/181 ( Dives, I ). — La Bnissonadye , 1 5a 1 

(inv. du Puy-Saint-Astier). — Mnyn. de Botssonah, 

i5/io (ibid.). 
BoissoET, b. c°° de Campagnac-lez-Quercy (R.). 
BoissoME, b. c°* d'Angois.sc (B.). 
BoissoME, lieu-dit , c"" de Beaurone (cad.). 
BoissoME, b. c'" de Douzillac (B. ). 
RoissoME, h. c°'de Mialet (B.). 
Bois-Vert, b. c"* de Capdrot. 
Bois-Vert, lieu-dit, c"' de Varennes. 
Boler. . .? — Prioratu» de Bolerii (arch. rie Chaires, 

prieuré dép. de l'abb. de Châtres). 
BoLGRiE, c" de Calviac. — Bordaria de la Bolifria. 

i/i.")D. — Vill. de la Bolgrie, 1/167 (<irch. de Fé- 

nclon). — N'existe plus. 
BoiocNER? c'" de Cabans. — El costal de Bologner, 

1/189 ("'■<'''• '''' '■' '^'''- Belvez). 
BouBEL, b. c'"' de Lavaur (R.). 
Bon, éc. c^dc Blis-et-Born (A. Jud.). 
Box (Le), h. c"" de Fouteuilles (1!.). 
BoxARAiD, h. c"' de Roulazac (B.). 
RoxAC, h. c°° d'Eyhénes (B.). 
Bo.xAC, b. c"" do Trélissac. — Biiinac . i'i8.') (rharles 

Mourcin). 
Bo.N.\-(JLA-\HE? c"" de MorilpUnsiinl. — Boiia ijiiitiilia . 



30 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



1 '160 (iircli. de la Gir. Beivcz). — En bonne gaigne 

(ibuL). 
BoNAS, c°°de Champagne. — Mans, de Donnas, 1ÛS9 

(0. S.J.). 
BosAs, h. et m'° sur la Drone, c"' de Tocane-Saint- 

Apre. — Bonnes, iSg") (O.S. J.). 
BoNAUDlE? c°° de Montignac. — Hosjjiciitni de la Bo~ 

naudie, i5io (Le.spino, Honim.). 
BoNAVBiE? c"° de Vanxains. — Mnyn. de La Bonayria, 

i4à8(0. S. .1.). 
BoNDAZEAU, vill. c"' de Lussas(B.). — Ecd. de Bon- 

desett, 1202 (Lesp. Test, de G. de Maigiiac). 
BoNELAs, c" de Saint-Chamassy. — Lacus dp Boneins, 

ilfjs (arcli. de ia Gir. Belvez). 
Bo.NESTiEU, h. c"° de Saint-Sauveur, iGoa (Acie not.). 
BoNET, anc. rue de ia viile de Périgueux. — Carreria 

deBowlo, 1/4 i>5 (cil. Miinrcin). 
BoNET, h. c" de Saint-,\i[uiiin. 
BoMENC? — El mas de Bonienr (cari, du Bugiie : poss. 

de l'abhaye, xii" sii^'cle). 
BoMMON ? c°' de Terra.SSori. — Bois de Bonvnon , 1 08() 

(0. S. J. Condat). 
Bo.MssET? — Prioiatns de Ronisselo, \\i' siècle (Élat 

de l'Église du Périgord). 
BoN.VE-EïsiNE, éc. c"" de Beauronc (cad.). 
Bo^•^E-EïSI^E, c"" de Grignol. — Bona Eijsina , i/iSi 

(Dives, 1, 102). 
Bonnefaiie-et-Saint-Miciiel, c°', c°° de Vélines. — 

Bonejiire, i3o6 (terr. dcI\Ionra\el, -288). — Bona- 

fai-a, 1.37.'! (Lesp. 0. S. J.). — L'hoapilnl de Bonne- 

fnre , lOo'i ((err. de Monravcl, ')). 

Conini"°(lu Temple cl ensuite <li'rcirdri! de Sainl- 

■leau. 
iin^^E-^'ll,LE,sec^. delà c'" de Sainl-Alvère (cad.). — 

BonaFilha, ià5H (Liv. Nul', p. 3o). 
Bo\NEFON, éc. c"' de Bergerac. 
BoNNEFON, 11. c"' de Brassac. — Bona lùin, 1284 

(Périg. M. H. il, 1). 
Bo>NEFO\', 11. c"' d'Kyrenville, où se Ironve la fontaine 

minérale de Barboulan. 
BoNNEFON, 1). c"' de Ligneux. 
BoNNEFON, h. c"" de Naillac. 
BoN.NEFOs, h. c"" de Saint-Saud (B.). 
BoiN.NEFON, h. c°° de Villeloureix. — Bonafoiil (B.). 
Bo^^E-Gl■lSE, h. c"*de Badefol-d'Ans. — Ancien repaire 

noble. 
BoNNEix, h. c"' de Marsaneix. 
BoNNELiE (La), lion-dit, c°' de Cliampsevinel. — Bo- 

nelia, 1/167 (l'érig- M. IL hi, g). 
BoNNELiE (La), b. c"" de Monlagnac-la-Grempse. — 



LiiBovnelhie 
Bo\NELIE (La). 



1672 
éc. c°' 



(Acte not.). 
de Saint-Front-d'Alemps. 



BoN-MELiE (La), c"" de Vanxains. — La Bounclie, i5ofi 

(Lesp. Inv. de Ribérac). 
BoN.NE-MoBT, h. c" de Saint-Cbamassy (B.). 
Bonne-Rencomiie, cbapelle à Sarlat, au l'aiibourg de 

la Bonquerie. 
BoNNEs-GnsES (Les), un des coteaux les plus élevés 

de Tarrond. de Périgueux (Jouannet, Slatislitiue). 
Bo>-.\ET, h. c"de Moncaret (S. Posl.). 
BoNSET, éc. c"' de Riliérac. — Beppayi-iuin de Bonel, 

19... (0. S. J.). 
Bonnet (Le), lieu-dit, c"" de Sainte-Croix-de-Mont- 

ferrand (A. Jud.). 
Bonneterie (La), b. c°' de Beauregard-Terrasson (S. 

Posl. ). — Bomelerie (Cassini). 
Bonneterie (La), h. c"* de la Feuillade. 
BoNSETES (Les), éc. c"' de Bergerac. — 17(10 (AcIe 

not.). 
BoNNETiE, b. c°' de Bosset (A. Jud.). 
Bonnetie (La), sect. di ia c°° de Cercles. 
Ronnetie (La) , b. c°' de Gaujac (S. Post.). 
Bonnetie (La), lieu-dit, c°° de Lempzours(cad.). 
Ronnetie (La), h. c°' de Lunas. — Las Bonnelius, 

1780 (Acte not.). — Bounetins (tlnd.). 
Bonnetie (La), b. c" de Saint-Rabier. 
Bonnetie (La), b, c'" de Sarliac. — Ane. rep. noble. 
Bonsetie(La), b. c" de Saint-Vincenl-d'E>:cideuil. 
Bonnetières, h. c"' de Saint-Pancrace. 
Bonnette (La), b. c"' de Loubéjac. 
Bonnette (La Clef de i,a), laillis et lerie, c'"' do Cber- 

veix (A. Jud.). 
BoNNEia, b. c"" de la Rocbe-Beaiicourl. — Bonotinin , 

i3i8 (Lesp. vol. 3'i). 

Anc. rep. noble relevant de l'église de la Uocbe- 

Beaucourt. 
BoNNEVAL, c"" de la Cropte. — Bone \nUis. i/ioi) (0. 

S. J.). 
BoNNEVAL, b. c"" de Fosscmagne. — Bonavnllis, 1/192 

(Généal. de Raslignac). 
RoNNEïAL, éc. c"" de Hautcl'aye ( lî.). 
RoNNETAL, 11. c"° de Saint-Astier. ■ — Bonnaval, i5io 

(inv. du Puy-Saint-Asiier). — Bonne V(d , 1.517 

(ibid.). — Anc. rep. noble. 

RoNNE-VlLLE-ET-SAINT-AviT-DE-FtSlADlÈBES, C'"', c"° de 

Véline». — Ecclesia Sancii Johatmis de Bona Villn 

(pouillé, Lesp. vol. 27). 

Anc. bénéfice à la collation du roinniandrur di^ 

Condat. — Voc. Saint-Jean-Bapliste. 
BoNNE-ViLLE, éc. c"" de Gaujac. 
BoNTAVIE? c" de Lusignac. — Mayne de lu Bonlnvio , 

12.. (0. S. J. Terr.). 
BoT, domaine, c"" de Celle, lOjg (Acte not. ). 
BoNï, b. c'" de Saint-Clément. 



DEPARTEMENT DE LA DOIIDOGN'E. 



31 



lioo'v? — Monasterium ih: liiiiin Gubilho (anr. pouill('). 

— Mon. de Boon, i556 (pane, de i'év.). 
Bord, scct. de la c°' d'Alas-Sainl-Aiidré. 
Bord, ii. c"' de Cor(;nac (S. Post.). 
Bord, (-c. c'" de Monli(;nac-sur-Vézèrc. 
Bord, h. c" de Nonlron. 
Bord, Ii. c" de Romains. 
Bord, éc. c" de Sainl-Front-d'Alemps. 
lionu. 11. <■"" de Saint-Joiy-de-Chalais, 1680 (Acle 

not.). 
Bord, h. et forge, c"* de Saiiit-Mesmin. 
Bord, secl. de la c°" de Saint-Ralner. 
Bord, h. c°' de Savignac-le-Drier. 
Bord (La Peïrf.-), c"' d'AUir, tenance, 174.'! (Aclo 

not.). 
BoBD\niAs (Las), h. c'^di' liiliagnar (B.). 
BonoARiE? c°° de Sainl-Pardoux-de-Belvez. — Mansus 

la Bordiiria, ihhç\ (arcli. de la Gir. Belvei). 
BoRDARiE (La) ? c°' de Tayac. — Mantus de la Bnr- 

daria, 1 '1K9 (arcli. de la Gir. Belvcz). 
BoRD\s, II. c'" de fiiun. — Mayii. rfc Bordas, aliux 
du Chaslurd, i.'i'i'i (Dives). — l'iep. df Boiilia. 
i5iJ6 (pane, de l'i'V.). — l^eposilura de Rnrdix 
(Lesp. 'ig). — Hordes , \y\i' s'ivdc. 

Ane. priciiri' di'p. de \',M>. de Tourloyrae. 
Bordas? c" île Sainl-Pardoux-de-BcIvez. — Masus de 

Bordas, 1 '189 (arcli. de In Gir. Belvcz). 
Borde, éc. c°' de Bergerac. 
Borde (La), r"'dii Biigiie. — Bordas, xiii' siècle (rarl. 

dn Biigiic ). 
Borde (La), ni'°, c°' du Cliange. — La Borda, lâo.'i 

(Mém. (l'Allirel). 
Borde (La), c"*d"Kyliae, i5o.'i (.Mi'iii. d'Albrel). 
Borde (La), Ii. et lialiit. c°' de Keslalenips (S. Posl.). 
Borde (La), c" d'Issac. — Maijne de La Borda, i .'180 

(Lesp. 87, a-iij). 
Borde (La)? c"' do .Sagelat. — Maijne de lu Borda, 

1 46a (arcli. de la Gir. lielvez). 
Borde-Boi rdabias, e"' de Gabillou, 1708 (Lesp. Terr. 

de Vandre). 
Borderie, II. c" de Dornc (B.). 
B0RDERIE (La), c°' de Canipsegret. — La Bordaria, 

l^i^^i (Périg. M. II. L VII). 
Borderie (La), li. c°' de Livaiir (B. ). 
Borderie (La), c" de Qiieyssac. — Mansiis de la 

Bordaria, 1 '170 (Liv. \. p. 4fi). 
Borderie (La), ténemciil, c'" de Saint-Aqiiilin. 
Borderie (La), 11. e"' de Sainl-Martin-lo-Peinl (B.). 
lînniiEniE (La), bois, c"' de .Saint-Poinpon. 
HonijEsouLE, h. e"' de .Vlillae de-NoiiIroii. 
Bordesocle, lieu-dit, e'" de .Saint-Mieliel-l'Écluse(cad.). 
Bordesoule, taillis, c" de Tourtoyrae (A. Jud.). 



Boruial, 11. c'"' de Pressignae. — Bordial. 1 ^iriTi (Li». 

.N'of. 'l'i). 
BoRDiAU (Hait et Bas), li. c°' de Moliùres. 
Bordimères ( Les), terre, e"" de Ladornac (A. Jud. ). 
Boréal-, e°' de Cornille. — Ane. rcp. noble. 
BoREiLiiE (La), ée. c"" de Sainl-Saiiveiir-de-lîcrgcrac-, 

1780. 
BoRELiE(LA),éc. e°"de Monclar. — Laliaurelie, 170") 

(Acte not.). — La Baureille, 1768 (ibid.). 
BoRGADA ? c°' de Mauzcns. — El hc de granda hor^^ada . 

1163 (arch.de la Gir. Bigaroqiie). 
BoHCEi.iEi , métairie dans le bourg de Manzac. -- La 

Borgeiialiu. iàij5 (Dives, 9). 
Borgne (La), domaine, c"" d'Anlliiac (A. Jud.). 
BoRi^NE (La), lieux-dits, c" de Cabans. — La Borgme 

du Uiiisxon, la Bormjo del Clop. i6o3 (arcli. de la 

Gir. Bigaroque ). 
Borgne (La), lieu-dit, c"' de Calviac (ead.). 
BoiiiiNE (La), c"" de Ceux. — La Bondiè, iliG'.i. 
Borgne (La), lieu-dit, c" dePontours (A. Jud.). 
Borgne (La), pré, e."" de Saiiit-Cibranet (ead.). 
Borgne (La), lieu-dit, c°' de Sainle-Mumlane (ead.). 
lioiiGNE (Lv), 11. e"' de Saint Pompon (Icrr. de .Saint- 

l'onipon). 
BoncNK (La), e" d'Urval. — Ciimha de lu Borgne, 

Xï' siècle (arcli. de la Gir. Bclvez). 
Borgne (La Grande-), lieu-dit, e"' de Sireuil (ead.). 
Borgne (Le Prat-), lieu-dit, e°' de Lancpiais. 
BoRGNE-DE-CiiARRAs ( La ) , c"' de Ladom.ic (ead.). 
BoRGNE-DE-i.A-F(iRÈT, lieinlil, c" de Ladornae (ead.). 
Borgve-de-Madahe(La), taillis, c^de Ladornae (ead.). 
Borgnes (Les), lieu-dit, e'" de BerbiguiAivs (ead.). 
Borgnes (Les), lieu-dit, c"' de Marnac (ead.). 
Borg.nes(Les), lieu-dit, c'" de Millae-d'Auberoebe (ead.). 
Borgnes (Les), pré, c"' de Peyrillac (A. Jud.). 
ItoRGMs (Les), lieu-dit, c"° de Terrasson (ead.). 
Borgnes (Les), lieu-dit, c"''de Tursae (ead ). 
BoRiE,b.c"de Moncaret (B.). 
BoRiE (Basse ), met. c" de Saint-Caprais-la-l,iiiile. — 

Ane. lief. 
BoRiE (La) ou i.a Pevrlgue, c'" de Beaumont, i6jy 

(E.>itr. hisl. par le C'° de Larmandie). 
BoniE (La), Ii. c°' du Biiguc. — Masm île lu l'nriu. 

1/160 (Liv. Nof.). 
RoRiE (La), 11. c'" de Carlux (B.). 
BoRiE (La), b.e" de Celle (B.). 
Borie(La), 11. c^de Coly(B.). 
BoRiE(LA),c"°de Miiiiln'iit. — /.« Boria, 1 .'171 ( Div.). 
BoRiE (La), e"' di' Saint-Alvére. — Lu Barin , 1/160 

(Liv. Nof.). 
BoRiE (La), anc. nom du cliàteau de la Gaiibi'rlie, c" 
de Saint-Kélix-la-Linde. 



32 



DEPAUTEMENT DE L.\ DOP.DOGNE. 



BoBiE (La), h. c" de Saint-Jean-J'Eslissac. 

BoRiE (La), c"" de Trémolac, 1672 (arch. delà Gir.j. 

— Ane. rep. noble. 
Borie-Belet, éc. c°' d'Aiitono (B.). 
BoBIE-BLA^QL■E, éc. c°' de Dôme (B.). 
BoniE-BLANQUE, h. c'" de Pomport (S. Post.). 
Bobie-Blanque, h. c"' de Prals-de-Belvez (B.). 
Borie-Bri:, 1:°° de Cliampsevinel. — Ane. rep. noble 

di'p. de la ville de Périgueux. 
BoRiE-DE-DosiE (La), c"' d'Agonac. — ■ Ane. rep. noble. 
Borie-de-Saleuil, h. c"' de Cbampsevinel. 
BoRiE-DE-SiLLES, c°° de Bigaroque, i6o3 (Aete not.). 
Bobie-de-Sai'lnier, c°' de Cliampagnac-de-Bel-Air. — 

Ane. rep. noble. 
BoRiE-DE-TnÈBES, met. e°' de Monsae. 
Borie-ul-Caillau, éc. c°° d'Agonac (B.). 
BoBiE-DïEBAS, b. e"" de Foideix, 17/10 (Aete not.). 
Borie-Fbicabd, c"' de Saint-.lean-de-Cole. — Rep. noble 

et forêt entre Eyvirac et Piiy-de-Fourcbes, xvi' sièele 

(Privil. de Tév. de Périgueux). 
BoBiE-GuiLLAuME (La) , h. c"' de Nabirae. 
BoRiE-MiRGOT, c°° de Trélissac, 1679 (Dénondir. de la 

seign. de Périgueux). 
Bobie-Martï (La) , li. c"' de Sanillac (B.). 
Borie-Neuve, met. près de Blanc, c°° de Beaiiinout. 
Bobie-Pailv, e°° d'Allemans. — Autrement dit de la 

Paye, ib'ih. 
Bobie-Pauly, c"" de Tocane. — Borie lieddun, l'iCy 

(inv. du Puy-Saint-Astier). 
Bobie-Petit ou BoRiE-BoiiDiT, 11. r"' de Cbampsevi- 
nel. — Dnrihiidid, 1 i>o5 (donat. à Pabb. de tllian- 

eelade). — Baana de Bodi , iaô.3 (Le.sp. Ligueux). 
Ane. rep. noble dép. de la ville de Périgueux. 
BoRiE-PoRTE, b. e"° de Tréli.ssac. — .\nc. rep. noble 

dép. de la ville de Périgueux. 
BoRiEs (Les), c°° d'Aiitone. — Lus Horins, i.'io8 

(Le.sp. Honim.). — H.nii, i.'i85 (Lesp. 33). 
Ane. rep. noble ajant liante justice sur Anione, 

Sarliae, Savignae-les-Eglises, 1760 ( Alm. de Guy.). 
BoBiES (Les), b. e"' de Carsac-Garlux. 
BoBiEs (Les), b. c°' de Cone-de-la-Barde. 
BoBiEs (Les), b. c" de Dôme (B.). 
BoRiEs (Les), b. c"' de Faux. — Aneiennement le Mus 

de 1(1 Siidrie et lu Dutirj^ne, 1771 ( arp. de Faux). 
BoRiEs (Les), ée. c°° de Sarlat (A. Jud.). 
BoRiES (Les), h. c" de Soudât (B.). 
BoBiES (Les), h. c'" de Valojoulx. — Hotcl des Bories . 

1 4oo (Lesp. Homm.). 
BoBiE-ViEiLLE, b. e"" d'Agonae (B.). 
BoBiE-ViEiLLE, babit. c°' d'Agonae, i6f)-j (Aete not.). 
BoBiE-ViLi-E, c"° de Périgueux. 
BoB^, b. anc. dioc. de Périgueux, arebipr. de Pillac, 



auj. dans le dép' de la Cbarente. — Preceptoria de 
Borna site dissnrt. 1873 (bulle de Grégoire XI). — 
Voy. EssABS (Les). 

BoRN, sect. de la c"" de Blis-et-Born. — Eeet. de Boni , 
laSj. — Borpnum, i345 (Lesp.). 

Voc. Sainte-Catherine (cart. de Cbancelade). — 
Prieuré dép. de l'abb. de Cbancelade. 

BoRx, c" deSalagnac. — Boni, 1 i...(cart. de Dalon). 
— Bor:, 1270 (cart. de Tourtoyrac). 

Etang de ce nom , Slagnum de Boni , 1 2 1 9 ( cart. 
de Tourtoyrac), do io bect. traversé ]iar le Aliueau 
et situé dans la forêt de Born, qui avait 98 bect. en 
1607 (Lesp.) et séparait le Périgord du Haut et du 
Bas Limousin dans les directions de Juillac et de 
Saint-Yricix,s'élendant sur Génis, Salagnac, Saint- 
Mesmin, Sainte-Trie; elle est auj. en partie défri- 
chée. — Au centre de la forêt, au-dessus du luinieau 
de Bellegarde, assis sur le bord de l'étang, ruines 
d'un cbàteau, qui fut sans doute celui de Bertrand 
de Born, mais elles sont sans nom. — Salagnac et 
Nespoux en dépendaient. 

BoRx, anc. fief, c°°de Valojoux. — Seiinis roc. deBoino, 
1693 (0. S. J. comm'" de Sargeac). 

Born ( Plaine-de-), plateau à 6 kil. au sud de Sarlat, 
à plus de 800 pieds au-dessus de la Dordogne. — 
.\utrefois forêt, Foreslu de Boni , 1280. — Sonéten- 
due était de 5oo bect. sous Henri IV (Lesp. tt6). 

BoRN-DE-CiiAMPs, c°°, c"" de Beaumont. — Boniuin, 
arch. Bajacensù (Bénéf. de l'évèché). — Boni de 
Roqiiépine, Born des Combes, i63o (cart(Mlu dioc. 
de Sarlat, i(î3o). — Born Di'srhumpes , 1700 (Alm. 
de 'jiiy.). 

Patronne: sainte Madeleine; coll. l'évé([ue. 

Borne-Blanche (La), lii'U-dil, c'" de Siineyrols (cad.). 

BoRONiE? — Via la ijnniis ruij ù lu Buronin, 12.. 
(0. S. J. Terr. de Combayrenebe). 

BoRRÈZE, c"°, c°° de Salignac. — Bourèze (Cal. adin. de 
la Dordogne). — Patron: saint Martin. 

BoBHÈZE (La), petite rivière formée de la réunion du 
Salaignac et du (iaiistil devant le bourg de Bonèze; 
elle sort du dép' au moulin de la Draille. 

BoBRos (Les), b. c"" de Beaupouyet (B.). 

BoBZERiE (La), éc. c"'' de Dôme (B.). 

Bos (Le), b. c'"deNabirat(B.). 

Bos(Le), b. c"' de Naillae. 

Bûs(Le), b. c'^dePezu^B.). 

Bos (Le), h. c"" de Saint-Jory-dc-Cbalais (B.). 

Bos (Le), b. c"'' de Saint-Pardoux-de-Belvez (B. ). 

Bos (Le), b. e"' de Saint-Pompon. — La Jiieénie. 
17/15 (terr. de Sainf-Pompmi). 

Bos(Le), ane. par. à Vanxains, ly.'Sa. — Eeel.del Dose 
(pane, de l'év. de Périgueux, 1 j'^6). 



DÊPAHTEMK.NT DE LA DollOOCiiNE. 



33 



Bos (Le Champ-del-), lieii-dit où est le moulin du 

Souci, à ta Linde, \-]!i!i (Nol. de la Liiide). 
Bos (Le Grand-), lieu-dit, c" d'Eyliac (A. Jud.). 
Bos (Le Grand-), b. c" de Montazeau (B.). 
Bos (Le Grand-), lieu-dit, c" de Monlferrand(A. Jud.). 
Bos (Le Grand-) ou Bos-Barra, bois,c'"de la Monzie- 

Monlaslruc (A. Jud.). 
Bos (Le Grand-), Ii. c" de Saint-Barthélemy-de-Bcl- 

legardc (B.). 
Bos (Le Grand-), lieu-dit, c°' de Saint-Saud (cad.). 
Bos-BAnAT,c°' de Saint-Marcel, ténement, i69ï(Acte 

net.). 
Bos-Barab (Le), éc. c°* de Razac-sur-l'llle. 
Bos-Bareïroi:x, lieu-dit, c'" de Vie (cad.). — 7V». de 

Bot Barrât, tOgo (Reconn.). 
Bos-Batiscuas, 11. c°' de Sainl-Front-de-Cliampnicrs 

(S. Post.). 
Bos-Bernier, éc. c°' de Canipagnac-l'Evéque. 
Bos-Blanc (Le), lieu-dit, c"' de Vie (cad.). 
Bos-BoiciiER (Le), éc. c°° de Simeyrol. 
Bosc (Le)? c°' de Bcrsac. — In Hosco Allô, iS'i'i 

(Lesp. ;)i). 
Bosc ( Le ) , c°' de Gliantérac. — Le Husl , l 'i 53 ( Lesp. 

Inv. du Puy-Saint-Astier). 
Bosc (Le), 11. c°'dc Douville, iGi.'i (Actenot.). 
Bosc (Le), II. c"' de la Monzic-Saint-Martin, 1677. 
Bosc (Le) ? c°" de Nontron. — Ercletiu île Hosco d'Au , 

laôa (Lesp. Test, de Maignac). 
Bosc (Le), c"' de Sainl-Jean-d'Estissac. — Bosct Fer- 

ran, i6ao (Acte not.). 
Bosc (Le)? prieuré dans le dioc. de Sarlnl, ilép. de 

l'abb. de (pilaires (patic. de Pév. lâriti). 
Bosc (Le), c"' de Trc'molac. — Ane. rep. noble. 
Bosc (Le), c"'de Vallcrcuil. — Boseim, 1 27 1 (L. 5i). 
Bosc (LE),anc. dioc. de Pi'iigueux , auj. dans ledép'dc 

la Cbarcnte. — Eee. B. Mariœ de Bosco (pouillé, 

arcbipr. de Pillac ). 
Bosc (Le). — Turris del Bosc, jurisd. de Bij^uanipe, 

i439 (arcb. de la Gir. Belvez). 
Bosc (Le Grand-), c'" de Gri/jnol. — .1/ Grand liosc . 

i5ai (I)ives, Beconn.). 
Bosc-CoRNi' , h. c"' du TempIc-la-Guyon. — Le liosc 

Coumu, itiai (O.S. J.). 
Bosc-de-la-(;roix, c°' de Saint-Sauveur-Beigi'rac. 

— Masiis del Bosc de la Cro.r, l 'ifio (Liv. N. 1 03). 
Bosc-de-Sarazicnac (Le), b. c'" de Valeuil (B.). 
Bosciiaud, b. c"* de Sainte-Croix-de-Mareuil. 
BoscnAtD, b. c"' de Villars. — Bociacum, Bonsia- 

cum? (cart. du Vigeois, Lesp.). — Boseaviiim ( D. 

Marten. Vit. G. de Salis). — Bosrhavium , iaa3 

( Lesp. cart. de Boschaud 1. — Boscum Cartiin. 1 ■>.'io 

(Gall. cb.). — Boscliau . laSa (ibid.j. — Uoscus 

Dordogne. 



Calrus, laga (ibid.). — lioscaruin , i3... (Lesp. 

.\bbayes). — Beau Chaud (S. Post.). 

Une abbaye de Bociaco fut dévastée par les Nor- 
mands en !<55 (Sebaldus, évèque de Périgueux). 

Etait-elle à Boscbaud, qui lui, en 1 154, le lieu de 

la fondation d'une abbaye cislérienne de la filiation 

de Clairvaux ? 
BoscHAix? c°' de la Baclielerie. — lùiiio voc. de Bos- 

chal, i?i83 (Généal. de Rasiignac). 
BoscuALX, lénem. c"' de Bertric. 
RoscHAi'X, éc. c"' de Gliàtcaii-rEvèque (B.). 
BosciiAix, doni. c" d'Esroirc, 17G0 (Acte not.). 
BoscHAix ? c'" de Morteniarl. — Lu Bochaid, WiG3 

(0. S. J.). 
BosciiAix, 11. c"' de la Roclie-BeauioiM't. 
BosciiAix, lieu, c°' de Sainl-Micliel-de-Villadeix. 
BosciiAix ? — Ablias de Bosco eavo , arehipreshi/l. Sarla- 

ternis, i38a (Lesp. P. V. de Pierre de Mortiers). 
Boscherie (La), b. c"' de la Cliapelle-Gonaguel , id.'i'i 

(Acte not. ). 
Boscherie (La)? c°' de Neinir. — RonL de In liuscha- 

ria, ia(J3 (Périg. M. H. ?ii, i). 
BoscUERiE ( La )? — Cumlia Kosrhieyra . en liroxlelciu- ? 

(Lesp. a a). 
Bos-(;iiEïALiER (Le), m. isolée, c"il'Agoiiac (S. l'iist.). 
Bos-Claveaii, b. c"' de Mareuil (B. ). 
Bosc-Marri; ? — Boscus Marbu , 1 a3() ( arcb. du prieuré 

de la Paye. Lesp. vol. 33). 
Bos-CoMTAL, II. c"* de Manauric (B.). 
Bosc-RoiCHON , b. c"* d'Agonac (S. Post.). 
Bosc-Saint-Germain, b. c"' de Tbiviers (I!.). 
Bos-d'Aissoi , taillis, c" d'E) viral ( A. Jud.). 
Bos-DE-CiiAT, m. isolée, c°' deSalnl-Mesniin (S. Post.). 
Bos-de-i.a-Donne, lieu-dit, c"'<le Sainl-Jean-dEslissac, 

iC7a (.\ol. de Vill. ). 
Bos-de-la-Malicne, lieu-dit, c"' d'ILuileforI (A. Jud.). 
Bos-del-Carme, bois, c"' de (îrand-Castang, au lieu-dit 

Carbanière-<le-la-Clote, iG8a (Actenot.). 
Bos-de-M*isons, laill.c"*d'Auriar-Moiili(;nac(A. Jud.). 
Bos-de-Penï, m. isolée, c"" di' Monldar (S. Post.). 
Bos-DE-Iim ssv, lieu-dit, c"° de Vie (cad.). 
BosBtT, II. c"de Montren, 17'ia (Acte not.). 
Bos-Fevtal, lieu-dit, c" de Manzac (cad.). 
Bos-FornENs? c"' de Vaunac. — Nemus voc. lo Bos 

Fourem, i46o (0. S. J.). 
Bos-Gaït, éc. c"' de Mareuil (B.). 
Bos-Gibaid (Le), b. c"' de Dussac. 
Bos-Necre, lieu-tlit, e" de Beaiircgard- Villamlilard. 
Bos-.\ecre, lieu-dit à la Genèbre, c"' de Faux. 
Bos-Negre, lieu-dit, c'" de Terrasson. 
Bos-Negre (Al.), tellement, c"' de Saint-Aubin, c°° 

d'Issigeac. — Autrement Fraysse. 



3â 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGiNE. 



Ros-Negre (Al), h. c"' de Saint-'ioraud-de-Cors. 

i77i (Acle not.). 
Ros-Nom, h. c" d'Excideiiil (B.). 
Bos-NovvEL, 11. c°° de Sales-de-Beivez (B.). 
BosoNiE , h. c"' de Marsac ( B. ). 

BosoNiE (La), h. c"" de Saint-Alvère. — La Boiitonie. 
Bos-Ueal ? c"'' du Coux. — Mansiis de Bos Real. I 4fi3 

(arcli. de ia Gir. Bi(;aroqiie). 
BosHEDON, h. c'" de Burée (B.). 
BosREDo.v, c"' du Cliange, anc. rep. noble, i5o3 (Mé- 
moire d'Allirel, chroniqueur du l'érigonl, 2). 
BosBEDON , h. c°° de Conbjours ( B. ). 
BnsBEDON , c'" du (j'oux. — Mansus de lios Redon , 1 403 

(arcli. de la Gir. Biijaroque). 
RosnEDON , ('"" d'Kyliac, anc. rep. noble, i5o3 (Mcm. 

d'Ail)]-et) 
RosnEDON, lieu-dit dans la lorèt de Lanquais. 
RosnEDON, c"° de Monj)laisanl(B.). — .Xnc. rep. noble. 
BosnEDo.\,h. c"' de SainKlhamassy. — Bost Redon, 

\ k^xi (Liv. Nof. 11.5). — • Clidtmu île Bnsredon , 

1717 (teir.de Bigarocpie). 
RosnEDON , c'"' de Tocane. — Bosi] Redon . 1 a 1 7 ( Lesp. 

Iii\. du Puy-Saint-Astier). 
Bos-RoBERT, lieu-dit, c"' de Prats-de-Carlux (cad.). 
BosRouTE, châtaigneraie, c'"' de Negrondes (A. Jud.). 
Bos-Sarbat, taillis, c"' de Marcillac (A. Juil. ). 
Bosse ( La ) , doni. et m'" , c"° de Neuvir. — La Bossu , 

1 /17,') (Dives, 1, 1 '1.')). 
Dép. du lie!" des Cinq-Ponts. 
BossÉME (Haute et Basse) , h. c" de Thenon. — Beaiis- 

senic (A. Jud.). 
BossÉsiE (La), h. c"' de Rouffignac-Montignac. — La 

Boussanie, 1/17/1 (ch. Mourcin). 
BossET, c"% c"" de la Force. — Boises ( pouilli' liii viiT s'). 

— • Rosrii.1 Sieeiis. 1 38'! (P. V. M.). — Podium voe. 

Beniissel , i /i(i() ( Lesp. La Force). — Ronserij, 1677 

(N'ot. de B.). — Reuiicé. 1734 (rôle des paroisses). 

— Bossuel. 17/14 (Not. de B.). 
Vue. Saint-Jacques; coll. révé(pie. 
BossiiDE (La), l'c. c'" de Sanillac (B.). 
Bost(La Granoe-di;-), h. c"' de Sainl-Hilaire-d'Estis- 

sac(B.). 
BosT (Le), éc. c'" d'Agonac (B.). 
Bost (Le), li. c"' de (lone-de-la-Barde. 
Bost ( Le) , sert, de la c°'' de Doiiville (cad.^. 
Bost (Le), h. et m'°, c"° de Légiiillac-de-Cercles (B.). 
Bost (Le), h. c"' de Reillac-et-tjhampniers (B.). 
Bost (Le),c"'' de .Saint-Michel-de-Villadeix. — Re- 

payrinni del Roxl, i3i5 (ch. Mourcin). 
Bost (Le), h. c'"' de Sarlande ( B.). 
Bost ( Le), sed, de la c"' de Sourzac (cad. ). 
Bost (Le), h. c"' de Valeuil (S. Post.). 



BosT (Le Grand-), lieu-dit, c" de Saint-Laurent-de- 

Castelnau. 
Bost (Le Grand-), h. c°° de Vanxains. 
Bost (Le Maïne-dd-), h. c" de la Tour-Blanche (B.). 
Bost ( Les ) , h. c" de Champsevinel ( B. ). 
Bost ( Vert-de-) , lieu^it, c°° de Saiut-Severin-d'Estis- 

sac (cad.). 
Bost (Ville-de-), h. c°° de javerlhac. 
Bost-Bbegegère, taillis, c°' de Tauniès (cad.). 
Bo»t-de-Cablass, bois, c"" de Tanniès (cad.). 
Bost-de-Plazac (Le), bourg, c"" de Plazac. 
BosviEL, h. c"' de Lunas, 1O6G (Acte not.). 
BosviEL, c°' de Saint-Léon-sur-riUe. — Boyssvelh. 

i485 (Dives). 
BosviEL, b. c"' de Saint-Mayme-de-Pereyrol (A. Jud.). 
BosviEL, lieu, c" de Saint-Vincent-d'Excideuil. 
Bos-ViGiEB, h. c°' d'Alur (Recoun. 1687). 
BouAN , h. c" de Bergerac. — Dép. du prieuré de Saint- 
Martin-de-Bergerac (acte de i6o3). 
BouAN, h. c'" de Saint-Naixent. — Baon, 1 kj;) (cart. 

de Cadouin). — Boon, laoy (iiiV/.).-' Boan. i4Go 

(Lesp. ô.j). 

Dép. de l'abb. de Cadouin. 
BoE.iïGEAs (Las), h. c"" d'Anlhiac (S. Post.). 
BoiiBiNuiE ? c"° de Chantérac. — La Roubinhie . 1 ô 1 4 

(Lesp. Inv. du Puy-Saiut-.\slier). 
BoLCH (Le), éi'. et fontaine, c"' de Coudai. — Fonl de 

Boehs, i4(jo (O.S. J.). 
Boicii (Le), c°'' du Coux. — Riras del Roeh. 14(10 

(arcli. de la Gir. Bigaroque). 
Boucu (Le), c" de Terrasson. — Bouiz, i(j8o (O.S.J. 

comni'"' de Condat). — Anc. rep. noble. 
Bouchage (Le), b. c°° d'Abjal-Nontron (B.). 
Bouchage (Le), h. c"" de Teyjac (B.). 
BouciiAiLLOT, h. c."' de Sainl-Sulpice-d'Excideuil. 
BoucuARD (Le), h. c"' de Bertric (cad.). 
BoicuABDiE (La), h. c"' de la Douze (B.). 
BouciiARDiEBAs, b. c"' de Bourdeix ( B.). 
BoucnABEix (Le), taillis, c" de Brouchaiid (A. Jud.). 
BoccBARELADE ( La ) , bois, c"° de Villarublard, itiiio 

(Acte not.). 
BouciiAROux (Les), lieu-dit, c"' de Saiul-l'ront-de-l'ra- 

doux (cail.). 
BouciiAUX (Les), b. c'"' de Vendoire ( I!. ). 
Boucherie (La), h. c"' d'Allenians (B.). 
Boi CHERIE (La), anc. porto de ville et rue à Perijjuuiix. 

— (Inacliia de Bueharias, iSig (Recueil de titres. 

p, 187). — Bocharia, i'S'](i (ibid.). 
BoicHERON ( Le), h. c'"' de Saint-Priest-les-Fougères. — 

El Riiseheijro , 1 409 (Philipparie, 160). 
BoucHERo.N (Le), h. c"° de Sarlande (B.). 
BoucHET (Le), il. c"' de Cantillac (B.). 



DEI'ARTIÎME.NT DE LA DOlîDUGNE. 



35 



BoucoETTE (La), h. c°°(lc Brantôme (B.). 

BoLcuiLLox, 11. c" de Brassac (B.). 

BoiciioNEiiiE (La), h. c" de Sainl-Jcan-de-Cole (B.). 

Botcuoi , 11. c°' d'AIlcmans (B.). 

BotDAVT, (jrolle, c"' de Clialagnac. 

Boi'DAiLD, c°' de Légtiillac. — Font Peyrine alias de 

lioiidauld, i5i4 (inv. du Puy-Saint-Astier). 
Boi'DiiLD, 11. c"' de Saint-lean-de-Cole. 
BoiDiL'x (Les), li. c"' de Cliatnpeaiix (B.). 
BniDEciiiE ? c°' de Saint-Laurcnl-sur-Maiioire. — La 

Boudechie, 1298 (inv. du Puy-.Saiiit-AsIicr). 
BouoET (Le), lieu-dit, c°' de Sainl-Julien-Brantônie 

(A. Jud.). 
BoiDic (Las), anc. rep. noble, r" de Saint-Kront-la- 

Bivière, liOg (Lesp. Don. de la jusl. de S'-Kionl). 
Boi'DiE (La), c"° de Douville, 16/19 (Acte not.). 
Boi'DiE (La), II. c" de Saint-Geniez. 
BouDiE (La), dom. c" de Saint-Sauveur, i4C5 (Lesp.). 
BoiBi\ES (Les), h. c" de Marnac (B.). 
BoniiME (La), c°' d'EyIiac, 1717 (Acte not.). 
B»i DoiME (La), II. c'" de Breuil, 1720 (Acte not.). 
BoiDoivnE (l''o>-i)[:-), lieu-dit, 1"' de Tanniés (cad.). 
BoLDOïne, II. c°' de la Boclieheaucourl ( B.). 
BouDoïRE, 11. c"' de Saiiit-Laureiit-sui-Mauoire. — La 

lioiidiiria, i?i55 (Pcri(j. M. II. 4 1, 7). 
BoiDBis (Les), friclie. c"' de Saint-(iermain-dcs-Prés 

(A. Jud.). 
BotDiciE, c'" de Sainl-Paul-de-Serie. — Lu llau- 

diiftia , 1 'loti ( Lesp ). — t.n Boiiducia , 1 '17 1 ( IVrifj. 

.M. II. !ii,f,).— La Uniidim , 1 /iS5 ( Dives, 2, 1 .'18 ). 
Boiiii^E (La), éc. c" de Fontaines (B. ). 
lioiEiv, II. c'" de Saint-Sulpiie-d'Kxcideiiil (B.). 
BniELLiE? c°' de Saint- .\léclard-de-Drone. — La Umicl- 

lia. i65,5(Péri|;. M. 11. -'ii, 7). 
BoiEinE, b. c"'deTevjat (B.). 
BniFAiiDie (La), sect. de la c"' de Cciiac (cad.). 
Boif FETiAS, II. (•"' de Sainl-Laurenl-des-llomines. 
BoiGiE (La), taillis, di. c"' de Saint-Jory-Lasbloux (A. 

Jud. ). 
BouiLLAC, c"', c°" de Cadotiin. — IMhac, 1 a8o (aicli. 

de (^udouin). — B. Maria de Bolhat, li . . (Lesp. 

collalion). — Bidiac, iâ6o. — Doijlhac (jusl. de 

Molières, arrh. de Pau). 

Patrons: saint Barthélémy cl saint Avit: collât. 

révèque. 
BoiiiLLAc, h. c°' de Saint-Antoine-de-Breuil. 
BoiiLLAC, sect. de la c" deTeirasson (cad.). 
Bolill\gi:et? r°' de Cabans. — Kn Bolhagiiet. i'i8(j 

(arcli. de la Gir. Bebei). 
Boi'iLLAGi'ET, babil, c'" de Gouts (cad.). — Bmidlia- 

g7ic((B.). 
BouiLLisoui, h. c°' de Bouillac (B.). 



BouiLLASSAS (Las), bois, c°' de Bars ( A. Jud.). 
BociLLE.x, anc. rep. noble, c"de Liuiayiac. 
BoLiLLEN, forêt contijfuë aux foièls île la (.bainpagne 

et de Liiiiayrac, c°"de Saiiit-Pierre-de-Cliigiiac. 
BoiiLLÉiiE, lieu, c'"' de Moiitajjiier, i7.")/i (inv. de 

Ribérac). 
BouiLLoix (Les), b. c" de Nanteiiil (B.). 
BocixE (La), b. c" de Saint- .Martin-de-Gui'son. 
Boiisso.ME (La), b. c'" de la Cropte (B.l. 
BoiJoi , b. c" de RoulTignac ( B. ). 
BuCLANCuiE (La), b. c"' de Boullijjnaç-Mdiilijjnac. 
BoiLANjou, éc. c"' de Saiiit-Seriiiii-de-rilerin (H.) 
BocLAZAC, c"', c°" de Saint-Pieire-de-(;iiij;nac. — Bo- 

tuzac (pouillé du xiii' siècle). — llolazacinii . t.'iSo 

(P. V. M.). 

Anc. repaii-e dép. de la ville de Périgueux (aveu 

de 1679). — Patron : saint Jean-Baptiste; coll. l'é- 

véque. 
BotLAZAc-i>E-(;iiA«ips, sect. de lu c'" de Notie-Dame- 

de-Sanillac (A. Jud.). 
BoiLDoiiiE, fontaine, c" de Grun, iTi/ii (Dives, .'i). 
BoiLDOvÈiit, lieu, c'" de Doissac. 
BoiLDOïBE. — Voy. Fo.M-BoiLiiiiiimi:. 
BoLLiioTRE (La). 11. c"' de .Saint- Lanioiil-de-(,astel- 

nau(B.). 
Boi'LÉGi'E, b. c" de Montferrand (S. Posl.). 
BocLÉniE, b. c"' de \aussanes (S. Post.). 
ItocLEGCoT, b. c°' de Gbavajjnac ( S. Posl ). 
BoiLEv, II. c" d'Orliajjuet. 
Boii.EiDiKiiE (La), b. c"°de Fleuiac. 
BocLi\AiiiAS ( Las), éc. c" de Goursac ( B. ). 
B011.1ME (La), b. c" de Tbiviers (A. Jud.). 
BoiLoG.NE (\ iLLE-DE-),éc. c"' de Hassiilac (A. Jud. — 

Voy. le Périjjord illustré, C4(i). 
Boi'Loi ( Le ) , ruiss. qui prend sa source au-dessous de 

Saint-Angel, court au sud, passe à la (Miapelle- 

Moiiliiioreau, Saint-Crépin, liouloiineix, reçoit la 

Balaji'iie, et se jette à Boiirdeilles dans la Drone 

au-<Jes.sous de la belle sonne de l'uiilal. — /./ ISnlu . 

1 '100 (Lesp.). 
BoiLOLVEix, c"', c°" de Gbampajjnac-di^-lielair. — 

Bolones (pouillé du xiii'' siècle). — Bulomys , :3t)i) 

(Lesp. 10). 

Patrons : .saint Gôme et saint Dainien ; coll. l'év. 
RoiLYEHE. — Voy. l"u\T-Boi l.ït:ilE. 
BoiîNADEs (Les), b. c"' de Sainte-Innocence (B.). 
BoiisEsTiEii, b. c"' de Puyguilbeni, l'jhh (Acte not.). 
BoixnoLES, c", c°° d'issigeac. — llof;nai;a.s, i;5i.') 

(Lesp.). — Bouhttgnas, i3G5 {ihid. 88, Ghàti'll.). 

— Bonhaj'iies, ihdh (arcb. de Pau, Gliàtell.). — 

Boiiliagnis, i5o2 (Col. de L.). — Bo«h«/;«iV», i5.')() 

(pane, de Tév.). — Bougniaj^ues , 1789 (\. de B.). 



36 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Voc. Nolre-Danie. 

Siège d'un arcliiprèlré de l'évêclié de Sarlat; au 
xn' s* il portait le nom d'archipr. Bnianensis (carl. 
de la Sauve). — Bajacensis (pouillé, Lesp. 27, et 
pane, de i'év. i556). — Il se composait de 5g pa- 
roisses ou chapelles (carte de I'év. de Sarlat, par 
Samson, 17/10): la Barde, Bardoii , Boisse, Born- 
de-(;hamps, Bouniagiies, Cadelecb, Caliuzac, Cns- 
tillonès, Cavar, Cli.-de-Piles, Cli.-de-Puyredon, 
Colomliier, Cône, la Cône, Cours, Dordrac, Dou- 
zains, Eyrenville, Falgueyrac, Faurilles, Faux, Fer- 
ransac. Cassas, Jssigeac, la Landusse, Lanijuais, 
la Madeleine, Mandacou, Monsaguel , Moiitaul, 
Montbazillac, Montmadalès, Montmarvès, Naresse, 
Poniroumieu, Poiijols, Biliagnac, Roquepine, Sainl- 
Aigne, Saint-Aniaiid-de-Boisse, Saint-Aubin, Saint- 
Caprais, Saint -Clialvy- de -Lanqnais, Saint -Cliris- 
toplie, Saint-Dizicr, Saint-Front, Saint-Germain, 
Saint-Grégoire, Saint-Léon-de-Cugnac, Sainte- 
Lucie, Saint- .Martin, Saint- Martin- de -Cadelech, 
Saint-Naixent, Saint-Perdoux, Saint-Quentin, S"- 
Radegonde, Saint-Sernin-ile-la-Barde, Varennes, 
Veiilon-de-Lanipiais. — Une liste des arcliiprètrés 
ilu diocèse de Sarlat , imprimée en 17S1, avec l'ap- 
priilialion é|iiscopale, ajoute la paroisse de Maziéres 
et en retranche deux, Lanquais et Varennes, qui 
sont transpoilées dans l'arcliiprètré de Capdrot. 

Bailliage royal. 
BoiiMME (La)? c"' des Lèches, i'i7o (Arrenf. Lesp. 

Boumnie(La)? c"' de Montren. — llordariii île La 

Buninin , 1 3. . . ( Lesp. 81, p. a ^ ). 
BoiivoTE, domaine, c"' de Bcauinonl. 
BoiiNOTE (La), éc. c"° de Chàteaii-rFvèipie (B.). 
BoiiNoTE (Teiitue-de-), c"' de Saiii|i'-Fov-de-Longa 

(A.Jud.). 
BoiiQiiELï, 11. c'"' d'Agonac (B.). — Bep. nohie. 
BoiiQiiERiE (L(), c'", c"" de Beaiiinonl. — lliitaricio» , 

i3... (Lesp. Collai.). — Bociiria, 1 .'ido (arcli. de 

Pau). — • Boiicnire , UViS (bénéfices de révèrbé 

de Sarlat). — lioitrnirio . 1781. — An Bnncario 

(C.,ss,). 

l'aroi.sse de la juridiclion de Puyiieton, en 1/171 

(arch. de la Gir. terr. de Couze). — Voc. Saint- 

Klienne ; coll. l'évèque. 
BoDQUERiE (La), c"' de Campsegrel. — M. dr'la B»- 

cmjria, i'i-]S (Lesp. 5i). 
BougiiEniE (La), c"" de Celle. — Tenance i/c tii Bon- 

qnnrie. — Boucane (Acte not.). 
BouQiiEniE (La), h. c°° de Clerans. — Ln Boiirjueijiin . 

i3o4 (Lesp. 5i, ai'l. Clormont). 
BouQUEniE (La), h. c°' de Saint-Julien-de-Lampon. — 



I,a Bocaijri/i. ttioi (arch. du chat, do Paluel). — 

Ln Boinjiinritt, libZ (arch. du chat, de Fénelon). 

Boi.qlerie(La)? terre, c"' de Saint-Sauveur-Bergerac. 

— A la Bourarie basse, 160G (Acte not.). 
BouQUERiE ( La ) , nom d'une des anciennes portes et d'un 

faubourg de Sarlat et d'un hôpital qui y fut fondé 

en i3/i8. — Barrium de la Bocaria, 1822 (arch. 

de Sarlat). — Tour de Boucarie, lOa'i (plan de 

Sarlat). 
BotQUET ou DE Ll'got, m'", c"'' de Sainte-Croix (A. 

Jud.). 
BoDQCET (Claud-de-) , taillis, c" des Lesches (A. Jud.). 
BouQiiEBiEs (Les), h. c"" de Saint-Laurent-sur-Ma- 

noirc (B. ). 
BocRAS (Les), éc. c'Me Sainte-\[arie-de-Chignac (B.). 
BocRBARRAU, anc. quartier de Bergerac et porte de 

ville. — Biic Banaii, Bon- Barrau , Mont Barrau, 

1/160 (Liv. N. .57). 
BouRBET (Le) , c"° de Chcrval. — Anc. rep. noble. 
BouBBocLOD (Le), riiiss. qui se jette dans la Drone à 

l'ouest de Faye ; il a sa source entre Pouyou et lîarat 

et sert de séparation entre les c"" de \'anxains et de 

Bibérac. 
BouRBoix (Les), h. c"' d'Agonac (B.). 
BouRBoiiX (Les), h. c"' de Lanipiais, 1 739 (Acte iiol.). 
BouBBOUX (Les), h. c"'' de Sainl-Mnynie-de-Perayrol 

(B.). 
BoiiBBOOx (Les), éc. c"' de Seiidrieux ( B.). 
liouRDALEïCHiE (La), 11. c"' d'Angoisse. 
BouRiiALS (Les), h. c'^d'Aubas. 
BouRDARiAs, 11. c" de Saint-Jean-d'Kyrand , 1 780 ( Acte 

not.). 
BocBDARiE (La), c"' de Brassac. — Muijn. de la Boitr- 

darie d'Anilin; 1772 (Lesp. Denombr. de Mon- 

lanlil). 
BocBDARiE (La), c" de Grmi, i5'i'i 1 in\. ilii Puy- 

Saint-A.slier). 
BoLRUABiE (La), terre, c"' de Sainl-Joi-y-las-Bloux 

(A.Jud.). 
BoiiRDABiE (La), c"' de Sainl-Martin-des-t^onibes, 

anc. Ilefdu repaire de Cozens, i3oi ( Le.sp. r)i). 
BoijBDARiE (La), éc. c"" de Saint-Maynie [A. Jud.). 
BdCRDARiE (La ), h. c'" de Sengeyrac ( Act. not. 1 1)87). 
BoiKDAiiiE (L>), lien-dit, c'"' de \ illauildard. — I lus 

Biiiirduiias , 1 GCo ( .\cte not. ). 
BouRDECHiE (La), h. c"' de la IS'ouaille. 
lioiBDEiLLEs, c"', c"" de Brantôme. — Paf;us Burdil- 

Iciisii, (170 (Gosta Ber. episc. Cenom. Instr. ). — 

Biirdeliu, lo/iO (Lesp. Homm. à l'éi. de Périgueux). 

— Bordeilte, itS3 (Chr. gauL vos.). — Bordeilla, 
1263. — Bnrdellia. 1 2 '19 (Test, de G. de B.). — 
Bvrdlwla (iliid.). — Burdeill, 1 27ij (rôl. gasc). — 



DKIVVRTEMl'NT DK LA DORDOGNE. 



37 



Burdelhia, i3G/i (Lesp. cli. lo). — Bonlelia, lâôG 

(pane, de l'év.). 

Pajjus minora li-poque niciovingiennp, puis clià- 

lelleiiii' iloiil iir^ponilaient i 4 paroisses: Belle-Aij;ue. 

Biras, Boulounei\, l!iissac,Oeyssac, Léguillac-de- 

Orcles, Paussac, Puy-de-Kourclics, Saint-Crespin, 

Sainl-F'élix, Saint-Julien, Saint-Jusl, Saint-Vivien, 

Valeuil. 

L'une des !i premières baronnies du Périgord. — 

Prieuré dépendant de l'ai)!), de Brantôme. — Voc. 

.Sainl-Pierre-ès-Liens. 
Boi iiDKiLLEs, aniien fort dans le ciiàteau d'Agonar 

(Lesp.). 
Bol nociLLEs, lin des rliàl. situés sur le mur d'enceinte 

de la cité de l'érijjiieux. — Maison de llnurdetlles , 

1679 (Dénoml)r. de la seign. de Périgiieux). 
BoiinDEiLLETBs ( Lts IIai;tes-) , 11. c"' de Bourdeilles. — 

Le lii-nie di: Burdelliila , 1 •.!. . (0. S. J. terr. de Com- 

lieyranclie). 
BoiKitEiK, c"', c°" de Nonlroii. — Bordrijs , 1760 ( Alm. 

de (juy. ). 

Ane. rcp. noble dép. au xiv' '-i'Tle de la clKltell. 

de Nonlroii, depuis ayant liante justice sur Bour- 

deix, Eytours et Teyjat ( Alm. de (iuy.). — Patrons : 

saint Pierre et saint Paul. 
BoinuEi., II. c;"' (b- Boisse (B.). 
Bol iiDEi.iÈiiAS, 11. c"' de Saint-Martial-de-Valetle ( B.l. 
llomoiE (La), lieu, r"' do Saint- Antoine-d'Aube- 

rocbe. 
Bol nuiL (Bi.A>c-), met. c" de Saint-Sauveur (B.). — 

liordilh Blaue, i'iSo(Liv. Nof.). 
Boinoii. (Lr), c"' de Boli'yiiias. 
BornuiL (Le), ce. c'"'de Bergerac. 
BornoiL (Le), c"' de Boisse. — Et Boiirdil. 17 '11. 
BoinDii. (Le), met. et bois, c'" de Faux. 
BoinuiL (Le), II. c'"de Pomport (S. Posl.). 
Bornooix (Les), Ii. c"' de Bouillac (S. Post). 
Boi iiEiLLE (La), 11. c'" de Saiiil-deniiain-dii-Saleinbre 

(B.). 
BouRELiAS (Las), bois, c" de Douzillac (cad.). 
BoiiiEi.i,E, anc. porte de la cité de Périguciix. — Pailn 

Boareta, i-j'ii (nol. de P.). 
BoinELLEniE (La), ce. c°'de Sargeac. 
BomELï, II. e'" de Rampioux. 
Boi notLE, éc. c"' de Villefranche-de-Bel\ez. 
BouRCATiE (La), II. c"' de la Monzie-Sainf-Marlin 

(S. Posl.). 
Bol'rc-d'Abiies, b. c"' de Saint-Pion e-<l"Kviaud. 
Boi'RG-D'ATArx, c"' d'Ataux. — Mayiiam. vue. Binjruni 

Atauli, l'iSg (Lesp. go. Bail.). 
Bolrc-de-Maisons, c"', c"" de Vcrteillae. — Sanrta 

Mniia de Maisos. 1 1 'i3 (douât, à l'abb. de Saint- 



Cybard d'Angonlème. Lesp. vol. 3o ). — Bni-jfiis do- 

murum , l.^^)C (pane, de l'évèrbé). 

Palron : saint Bartbéleiiiy; paroisse unie à un ar- 

cbidiaconé (pane, de l'évéclii', i55()). 
Bol rg-oe-Monket ( Ar ) , taillis, dép. de la Martiuie, c"* 

d'.\gonac (.\. Jud.). 
BocRG-Di-BosT, c"', c"" de Ribérac. — Fichs Dlemoris. 

xiii' siècle (0. S. J.). — Eerl. de Bosc (pouillédu 

xiii' siècle). — Bui-j;u.i Nemoris, i38'! (P. V. M.). 

— Le Bas (bénéf. de l'év. de P(Tigiieiix). 

Voc. Notre-Dame; coll. le cliap. d'Aubelerri'. 
BoiiBGEADE (La), b. c"° d' Auriac-do-Boiirzac. 
BoiRCEADE (La), b. c"^" do Bourg-du-Bost (B. ). 
BocRGEix (Le), b. c" du Pizuii. 
Bol noixELL.is, b. c"° de Veyrines-Vern (B.). 
BoiîROAC, c"', c'"'doMussidan. — Wonmc, 1117 (Lesp. 

07). — Bondiaciim , iSfio {ibid. 10). — Bi'oiihar 

(cbitell. de Miissidan, ardi. de Pau). 

Ane, rop. noble dép. au xiv' siècle de la cbàlell. 

de Mussidan, depuis ayant baule justice sur Boiir- 

giiac et Soimac, 17^0 (Abu. de Guy.). — Patrons: 

saint (ionie et saint Damien; coll. l'i^èqne. 
Roi RCXAC, c"' de (^ouse (cad.). 
BoiRooG.vE (La), b. c"" de Saint-Apre (Ii.). 
BoiRGOG.VE (La), b. c"' de Saint-tîeorges-d'- \lciiil- 

clar(S. Posl.). 
BoiRcoME (La), b. c"" de Limcuil ( B.). 
BoiRGOME (La), c"' de Marquays. — La liuiu-j^imhn , 

1 'l'io (Gourcelles, (iénéal. <le Comaïqiie). 
BocRGOME (La), c"" de Mondar, 1 773 ( \i|e nol.). — 

Bnurj^o/pie (B.). 
BoiRGOME (La), II. r"" de Palayrae. — Aik . ri|i. imlih' 

relevant de la cliûlcll. de Bigaroqiie ( arcli. de la liir. 

llomni. n. 307). 
Bol HGOME ( La ) , c'"' de Plazac. — Broi;oiiiii île tu Hm- 

fnjnhia , i33i (Lesp. i.^i). 
Boi RcoME (La), 11. c"' de Tbonon. 
BoriicorcxACiES, auj. Lot-el-(iaronne, c"" de l.aiiziio. 
BoiRcoifixior, éc. c"' de la Tour-Rlaiiclie 
BoiRGoi GxoDE ( La ) , c"' de Saiiit-Aigiie ( lerr. Af Iau\- 

qiiais). 
BocRGoiGxoix (Les), lieu-dit, c"' de (ianlillac. 
BoiRGoixxoix (Les), lieu-dit, c'"' de Lan(|uais (cid. 

e. 5i à 67). 
BoiRGOCMOiZE (I'A), lieu-dil au Monge. r" de I, an- 
quais (terr. de Lanquais). 
BotiiGois (Les), e''de Villaiiiblard, lOdi (Acte nol.). 
BoiRGiETTE, b. c"' <lo Sjiiit-Paul-Lisono ( B.). 
BocRGciNKim; (La), éc. c"' de Vezac (cal.). 
BouRiciioiJS, b. e'^de Saiîit-Vivien-lîonn'iiiii' 1 lî. ). 
BoLRiELA, II. r" de Pazayac ( B.). 
BouRiLADAs (Les), h. c"' de Tbenon. 



38 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



BounioTE (Tertre-de-), c°' du Cous ( A. Jiid. ). 

BoiRLAND, 11. c°' de Valeuil (S. Pusl. ). 

BouRLiE (La), 1). c"' de Bars. 

BiiL'RLiE (La), lieu, c" de CliampsevineL — La Boiir- 

lia. liSo (Pén'g. M. H. 6i, 7). — La Bonelia, 

1/1 go (ibid. lii, 9). 
HouBETE (La), h. c"° de Journiac. — Fa:io de la Bor- 

retia, i46o (Liv. Nof. p. loi). 
BouRLiE (La), éc. c°' de Plazac. 
BouRLiE (La), h. c"'de Proissans. 
BoEBLiE (La), h. c"" de Saint-Vincerit-sui-rille (A. 

Jiid.). 
BouRLiE (La), h. c"" de Tocane. — La Bourellw, i5a4 

(Reconn. de Puymege, cli. Mourcin). 
RdiiRLiE (La), anc. rpp. noble, c°° d'Urval. — La liorre- 

lia, \h\i\) (arcli. delà Gir. Beivez). — La Burelkia, 

l'a 79 {ihîd.). — La Buurulye, \?i' siècle [ibid.). — 

La Boareilhie, i564 (holel de ville de Péri;;ueux). 

— LaBoHvi'lie, 1670 {ibid.). — LaBowlhic, 1672 
(arcli. de la Gir. Hommages). 

BuEBLioD (Haut et Bas), li. c" de Clieiveix. — 
Kmiiihn, 1/189. — Mas de Bourlhon . i5,")i (O.S.J.). 

— Bourlhau (A. .Iiid. ). 
BouRSAc (Le), 11. c"' de Lisle. 

B0URNACA7.E, anc. lieu-dit, c"' do Lanquais ( ti-rr. de 

Lanquais). 
BoiRNAii), h. i'"''de Savignac-les-Égliscs (B.). 
BouiiiVAZAC, 11. c"' de Saint-Germain-dcs-Prés (B.). 
BouRNAZEAE , c"' dc Saint-Fi'ont-la-Riïière. — Anc. llef. 
BoERNAZEL, c"' de Brantôme. — Mas dc Bvrnazel {Lesp. 

7g, Branfùme). — Fief mouvant de la pri'vôté de 

Perdnccix. 
BouRNAZEi., II. c"" de Lanquais. 
Roi'R>AZEL, lien-dit, c"' de Ligneux (A. Jud.). 
RoER.vAZEL, c'" de l'reyssac. — Mai/ne de Borna'.tl, 

i/igi (Périj;. M. H. 4i, 9). 
BouRNAZEL, 11. c"" de Proissans. 
BoEBNÈGiiE (La), ruiss. qui a sa .•iource à Nojals, passe 

à Cugnac, Faurilles, Roquepine, et se joint au Drot. 
BoERNEix, 11. c" de Nantiat (B.). 
BonR>Eix, 11. c"' de Saint-Saud, iGCio ( \cle not. ). 
Boi'R.NET, h. 0°° de Bertric. — Bnrda de lloniet, 

xnf .siècle (0. S. J.). 
BouRKET, 11. c"' de Fontaine. — Prioral de Bournelo 

(le P. Dupuy, Etai de VE;'Jise du T'érijrord) . 
BoDRNiciL, h. c" de Paunac (R.). 
BoERsiQEEL, c", c"" de Beaumont. — livuiiiijueL 1 

(Lesp. arcli. de Gadouin). — BnihiijuMnm , 1 

(cont. de Beaumont). 

Patronne : sainte Madeleine ; coll. l'évèque. 
BoERMQrEL, 11. c'"' d'Issigoac. 
Bouroulet, éc. c,°° de Negrondes (B. ). 



81 

8(i 



Bodrou.xe, h. c°° de Saint-Naixent (B.J. — Bearone, 
1087 (lerr. 0. S. J.). 

BocRoi'ssoo (Haut et Bas), li. c°' d'Agonac (B. ). 

BoDRBE, h. c" de Rampieux ( B. ). 

BoDRRE,h. c" de Sarlat ( B. ). 

BouRRoc, c", c°° de Vergt. — Bovrellum, 13.17 (Lesp. 
i5). — Borronium , i36o (ibid. 10). — B. Michael 
de Borro, ligo (Dives, 2). — Aohhs de Bon-oiia, 
1472 (ibid. F.). 

Patron ; saint Michel ; coll. l'évèque. 

Boersade (La), terre, c"" de Gouse (cad.). 

BocRSAT, h. c" de Conrsac (A. Jud.). 

BouRsicAUT, éc. c" de Saint-Perdoux-Issigeac. 

BoERSicocx (Le), c°' de Saint-Ainand-de-Villadeix ( B.). 

BocRsiE (La), éc c" de Montpazier (B.). 

BouRsio , h. c" de Capdrot ( A. Jud. ). 

BocRUT (Le), 11. c°' de Fleurac. 

BoiRi'T (Le), h. c"" de Monsac. 

BoLRiiT (Le), éc. c" de Saint-Marlial-d'Arten.scc. 

BoiRviEL'X, 11. c" de Saint-Marlin-de-Fressengeas. 

Bolrzac, h. c"" de Bayac. 

BoiRZAC, lieu et font, c'" de Roncenac (anc. dioc). — 
Fom Bûi:iiaci (carL de .Saint-Jean-d'Angely)? 

BoiRZAc, h. c"' dc Saint-Pierre-de-Gliignac. — Minière 
de Bourzac app. de la Salle-Verle, 1G78 (Partage 
de Lardinialie). 

Bourzac, h. c"' de Vendoire. — Ceiileiia Bereiucinse? 
(cart. de Saint-Gyliard). — Castelhim Burdacum , 
1 1 10 (év. d'Angoul. Lesp. 78). — Bor:iacum, 1 2.'i3 
(Homm. à l'évèque d'Angoulème, Lesp. 78). — 
Bm-.iaeum , i36.5 (Lesp. 88, Cliâtell.). — Capella de 
Biiurzaco (anc. pouillé. Lesp.). — Bor:ac, xvi' siècle 
(arcli. du cliât. de Pau). 

Prieuré dép. de l'abliaye dc Brantôme. — Anc. 
cli.'itell. dont relcv. 12 paroisses: Auriac, Bourzac, 
B"ul''illc, Gliampagne, Fonlaine, Granges, llaute- 
faye, Nantpuil, Rossignol, Saint-Paul, Saint- Sé- 
bastien et Vendoire. 

BocRZAC (Motte de). — Voy. Mothe-de-Boi rzac (La). 

BoiiRZAniE, II. c°'de Sainte-Marie-de-Cbignac (A. Jud.). 

BoERZENS, h. c"' d'Abjal, i.'io3 (Mém. d'Albrel). 

BoiRZET, 11. c" de Sencenac (A. Jud.). 

BouRzoME (La), h. c"' de Marsac (S. Post. ). 

BoiscAREL ( Le) , lieu-dit , c"' dc Saint-Laurent-du-Cas- 
telnau (cad.). 

BoBSCARBL (Le), lieu-dit, c" de Sales-de-Bclvcz (cad.). 

Boi'scoT (Le), h. c°'' de Saint-Cybranet (B.). 

BoLSOLET (Le), b. c"° d'Alas-do-Berbiguières (B.). 

BocsocET (Le), b. c"" d'Aubas (R.). 

BoEsoiET (Le), éc. c°'de Bergerac. 

BousocET (Le), 11. c" de Fongulau. — Masus del llos- 
quel, i45y (arcb. de la Gir. Beivez). 



DEPAKTKMKNÏ DE LA DOilDOGNE. 



39 



BousotET (Le), terre, c" de Lanquais (cad. A, 109). 
Bousquet (Le), h. c"" de Moiili{;iiac. — lluspiùum de 

Bouquet, i4oo (Lcsp. 2G, Ilomm.). 
Bousquet (Le), éc. c"'' de la Nouaille (B.). 
Bousquet (Le) , éc. c" de Pezul (B.). 
Bousquet (Le), li. c°' de Saiul-Aiidié-Alas (B.). 
Bousquet (Le), aiic. rep. noble, c°' de Saint-Cvprien 

(B.). 
Bousquet (Le), b. c" de Saint-l'ardoui-Vielvic (B.). 
Bousquet (Le), anc. prieuré près Sainl-Privat, i3o8 

( ltin.de Clément V). — Eccl. delBosc, i5â6 (pane. 

de l'évèché). 

Patron: saint .Martin. 
Bousquet (Le), c" de Taniers. — El Bousquet, 1 ?i8i. 
B0U.SQUIE (La)? c" de la Monzie. — La Bosquia, 

alias de la Barranin , 1 65a (Liv. Nof. 5). — Vilt. de 

la Bousquie, i(io5 (Acte nol. ). 
BoDSSAC, lica-dit, c" de Limenil (cad.). 
BoussAC, m. isolée, c" de Saint-Mesniin (S. Posl.). 
BoDSSAC (Le), 11. c°' de Brantôme (B.). 
BoussAGUEL, 11. c" di' Marnac (B. ). 
BoussABiE (La), c"' de Nenvic. — Maijn. de ta Bossa- 

rie, i53o (cli. .Monrcin). 
BoussAniE (La), li. c"' de Villars (S. Posl.). 
Boussat, 11. c°' de (;laiK(li (B.). 
BoussAT, 11. c"' de Moiitclar. — Bouasac (,S. Post. ). 
BoDSSAT, 11. c"" de Bazac-sur-l'llle. 
Boussat, éc. c°' de .Saint-Pardoux-de-Belvez (B.). 
Boussat, Ii. c" de Saint-Bumaiii-Moiitj>azicr. 
BoissE.NAT, 11. c°' de Saint-Marlin-de-l'rcssengeas (B.). 
BoussEIlA^, h. c°* de Pontours. 
BoussiEn (Le), Ii. c"' de Sainte-Innocence (A.Jud.). 
BoussiNET, éc. c"' de Pezul (B.). 
Boussm\A>D, h. c" de .Maiizeiis (B.). 
Boi,sso> ( Le CuAMP-DE-) , lieu-dit , c'" de Boisse ( A. J iid.). 
BoussoMÈDE (La), 11. c" de Clianlérac, i538 (Le.sp. 

60). 
BoussoUL, 11. c°' <le (^apdrol (S. Post.). — Korèl où 

lurent pris les bois |)Onr la construction de Monl- 

pazier (Les|i. ). 
BouT-TiEs-\ Eiu,\Es (Le), 11. c" dc Beryerac. 
BouTEiLLEiiiE ( La ) , II. c" (le Boutcilles. 
Bouteilles, réuni à .Saint-Sébastien, c'", c°" de Ver- 

teillac. — Bolella, 1 099 (arcli. de Saint-.Aslicr, Lcsp. 

3o). — Botelhat (pouillé du xiii' siècle). 
Voc. Saint-Pierre. 
Bouteilles, h. c°' de Borrèze (S. Post.). 
Bouteilles, h. c"' de Campajjnac-lez-Qiierry. — • B'iu- 

teil, i-jhti (leur, de Saint-Pompon). 
BoCteilles, c°' do .\aillac. 
BouTEL, b. c°' de Campagnac-Belvez (A. Jud.). 
BoUTETiècilK, éc. c"' du Bujjuc (A. Jud.). 



BouTF.T (Le), anc. rep. noble, c"' île C.balagnac; dé- 
truit. 
BouTETiEs (Les), b. c"' de Montl'ancon (B.). 
BouTUinE , lieu-dit , c"" de Vezac ( cad. ). 
BouTiNAs, b. c"° de Vern (B.). 
BouTosE (La), b. c"' de Bassiliac (B. ). 
BouTou , domaine, c"' de Saint-Pardoux-\ ielvic ( lî. ). 
BouTouMAniE? c"' de la Cbapelle-Faucber. — Mai/- 

nani. de la Boulouniarye , lAgi (0. S. J.). 
BouTouïHE (La), ruiss. qui se jette dans Tille, en lace 

de Monesteyrol , et donne son nom à un village de la 

c°' de Saint-l\Iartial-d'Artensec. 
BocïANDiiE (La), ancienne maison noble dans la ville 

de Monlignac, i7.'io (coll. de L). 
BouïEU , b. c°' de l'omporl ( lî. ). 
BouïEniE (La), h. c'" de Saint-Marlial-de-Vive\rol. 
BouïEBiE (La), 11. c'"' de Saiiit-Panl-<lc-SeiTe (B.). 
BouïcEAS (Las), lieu-dit, c"'de Beaurone (cad.j. 
BouYGEAs (Las), h. c"' de Tbonac. 
BouïGES (Les), lieu-dit, c™ de Terrasson (cad. ). 
BouïsuE (La), 11. c"' de Cabans (B. ). 
BouïGUE (La), b. c'" de la Cassagne (B.). 
BouïGiiE ( La ) , c°' de Creyssc. — Maynam. de l,ns lloij- 

guyas, i45o (Liv. N.ga). 
BouïGUETTE ( La ) , lieu , c°' de la Monzie-Monlaslruc. 
BouTGUiLiiou.NETS, lieu-dit , c"" de .Monlmadalès (tcrr. 

de Lanquais). 
BouïGïs, m'", c°' de Saint-Avit-Senienr. 171'! (Acte 

not.). 
Bouïjoix, 11. c"' de Bardoii (S. Post.). 
Bouïou ( Le) , éc. c"" «le Pral.s-<le-lielvez ( B. ). 
Bouïou (Le), b. c.°' de Saint-Sernin-de-l'Herm ( It. ). 
Boiiïoux (Les) , éc. c'" dc la 'J'rape ( Ii.). 
BouYRADou (Le), lieu-dit, c°° de laTour-Iilancbe (cad.). 
Bouïssicou (Le), lieu-dit, c"° de Sainl-Laurent-sur- 

Manoire (.A. Jud.). 
BouïSsiEBAL, II. c"" d'Ala.s-rÉïêque (B.). — llahitatio 

iioslia de Bmjeheralli, i33i (Lesp. Ev. de Hurlai). 
Habilalion des é\é(iues de .Sailat. 
Bouïssoi (Le) ou Buiss()>', b. c"" di- Lancpiais. 
Boi ïssou (Lk), 11. c'" de Sainl-Laurenl-de-Caslelnaii 

(B.). 
BoLïssou (Le GiiAND-), taillis, c'" de Sainl- M.irliii- 

l'Astier (cad.). 
Bocï.ssoUG\Es (Les), lieu-dil, c" de Sonizac ( ç.id.j. 
BoiïSSOUVAL, lieu-dit, c"de Prat,s-de-Cailux. 
Bouvssoi NASSA, taillis, c°' de lireuil-Vern (A. Jud. j. 
BoLïs.souNET (Le), b. c"° de liaiiipagnac-lez-Oiicrcy. 
IfonssoUME (La), Ii. c'' de la (>ha])ellc-au-ISaicil. 
BouïssouME (La), beu-dit, c" de Sainl-Alvére. — l.a 

Bouysmme (cad.). 
BouissouNiE (La), b. c"'de Sainle-Natalèiie. 



ûO 



DEP.AP.TEMENT DE LA DORDOGNE. 



BoiiïssoiiR , 11. c"' (le Marsannix. 

BoiizELT, h.f°'de !\Ioiiostier(A.Jud.). — Anc.rep.nolile. 

Botzic, c'", c°° dp Donie. — Baiicuiii , i aSS (Lesp. i6, 

Dôme). 

Prieuré (0. S"-Ben. ) dép. de Talib. de Souillac et 

ayant baule justice sur la paroi.ssc, 1760 (Alm. de 

Guy.). — - Voc. Saint-Marlial. 

Patron : saint Barthélémy; coll. i'évéque. 
BoïESCAi, , c"' de Sainl-Jean-d'Alaux (Lesp. 9.1). 
BoïCHADEM ? c°' de Mensijjnac. — Teneiicia vnc. Boy- 

chmhnt, lago (Lesp. Homm. d'Oliv. Begon). 
RiiïciE (La)? c"" de Grignoi. — Ln Boijtia, 1^71. 

— Ln Botjcia, iio6 (Lesp. Inv. p. Milon). 
BoïER , h. c°' de Gaulegeac. 
BoïEft , 11. c"" de Lanquais. 
Boïnn, h. c"" île Puniporl. 
BoïER, éc. c"' de Preyssac. — Bnnycr (B.). 
Boïs? c"" de Grignoi. — Bnylia de Baya, 1 -ih?) (arcli. 

de Pau, comtes de Périgord). — Domnx de Boys, 

1 ■'171 (Dives, I, p. 77 ). 

Ane. rep. noble dans le château de Grignoi. 
Brabaume, éc. c" de Saint-Caprais-Eyniet (B.). 
Brachet, h. c"° de \fonlagrier (B.). 
BRACo>'riERiE (La), 11. c"° de .Sainl-Pierre-de-Cole. 
Bracou , m'" sur la Lidoire (Cass.). — Bracaud (A. 

Jud.). 
Bracou (Pecii-), lieu-dit, c"" de .Siorac (cad.). 
Bracoi;et, éc. c"" de Saiul-Michel-Vélines. — Saiicla 

Maria de Bvacau , 1 1 80 ( Lesp. 33 , don. à l'abb. de 

.Sainl-Florent de Saumur). 
Bradés, 11. c"' de Campagnac-lez-Quercy (B.). 
Brageac, iV. c"" de Florimont (B.). 
Brace-NÈ(;re, éc. c"" de Fleurac(B.). 
Braoeïrat, h. c"' de Boisseuil. 
BRAG0l'^AT, 11. c°° (le Fonlenilles (B.). 
Bragounat, h. c"' de Saiut-.Sernin-de-rHerm (B.). 
Bragrkise (La)? c"" de Saint-Meard-de-Mussidaii. — 

Mayiiaiii. de la Brngriosa, i3o8 (Périg. Alon. Ilisl. 

'11, n. 1). 
Bragi'E (Fo\t-de-), c"' de Belvez. 
BnAGiiEiL ou LES Quatre-Sextérées , c°' du Coux. 

Maiisas de Bi-ogncils . lifiS (arch. de la Gir. Bi;|a- 

roque). 
Braguette ( Pecii-de-la-), taillis, c°' de Sainl-C.yprien 

^cad.). 
Bragus, h. c°' de Journiac (B.). 
Brajot, h. I-'" de Gageae-Bouillac (A. .lud.). 
Brajot (Le), h. c°' de .Saint-Crépiu-de-Ricbemont. 
BRAMA^■A^, lieu-dit, c°' de Belvez. — Affariiim de lira- 

ma/aii, 1 oGy (Test, de Guillaume Aymon). 
Brajiafajv, éc. c'"' de Bergerac. 
BnAMAFA\, lieu-dit, c"' de Doiiville (cad.). 



Bramafan-, c" de Fossemagne. — Brame/on. i-i5 

(Acte not.). 
Bramafan , Lieu-dit, c"' de Lanquais (cad. A. ). 
Bramafan, domaine, c°' de Saint-Naixent (A. Jud.). 
Brame (La), forge, c" de Vert-de-Biron. 
Bbamejat, h. c'^de Marquays (S. Post.). — Bramezac 

(cad.). — Brameygeac (B.). 

Ane. rep. noble ayant haute justice sur Brarnejat, 

1760 (Alm. de Guy.). 
Bramide, h. c" de Sainl-Georges-de-Blancanc!.'S ( B. ). 
Branchât, h. c" de Montplaisant (B.). 
Brandal (Le) , éc. c°' de Bergerac. 
Brakdal ( Le ), lieu-dit , c°° de Lanquais. 
Bbaivdad, c"" de Neuvic. — Domaine dép. du fief des 

Cinq-Ponts, 1671 (Courcelles, Généal. de Taille- 
fer). 
Brande (La), lieu-dit, c°' de Coulounieix. 
BRA^DE (La), lieu-dit, c" de (jrignol. — Las Brundas. 

anciennement /ns ficy)'on)H«.5, i533 (Dives). 
Brande (La), c°' de Lusignac. — Mayn. de la Branda , 

1/168 (0. S. J.). 
Bravde (La), c" de Saint-Pompon. — Mansii.i de la 

Branda, iSSg (arch. de la Gir. Belvez). 
Brande (La), éc. c"" de Sarlat (A. Jud.). 
Brande-del-Reï (La), lieu-dit, c°° de Saint-(iennain- 

et-Mons. 
Brandes (Les), c°° de Vallereuil. .^ .1 las Braiulas de 

Lmiinajpie , 1698 (Acte not.). 
Bra\dines (Les), éc. c"" de Bergerac. 
Brange (La), met. c"' de Limeuil, 1671 (Acte uol.). 
Brancelie (La), c°'' de Vanxains. — Ane. rep. noble. 
Branle (Le), lieu, c"' de Boisseul. 
Bram.e-Bri:So, h. c"' de Beleymas. 
Branle-Pelle, b. c°' de Saint-Fronl-di^Pradoux (S. 

Posl.). 
Brantolme, lieu-dil, c'" de Abuitagnac-la-CriMnpse, 

lOSo (Acte not.). 
Brantôme, ch,-l. de c°", arrond. de Périgueux; petite 

ville située au confluent de la Drone et de la Colle. — 

Brffiisfo.imo (Ueginon, Cliron. lib. 2, adannum 769). 

— Mon. Branlnsmii apiid Petrncorios , 817 (concile 
d'Aix). — Mon. Saiirli Pétri aique Innocentis Sikarii , 
qiiod Branlohnn vnrntnr, 987 (Ksliennot, III, 28g). 

— Alihatia de Branllinlmio (anc. poiiillé, Lesp. 27). 

— Mon. Brantosnirnsc , Branlosaie ( Ademar de 
Chabannois, ad anmiin gg'i). — Branlh(dnwnsis con- 
renhis , i38o (P. V. de P. des Mortiers). — Bran- 
lluimen , 1 '1 1 1 (Lesp. Lettre du capit. de Montijfuac). 

Cél(''bre abb. (0. S. B.) fondée par Cliarlemagne. 

Prieurés à la nomination de Fabbé de Branlôme : 
Bonrzac, (^anlillac, Condat, Sainte-Foy-de-Longa, 
Sainl-Juheu, Sainte-Liice (Lesp. vol. 10); il faut y 



DEPARTEMENT T)E I. \ DORDOONE. 



/il 



ajonler Bourdeillos, Manzar, Mareuil et Moiilajp'ier 

(pane, de l'év. 17/1//.). Les doniaines de Tabb. élaienl 

divisés en quatre i>révoli'.s : Preposidira de l'erdu- 

oio, de Podio .Arclianibaudi, de Pomcriis alias de 

Priineriis et de Capellà Monlis Maiirclli (idiV/. ). 
\ oc. lie l'é/;lise paroissiale : Notre-Daïuc. 
Cliîllell. s'élcndant sur 3 paroisses, i36") ( Lesp. 

vol. lo) : Branlôme , Caiitillar et Saiul-Pardou.x- 

do-Keix. 

I,es armes do la ville de lirantoiiie sont : irazur 

à une fttSLC lïari'eril . cliiiri;i-e de '.i lioiia de satile, nr- 

comjiaipiée de 3 Jleiirs de tijs d'or, deux en rlief cl 

nne en pointe ((Iliron. du Périjjord , t. I ). 
KntsMic (La), t"' de la Lindc. — Mnijnaïu. de la Knii- 

miti . 1 AOo (I.iv. Nof. p. Xo). 
BnissAO, dit le (jniM)-liniss\c, c°', c"" de Monta;;rier. 

— lirnsinnim (poiiillé ilu \iii' siiclc). — lliiinsuc . 

i38i (P.V.M.). 

Ani. rep. noble. — Justice sur Hrassac. fjliii 

( Alni. de (juv.). — Patron : saint Pierre-ès-Liens. 
BiiAssu:, c'" rie Luss.nc. — lUperiu de lii(usac. i.'iyo. 

^ — liamac. i53.') (Lesp. 05). 
Bbassic (GiiAM>el Pïtit), b. c'" de la Rouquoii" (B. ). 
BnissKiiES (Les), lieu-dit, c"' de Tni-sic (cad.). 
Bfiis>Ei;iEs (Lrs), b. c"' de Manzac (.S. Posl.). — IV?- 

<i«»i ISriuisadense, la^i (Lesp. 3i'i.arTb. de Saint- 

\slier). — /.(Il liemsiidio^ , l37-> (Pi-rij;. M. 11. 

'm, 5). 
BnAiLCK (Hai r et liis), b. c"' de Cabiac. — lirauleiu . 

1 'i(i7 (arcb. de Pabiel). 
BnivvT, lieu, c" de (inrdonc. 
BiiEDiEn, cbapelle, c" de Maureiis (B.). — Dumus de 

lireda. dioe. Pelrni;. l'if] (Lesp. Bull. Jean .\Xllj. 
Maison de l'ordre de luandinonl, unie au jirieuré 

de liarri;;e, dioc. d'.Agen. 
Bnix.vrmi (Le), lieu-dil, c°' de Beynac (cad.). 
RnÉGE (La), r'' de Cbantérac. — Landes dites de lu 

Ih-ège (inv. du Puy-Saiiil-Aslier). 
BnÉCE-DAi.i.ES, b. i"^' d'Aubns. 
Riir.(;EcÈr.E (Bost-), lieu-dil, c°' de Taniiiès (cad.). 
Urécidocx (Les), b. o" de Faii;;ueiolles. — Gmllio- 

nets, i()5i (llonun. arch. de la (iir. |. 
BnEc.iÉFioix, 11. c" d'Ilauti'rurt (A. Jud.). 
Bnciu ELADE, c"° de Canes. — Factinn de ta llrej^nn- 

lada, i/i.")() (arcb. de la Gir. Bclvcz ). 
Breil, bois, c" de Saint-Sauveur. — 1/ Ihvd. ili.'xj 

(Acte noi.). 
BnEiL (Barte-del-), taillis, c"' de (iaulejjeac (A. Jiid.i. 
Breil (C(iste-del-), taillis, c"' de Piessij;uac ( .A. Jud.). 
Bbeil(Le), bois,c" de Bersac. — A! Breilh . i .'i i i 

(ch. .Moiircin). 
Breil (Le), b. c°'de Boisse. 

Dordogne. 



BiiEiL (Le), lieu , c'" de Cabans. 

Breu. ( Le ) , b. c'" de Grives ( lerr. de Saint-I'oiupon ). 

Breil ( I.e) . Ii. c'" de Lanquais. — Aiiciennemenl Mai;- 
dalès. l'ifi'i. — El llriielh, liJoG (arch. de Lan- 
quais). — El lireilh, i557 {ibid.). — Uepuirc de 
Madidès. \-jhl\ (ibid.). 

Breil (LE),b.c"'dc Mauivus (A. Jud.). 

Breil (Le), lieu-dit, c" de Monsac. 

Breil (Le), lieu-dit, c^dc Montant. 

Breil (Le), taillis, c" de Saint- Amlré-A las (A. Jud). 

Breil (Le), ténein. c"' de Saint-Auliin-de-Laïupiais, 
dép. du fief de la Barde (terr. de l.aiiqiiaisl. 

Breil (Le), c"" deSaiul-Léiin-Lssigeac. 

RiiEiL ( Le) , 11. c" de Sales-de-Belvcz. 

Breii. ( Le), b. c"* de Taunieis. 

I'rei\, b. c"' de Saiiit-Pardoiixla-Biviéie. 

Brei\, b. c"" de Saiul-Sulpice-de-Roinaj;riac (B.). 

Brele (La), pré et lieu-dil dans l'' \allon. c"' de Lan- 
quais (cad.). 

Brenac, >ill. c"' de Monti(;iiac. — l'ossati rittw de 
Ueenuc . I3.")i (arcb. do Pau, Saint Amand-de-Coli). 
— /jrcnai(poiiillé du viii' siècle). — Snncl. Geor- 
l^iis delirenuco, i.'iSi (Lesp. '■\-j). 

Ane. ville clo.se et prieuré dép. de l'abb. de .Sainl- 
Ainanil-de-Coli. 

Breml (Le), h. c°' de Borj;eiac. 

Brevoltrev (La), bois, c"" de Mayac ( A. Jud.). 

BRi;H(LEs),b. c°'d'Ales(B.). 

BiiKsoiiARDiE (FjA)'? c"" ilc (iruii. - fenciilM de tu 
liiescliaidia. . . 1/175 (l)ives. 1, lii.'i). 

Bresidul , met. c" de Fouj;ueyiolles (S. Post. ). 

Bressac, doni. c'^de Sainle-1'oy-de-Loiijja ( A. Jud.). 

Bresls (Les), éc. c°' de Mainac ( B.). 

liiiET (Le), II. c"' de I\lonta(;rier(B.). 

B11ETAI1.LAC? — Ercl. de livetnithir . nretiip. de E.rid<dio . 
1 "iS'i (pane, de l'év.). 

Brehm.es, II. c," de Bcaussac. 

Bretarie (La)? r" de Saint-Laureut-de.s-Bàloiis. — 
Maynuin. delà llrelaria, l'iôT) (Liv. NoL /16). 

Brktexord, 11. c°' de .Montpeyioux. — Sancta Manu de 
llrelliiinur vel Ureltienor, 1081 (abb. de Saint-Klo- 
rent). — Bretonorium, 1 I9,-.!. — Urelenoe, 1 i8{i 
(Lesp. 33, confirni. à Pabb. île Saint-Florent). — 
llrelenos (pouilb' du vui' siècle). 

Prieuré annexé aiic' à celui de Monlcarrel. 

H11ETEMU1I), anc. l'orèt, c"" di' VillcIiancbe-de-Loii- 
cbapl. — Foresta de Hi-elewi.r . 1 3o() ( lerr. arcb. de 
B. ;a88). — Fo)('t de .Suinl-Ctait ou //rc/ummv/ (.Soiis- 
préf. de lîeqjerac, cailon La lle.iside, an x). 

Bretexos , c°' de Campagne. — Foii Eapina sire lire 
tenns. 1 st).') (Lesp. /17). — Tentmenl de la Fnj;c nu 
llreloiinoiis (arpent. 1C77). — Anc. rep. noble. 



Ù2 



DEPARTEMENT DE LK DORDOGNE. 



' lie Oh ilusset. 

■ (lu Jnmillac (5. Post.). 

H'. 



lo Siiinl-Paul-la-Rocl: 



(10 



th't'tenonfi 



BnETESOS, 11. 

Bretenos, 11. 
Breteko.s, L. 

(B.). 
BRETiG.\Er. vs, 11. I-'" (Ir (jiiiilaiires. 
BnETosEsguE, 11. (■"' do Liissas, i53.5. rtppoiiHnnl du 

repaire do i\iij;o-l"olquier (Losp. fiô). 
Bueto.me (La), h. c°' de Proissans. 
BnEToc(PLAisE-DE-), c"'deRoii<nieMo-d'lîymeH.\. Jiid.). 
Bretoux (Les), li. c"' de Cornille (B.). 
lÎREToi'x (Les), 11. c"' du Coux (B.). 
BnETTES, éc. c"" do Campagnac-lcz-Qucrcy (If.). 
Br.Ei IL, f'^d'Anosse. — lirolkhim , ilii>i ( Losp. So ). 
Breiil, (-"' de Saiiit-Alïère. — Cosin di' llrvlliin. 

i'i55 (Liv. Nof. i5). 
Bueul, h. c'" de Sensenac. 

BliEIIL (.A L'KTAMi-I.E-), laiUlS, c"' de S,'iilll-(li'l\ I \. 

.Iiid.). 
BntiiiL ((iBAM) et Petit), Ii. r'"' <lo la Kiirce ( R.). 
Brki II, (<!iiAMiE-iiE-), oc. c" de Oliaiiipajjiie (B.). 
BiiEi IL (Le), c"'' d'.Ajal-Tlienoii. — Ilm^pidnm do fh-n- 

lio, 1 .S()5 (Lesji. 2()). 
Breiiil (Le), 11. r"' d'Aliir. — liop. noldo. 
BiiLLiL (Le), oc. (■'" d'Aiiriai--de-Bi)iirzac ( B. ). 
BiiECH. ( Le), h. c"' de Ueaiiregaid-Villaiiililanl. — 

— Ili-olinm, i3i7 (Périg. M. II. au ■?.). 
BnEiuL (Le), li. r"' de Boaurone->iouvic. 
BiiEiiiL (Le), II. c" do Bourjj-do-Maisons. 
BniiiiiL (Le), Ii. i'"' du lînjjue (B.). 
Brelil (Le), éc. (■'"■ de (laslelnau ( lî. ). 
BiiEi IL (Le), <•"" lU- Celle. — !.,' Ilirinllt. iC>->t) {\Hr 

nof.). 
BnEuiL(LE):' — liroUuiii (le la Miirclui . i:>,,")'i (cari. 

de(;lianrolnde). — Burdavin ilcl llriilh df la Mnrrlia 

tilnd.). 
BiiEiiiL ( Le) , II. I-"" de la Cliapelle-aii-Bareil ( B. ;. 
Bri:i:il(Le), li.'ii, c'"' de Olialros. 
BiiEiiiL (Le) , 11. c'"' do Coudai , c""de Cliain|iaj;iiac( I!. ). 
BnEiiL(LE), li.c""(leCor.;n:ic(B.). 
BnEiiL (Le), lieu, c'"' du Coiix. — Aiir. maison inilile. 
BnEi il(Le), l'c. c"" do Ciimonl (Ii. ). 
BiiEMiL (Le), oc. c"" iPEyzeral, (B.). 
Biielil(Le), li.c"-.leFanlac (B.). 
BliEIIL (Le), 11. c"' rie Grives (B.). 
BnEi;iL(LE), >;•. c"' il'lssar (B.). 
Br.EiJiL (Le), i'C. c'" de .lourniac. 
Buelil (Le). Ii. e'" de la Liiide. 
BiiEiiiL (Le), 11. c'" de Marnac (B. ). 
BnEiiiL(LE), 11. c'" de Marijiiajs (B. |. 
BnEiiiL (Le), vill. <•"' de Mensignac. — findiiim, i ayo 

(ch. .Mourciii). 
BuECit, (Lt). h. ("" di' Millac-de-\(iiilr(iii (,S. Po.sl.). 



Bredil (Le), 11. c" de Montagiiac-la-( j-eiiipse. — 

Breulh, 1G70 (.\cte riot.). 
BnEuiL (Le), oc. c"' de Monlignac-sur-Vézère. 
Breuil (Le), 11. r°° de Montroii. — BroUnm , vin^sièclo 

(Losp. 81). 
Breuil (Le), met. c"' do lloiileydior. 
Breuil (Le), éc. c°' de Negrondes (H.). 
Breuil (Le), lieu, c°' de Payzar. 
Breuil (Le), c°' de Saint-Autoiiie-d'AiiLeroclie. — 

Hospitiitm de Bvrdhio, 1A07 (GénéaL de Bastigiiac). 
Breuil (Le), sect. de la c°' de Saint-Antoiiie-de-Brouil. 

— Bnieiilh (poiiillé du xiif siècle). — llndium, 
i3o(5 (torr. de Montravol, 11° 388). — lindluim . 
i/iSO (Lesp.). — Breuilh (Cal. adm.). 

Voc. Saint-Pierre. 
Breuil (Le), taillis et cliât. c"' de Sainte-tjioix, r°° de 

Beaumont (A. Jiid.). 
Breuil (Le), denx éc. c"" de Saiiit-Geniez (B.). 
Breuil (Le), c'^de Saint-Jcan-d'Alaux, 1 '19:! (inv. du 

Pny-Saiiil-Astier). 
BnEiiL (Le), il. e"' de Sainl-Laiircni-ili-CasIolnan. — 

Miisux dii Briiplli , l 'i."};) (arcli. do la Cir. Bolvoz). 
Brei IL (Le), II. (■"' de Saint-Marlial-de-\ ivoyrols. 
liiiEiiL (r.,E), lien, c'"' (le Saiiit-Martin-(!os-Ciiiiil>os. — 

Tmi'.m. di: Brniin, 1822 ( Les|). 5y). 
Breuil (Le), c"''de Saint-JVaixent. — El llniolh, 1/178. 

— Foret di'p. de la roniiri'"' do Sainl-Maixonl, 
1 .'iii'j ((). S. .!.). — Ane. liel', anireineni lu Biiiimi- , 
il'ih (Not.de B.). 

Bi.EuiL (I-e), ('■c. et m'", c"'' de Sainl-l'iiTro-de-Km- 

gio. — Umsiiitinin de Hvnihtn . 1 .'i '1 1 H\éné;\\. de 

liasligiiac). 
Breuil (Le), ('C. c"''dcSaiiit-l'ninpoii. 
Breuil (Le), Ii. c"' de Sainl-Bapliaël. 
Breuil (Le), lieu, c"" de Saint-Victor. — Mniisiis d, 

Ih-olh, i3o8 (Périg. M. lî. '11. ■'.). 
Brei IL (Lf.), soclinn de la c"'' de Sal(\s-de-B(dvoz(ca(l.). 
lÎREi II, (Le), 11(011 irniio lianloiic (|iii ddiiiiiie la ville dr 

.Sarlat. 
Breuil (Le), domaine, c'"' de Sa\igiiac-le-l)rier. 
Breuil (Le), liou-dit, c"' de Trélissac. 
Breuil (Le), Ii. c°' de Trémolac. — Tenem. de llmllnn. 

i'i70 (Liv. Nof. 59). 
Breuil (Le), Ii. c.'"' do Valloreuil (B.). 
Breuil (Le), lialiit. c°' de Verloillac. 
Breuil (Le),1i, c" do Verloillac (B.). 
Breuil (Le), c°', c°° de Vern. — Brulh (Lesp, 37, 

pouilli' (lu xiii" siècle). — Bvnliinn, 1376 (Losp. 

Cdiap. de Saint-Front). 

Patron : saint Roch; coll. l'oviMpio, 

Ane. rep. noble, ayant haute jiislice sur lo Breuil. 

1 7l)0 ( Alin. de Guy.). 



DÉ PART KM KM" DK I. \ DOliDOONE. 



Zi3 



BiiEiii. (Le), 11. (" <le \eyrinps-Dome (li. ). 
BiiF-ni. (Le), scct. de la c" île Villamblard (cail.). 
BiiEiiL (Le Bost-dk-), h. c"' île SainKicnnaiii-des- 

Prés. 
BiiKuii, (Le GnwD-). II. c" de Sainl-Martial-do-Va- 

letle(B.). 
Brbuil (Le (jbano et lk I'etit), Ii. c"' de Saint-Clia- 

massy (B.). 
Unurii. (Peut-), (•c. près de la ville de Noiitron. 
Biiei:ii.-de-l\-Hemilpiiie (Le), lieu, c"' de la Cliapi'lli- 

(!rrsij;nac. 
linerii.LMX, lieu, c°' de ïocane. 
Brriii.let (Le), h. c'"'de Veyrines. 
l'iiiET^soi: (Le), l'iiUs. afH. du Drol, <|ui prend sa soiirre 

à Sainl-Cassien. 
Brial (Le), c" de Saint-Marcel. — Ten. ilet Hriat. 

1780 (Acic mil.). 
Briançov, c"' do Vertoillac. — .Viir. rcp. nolile. 
Bruxds (Les Petits-), li. 1°' de liazar-de-.Saussij;»ac 

l'iiiuvTis, c'" de Tocaiie, 177a (Lesp. Di'iioiiilir. de 

Mniilardil). 
Bria, 11. c°' delà Uou(pielle-<rEyiiiel, i()(i()( .\ilc iiot). 
Brias (Le), r°' de Boiii(;-de-Maisoiis (cad.). 
BniAs (Le), Ii. c"" du Porl-do-Sainle-Foy ( A. Jiid.). 
liRiASSE (La), 11. r"' de Bergerac. 
BniAssE (La), lieu-dil,c" de Liorac, i7'.iH (Vol. île 

Mouleydier). 
Briasse (La), pré, c" de la .Monzie-Monlastruc (A. 

Jiid.). 
Briasse (La), Ii. c"° de Mussidan. 
Briasse (La), lioii-dil, c'" de Saiiit-Filix-de-Villadrix. 

— La Ih in»e ou Defeix, iG5G (Acte iiol.). 
Briassoi (Le), lieu-dit, r°' de Castel (cad.). 
Briassou (Le), lieu-dit, r°'' de Tursac (cad.). 
Hriai LET (Le), 11. c°' de Saint-Esièiilie. 
Brii;\rras, 11. c"' de Sainl-Médard-di'-<inîSon. 
BaiDiniAS, 11. c"' de Sainl-Eslè()lie-Nunlron ( B. ). 
Bride (La) , rue à Périjijueux. — Plulea vocata la lliulit . 

t'iSo (Péri(;. M. II. 7). 
Bride.veciiie ( La), h. c"' de Géiiis (.S. Post.). 
Briderie (La), éc. c" de Saint-Pardoux-la-Bivière. 
Hridet, 11. c" de Bergerac 
lÎRiDisTÉME (L\). II. c"" de Thenoii. 
Bribouie, c" de Boullijpiac, c°" de .Sij;oiilés — lliin- 

(hirium (rail, de la (jrande-Same). — Hnijdiirii , 

1 ■'.•j(i (douai, à Boliert dWrbrissel , Lesp. Ii7). — Ciis- 

Inimdi' Bridoira , Itridntjra, 1 278 (Hoinin. di' Mai;;. 

de Turenne). — Hridoria, i3/i3 (Lesp. llomni. à 

Pév. deSarlat). — Bridnuijre, I7'i3 (Acte noi.). 
Ane. rep. noble relevant au siv' siècle de la clià- 

leli. de Bergerac, et ayant depuis bailla jiislicesur 



Biliagnac , .Singlevrac , Bonllîgnac. i7()o (Alni. de 

Guy."). 
Bridoïre ou Saime-.^ii.aïe, <■"' de Saint- .\uloine-de- 

Breuil, 17a?! (llomiii. de Moutravel; atrb. de la 

Gir.). 
BniE, c"' de Sainl-Marlinnle-Frcsscngeas. — Ane. rep. 

noble, i33'i (Lesp.). 
Brie (La), éc. c"' de Bergerac. 
Brieijdet, b. c"" de Saint-Estèpbe. 
Brignac, bourg de Linicuil. — lliisjiiinifn de liriuliac. 

i.'iôç) (Pliili|iparie, 88). 
Brioac, h. c'"' de Saiut-t^baiiiassy, i 'i5() ( Ii.). — Mmits 

de llriiikac {arc\t. de la Gir. lielvcz). 
liaiuxAC, b. c"' deToui'toyrac (.S. Posl). — ltri>;iius. 

i75K(.\'ot. de P.). 
Bbicvac, 11. c"' du Vieux-Mareuil (.S. Posl.). 
Brillone (La), h. c"' de Lanquais, 
lÎRiMiiE? m'" sur le Caudaii, v"' île Siaint-l''éiix-lii- 

Linde. — Mol. de l'rinliiu, i3'i'i (Périg. M. 11. 

'11, .')). 
Briolet (Le), b. c" de Saiiil-Ksièpbe (S. Posl.). — 

Le llniiitdcl (Ami. d\igric. de la Dordogne). 
Brioiets (Les), c"' de Saiiil-Mayine-de- Péreviol , 

1780. 
Bris, c" d- Sainl-Just. —lins. i3.>'i (Coll. de L;in- 

quais). 
Brisome (Li)? c"' de Vallereiiil. ^ /.« Ilnsoina. 

i3i!o (Périg. M. II. t. II). 
Brocarie (La), près de Belvez. — I la llidcana . 1 /i.")i| 

(arcli. de la Gir. Belvez). 
BnocARiES, éc. c" de Varennes, aulieiunil dit la lii- 

i.'ière (terr. de Lanipiais). 
Brociia\cie (La),c'" de Gu))jat (B.). — Aj/'aiiu)n de la 

Ih-ucliandia , laa'i (PiVig. M. II. i!. 3). — Brou- 

chancie (A. Jud.). 
Bk'iCIIArd, c"' de .Saiut-Ki'Oul-d'Aleiiips. — \nc. lep. 

noble (Cliron. du Périg. II, p. 1 78). 
BnoLiE (La), lieu-dit, c"" de Gastel. 
Brolie (La)"? c"" de Montaiil. — .1 lu llndia . i>,-]'.i 

(msde Woir.). 
BiioviEUA (La) ''lieu dit, c"''de .Sainte-Hadegonde. — La 

Bromei;(i jusia molam de Uncapina, 1370 (Hoiuiii. 

au roi d'Angleterre, (iaignères, vol. 11). 
Broscavaca'? c"" de Sairit<'-Foy-de-l!c'l\i'z. — .1 /</•■,.<. 

ranaca, i3.")i (lieKiz). 
BlioTA,anc. nom du moulin dit muidin lliàlr. c"" de 

Saint-Paul-de-.Serre ( Dives). 
BiiorciiAUD, c"'', c"" di' Tlierioii. - Ihuclial (pouijic' 

du xiu" siècle).— Ilimliulli (Lesp. 88, Cbétell.). 

— Ilnirhal, 1 4.')3 (Lesp. 7()). — llmrhuiil , 1 .')G<) 

(pane, (le l'év.). 

l'.ilron : saint Piirre-és-Liens; loll. i'i'vèijue. 

6. 



àU 



DEPARTKMENT DE LA DORDOGNE. 



!jiUHi)iciiiEiT(s (l,\s). 1,'iiHis. c"' de Saiiit-Aslier ( \. 
JirI.). 

Br.oi nissiii X, Inillis, r"des Lesclirs ( A. Jud. i. 

Bnoii-m -Lai:, liou-dil, c"" de Sainl-Cyprien (rad. ). 

Br.oiGEZins (Liis), !). c"" de Saiiil-Cliamassy (B.). 

Bllnl:(l^f)ll (Le), éc. c'"' de Dôme (tacL). 

Bnoni.i.AC , li. c' '' de Belvez. — l^iiMi apptdi' ni Tii-ninUnr 
(Belvez, reg. i 46a ). 

lîiKii iLi.AC, 11. c"" de (jéiiis (S. Posl.). 

iinniiLi.Ac. éc. c"" de Saint-Félix-de-Boiirdeilles (S. 
l'ost.). — Briilhacun) , i/ioo { Lesp. Hoiiini). 

lin<)i;iij,u;,lieu-dil, c"'de S'-Pardoux-la-Rivièrc (i-ad.). 

BnDiii.i.AC (Le Petit-), h. (•"^deSaint-Médai'd-d'Exci- 
deuil (B.). 

Brdi illA(;iiei, lieinlil, c" de Mairillai ( \. .liuL ;. 

Bkomlus, m. Lsolée, r"' de Saint-Anjrel (S. Posl.). 

Bnoiii.r.is (A cas), taillis, e"" de Toiirlouac (.V. Jiid.l. 

Bnoiiii.i.AT (Le), Ii. i;°' de liégiiillac-de-liercles. — 
Ih-un'dittI , 173.") (.Acte oot.j. 

Hrouu.litoi \ (Les), h. c"' du Onix ( B.). 

BnoiiiLi.n D, II. (■"'' de Biias. 

Biioi ii.m ii.c" rie .S.iiiil-Aslier (.\. Jiid). — \nc. lep. 
iioMe. 

Biiiiiui.i.u.n, loi-jje, c"' de .Savi(;iiac-Nonl.n)n (S, Posl.i. 

liBoiiii.nïBÉ (1-e), pic le plus l'devé de l'anoml. de 
Sarlal, à 1 kilomèlie de celle ville: .son soiniiiet 
est à ()()o jfieds au-de.sitis tiu niveau de la iJordofjrie 
devaiif. noiuf. Du liaiil rlu Broiiillaycé ou disliiiyne 
le Gaulai, et les ciuies des dép" de l'Aveyrou, d^î la 
(jimèze, du Lot et de la Ilaiile-Vienne lermineiit 
l'horizon (Jouauet, Sliilisl. de t'arrond. de Snvlal). 

Broiii.i.et, II. c'"' de la Boissii'Te-d'Ans (.S.Post.). 

iiiiocii.LET, iiiaisou aiii'ieiiuc dans le Iioiiij; de (".uli|al 
(A. .lud.). 

Biioi ILI.ET, II. c"' de l.auipiais. 

Bii'ii M.i.ET, c'"' de Saiiil-Marliu-des-doudie.^. — Tèii. 
de llrolhrl , i:ii7 (Péiig. M.IL '41, :i). 

BiHuiiLi.Eï, II. c"' de \'eyriues-Dnuie (>S. Posl. ;. 

BiuniiELET (Le), c"' de Jiiiuillac. — Al Ih-idhn . 1 '1 1 1) 
— /.c Broidliift, 1Û18 (0. .S. .!.). 

Hiini ILI.ET ( Le) , éc. c'"' de Ligneux ( B. ). 

Buoni.T.ET (Le), Ii. c'"' de Monesleycol. 

Biioi ii.LET (Le), i.'iôo ( Dénouilir. de la cliàlell. il,' 
Bilié-rac, Les|i. hi). 

BiioiiLi.ET (Les), lieu, c" de lileruionl-ih'-Beauregard. 

Bnouî.i.ETiE (La)"' aiic. rep. nolde et m'", (-"'de (!ri- 
gunl. — Ln Rrrdliiiin, 1/1 i|o (Div. 3 , p. i3()). 

Biioi ii.i.ETs (Les), aiic. rep. nolile, c"' de Saint-Par- 
doux-d'Aus (cad. ). 

Bbomelte (La), lieii-dil , c'"' de Proissaiis (cad. ). 

Brouilloe (C0SIBE-DE-). licu-ilit. c'"' di' Saiiit-Avil- 
Bivière (A. Jud.). 



Baoi ij.LoL (Le), Ii. c"' de Moulecraud, r"' de Beaii- 

nion t. 
BBniuLi.ni;, 11. c'"' de Biras. 
Bboi;i,iiiobol (Ai.), terre, c"' de .Sainl-Avil-Senieiir. 

1711 (Bec). 
BnoiLoii , 11. c'" de Villac (B.). 
Bnoi UET, b. c°'' de Marsalès. — Rroinel , 1762 (Acte 

not.). 
Bboumet, 11. c'"' de Saiiil-Avil-Bivière I B.). 
BBor\cii)oiivi!E, taillis, c"' de la Liude (cad.). 
Bbocssaseix, 11. c"' de Firbeix (B.). 
BnoiissAS, h. c"' deCoursac (B.). — Broiissar (A. Jud.). 
Bboissas, lien, c"° d'Eclionrgnac, c°" de Monfponl. 
Bboijssas (Lvs), c°'' de Saiut-Médard-de-Aliissidaii. — 

Las l'ronss/ts, 1773 (Dé^nombr. de Monlanlil). 
Bboiissas (Las), taillis, c"' de Saviguac-les-Kgliscs 1 A. 

.lud.). 
Biioiissvi niE (Li). 1°'' de l'IiauliT.ic, t'i.'iû (iiiv. du 

Puy-Saint-Astier). 
Bnors.sAcniE (Lv), c"'(le Sainl-A(|uiliii, i.')/io (inv. 

du Puy-Sainl-Astier). 
Broisse, 11. r.°" de Berj;i>rac. 
Bboi ssE, c'"' de Kaux, léneiiient (act. iiol. 1743). 
Biiot.ssE, II. c" de Saiule-Koy-de-Belvez ( B. |. 
Brousse (Forêt de Piïmartiv, dite 1. v), c" de Saint- 

l>ieiTe-de-(:ole(0. .S. .1.). 
Broi ssE ( La ) . II. c" d'Abjal-de-.N'oiiIron { B. ). 
Broisse (La), i'C. c'" d'Agonai'. — Uic. re|i. uolili'. 

1725 (Acte not.), 
BiUHssE (La),c"'" lie Bassillac. - La Hro\sia . i/17'i 

(cil. Mouiciii). 
Broisse (Lv), lieu, c'" de Bi'aiiregaiil. 
Bboi SSE (La), c"' rie Celle. — La \ a lire dp lirossax . 

13(11) (Lesp. 81, |i. iS). Lris HroiiuKus. iG3() 

(Acte not.). 
Bboesse (La), 11. c" detieixles. 
Brocsse (La), 11. c"' de Olialagiiac — /.n Ihnssn. 

Ih-os.ia Mitip-a . 1/171 (Dives, 1. So). 
Bnoi^ssE (La), c"" de Cliautérac. 1 '1 1 7 (iiiv. du l'iiv 

Sailli- \slier). 
BiuuissE (La), c"' du (ioiix. — Miiimiis dr In Hidssk . 

1 4 1 .3 (arcli. de la (iir. Bigaroipie ). 
Brousse (L\), c"° d'Evgiirande. — /.« Ilrossii . ]'.i\h 

(Lesp. 8:1). 
lÎRocssE (La), II. !■"■ d'EyIiac. 
Brousse (La), c"' de Kaiilac. 
Brolsse (La) ou fiiiUEvi Nom, li. c"' de ("irigiiol 

(S. Posl.). 
Brolsse (La), 11. c"' de Lussas (B.). 
Brousse (La), Ii. c" de Mialel (S. Posl.). 
Brousse (La), c'" de Montaguac-la-(!renipse. — l.n 

Grange, 1673 (Acte not.). 



DKI'AI'.TEMRNT DE I. \ DOISDOGMÎ. 



i5 



IJi»>issE (La), lieu, c'" de Peyrignac. 

Brousse (La), tiois, t"" iIb Saint-Alvère. — l.a liosc 

di'la Brossa de Cavavelh, l 'i.')'! (Liv. Nof. a y). 
BnotssB (La), li. c"' de Sainl-Aiitoiiie (S. l'ost.). 
RiiOiiSSE (La), c°°de Sainl-Cliainassy. — Faitnm iti' lu 

Brossa, i'i")9 (arcli. de la Gir. Belvoz). 
Broisse (La), h. c°' de Saint-Paul-la-Roche. 
Brousse ( La ) , c°*de Sainl-Sulpice-d'Excideiiil, — Rep. 

noble (Méui. d'Albret). 
Broisse (La), li. c"' de Valcuil. 
Broi ssE ( La), (•"' de \elines. — I la Krnssa. xiii s' 

(Icrr. de Monliavel). 
Broi SSE (La), r"' de Vie. — .Vpwiii.i roc. île la llrnssa, 

I '179 (Liv. N. aC). Les Mnlels . aiiliement In 

/iroKSSc" (Rcconn. i<)/iy). 
BroiissbboiibtJ c"" de (jruii. — Mayii. île llnissalmurl , 

I '199 (Lcsp. arcli. de Périgiieiix ). 
Bhoi sse-Maigrb, lieu-dit, (-'"de Manzac (oad.). 
Bkoisses (Les), éc. c"' de Rurée (R.). 
Broissbs (Les), c"" de l'.lianipagnac-. — \luij. île las 

Brimssas, l'iOo (0. S. J.). — I)ép. de la <:oiniii" 

i\f Piiyinai'lin. 
Broi sses ( Les), II. c"' de (jtiaiiipniers I B. ). 
BnotssEs (Les), li. c" de la (iliapelle-MonlaliouiIel 

(B.). 
Bnoi ssKS (Les), 11. (■"' de Coiii-sar. lirmisnrs . i(l(>i) 

( \il« iiol. ). 
Broi sSBs (Les), Ii. c'" de Javerlliar ( B. ). 
Broi ssEs( Les), c" de Sainl-Acpiilio. ifilii (Aile iiot.). 
Biioi ssEs (Les), liaiiilalioii , 1'" de .Sainle-Cioi\-ile- 

.\lareuil ( B. ). 
Broi sses (Les),c"' de Saiiil-Julieii-de-l!reinpse, 1 (i jo 

(Ack' iiol.). 
Broi sses (Les), Ii. c" île .Soudai ( B.). 
BiiotssEs (Les), lie»-dil, c" ile Villeloiiieix fi-ad. 1. 
BiioissET, 11. c'" lie N«ii\ic (B.l. 
Broi sseïroi. (Le), lieudil, c'" delà 'l'nipe (rad.). 
lir.iii ssiii.oi (I.k). Iiii|.dit. c"' de l'ials-de-t!ailiix 

(i-ad.). 
Broissier-Mezier, taillis, i'" de Koiileiiilles ^cad.j. 
Broi SS11.1101; (Le), 11. c"' de .SaintAi(jiian-d'Haiile(Viit. 
Broi ssn.iiou (Les), ée. i" de Saint-Jean-d'HsIissac 

(\.Jud.). 
Broi v, h. c"' d'EUiar. 
Broïot, lieu, e"' de Coursac. 
Broza?c"' de Linipuil. — Mnnsus de In llrnza. laai 

(Lesp. 37). 
Uni (Le), II. c" du Coiix. — Mnn.iiis del Uni. 1 'i(!;i 

(arcli. de la (jir. Bijjaroque). 
Bru (Le), h. r."de Pazayar (B.). 
Bbic, sect. de la c"* de Oignol. - Brne , 1 38o ( P. \ . 

VL). — Briiciiin, 1327 (Lesp. 80). 



BiiLc, ni. is. c"' de Saiiit-Gei'inaiii-des-Pivs (S. Posl.). 

Bbic(Le), 11. c'"de Villedieu. 

Bribol (Le), lieu-dit. e" de Beynac (ead.). 

Brigai., anr. nom du m'" du port de Laiiipiais. r"' de 

Varennes, i()o3 (Acienol. ). 
Briuai., port sur la DorJogue, c°" de Saiut-tiapnus . eu 

face du 111'° Biuf;al, c'"' de Varennes. Porlu.i del 

Bruj;al, i?itio (Liv. .\of. 89). 
Bbigal, taillis de tliùtaignieis, c"* de Siiiiit-Cvpiieii 

(cad.). 
Brioai-, taillis, c"' de S'-Laurenl-des-BiUous(A. .Iiid). 
liniGAL (Le), II. (•'"'de Tursae. 
Bricaloi (Le), lieu-dit, c"" de Vezac (cad.) 
BnioAi (Le), Ii. c"° de Saiul-.\iidré- Mas (B.l. 
RaiiiE (L>), c"' de \illars. — Maijnam. de lus Uni- 

;;ctts, i35o (Lesp. Généal.de Chaliaiis). 
Brigeai (Le), li.e"de (^oursac. 
Brice-Bri i.ADt; (Li), lieu-dit, c"' de Queyssac ( cad.). 
Bri i;edoix (Les), taillis, c"" de Monlaj'nac-lii-Crenipse 

(A.Jud.). 
Brigèbe (La), 11. (•'" d'Anj;ois,se ( S. Post. ). 
Bri GiiRE (La), 11. c'" de Bussac (B.). 
Bbi«èbe(Li), 11. c"" de Monlajjnac-la-Cienipse (S 

Post.). — La Bnijjière, i.')i9 (inv. du Puy-Saint- 

Astier). 
BnicÈRE (La), II. c'" de Saiiile-Trie (S. Post. y. 
IÎKtGÈRE(Li),secl. de la r"' di'Tliiviers(cad.V Urii- 

jfière, i.")o3. 
Brigessoi , c" lie Moiitajpiac-la-t^ieiiipsi'. 1 '1.17 ( iiiv. 

du Puy-.Sainl-AsIier). 
Bri gikb (Le), bois, c" de Minzac (A. Jiid.). 
Brlgière(L>), 11. r"' de lioulazac, 1730 (Acte not.). 
Bbigière (L\), 11. c"' de Sainl-Marlin-de-Fjesseii;;eas 

(S. Post.). 
Bbigies (Lks), taillis, c"'' di' Saiiit-MarliN-de-tiui.'-oii 

(A.Jud.). 
Brigi ERiE ( La) , sect. de la c.'"' de Sainl-Alvère ( cad. ). 

— La Brocaria, 1 'iî>;) (Liv. \. «7). 
Brigi ei (Le), tene, c"' de .Sainl-Cyprieu (cad. 1 
Brii.(De (La Peïre), m. is. c'" de la (iam-da (cad). 
Bbllades (Les FoBêrs), bois tenant aux bois de Jo- 

velle, c"" de la Tour-Blancbe. 
Briladis (Le), bois, c"'des Lèclies, 17^1 (liasse Joe. ). 
Bbilaois (Le), lieu-dit, c"' de Sainl-Alvère (cad. ). 
Briladis (Le), lieu-dit. c'^de Saiiit-Lauienl des-lloii!- 

raes (cail.). 
Bbiladis (Le), bois, c"' ib' Sainl-Mailiri-ile-rressen- 

(jeas (cad. ). 
Briladis (Les) ou le Ciiackfolr, taillis, c'" de Hour- 

deilles. — Autrement lus Cmnmunaux (A. Jiid. ) 
Bblladis (Les) ou i.e Chai ffoir, taillis, c'"' de Vnleuil 

(A.Jud.). 



46 



T)EP\RTEMENT DE l-A DOP.DOGNE. 



Brun, h. r"" de la Forci'; en patois, lou Imm-j; Dri- 

hren. 
Brumude (Li). Iiamenn, r'" de Saint- ,\ndré-du- 

Double(B.). 
BncNEL, 11. c"° do Soulaures (S. Post.). 
Brunf.nc? c"° de Beriric. — Casiile Brunrnr . 1270 

("Lesp. Si, p. 38). 
BnuMîBiAiinES (Les), terre, c'" dWzeral (,\. .Iiid.). 
Br.i:NERiE (L.i), ('c. c"' de Tanniès. 
BniNESxART? la'iS (bnile d'Innocent I\ pour l,i- 

;;ucnx). — Prienré dép. de Tabb. de Ligneux. 
Br.iiNET, h. c"° de Cadonin (cad.). — L'un des canlon- 

ueinents de la forêt de la Bessède. 
Briinet, m. isolée, c"° de Cussac (S. Post.). 
Bbiinet, anc. fief, c" de Festalemps, 1/18O (Honini.). 
lÎRf NET, m. isolée, c"" de Montazeau (Acte noi.). 
BntiNET, liopilal à Périgueiu. — Hoxpitalp dp ïiriinrlo, 

i'i88 (lej;. de Périj;u"ux). 
Bi'.i!\ET, lien-dit, c"' ài\ Salc.s-ilc-lielvez (cad.). 
BRr\ET, 11. — Voy. .Abren (Le liorni, d'). 
Biiii.NETiAs (Las), m. isolée, c"* de (jénis(S. Posl.). 
Brinetie (La), c"'' de Cabans. — Mansvs ilr In Bvk- 

m-iHi , I /189 (arch. de la fiir. Belvez). 
lir.i ^ET1E (La), b. c"' de Lembras, i3()."). 
Ri\i!\ETiÈRE, éc. c"' de Bergerac iCisD {Ac\i' riot.). — 

Itiirm-lPiic (B.). 
Bni NETiÈiiE (La), éc. c"' de Qneyssac (B.). 
Br.i m;tdoi:r, taillis, c'" ili' la Linde. d(''penilnMir du 

château de Lalinou, 17(18. 
Bni'ME ((ÎRAXDE cl Petite), b. <■"" île Monclar, 177.'^' 

( Acte not. ). 
BncME (La), b. c'"' de Bats. 
BiiCME (La), lieu, c""' de Biias. — Fm Rviniia . I2'i3 

(Lini. de la seign. de Périgneiix). 
liiii me(La), c"''de Cbalagnac. - Matjn. i/c lu liriiiun. 

1 /i.')7 (Liv. Nof. p. ttn). 
BnrME(LA), b. c"" du (!uu\. \laii.siis (h' lu lînnmi . 

i'i63 (arcb. (le la llir. Bigaroipie). 
BiiiME (La), c"° de Donzillac. — M. ilc In llrmiia . 

t'i-jh (Dives, H.). 
BiuME (La), lieu, c"" de Saint-Avit-\ ialard. 
BucME (La), il. c"' de .^aiut-.luliiMi-de-Lauipeii. 
Brime (La), b. c"° de Sainle-\ataléne. 
Brunie ( L\), b. c"" de Saint-Pardoux-de-Rebez (S. 

Post.). 
BiiiviE (La) , b. c" de Vielvic. 
Brcnie (La (Iraxde et i.v Petite), Ii. i"' (]r CliMiiioiit- 

de-Beanrej;ard. 
Brimes (Les), b. c°'dela (Ib.ipelle-I.onaguel. 
Brimes (Les), c"" de Boniains-Saint-Pardnu\-la-Bi- 

viére. 
Rriimi, (Le), b. c'" de Bergerac. 



Bblsset (El)'? anc. forêt, c" do Saint-Martial-d"\r- 
lensec. — Lnjonl del Brusset ( Lcsp. 10). 
Appartenait au comte de Périgord. 

Brits (Les Grands et les Petits), b. c"' de Tre- 
lissac, 1710. 

Brcïère (La), b. c°' de Voyrignac (B. ). 

Bbiïol, b. c°'de Coursac (.4. Jud.). 

BmzAc, b. c" de Saint-Pierre-de-('ole. — Briisac , 
liriizai-, ifîio (cart. de Cliancelade). — Bru:a- 
ciim (pouillé du xiii' siècle). — Cmirum. supcriiis 
Il inj'crius de Bruzaco, latiç) (Lesp. li'i). — Ca/iellii 
Sancti Sattiniini de B. 1 192 (builede Célestin 111). 
Oette cbapelle dépendait du prieuré de Saint-Jean- 
de-Cole. 

Maladrerie réunie à celle de Périgiieux (arrêt du 
(Conseil, iCçjO). — Au xiv° siècle, cbàtell. dont re- 
lev. la paroisses: Brnzac, Cbalais, Jumillac, Saint- 
Clément, Saint-Jory, Sainte-Marie-de-Krugie, 
Sainl-Marlin-de-Fressengcas, Saint-Paul-la-Bocbe , 
Saint-Pierro-de-Cole, Saint-Bomain, Vannac, Vil- 
lars (Lesp. Cbàtell. v. 85). 

Bnizvc, b. c"'' do Tbiviers. 

IiiuzE(L\), b. c"'d'Eyliac(A. Jud.}. 

Bi ADE ((JBANn ol Petit), b. c'" de Gc'neslet. — /?«- 
hfide (Acte not. 1(170). 

Bu:, c"' de Faux. — Ténement del Bue, del Bueli 
(arpent, de la seign. de Faux, 1771). 

Bii:, c'" de la Monzii'. — Biieinn , 1870 (Périg. 
M. 11.(1, 17). 



- Cuinlui del Biir, li'lHf) 

El Biir (cart. du liiig'ue). 

— Biriis di'l Bue. l'i.'lçi 



lire, b.c°°de Pressignac. 

(Liv. ^'. Sa). 
Bic (Le)? c-'duBugne. - 
Bi'c (Le), c" de Cabans. 

(Pbili|iparie, 81). 
Bi <: (Le t. II. c°' de F.udac. — /'."/ Une. t '17 1 (Cénéal. 

de Basligiiac). 
Hii; (Le), c"' de Fougalau. — .Mmtsus del Bue l'eif- 

Inei , l'iCo (arcb. de la Gir. Belvez). 
Bi c (Le), b. c"' de Mazeyrolles (B.). 
Brc (Le), b. r'" de Vevrines. — El Bue, i'i7'i(cli. 

Mourcin ). 
BiciiEB, b. c"' de ClKileau-rKvofpie (B.). 
Bi CHERIE (La), secl. de la c"' de .Saiut-Saud. 
lîi ch-Saint-Ai rance (Le), environs de Sarlat. — tV- 

elesia Sancti .'■iaeevdolis de Aureiiea? 11 "5 (biilli' 

d'Eugène III, poss. de l'abb. de Sarlat). 
Bi FATRE, c" de Coux. — ' ''"o'. de la Bnfnrva . 1 hiV.\ 

(arcb. delà Gir. Bigaroque). 
Bdffecaille, éc c" de Saint-Cyprien. 
BiFFELorp, h. c"' de Cadouin (S. Posl.). l'iiJJ'i- 

loup (cad.). — Tenli de Bufalop , 1292 (cens dû à 

Badefol. Arch. de l'Empire). 



nKIMMTEMKM \)E LA DORDOr.NE. 



àl 



lîiFFevE5T,éc.< ""de Saint-La uieril-il(-CasteIiiau(c;Kl.). 

— Btiffnvfn, i35i (arcli. de la (jir. Belvcz). 
BirriEii, h. c"' d"A(;oiiac (li.). 

IUffosie? c" de Vallercuil. — La lliijfuma , 1371 
(Lesp. 5i). 

BtfiASSiNET, c'" de Morleniarl. — Mam. <le llugns- 
sanel, l'iot) (0. S. J.). 

lÎAGASsor , h. c"° de Bcivcz. — Territor. de llui;ass'i , 
Bi/n'Mttsso, i.'iBa (arch. de la Gir. Bclvez). 

BuGEAS, h. c°° de Bars (A. Jud. ). 

BiGEAiB, 11. c"' di' Sainl-ltapliael. — Huj^au , i-iSg 
(0. S. J.)- 

BiGEs (Les), h. c"' de la Feuillade (S. l'ost.). 

BuGoi, h. c"deSa(;clat (B.)- 

BuGtE (Le), cti.-l. do c°°, airond. de Sailat. — Cen- 
lenu Alhucemr, 85t'> (cart. de Saint-Martiinle-Li- 
iiieuil ). — Villa Albuca , ()36 (Gall. cli.). — Alhtices 
(liouillé du iiii' siècle). — Al Hugo, wii' siècle 
(carie du Sarladais). 

Sié(;e d'un archiprètré de Tév. de Périgueux (|ui 
porta aussi le nom de Limeuil air xiv" siècle. Loi-s 
de la création de l'évùclié de Sarlal, il fut diminué 
de 1 o par. pour former l'arcliipr. d'Audrix de ce dio- 
cèse, et se composa des 19 paroisses s;iivni!rs : La 
Cliapellc-Saint-Reynal, la Douze, Kleurac, Joiiriiiac, 
Mauzens, Millac-d'Aulierorlic, Morlemarl, l'aiinac, 
l'esul, Saint-Avil de Villais. Saint-iiyr, .Sainl-Marcel 
et .Sainl-Siilpice du BiijMie, Saiul-l'ierre et Saint- 
Martin de Limeuil, Saint-Sirnin et Sainl-Félix de 
Beillac, Savijjuac, Sen(jcyrac. 

Abliaye de femmes fondée au x* siècle. — Conim"' 
de l'O. de Saint-Jean, ou hôpital dont la situation 
l'sl à peu près indiquée par ce texte : Eyrale rue. (h 
Lanilnviu, rétro hospitale (Liv. Nof 'i5). 
Patron : saint Sulpice. 

Bi GttT (Le), éc. c°' de BoiileilUs. 

BiJGi ET (Le), éc. c.°' de Goiist. 

BiGi ET (Le), font, c"'' de Grij;iiol. 

BiGtET (Le), font, c" de A illamblard (A.Jnd.j. 

Bi:gi ETTE (La), ce. c"' de Saint-André ( B.). 

Buii.cE.MiEDlE (La)? c°* du Bujjuc. — La Uuilcemeilia 
(cart. du Bu(;iie, l'unir des possessions de l'abiiaye). 

lins (Le). 11. c°' d'Ales. — Biijcum, 1870 (Lesp.). 

— Riirium, l'iây (Pliilipparie, 03). — Mai ilii 
liuys, jfi-jfi {ibid.). — .1/ Biiy, 1777 (Élat du re- 
paire du Ger.). 

Ane. rep. noble. 
Btis (Le), b. c'"dc Berlric. - Le Uuy (cad.). 
Blis (Le), b. c"' de Grijjnol. — Le Boinja. i.j'12 

(Lesp. 79). 
Bus (Le), domaine, c" d>.' Mauzeus, i6o'i (llouini. 

Belvez ). 



Bijis (Le), éc. c-'de .\loiili|;nai;sui'-Vézère. 
Biis (Le), éc. c" de .Monlrcn (B.). — Bnmjs. lO-j-j 
(Acicnot.). 

.Ane. rep. noble. 
Buis (Le); tour de l'ciiceinle fortifiée de Perijfueux. 

— Tunis de Uuxn anic jiarvos miiros l'elrityoru- 
( Bec. des litres de la ville de Périgueux). 

BuissE (La), h. c"' de Suiul-Cri'piu-d'Aubeioclie. 

Ane. rep. noble. 
Biissos (Granc-), liiMi-dil, i"'' di- Sairil-Jorv-l^cs-liliMix 

(A. Jud.). 
Buisson (GnA.\u et l'Enr), c"' de Montazeau ( H. :. 
Buisson (Le), b. c" de Busserolcs. 
Buisson (Le), h. c"" de Cabans. — Eeclesia de lliiximm . 

Turris delBosc, ihôç) (Pliilipparie. 4() et 7'i). — 

Burgus de Boyssonii), i.'it'a (arcli. de la Gir. Bel>ez). 

— Le Boyssou (arrli. de Pau, Bijjar.). 
Aiic. paroisse. 

Buisson (Le), b. c'"' de Car5ac(Garliix, B.). 
Buisson ( Le), b. c"' de Sniiil-Médard-de-GuiMui (B.). 
Buisson (Le), b. c"" de Sainl-SulpiciMrE\mleuil (B-)- 
BujACEAi', 11. c" de Moutren. — Bugansel. 1/181 

(Divcs, 1, 117). 
BiJAssoN, 11. c"' de Coutures (B.). 
BiLiOE (La), lieii-ibt, c" de Vezac (cad.). 
BuLiDOi II (1-e), ("'■ de Cbaiicelade (Cbroii 

9, 17.^). 
Bi LU.1111E ( La), c" de Morlemarl. — Muns 

taria, l'iog (0. S. J). 
BuLLAiiiE (La), lieu-dit, c"' de Saint-Jean 

ifiâo (arpent.). 
lUrnÉLiE (La)? c"' de Villaniblaîd. /.« linjinlii 

— Voy. Pelissahia. 

Bur. (Le), secl. de la c°' de \'illa( (cad.). 
BiiiAGNE, ni'° sur le Gouzou, c"" de Cenai. 
BtiiÉE, domaine, c°' des Lèches (A. Jud.). 
Bi iiÉE-ET-BEnTiiic, c"', c"" de Verleiiiac. 

(pouiilé du xiiT siècle). — Burcya, l'.iHi (P.\. M.). 
Voc. Saint-Léonard; coll. le chap. de Sainl- 

Fronl. Paroissir hors cbàtell. au xiv' siècle. — Aik . 

rep. noble ayant baule justice sur Biirée, 17110 

( Alm. de Guy.). 
BuREULEs (Les), b. e°' de l)uiifli;i|il (li.). 
BuRGAi. (Granb et Petit), éc. c"' d'Alas-rKvèque. 
BuRGAUDiE, lieu-dil, c°° de Bcaurone (cad.). 
BuRREL, b. c"' de Jaure. - Itusrel , 1 ()'i() (Acte uot. j. 
Buscardièi\es(Les), lieu-dil, c" de Berbij;uières (cad.). 

— Buscarrière { B.). 

BusQUEiLLE, b. c'" de Villefranche-de-Belvez. 
BussAc.c"*, c°° de Brantôme. — Bussas (auc. pouille 

du xiiT siècle, Lesp. 27). — Hiixstiniin . i.'îSo (P. 

V..M.), 



. du Perij;. 
. lie 1,1 l'.al- 
-d'Ksli.ssac. 



Il, 



/48 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Patrons : snint Piern^ ot snini Paul; coll. Ir chap. 
iIp Saiiit-Kronl. 
BissAC, iieu, c"" de Sainte-Orse. 
Bt:ssKnoLES, (■", c°" de Biissière-lîa<lil. — Ihuerulla . 
158.3 (lili'cdo I'l'v. d'Aiigoulèmcsarch. de ia Cha- 
rente). — lliiyssenAa . i305 (fliâtell. de Nontron, 
Lesp. 88). — Biixerulle, \n" siècle (diàlell. de 
Pan). 

Patron : saint Marlial; coll. l'évèque. 
Au xvi" siècle, (-'l'Iail une d/.pendance de la elià- 
lell. de Varaigne. 
fîiissEBOLEs (Petit-), dom. c'" de Saint-Remy ( A. Jnd.). 
BiissiERAS ou Bi issiEP.AS, friche, r"° de Sainle-Eulalie- 

d'Ans(A.Jud.). 
BussiÈnE-BADii, ch.-i. do c"°, arrond. de Nontron. — 
Huxerintsr miinaslenum , 1028 ( Adeni. Cabanens.). 
— liuxcria, 1288 (arch. do la Charente). — 
llii.rière-l'adith , \\\' sihde (Chàtcll. arcli. de Pan). 
\nc. ahliaye de liènédirlins ih'jiond. de .Monlmu- 
cillon en Poitou. 

Voc. .Saint-Michi'l Archange. 



Au xfi' siècle, rep. nohlo dépend, de la cliàtell. 

de Varaigne, ayant depuis liante justice sur Bus- 

sière, 1760 (Alm. de Guy.). 
Brr, lieu , c°* de Clermont-de-Beauregard. Li- Ituij . 

1602 (Acte not.). 
BrT, h. c" de Razac-d'Eyinel , i (j^.! ( Acte not. ). 
Bit (Le), h. c"" de Cenar. 
Bit (Le), bois, c°' de Doiizillac (cad.). 
Bit (Le), c" de Léguillac-de-Lauclip. — Ane. rep. 

noble, 17A8 (Acte not.). 
Bit (Le), taillis, c^= de MarciUac (A. ,lud.). 
Buzadelle, h. c" de Sorges (A. Jiid.). 
BrzAL (Le), oc. c°' de Paulin (B.). 
Bi'zet (Le), h. c"" de Menesplet. — llosjiitalis itf 

Biizès, i35o (Lesp. 10). — Bozis. i3(J8 (Lesp. 

HomiTi.). — Ruszès, 1873 (Lesp. 0. S. J. Lettre de 

(irégoire XI). — Comm"° de PO. de Saint-Jean. 
BrzKT (Le), forêt, c"' de Menesplet ( Lesp. porèls du 

comte do Périgord). — lùirrsl île llii>!>:el , 1.Ï08 

(Méin. d'Alhret). 
BrzKTiÈiiES, h. ç"' de Lussas (B.). 



C 



Cu!\iiA\ I, domaine, r'" d'Ajat, 1 7 'lu (Acte not. j. 

Caiianac, h. c'" d<; Kraysse (B.)- 

(^Ai'.WAC. — t'dirsia lie Cahunac , i 'i85 (Liv. NoI.), 

anc. noiji di' la iorèl de Ch^rans. — Vov. CLtn.os. 
^.Alu^AS (IjAs), h. c,°''deHaint-Laurent-du-l)ouhle(B.}. 
'.,>iu>AT-\ ii;ij\ (Le), c"" de la Monzie, tènein. 17IJII 

(Roeonii.). 
tiAiuxE (LA),anc. foret doinanialc dans l'arrond. de 

.Sarlal: 200 heclan's (l'Iat d'assiette de 1807). 
Cuhm:(La), c,"" de Beaui'egard-Bassac, 1(120 (Acte 

uot.). 
C\RA\E(LA),c."''de (Jain|is<'grot, 1790 (Acie not.). 
Cabane (La), h. par. de Cause, 17^8 (Acte not. ). 
Caiuve (La), lieu-dit, c"' de Claderh (cad.). 
Cabane (La), h. c."' de Creyssac (B.). 
CvuAAE (La), h. c"' de Faux, 1706 (Acte not.) 
CuiANE (La), c"' de la Linde. — /.<■ Clnuil , 1701; 

(ar|jenl. de Siiinte-(j'oioinbo). 
Caiiane (La), h. c"' de Lnssas(B.). 
Cabane (La ), éc. c"' do Mauzac ( B. j. 
Cmiabe (La), h. c°'' de Monlfaucon (B. ). 
(^Ar.ASE (La), éc. c°' de paierai. 
Cabane (La), h. c"' de Pezul. 
Cabane (La), éc. c"" doPonchat ( B.). 
C4B1NE (La), h. c"' lie Pre.ssignac. — Cubuns , l'iGf) 

(Liv. N. p. 89). — Cabanis {ilml.j. — Caliaiies. 172G. 



uiiiANE ( La), h. t"' lie Saint-Avit-Senieur ( B.). 
ABANE (La), éc. c'" do Saint-Félix-la-Lindo (B.). 
ii>a\e(La), h. c"" de Sainte-Foy-de-Longa (B.). — 

Ln Cnrroulic. 1(187 (Acte not.). — Pi'tpbn-1 . 169'' 

(Beconn. ). 
ACINE ( Lv), lieii-dii. c" di> la Trape (cad.). 
ABAM-: (La), h. c"' do Veyrignac. 
iBiNE-BuNciiE, h. c" do Beaupouyet. 
ai;ane-ih -Loi r, dolmen , c'"' de .Sainl-Looii-Issigeac. 
ABiNE-i>i-Lm I', h. c" de Vie. — Soi île lu Peyie, 

i(i'i9 (Beconn.). 
iiuNEs (Les), éc. c'" de Bergerac. 
ABANEs (Les), lieu-dit, c°' do Cadouin (cad.). 
ABnES (Les), h. c'' de Fraysso. . — llnhaiins . \-jh\ . 
iAiiANEs (Les), h. c" de Crives (B.). 
ACA\Es (Les), lieu-dil, c'" (Tlssar. — /,«.■>■ Ciibniinx 

(cad.). 
A11ANES (Les), h. c'"' de Piiyguillioui (R.). 
ABANEs (Les), lieu-dit, c'"' de Sagelat (cad.). 
ABAAES (Les), h. c"'' do Saint-Laurent-des -Vignes. 

BANES (Les), h. c"' de Sainl-Pardoux-de-Belvez (B.). 
ABA-VES ( Les) , h. c""' do .Saint-Pompon. 
ABANEs (Les), 11. c"' de Veyrinns (B.). 
ABAXEs (Les), h. c" do \ illamblard. — Lus (MiuiiinM. 

1(1(19 (Acte not.). 
ABANETAS, domaine, c"' do Cinestet (A. Jiiil. ). 



DÉPARTEMENT DE I. \ DORDOGNE. 



49 



CABA^F.-Vll!ILLE, foiêl , c"' de Montazpau. Lis Ca- 
banes, h. (B.). 

Cabvkie, h. c"' de Pluviers (B.). 

CabamolsÎ c'" de Saiiil-Sauveur. — AU Cabaniuts, 
i46o{Liv. N. p. 3?i). 

Cabamols (Les), c°' de Jfonsac. — TeiTtlnrium ileiilx 
Cabaniols, lAgi (0. S.-J., comm"' de la Caiitida). 

Cabanottes (Les), éc. c°' de Paulin (B.). 

Cabavs, c"", c'° de Cadouin. — Sancltis l'etrus de Ca- 
bans. 1 1 /i3 (cari, de Cadouiii). 
Voc. Saitil-Pierie ; coll. ré\(}que. 

Cabass , h. c'" de Moulfaucon (B. ). — Cnp lltanr, 
i6â3 (NoLdu Fleix cl carie de rÉlat-major). 

Cabessals, éc. c°' de Saiiil-.André-.\las (cad.). 

Cadirac, 11. — Voy. Cabbiac (Grami et Petit). 

Caoibat, met. c°' de Beaumonl (A. Jud.). 

(Jabirei \ (Les), c'' «le Breuil.c"" de Vern. 

Cabirol, II. c'" de Soiilaures (B. ). 

Cabirol (La), lieu-dit, c"" de Castel (cad.). 

Cablans, h. c" de Cliaiiipsevincl. 

(Iablans, h. c"' de Moneslier. 

Cabcavs (Bost-be-), lieu-dit, c°' de Tanniès(cad.). 

(;abla>s ( Le), éc. r°' do .Saint-Bartlii'lemy-<le-la-Doiil)ie. 

Cabobne (Bois-), lieu-dit, c"' deS'-Avit-Senieui(cad.). 

CABOB^K (La ), lieu-dit, c"' de S"-L-!urent-des-IIoniiiies 
(cad.). 

Cabor>e(L\), lieu-dit, c°' de Tiirsac (cad.). 

Cabosse , li. c"* ilc Monlajjrier ( B. ). 

Caboiicuère, 11. c'" de Saiiil-Aulaje (B.). 

Oaboiissie (La), li. c'" de Loiiibras. — l.a Cabossie, 
1743 (.\ctenot.). 

Cabohssik (La), c" de Maiirens. — La Caboussir d'A- 
liac, I7'i3 (Acte iiol.). 

tvABRERiE (Lv), 11. c" d'Aicllifjiiac. 

Carriac (Grand et Petit), Ii. c"' de Afazcyrolles (B.). 

— Mula, repayriiim de dibiraco, l'iCo (arcli. de 
la tiir. Belvez). 

CiBBiER (Pecii-), lieu-dit, ("'d'Audrix (cad.). 
Cabrol (Croix de), dans le liourjj de Daglaii (terr. 

de Saint-Pompon). 
Cabrouii.i.e (Li), II. c"' de la Monzie-Montastriir (B.). 

— l.a Cabrouhjf. t<)03 (Acte noi.). 
Cacar (Le), II. c"de Baznc-Eyniet (B.). 
Caciiabrcil, terre, c°' de (^orjjnac (cad.). 
(^tcnEi'OML, m'", près de Périjjueux. — CachapenUi , 

iii2 (Périj;. M. IL lu, n. i). — Chacbapiuil , Ga- 

ehnpeoUh (re{;. de la charité de Péri{;ueux). — Ca- 

chepao, iG-'i (Acte net.). 
Cachivai' (Moi lin de), c°' de Saint-Sulpice-d'Exci- 

deuil(B.). 
Cadalane? c"* de Larsar. — En Cadulanna, i35i 

(arcli. de la Gir. Beltez). 

Dorilojjne. 



Cadamas (Las), éc. c°'' d'A(;onac ( I!.). 

Cadelech, c"' de Sainl-Aiiliin, c"" il'Kyuiel. — Errlestii 

Sancii Sli'phnni de Cadalihncn . 1 1 oi) (cait. de la 

Sauve). — Ciiilaliieli , ii:!a (ihid.). - Ciidelerht , 

1 7 1 5 ( Not. de Berg. ). 
Cadelles, II. c"' do Berj;erac (B.). — Capdoilh (Liv. 

N. p. I () ). — Les CapdeUis (arcli. de Bergerac , liasses , 

P-7)- 
Cadène-Saist-Geohges, c"'' du Coux (( ard- do Sanson ). 

— l'iiuia. S"-Oenrj;. de Cnlhenà , 1 AfiS (arcli. de la 
Gir.). — de Cdchemt , 1 556 ( Bénéf. de l'év. de 
Sarlat). — La Chaisne Saint-Geiiri;es , l^]■^■J (arcli. 
de la Gir. Bi(pro(|ue). — S'-Geoi-f^es ( B. ). 

Prieuré conv. de l'ordre de .S'-Auf[iisliii, dép. ilii 

prieuré de Saiiit-Cyprien. 
Cademe, II. c"' de SaiMtc-l''oy-de-Liiii(;a. 
Cadème (La)? c " de lioiinou. — Lu Ciidenhia, ili-j-i 

(Dives, F.). 
Caderoissi, 11. c'" de Savignac-Bugue, iC3S (NoI. de 

Berg.). 
Cadillac, Ii. c"' du Fleix (I!.). 
CiDiLLAC, 11. c°' de Saiiil-.Vnliiiiio-d'AuIii'roclie. 
Cadio, 11. c°' de Calviac. — Ercl. Sancii Pelri de Ca- 

dor, 1 i53 ( huile d'Eugène III pour l'alili. de Sarlat). 

— S'-Piene de Cndiol (Oiurcelle , Généal. de Vassal ). 

— Par. de Ciiduo , i4K(;-i5i3 (arcli. de Paluel). — 
Cadiit , I (>5o ( reg. de Carlux).- Catviol ( le Périgord 
illustré, p. C'.'C, où le vocalili' Saint -EuIiii|m' lui 
est allriliiié, poiil-ètre à lort). 

Le nom de .Saint-Pierre esl reste à une loulaine 
qui est au-dciisous de Cadio, à la porte de l'anc. 
chat, de Boiilillac: lier de Junte Sancii Pelri ver.ias 
porlam .Sancii Jatiani, l'iQy (arcli. de Paluel). - — 
La paroisse a ('té transportée à Carlux fiirl ari- 
riennoinent. Cette église devait être assez grande, 
puisipi'il est lait mention d'une sépulture devant 
l'autel de Saint-Ferréol (Généal. de Vassal). 

Cadoo (La), h. ("'deBais. 

Cadolix, c°*, ch.-l. de c"", arrond. de Bergerac, hourg 
formé autour d'une ahhaye d(^ l'ordre de Citeaux. 
- Ahbnlia .S. Maria' de Cadunio, i-joi (cari, de 
Cadouin). — Caudim, .Saleilas Ciiduiiien.iis, 12/1/1 
(cil. d'AlpIi. roi de Casiille, Le.sp.) — Cadnijnum, 
xv" s' (l.esp.). — Cndoinj'^. x\u\ s°. — Ciidounh . en 
idiome roman et patois. 

La terre où fut construit le monastère en 1 1 1 5 est 
iiomnié'e : Vallis .Seguini et de Bassà Caldarià. in 
loco (|iii voc. Sahitas, par. S" Pelri de Cabans, in 
Sijhâ Cadiinii, m terril. Marmonlcitsi , 1 1 1 5 et 1 1 53 
(cari, de Cadouin). — Place dans le hoiirg, dite de 
riliipilal, Udipitidis de Cadunio. 1 u 1 4 (diid.). 
Le saint Suaire, apporté d'Orient à la première 



50 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



cinisado, fiil ilépose à Cadouin vers 1117; rosteii- 
sioii qui' l'on on fait solounellement le H septembre 
Mire nu grand nombre de visiteurs. 

<.Ai)()i i\ ? c"'' dn Biifjue. — La Borilaria Cadmii (c.irl. 
ilu Buguc). 

(Vu)niiiiN, aiic. maison conventuelle à l'érignenx, dép. 
(le Palib. de (ladouin. — Fnssatos dictos ilc Catlonli , 
1 3oi) (ardi. du eluip. de Périgueux, Lesp. vol. 35 ). 

('Ai)OiiiN (FoiiÈT be). — Sylva quœ rue. Ciidiiuiiiiii , 
1 1 15 (cari, de Cadouin). — Fnn'l dilcdex Ik'lijjieiir . 
1 70 1 ( Vente nationale , préf. de la Dordoyne ). 

(MDoriN (Poiitde) ouleGbandport, àlJergerac, sur la 
Oordogni'. — Il avait pris son nom d'une ancienne 
inaisoir cuiivciiliiclle dép. de l'abbaye de Cadouin. 
('•tablie à liergerac avant 1200 (lettres de |irol('c- 
lion domnk's à cette maison par la reine Aliéner). 
— Ipiid llragcijraruiH , in dtimii dp Cadiiino , 1288 
(arcli. de l'abb. de Cadouin). — Gianj;in de llragi'i/- 
ranj, l-20ij (bulle d'Innocent 111). — I.r j;ii(iid pari 
de Cdilmii , 1 .jyo (arcb. de Bergerac). 

C,\i)oriu,ET (A), terre, c°''de Sorges(A. Jud.). 

(JAi-Miiii (Au), vigne, c"" d'Ajat (A. .lud.). 

CvKiDE (A i,a), taillis, c"" de Salagnac (A. .lud.). 

Om'ouleiNs, bois, c"° de (iliancelade ( \. ,Iud.). 

Cafouii (Le), b. c'"' de VV'zac. 

C\F0i;r, (Le), lieu-dit, c'" de Vie, iligo (licconii.). 

CAFoiinciiE (La), li. c"'de la Cas.sagne (S. l'ost.). 

Okouhoiie (La), b. c"''deCondal-Terrasson (S. Posl.). 

CAi'OunciiE (I-O, taillis de rbènes, c'" di' la Douze (A. 
.lud.). — \"y. (ioroi.iiiaiE. 

C (Fonii:iiE(Li), rrirbe,(-"" di' (iénis( A. Jud. ). 

C\Foiii:(;iiE-NAFAi;uAT (La), ani:. can'elourà Périgueux. 
- Lu V.dfiiri-luU \'<ifueliiil . dr \ l'idii . 1 a '17 (reg. de 
la cliarit<', Périguiuix). 

Cafol iiNEAii , éc. c'"' de Razac-sur-l'lllc (B. ). 

CMiFnMHs (Les), b. c'"' de Sainle-I'\iy-de-Longa (A. 
.Ind.). — (Iftiiigiii de CMj;arnes? 1 aoQ (cari, do Ca- 
douin). 

CioEHs, pré, c"" de Saiul-Marcel (A. .lud. |. 

Cai;saiidie, h. c"' de Grand-Brassar ( li.). 

CwiNOLLE, b. c"' de Cercle. 

CA(i\(ii.Li:, c"' de Saint-Aniaiiil-ilc-l!c|\ez. — ,\nc. bel' 
relev. de Belvez. 

CiiKu: (Le), lieu, c'"' de Sainl-Vincent-il'L\ci(li'iill. 

Ci(;m;n,i.E (La), lieu-dit, c"'' de Bourguac(cad. ). 

Ciiii SAC, c"*, auj. du dép' de Lol-et-Garoiini'; laisail 
]iarlii' de l'aiu'. diocè.se de Sarlat, arcbipr. de Bou- 
niagu(is. — Saiteliis Nieholaa de Cliaiizar, liXS 
(cail. de la .Sauve). — Ciiusaetim (bénéf. de l'f'v. 
de Périg. ). — Cuiisne (Itin. de Cli'inent V en Péri- 
gonl el Atlas de Blaeu). 

Prieuri' donrii' ."1 l'abbaye (b; la Sauve. — Ane. 



rep. noble, avec bante justice sur des paroisses du 

diocèse de Périgueux, mais qui étaient, les unes, de 

la sénécb. de Bergerac, comme Cadelecb, Falgay- 

rac, Saint-Aubin, Saint-Caprais et Saint-Perdoux 

les autres, de la sénécb. d'Agénois, connue Cahusac. 

Douzains, Cassas, la Landusse et Saint-tirégoire, 

1 700 (Abu. de Guy.). 
Caicnabd, c'^de Sainl-Jean-d'Alaux. xvi' s''(Lesp. y5). 
Cvillade, b. c"' de Monsac. — Les Orniq^es ( lerr. do 

Lanquais). 
Caillade (La), b. c°° de Sourzac, c"" de Mussidan. 
Caillahote (La), taillis, c"' de Paleyrac (A. Jud. ). 
Caillai;, c°° de Belvez. — At Calhnudel Gnome , 1/1(17 

(arcb. de la Gir. Belvez). 
(]iiLLAi:, c"" de Grignol. — M llux Cnlliiin . l'iS.i 

( Dives, 2, 123). 
C\iLLAv, c"' de Larsac. — Al (mIIuiu dri (înn-ie (arcb. 

de la Gir. Belvez). 
(Baillai , c°* deSagelal. — \l pral du (miUuiii (arcli. 

>h> la Gir. Belvez). 
Cmli.m!, b. e"' de Teyjat. 
(JAiLLAiJ (Hait et Bas), b. c"' de Valojouls. 
CiiLnr (Le), cba])ellenie dans l'église de Belvez. — 

Cupelleiiia del (ÀtilldU, de.l Calrulo, l6()2 (arcb. de 

la Gir. reg. d<^ Pbilipparie). — Oiislal del Calliuu 

(ihid.). — Cnlhaiid , 171)1 (arcb. de la Doiilogue . 

vi'iile iialionale, 1791. BeUez). 
Caillui (Le), section de la c"° de Berbiguières (cad. ). 
CuLLAii (Le), b. c"' de Born-de-Cbanips ( B. ). 
(^lILLAr (Le), éc. c"" de Cauipsegret (A. Jud.). 
CviLLir (Le), b. c"' de Douville. — l.e Ciilhiiiid . ifipu 

(Acte mit.). — Ane. rep. noli|i\ 
CviLLAi (Le), éc. c"' de Mnozens (B.). 
C\ii,LAi (Le), b. c"' de Monlliazillac ( B. ). 
Caillal (Le), éc. c'" de Rouillas (B.)._ 
liAiLLAii (Le), éc. c°'' de Savignac-les-Kglises (B. ). 
('uLLAii (Le), c"' de Sorges. — Le Cnlhiind. 1720 

(Acte noi. ). 
Caillau (Moi lin du), c"' de Vczac. 
Cmllaudiade (La), lien-dit, e"' d'IJrval (cad.). 
CviLLAimÈnE (La), c'"' de Coiize (cari.). 
Cailliudière (La), lieu-dit, à la Gi'uùbn', c'" ilrKau.v. 
CuLLAUDiÈnE (La), lieu-dit, c'' de Minzac 
CiiLLAUDiÈnE (La), lieu, c"" de Monleydier. — Lu Cu- 

Uoudière, 1 O97 ( AcI. not. ). 
liiiLLMiiiÉnE (La), c"' de \arennes (cad.). 
Cailhi iiiÈnEs (Les), terre, c'"' de Lampiais (cad.). 
Caillaiuoi;, c"" de Saint-Aubiu-de-Lanquais. — /;/ 

ùdiaiidnu, 17C0 (lerr. de Lanquais). 
Caillaidoij (Le), éc. c"" de Faucilles (B.). 
Caillauglet, b. c"' de Bassillac. 
Cafllu ncET (Le), b. c"" d'Auriac-Monlignac (B.). 



DEPARTEMli.M DE LA DURDOGiNE. 



51 



Cailhigdet (Le), c°' île Manzac. — Tenenna lUclu del 

Culhouguet. 1/171 (Dives, 1,76). 
Daillacciei (Le), éc. c" de Sainl-Naixent. 
Caiiliigiet (Le), h. c°' de \ illamlilaid. — Catliou- 

içuet, 167^1 (Acle iiot.). 
Caillavel, c" de Cabans. — t'ons del Calhavel , iiG8. 
C*ii.iAïEL, c°' de Sales-dc-Belvez. — Faettim del Cnl- 

Imrel et de Pertign, 1 iGo (arci). de la Gir. Belvez). 
Caillavel (Le), sect. de la c°" de Douville(<'ad.). 
Caillavel (Le), lieu, 0" de Mondar. 
(yiiLUVEL (Le), éc. c°' de Poinport. — V.idhm'elliiin, 

1.322 (Lps|>. V. .'il). — Ane. rcp. noble. 
CiiLLAVEL (Le), h. (:"' de Sainl-Cliainassy. 
('aillavel (Le), lieu-ilil, c°' de Sainl-Félix-de-\ ilia- 

dcix. — 1/ Cnliavel , i()û6 (.\(lc nol. ). 
Caill.ivel (Le), h. c'" ilo .Saint-Laurent-des-lfàloiis. 
Caillavel (Le), li. c°Mc Tlienac (.S. l'osl.). 
Caillebie (La), éc. c" de la Tour-Clantlic. 
C\iLLiuE (La), 11. c"'di' Rouillas. 
C\iLLoi\ (Fouet de), boi.s de 00 lieclares . c"' de 

.Saint-Aquilin (lail.). 
Cailloux (Tnois-), taillis, c" de Lavaur (cad.). 
(^AiLLnrx-fioir.ES, lieii-dil, c"' de Saiiit-Pabicr (cad.). 
Calibre, anc. nioiiaslèrcc"' deCahiac. — Virus Culu- 

Itnis, Moiiaxlerium Calalirense ( bréviaire de Sailal). 

— C«rin de Culnbni, 11 53 ((iall. cli. Inille d'Eu- 

j;ùiie III pour l'abb. de Sarlat). 

L'cmplarenient serait à Sainte -liade{;oiido, cjui 

ricvini ré(;lisp dr la paroisse île Calviazcs après la 

dcstiiiction du nioiiastèrc; les ruines au lii'u-dit les 

Qiialre-Caitouées (notice de .\l. Marinier). 
Calabre, h. I'"' de la liouipiello-Velines. — Four de 

lirageyrtic , 1 05 1 (arcli. de la liir. Moniravel). 
Calabbe (Eta.vc de), c"' de Calviar, anc. étang, auj. 

dcs.seché, dans un vallon dominé par le Pech-Labrun ; 

présumé avoir été à Cuitssaite , au-<lessus d"Kvraii-Bas 

(Tarde, llisl. du Sartiidnix, et Ileinschemius; notice 

do M. Marinier). — Ane. propriété des inuiiies de 

(!a labre. 
Calaix, b. c'" de Bevnac (cad.). 
Calaix, b. c" de Saint-Pierre-de-Cbignac. — Cnlex ( 4. 

Jiid.). 
CALAïiitiAC? c"' d'Kclioiir(;nac. — Tm-itoriuui de Cala- 

rinifljo (caii. de la Sauve). 
Calcadoi , m. isolée, c'"de Mimlsagucl. 
Cale>dbai , b. c"' de Bonneville. 
Calendbie, b. c'" de Tbiviers (B.). 
Calès, c", c°° de Cadouin. — Parochiu Caleush, 1 lai 

(cart. de Cadouin). — Caleysh, iaû3 (cens de Ba- 

defol, Arcb. de l'Emp.). — Caleya, 1281 (cari, de 

Cadouin). — Calezium, 1305 (Lesp. 88, Cbàtell.). 
Patron : saint Médard; coll. le prévôt deTrémolat. 



Calés, b. c" d'Aiidrix. 

Calès ((îband et Petit), b. c"' do Kl('iira<-. 

(^^L^olB (Al-), lieu-dit, c" de Cnslelnaii (ciid. ). 

Calfoib (Ai.-), lieu-dit, c"' de Loubcjac. 

Calfoir ((^vvE-DE-), lieu-dit, à la foièl de Lan<piais. 

Calfovbsas (La), m. isolée, c"" dp Salif[i)ai- (S. Posl.). 

Caliiasac? c"° du Bugue? — /•.'/ mnx de (mIIkisui- 

(cart. du Bugue). 
Calmon, II. c" de Daglan. — Catuion, l'i.So ( l.psp. 

Homin.). — Anc. rep. noble. 
Caldvkbik (Li), b. c"° de Fosscmagnp (li.). 
Calome (La), b. e"' de Cercle. 
Calome (La), b. r"' de la Ciemaye (B.). 
Calome (La), lieu-dil, c°' de Verteillar (lad.). 
CALPoiiAs(A),friche, c"dpSaint-Andrt'-Alas(A. Jiid.). 
Calse, m. isolée, c'^de Sadillac (S. Post.). 
Calvée, friclic, c'" de Marcillac (A. Jiid.). 
Calvès, b. v" de Saint-André-Alas (B.). 
Calviac , c", c°° dp (^arlux. — Sauclus Mnrtiiius de Cal- 

viaci). Il 53 (bulle d'Eugène III pour l'abbaye de 

Sarlat). — Culuicae, i.')7<) (arcb. de Kénelon). 
Paroisse du dior. de (^aboi's et cédi'p en 1 1 1>8 , 

par les doyens de Souillac. à l'abb. de .Sarlat ((iall. 

cil. Souillac). 
Calviazès, anc. par. c"deCalviac. — l'rioralus de Cul- 

riazèg, 1/179 (<'"'fl'- dePaliiel). — f'aroeliin de Culv. 

i.'i79 (Lesp. Carlux). — Voc. Saintp-Badegondo. 
Calviazez, ruiss. qui arrose la plaine de Braulen. 
CtLviE (La), b. c" dp Pomporl (S. Post.). 
(ivMAcon? ilans la Double. — Eecl. de Cuwuror, urehi- 

pres. lie Du/ila (poudiédu xiii' siècle, Lespine). 

Caiaciir, 1 550 (pane, de l'év.), 
Camala? c"' de Saint-Alvère. — \eiiHis île Caumla. 

— Vrai deh CumaU, i/i5.'i (Liv. Nof. 30). 
(]amavsov, c'" de Maiizac. — Uepayrimn de Cumniwi, 

i30o (arch. de la Gir. Bigar.). — Omiencuu (B.). 
{^(MARCi EL ( Le), taillis, f°'dp Sainl-Aubin-dp-Nabirac 

(A. Jud.). 
Cambade, b. c"' deCorgnac(B.). 
Cambaidie (La), c"dc Belvez. — l.iiVinnhaiidm. 1 tiOg 

(lest. d'Aymon, Lesp. i5). — Voy. Ciumbald. 
Cambai die (La), b. c°' de Paulin. 
t.AMBAinoL (A), taillis, c" de (iaujai (A. Jud.). — 

Camlunt. 
CAMBEr.oi , II. e"' de Sainte-Foy-dp-L(inga. 
Cambio, m. isolée, c" de Montsagupl (S. Post.). 
Caiibl\za(;, fiicbe, e"" de .Sainl-Cbaniassy (cad.) 
Camblazac, c" de Sendrieux. — Huspitiiiin de Cam- 

hlazac, i305 (Lesp. Homm. 2O). 
Anc. rep. noble mouvant de V'erii. 
(JAMBON (Le), h. c"' de Carsac-Sarlat. 
Cambon (Le), éc. c" de Grives (B.). 



52 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



CAMBoni ( Le), h. c" île la Camida. 

Oamboi,: (Le), licu-iiil, c"''de Canes (cad.). 

(Iambourlet, lieu, c"" de Saint-Vincent-de-PalueL 

Casiboiix (Les), h. c"' de Cénac (B.). 

Oamuades (Les), h. c" de Molières. 

Camjnades (Les), lien-dit, c°'dc Prals-de-Carhix (rad.). 

Caminades (Les), c"' de Saiii(-Panloux-de-l!elvez. — 



Ims Caiiiiiinilfis , 1778 (Hommage à raiTlii'vtV|iie de 
Rordeaux). 

Ane. rep. noble. 
(^AMiNEL, 11. r'" dcSarlat (B.). 
Oamlasac? c"" dn Bugne. — Mnx dr (^niiillnixac {ay[. 

du Bufjue, xii' siècle). 
CuiLiiAniE? Iien-dil, c"duBngiK'. — A hua ùimllm- 

riiis (Liv. Nof. 19). 
Camp, lien-dit, c'^de Capdrot (cuil.). 
Campacrac, terre, c"" d'Aillac (A. jud.). 
Campacnac, 11. c"' de Belvez (cad.). 
Campagnao, c"' de Bonillac. — Ciiinjniiihaniiii , i/ifia 

(arch. de la Gir. Belvez). - — (Mmiiniy^riiir du Ili:f- 

friir, i(i|o ( Acie not.). 

Ane. rej). noble, avec haute justice sur lioiiillac, 

la Sauvetat et Vielvic, 17(10 (Alni. de (iiiv.). 
Campagnac, éc. c"" de Carsac-Caclux (A. .lud, ). 
Campagnac, éc. c'^ile Castel (A. Jud.). 
CAMPAC^Ac, vill. c" do Montagnac-ia-Cieinpse. — 

Pdrocliia dif Campnnhaco , it!(i8 (Lesp.). — Chani- 

jmgmc, i38o (P. V. M.). — Camjtugiiac de Cor- 

iieciil (B.), anc. par. détruite, réunie à Moulagnac. 
Patrons : .saint Front et saint Laurent. 
Campagkac, 11. (■"' de Pannac. 
(JAMPACNAC, ni'", (■'"■ de .Saiiil-Amand-ilc-licKcz. 
Campagvac, taillis, c"' de Saint-Avii-lîivière ( A. .lud.). 
(iAMPAii\Ac, c"' de Saint-Félix-ile-Villadci\. — Hnarin 

de Campiihac, 1 3i 7 (Périg. 1\L 11. '1 1 , n. 1 ). 
Campacnao, 11. et doni. c'" de Saint-llilaiic-irKstissac. 

— Camp(ijt)iiw , 1 (itJli (\ot. de lîerg.). — Chnin- 

jxignar (B.). 

On y place les ruines de l'anc. cliàt. d'Esli,s.sac. 
Campacnac, sect. de la c"'' de Sarlat. — Kceles. de Ciim- 

jinigtmro, i lôS (Gall. cli. bulle d'Eugène III pour 

l'abb. de .Sarlal). — Campaignac-V Evèque (B.). 
Cavipac^ac, c"' de Verdon. — La Croix del Déliai, 

autrement lu foi--l de Campagiiiac , 177.3 (Niil. de 

Lanqnais). 
(jAmpagnvi; ( FonÈT de), bois, c"" de Lan([uais. — Dr- 

xert appelé la Jun'l de (iam/ingiinr ( lerr. de Lan- 

(piais, 1 7.'j.j ). 
l"AMPAnNAc-i.EZ-QrEnov, c'"', c°" de Villelranclie-de- 

lîelvez. — Campanhaeum, 1^83 (Lesp. i(), Domc). 
Patrons : saint Julitle et .saint Cyr. — Anc. rep. 

noble, nioiivanl au viv' siècle delà cliàtell. de Donie. 



depuis ayant liante jnsliri' sur la paroisse, 1760 
(Alm. de Guy.). 
Campagnalet (A), terre, c"" de Calviac (A. Jud.). 
Campagne, c", c°° du Bugiie. — Cumpaiilin (ponillé du 
xni° s% Lesp. vol. 27). — Cuslnim de Caiiipunia. 
i3')o (Lesp.). — Campagnie, 1687 ( ■^<'^'^ not.). 

Prieuré de l'O. de .Sainl-Augnslin, dép. de celui 
de Saint-Cyprien (pane, de l'év.). — Patrons : saint 
Jean-Bapliste et saint Biaise; coll. l'évêrpie. — Lé- 
proserie, i3ai (Lesp. Sa). 

Paroisse hors cbàtellenie, au xiv° siècle; anc. rep. 
noble ayant haute justice sur la par. 17(50 (.Vlin. de 
^ Guy.). 

Campagne, h. c'^de Salignac. 
Campagne, ér. e!" de Siorac ( B. ). 
Campvgsole, c"' du Coux. — iilnlg. de la Catnpnii- 

holia, iliÇ)i (Beconn. de Palayrac). 
Casipagnoee (La), habit, c"' de Proissans (,S. Posl. ). 
(LvMPAi.FiÉ, lieu-dit, c"° de Liorac (A. Jud. ). 
Camp-Babdey? c°' de Belvez. — En C.ain liardetj, \h(f?. 

(arch. de la (iir. Belvez). 
Camp-Bataillé? c"" de Sagclal. — En (Uiin lialallner. 
l 'iTia (reg. Belvtz). 

Lien du duel, en i3i3, outre Aynieiic de Biron 
et le .seigneur de .Saint-Germain (Noie de l'abbé^ 
Leydet). 
Ca»ip-Cojitai, ? c" de Monicaret. — Al Cnm-Comlal, 

Mv" s'' (arch. de Bordeaux, liève de Monicaret). 
Camp-de-Bar, lieu-dit, c'"' de Saiiil-C\prien (cad.). 
Camp de César, (■""de Branlôino. — Lii'ii où osl situei' 
la pierre levi'e de liranlnnie (Conniiiin. di' M. Lé" 
Drouyn). 
(liMP DE (;ésir, c'" de Coiilonnieix. — Vestiges de 
retranchement sur le coteau de la Boissièrc (Ant. 
de Vésoni', I. Il, p. 1 y'i ). 
Camp BE CÉSAR, près du bourg do la Clia]iellc-.Saint- 
Jean, c"' de Aaillac — Camp dont les fossi'S et les 
relrancbemenls sont a.ssiz bien conservés, sur une 
pointe él"vée ipii commande le vallon arrosé par le 
Taravellou (Commun, de !\1. F. Tonone, alors curé 
deNaillac). 
CiMP lit Césab, c"°de Sainle-Eiilalie-d'Ans. — Tertre 
élevé entre le château do Manpicyssac et le bourg 
de Sainte-Eulalie, qui domine PAuvezèro; vestiges 
de fortifications (Antiq. de Vésone, t. II. ]). au). 
CiMp DE César, i'"' de Sainl-Pardoiix. — Les Traii- 
eliiTu (cad. et Antiq. de Vésone, t. II, p. lo'i). 

Enieinle rectangulaire, mais arrondie aux angles, 
avec retranchements en terre et fossés , sur le plateau 
de la Be.ssède, à un kil. au sud d'Urval. — Avail 
donné son nom à un des cantonnements de la fon't 
(état d'assiette de la Bessède. 180M. 



DÉPAin'EMKNT DE LA DORDOGNE. 



53 



Camp-de-M»iifai:, châtaigneraie, c"'di' Bosse (A. Jud.). 

CAMP-DE-Mtr.i.ï, bois, <■"* de Verl-dc-Biron (A. Jud.). 

(jAmi'-(ji:ii.iiks, mé(. c"de Faux. — Tout auprès est un 
dolmen. 

Cami^Marti, h. c"-de Gaulcjjeac. 

Camp-Mai iiï? c"° de Sainl-Jiisl. — Canij/ux Mniiri, 
iSa'i (Lesp. ôa). — Campt Maiirij, itîôo (il'ul.). 

(JAMP-MoiLOAii , lieu-dit, (-"'de Carliix. 

CAHPvrAC, f" de Coulounieix. — Camjynae , Caiihar , 
Caij;iHic, xn' et xiii' siècles (anciens titres de Péiig. 
Le.sp.). — Canniac, 1670 (.\ctc nol.). — Vallon (]ui 
sépare le coteau de la Boissière de celui (rKroriU'- 
heuf. On a dit que ce lieu fut remplacement primitif 
de Vésone; il est désigné dans de vieux titres par 
le nom de VinUe-Cité : voy. ce mot, 

• Iampmac, emplacement rue de l'Aubcrgerie, à Péri- 
gueux. — En Cttinpanhac , 1.370 (0. S. J.). 

(Jajip-Réal, II. c"' de Bergerac. — Est sur remplace- 
ment de l'ancien faubourg de Montauriol (Liasses, 
p. 7, arcli.de Bergerac). 

(^iMP-HtAi., 11. c"'' de Vie. 

Camp-Hcdov, lieu-dit, c"° de Berbiguièrcs (cad.). 

(!amp-Hedo.\, 11. c"' de Bcyiiac (cad.). 

Camp-Heuox, lieu-dit, c'" de (larliix (cad.). 

(liHi'-liEuox , 11. c°' de Montfaucon (B.). — Moulin sur 
la Lidoire. 

(liMP-Iitm» , II. c"' d'Orliac. 

Camp-IUdo?!, terre, c"'de,Saint-Cassien (A. Jud.). 

Caiip-Uedos, éc. c" de Saint-Cbaiiiassy (B.). 

Ci»ip-BtDO.\, c'" de Saint-Geraud-dc-Cors. — Travaux 
de retrancliemcTil sur ce plateau, qui est très-clevc 
(l)ives). 

IJA.\ip-RoLCE? c"' de (jiignol. — Imcus dut. de (Miiipii 
Ituheo, l'.ih-] (Losji. 5i, La Korce). 

•liJip-SiiGiinT, c"', c°" di' V illaniblard. — Caiiipse[;rel , 
1 I iG (cari, de Cadouin). — Champ - Sufp-et , laoG 
(douai, à (jadouin, Lesp. 87). — (Miiipus Secietns, 
laCS (pouillé du xiii" siècle). -^ Caiiibosiciirtla ? 
XI»' siècle (Rôles gascons). 
Voc. Saint-Etienne. 

OAMP-TEnsAi.? c."° de Vitrac. — .1/ Cain Terial , i3'io 
(Lesp. 36, Ilonim. à l'év. de .Sarlal). 

Casalieh? c"' de (jnssac. — Mwmis île C(iiinliei:s , 
1A59 (arcli. de la (jic. Belvez). 

(Jamarie? c"' do Pressignac. — La Canaria, ili.. 
(Liv. ISof). 

Gavai , b. c°" de Montagnac-la-Grempse. 

ljA^cEl.AnE, 11. c"" de Bergerac. — Cumpseladc (Cal. 
.idin.). 

Cavcelade, anc. cbapclle, c°' île Pressignac. — Qiin- 
xnlade, 1735 (Acte not.). — Chapplh Sainle-Cathe- 
line? 1083 (not. de Glérans). — Voy. CnAPELiE. 



G.VXDALE, h. c'" do la Cliapclle-Eaucber (B.). 
(JA.VDILLAC, 11. c"' de Clé'rans. — Inrliisn de (Mndilluiro . 

1 .'157 (Liv. N.). — Canddhac , itioa (Ado nol. ). — 

Canditiac, i65i {ibid.). 
Cane, c"' de Manzac. — Tcneulia de ta Cniihc . 1 'i-.'> 

(Dives, 1). 
Caxéda (La), c°', c"" de Sarlat. — Prwci'pturia domus 

hoxpilalis Sancli Jnhaiinis de la Canada ou Cavada 

(Lesp. I). S. J.). — Priiiralus de CaiieUi , xv' siècle. 
Prieuré visité par Clément V (Iliii. en Périg. I. - — 

La Cancda relevait do la cli.ilell. ilo Doino nu xiv" s'. 
Caxet (Le), c°% c°" do Vélines. — Tiirris de hni-j'u de 

Canelo, i3o6 (terr. de rarcliev. de Bordeaux). 
L'église Saint-Jean a été fondée par les seigneurs 

de Fauguerolles ( terr. de l'archev. de Bordeaux). — 

Autre église ayant pour patron saint Pierre ; coll. l'i'V. 
Caxéta, lieu-dit, e" do Terrasson (cad.). 
Caxole, éc. et m'", sur lo Drot, c"' de Monipazier. 
Cansadoil, h. c" de Saint-Laurent-de-CasIeInau. — 

Mansus de Campsadol, lalig (losl. de (jnillaume 

Aymon, Lesp. vol. l'i). 
Caxtalocp? c" du Bugiie. 
Gaxtaloup, éc. c"° de Montniarvès (B.). 
.Caxtalocp, m. isolée, c"* de Montpeyroiix (S. Posl.). 
Gaxtaidie? — m mas delà (Àtnlaudia , Colaudiaieurl. 

du Buguo). 
Camai zel, lieu-dit, c°'de Saint-Lauronl-do-Ciisloliiau. 
Ca.xte-Gort, taillis, r"' de Sainl-Laiiroiit-des-Bàloiis 

(A. Jud.). 
(iAxTE-CoiGOL, éc. c°'de Bergerac. 
Cavtë-Coiool, fief relov.de Cozons; Lauclioi, iioii\ ot 

Nicoulaud compris .sous ce nom, i.3oi (Losp. .")i). 
Caxteoai., terre, c" de Sainl-André-Alas (cad.). 
Canteoai., m. isolée, c"' de Sarlat (S. Posl.). 
(^ivte-Greil, éc. c'^d'Arcbignac (B.). 
Caxte-Greil, c"' de Belvez. - En Canleip-elli/ . l'jtia 

(arcli. de la Gir. rog. do Pbilippario). 
Caste-Greii., lieu-dit, c"" do Gaban.s (cail.). 
Caxte-(jbeil, b. c"' de Garves. — Canltti;raeUi , i3.m 

(Belvez). — Mansus diet. de Canlagrelh , 1 Mia {ibid.}. 
GAXTE-tÎREiL, lieu, c-'de Saint-Aubin-do-Lanquais. 
CAXTE-GREii.,tailii.s, c°'doSainl-Avit-Sonieiir(A. Jiiil.). 
CAVTE-GnEiL, écart, c'" do Sainl-Cbamassy (B.). 
Gaxte-Greil, b. c"° de Saiiit-l''élix-la-Liiiilo. — C«h- 

tai;rcilh, iGlio (Acte not.). 
Caxte-Greii., b. c,"'do Villefranclie-do-Périgord ( li. ;. 
Caxte-Greil, h. c" de Vitrac (B.). 
Cantelaibe, éc. c" île Saint-Alvèie (B.). 
Camelai be, b. c" de Saiut-Laurenl-dos-Bàtoiis, 1 7.'in 

( Acie nol.). 

CaXTELAI VETTE, 11. c" do PoZul ( lî. ). 

Cameluubb, lieu-dit dans la forél de L.iiniiuais. 



54 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Cameloijzel, 11. c"° de Calviac (B. ). 

Cameloizel, h. c'^de Saiiil-Amaiid-de-Belvpz (B.). 

Gante-Merle, éc. c" de Château-rÉvêque (S. Posl.). 

Caste-Merle, lieu-dit, c°' de LanquaLs. 

Caste-Merle, lieu, c°' du Pizoïi. — Prieuré dép. de 
l'abb. de Cliancelade. 

Cante-Merle, h. c"' de Saiut-Marlin-le-Peint (S. 
Post.). — Chantemevle. 

Oantenag? près d'Aubeterre. — Mamns rue. Cante- 
iiiiffus (cart. de la Sauve). 

Cante-Rase, m'", c°'de Fangucrolles (B.). 

Caste-Rane, h. c"° de Montmarvès. — Ane. rep. noble, 
1 677 (Acte not.). 

CA^T^-R\NE (MfiLLP. DE), sur le Salignac,c"'' de Bou- 
rézG (B.). 

Castillac, c"', c"" de Cbampagnac. — (Jeiilillinciim 

())Oiiilié du xiTi' .siècle). — Caidilhaciivi , )30o 

(I.esp. Brantôme). — Qundillnc, 1882 (P. V. M.). 

Prieuré dép. do l'abb. de Brantôme. — Voc. la 

Nativité. 

Caparie, b. (■"' i\e Pezul (B.). 

CAP-liiAxc, b. c"" de Saint-Avit-Senieur (S. Post.). 

(^^p-nE-FEnE, b. c°' de Ponchat, 1617 (not. du Fleix). 

(iAP-DE-GiERRE, 11. c°' de Saint-Micbel-de-l'Ecluse. 

Cap-de-\ iLLE (IIaet et Bas), h. c"' do Montmarvès. 

Capdrot, c°'', c°" de Monipazior, à la source même du 
Drot, d'où vient son nom. — Cnpfiracuiii , I28(j 
(arcli. de la Gir. X, n° .52 : donal. aux consuls de 
Monipazior). — Caprti-ntum , 1317. — Capiiropt (B.). 
Siège d'un arcbiprétré de l'évéclié de Sarlat. 
(38 paroisses ou cbapelles en dépendaient : Aigues- 
Parses, Aies, Baddol, Bannes, Bayac, Beaumont, 
le Bel, Besse, Birou, Bouillac, Bonrniqnel, Ca- 
douin, (^alès, Capdrot, Cbap.de-Camfiagnac, Cliap.- 
de-Puybelon, Cbap.-de-Regagnac, Cliap.-de-.Sineuil, 
Glottes, Couze, Grissac? l'ongalau, Fonlenilles, 
Gaujac, Gleize-d'Als, Lavaur, Lolme, Marsalès, 
Mazojrolles, Mézières, Mobères, Monsac, jAIontfer- 
rand, Mont|iazier, Monlceyroux, Naussanes, iMojals, 
Paris, Parran(|uet, le Pic, Pontours, Prals, Rani- 
l'ieii, le Bavet, Bibes, Saint-Avit-Rivière, Saint- 
Avit-Scnieur, Saint-Gassien, Saint-Cbaliès, Saint- 
Cibranet, Sainte-Croix, Saint-Front, Saint-Ger- 
main, une autre Saint- Germain, Saint-Marcory, 
Saint- Martin -du -Drot, Saint -Romain, Sainte - 
Sabine, Saint-Sernin, Saint- Scrnin- de -Biron, 
Sainl-Sernin-de-l'Herm, Saint -Vincent, Sales- 
ile-Cadouin, la Salvetat , Soulaures , Tourliac, 
Vielvic, VillclVancbe-de-Bel\oz (état des paroisses, 
1740). 

Eglise colli'giale instituée par Jean XXII; cliap. 
composé de 12 cbanoines; concourait avec l'abbaye 



de Sarlat à l'élection de l'évèque. Les par'oisses de 

Marsalès et de Gaujac lui étaient réunies; il a été 

transféré à Montpazier en septembre l'iiji. — Voc. 

S"'-Marie : célèbre pèlerinage. 
Gapelanes, c"° de Saint-Marcel, 17*9 (noi. de Mou- 

lejdier ). 
Capelette (La), c°° de Saint-Pompon, 17/1/1 ( Icrr. i\r 

Saint-Pompon ). 
Gapelier (Le), éc c"" do Floriraont. 
G.\PELiÈRE (La), lieu-dit, c"' de Paunac (cad.). 
Gapelière (La), lieu-dit, c" de Tursac (cad.). 
G.APELLE (Clos de la), terre, c" de Gasteinnu {\. Jiid.). 
Gapelle(La), lieu-dit, c"' de Badefol-la-Linde (cad. 

sect. A, 11° i38). 
C.iPELLE (La), sect. de la c" de Castel (cad.). 
Gapelle (La), lieu-dit, c°' de Doissac (cad.). 
Capelle (La), lieu, c"' d'issigeac (cad.). 
Gapelle (La), lieu-dit, c"" de la Linde (cad.). 
Gapelle (La), b. c" de Saint-Pierro-d'Eyraud (S. P.). 
Gapelle (La), h. c"°deSainl-Sernin-de-rHerm (S. P.). 
Gapelle (La), Ueu-dit, c"" de la Trape (cad.). 
Gapelle (Moulin de), c°' de Saint- Pompon, i7'i'i 

(teiT. de Saint-Pompon). 
Gapelle (Sois la), lieu-dit, c°' de Vezac (cad.). 
Capelleme (La), c"° de Prigonrieu. 
Gapelle-Post-la-Piciie (La), anc. fief, c°'' de Fonga- 

lau, 1725 (terr.de Belvez). 
Capellerie, taillis, c°'' de la Linde. 
Capellie (La), lieu-dit, c" deSireuil (cad.). 
Capelome (La), friche, c°'de S'^-Foy-de-Longa (A. .lud.t. 
Capelot, m'°, c^de Sainte-Marie-de-Gbignac (A. .lud.). 
Capelot (Le), lieu-dit, c"' de CaUiac (cad.). 
Capelot (Roc-de-), lieu-dit, c"' de Couze (cad.). 
Capeloi:, pèlerinage, c"' de Belvez. — Voy. Sainte- 

Marie-de-Gapelou. 
Gapette, b. c'"' de Berbiguières (B.). 
Capette, h. c°° de Cliancelade (B.). 
Capetroi , lieu-dit, c"' de Beynac (cad.). 
Capetrou, lieu, c"' de Saint-Aubin-do-Lanquais. 
Capitaine, h. c"" de Montagrier (B.). 
Caprée (Bois de la), taillis, c"" de Thenac (.\. .lud.). 
Gapbinets (Les), dom. c°° de Bourdeilles (A. Jiiil. ). 
Gapsollélie, c"" de Saint-Pompon, 17/1/1, ténemenl 

(terr. de Saint-Pompon). 
Cap-soiîs-Peïre, met. c°'' de Belvez (.S. Post.). 
Gap-sous-Peïre-de-Plas, terre, c" d'Urval (cad.). 
Captls (Les), friche, c"' de Saint-Mayme-de-Perayrol 

(A.Jud.). 
Caouerolci, éc. c°' de Saiut-Félix-ile-Mlladeix. 
Garac, terre à .Monbayol, c" de t^ubjat (A. Jud.). 
Caraillers ( Les ) , taillis , c°' de Quevssac ou de Ginestet 

(A. Jud.). 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



55 



Cariilles (Les), terre, c" de Prals-de-Belvoz (cad. 

section G, n. 18). 
Cabaific, 11. c"' du Cliangc (A. Jud.). 
(^ABAiLiE (La), anc. lief, c°° de Marqiiays (Courcelles, 

Géni'al. de Vassal). 
Gabavelle, secl. de la c"' de Capdrot (cad.). 
Caiiavelle, c°' de Capdrot, fief relev. du chat, de La- 
coste. 
(Jabaïes (A(as de), terre, c"* de Terrasson (A. JuiL). 
GinnojiiF.B, Maynam. île Carbvnier, 1 '178 (limilcscnlre 

la l'orce et Mussidau; Lesp.). 
CARBOfliEK? c " de (iai-dcdeuil. — Rivus Carh'iimniis , 

1120 (cari, de Bai/jne, 70, p. 43). 
Carbomeb (Pech be), c"" de Couze. 

l'ne des limile.s de la cliâtelloiiic (couliiines de 

Couze, 1471). 
Cabbomebas (Las) ou i.a Gabbigi e, lorre, c°" de Bonr- 

gnac (A. Jud.). 
Cardomèbe, ruiss. c"' de Caliaiis. — .1/ nu ilr Caihun- 

inèiT, I 'i63 (Bij»uro([ue). — Fom Ciirliiiueijia , l'iGg 

(Plillipparie, 79). 
Cabbowière, bois, c'" de Doiivillc ( A. Jnd. ). 
(^ABCousET? ilfl dans la Dordognc, c°' do Saiiil-Clia- 

uiassy. — .1/ Caifonnel , 1 -'itiS (arcli. de la Gir. Bi- 

);a roque). 
Cabdaien, éc. c'" de Prat-dc-Belvcz (B.). 
Cabdiliac, bois près de la Francille. r"' de Naillac, 

1760 (Aclcnol.). 
Cabdi>al (Le), éc. c"* de Br'ryorac (Cass. ). 
Cardinal (Le), lieu-dit, c"' de Lanquais. — Téui'iu. 

des Boiirbous, au lieu-dit le Cardinal, 1789 (Acte 

nol.). — Combe-Cardinale (cad. secl. D). 
Cardinaix (Les), pièce de terre, c°' il'Atur. — Te- 

iiance de» Cardinaiir joignant le grand cimetière 

d'AsIurs, 17V1 (Acte nol.). 
Cabdo>e (La), pré, c'" de Prcssignac (A. Jud.). 
(aRDor, niét. e"' de Bancuil (A. Jud.). 
Cabdou , anc. rep. noble, c" de Bourniquel. 
(ItROoiis (Les), m. isolée, c"' de Tréniolac (S. l'osl.). 
<^\REST1E, c"* de Saint- Avit-Senieur. — Mansus tu 

Careslia, loyâ (donat. à Fontgaufller). 
(Iareïroi (Al.), chemin ilnns la c" de Saint-Aigne 

(terr. de Lanqiiais). 
Careïboc (Le), m'" cl chemin, c"' de Saiiil-Avil- 

Senieur, i 7 1 4 ( Acte nol. ). 
Cabeïrou (Le), lieu-dit, r"' de Saiiit-Laureul-ili'S- 

Bàlons (A. Jud.). 
Carl.vt(Le), h. r" de Paulin. 
Carut (Le), sert, de la c"' de Sainl-Cibranel (cad.). 
Cabiiès , h. c°' de Cazenac. 
l;ABLoi' (Le), h. c°' de Bourèze. 
(iABLoi; (Le), c"' de Sninl-Amand-de-Belvez. -- El 



Carloit, lôgi! (achat de Marquesie, aicli. de Belvez). 
Anc. rep. noble. 

Cabli:cet-et-Saint-Cbépin, c"% c°° de Saligiiac. — tjicl. 
de Carlucetn, i383 (lest, de J. de Salaignac. arch. 
de Fénelon). 

Voc. Sainte-.\iiiie. 

Carlix, ch.-l. de c°", arrond. de Sailal. — QtiwUa 
Sanclœ Mariœdc Carlux, 1 153 (Gall. cli. Iiulle d'Eu- 
gène III en faveur de l'abb. de Sarlal). — Cnsintm 
de Carias, laTu (Justcl. maison deTurenue, pr. ). 

— Caslncium , i3oi ^Heg. olim, Parlein. de Paris). 

— CarliLis, i3Co(Holel lie ville de .Sarlat). — //i«- 
pitalis S. Job. de Carhico, ili'^'A (arcli.de Paluclj. — 
Paroch. Sauctw Calharinwde Curlucio, i48lj (i6i</.). 

La châtell. de (iarlux, dép. de la vicomte de Tu- 

rcnne, comprenait: Cadiot (autref. par.), Calviac, 

Carlux, Cazoulès, Eyvigues.la Glejgcole, Lacombe, 

Liuiejoulx, Maieuil, Marselat, Orliaguet, Périllac, 

Prals, Saiiitc-Catlierine , Sainte-Croix, Saint-Etienne, 

Sainl-Julien , .Saiiile-Muiiilane, Sainle-Nalalèiic eu 

parlie, Siuicjrol (Lesp.). 

Carlux était de la sénéchaussée de Sarlal .'l du 

diocèse de Cahois. — Patrons : saiiile (^nllieriue et 

saint Eulrope; coll. Tévèque. 
Carm', h. c"' de Li'guillac-de-Lauclie. 
Cabmassac, éc. c°' de .Meyral (A. Jud.). 
Cabuavsac. 11. c"° de Saint- (Jhamas.s\. - — Mans, de 

Carmanaaco, 14(53 (arch. delà Gir. Bigar(ii|ue). 
Cabuel, h. c"' de Liinas (A. Jud.). 
CARNAinis (Le), éc. c"' de Saint-Jnst. 
Carol, 11. c"' de Sainl-Geniez. — Mansus de Carol.i, 

i48o (Lesp. As). 
Cabolie (La), h. c°° de (}raiid-Caslang. 
Carolvie, h. c" de .Sainte-Muudane. 
Caro-Siint, rocher sur U: bord de la Droue. auprès 

de Bourdeilles (légende, chroniq. du l'i'rigord. t. I , 

p. 47). 
Cabpevet, 11. v"' du Bujjue. — El mas de C.nriiemd 

(cart. du Bugue, xii" siècle, coll. Le.sp. vol. 33). 
Carpevtier, c"' de Cussac. — \einus de CarpeuUer, 

i45g (arch. de la Gir. Belvez). 
Cabpentiebas, h. c"" de la Cha[ielle-G()naguet. 
Carpissois (Les), h. c°' de Saiul-Marlial-il'Artensec. 
(liBBA, lieu-dit, aiitr. la llierle, e'" d'Ales ( A. Jud.). 
Cabrai:'/ environs de Brantôme. — l'neliinn in Canijja 

Carracio (.\dem. de Cliahan. Giiid. I.rniov, vice- 

comes). 
Carbièbe (I-a), h. c"' du Ceux. — Mansus de la Car- 

rieyra vielha , i4(i3 (arch. de la Gir. Bigaroque). 
Carrière (La), c" de Sagelat. — Mayn. de la Cui- 

rieyra, i462 (arch. de la Gir. reg. de Philippain'). 
CvRiiiEU, 11. c"' de Liorac. 



56 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



(liBiiioL, h. c"' de Naussanes. 

(mus (Lf,s), h. c"' d'Angoisse. 

Carsac, c°°, c"" de Ciirlux.. — Qiin-sncuin , i555 (pane. 
de révèclié). 

Patron : saint Angii.sliii; coll. l'evèque. 

Car.sao, <■"', c°° de Villefianclic-de-Longchapt. — Car- 
sac, Cavsag (caH. de la Sauve). — Sanclus Petrus 
de Carrsac, 1278 (ms deWolf.). — Pamch. Sancii 
Peiri de Guvsxotiio, la^'i (ihid.). — Qi(ersnc, i38o 
(P. V. M.). 

Pati-on : l'Assoniption et saijit Pirire. — Carsac 
dépendait de la cliàloll. de (jurson. 

CiR.sAC ((JBASD et l'iiTir), h. et m'", c" de Plazac. — 
.Ane. rep. noble. 

IIartaux (Les), sect. de la c"" de Sonrzac (cad.). 

Carte-Lade (La), c" d'Orliac. 

Carte-Rosse (La), lieu-dit, c"" de Sainl-Laurent-de- 
Oastolnau (cad.). 

(JABTE-TotzEL (La), c°' de Doissac ( Ardii]. de Vésone, 

I, 25(j). 

Cartevret, 11. c'"' de Manzac. — Maiiiiiiin. de Cniiei/re, 

1/175 (Dives, 1). 
Cartier ? c°' de Baiieud. — Teiiem. det Curlicrs (Liv. 

Nof. ). 
Carves, c'"', c°° de Belvez. — Vicavin de Couves, ii53 

(bnlle <l'Eugène III). — Carvas, 11.. (cari, de Ca- 

douin). — Curnves, i'i!l'^ (Lcsp. privil. de Belvez). 

— Cnri'is, 1379 (Lesp. i6). 

(larves était le siège d'un ardiiprétré qui porta 

aussi le nom de Belvez, et prit enfin celui de Pa- 

lejrac. — Patron : saint Sacerdos; coll. l'évèque, 
Rep. noble mouvant de la cbàtell. de Berbiguière 

et ayant baiile justice sur la paroisse, 1760 ( Alni. 

de Cuy.). 
Carves, 11. c'"de Bcjnac (S. Post.). 
Casal. éc. c"° de Cours-de-Piles. 
Casal, b. c"" di' Journiac. 
Casal? c'" de Montrnvel. — 1/ Caxal Unlulher, siibliis 

foiUriii jiodii. Mil" siècle (arcli. de la Gir. liève de 

Moniravel). 
Casal, li. v°' t\e Saiut-Alvèie. 
Casal -HedaïsV c"" de Banouil. — Tiiieiii. del Cas(d 

liedays, 1/160 (Liv.N. p. 39). 
Casal de Cladecu? c" de Marnac. — Casidi' de Clii- 

doeliio , lâ.j.j (arcli. de l,i Gir. Belvez). 
Casal de Pi\o? c"' de Liorac. — Cns(de de Piim (Liv. 

Nof. 1 1 '1 ). 
Case-ui-L(iip, dolmen à Cugnac. c" de Saiiil-Léon; 

détriiil depuis peu. 
Cases? c"' de Paleyrac. — Luco dicto de Casis. l'itîa 

(arcli. de la Gir. Belvez). 
CiAssAuîiE, b. c"'de Fontgautlier. 



Cassagae (La), c°', c°° de Terrasson. — La Casmij^iie . 

i35i (Justel. Raym. li). — Cassaneu. i3ao (Lesp. 

37). — Caslrum delà Cassanha, i365 (Lesp. 88, 

Cbàtell.).. — Cassanlie. i^l]-] {ihid.). — Cassujpw . 

i5ô/i (pane, de l'évâcbé). 

Prieuré dépendant de l'abb. de Saiiit-Amand-de- 

Coly. — Patron : saint Baribélemv. — Paroisse bors 

cbàtellenie au xiv° siècle. 

Ane. rep. noble ayant iiaulr justice sur la par. 

1 760 (.\lm. de Guy.). 
Cassagxe (La), h. r"" de .Saint-Geniès ( B.). 
Cassagne (La), lieu-dit, c°° de .Saint-Pardoux-la-lii- 

vière (cad.). 
Cassagnolles, 11. c""' de Sainle-t^roix (A. Jud.). 
Casse (Le), lieu-dit, c"' de Liorac, 1757 (Acte not.). 
Casse (Le), h. c" de Saint- Aubin-de-Lanquais. — 

Casse la SepMe. 
Casse-Feïne, taillis, c" de la Mniizie-Alontaslrue (^A. 

Jud.). 
Casse-Miciie, b. c'"de BouHignac, c" de Montiguiac. 
Cassenade, 11. c"' de Saint-Pierre-d'Eyraut. — Ten. de 

Cassadniia? l'ipS (Coll. do Latupiais). 
Cassots (Les), éc. c°° de Saint-Prrdoux-Issigeac, 
Cassoc (La), taillis, c"' d'Eyvirac (A. Jud.). 
(lisTAGAL, lieu-dit, c"' de Cussac ( A. Jud.). 
Castagne (La), b. c"' de Rouquclle-Eyinot (S. Post.). 
Castagxol? c"' de Sainl-Kéiix-la-Linde. — Clianlatihot 

(Liv. Nof. 101). — Castanhol, 1/1 50 (p. 53). 
Castacnol? c"' de Sainl-Mayine-de-Pererols. — Man.<:. 

de Caslaidwls, i'i55 (cb. Mourcin). 
CiSTANET? — Camiqnerade. la j;lie:a de Saj^elal al 

CnsUiiiiel apela de la Sala, 1/1G2 ( Dénonibreiin'ul. 

Belvez). 
Castanet (Le), li. c"' de la Cbapelle-au-Bareil. 
Castanet (Le), b. r'" de Cours-de-Piles ( B.). 
Castanet (Le), c"' de Journiac. — Al Castaael fuleu , 

i/i5o(Liv. Nof. 3 5). 
Castanet (Le), c"' de Montren. — lint-dnria de Casla- 

iielo, 1278 (Lesp. 81). 
Castaxet (Le), doiii. c"' de Proissans (A. Jud.). 
Castanet (Le), b. c"" de Salon. — Mayiiam. del Cas- 

laiwt, 1I160 (Périg. M. II. /il, 8). 
Castanet (Le), anc. cbapellenie fondée à Sailal, lO'iH 

( bénéf. de l'év. de Sarlat ). 
Casiang, b. (■"' de Bergerac. — Le Caslan { B.). 
(ÎASTANG, liabil. (""de Bouniagues. 
Castam., 11. c" de (loux (B.). — Maiisus de Casiunli . 

1 'i(i3 (arcli. de la Gir. Bigaroque). 
Castang (Grand et Petit), b. c"" de Saiul-.Marcel. — 

Cliastanh , 1 -joS (rentes dues au seigneur de Taille- 
fer). — Di'p. du prieuré de Guillegorse. 
Castang (La Kav.isse), beu-dit, c""d'Lrval (cad j. 



UÉPARTEMK.^T DE LA I)()1U)()GNE. 



57 



Castel, c°*de Campagne. — 1727 (Reconii. lîelvcz). 
Ane. rep. nolile. — Voy. Mioo-FoLQiiEn et Vim- 

GUGUE. 

CisiEL, lieu-dit, c'" de Kontenilles (rad.). 

Castel, lieu, c°' de Manauiie. 

Castel, h. i" de Moidey'iP''- — ^' (■asiel, 1 (ioa (Acte 
not.). — La Castelle (cad.). 

Castel, c"', c°° de Sainl-Cyprien. — Eccl. de Caslello, 
Petruj;. dioc. 1 809 (bulle du pape Clément, qui l'unit 
au monastère de Saiiit-Cypricn ). — Casirmn , 1 550 
(pane, de l'év. de l*érij{ueu.x). — Castek (Cal. adm. 
de la Dordojjne). 

Voe. .Saint-tdair; eoll. l'évéque. 

Castel-F\daisk, liahit. e^de Coulounieix. 

Castel-Fadaise, [[lolle au lieu de Lijjal, e"' de Lan- 
quais. 

(UsTEL-tJAiLLAiio, c" de Saint-Aul)in-de-Lanquais. — 
Casl. Oalhanl (leiT. de Lanqnais). 

CASTtL-tiiRoix, ée. c°' de Tayac ( \. Jud.). 

Castel-la-.Mote, lieu-dit, à la Pouleillo, c°' de Saint- 
Félix. 

Castellas, éc. c" do liaîae-de-Saussi(;nae (A. Jud.). 

Castblleme (La), II. e"' ileSaiul-Félix-dc-ReUlac. 

Castelloux (Les), h. c'" de Saint-Félix-dc-Villadeix 

(B.)- 
Castel-Malvi, lieu-dit, c°' de Monsae. — Uordariii de 

Catlel Malvy (coll. de Lanquais). 

Ce lénemonl élail d'un autre fief que la paroisse 
de Moiisac (tcrr. do Ltinquais). — On y remarque 
un reiraneliomont, en forme de molle, proiluil par 
une coupure pratiquée à l'exlréniilé d'un coteau ([ui 
s'abaisse dans le vallon. Longueur totale, 35",5o; 
largeur, 5 métros. — Voy. Vetiuer (Le). 

CASTBL-MEniE, éc. c" de Capdrot (B.). 

Castelsai' , c"' du Buguc. — Ane. rep. noble. 

CASTELNAiJ-ET-FAïnAc, c"', c"" (le Dome. — Ctulelliim 
numine Casiriim noviim , iia/i ( Chroiiieon Albl- 
gcnse). — Ca-ilclnou (Clironicon Boni. Ilier). . — 
Castet-neuf, l'iGu (arcli. de la Gir. lielvez). — 
CasU'liiiiii-siir-Dnidiij;iw(»rc\i. de Pau, Cbàtell.). — 
Cantehum-dp-Uerhihca (Tarde, Hist. du Snrlndni»). 
— Caatelnau- des-Mirnndes , iCa5 (Acte nol.). 

Au xiv' .siècle, t^.islelnan élail le siège de Tarclii- 
prélro nommé depuis arebipr. de Doglan (pouillé du 
xiu' siècle; collation par Jean XXII, aiino x). — 
Palron saint Micbol; eoll. l'i'véque. 

Chàlellenio s olemlunt, au xiv' siècle, sur 5 par. : 

\ Castelnau, la Cliapollo, Foyrac, Saiiil-l'ompon et 
Veyrines, i3f)'i (Lesp. 88). 

CASTEi/-Noi?EL,c°'de Faux, assi.ses de rochers qui sem- 
blent en partie avoir été taillées pour entrer dans 
une construction. — Coxhutn voratum Caatel uoet. 

Dordogne. 



— CJtmtel noct , 1 'i83 (Beconii. coll. de Lan<piais). 

— Chasteini nouvel, lli\)Ç). — Cnsielol , d.iiis le 
pays. 

Castelot, lieu-dit, e"' de Colombier (A. Jud.). 
Castelot, lieu-dil, e°' do la Force (cad. ). 
Castelot, éc. c°' de .Saint-Aidiin-de-Lancpiais ( ,S. l'est.). 
Castelot (Le) ou lÎELi'ttn, b. et fonl. près do la \il|o 

de Beaumont. 
Castelot { Le), c"' de Monclar. — Le Peyré-de-la- Varde . 

1709 (Acte nol.). 
Castelot (Le), m. isolée, c'" de Monlagnac-la-Crempse 

(S. Post.). 
Castelot (Le), b. c"'de Saint-A\il-Senieur (S. Posl.). 
Castelot (Le), éc. c'" de Saiiil-Mareol. 
Castelot (Le), lieu-dit, c°' de Tréinolae (cad. soil. 1). 

n" 5 '19). 
Castkl-Réal, b. c"' d'Urval. — Uepnijrium rnstri He- 

i;nlis, 1/170 (arcb. de la Cir. Bolvez). — Caslniin 

ItenI (ibid.). 
Castels (Les), éc. c" do Sales-de-Belvez (B.). 
Castel-Vesi, lieu, c°' de Cladocb (eail.: vov. Aiili(|. do 

Vés. I,i8r..) 

Ca.stei.-Vibil, II. e'" de Saint-Pompon. — Ane. liol. 
Castillon, ville du dép' de la Gironde ol autiefois 111 

partie au Pé'rigord. — Caslruui CiisliUiii,H(ili (dipl. 

de Pépin). — \illade CfUtctliime situ loin in Petrii- 

i;oneensi qiiam in .igeneaio, 13 7'! (Les|). ). — Cas- 

lilho de Pej^oit . 1 .'( 2 7 ( ibid. 1 5 ). 
Castillo>, tertre, c"* de la Monzie-Moiilastrur. — 

Pvdiinn de Castilho . 1475 ( Liv. Nof. ). 
Castillonès, ville du dép' de Lol-ot-Garoniio. dans 

l'anc. dioc. de Périgueux, arebipr. de liouniagues. 

— AcMiKs Castellnnesiuiii , 1 155 (arcb. <lo CadouinV 

— Podium de Caatilhonès , 1 259 (ibid.). — /}. Marin 
de Castilhonesio (Lesp.). — Chasielhniieijs . xvii' s'. 

Castillonès , en 1269, était réclamé par lis évoipios 
(!■' Périgueux et d'Agen, comme étant du dioc. di' 
rliacun. — Annexé à la paroisse de Doyiia par (do 
ini'nl VI. — Alphonse, comte de Poitiers, y coiis- 



royal , 



siècle 



Iruisil une bastide. — Bail!. 

(Documents français, 162). 
Cat (Le), m'", c"' d'Arcbigiiac. 
Catala (Le), b. e"' de Beaumont (B.). 
Catalot (Le), ée. c"' ilo Branlome (B.). 
Catie (La), c'" de iMoiiliazdl.ir. — La ('.(i/iiie, 1730 

( Acte not. ). 
CtTiE(LA),m. isolée, r"* de liazao-Kyiiiol (S. Posl.). 
Catie ( La ) , h. c°° de Tanniès ( S. Post. ). 
(mties (Les), h. c" do Saint-Mayme-do-Porayrol. — 

iCio (.\ctc not.). — Les Calua (B.). 
Catillaikes, b. e"' do Brantôme (S. Posl. ). — /ycs C'o- 

ihilières ( B. ). 



58 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



('atinhagia ? c'"' (le Foiif;alau. — Culinluigiin . iMîo 
(arcli. (le la Gir. Belvi?z). 

CATo^■ERlF, (L\ ), lien-dit, c°° de Kossemajpie (A. .hid.). 

€atte(La), 11. (■'"' de Bergerac. 

Catusse (La), li. c" de Saint-Pompon. 

(ÎACBRS.sE, h. c"° de Tcmniac. 

(JArDAIiIE'? c"' de Cabans. — Mnsiis de la lldiiditria , 
1 liôi) (arch. de la Gir. Belve?.). 

Cacdai: (Le), ruiss. qui prend sa .source ilans la c" de 
,Saint-Mirlicl-de-Mlladeix, passe à Sainl-Maurice et 
à Glermont-de-Beauregard et se jette dans la Dor- 
dogne au-dessous de Bergerac. — Riviis faccliix del 
Cnndm, 1017.— De Cnuihico, .viv' siècle (Lesp.). 

— Catnltiii . l'iOa (Liv. Nof.). 

Caude-.\ïgiie, font, c" de Bezenac (cad.). — niviis <h 
Caii/lny[>a, iinr. <lc Casirllo, 1 ^8;) (arch. de la Gir. 
Belvez). 

(iACDE-BoBiE, li.(;"'de la Bouquerie (S. I'osl.|. 

Caude-Fos, soTirce chaude, c°''de Marnac. 

Gaiide-Fon , éc. c"' de Campagnnc-lez-Quercy ( B. ). 

Caidettes (Les), taillis , c'" de Roullignac-Monlignac 
(.\. Jdd.). 

(UruEviLLE, c" de Douville. — Cmiiln ] nluln '/ ii;)i) 
(cnrt. de Gadouin). 

M. l'abbé Audierne allribue à celte ancienne 
grange de l'abb. de Gadouin le lieu désigné dans 
l'atlas de Bellevnie par uhhaye ruinée. L'abbé de 
Gadouin a eu longtemps sur Douville le droit de 
patronat, que lui (Uspnta plus lard l'ordre de Saiiit- 
Jean-de-Jériisalem. 

Gaiidièue (B.VSSE-), chemin, c"° de Gussac (A. Jud.). 

— Vallis lie Bnssa Cnlderid . 111.") (cari, di- (Ja- 
douin). 

La vallée où l'abliave de (iadouin l'ut consiriiile 

lui a peul-èlre donné son nom. 
Gai uièiie( Basse-)'' c"'de Molières. — Molend. de l'assti 

(jdiidieiii , l'iôg (arch. delà Gir. Belvez). 
Gaidoi., éc. (■'"' de Saint-Pierre-de-Chignac. 
Gacdol (Le), h. e'"' de Veyrines (B.). 
Gai Do^ , vill. c°" de Gaiil(?geac. — Parachui i/c ('niidnii , 

i3C.5 (chàtell. de Montlbrt, Lesp. 88). — Smirius 

l'etnis de Caudoii . i/i(55 (0. S. .1.). 

Pèlerinage; la chapelle est taillée dans le roc. sui' 

le bord de la Dordogne. 
Ane. rep. noble. 
Gai iioi i.iE ( La ) , lieu-dit , c"' de Saint-.Alvère ( cad. 1. 
Caiieoi II (Ar), niél. c'" de Beanniont(S. Post.). 
GAEForii ( Ar ), lieu-dil, c'" de Bouzic (cad.). 
GArFOiu (Al ), lien-dit, c" de Casiel (cad.). 
Gai TOI R ( Ar), lien-dit, c"° de Meyrals (cad.). 
GACForn ( Ai ), lieu-dil . (■'"de Saint Laurenl-de-l^aslel- 

iiaii (cad. ). 



Gaifoch (Al), taillis, c"'' de Saint-Romain-Montpaziei- 

(A. Jud.). 
Gacfour (Ac), h. c" de Tlienac (B.). 
Gaumont, c"' de Cabans. — Fief relev. de l'arclie\. de 

Bordeaux (lerr. de Belvez). 
CiUNAc, taillis, c"" de Tourtoyrac (A. .lud.). 
Causals (Les), éc. c"" de Dôme (B.). 
Cacnas (Las), lieu-dit, c"" de Saint-Avit-Senieur. — 

1714 (Acte noi.). 
Gaunières (Les), h. c'" de Montmadalès. 
Gaucjiièbe, h. c"" de Saint-Gyprien. 
(iACSA.vEL'? c'" de Belvez. — Mnnsus de Cmisanrl. i/ili-.! 

(arch. de la Gir. Belvez). 
Gai SE, h. c"" de Carves (S. Posl.). 
Cause, h. c"' de Montagnac-la-Grempse. — Cause. 

i-'i67 (Dives, 1). — Caiizc, i()()()(Mot. de Berg. ). 
Cause, c"" de Palayrac. — Terminus del Ciuiie , i itia 

(reg. de l'hilipparie, Belvez). 
Cause, heu, c"° de Saint-Anbin-de-Cadelech. 
Gai se, c"' de Saint-Sernin-de-la-Barde. — Tènem. del 

Cause, 1 /| 77 (0. S. .1.). 
f^AUsE (Au Grand), c"" de Saiiit-Avil-Senieiir. — Tén', 

1714 (Acte not. ). 
(^Ai se(Bost de), lien-dit, c"''deLanquais(cail. B. ■-'..')7 ). 
Gai se (Les), taillis, e°' de Saint -André-Alas ( A. Jud. 1. 
Cause (Mas-de-),!]. c" de Daglan (S. Post.). 
Cause-Brulade, taillis, c"' de Sainl-Jory-las-Bloux 

(A. Jud.). 
Gai se-de-Glérans, c"% c"" de la Lindc. — Cnazia y 

1 t.'i2(cart. deChancelade). — £cr/. A^. D.de Cau:e. 

i338 (arch. de Sainl-Alvère) — Cau.v (poiiillé du 

xiii' siècle). 

Voc. Notre-Daïui'. 
Cw ssade, il. c"' d'Alur. 
(^ussADE, 11. (■"''de Borrèzr. 
Gaissade, cliàtaigneraie-bnnère, elc. n"' .S3(i. S'ifS, 

Sig, ii/i3, c"' de Canlillac (A. Jud.). 
Gaussade, c'" de Trélissac. — Cusiruin de Causada, 

1 '100 (Le.sp. Homra.). — Calciala (iliid.). 

Ane. rep. nobli' relev. de la seigu. rie Pi'iiginMiv 

(l)énombr. 1071)). 
Gaussade (Lv), lien-dit, c'" de (^arhix (cad.). 
Gaussade (La), lieu-dit, c"" de Casteinaii (cad.). 
Gaussade (La), sect. de la c"" d'Issigeac. — A pris .son 

nom d'une voie antique dont les \estiges subsis- 
taient près d'Issigeac et dans la commune de Sainl- 

Gormain-et-Mons : voy. Chemin ferré. — lier imh. 

roc. de In Causada, i465 (coll. de Lanqnais). — 

Suivant le clieutiii de la Caus.<:ade jus(pr;i Issigeac. 

1757 (lerr. de Lanquais). — Cdieniin anelen de la 

Canssade, qu'on va de Mons à Bragerac. i."i8-' (coll. 

de Lanipiais). 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



59 



Cai SSADE (La), lieii-dil, c" de Lempzours (cad.). 
Caissade (La), lieu-dil, c'" <lc Tliiviers. — Las Cavs- 

sadm (cad. 58 1). 
Causse(Lk), II. c°° de Floriiiioiil (li.). 
Causside (La), lieu-dil, c°' de Saiiil-Alvèrc (cad.). 
Caussi\e(La), h. c°''dc Doissac, 1766 (leir. de Saint- 
Pompon ). 
(JAUTEi.LEBiK (La), 11. c" de TIliviers. — Les Grégoux 

(Chion. du Périg. I. II, 17a). 
Caix, anc. nom du village de (jenebrièras , c" do 

Manzac (Dives). 
C.Aix-DE-L.AcE, lieu-dit, c" de Corgnac (cad.). 
Cai'za\el, II. c°* de Saint-Pompon. 
Caize, 11. c°*de Saint-Pompon. 

Cavaoac. 11. c°' lie .Soiiil-Jtilien-de-Laiiipon (S. Po.st.V 
(\iVAiLiE? c°' de S.iint-Pardoiix-de-Belvez. — Masiix 

Je lat Cavallia», 1 .'lOa (arrli. de la (îir. lielvpz). 
Cavaii.le (La), 11. c°' do Saiiit-Laiiionl-dcs-Hàtons. 
Caïai.eiiie, 11. c" de lionneville (toir. do raicliov. do 

Bordeaux, n" agi). 
(Iavalerie, scct. de la c"' do Capdrol (cad.). — Cava- 

larin (A. Jud.). 
Cavalerie, li. c"' de Cladecli (cad.). 
Cavalebie, II. 1°' do Piigonriou. — \ ilatj;r Je Cara- 

leijria, 1776 (iNol. de liorgorar). 
Cavalerie, li. c"' de Sainl-Alvèro (S. Post.). 
(Cavalerie, lieu, c°'do Sainl-Mailin-de-Gnrson. 
Cavalerie, c"' de Saint-Moanl-de-Giirson (A. Jiid. 1 
Cavalerie, lieu, c°'de Saint- Remy. 
Cavalerie, m'°, c" de .Siorac. — MoleiiJininn mculinii 

Cavainjvenc tire HnnaJenc , i.'i.'io (Liv. Nof. cjo). 
Cavalois, lieu, c"' do Saint-\incoiit-<le Coniiczac. 
Cavar, dans lo dop' do Lot-et-Garonne, anc. par. do 

l'arcliipr. do lioiiniaguos (liénoL de l'év. de Sarlal). 
Cavar, 11. c"' de Monforrand (S. Po.sl.). 
Cavarnac, te. c" de \oMinos-I)oiiio (B.). 
Cave (La), h. c'" de .Saint-Aiiloine-dAuliororlio. — 

.Anc. rep. nolde. 
CavePeïtavine, lieu-dil, c"" de Lanquais. 
Caveroqi'e, II. c" de Liorac. — Mmjnam. de Cavo Hiipe 

(Liv. Nof.). 
Caveboque ( Kont-de-) . lieu-dit, c'" île Lanquais. 1 77 3 

(Mol. de Lani|iiai.s). 
Caveroissï, 11. c'" de Sainl-Félix-la-Linilc (A. Jud.). 
Caveval? c"' de la Gandda. — Faclum Je Cavevat, 1 .'190 

(0. S. J. Condal). 
Cavicaac, c°' de Sainl-Aquilin, i64o (Aclc nol.). 
Cavicive, h. c"" de Saint-Félix-do-Villadoix. — Capvi- 

ipiies, i6,")() (Acte nol. ). 
Caïillac, h. c" deTrolissac. 
Cavillarde. 11. c" do Saint-Sauveur-de- la-Lande 

(B.). 



Caville, 11. c"" de Bergerac. — Cuvilliie. iGfi (Nol. 

de Bergerac). 
Caville. Ii. c°' de Saint-Jean -irEyraiid. — CavJhie, 

1 666 (Nol. de Bergerac). 
Caïbade? c'" de Sainl-Pardoux-de-l!olvoz. — Cninhn 

Je la Cmjrada. l'iâcj (rcg. de Pliilipjiaiio, ijS). 
Caïran (Le), 11. c°'de Carves (B.). 
Caïrat(Le), h. c"" de Cours-de-Pilos. 
Caïre (FosTU>E-Di -), lieu-dil, <"' do Coiiilal-sur- 

Vézèn' (cad.). 
CivRE (Le), 11. c" de Calés. — La Cmjiia (arch. di' 

l'Kmpiro, cens de Badefol, 1290). — Les Ctujri's 

(S. Post.). 
Caïre (Le), lieu-dit, c"" de Caslcl (cad.). 
(^AïRE (Le), h. c"' de Grèze (S. Post.). 
Caviie (Le), c°' de Mauzeiis. — Al Caijre , 1 'i63 

(Belvez). 
Cavre (Le) , 11. 1 "'■(le l'azajac ( B. ). 
Caïre (Le), Ii. c°' de Saiiil-Auliin-Eyinel (S. Post.). 
(^AïRE (Le), c" de Saint-Jiilion-do-Hiaiiloino. — /,e 

bois J II Caire. 1677 (Lesp. 79, Biaiitômo). 
Cavre (Le), c°' de Saint-î\Iarlin-ilos-('onibes. — Terra 

i-nc. Jet Cmjroit, iS'i.'î (Périg. M. II. .'11, '1 ). 
Caïre (Le), c" de Sainl-Pompoii, anc. tonoiiienl. — 

Les Tenières, i-jh!i (torr. do Sainl-l'ompon). 
Caïre (Le), c" de Siorac. — AtCnyie. 17.57(1^10111.). 
Caïre-Bri (A), vigne, c°* de Gnind-Caslang (A. Jiid.i. 
Caïre-Foir, c°' do Mauzens. 175'! (Acte nol.). 
Caïre-Four, tn. isolée, c"''de Ponloiirs (S. Post.). 
Caïre-Folr, c'" de Saint-Aubin. — Caijrejuur et 

CJiaiiJpiin; 1 789 ( Acte nol. ). 
Caïre-Foi R, éc. c" de Sainl-Cibrancl. 
(^vinc-Foi n, éc. c°' de Vie (B.). 
(^AïiiE-Foi R (Le), 11. c"° do Cazoulès. 
(^aïrel? ville de Porigueux. — llnsjiiliiim de f'.iiijrel . 

1890 (Lesp. Poiiguonx). 
(^wrel, c" do Saint -Cyprion. — ,1/ Cayrel. 1/160. 
C^aïre-Levat, II. c'" de Carves (cad.). — Lo Caijreleval . 

1662 (arcli. de la Gir. Belvez). 
Cavre-Levat, c"' de Sagelal? — Confroiit., eum itinere 

ijiind iliir nd Caijie levai. i/i():> (Dénombr. Bi'i- 

vez). 
Caïre-Levat, éc. c"' de .Siorac (cad. les n°' .^o à .')G, au 

vill. de Barlaléne, jiortent ce nom; dolinon à trois 

pierres, renverse; le n° .")6 est Foiil-l'eiji-tne). 
Caïre-Roibkrt, lieu-dit, c°' de Sainl-Lauionl -dos- 

Bàloiis(A. Jud.). 
Caïres (Les) , éc. c°' de Bergerac. 
(Havres (Les), terre, c" de Sainl-Jeand'Estissac. 1650 

(Acte nol.). 
Caïres (Les), b. c"' de Sainl-Julion-de-Crempsc. — 

Les Qayres, 16/10 (Acte nol.). — Quatjres (b. )■ 



60 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



. lliviiEs (Les Tnois-), liois, c°' de Villamblanl, ifiaH 
(Acte iiot.). 
(iAvi\Es-Bni vEs, ))loc lie grès ferrugineux placé sur le 
hortl <rnn rliemin au bas de Millac , c"" de Mauzac. 

— Cailii Ilnmi, lôyi (terr. de Milhac, arcli. de 
Bordeaux). — Peip-e Brune (B. arcli. de la Oir. Eii- 
;;aro(jue). 

(Iaïroi! (Le), éc. c'" de Xaussanes (B.). 

Caze ( La ) , h. c" de Bouillac ( B. ). 

Oaze (La), 11. c"° de Bourgniac, 1789 (Acte not.). 

('izEns? une des limiles enire la chàtell. de Couze 

et la par. de Bajac. — Caijrpfntir <}o Cnselas, 1 io.") 

(arcli. de Bayac, coul. de Couze). 
Cazelas, 11. c"'' de Saint-Sernin-de-Beillac (A. Jud.). 
Cazelat, ruines, c"° de Saint-Cyprien. — Lo Casiar, 

1 3'i'i (Honini. à rarchev. de Bordeaux). — Feiidum 

riir. h, Cnslii , i'i.54 (ihiiL). 
Ane. lep. noble. 
• ItzELES, II. r'"' de Naussanes. — .MriD.iu.s ilc Armijtir 

nliàs ilf Cazrllas, 1 48() (0. S. J.). 

Ane. rep. noble. — Chapelle, 1719 ( 0. S. J.). 
Cazeliiii. II. c"' de Saint-Sernin-de-riIerm (B.). 
Cazemate (La), lieu au ténenient de la Sépède, c"' de 

Sainl-.\ubiii-de-Lanquais (terr. de Lanqiiais). 
Caze\ac réuni à Bewac, r"', c°° de Sarlat. — Krrl. île 

Cnsnac (poiiillé du xiii' .siècle). — Qiiasiiac (cart. 

du Bugiie). — lliisimm ilc Casiiaco, i333 (Gall. 

cb. Homni. à l'arebev. de Bordeaux). — Bepaire île 

(JnzeiHie, i'i(|8 ( lieconn. arcb. delà Gironde). 
Cazenac, hôtel dans l'enceinle du cbàleau de lielvez. — 

Doiniis , ailla île Casnaro eaulri île îielhieiileee . i /178 

(arch. de la Cir. ). 
Cazenaue, m'", c"' de Tlionac. — Chuirhaiihruii . i(iô.5 

(arch. de Bayac). 
Cazes (Les), ancien ténenient, c"' de Daglaii, 17/1.'! 

(terr. de Saint-Pompon). 
Cazettas, banieou, c"" de Saint-Marlin-des-Combes. — 

Ane. fief ic'levjint du rep. noble de Coiizens. lIoi 

( Lesp, 5 1 ). 
Cazu.lat (La VEvniiinc-DE-}, c" de Sainl-Sernin-de- 

Reillac. — Rep. noble, 1687 (Acte not.). 
C*zoiiLÈs, c"". c°° de Carhix. — Dép. de la chàtell. de 

(^arlux. — Patron : .saint Laurent; coll. révéqiie. 
Cazoi ^El., éc. c"° de Lavaur (B.). 
Cazï, domaine, c"' de Saint-Meard-de-Mussidan. 
Cebiudes (Le,s), 11. (•"' de Notre-Dame-de-Sanillac 

(A. .lud.). — Sehinilas (B.). 
('.ELEREniE (La), II. r"' de .Saint-(jerniaiii-du-Salenibri'. 

— La Cekriera , 1 .'1 1 3 ( Dives , 1 , .5H ). 

Celle, c°', c"" de Monlagrier. — Cellit . i3Ko (P. V. 
\L). 

Patron : saint Pierre. — Ane. piiiiiré d('p. de celui 



du PejTat(panc. de i'év. i55ti) et paroisse hors clià- 

tellenie au xit" siècle (Lesp.). 
Cellebie (La), h. c"° de Marsaneix. — Rep. nolile. 
Cénac-et-Saim-Jllien, c"°, c°° de Donie. — Prioralns 

n. Mariœ île Seiiaco, 11/19 ('''l'I' '^^ Chancelade). — 

Ceiiacmn. i48o (Lesp. i5). 

Patron: saint Fiacre; coll. l'évèque. — Prienri' 

conventuel acquis en 1090 par .\qiiilinus, abbé de 

Moissac. — Une des parois.ses de la cbàtellenie du 

mont de Dôme, auxi\' siècle; depuis, justice royale, 

1760 (Alm. de Guy.). 
CENDniEix, c°°. — Voy. Sendrielx. 
Cexoiione (La), h. c°'' de Monsaguei. 
CÉou (Le), petite riv. de l'arrond. de Sarlat. — Le 

Sceu(n.). 

Elle prend sa source à Monlfaiicon , dép' du Lot , 

passe à Gaumiers, Bouzir, Daglan, Saint-Cibranet, 

et se jette dans la Dordogne au moulin de Castelnau. 

— Les coteaux du Céou au-dessus de Gaumiers 

comptent parmi les plus élevés du département. 
Cépèi)e(La), h. c"'' de Verdon. — La Sejièile . 1771 

(Acte not.). 
Cepeire? — TeiTu lie la Ce/ieira. une des possessions 

de l'abb. du Biigue (cari, du Bugiie). 
CÉRANLES? — Eccl. lie Cetimles (pouillé du \iii' siècle. 

archipr. d'Excideiiil). — Sereiilnc I arcli. de Pau. 

chàtell. d'Ans). 
Cercles-et-la-Chapelle-Montabourlet, c'", c"" de Ver- 

teillac. — Circuliini uhi est ceel. Saiieli Kjiayehii . 

I ilig (Lesp. 3o). 

Ane. prieuré coin. (llin. de (Jéni'nl V ). — Vm-. 

Saint-Cybard. 
Cerf-de-Meïmi (Le), h. et vallon, c"" de Coursac. 
Ceriol, h. c'"' de Manaurie. 
Ceen, anc. paroisse remplacée par la liachelerie. — 

Eci'l. de Carvas (pouillé, xiiT siècle). — Errl. ili 

Cmio, i382 (P. V. M.). — Cem (arch. de Pau. 

Chàtell.). — La Dai-helei-ie et le Cc)/ (archipr. di' 

Saint-Médard, État des jiaroisses, 17/12). 
(]er\, ruiss. de l'arrond. de Sarlat. — IliriiK ilel (Wn . 

1/16.S (0. S. J.). 

Il vient d'Azerat et se jette dans la \ izere en laïc 

de Coudai.. 
Cebmllon, taillis, c°' de Sainl-Astier (A. Jud. |. 
Cebval, c"'de Saint-Amand-de-Belvez. — Voy. Seii\ al. 
Cervole, h. c"° de Cornille ( B.). 
Cessais ( Les ), h. c"' de Sainte-Innocence. — (inssnrh 

(ins de Wolf n" 269). 
Cesserox, h. ç" de Saint-Pierre-de-(]ole ( H. ). 



Cetiîabie ? c"' de Meiivic 

(Périg. M. H. /u, 1) 

Cettv, tertre très-élevi' 



- Jiiina lie la Cet;;iina . i :î(>3 
' de la Monzie-Siiiiil-Vartin. 



DÉPARTEMENT DE I. A HORDOGNE. 



61 



Ceiiili.f.bie, bois, c"' de Manzac (Dives). 

CiiABAMi , 11. c"° do Villars (B. ). 

CiiABAVAiDE (La), lieu-dit, c"° de Peyrignac (cad.). 

CiiABAxAS, h. c°'d"Al)jal-de-Nonlron (B.). 

(JiiABAVAS, h. c" d'.Uiir (cad.). 

CiiABANAS, h. c"* de Badefol-d'Ans (S. Posl.). 

(jiABANAS (Las), c°°ile Gabillou, léncment (terr. de 

Vaiidre). 
OiiAiiANE (La), h. c°' de Bassillac, 1721 (Acte iiot.l. 
CiiABA\e (La), 11. c"' de tliantérac (S. Post.). 
(JiiABAVE (L\), lieii-dil, r" de Clieni'iv (cad.). 
CiiABA>E (La), lieii-Uit, c'" de Ladornac (cad.). 
CiiABANE (La), éc. c" de Lt'ffuillac-de-Laiiclie. 
CiiABA\E (La), c'" de Naillac. — Chahana, 1600 (Acte 

noi.). 
CiiABiNE (Li), dom. c'" de Neiivic, 1 'i(>i (Dives, 1). 
CiiABAve (La), c" du Pizoïi. — Maijniwi. de ta Clia- 

liane», 137/1 (Lesp. (lo). 
CiiABAXE (Li), 11. c'^de IU'illac-f'l-Cliaiii|iniei-s (B.). 
IJiiABANE (La), lieii-dil, c"d(' Saiiil-Ac|uilin (cad.). 
CiiABAsE (La), c" de Saiiil-Jory. — Ane. rep. noble. 
(jiABANE (La), h. c"' de Sainl-lioniain-Sainl-Saud. 
CiiABA>E (La), h. c" de Vaunac (S. Posl.). 
CiiABANEs (HitTEs cl Basses), h. c" d'Kyliac. 
C.iiABAVEs (Les), h. c°' de Blis-el-Born (B.). 
CiiiBivES (Les), h. c"' de Mensi(jnac. 
CuABAvEs ( Les), lieu-dit, c"' de Sainte-Orse (A. Jiid.). 
CiitBt>Es (Les), ruines cl fiiièl, c°' de Sortes. — Cui- 

Iruiii lie Ctilmiii», i38o (Perigiicux, Bec. de lil.). 
(lllABA>KTT»S, 11, c"' de Bai^s. 
CuABAMEB (Le Gra>d-), II. c" d'Atur. 
(^iiABANS, c°' d'Af;onac. — Un des cbàtcaux construits 

sur la molle d'Ajjonac. — Chabanù, laSi (Lesp. 

.")i). — Chiijihant , x'-i-^'i (ihiil.), — Ane. rep. noble. 
CiiABA>s, c"' de Bourdeilles (A. Jud.). 
CiHBANS. h. c"' de Juinillac. — Forêt sur le Icrriloire 

de la C.liapclle-Fauclier el de Jiiinillac-de-Cole (B.). 
OiiABA>s, ïill. c°' de Sainl-Li'on-sur-Vézère. — Ecrl. 

lie CItabam ( puiiillé du xiii* siècle, arcliipr. de 

(jarves). — Ane. rep. noble ayant liante ju.slice dans 

Saint-Léon el Peyzac, 1 7(10 (Alm. de Guy.). 
OuABAss, 11. c"' de Saint-Martial-de-Valetle. 
CiiABtNS, h. c"° de Saint-Pancrace. 
GiiABAiDiE (Lv). 11. c"' de Saint-Bomain-Nontron (S. 

Posl.). 
GiiABENsov (Le), h. c'" du Fleix. 
CiiABiNEL, 11. c"' de Beleymas, i(36G (Acte not.). 
CiiABiNEi., c"" de Cbaiitérac. — Mayn. de Chahiuuel. 

i588 (inv. du Pny-Saint-.\stier). 
GiiABiRAc (Haï T et Bas), li. c°' de Jaure. — Mayii. de 

Chalnrac, i^i-i (Dives. 1. 76). 
( jiABi.vT, h. c°' de Vara.ine. 



CuABoix, 11. c'" de Pelit-Bersac (I!.). 

(>iiABoi:ssiE (La), lieu, c'" d'Atur. — Licits tif la (llm- 

Imssie, 1,33.3 (Lesp. .ij). 
CuABOtssiE (La), lieu-dit, c"" de Bouteilles (cad.). 
Cpaboussie (La), anc. m. au bourj; de Clianlécac. — 

La Cliahoussije , i583 (inv. du Puy-Saitit-Asticr). 
C.iiABOissiE (La), anc. maison au bouij; de Grignol. 

— Chtthoceiisrs de (iranliuUo, laaC. (Lesp. 70). — 

La Chabossia. 1 3 6 7 ( iiiW. ). — llorip Chabniissens . 

xvi' siècle (Lesp. 79). 
CiiABoissiE (La), c"* de Saint-Panloux. — /.« (,'An- 

boussie, i588 (inv. du Puy-Saiiit-Astier). 
CiiABOLssiE (La), lieu, c" de Saint-.Sébastien. 
Ciiaboussib (La), c"' de Tocane. — Tenenl. dv la Câh- 

boxsia, i33o (Périg. M. H. 19. 6). 
CuABoissiE (La), c" de Vern. — Terriluriuin de Cha- 

bosset, l'iyo (Lesp. Becoiin. de la Besse ). 
CiiABoissiE (La), b. c"' de Villars (S. Posl.). 
CiiACoi TEiiiE, 11. r."' de Saint-Médard-irExcideiiil f.S. 

Post. ). 
CiiABBAdE, 11. c'" de Saint-Giépiu-Maieuil. 
C11ABRAM.Ï (Le), lieu-dit, c" de lîourgnu.: ( cad.). 
(jiABBAs (Les), b. c"' de Cliainpsi vinel. 
OiiABiiAS (Les), c" de Saint-Aiil-de-\ialaiil. — i.'iio 

(Lesp.). 
GiiABBEDiEs (Au), laillis, c"' de Coiilaures (A. Jud. ). 
GilABBEFt, II. c°' de Monclar. — hirus de Capiejin, . 

1170 (cart. de Gbaiicelade). — Oiahrajic. 1390 

^Lesp. .')!, Glerni. de Bcaur, ). Sainl-}<ihiimii-s de 

CttbieJ'y, 1 'i5o (Lesp.). 

Prieuré conventuel dé|]eiiilant de l'abb. île Glian- 

ccladc. 
CiiABRErr, b. c°'de .Wjjrondes. 

(;iiABnEii,LAc,éc. c°'de, Saiiit-Kionlla-lti»iére(S Posl.). 
CiiABiituA (La), licu-dil, c'" de Terrasson (cad. ). 
GiiABBELiE (La), 11. c" deTbeiion ( A. Jud.). 
C11ABHE1.1.E { La), éc. c"' de Saint-\aixenl. 
CiiABnKi.LEs, b. c"' de Sainl-Just. 
CiiABBEBiE (La), b. c" de Cliàteau-rKviipic. — \iic. 

maison noble (S. Post.). 
CiiABBEBiE (La), h. c" de Firbeis (S. Posl.). 
CiiABBERiE (La), c"° de Sainl-Geriiiairi-du-.Saleinbre. 
CiiABREBiE ( La), lieu-dit, c°' de Sainl-Jeari-d'Kstissar. 

— I la Chubreyrie , i(i'i'> (Acte not.). 
GiiABRKTiiRE, b. c°' de Doucliapt. 
CiiABRETEniE ( La ) , éc. c°' de Plazac. 
CiiABRE-ViALARD, licu-dil, c"' dc Gliavajjiiac (cad.). 
CiiABRiDoi , lieu-dit, c"' de Saint-Piorre-de-GoIe (cad.). 
CiiABBiDoix (Les), h. c°° d'Ilautefoit. 
GuABitiER, b. c'" de Gouloiinieix. 
C1IABBIEB (Le).(:"' lie nazac-Sanssijjiiar, 177/1 (Acte 

not.). 



62 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



CiiAniiiEii (\.u-), c"'de Brassac (Mont.). 

('.iiABiiiKRu (La ), taillis, c"' de Proissans (cad.). 

tJiiAiiBKivAc. lien-dit, c"' de (laiiux (cad.). 

CiiABiii(;\AC, 11. c"' de Terrasson. 

'iiiAnniLLE, l'C. I-" de Branlonie. 

(".iiACRissoi (Le), lieii-dil, c" de Saint -riemiain-dii- 

Salembre (cad. ). 
(Ihaeiioliehif. ? — Mn/isiis de ClKibroliei/nis ni jiay. itv 

Cliiimpiiiihnc ? 1 -i-j') ( l'érig. M. H. i i , 3 ). 
C.iMniKiriij.E (La ), terre et taillis, c" de Bassillac (A. 

.Ind.). 
(iiMBi-.ricii.Li: (La), II. et cli.ipelle, c"' de .Sainl-Bai lin - 

lenij-de-Bellegarde ( B. ). 
(JHAniioLLiîN ? c°'' de llillac-de-NonIron. — Lasjaiiri'ts 

Clinljriiiile», i^/iS (Acie not.). 
(liUDiioi LiK (La), c'" de Clialngnar. — Mitipi. ilr lu 

Cliahi-oliu sii'f In Merltt , i i 85 ( Liv. Nol. |i. 5o ). 
(Ihabboilie ( La), li. c'" de Génis (.A. .Ind.). 
(Ihabroclie (La), c"' de la Monzie-Monlaslruc. — />« 

ùibruUtt, i/i85(Liv. N. p. 3 3). 
(luABBOiiLiE (La), lien-dit, c'"' de Mcmldar. — Cinnbii 

ùilii-ola (Liv. ^. 1 o'i ). 
(luABBOiiLlE (L*), II. c"' de Né;;i'oniles. 
Chabboelie (La), h. c°' de Beillac-et-tdiainpiiier.s (B.). 
I'habroilie (L\). 11. c°' de Tlienon (A. Jud.). 

GlIABBOELIES (Les), 11. c'" de Bossel. Chllhnillllils . 

1739 (^oL de V.). 
t'.iiABBOUMES (Les), c'"' cil' (Jliaiili'rac. — Miiijn. ilo las 

Chahronlins , i5S8 (inv. dn l'ny-Sainl-;\slieri. 
'Ihabbiulies (Les), li. e" île Alonlren. — liuisseim ihi 

Pelif-Naussnr on den Chahronlies (A. .Ind.). 
(!hacomeïbe (La)? bois, c"'' de Sendrienx. — \ciiiiix 

rnraUiin île la (îlincotiwyya , i/iTif! (Liv. Nul. 1). 
C.HiDAL, lien du, e'" de Beani'e;;ard-Terra.ssoii (cad. ). 
fiiiAiiu., lien-dit, c'"' de DonviUe. i(J."io (.Acte nol.). 
Cil \iiAi.? c'" de Néjjrondes. — Lf> dhmlnl île Peueli W'/;;. 

i.")iS(0. S.J.). 
' JIADAL, lieu, I-'" (le Neiivic. 
Chadal, lieu-dit, c"'de Pe)Ti(jnac (cari.). 
CuADAL? c'" de Villac. — C.mnie rm-. h: Chniliil , 1 .îoo 

(0. S. .1.). 
IJIADAioii (Le), 11. c"' de Savignac-le.s-Egiises ( li.t. 
(Ihadeac. 11. c"" de Limas (S. Posl.). 
'jiiADEAi , II. c'" de .Saint-fii'i'aiid-de-C.ors (S. l'osl.). 
Ohadeaux (Les), 11. c"' d'An;;i;;nac (S. Posl.). 
(Ihadeaux (Les), lieu-dit, c"° de Sain l-.Iean-de-C(ile (cad.). 
• liiADEsE (La), I-'" d'Ey);iirande. — Chmliiiin . i3nii 

(Lesp. vol. -jij). 
Ohadene (La)? c"° de Périjjnenx. — Lu J'iirii île In 

Cliiiilenii , nn des l'ours de la ville de Périgueux, 

xiii'' sit'de (Rejj. deja cliarité, liibl. de Périg. ). 
Chadeplï, lieu-dil , c'" d'Eyliac (A. Jnd.). 



(]iiADEiiiL (Le), h. c'" de la (ieniaye (.S. Posl.). 
CiiADEEiL (Le), 11. c"' de Millac-de-i\oiilron. 
CiiADiBAc, h. c"' de Saint-Aulaye (B.). 
CiiAnoLRGNAc, b. c"' dc Tliiviers. — Il est situé à la 

source du Favar, rniss. (|ui se jelle.dans l'Iiledevanl 

Corgiiac. 
tJiiADoi BNE, 11. c'" de Lunas. 

("iiABBiEns (Les), vigne, c" de Branlôme ( A. Jnd.). 
<.'iiafaidie(La)? — La Chnfaudia , 1^.6'i ( Bénies dues 

au seigneur de Tailleler). 
(^HAFFi'.iE (La)? c"° de Neiivic. — Lu Chalpnin. 1 'ih\ 

{ Lesp> 5 1 ). 
CiiAForn (Le), Ii. (■'"de Saiiil-Geniez ( B. ). 
CnAFoi!ii (Le), l'C. c" de .Salon. — CliafforI ( B. ). 
GiiAFBELiÈnEs, h. c"' 'de Bonrdcix ( B. ). , 

GiiACELAS, c"° de Saint-Apre. 
(liuiiBiiwE (Ll). lieii-dil. (■'" de Morleninil. 1 (iGli ((). 

S.J,). 
( jiiiioiT (Le), lien-dit, c"' de Saiiit-Kronl-de-Pradonv 

(cad.). 
t:iMiLLAM)Es(LEs),m. isol. c'" de Moiitcaret (S. Posl.). 
GiiAiLLAVDES ( Les), li.c"''de laAIolfe-Monravel ( A. Jnd.). 
CiiAiLLAT, 11. c"' de Bossignol ( B. ). 
Ciiu.AGXAc, ("C. c"" d'Azcrat (A. Jnd.). 
CiiAUCXAc, (■"', c°" de Vergl. — Chidapniirum (ponilb' 

du xiii' siècle). — fJioliiidiiiiiiiii , 1 AiS.'i (Liv. Nol". 

.10). — Cliidiu^tiae (B. ). 

Une des paroisses mouvant de la baille jiislice du 

Pariage entre le roi el le cb.jjiilie de Siiinl - Kronl. 

— Voc. Saint-Sernin. 
GiiiEAIs, c"% c"° de Juinillac-le-(iraiid. — Cliiilexiiiin, 

1 i(jo(Lesp. Sainl-J(>an-(le-(iole). — (/'/irt/c.v(poiiill(' 
du xiii" siècle). — Cidesiniii. 1 .'ili.") ( Lesp. 88. Briizac). 

— Cludaix, I 7C0. 

j Ane. rep. noble niuinantan xn' siècle de la cbà- 

1 lell. de Bruzac, depuis ayant liaiile jnslice sur partie 

de Cbalais et de Saint-Paul, 17(10 (Alin. de Guy.). 

— Patron : saint Aignan : coll. le prieur de Saint- 
J(»an-de-Cole. 

(Jhai.wabd, II. c" de Saint-Paul-laliocbe (B.). 

GiiAi.AMARD, ('C. (■'" de Vern ( B.). 

G11A1.AM0N? c'" de Tridissac. — Cdiidiiiiioii , t'iho (cb. ■ 

.Alourcin). — Tidamim . 1371 (ihid.). — Chahann, 

i/i5o(P(Tig. M. IL). 
CiiAi,A\D, 11. (■"' de Saint-Warlial-d'Aibarèdo (A. Jud.). 
CiiALAM^E (Le), lieu-dil, c"' de (^onse (cad.). 
C11A1.ABD (Le), b. c"' d'Angoisse. 
GiiALABD (Le), b. c^lPAnlbiac (S. Post.). 
CiiAURD (Le), babil. c-'d'Anlone (S. Posl.). 
CiiAi.ARD (Le), c"' de Bergerac? — El Cuylav. i/iûo 

(Liv. N.). 
(jHAlabu (Le), b. c"" tie Bnsseroles. 



DEPAIITKMK.M' 1)K LA DOUDOti.M':. 



(jiALAiiD (Le), II. c" des Farges. — Eccles.de Chatanl, 

mchipr. Stirlatemis (poiiillc du xiiT siècle). — Par. 

(le Ciulario, i3G5 (Lesp. Cliàtell. do Moiilij;i)ac). — 

Cliaslariiim (Lesp. Bulle île Jean XXII). 
CiiALARD (Lk), c"" <le Gri(;noi. — l'rnium voe. tlet 

Clialar. i'i8i (Dives, i). 
liiiALAiiu (Lb), h. c"' lie Juinillac. 
•Jualabd (Le), c" de Litneyrac. — Evcles. ilrl Chmlwil , 

archipr. d'Extid. i383 (P. V. M.). 

Ane. rep. noble, i5o3 (Méni. d'Albrel). 
CiilLARD (Le), vill. c'" lie Hibérac. — Eccl. ilel Chnliir 

(pouillé d(i xiiT siècle). — Caslarium, i38;i (P. \. 

M.). — CJmxlnnum, i 3G5 (Lesp. 88, Cbàlcll.). 

l'riiiiré (Ilin. de Clément \ en l'éiigord ). 

(iinLiRD ( Le), i"'de HoiilTignac. — Le C.hiijlnril . i ^'lo 

(Acte not.). — Ane. rep. noble. 
(]ii\LAnD (Le), II. c"deSainl-l*anl-la-lîixlie. — Ihimij- 

riuin ilel Cliashr, i35o (Lesp. i5). 
CiiALAiiD (Le), lien , c"' de Sainl-Viclor. — Podium del 

Chalm; 1289 (Périg. M. IL /ii, n" .). 
• liiALAnu ( Le), 11. c'" de Savignac, e°° du Biigiie. 
(liMi.tiii) (Le), lien-dil, c"' de Villac (cad. l 
(jiALAnu (Le), lieu-dit, c°' de Villelouicix (lad. |. 
CnAi.tnii (Le), Ii. — Vo\. lionnAs. 
(iiiALARPs ( I.Es), f°' de Mensignac ( I!. 1. 
CiiAi.Ai iiE ( Le), rniss. ib' la Double, ipii prend sa source 

près de Saint- .\licliel-ile-l'Ecliisc et se jelle dans la 

Drone. 
CiiAni RE (Le), II. c'" de Saint-Miclii'l-dfvl'Ivbise. — 

A^ic. maison de l'oiiJre de Saint-Jciii . dép. de la 

comni'" de Itnrdeaiix. 
('.11AI.CEDIE (Le)? — Im (^hnlcelia, lao'i ( Iteiiles dues 

au seigneur de Taillefer). 
OiiAUET (Le), miss, c" de Jnmillar ( B. ). 
( JKLEV (IIaet et Bas), met. dép. du cbâtean de l'a\zac 

(Noniron). 
(JiAi.iiiAT, b. c"' de .Saint-Bemy. 
OiuLis, II. c" de .Monsar, I7'i3 (Acte iiol.). 
(!||A1,LAM)IA (Ll), fief lelev. de Sainl-AsIiiT? ( Méni. 

dVMbret). 
(JIA1.MES? c"' de Brassae. — Mnijii. de Chulims. r^S'i 

(Périg. M. IL.'ii, 2). 
CiiALOiBii, bois, c" de Cbaiii|>sevinel. — \eiiius de 

Chalubn. 13-71 (dl. Mourcin). 
(^iiALoi'Bo? c°' de Trélissac. — Clialobn, i3'.io ( l'érig. 

M.H. ?ii,a). 
< jiAMif (Les), b. c" de Mensignac (B.). 
CiiALEPiE (Ll), b. c" iPLUiac. — La ChnUipia , i.')ij3 

(Méni. d'Albret). 
Ane. rep. nolde. 
(iiiALis, foi'èt près de Monlignac siir-\ aiiclaire, i.")o3 

(.Mém. d'Albrel). 



CiiALis, c" de \aiinac. — Mans, de V.ludiis , l'iGo 

(O.S.J.). 
CiiAECs, ville du dép' de la Haute-Vienne. — ('dslnim 

inonlis I.euci, (Hi^ (\ie de saint VaasI). 

Cecbàleau est indiqué, dans la Vie de Saint Vaasl. 

coiiime étant la limite entre le Limousin el le l'éri- 

goi-d. 
CiiAnssET, vill. c'" de Juuiillac-li>-(jrand. — Eeet.de 

Cha.<iliicel (pouillé du xi il' siècle). — CiislasseiKin . 

i365 (Lesp. ,S8, Cliàlell. ). 
CiiAEissiË (La), éc. c"'' de Beaurcgard-Teirasson. 
CiiAussiE (La), b. c" de Sa\ignac-les-Eglises. 
C11AI.1 STRE, h. c"' de Monicarel. 
CiiAi.vARiE (La)? c" de Saint-(jeriiiaiii-ilu-Salembre. 

— lioid. de la Chaliaria . l'i^i (Dives, I, .")8). 
('.iiAi.ïH, li-c'^de l'ossemagne, 1 .")o3 ( Mém. d 'Alluil 1. 
(iiiAMAGNE (La), b. c"* du \ ieux-Mareuil (S. Posl.). 
(îiMMALr, c°' de Sainl-Paul-de-Sene. 

CiiAMARAC. b. c"' de Beaiirone. 
(àiAMBARAi; (Le), b. c" de Brantôme. 
CiiAMBARBiERAS (Las),c"' de Vern, léinMiienl. — ifi'î.l 

(Li'sp. 70). 
(JinMinRi. ll. c"' de Saint-Marcel, 172(/ '\i)l. <!<• 

Mou!.). 
CiiAUBiro, lien-dit, c.'" de. Behez (cad.). 
(iuAsiDACD? c" de Carves. — Tena del Cundm , i3."ii 

(Belvez). 
(°iiAMB«i DIE, ll. c°' de Saiiit-Laiirenl-di's-IIoiiJiii"s (S. 

l'osl. ). 
(]iiiMBti Dit, lieu-dit, c"' de reiTa.>iSon (cad.). 
l^iiAiiBtioiii (Le), lieu-dit, c"' de .Sainle-Fov-de-Beliez 
_ (cad.). 

CiiAiinEAix (Le>), ll. c'" d'Ales (S. Posl.). 
( JiAMBEAi X ( Les), b. c"' de Bonnleilles (S. Posl. ). 
C.iitiiBEREiiiAr.. c"' d'Agonac. — llanj/itium de Cliaiii- 

liralhttcii. - Cimmbarlliacuin (carl.iie Cliancelade j. 

— Cliaialmrlial , i5o3 (Mém. d'Albrel). 

.■\nc. lep. noble mouvant de la cbàlcll. de lioiu- 

deilles. 
(jitMBERoME (La), éc. c"' de Sanillac( B. ). 
(jUMBEiii. , c"' de Bibérac. — lludlnu île Chumbull , 

1 373 (Lesp. 0. S. J. |. ^ Dépendait de la comm"" 

de Coinbayrcncbe. 
CiituBoN, m'", près d'Excidenil (A. Jud.). 
(jiAiiBox, h. c"" de Sainl-Léon-Monlignac (S. l'osl.). 
CiiAiinov (Le), b. c"' de Branlùme (.S. Posl.). — Ane. 

rep. noble. 
r.iiAMVOv (Le), m. isolée, c'" de (^liaricelaili'lS. l'ost.). 
(JiiAMBOs (Le), b. c'" de (fondai. — Clianibo. i.")9'> 

(0. S. J.Condat). 
CiiAVBON (Le), c"' de Oabillou, li'neiiienl (ten. de 

Vaiidre"). * 



64 



DÉPAHTEMEM DE LA DOHDÛGNE. 



CiiAMBo.v (Lii), h. el m'", c" <lc Marsar. — Dépondait 

d'Andrivaux ( (). S. J. )• 
('hambo^ (Le), iii<''laiii(', <■"" di' Mnnli[;iiac-snr-Vt'zère 

(S. Posl.). 
(jiAMBON (Le), lir'ii-dil, t'"' do Paunac (cad.). 
CiiAMEON (Le), 11. c'^dc Sainl-Jur)-las-Bloux(S.Posl.). 
CrtASiBON (Le) , lipu-dit, c"' de SainIp-Marie-do-Cliijjiiac 

(A. JikL). 
(JUAMBii\ (Le), II. ('" df .Savii;nac-le-Dtiei(S. Post.). 
( jiAMBO\ (Le) , c'" de Soiirzac. — Philea itv Cluiuilnuiiu 

(Lesp. 78; Olim , vol. 3). 
(liiAiiBON (Le), h. c'" df; Toiirloyrac (S. Posl.). 
l^iiAMBOBEE, h. c"° de Montren. 
'Ihambbazes? i;'"' de Nadaillac. — Caj/ella de Cliuiii- 

brazex , 1099 (cart. d'Lîzorclie, Lesp. 3o). 
C.HAMBBELANE, aiic. dioc. de Périijiieiix , sur la rivedroite 

do la Di'one. — Eccl. de Clitimbranvs , 1099 ((iall. 

cil. Eccl. Lem.). — Dép. de l'ald). d'Uzerclie. 
OiiAMiERs, 11. (:'"■ do (Joiilouiiieix. 
iliiAMiMcu. , c'"' do Cliaiilorac, 1 .")38 (Losp. (in ). 

• iiiAMiNELs? c" de Léjjiiillac ? — Hcpnyiiiiin de C7i«- 

minels , i48.'> (Lesp. 20 V 
riiAHizAc, 11. c'"' do Celle, 1639 ( Acle iiol. ). 
Ohasiliiilet, éc. c"' de Plazac. 
CiiAMi'A(;\Ac, II. c™ do Badefol-d'Ans (S. Posl.). — 

(îha!iij)iiij;ii(if, 17/10 (Acle net.). 

• lllAMI'AIJNAi:. II. l'"' dl' Boiiiozo. 

(Iiiampai.nac-de-Helaib ,cIi.-I. doc'", aiToiid.de Noiili'oii. 

— CtnHpiniliffciini , Clifim/ianliacuni, 1 3So ( P. V. ^J.). 
Arcliipr. porlaiil.au xui" siècle le nom d'aicliipr. 

do (iondal ol. compose de 27 paroisses: Canlillac, 
(lliaiiipagiiac. la Chapelle- Faucher, la Cliapidle- 
Ahiiitiiioroaii, Coudât, Eyviral . Jumillac-lo- Polit, 
Loinpzours, Millac, Quinsac, Hoiiiain, Saint-An|;el, 
Saint- Clément, .Saint- Cloment-àe-CIole, Saint- 
Crépin , Sainl-Froiit-do-Champiiiers, Sainl-Kiont- 
la-Ri\ière, Sainl-Joan-de-Cole, Sainl-Lanienl-de- 
(iojjahaiid , .Saint- .Marti 11- de- Fressenoeas, Sainl- 
Nicolas-do-Iîonie, .Saint- Pancrace, Saint- Pardoiix. 
Sainl-Piorie-de-Coio, Seii.saidl, Vaniiac el \ ilars 
(Liste des par. du dioc. de Pi'cijpioiix, du 1 1 do- 
cemhre 1 73 1! ). 

Aiic. rep. noble relovani au xiv' sioclede la idiàlell. 

de Nonlroii, depuis ayant haute justice sur Cliam- 

paffiiac el Saint - Laurent • do - Gofjaliaiid, 17G11 

(Alin. de Guy.). — Patron: saint Clirisloplie. 

^llAMI'A(i^E réuni avec Fovtaixe, c'". c°" do \ eiti'illac. 

— Cainpan» (pouilli' du \iii° siècle). — Champn- 
nlin, i38o (P. \ . iM.). — Cdiiipimia , 1 3i o ( L. ai). 

Patron: saint Martin; coll. révoque. 
CiiAMPAC,\E, (■'"■ de Lisle. — S]asHs de C.hanipiiiihd . 
! 1 ."10 (cari i\f (.liaiipol.ide ]. 



CnAjii'A',.\E, h. c'" de Saint-Crépin-de-Richeinonl. — 

UeptDjriiim de Champauha, i'i95 (0. .S. J.). 
Champagne (La), foret à peu de dislance do la l'orèt do 

Limevrac, c°°de Saint-Pierre-de-Cliignac: elle tient 

à la l'orèt de Bouillon et est d'une contenanco de 

1 1 G hectares. 
Chami>ag.\e (La), li. c°' de Nanteuil-Thiviers (B.). 
Champagxe (La), lieu-dit, c"° de Negrondes (A. Jud. ). 
CiiAMPAGNoi:, h. c" de Villeloureix (A. Jud.). 
Cbasipaibièbe, lieu-dit, c" des F'arges (A. Jud.). 
Champ4i;da? c"' de Boulazac. — Bordtirin de Chain- 

pnmla, 1282 (Périg. M. H. il, 3). 
Champ Biu.geïbexc? c"" do Maiizens, 1 /i85 (arcli. de la 

Cir. Bij;aroque). 
Champ-de-Dalon, h. c" de la Feuillade (S. Post.). 
Champ-de-l'Eglise, terre entre l'éghse et le château de 

Banes, c°° de Beaumont; on y a trouve un cimetière 

gallo-romain. 
CiiAMP-DE-LiMEliL? — Campus Lniiidii fii.rln tilutum 

d'Alcos , 1 177 (Lesp. 37). 
Champ-de-Mabs. 11. c'" do Saint-Anloine-de-Brouil 

(S. Posl.). 
t]HAMP-DE-RESTE, llou-dit, c°' de Laiiquais ( Cad. ). 
Cuamp-des-Lis, terre, c"' de Lolino (A. Jud.). 
CiiAMP-DEs-Moi\Es, lieu-dit, c'" du Floix. — Voy. Heb- 

MiTAGE (le Porig. illustré). 
Champ-des-Pauvbes, c" de Couze (cad. secl. B. 1 lô^- 

1153). 
(i»AMP-DoiiÉ, 11. et m'" sur lllle, c"' do Nantiat (B. ). 
(iiiAMPDOBi;, h. c'" de Nanliul. 
Cimip-iii -Comte, vigne, c'" de Mouleydiei ( \. T.). 
Ch \MPE\i\, éc. c'"" de i^royssac-d'Ag^mac. — (Jliiiniptit 

(B.). 
Ciiampeaix-et-la-Chapeele-Pommieb, c'°, c°" de Mareuil. 

— Chainpens (pouillédu xiii' siècle). — ChampelU. 
1 38a ( P. V. ^\.). — CampelU, 1 36.') ( Le.sp. Cliàl.'ll.). 

\oc. .Sainl-Martiii. 
(^HiMPEs, h. qui a donni' son iiniii à la c" de Boni, 

c"" d'issigeac. 
C1HMPEI1101 \. II. c"' de Mareuil ( ,S. |'os(, ). 
CiiAMPLOMiER , h. c"' de Saiiil-Pieiro-de-Cole (B.). 
Champ-Maiitiv, met. c'"' de Moiitplaisant. 
Champ-Martin ? c°" de Sainl-Aulaye. — Prioralus Sanctt 

Marliiii eiimpi Martini, 1197 (cart. de la Sauve). 

— Campus tMnrIiiii, i38a (P. V. M. arch. du Dou- 
ble). — Camp Narli (pouillé du \iii' siècle, arch. 
du Double). • — N ulre-Ihime- de- Smnl- Martin -dv- 
Champ-Marlin, xvi' siècle (prieuré visité par Clé- 
mont \ , dans son séjour à Parcoid). 

Giiampmers-et-Reillac, c°', c"" de Biissière-Badil. — 
Campnerium , i365(Lesp. Chàtell.). 

\uc. rep. noble, relevant au xiv' s' do la chàlell. 



f)KPA{{ïEMEiNT DK l,A DO II DO ONE. 



65 



(le Nontron , depuis ayant liault jtislici' sur Chaiiip- 

niers. Pluviers cl Aiigignac, 17G0 (Alin. (le Guy.). 
CiiAMP-Roiï, h. c°' (le Jaure. — lioi-ia de Champroij , 

iSSg ( Lesp. 5i). 
ru*sii>-R(>iï, II. c" (le Marizar. — Boria et Molend. de 

Champ -lioy(Di\ es, 1). 
CiiAJiP-Roi ï, 11. c"' de Vallereuil. — Camjmi Rnbcits, 

i3'i7 (Lcsp. La Force). — CUamproueis (Oass.). 
Champs (Lks), li. c"" de Clialais (».). 
Champs (Lks), c"' Ho Lt'ji'uillac-de-Lauclie. — Cninpi. 

«aa'i (Le.sp. 3.'!, la Fayi,). 
Champs (Les), éc. et cliapello, c" de Nonli-on (B.). 
Champs (Les), Ii. c"' de Homain-Noiilron ( B). 
CuAMPSKvi>EL, c", c°° de F*éri(;ueux. — Chansaciiiel 

(pouilN- du xiii' siècle). — limjUa Campi Saviiirtli, 

i2/i3 (Lesp. 90). — Cliuiiipsaviiicl , i3o3 (P. M. 

H. â 1 , 1). — Chaiiiirviiicuii , 1 33o (inv. de Lanniary). 

— Campm Smiiictli, i3Sa (P. V. M.). — Chainxa- 

riiiet, 1 liS'i (Lesp.). — Saiiclii-t Mairiix dr V.hampsr- 

finet, 1 77'i (collation par lecliap. de Saint- 1" roui). 
Paliou : saint Marc. 
(.HA>ABAi Din (A), terre, c" du Clianjje (A. Jiul.). 
CuA>AC, 11. c" de Siineyrol. 
Chamlabie (La)?c'" de Boiirroii. — La Clianalmin . 

léncmcni. l'i/fi (Dives). 
CHA^f ALicii ? c" de (jrijjnol. — Kn (.haiialiir, 1 5o() 

(Dives, lerr. p. 1 3i ). 
Chanaueiv, liois, c"' de ("ouloiinieix, l'itii (Lesp. 

vol. 35). 
CiiA>Ai , II. c°' de Tiélissac. — CUnnals, i3yo (P(Ti);. 

M. II. Ai. i;iM. ia85, vol. 3).— C/innn,»/ (B.). 
Cha.nat, c°° de Vallereuil. — Mmjnam. vue. de Cha- 

nauhaco. 1 '17.5 (Dives. 10')). 
CnA^AI]UUI\ (Les), terre, c"' de .Sales-de-Belvcz (A. 

Jud.). 
Chanai \ (Les), c" d'Ancsse. — l.as Chanraii.v, 1780 

(Acte noi.). 
C^A^Arx(LEs), II. c" de Lusijjnac. 
Chancel, h. c" d'.Ajal-d'll.iulefort.— Mai dr ChanceL 

i3'i8 ((i('U. de la Crople). — Ecelexia deii Cliatieel . 

archip.de K.ridolio, i.ô.'ifi (pane, del'év.). 
Chancelade. lieu-dit, c"* de Bouteilles (cad.). 
CuA>xELAi>E, lieu-dit, ("de Cercl(<s (cad.). 
CiiANCEUnr., 11. c^de Cliamp,-i(;nac-de-Belair (.S. Posl.). 
CllA^cELADE, II. c"' de Fos,seiua(;ne , 1 .")o3(Meni. d"Al- 

lirel). 
Cha.vcelade I ForÉt de) : elle (-lait de .'100 hectares en 

1807 (état d'assielle); iTiinie maintenant à Salle- 
gourde. 
(jia\celadk-et-Beai ro\e, c", c°" de Périgucux. — Voc. 

.Saint-Jean. 

Alihaye de l'ordre de Saint- Augustin fondée en 

Dordogne. 



1128. — :\hb. Saiielœ Miirtif de Ciiitcellata (cari. 
de Cliaiicelade). — Chaiiseladti , ia33 (l'iiV/.). 

Béiii''Gc(îs ([iii en dépendaionl: (jiinleiuerle (pur. 
du Pizou), Gal-Boslil ( par. de .Saint-Marlial-irAr- 
lensec). Sainl-Antoine-du -'l'onlon, Sainle-Callie- 
rine-de-Born (Blis), Sainte -Innocence, Saint - 
Jean -de-Calirel'y (par. de Monclar), Saint- Jean - 
de-Margnac (par. de Canlillac), Sainl-Jean-de- 
.Meilande, Solnl-Maniet , Sainle-M;uie-de-Culijat, 
Sainl-Marlial-(le-Ro<pielte-d'KMiiet, Saiul-Marlin- 
d'Arlensec, Sai nt- Martin- de -l'Isle, Sainte -Nala- 
lène, Saint .'^alurnin-d(>-lîeaurone, Sainl-Saliirnin- 
de-Blis, Sailli -Snlpire-triCyniel, Salnl- Vincenl- 
d"Kxcideuil (cari, de l'abl). de (;lianc(?lade). 
Patronne : rAs.soiiiption. 

Chancelant, Ii. c" de Saint-Civpin-de-Mareuil. 

Ciiavcelet, c" de Tn'lissac. — Chmicelel . i3'io (cil. 
Moiircin). 

CiiANcELii: ■' c'"de Grun. — .Maijiiaiii. de In (^haiireliti , 
I '17.') ( l)iv(>s, 1. i3a). 

ChancèheI LaI. lialiil.c"'deB(!igcrac, 1788 (Acte noI.). 

Chavdos, II. c"'de lieaupouyet. — (.7i«H'/cni(.r ( B.). 

(ji >>ET, 11. r" de Sainl-\ incenl-d'Kvrideuil. 

CiiA\ET-i.A-CiPiEiiBE, lialiil. c"' dii Vieiix-Mareiiii (B). 

Chavet-i.i-Lanue, éc. c" du VieuxMareuil ( B.). 

(jiANGE ( Le), c"', c°" deSavignac-les-Kgliscs. — F.cele- 
■lia deii Chanherc , arrhip. de E.rididiu ? ( L( çp. Ponille 
du XI II" siècle). — Cambiiiin , l'ioo (Lesp. Moniin. 
n6). — f'C ('hiiiiilijre , i5o-.! ( Mi'in. d'Aliiiet). 

Ane. rep. noble, ayant liante jiislice sur la pa- 
roi.sse, 17O0 (Alin. de Guy.). — Voc. Sainl-Jean- 
liaptistc 

(^iiim;e ( Le Petit- ). Iiabit. c°' de Coulounieix. 

CiUMiii-ns? m'", ("' de Neuvic. — Mol. de l'.hanhiitx . 
i.'i7i (Dives, I). 

CiiAMoT, II. c" de Mevral (B.). 



Çiiam.ec ? c"" de Nonir 



lùcU'sia de Chanter . 



i-3().") (Gall. cil. KcrI. Lein.j. 

L'arcliiprèlié de Nontion est aujourd'lmi du di p' 

de la l)ordogn(r. 
CiiAVLie (La^, 11. c'" de Coulures. 
CiiANLOi nET, 11. c'" de Plazac. — Ane. rep. noble. 
(Iha.vocx, h. c"' (le Saint- \(piilin. 
Chansabias (Arx), laillis, c°' de Biras (A. Jud.). 
Chanseai-, II. (•'" d'Ajat, iâo3(MeMj. d'Alliret). 
CiiANSEAr, II. (•'" de Clierval. — Chaiixaiil.v . lôfio 

(Lesp.). 
CiiAvsEAi-, 11. c°°de .\auleiiil-de-Bourzac. 
CiiANSEi(i>E, II. (•"' de Montren. — Chancejpie ( B. 1. 
CiiANTAREL, secl. de la c"° de Cadonin (cad.). 
Chamaczel, éc. e" de Fonro(]ue (A. Jud.). 
Chaste- A LOI ETTE, lieu -dit, c^de Parcoiil (cad. |. 



66 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Chimte-Cheu, lien-dit, c" de Sainl-Jean-d'Eslissac, 

1^75 (arpent, du mas Gouteyren). 
CnANTE-(JiGAi.c, iicii-dit, c"" de Millac-Cai'hix (!>.)• 
Chantf.-Cob, 11. c'"' de Chaiais. 
(JH.tsTE-Coi!, h. c'" de Trélissac. 
r,inNTE-Ki;ni.ioLE, lieu-dit, c" do 13oui';;-dc-Maisons 

(rad.). 
(^uame-Fauvette, éc. c"° de Cumont ( lî.). 
CiiANTE-F.WE, lieu-dit, c"' de Buurj[-de-Maisons (cad.). 
CnANTE-tiAL, ui. isolée, c'" d'Atur (S. l'ost.). 
CnA.\TE-(JELnE, c'"' de Javcriliac (B.). 
OnANTE-tJELiNE, vill. soct. dc la c"" (lo Mensiguac. — 

Cnntns Gelimp, iS^.'i (Lesp. 0. S. .1.). — Cnitliis 

Gdlliiiii', i.'JGS (Lesp. Mil. 10). — iiluuiii'-f'uiili' 

(cad.). 

Mai.son donni'e p.ir (i. de Fayolle aux iiospila- 

lier.s en 1 175 et ipii devint une comui'" de l'oi'dre 

de Saint-Joau). 
Chame-Ghel, II. c"°de Pazayar (H.). 
(lHA,^TE-GllEl,, c"° de Saint-Félix-de-X'illadeix. 1730 

(Acti' nul.). 
GiiAME-Gi'.Ei. , 1'" de Tn'lissac. — CltinUngrclli. KJ-j-'i 

( di. \Ioui'<iu ). 
Ohante-Ciros, 11. (;°' de Firbeix (S. Post.). 
GHA^TE-Gr.os, 11, 0°° de Poncliat (B.). 
CuA^TELAlivETTE, Ileu , c"" de Doiiville. — Tcin'iilin ilc 

Chuiitiiloba , 1 Stjtf (Périf;. M. H. '1 1 , ."> ). 
CiiAMELAiivETTE, aiicieu nijui de Puyviroulcut, c'" île 

Manzac(Dive.s). 
CiiA^TE-LoiiiiE, éi-, (■'" dc Glerinniit-ile-lieaiirej|ard. — 

Caiilalaurii , 1 '1 ()3 ( l^esj). ). 
CuA.\TE-Loi:uE, l'c.c"' de Plazac. 
(JnA\TE-LoiiitE, II. e™ de lieillac-et-Glianipniers (B.). 
Ghame-Loi ue, fT. f" de .Sainl-Aniaud-de-Goly (B.). 
GiiA\TE-Loi iiE, (■'"' deSaiiit-Astier, 1 'nS'i (iiiv. du Piiv- 

Saint-Aslier). 
CiiAVTE-Loi.iiE, ('C. c'" do \illaiiililard. — l'i'iirtitKi ilr 

Chiiiilftldlia, i.'iiji) (liOsp. lîsli.ssai). 
Giiame-Meiii.i,, lieu, c'" de Sainl-Autuine-du-Pizue. - 

Cniiiuiiti'ih- , 1 178 (cari, de Cliancolaile). 

Aiu-, pi'ieui'L' dép' do l'abliaye de Gliaiicojailo. 
(:iia\te-Meiu.e, éc. c'" de Sainl-Mar(iii-le-Poinl I B. 1. 
Giia\te-Mei\i,e, m'", c"" de Saint-Victor ( B.). 
GiiA\TE-MiAi LE, éc. c°" de Saint-Rapliael ( B. ). 
l'.iiAxTE-MiALLE, II. c'" do Touctovrac ( A. Jiid. ). 
Gii wiE-l'iE, roclie dans iaipielle s"(iu\ro la ;||ipIIo do 

Mireninnt. 
GiiA>rK- Pl^sl)^ ? — Chuiila Piii.io. 1170 (cari, de 

Gliauc. Lesp. i't'i , douai, de cette terre à l'aliliaye). 
GiiA\TE-Poii,E, 11. c"'" lie .Saiut-Arpiiliri (^cad, ). 
GiiAMÉRAc, (■'", c°" de A'oiivic. — (limlniiac . 11 a'!. 

— Chniilainir. 1 lo'i (Lo.sp. vol. 37 ol l'.o. airli. du 



cliap. de Saint-Astier). — Chanlpyrnr (anc. pouillô. 

Lesp. 07). 

Ane. rep. noble, mouvant au xiv' s" de la cliàtell. 

de Saint-.Astier, depuis érijjé en niarcpiisal , et ayant 

liaute justice sur Cliantérac. 

Siège d'un arcliipr. , auparavant nomuié l'iirdu- 

si'usis, qui se composait de i3 paroisses: Boaurone. 

Chanlérac, Doiicliapt, Douzillac, Puycorliior, .Saint- 

Atpiiliu, Saiut-Aslier, Saiiit-Germain-du-Saleiiibre, 

Saint-Jean-d'Ataux, Saint-Mer, Saint-Pardoiix-do- 

Drono , Segouzac, Tocane (Etat des par. de 1 782 i. 

— Patron : saint Pierre. 
Ghamerac, h. c.'" dWjat-Tbenon. 
GiiAMEnAC, 11. c"" d.; Villauiblard (cad.). 
Ghante-Rane (Moi lin de), li. c"' de la Gliapelle-Saint- 

Jean ( A. Jud.). 
Giiante-Baxe (MocLiN i>e), c"' deSaiiil-Barlliebiiiy-do- 

Bellegarde(B.). 
(jiiAMEiiAs, b. c'"' de Javerlliac (,S. Posl.). 
(JiUNTE-liENAnD, éc. c"° do Vlanzac (cad.). 
(^MVNTERiE (La), 11. c."" de \aleuil (S. Po.st.). 
GiivMEiioi:, b. c" de Na.slriiij;ue.s (S. Post.). 
(ai vME-'l'oiLE, terre, c"" de Saiiile-(Jroix-ilo-Mareuil 

(A. Jud.). 
GiH\TU,L0L\ (Les), taillis, c"' île Saint-Avil-iiivièi'o 

(A. Jud.). 
GiiANTOIx (Les), b. c" lie Saiiil-S.iiiveiii-do-la-Laiiilo 

(JiiAXTiiEix, riiiss. (|ui a sa source aiipi's do la Jauiiio, 

passe à Cliantroix et se jolie dans la Drone vis-à-vis 

de Saiiil-Pardoiix-la-Bivièie. 
(JiivMT, lieu-dit, (■""'de Prats-de-Gailiix (cad.). 
GiiANZAi itiE, c'"' dv t^ii'un. -- Bdfdc ilr la tiluriiynidif . 

1 •>7o (inv. du Puy-Saint-Astier). 
l!iiAi', c" de Montcoii. — Mnyiuiiii. ilc f,7i«/(. l'ili- 

(_Losp. 63). 
Gh vi'ALAïUAs, li.c"'doSaiiil-Elioiiiio-|e-l)roux(S. l'o.sl.l. 
lliiAi'CiiAi'i, 11. ('"' d'Alijal-de-Xonlron (B. ). 
Gmi' iiE i:i\o, fief, c"'''de Gleiinont-d'I'Acidi'iiil. 
l'.iii.i'DEi IL (Le), avec Svnr-Ji;sT, r"\ c"" de Moii- 

lagrior. — Capiliiliiim . i i 'lii (douai, à Saint-tiybaid 

d'Aiig.). — Ctipilotliitiiii, i3C'! (Lesp. Gliàlell.).— 

('Jiiijiildill, 1 !!o3(carl.deGbanc.oladi'). — (ilmiiilmuHi . 

I .")()(! (coll. de Lauipiais). — Cliiipih'lh (cliàloll. an li. 

de Pau). — CInuleid, 1760 (Alm. de (jiiv.). 

Voc. Saint-A.stier. — Ane. cliàlell. composée au 

Mv' siècle de 3 paroisses : Bourg-de-ALiisons. Ordes 

ol Verteillac(Lesp. Gliàlell. 88). 

Bo|i. noble, avant liante jusiice S)ir Gliapdoiiil et 

lîourg-de-\Iaisons, 171)0 ( Alin. de Guy. ). 
GiiAi'DEiiL ( Le),c"' de Senconac. — CiipilnliiDii , l 'aS."! 

larcli. de l'Einp. K. 1 170I. 



nÉf'ARTEMENT DE LA DOP.DOGNE. 



67 



CiiAPDErii. (Le), II), is. c"il(.'.Sioi;io-Ribt'rac (S. l'ost.). 
CDiPF.4i-lîu>c, 11. c" (le Sainl-Micliel-de-Montaignc 

(B.). 
CiiAPELAS, forge et h. c" iIp Saint-Saud-la-Coussière. 
CiiAPELAs (Bois de), laillis, c" de Sourzac (cad.). 
Chapelas (La), m. is. c°'de Saiiile-Trie(S. Posl.). 
CuAPELiE, h. c°* de Chantérac (B.). 
CiiAPELiE, II. c"de Saint-Asiier (.\. Jiid.). 
(]iiAPELiE (La), 11. c" do Saiiil-A.stipr. — l.n liabbinie. 

i.56o(inv. (lu Piiv-Sainl-Aslicr). 
CuAPELiÈBE (La), friclic, ii" de Rassillar (A. Jud.). 
Chapelle (A la), lerroel pré, aux \idaloiix, c"' d'Ilau- 

Icforl fA.Jiid.). 
Chapelle (Combe-de-la-), lieii-<lil, c" do la Cassa(;ne 

(cad. ). 
(JiiAPELLE (ConBE-DE-LA-), licinlit. ( •" de Saint-Lazarp 

(cad.). 
Chapelle (l)EiiniÈiiE la), à renlri'odii villafjcdii Monije. 

c'" do Lanquais. — N"o\isle plus (cad. ii°' 4.j(i ol 

.'i5."), soct. A) 
Chapelle ( OehbièiietLa-), liomlil , ( "'do Sainl-Laiircnt- 

des-llomiiies («ad. n" '^\{\). 
Chapelle (La), lioii-ilil. c" de lioaiirojjard-Torrasson 

(cad. n"' 'iuç)-'i3i). 
Chapelle (La), r°' ilc Boloymas, au vill. de Garmaroix, 

lOfiC) (Ailonot.). 
Chapelle (La), lioii-ilil, r" rie liorlric (rad. n" 57I)). 
Chapelle (La), lieii-dil. t" de lîi^so (B.). 
Chapelle (La), laillis, c" de Bozonac (cad. n° 3oC). 
Chapelle (I.a), Icrro, c" do Bourjj-de-Maisons (cad.). 
Chapelle (La). Ii. c" de Cliampeaiix (S. Posl.). 
Chapelle (La), iieinlit, c"'do (^Imrveix (cad. n°57ii. 
Chapelle (La), liani. c"' do Condal-sur-Vi^ziVo (cad. 

n' 8ao). 
Chapelle (La), pr.', c"" do Cnrjjiiac (cad.). 
Chapelle (La), lorrain auprès cIm Coursac (A. Jud.). 
Chapelle (La ), rhonevii'ro à Monliavol, r"' di' Ciilijal 

(A. Jud.). 
Chapelle (La), laillis, auprès do Brunol. c" clo Ciissac 

(cad. n"' ao6, 20;), ••.')><, aSt)). 
Chapelle (La), lieii-<lil, c" de l"on|;alau (cad.). 
Chapelle (La), oc. c"' do Caliillou (S. l'osl. ). 
Chapelle (I-a), friclio. c"' de Liinayrac. 
Chapelle (La), liou-dit, r"* de Marsiineix. 
Chapelle (La), oc. c°° do Maiirons. 
Chapelle (La), Ii. c"' de MinzaciS. Posl ). 
Chapelle (La), lieu-dil. c"de.\au.ssanes. ililU (0. S. 

J.). — La Caprlle. i 6'>o (i6irf. ). 
Chapelle (La), Ii. c" do Paulin (S. Posl.). 
Chapelle (La ). Ii. c"" do Proissans (S. Posl.). 
Chapelle (La), h. c"' di' Sainl-Cyprion. — Caprlla, 

i333 (Gall. cil. Eccl. Biird. Iloinm. du priouré de 



Saiul-Cypriou à l'archev. de Bordeaux). — La Cha- 
pelle Saint-liejinal? arcli. du liujjuo, ijSs (Etal 

des par.). 
Chapelle ( La), lii-u-dil , c'"' do Sainl-Etioiine-de-Duiible 

(cad.). 
Chapelle (La), m. isolée, c°' de Sainl-Juliitnlo-Lam- 

pon (S. Post.). 
Chapelle (La), lieu-dit, c"' do .Saiiil-Marliinlo-Kies- 

sengcas (cad.). 
Chapelle (La), lioiwlil, c" do Sainl-Pardoux-la-lii- 

vièro'(cad. ). 
Chapelle (La), Ii. c"' do Saint- Pierre -do- Clu;;iiac 

(A. Jud.). 
Chapelle (La), terre, c" de Sainl-Sanveur-Borgorac. 

— .1 In Chapelle, lOna (Acte nol. conl'ronlo au clio- 

min do Sainl-Sauvcur à Clarëns). 
Chapelle ( La ) , li. c°' de Sainl(>-Trio ( S. Post. ). 
Chapelle (La), lion, c"" de .Salagnac. 
Ciupelle(La), II. c"' de Savi;;nac-lo-l)rior (S. Post.). 
Chapelle ( La), c'^dc Soudrioiix. — Ln ClmpiUi, 1 'i5a 

(L. Nof. 3). — Capella {ibi<l.). 
Chapelle (La), oc. c°° do Sirouil (cad.). — Aiic. mai- 
son nolilc. 
Chapelle (La), soct. do la r"' de Tc^rasson (cjid.). 
Chapelle ( La), c"'dc VillaniMard, pi es du bourg (cad. i. 
Chapelle (La), pré, c" de Villaloureix (cad.). 
Chapelle (La), lieu-dil, c°' di'Villediou (cad.). 
Chapelle (La Cikiiv-de-la- i. lieu-ilit, c"' ili' \orloilla( 

(cad.). 
Chapelle (Le Champ-de-la-), lini-dil, c" de Calés 

(cad.). — La Capelle {ihid.). 
Chapelle (Sors la), h. c" do Tui-sac (cad.). 
CiiAPELLE-Ai -Baiieil (La), c", €""(10 Moutignac. — 1/ 

liarclh ( poiiillé du xiii' siècle). — All/arelh xeii la 

Lnuiltt, l'iot) (Lcsp. 371. 

Ane. rop. noble ayant liante jiislice sur la par. 

1 -fio ( Alin. do liiiy.). — Patron : saint Loup. 
Chapelle-Basse (L\), h. c"' do Carlux(S. Post.). 
Chapelle-Basse ( La ) , h. c"* de la Cliapelle-Castoliiau. 
Chapelle-Basse (La), h. c" d'Orliaguet. 
Chapelle-Castelvai (La), c'", c°" de Donio. — Lu 

chapelle près Sainl-Lnideiil, 17/10 (carte do Saiii- 

son). — La Chapelle-IWIimiJ {S. Post.). 
Voc. Notro-Dame. 

(JIAPELLE DE BeDEAI ( La ). Voy. ReUAIX. 

Chapelle i>e Roi leix (La), c"' de Monliguac-sur-Vézère 

( I!. ). — Chapi-lle-de-Boiiillun ? ( bénéf. de l'év. de 

Sarlal, 16/18). 
Chapelle-de-la-Moi THE ( La ) , h. c"*de Qneyssac (cad. j. 
('.hapelle-de-i\1ibemo\t(La), \ill. c"'ile Mauzens-Miro- 

inont. — La Chtipeile ih- Miratiioml . 1(178 (Acte 

not.). 



68 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Chapelliî d'Iiilaad (La)? c"° de Vf'lines. — Capellii 
Irlainli , 1081 (donat. à Saint-Florent de Saumnr, 
arci). de la (lir. I. W ). — N'existf jilns. 

CuAi'ELLE nu (jiiMinAL Talbot (La). — Voy. Coles. 

CiiAi>Ei.LE-r)u-Piï-Ai:RiOL, 11. c"' de Saint-Pierrc-dp- 
Cliignac (S. F'ost.). — Voy. Ai'nioi. (Puv-). 

CirAPELLE-FAiciiEii ( La ) , réuni à Jumillac, c°% c°" de 
Cliampaijnac. — Foscher, Fuschier (cart. de Li- 
gneux). — Ecclesin Fulcherii (pouillé du xiii* s'). 

— CciiH'lh Fiilchn-ii, i38o (P. V. W.y—Capelln. 
i.u8 (0. .S. .L), annexe de la cnmm'" de .Salnt- 
Paiil-!a-Rocl)e. 

Prieuré 0. S. B. dép. de Talili. de Cliarroux et 
de noniin. royale (Lesp. 2;)). — Palniune : l'As- 
.sompliori. 

Ane. re]p. nolile mouvant, au xiv' siècle, de la 
l'.liàlellcuie d'Agouac, depuis ayani liaule justice .sur 
la (Jliapelle-Fauclier. 
''HAPEELE-dAiEi.ARii, 11. c"" de Sainl-Rabier (.S. Post. ). 

— Cluipellr-Sainl-Elienne (Cass. ). 
('iiAi'EiEE-flo\Ai;i ET (La), c", c°° de Saint-Astier. — 

Af^oiwgiicl (inv. pouillé, Lesp. vol. 27). — (InpcUa 

iV Ajionnjriii'l , 1 ig() (cart. de Chanceladc). — Gonn- 

ipiftam. i38o (P.' V. M.). 

Ane. rep. noble mouvant, au xiv" siècle, du pa- 

riage cuire te cliap. do Saint-Front et le r'oi, ayant 

depuis liante justice sur la Cliapclle-riouaguel. — 

Palron : saint Michel. 
ClIAPEI.LE-dnÉSCCNAC. (La), c~, c"" de \ecli'illac. — 

(jfijirlln (Jf Crn^iiihnrn (pouillé du xiii' siécli'). — 

(iriisiiihriniiii, 1 .'i8-2 ( P. V. M.). — La Cliiiiivlli'- 

(îrnsiiihar . wT siècle ( ardi. de Pau ). 

Collateiir : le diap. d'Aulielerce. - Pa!nin : saint 

K lieu ne. 
(liMPEi.i,n-MAnEi,Ei\E ( La ). II. c" de Saint-Mr; rd-dc- 

'Jurson ( A. Jud. ). 
CuAPELLE-MnNTAiHimii.ET ( I,a), il. c'''' de Orcles. j1/»».S- 

Biirhitiiix. 1 1 'i-2 (cari, de Sainl-Cvhard). — Monte 

Horlii ( poiull'.> du xiii'' siècle). — Moiilnboiirl , 

l'iSo (P. V. y\.]. — ('((pcllii l'i-Diip Tiin-iin Htûii- 

ciiiii, 1 >'i 1 1 (irilozier, reg. '1 ). 

Dép. de Saint-Cyliard de (Cercles — Patron : 

saini Harlli.'ieiny. 
OiiAPELi.c-MoNTJionEAu (La) , c"% c"" de Oliampagnac- 

de-Belair. — CapeVn inniitis Mivii-tlli, 1 :î()3 (ardi. 

de Brautùnie). — (liijiclhi mniili.i Miii'rdh . i^()!i 

(Lesp. Cbàlell.j. 

Palron : saint i'ierre-ès-Liens. 
CiiAPELLE-Moi r.ET ( La ) , 11. c"' de Terrasson. — Priomluii 

Cap. ll.M.d,'M(ii-i;Hà){i). S. B.coil. Clé'menlVI). 
Dép. de l'abb. de Terrasson. 
OiiapellemeILa). Ii. c'" de Monla,';rier (S. Post.). 



('.iiAPEELEME (La), h. c"' de Sainto-Mundanc (S. Post.). 
Chapelle-Pommier (La), réuni à Champeaiiv, c'"', c" 

de Verteillac. — Pomirrs (pouillédn \iii' siècle). — 

Capella Pomevii, 1882 (P. V. M.). 
Voc. Saint-Fiacre. 
Chapelles (Clos-des-), lieu-dit, c" de Cliancelade 

( A. Jud. ). 
Chapelles (Les), b. c'" de Saint-Sul|iice-de-Rouina- 

CnAPELLE-SAi.\T-.\sTiEn (La), 11. c™ de Sainl-Aslier. — 
Ciipella Saiirti Aslerii, 1 2 7(1 ( arch. du cbap. de Saint- 
Astier). — Auj. Chapéth- des Vigiio: (Cliroii. dn 
Périg. 18.JG). 
Chapelle Sainte-Catherine, c'" de Saint-Marcel. — 
Chemin allant dn bniiri; à la chapelle Sainte-Cathe- 
rine, 1715 (Actenot.). — A oyez Cakcelade. 
(',hai'Elle-Sai\t-Jeax (La), h. c'"' de Carinx (S. Posl. ). 
Chapei.le-Saim-Jeax (La), c", c"" irilautelorl. — Ec- 
clesia Sanrli Johannis, 1 lao (cari, de Touiloyrac ). 
Palron : saint Jean-Baplisle. 
Chapelle-.Saivt-Loiis (La), b. c "' de Siorac-Ribé'rac 

(S. Posl.). 
Chapelle-Saint-Robert (La), b. c"' de Javerlbac — 
Capella Sancti ftiiberti , i33o (titre de l'év. d'An- 
goiilémc, arcb. de la Cbarente). — La Chapelle- 
Saint-Uûhier (cbàti'll. de Varaignes, arcb. de Pau ). 
Patron : saint Robert. — Ane. rep. noble. 
Chapelle-Saint-Roch (La), b. c"''de Coudai -Teirasscm 

(S. Po.st.). 
Chapellb-Sunt-Roch (La), r"' de Gabillou. — L'Iler- 

mHa;;e (lerr. de Vaudrcj. 
(anpELLE-SAi\T-Rocu (La), taillis, n" .'loN et sniv. c'" 
lie Manpiays ( A. JuiL). 
I CinpELLE-.SAi\T-Rocii ( La ) , éc. c'"' deSireiiil. 
j lauPELLE-SAiNT-SiCAiRE, lieu-dit , c"' de Bertric (cad.). 
• iii ipelle-Saint-Soir (La), anr. oratoire et pèlerinajfe 
I sur le rocbcr de ce nom, près de Teirassou. 

i Ciiapelle-Vei[Laixe(Li), b.c"'deSainl-Saiid (S. Posl. i. 
I (Iempelot (Le), lien-dit, c"" de la Bacbelerie (cad.). 
! CiiiPELOi: (Le), lien-dit, c"' de Canes (cad.). 
' ('mapevroiix (Le Crus-), b. c'" de Vaiuiac. — CJtapeii- 
I innie, itiig (0. S. J.). 

(jiapissadas (Las), lieu-dil . c" du 'rciiiplr-l,i-l,in(,ii 

(A. ,Iud.). 
CiiAiM.icÉ, grolle .1 Pexlri'initi.' de la lon'l di' \ern, 

c'"' de (dialagnac. 
Chapot, b. c"'' d'Agouac (B.). 

Chapot? e"° de Miintignac-sur-Vézère. — Fi'odnm 
de lu i;nal tld La Chapiinia . 1 'iG.'i (CiMiral. de lias- 
tignac). 
Chapot? c"' de Pi'rigiieux. — Hordanu rue. Chapa , 
1288 (Péri;;. M. H. 'n. n. 



DEI'AUTEMI'NT DK LA 1)()UD0{;.\E. 



69 



CoAPOuiUE (Li), lifiu-dil, c" de Sireuil (cad.). 
CiiAPOi LETTE (L*), lieu-dit, c"de Beauregard-Teiras- 

soii (cad.). 
CiiAPoii.iE, h. c'" do Bourdeix (S. Posl.). 
(;itiPoi:i.iE(LA), 11. c" de Nonlron (S. Posl.). 
OiiApoi LIE (La), h. c°'de Peyrigiiac (cad.). 
CiiAPoi LIES (Les), lieu-dit, c" de Saiiil-Pardoii\-la- 

l\ivièro(cad.). 
CiiAPTAL (Le), c" de Tlionac. — Ane. rep. noide. 
TiiAPi niAs (Las), lieu-dit, c"" de Sainl-Fninl-de- 

Cliaiiipniors (cad.). 
CiMPis (Les), h. c" de Monicarcl. 
(jiAPisiEn (Le), anr. place publique à Pirigueux. — 

l.e Chn/jpusier, i 5 1 2 ( Liv. Jaune de Peri(;. ). 
CiiAPiT ( Le), il. c"' de .Saiiil-Laurenl-sur-Manoiie. 
CiiAPï (Le Mas-de-), 11. <;■" de.Sarlande (li.). 
CiiAHAix (Les), Ii. c" de Saiiil-Médaid-d'Exridi'iiil. 
OïlAiiBOMKiRAS, 11. c" de ( iondat-C.liauipad'iiac. — 

('liarhouiiiiijias cl le Miiijiw, ifil'ui (rôle pour la 

laille, coll. <le Laii(|uais'l. 
OiMniKiMEints, II. c°' de ficiuliiunicix. 
CiiAimOMEinAs, (il Idaiis le li()ui;;de (irigriol. — Osliil 

lie (iharlioiiieias ilii loc île Grimhuls , l 'lûti ( Divcs, i ). 

— Chmhnnerm , \\y'i-^ (I.esp. dl). 
Ane. rep. nolde. 
(liiAiiDnMEinAs, li.ol liois, c°'dc Jnniv. Charhimnii . 

)3'ii (Lcsp. 5i). — Chariumn-iu . i.'iHi (il/id.). 
CiiAnim>\EAi , II. c"' lie Saiiil-Martin-de-Giirson. 
(liunnELiE (La)? c" il'Alur. — lionlarin ili' la Chn- 

reliii . i.'i.33 (Le.sp. 35, Sainte-Claire). 
tiiiAiinEi M., II. c'" de Coiilaures. — Chimh-il , ii3o 

(carl. de Lijjunux ). 
Ane. rep. noble. 
Oiiaui.es (Kolise), ruines |ti>s du Toulon, c" d" IVri- 

(jueiix. — Ijd Utirijzit ('huiles. i'iO(| (Liv. \. de 

Pi'ii);ueux). 
(liuni.iK (La)Î c"' de Sainl-Lèon-sur-l'llli'. — .1/. de 

In Chnilia, 1377 (cb. Mourcin). 
rinn»UM)Bïs? c°*de l.berval. — Tenniii. vue. île Chm- 

iniiiiiteii.i , 1 'iti'i I 0. S. J. liTr. de Soulel). 
r.ilAitMEIx, lieu, c"'de Br.Ts^ac. — Matjiittm. de l'.halmefi, 

laS'i (Pirij;. M. IL Ai. 1). 
OiiAHMiK ( La), c" d'Ejvirac. — \nc. fief, i7'i(i(\c(i' 

noL). 
C.iiARoiFFiE (La), c" de (.Ijerval. — Miii/n. de lu Chm- 

rofie, 1 .'i63 (O.S. J. connu'" de Soulet). 
t^iniioiFFiE (La), II. c" de Uiliérac. 
CiiARoi FFiE (La), II. c"' de Saint-Apre (B. 1. 
(^uAnoLLAs, 11. c"' de Saint-A<piilin (cad.). 
C.iiAnoix, b. c'" de Saint-A(piiiin. 
CiivnPEVALiF., c'" de .Millac-d'Auberoclie. Mans, de 

lu Chiirpennlia , i.")o3 1 cb. Mourcin). 



CuAKPENALiE? c" de Saint-Astier. — llueilan» de la 
Chai-peiialia , i365 (Lesp. Homm. ad). 
Ane. lief. 

Cdarpexelahie (La) ? anc. babil, auxcnvirons do Péri- 
gueux. — La Ctiarpenelaria , i ti'iC) (plainte du Puv- 
S'-Fronl à saint Louis contre le conile Ibdie, Lesp. ). 

CiiAiiPE>ET. anc. nom du lill. de fanirbe, e" de Cba- 
lagiiac (Dives). 

CuARnEALX (Les), b. c" d'Ilaulcfort (A. .hid.). 

CiiARREïnoi \ (Les), b. e"' de Biisseroles. 

CiiAi'.niÈiiE, b. et ni'°, c"' de Pi'rigiieux. — ' Lu Siichet 
de Cluirrieijras , i3'2'j (liinilesde la jurid. di' Péri;;, 
vers Auberocbo). 

Ciiariiièhes, b. c"' «le Cbauli lac, i5'i'i (in\.ilu Pu\- 
Sainl-Aslier). 

r,iiAiiRoi\, éc. c" de Coulounicix. — Canaplitum 
(cart. de Cadouin). — Carrnjîiim, 1370 (lesl. d"Kl. 
Jovennis). — Charuff, xiii' siècle (reg. de la (îbar. 
de Pcrig. ). — Charrojinm, 1 /17C ( L. .\of. ). 

Anc. li'-proserie, à la rive ganclie de Tille, au bas 
d'Kcoinebeuf. 

r.iiAiinocx, b. c™ de Sainl-Aipiilin (cad.). 

CiiAiiTi\o\s ( Les), lieu -dit, c'"' de Fonioqiie (A. .Ind.). 

(jiAiu iiL, 11. c"' do Itourgnac (cad.). 

CiiAnvii;\Ac. lieu-ilil, c" de Sainl-Laurenlcb's-liormuos 
(cad.). 

CinsAL? c" rie Bourg-du-Bosl. — FA Cliasid de CUum- 
Imelhae, 13. ((). S. J. Terr. de Coinbavrenclie). 

Crns\L? c"' de C.liassagne. — Im Cliasal de In lùimiu 
( (). S. J. Terr. de (lomliayrenclie). 

t'.iiAssAi.NE, c", r°" de Hibérac. — ICeel. Saiieli- 
Jtdinniiis quw vue, lcrt«flim.« , io83 (carl. de Haijjno, 
38). — Casiaiiias, 1 100 (iV/.'V/. ). — Aehnsxiiinhais . 
xiii" siècle (0. S. J.). — Cn.isana.i (pouillo du xiii' 
siècle). — ùissni;nii, i3'ifi (Lesp. 3()). — lîlias- 
sflii/m.s-, i38:! (P. V. M.). — Cliaxsnijpte.i , 17(10 
(Alni. de Guy.). 

Anc. rep. noble ayant lianle justice suc la pa- 
roisse ( \lm. de (iiiy.). — Pal. saint Jean-Bapliste. 

(jiASSAG\E, b. c"'' de Naillac. V.hnssnj'iies . itino 

(A.). — Cliasxaijjiia.i (A. Jiid.). 

("iiAssiCNE ( La), II. e" de (lenis. — La (Jiassaiihe . 
I 'i.'io. 

l'iiAssiii^E ( La ) , c'"' de Trélissac. — \lniix, de la CJiiis- 
saidm, i394(cli. Mourcin). 

(iiiAssAiiKE-Mi niii Eix (La), b. c'" de Sairite-Trie ( A. 
Jnd.). 

(>ilAssA(;\OL? c" de Donzillac? — Moleiid. eue. de 
Chassanhol , ti>'>i (cb. Mourcin). 

l^iiASSAcxoL? c"" de 'l'ocaiie. — Riviix voent. de Chas- 
saimoh, 1 'i54 (cb. Mourcin). 

<>iiAS«\i\c, , 11. c°" d'AIijat-de-\onlr<in 1 S. Posl.) 



10 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



)nA,ssAi.\(. , h. c"' d'Haiileforl. 

liiASSAi.01 , bois, c"° (le- (lliiinrelaile ( \. Jud. ). 

^UAssAiiLL, f'" (le Miniii. — Miiijii. ilf Cliuss/ncl . i SaCi 

(arcli. il(> la <jii'. ). 
liiAssAr, lii'ii-ilil, (•"' lin Morlemart. — Factum rur. 

Chassiir, i'i(i3 (0. S. J.ci)mm"" de Moileuiarl). 
iHASsKjAr, II. c" de (lraiij;es-d'Ans. — Cnxrtds. Cliris- 

xrtas ? 1 1 54 (caii. de Dalon). 
;uASSE^4T, l'c c"" de Monsec. 
liHssEME (Li), h. c.'" de (llierveiv (S. Posl.). 
;llASSE^s, vill. et ni"', c"' de Naillac. — Aiir. par. sous 

le vnc de SainKJeorj;os, i4i4 (paji. de la localile). 
liiASSEN^, II. c"° de Saint-Aslier. — Caxxcus. iiCi 

(Lesp. S.iuit-Asliei-j. — C,hiissni.t . i :î nî (iliiil.). 
Aiic. rep. iiiililc. 
;iiasseiiies(Lks), h. c"" d'\|ijat-ile-\()nlrnri (.S.Po^l.). 
;iiAS.siGNOLEs, 11. c" de Paii.ssac, 
'.HASSiMEMEii ( Al ) , licii-dil , o" de MlliiMiMard, i;S:>.S 

(liéiiéal. de Tadii'lri-, cahier d'extrails de M. le ('."' 

de Larinaiidie). 
JIASTAlNG, (■'" de (icile. l.i' Choshlini; , l ():i<) ( Acir 

iiol. ). 
;hastAIm;?c"' lie. .Saiiil-l.aiiieiil-siii-\laiiiiire. — l/«//- 

iiam. di' Chfislaiiii;. i:")-!i (iJives). 
;11A.STA^ET (Le)?c™ de \/k\'.-, i6ii) (0. S. J.). 
luASTAMiT (Le), anc. Iiel, r'"" de Marsancix I Hminii. 

arcli. de l'auj. 
iHASTANET (Le), c" de Salnl-l'ieiTe-de-tole. — l.r 

Chmlnncl df Base, xvii'' siècle (O.S.,1. ). 
linsTïci.MiE (La)? (■'■' de Saint-Aipiiliii. — /." Clms- 

uiidiiilf. i.")iu(cli. Moiircin). 
JiiAsrEi(iMi:ns, lleliiioinaiil d'Excideiiil. 
inASTEi. (Le), secl. de la c"" de la liaclielerie (cari.). 
JiiAsTEi. (Le), 11. c'" de Plazac (S. l'est.). 
'.iiAT, l'oiil. près de Villavernev, c'"' de Neiivic (Di\es). 
■.iiiT(rios ue), m. is. c"' de Saint -Mesiiiiii (S. Posl.). 
inAT (Le), li.c'"' de M.iiizac. — Tniciitiii dil Chili. 

1 47S ( Dives, 1 , p. 7.') ). 
",HAT (Le), c"" de 'l'iiiviers. — llosiiiiiuni Ihii.vA'.tinls 

ili' Tikrio, i/iS:> ((ii'iieal. de Rasli{;nac). 
".H.ÀTEu: (Le), lialiil. c'"' de Firlieix (S. Posl.). 
liiÀTEAi: (Le), h. c'"' de .Sainl-Marlin-de-Fiessen,",eas. 
'.iiÀTEAi -liiuoi: , 11. c'" de Salon (S. Posl. ). 
;nÂTEAi:-licnii:iiER,li.c°'d"Anj;(iisse. — Chiilniii llmx.ii'l . 

wii" siècle (Acte iiol. ). 
Ane. rep. iioldc. 
,iiÀTEAii-lii ISSUS , 11. c"' de l.i'uipzours ^S. Posl.). 
;iiÂTEAi-BE-BAsrE, liriivère, i"' de Capdrol (cad.). 
îiiÂrEAii-iiE-PiEitiiE, bois et pré, c'"' de Poiilcliat ( A. 

.liid.). — Chàleau de Pn/iv (B.). 
'.HÀTEAiiDEinE ( La ) , iii. isolée, C™ de Saiiil-Oeruiain- 

des-Prés (S. Posl.). 



CH.ÎTEAi-DE.s-PAi;vnEs, lieu-dit , c'" de Sarial (cad.). 
CnÂTEAi-DES-RosES, Castriim llosarum , l'i^i (Lesp. 

pouillé de Cliarroiix, dioc. de Périgueux). — Chà- 

tmu-iIe-Hosrs, 1708 (iliid.). 
Château-Gaillaud, lieu-dit, c"" de Fongalau (cad.). 
Châteai-Gaillard, lieu, c" de la Motte-Monravel. 
Cbâteai-Gaillard, éc. c°* de Saint-Aubin-de-Lanquais 

(S. Pcst,). 
CiiÂteae-Gaillaiid, 11. c"' de Saint-Froiit-la-liivière (S. 

Post. ). 
CiiATEAU-GniAiu), lieu-dit, c'" de Doiiville (c,id.). 
Chàteai -Gloi'ille, cc.c'"'de Montignac-sur-Vi'zère ( B.). 
Chàteai-.Ialais, éc. c" de Tocane l,B.). 
Chàteai -Landui, h. c"' de Boulazac (S. Post.). — 

Chaslii Landrir, xiu' siècle (reg. de la Cliai ilé). 
("iiÀTEAi;-L Evèoue-et-Pbeïssac, c"", c°" de Pi'rijjueux. 

— ùisiniui Ejiiscnpi , Einsiiipale , i.32t)(Lesp. aC). 
Voc. Siiinl-Julien. — Anc, résidence des évêipies 

de Péri|;ueiix; parc de 43 hectares. 
Ciiàteau-Maîtiie, terre, c'"' de Liisijjnac (cad.). 
(Ihàteau-Maxoi É ( Le), emplacement d'une ancienne 

l'orlillcationsur la butte delà Morinie, c'" de Saint- 

lîarlhélemy, c°° de Nonlron. 
GiiÀTEAi-MEfiLE, c"' de Sarjjeac. — Ttiiiml. dr Cnslro 

Mmili, i25o. — Cjiasli't Merle, laiju (0. S. J.). 

CllÂTEAli-MlSClEll-ET-SALON, c" , C°" de Vcrgl. ^- 

l'fiiocli. de Casliniea Mexsirr, 1871 (Lesp. 0. S, .!.). 

— Ciislimji^ Miijlier, 1 .'Î73 ( ibid. ). — (inxtcl Mis»ier. 
i5ao (ihld.). 

CiiÂTEAii-Nuiii ou i.A Biioi ssE,h.c"'de GrigHol (S. l'osl.). 
CiiÀTEAi'-PAiLLAni), 11. c°' de Lolme (S. Post. ). 
C.iiÀTEAi -Hawaii), h. c'" de Lempzoiirs(S. Posl.j. 
CiiÀTEAii-lioMPii , lieu-dit, e" de Gonts (cad.). 
(jiÀTEAi -Rompu, nom de la motte sur laquelle était le 

château de Puy-de-Poiil ( Dives). 
GiiÂTEU -Soleil, emplacement d'un chàleau enlière- 

menl rasé, c"°de Marsaneix (communication locale). 
Cii.iTEAi -'l'iioMPETTE, l'c. c"" (le Razac-sui-l'llle. 
(]ii.iTEAii-TiiOMPETTE, II. c"' de Sainl-.leaii-ile-Gole (S. 

Posl.). 
CiiÀteai-Tbompette, lii'ii- lil, c"' de Sarial (cad.). 
(liiÀTEAu-VEnT, h. c" de Beleymas (S. Post.). — Clins- 

leaii Venl, ii'>-ji ( Acie noi.). 
r.uÀTEAc-ViEi X on ,Soi :LEiLL(n' , 11. c "' du Fleix ( A. Jud.). 
Chàteai) -Vieux, éc. c"" de la Motte- Monravel. — 

P}eydtmi siliiiidn en Cn.itel velli , 14(11 (Monravel). 
Chàtelaud ( Le) , h. c"' île la Chapelle-Faucher ( S. Post.). 
Cilîtelaiid (Le), h. c"° de Petit-Brassac. 
ChÀtelard(Le), h. c"° de Teyjat (S. Post.). 
'jHÀtelavit, h. c°' de Mialet (S. Post.). 
ChÀtelet (Le), motte, c" de Miissidaii, ]irès de la 

Gravelte (Dives). 



DEPARTE MKNT DE LA DUliDUC.NE. 



71 



CuÀTELET (Le), 11. c°' (le Périguoux, atitrciiictit di( 

Impmse Saiiit-i\icolaii (A. Juil. ). 
OiiÀTELET (Le), iiioison isolée, c" de Sioi-ac- Hiliérac 

(S. Posl.). 
(ji.iTEMEii, 11. c°' d'Kchourfjnac (S. Posl.). 
(ji.*TEi.i.EBiE. h. c'" de Saiiit-PieiT(>-<lc-(jole. — Chax- 

Ularias , 1/160 (U. S. J.). 
iJiUTOET, II. c" de (jiun. — Mans, de Cmtaïut, 1 V'i4 

(Dives,l). 
1;hate\et(Lb), II. c" d'Abjal-de-\onlron (S. Posl.). 
<JuiTE>ET(LE), li.f°' d\Anlliiac(S.Post.). 
<;ii,iTE>ET (Le), II. c'" de Boiir(;iMC (cad.). 
CuATEVET (Le), b. c" de lîraiilouie (S. Posl. ). 
(.)u.iTE>ET (Le), II. c"" de Ocyssoiisac (S. Posl.). 
CiiATENET (Le), 11. c"' de Fiibeix (.S. Posl. ). 
Cu»TE>ET (Le), b. c" de Lisle(S. Posl.). 
CiuTENET (Le), b. c"' de Maiizac (S. Post.). 
CiuTtNET (Le), b. c" de Millac-Noiilion (S. Posl.). 
CiiATENET (Le), II. c" deMonlieii. — Ane. ro[i. noble. 
CuATENET (Le), h. c"' (le \onlroii (S. Posl.). 
OiiATENET (Le), b. r" de la \oiiaille (.S. l'ost.). 
(jiATK.NET I Le), b. c"' de lalloelie.|!eaiicoiii-l(S.l'o;l.). 
(;« iTE.\ET (Le), b. c'" de .Sainl-rroiil-ilf-l'radoiix (.S. 

Posl.). 
(JiiATENKT (Le), II. 1"' de Saiiil-Geiiiiain-cles-Pivs (.S. 

Posl. ). 
(JiHTEVET (Le), II. ('" de .Saint-. \laiilri -d'.MIiaiiile 

(.S. Posl.). 
Iji»tenet(Lk). Iieii-dil,c"de Saint-Paidoin-la-Ui\iiTe 

(cad.). 
tiiATENET (Le), II. c:"'dcSainl-Patil-dc-.Serii' (S. Posl.i. 
CiiATENET (Le), b. c'" de Sainl-Panl-la-llni lie. 
Omatevi-t (Le), li. c"' de Saiiit-Vi:i(enl-Jalnioiiliei-. 
<)uATE\ET (Le), Uiillis, c"' de Seiieenac (A. Jiid. ). 
Oiiatenet (Le), broussailles, c" de Valeiiil ( \. Jud. |. 
(^iiATENET (Le), lieu-dit, e"' de Villac (cad.). 
CiiATE\ET (Le), c" de Villars (0. S. J.). 
(iiiATEMDEL, II. c"' de (jri(jnol (.S. Posl.). 
OiiateMjOEL, b. c"de Valleicuil. — Clinslniniitrt. 1 H8.3 

I Lesp. .") I ). 
(iiivrEniE ( \a I? r" ilc Jaiire. — La l'.lialiinui , 1 .jiili. 

— ('.Itciljruiia. Clialjaiin (re,i{isti'e des renies dues 

au seigneur de Taillefer). 
Adc. fiel. 
CiiArEiUE-DE-BEAiciiAi D ( La), II. c" lie Saiiite-I iniix- 

de-Marcuil (A. Jiid.). 
CiiATiEn, li.c" de Verleillao. 
(iiiATKiNOLLE (LO, f"' de Saiiil-Mortial-H'AlbaW'de 

( A.Jud.). 
(Ji.iTiLMiN, II. c" di' .Saint-Paul-de-Lisoiio. — bir. 

lep. noble. 
IjiÎTii.i.ox. babil, il m'", c"' de \i'ileillac (lî.). 



CuATOME, secl. de la c"* de liourgnac (cad. 1. 

CiiiTKEi.\ (Petit-), b. c"' d'An(;oisse (S. Post.). 

CiiATnBN, 11. c°'de Sainl-Cli'iiient-Tliiviiis. 

CiiATREs. c", c'" de Teirasson. — Caslni . 1 om.") ( cari. 
deTouitoyrac). — Capella Suiicti .\irli(ilai de Castrix 
(pouillé du xiiT siècle). — Voc. Sainle-Marie. 

Abb. de l'ordre de Saint- Augustin, de nomiiia- 
tion royale, ayant seize digiiilaires, aujoiud'liiii eii- 
tièremenl ruinée : les prieurés ipii en dépendaienl 
étaient lîolerii? le (^balard, (juille-Goisc el Lo- 
magne, diocèse de Périgueux; le lîosc, Ooiidrac el 
Pont- noiniéu, diocèse de Sarlal (Lesp. S'.i). — 
L'abbaye avait liaule justice sur la paroisse, l'jlio 
I Abu. de tjuy. ). 

tiiiATiiES ( Les), b. c"° de .Vlarsaiicix. 

CiiATiiEs (Lksi, b. c" de Savignac-Noniron (.S. l'osl. |. 

(liiATROME (Li), b. c" de la Oopto (A. Jinl. ). 

CiiAiciiiEn (Le), II. c" d'Anlone (B.). 

(!iiArciiiEiiAs ( A LAS)? lieu-dit, c"' de Périgiieux, viii' 
siècle (ieg.de la iJiaiili', Périgueiix). — Las Càmi- 
chieiu»ln Péiii;iieiu- , 1/1711 (iuv.de Laiiinaiv). 

GiiAiciiocLiBiiAs? lieu-dit, c" de Bourron. — Choiice- 
lici/ra» , I 'iS3 (l)ives. II. ). — Chauclioalicins. i.">'i 1 
( ilad. 3 ). 

(iiiAicMV, éc. c'" de Saiul-Pardoux-<le-Belvei!. 

OiHiDEAC (Le), II. c" de Millac-de-NniiIrou ( I!. ). 

I jiii DELAiiiE (La), c"' de Saiiit-.Marlial-di -Driiii.'. — 
La ChaaJflaiia , 1 '107 (Péiig. M. II. In i. 

(^ini Doi vBE, lii'ii-dil , c"' de Terrasson (cad. ). 

I ji\i FUI 11 ( Le), lieu-dil, c'" d'Azeral (A. Jud. I. 

t.» Il KOI 11 ( Le ), éc. c"' de liai> ( B. ). 

( ji M KOI II ( Le ), b. c"' de Bourg-du-Bost ( B. ). 

r.iMiKoi n (Le), taillis, c" de (iliauli'ivic (cad. 1. 

IjHiFoi n ( Le), II. (•'" de l^orgiiac (rail. ). 

CiiAiFoiii (Le) ou m: (;iiiis, lieu-dil. 1'" d'Kv/.eiat 
(cad.). 

CiiAiFoi n (Le), II. c '■ de la Liiide, prés dé Saiiid- 
Colonibc. iti.jl) (Aclenol.). 

(liiAi Foiin (Le), b. c" de .Saiiil-Alvére ( B. 1. 

Ciiii KOI n (Le), taillis, c"' de Sainl-Mailial-d'Mliaréile 
(A. Jud.). 

( JIAi KOI 11 ( Le), éc. <■'" de .Saiiile-Sabiue ( B. 1. 

f'iiAi FOI n (Le), taillis, c'"' de .Siinevrol. — (diafiittr 
(cad.). 

CiiAi FOiR (Le), II. c."' de .Soiirîac. 

(iiiii Foin (Le), taillis . c" de Ti'rra.ss,)ii ( cad.). 

Oini FOI R (Le), b. c" de Teyjat (.S. l'ost.). 

( jiiiFoi n (Le), II. c°' de \aleiiil. 

(lu M KOI II ( Le), c'" de Vie (Hoc. iliyo). 

Cmufoi us (Les). leiTC, c"'de Badefol-d'Aiis ^ \. Jud.). 

l.iuKFoins (Les), b. i"' de l'ressignac. près de l'ovré- 
li'vade. 



72 



f>l'PARTEMIi!\T DE LA DORDOGNE. 



ChAufours (Les), boisic"" dcTlicnon. — Autrement 

les Piliers (A. Jud.). 
Chai FRE, II. c" de Razar-siir-l'Illo ( A. Jud. ). 
Chaulette (La), éc. c"" de iMonsac. — Voy. VEnniEii. 
Chaumalisse (La), friidic, c.'" de Coursac (A. Jiid.). 
(jHAiiMARDiE ( La ) , 11. c" de Trélissac. — Miinsiis de 

Chaiimm-t, 1:189 (Périf;. M. H, hu i)- 
Chaumes (Le.s), h. c'" de Soudât (B.). 
CuAr.»iimT, II. c'" d'Ajat(A. I.). — Ilosjiitiiiin de (lliul- 

iiioiil . i365 (Lesji. 2G, Hoinni.). 

Ane. fiel' avec haute justice sur ce villa;;e, l'jiki 

( Alm. de Guy. ). 
CiiAïuioNT, anc. m'", à Bei-j;erac. — Mul. de (lliaiiii.oii , 

i/i(j7 (Li\. \. 117). 
Chaiiskim', 11. (■'"'de la Cliapelle-Montiiioreau (.S. Post.). 
Chacmont, c'" lie Coi'fj'iiac. — Ane. icp. noliie. 
Chaumont, (■'" de Cardedeuil. — Terra (jHœ voenl. 

Clinuinmi , 1 109 (cart. de Baij;ne). 
Cn MMOM, II. c'"^ de Crijjnol. — (Ihoniniui, 1 ^19* H r)i\es, 

:!,.5-!). 

Anc. rep. noble. 
CiiAiMONT, liiiit. e'" de Montlar. — l'unx de (Hkhiiiioii, 

i/iijo (Liv. N. lo'i)- 
CnAiMOXT, r'" de iSaint-C.cépin-irAulieroclie. — lie|>. 

noble, i5o,3 (Méui. d'Albret ). 
(;iiAii«ioM, h. e"' de Saint-.lorY-las-liloux (S. Posl.). 
Chai «ONT, c"' de Saint-Laurent-siir-Manoire. — Miiii- 

siis de Cavo Moule, l 'i.'io (cli. Mourcin). 
CuAi[.MO\T, r""de Trélissac, l 'Mtû (Périj;. M. Il , '11, -i). 
Chaumom (Toui DE),c"''de Cliain|iaj;ue. — \iic. rep. 

noble. 
(hiAiNAC, éc. c'" cle la lioqui-tiajac (B.)- 
Chaii\e, met. c"' de Crijjnol. — fjoeo vocnlh Cliiiniinn , 

iiliùsUi Clidoiiia, 1 'luo ( Le.sp.i ,'j). — Clioiir(i,Clioiiiio 

h relit. (Ihid.). 

FieT relevant du n paire de Belil. 
CiiAïu'iERnE (La), lien-dit, c°' de Veyri^'nac (cad.). 
Chai I'haue (La), b. c'" de Cone-de-la-Barde (B.i. 
CiiAi l'r.ADii (La), buis, c'" de Donzillac. — Lnx (diiiii- 

priidds (cad.). 
(linirnMii: (La), II. c"' (l'I'Miac ( A. .Iiid.). 
CiiAi I'HAUE (La), II. c'" de la Veussiére. 
(.'iiAii'iiADEs-ni-TBEiL (Les), I). c°'de Monlreu (A. 

■lud.). 
(Ihausache? c"' de Saint -Ma\ine-ile-l'éieyroi. — 

Maynum. de Cdinusnchc, iA5.") (ch. Mourcin ). 
CnAusiNEAii, II. c"" de Savignac-les-Églises (A. Jud.). 
CnAnSAKEL (Teiiiie de), au-dessous du Bas-Sarrazy, c"" 

de Marsac (Antiq. de Vés. I, iG(j). 
Chause, dom. c'"' d'Anlhiac (A. Jud.). 
Chause, h. c'"' d'Antone. — Légende sur le roi de 

Chause (le Périgord illustre, p. O/17). 



Chaise, c"' de Saint-Astier. — Miiyn. del Cluiiae. 1607 

(inv. du Pny-Saint-Astier). 
Chause, h. c"° de Sargeac. — El Cluiuze, 1 3 1 8 (0. 

s.J.)- 

Chause (Fom-dv-), lieu-dit, c°° de .Saint-.Micliel-<lu- 

Double(cad.). 
CiiAvsE (La), h. c" d'Azerat (S. Post. ). , 
Chause (La), c'" de Montagnac-de-Crempse. • — • Miin- 

sHsdel CIminr, 1280 (Périg. M. H. Ai, 3). 
Chause (La), h. c"" de Saint-Paul-de-Serre. — i'àauie , 

i3/ii (Périg. M. H. il, 11° .5). 
Chause (Le), éc. c"" irKy\irac. 
Chause (Vieux-), h. c'"' de Sainl-Aiiiiilin. — Chaîne 

Vieilli , 1 /176 (ch. Mourcin ). 
CiiAusEs (Les), terres, c"" de Ladornat (A. Jud.). 
Chaussade, lieu-dit, c"' d'Eyzerat (cad.). 
Chaussahe, lieu-dit , c"" de Lusignac (cad. ). 
CiiAussELiE ( La), h. c"' de Saint-Just-e(-Cliadeuil. 
CiiAUssEME (La), éc. c"''de Saiiillac. 
CiiAussiE (La), c"' de Jaure. — Mansus de la (Hiatixsni , 

i/:/i6(Lesp. r,2). 
CiiAU\Er,iE (La), h. c'"' de Celle. — La Clavclia, lii») 

(O.S. J.). — La Chouveillie. 1 (iSg (Acte not. ). 
CiiAuvEiiov , 11. c"' d'Aulone. — Cliaiiveyrim, 173(1 

(Acte noi.). — Clialreyrnn (Courcelles, Généal. de 

Laurière). 
(muix, h. r'" ib' .Savignac-le-l)rii'r. 
CiiAuzE, lieu-dit, c'" de Faiilac. — La Chaal:. 1/171 

( (lé'néal. de liaslignac). 
(^iiAVAoNAc, h. c"' d'Azerat (S. l'osL). 
(jiAVAGSAc, II. r" de Clierveix (A. Jud.). 
CiiAVAi.NAc, b. c'"' de (irigniii. — CJiariinliar. 1387 

( Lesp. .") 1 ). 
l!nA\A(,vvc, 11. e'" de Saint -Cyr-lcz-Cbaiiipagne (S. 

Post.). 
CnAVAiiNAC, 11. I '" de .Saint-Gi laiid-ile-Corps (S. l'osl.). 
CiiA\ A(,\Ai:, c", e"" de Terrasson. — i iearia de (lava- 

iiiani ((art. ib' Saint-Pierre-dii-Vigeois). — CVi- 

raidiitraiii (coll. par Clément VI). -- Eeel. Sancli 

l'aiilideoiiis lie Idiiieanliiaii, i^>il\ (Lesp. Abb. de 

Terrasson). 

Fiel'di'pend. au \iv* siècle de lachâtell.de Larche, 

et plus tard ayant haute justice sur Chavagnac. 

17(10 (Alm. lie Guy.). — Patron : saint Pantaleon. 
(aiAVAiLLAs (Las), lieu-dit, r"' île Saint-Etlenne-du- 

Doiible (cad.). 
Chavals? c" de Trélùssac. — Cliarals, i/i5o (Périg. 

M. IL/m,Zi). 
CHAVANAs?r"'de Saint-Martin (Ribérac). — Bep. noble. 
Chavakat, h. c"' d'Angoisse (S. Post,). 
Chavaroche, 11. c"' de Goiils. — Cdiararnclia. i3o3 

(cart. de Chancelade). 



DEPARTE M E-M DE F- A DO RD OC. NE. 



73 



Cbav (Le), h. c" do Sainl-Cupraisla-Linde. — Boriu 

l'oc. to Cliaij de la Reijiinindia , lACo (L. l\.). 
Chaï-di-Salin (I.k), m. c°' de Coiize, i5()f) (aicli. do 

la Gir. Terrier). 
CiiAVLAnD (Le), près do Bergerac. — Al Cmjlnr. l'iOo 

(L.N.). 
CuAVLAno (Le), laillis, c°* de Manaurie (A. Jiid.). 
CiiAïLAnD (Lk), lieu, c"' de Iîou(ll{;nac-Moiiti(;nac. 
CiiAïLAiiD ( Le), lieu-dit, c"' de Terrasson (cad.). 
CiiAYLAiiD (Le), h. c°' de Tlienon (A. Jud.). 
CiiAVLo? c°'de Tayac. — Vlunjln, i'i79 (Lesp. 05). 
CuATnEs, 11. c" de la Cassajjne (B.). 
CuAZAL (Le), 11. seel. de la c"' de Ladornac (cad.). 
CnAZARDiE (La), li. c" de Mensijjnac (B.). 
CnAZELLE, m. isolc'C, c" de I\azac-Eyinel(S. Posl.). 
CuAZELLE, 11. c" de Sninl-Fmnt-ia-Hivière (S. Post.). 
Cdazete? c°' de Toiirloyrac. — Tena (le Clinzelas, 

I I .^'i. — Cttzelas (cari, de Dalon ). 
CiiEBAUDTE (La), 11. c" de .Sainle-MarieKie-Sanillac. 
Ciief-de-ua-Lande, h. c°' de Vaunac (S. Post.). 
CuEF-DE-LAïfiiE, 11. c'" dc Saiiil-Jeau-irii) laud , à la 

source de l'Eyraud. — CliapI, Chap-de-V Aij^ue, 1709 

(Acte not.). 
CiiEinoiix (Les), Ii. c" de Brassac. 
CuEMi.x OovsiGiiÈnE ? c"' de Fau.\. — Il sert de confron- 

lalion à une terre siliiée au léneinent de Peyrc- 

Blanclie. ly'io ( Nol. de Faux). 
CuEMI.V DE (]lTÉ-DE-BtLl.E, c"' du Fleix. — Il coiifroiile 

au lieu appelé dc l'Ilermilagf, 171 G (.\ol. du 

Fleix). 
CiiEui» DE LA KnisTAiB,c" du Ficix, 1703 (Rccoiin. 

uot. du Fleix). 
CuEuiN DE LA fjl\A^DE Osci-ADE ? c"' dc Lanquais, i 778 

(NoI. de Lanqunis, (î.). 
CiiEun DE LA .Mt,ssE?c°' de la Monzie. — /!/ Crtwii/ dc 

laMessp. 1767 (Roconn.). 
CuEuiv DE i.A Mole? — lurtliclla Mnla, 1 ?I75 (L. Nof.). 
Clieiiiin passant parla Fuurlonie, c"'dela.Monzic, 

et allant de Bergerac A Monclar (Divcs). 
CuEUix DE LA BEiJiE lîi.A\ciiE, c°' d'Alcs. — Chemin vul- 
gairement nomme de la [teijiie-Hlanclie. 17(11 (arcii. 

de la Dord. Belvez). 
Cheuix de la Reim: Blavciie, de Cussac à Limeuil 

(A. Jud.). 
CuEuiM DE LA Rei\e Blaxche, c°* de Naus.sanes, limi- 
tant ail midi terre du CInud. au levant leire al l'on- 

lillou (A. Jud.). 
CuEuiN DE LA Reine Blavciie. c°' de Paunac (le Péri- 

gord illustré). 
CoEHin DE LfciiLiSE. lieu-dit , c"' dc Doissac (A. Jud.). 
Chemin deSaim-Jacqi es, r"' de Manzac; allant de Vcrn 

à Grignol, passant à l'Aliayou et à Divcs ( Dives). 

Dordognc. 



CiiE.«iN DE Sai\t-Jea\, c"' de Cours-dePiles, allant de 
Cours an piv de Lacour, 1735 (NoI. de Bergerac). 
— Il confronte aux Ksperrons. 

CuEMix DE Sai\t-Loi:is. — Il y aiail au moins deux 
grands chemins de ce nom : l'un allant de Saint-As- 
lier à Saint-Louis, Ita- Sancti Liidoviri (jun itur de 
Sancto Asierio versus Sanctum Ludovicum, llfjh 
(Dives, I, p. i35); l'autre traversant plusieurs 
communes , entre autres Neuvic , Loco dicto la Plana , 
confront. cum Itinere Sancti Ludiieici , 1 '1S6 (Dives, 
I, p i3) ; Sainl-Jean-d'Estissac, Trrreà SainlJean- 
d'Eslixxac confronte au chemin de Sninl-Luiiis, 1 71)6 
(.\clc not.); Bourgnac. — Vill. de Peyrifol au lieu 
appelé au chemin de Saint-Louis, 1705 (NoI. de 
Villamblard). — Enfin, il parait (pi'à Bourrou il 
existe encore un clieniin de ce nom (Dives). 

CiiEviM DES AvGLAis, c°' (le Génis, c" d'Exideuil. 

Clieniin creusé à mi-c(')le, dans une gorge très-res- 
serrée, oi'i le lit du Dalon occupe tout l'espace entre 
les deux pentes du vallon; on le trouve après avoir 
traversé lAuvezère au niouliii de Guinialel, un peu 
au-des.«ous du confluent avec le Dalon. (Je chemin 
pénètre dans le n.cher par deux galeries souter- 
raines, dont la première est aujourd'hui obstruée, 
et amène au moulin de Moruscles, ensuite devant un 
bassin de forme ovale formé par l'élargissement de 
la gorge; un monticule existe an centre de ce bassin, 
dont les '1/.') de la circonfiTciice sont haignc's par le 
Dalon : là .■■onl \m ruines du chùleaii de Moruiicles 
(Annales litt('-r. de la Dord. Not. par M. Morteyrol). 

Cnrum des Cigets, c°' de Grand-Brassac. — Il est 
appelé chemin processionnel de la Guionie aux Dets 
(inv. de Mnntardit). 

Ciiemin-des-Debicues, lieu-dit, c"' d'Ales(A. Jud.). 

CiiEuiv DES EscLAEALS? .. . chemin servant de limite 
cnlr(! Mussidan et Sourzac. — lia dicta deiis Escla- 
falz , i3o9 (Lesp, /17, Sourzac). 

CiiEUin DES Justices, c"' de Couse. — Allant du bourg 
au vacant dit des Justices, situé à Bellevuc, près de 
Saint-Fionl (Beconn. i7'io). 

CiiEMi\ DES Morts, c°' de Saint-Aubin-de-Lanipiais. au 
lieu des Ri)ubinaud(,',s (lerr. de Lan(piais). 

CiiEMiv DE SïGARV ? c" de Saiiil-Naixcnl. — Chemin dc 
l'Exsanj. allant de la Cône à la forét de Piles, le- 
quel sépare les juridictions des Piles, de Beaumout 
et de Saint-N'aixent, i5o9 (0. S. J.). 

CiiEMix DE TnoTE-GnLE, c°' de Saint-Félix, près de la 
Cabane? i6.56 (Acte not.). 

CiiEim DU CiiEVALiEB, c'" (le Saint-.\vit-Senieur. — Il 
va de Fausseltes au clicmiii de grande communica- 
tion n" (17 (A. Jud.). 

CiiEui.v DU Dei, c°' de CoulouQieix. — Il va de Coulon 



74 



DÉPARTEMENT DE l,A DORDOGNE. 



à la Rampinsolc, i(i7() (Lcsp. Déiionili. do la spijjD. 
(le Péi'iffucux). 
(ajEMiN DU FiiniiiK on DES FiiimiEns, i7()i (Acte nol.). 

— .1/ Cami ferrai, i 855 (abornemeiit dans la c"'' de 
Biron , cliemia du village de Souiore à la forge de la 
Brame, 1775. Acie nol.). 

<liiEMi\-Dr-Boi, lieu-dil, c"' de Bouloimeix (cad.). 

IImemin-dii-Sel (Au), taillis, c°" de Beaiirone (cad.). 

• inEMiv FEBRÉ. — Plusieurs chemins portent ce nom : 
1° Cheinin ferai , 1787, allant de Sainl-Auliin à 
Moulej'dior (not. de Lanquais). — Vietix chemin ap- 
pelé Chemin ferré et le suivant jusqu'à la croix de 
Fenis, 17/15 (terr. de Lanqua's, abornemenl pris à 
Saint-Aid)in-de-Lanquais). 

•'," Le Chemin ferré , allant de (iadnuin à Belvez 
et taisant nn couile pour passer .i Brunet (arcli. de 
la sous-]iréf. de Ber|;erac: délimit. de la Bessède). 

— (je même chemin porle aussi le nom de Chemin 
(le la Reine ISliinche , et il irait de .Vlolière à Vielvic 
par Boiiillar, (^adouin el Urval. 

Le 1 " de ces chemins était encore très-visihie dans 
la e"" (le Saint-Germaiti-el-Mons; il était construit 
poin- la Ir.iversn de la plaine en un agger i|ue détrui- 
saient (h'jà partiellement 1(îs usiu'pations des voisins; 
sa largeur rà el là pri'senlait encore de 7 à S mètres. 
t)n le reconnaissait à 300 mètres de l'ancien port du 
Noyer, sur la Dordogne, se dirigeant par le lias et 
le haut Terme , les J iistices et Monlliounard . jiis(| u'au 
ih'ssous dir (jrand-.Mons, où il disparaissait, et dans 
ce parcours il était connu dans la c"' sous le nom de 
voieRomaine. Selon lesindicationsdoimépsparM. i'ey- 
rol, ancien agent voyer de l'arrondissement de lîer- 
gerac, ce chemin , après F(''iiix , k traversait , à 700 pas 
■■au levant de .Saint-Auhiii, un long plateau anj. en 
"cidture, passait à Capeyi'ou, au couchant de Mont- 
-madalès, au levant de Ferrant, traversait la Banége 
■•au levant d'Issigeac, passait à la (irangelle, où le 
■' pr'opriétaiie a l'ait détruire rempierrenient il y a 
■■trois ans, sinvait le chemin d'Issigeac à lioijuepine 
" jus([u'aii plateau de Moulmarvès, toin-nail à droite 
'•pri''S du tertre qui est au coucliant et des villages 
"de Mirheliit et de Romillac et descendait, en tr;i- 

— versant la liirét d'Issigeac. dans l'étroite |ilaine du 
• Hrot : api-(''s avoir passé cellr^ r'ivièi'e, il se dirigeait 
■ "ulre MonHan(piin et (laslilhonès sin- \illerieuve.!i 
(Lettre rie 1859.) 

Cl- chemin, en a|)prochaut d'Issigeac, est indique 
siius un antre nom : lier jiuhliciun voe. de la Cniisuda , 
i/i(j.') (coll. rie Lanquais). — Suivant le chemin de 
la Canssade jnsqiies ù hsijrear , 1707 (terr. de Lan- 
quais). — Une auti'e (lii'(Ttion de ce cheun'n est éta- 
hlie par ce texte : chemin iinrien de In Cnnsnade , 



qn'on va de l\tons u Hrngcrac , lôH:'. (Ach' nol. coll. 
de Lanquais). 

Le chemin de la Caussade près de F^ei'rand pré- 
sentait comme bordure des assises d'énormes blocs 
de pierre que l'on ne trouvait pas dans la partie dite 
Chemin ferré, c" de Saint-<jermain-el-Mons. 

Sur une carte du duché d'.\iguillou par Drr Val 
d'Abbeville, en i()77. ce teri'itoire r>st lravi?rs(' de- 
puis Sainte-Livrade jusqir'à Aiguillon par un grand 
chemin nominr' Cnmin errât (communie, de M. le 
marquis de (lastelnau). Il est à croire ipe le camin 
errât de l'Agénois est la contirmation du camin fcrrat 
du Périgord, et que ce sont des parties de la voie de 
l'itinéraire d'Antonin dont les stations étaient Ve- 
srmna, Trajectus (Mouloydier), Excisum, Agennum. 
Cette voie antique, ayant élé employi'e il y a ti'ois 
ans pour le tracé d'un chemin de moyenne conimu- 
nicalion, est anj. détruite. 

nEMr.\ Gleïzié, c'"de (Jaujac. — Il allait de la luihèr-e 
(ie Bonneville à l'église de Gaiijac , 1708 ( Beconn. ). 

iiBMi\ Gleïzié, c"'' de Saint-Avit-Senieur. — Il allait 
de la Petite-Védie à l'ancienne (>glise Saiiile-M.riie- 
du-Vals,i7ii (Beconn.). 

iiEMrv MoiiGAL''c°''deCadouin ? — /(«■ Morjjul, i/iG5 
(Lesp. 87, accense faite par l'abbé de Cadrjnin). 

HEMiv Moiii.t.v.4L, c°" de Lanquais et de Varenne.s. 
allarrt du chàlean au port de Lanquais, 177'! (Nol. 
de Lanquais). 

UEMiN BoMiEU, c'" de Belvez. — (miiu Romioti , va à 
Cadouin en passant par le Piicli de la Coste, par la 
Maliuidie, i/i6'> (arch.de la Gir. reg.de Philipparie, 
arL 87). — Chemin Un nirni , qui va à RoccjuoArrra- 
dom', prrssant à Saiul-Amand-de-Belvez, etconh'onle 
a la (à'osi'lte {ihid, ho. ). 



de Gherveix ( B. 87N, G. 
Salute-Foy-de-Larrrpiais. 
>-lî;rti)rrs à 

(II' l'.Tig. 

U 



!IEMr\-BllV»L, lieu-dil, c' 

•!7o, Cad. ). 
iiEMiN Boï\i., de Badeldl 

1 ()()■! ( Beconn. ). 
rrr;Mi\ Fiovii., allaiil rie Saint-Laiircnl-rlr 

Berg'i'r'ar-, 1770 (liec'onn.). 
iir;\n\ Bovvr,, c'" de Sainl-PirMCf-de-Frrrgi 

illrj'h-e). 
nEvrr\ Boyal, c'" d'|ir\al. — Dans la direclir 

Saiut-Mvère à Belvez par Gaslr'l-Bi'al. 
iHEirivs (QiATiiE-), h. c'" de la Bouqueiie ( S. Pris!.). 
iUEMiNS (QiATiiE-"), 11. c'"' de Mussldau (cari. ). 
iHEMiNs (QiiATiu:-), 11. c" dc Péi'igueux. 
liiEMiNs ( Sept- i , h. c"" de la Ghapelle-Gonaguet (S. 

Posl.). 
iiiEMiv Svi.iMEir, limile rMilie Bergerar- fl Prigonrii'rr. 

— lier Snlinler. 1/170 (Liv. ;\. 121). 
iiEMiN Sii.iMKri, allant rie Bergerac à Montpazier par 



DEPAin'KMEM DK LA DOKDOG.NE. 



75 



le Pic cl Sainl-Aiiiaud-de-l?oisse, ififi'i (O.S. J.), 
et à Biron, 177a (arp. de Faux). 

CiiKMiN-ViEtv, lieu-dil, c°'<rEyvirat, joignant le che- 
min de l'izareau à Eyvirat (A. Jud.). 

CuE.Mi, e"', c°° de Saint-Aulayc. — Sancttis l'elriix de 
Chantwr, 1098 (cart. de Baigne, lxii). — Caiiaor, 
1 100, année de la dédicace de l'église, ihid. p. Sg). 

— Chanard (pouillé du xiii' siècle). — Chanaura, 
XI?' siècle (Lesp. 33, Aubeterre). 

Voc. Saint-Pierre ; coll. l'abbé d' Aubeterre. 
(iiiENAix (Les), h. c°' de Villars (B.). 
CiiExEinE (!...»), b. c°' d'Angoisse (B.). 
CiiEveiiL, b. c"de Vanxains(n.). 
CiiEML (Le), anc. rcp. noble, c°' de Sainl-Antoino- 

d'Auberocbe (Cass.). 
(jiENï, vill. et forèl. — Voy. Piïciiem. 
(liiEnciZAC, b. c°' de Cbancelade. — Mas de Chnr- 

aizac, i/i58 (0. S. J.). — Anc. rep. noble. 
C.iiEnTEBAiDE, tertc , c°' de NoIre-Dame-de-Sanillac ( A. 

Jud.). 
C.iiERvAii., h.c°'de Boiirgnac. 
CiiERVAi,, c'", c°° de Vertcilluc. — Charnearl, i38a 

(P. V. M.). — Oiunnif, i.'i8() (0. S. J. Terr, de 

Combcyranche) — Channnrd. 1 .'ido ( Acte not.). 

— Charval, i-jCto. 
Voc. Saint-Martin. 

\nc. rep. noble. — Justice sur la paroisse, 17G1J 

^Alm. de <iu).). 
( iiiERvAL (La GnA>DE Fon^T de), taillis, c"' de la Toiir- 

nianrbe (cad.). 
CiiEi\»Eix, lieu-dit, c'" de Corgnac (cad.). 
CiiEnvEix, b. c"' de Coulaures. 
CiiEnvEix avec (^ibas et Saist-Martial, c"', c°° d'ilau- 

teforl. — Charves (pouillé du xiii' siècle). 
Patrons : saint Pierre et saint Paul. 
( jiEsiToi , b. r°' de Clienal. 

CiiEULABiAS (Las), h. c°' de Cbanipagnac-dc-Belair. 
(Chevalerie (La), c" de Boulazac. — Im C/iara/nn'a , 

XII 1' siècle (Heg. de la Cbarilé, l'érigueux). 
OiiKVALERiE (La), b. c°' du (Jbapdeuil (.S. Post.). 
(;iiEVALEniB(LA), c°' des Lèches. — Chavallcyne . 1702 

(Acte not.). 
CiiEïALEniE(LA), h. c' " de Minzac. 
Ciievalehie (La), c"' de Prcyssac, 1670 (Acte not. V 
Chevalerie (La), h. c'" de Sainte-Warie-di'-i'"nigii' 

(S. Post.). 
Cuevalerie (La), h. c" de .Savignac-les-Kglises. 
•Chevalier I LeBos), ni. isolée, c'" d'Agonac(S. Posl. ). 
(Chbviuer (Mot lin Di), sur la Couse, c"' de Sainl-Avit- 

.Scnieur. 
CnRVALiERs (Les), lieu-dit à Sainle-Eiilalie. c"' du 

Breiiil, 1760 (Not. du Fleix ). 



Chevrier, c'" de Coulounieix. — Anc. !> p. noble rele- 

vaiil de la ville de Périgiieux. 
Chevche (La), h. c°' de Montcarret (S. Post.). 
Cheïciie (Les), b. c"' de Saint-Michel (S. Posl.). 
CuEiCHini 0QLEL, b. c"" de la (Cbapclle-au-Bareil. 
Chevliac, sect. de la c°' de Vendoire (cad. ). 
Cheïsiardie (La), m. isolée, c^de Génis (S. Posl.). 
CiiEîR.vc, b. c" de Villaniblaid. — Grotte profonde. 
CHEVRAL(Lt), terre près du Iwurg de Lanquais, 17^6 

(.\clenol.). 
( jiEïRAT ( Le), éc. c°' de Saint-Amaml-de-Coly ( A. Jud.). 
GuEïRiEs ( Les), b. c" d'Auriac, c™ <le Monligiiac. 
Cheïrov (Le), c" dcCubjal. — iôo3 ( Além. d'Albrel). 

Anc. rep. noble. 
CnEvnov (Le), b, c°' de Sarliac. — Bois de SK lied. 

(A. Jud.). 
CuEïno^s (Les), c'" de Saiiil-l'icrre-de-Cole, 1/178 

(Lesp. 79, Brantôme). 
Cheïroi (Le), b. c"' de Saint-Jusl. 
GiiEvnoi V (Les), lerre, c'" de Boiirdoilles (A. Jud. ). 
( JiEïROix (Les), éc. c°' de Plazac. 
GiiEïssAc, anc. Gel" mouvant de la justice d'.\iibeioche. 
GiiEVSsM., territoire joignant le cboinin de Piirigiieux 

vers las Mey-Gas (Lesp. l'érigueux. Dénoininalions 
• an xiv' siècle). 

(Ihez-Bvi noi , b. c"' de Saint-Marlial-de-Vi\eyrol ( B.). 
CiiEz-Biiioi . h. c"' de Cliampgnc-Fonlaine. 
CiiEZ-Bu.LiAC, II. r'" dcClierval. 
Chez-Blanchoi, c°' de Léguillac-de-Laiichc. 
Ciiez-Bumihoi, li.c°"dcSainl-Marlial-de-Viveyrol(B.). 
CiiEz-BoivE, b. c"' de Teyjal. 
(CiiEZ-Boi CHARU, b. c"" de Cuinonl. 
CiiEz-IîoinET, b. c"' de Varaigne. 
Chez-Bbacou, éc. c°' d'Agonac. 
Ghez-Bbandï, h. c" de Champagne. — Mans, de la 

Urimdu. i'i(î3(0. S. J.). 
Chez-Cacaid, h. c°' de Lusias. 
(Chez-Ciiateai:, éc. c"' de Saint-Laureril-du-Doiililc 
Chez-Coi rtv, b. r"' de Saint-Privat. 
Chez-Daille, h. c°' de Saint-Paiil-Lisone. 
Chez-Daii'Hin. b. c'" de .\aiitcuil-de-Bi)iirzar. 
Cuez-Dems, 11. c"' de Léguillac-dc-O'icles (A. Jud.). 
Chez-Desier, b. c°' de \ endoirc. 
Chez-Faïe, b. c"' de Sainl-Marlinl-de-Bibérac. 
Chez-Faïolle, b. c'" de Bouteilles. 
(iHEZ-GAiLiAR. b. c'"' de Teyjat. 
Chez-Gaillard, h. c°' de Saint-Marlial-de-Viveyrol ( B.). 
Chez-Galabert, éc. c"' de Cornille. 
(Chez-Gateai . éc. c°'' de Ligneux. 
Chez-Gaibai:, h. c°' de Vendoire. 
CuEZ-GoD.iBD, h. c"' de Bussièie-Badil. 
CiiEz-lloiiACD, h. c" deXéguillac-de-Cercles. 



76 



DEPARTEMENT DE EA DORDOGNE. 



CHEZ-GnuAiin, h. c°' de Saint-B:irtliélemy. 
(ïiTEz-Goiinjiiii, h. c"" de Teyjat. 
CiiEz-GRÉooinE, h. c°' de Nanteuil. 
CiiEz-GuEnniî, ce. c"' de Journiiic. 
CnEZ-Gi;iLLOi:, 11. c"' de Varaijjno. 
GiiEz-JoAwï, 11. c'"" de Sondât. 
CiiEz-Ji;cAi\Ai;, h. c'" de Nanleiiil-dc-Iîourzac. 
CiiEZ-LA-CiTÉ ou DE i,A Croix, laïUis, c"° do Sainl-Ger- 

main-des-l'rés (A. .lud.). 
CiiEZ-LA-GAr.iiE, h. c"'' de Vcrteillac. 
Ciiez-l'Age, éc. c" de Bussière-liadil. 
CIlEz-I.E-BAIlo^, éc. c."' de Fanlac. 
Ciicz-i,e-Pm;, 11. c"' do Vendoire. 
Ciiez-le-Rat, 11. c"' de Bussière-fiadil. 
CnR.z-Mincnti\, 11. c"' de Leguillac-de-Cercles. 
Ciiez-Mariaix, 11. i°" de Sainl.-Panl-Lisone. 
Ciiez-Mai!oi , II. r"" de Grésignac. 
CiiEZ-MAr.TiN, II. c"" de Noiitroneau. 
CiiEz-MiiiiEAi , 11. c" de Vaiixains. 
CiiEZ-MoiTdN, 11. c"' de iSiorac. 
(jiEZ-PAr.nii:iii;, li. r"' de Saiiil-Vincenl-Jalinoiilier. 
Ciiez-I'e\\ai 11, 11. 1','" de Busserole.s. 
Ciiez-Peyiiot, h. e"" d'Éclioiirgnac-do-Doidile. 
CiiEZ-PiNDnAv, 11. (-""de Liisigiiac. 
GiiEZ-PoRTi i.Ai. , éc. c"' de Montagnac-de-Ci'ciiip.se. 
CiiEZ-Poi GE, il. c"' de Noiilron. 
CiiEz-Pni ïAHE, 11. (■'"■ de Li'(;iiillac-dc-Ccrclcs. 
CiiEZ-Poi vni , 11. I-"" de ,Saiiil-Marliii-de-Rilir>rai-. 
CiiEz-BiciiAiiii, 11. c"" irAlli'inaiis. 
GuEz-BoiivMiii, 11. c'" de Vendoin-. 
CuEZ-RobïEn, 11. c"' de Varaigiie. 
Chez-Salvain, 11. c'" de Lusigiiac. 
Ciiez-Seigxei iiiE, II. c'"' de N'anleiiil-de-Boiirzac. 
Chez-Seiimai I), II. c"" de Saiiit-Pardoii\-de-Manniil. 
IJinz-TinAiiEAi , II. c'"' de BibiTac. 
GiiEz-TÈvE, é'c. c"" de Ncgcondcs. 
(iEiEZ-VEïssiÈKE, 11. <■"" lie ^olllroneall. 
CiiEZ-V'ir;Eii, 11. c"' de Vericillac. 
CiiEZ-Vii.\ Al 11, 11. c'" d'Allemaiis. 
(jiEZ-Vii.i.ATE, II. c'" de Biliérac. 
CiiEZ-ViviE, II. e'" de Riliéiac. 
CiiiGEi'iE (La), c'"' de Saiut-Mayme-de-Pén'jrol, (e- 

iiaiice, i^lio (Acte uol.). 
(JiiiG.vAc, h. c"" d'Aiiesse (S. Po.*!.). 
CiiiiiNAG, 11. c"deSai!it-Fi'ont-d'Aleiiips. — l'muiliia de 

Chnuhai- lu and cal Irrra dr Hi'ptf'iii Foiililnis, i y38 

(Lcsj). I.ijjiieiix ). 
(miigmc, liiMi-dil, c"° de Terras.son (cad. ). 
Ceiignac, II. il m'", c"" de \ nnxains (!>.). 
Ghigxac? — Ercl. do Cln;;infrn, dé'pend. du nrieiiré 

de Saint-Gypcieii, i55'i (pano. de l'évèclié). 

ClIIGNAC, c'". VOV. SAI^T-PIl!RBE-DE-GllI(;^Al:. 



Chigmc (CHÂTEAr-DE-), licii-dit, c'" deCastelnau (cad.). 
CniGNAcuET, II. c°' de Saint-Cyr-lez-Cliaiiipngne (S. 

Posl.). 
CiiiGNAGUET (Le Claud-de-), lien, c"° de Bii.s-el-Bom 

(A. Jud.). 
CuiGJiAGiiET (Le Claud-de-), lieu, c°' d'EyIiac. 
CiiiLLAiiDiE (La), h. c" do Verleillac. 
CiiiLLAvAix, 11. c°° de Brassac. — Cdnlinrd, \hh'] 

(inv. de Lanmary). 
CiiiMHAC? c™ de Saint-Naixent. — Matjn. de Chifiiluic, 

i5o2(0. S. J.). 
CiiiNCHADBRAU, 11. 0°° de Ladornaç. 
CiiiNCHAUBiiiiN, m'°, c°° de Fanlac (B.). 
Choddarie (La) ? c"° de Vcrn. — Tencntia de la Chmt- 

daria, i/ifio (ch. Monrcin). 
GiioiiNOT? c°" de Tocane. — PMliuin Chotniot, i/iTii 

(cil. Moiircin). 
CiioijRG\ac-I)'Ans, c°', c"" d'Haulefoct. — Eseliiiiininic. 

1 0-2.') (cari. deTourloyrac). — B.'!c/i«((c«rtce,s-(pouillé 

du xiii" siècle). — Esehornnenm , lTCS (Lesp. 88. 

Cliàlell.). — Cliniinilitte, i5. . (ardi. de Pan. (!lià- 

leli.). 

Voc. Saint-Sulpice. 
Cinnis,soiiME(LA), 11. e" de Vallerenil. — La Chotichoii- 

iiKi, \h-j-i (Dive.s, F.). — El Chnussnuneiir , 1/17,^ 

[ihid. I, 75). — La Choussunin , ilioh (cli. Monr- 

cin). — Chuiissoiineii , ajijiarleuawes de Lamirand. 

iGôo (Acie net.). 
CiioiTET (Le), 11. c"" de Paussac (B.). 
GiiRiSTEEoui, (Le)? II. f,"' de Manrens. — dhihte 

Fuullie, 167.'). — El CrisUfoulhe, 1731 (AcIennI.). 
C.iBAiiiE (La)? c'"' dn Goiix. — Mausiis de la Cdniria, 

i?i63 (arcli. de la Gir. Bigaroipie). 
(liGAL,c"°de Donville. — Sij;nlh', i(ifi6 (AcIe iiol.). 
Gii.Ai,. lieu-dil, c"" de Sainl-Aqnilin (cad.). 
Gn.Ai., éc. c"' de Saint-PiT'donx-lssigeac. 
r.iGAi.EîuE (La), éc. c" de Douville. 
Gihehonie (L*), li. e"' de Goiilanres. 
CiMETiÈiiE (Au), licii-dità Gandiilacc"' di'Glérans. — 

Al Semenlmj, i()03 (Acte noi.). 
(iiMETiÈKE (Au), 11. c°" dn Fleix, 1783 (Acle not. 1. 
GiMETiÈr.E (Al :), terre, c"" de Saint- Barllu'lenu (A. 

Jud.). 
GijiETiÈBE DE LA GiTÉ, à Péri<(ueux. — Hosyilnlis de 

Cim'ilerio eivkatis Peirng. i'.u)0 (Recueil de tilres, 

Périg. 'l'est. d'Est. Jnvenaîs). 
CiMETiÈRE-DEs-LADiir.s, lieii-dil , c'" (le .Sainl-Piecre-ile- 

Cole(cad.). 
GiMETiÈRE DES Pacvres, à Périgiieux , dans la par. Saiiil- 

.Silain, xii' siècle (reg. de la (jharité). 
GniETiÈiiE-Di-DiABLE, laillls, c"' de Broiuliand (cad.). 
GiMETiÈRE-DC-ViLLAGE, aiicicii iioiii lUi platcau qui rc- 



DEPARTEMENT DE LA DOUDOGiNE. 



77 



couvre la grotte de lîailej;ol . t ■" île H eau regard , c°° 

de Terrasson (Ann. de la Dord. Joiianol). 
CiNULE. nom géiH'ri(|ue par lequel on désigne les clie- 

mins taillé» dans les rocliei's escarpés qui tombent à 

pic sur le bord des rivières. — Lo Siiij;le Je Albii<;ia . 

i4G5 (Liv. N.). — Le Single de Mithac et de lloi/u<i 

grossa, i'i68 (arch. de la Gir.). 
CiJiQ-FosTs(LEs),li.c°'dcCars;ic-Villefranclje(S.Post.). 
CiKQ-FoMs (Les), lieu-dil, c"deSaint-Micliel-rÉcluse 

(cad.). 
Ci.>o-Po\TS, c" de Ncuvic. — Ane. fief conip. des tcn. 

de Brandau, la Bosse, laColegieel leVoulon, lO-^'j.. 
Ciizic? — Masiis de Cinzac , apud C.nmpuin Mailiin 

(cari, de la Sauve). 
CiPiEnnE, II. c"' (le Naillac. — Villaj;e de la Cipiene, 

i6oo (Acte noi.). 
CiPiEnnc (CiiAvET-i,A-), l'c. c"' de Vicux-Mareiiil (B.). 
CiRB ( La ) ? c" de Saiul-Pomprin. — Manstis de la Cira , 

1 liùs (arih. de la (iir. Belvez). 
CinEVJOi., 1). c'"' de Saiut-Geniez. 
CiBErjoi., Iiabil. c°' de Saint-derinain-ct-Mon*. 
CinvAix, II. c"° de Douzillac (B.). 
CiTADBi.i.E ( La), iiiél. c"' de Clérans (A. Jiid.). 
Citadelle (La), Ii. c" d'Kjvirac (S. l'ost.). 
Citadelle (La), Ii. c"' de Saint-Médard-<le-Gurson (S. 

Post.). 
Citadelles ( Les), c" de Corgnac , emplacement de forge 

antique (Antiq. de Vésone, t. I, 190). 
CiVADE (La), ruiss. afll. de l'Ille, qui a sa source à la 

Cliapelie , c"' de Clianlérac. 
CiZAiiDiE (La), II. c" de la Cliapelle-Faiirlier (B. ). 
Cladecii, c"'. c°" de Belvez. — Clidoeli.i (poiiillé du 

xin' siècle). — Cliidoia, Cliidoih , xin' siècle (cari. 

du Biigue). — Cludecli, i^Cij (TcsL deO. Avmoii). 

— CAadmli y iag3 (l.csp. ,")'j). — Cladccliiiim , l'igi 

(arcli. de la Gir. Belvez). 

Patronne : suinte Badegonde; coll. ré>Oqiie. 
Cladecii, b. c°' de Vert-de-Biron (A. Jud.). 
Claidai:, failli, de Bergerac. — Clei/rac, I7ii'i. .iiilre- 

nienl Malltoiirj;iiel ( \ol. de Bergerac ). 
Claihac, aux environs de Piiyguilbein-Kymel. — Cla- 
ra/; , Clarage, Clarijjal, i:>.-j'A (iiisde Wolf.). 
Claiuac (Petit-), h. c"' de Bergerac, au delà du bourg 

de la .Madeleine, ifia'i (ActenoL). 
Claihek».\, lii'ii-dit, c"' de Terrasson (cad.). 
(JLAmvAU? — Ej'Jise de Clainaii , prieuré de Clerraii.r , 

archijireiré de lioiiuiaf^aes. iti'ifS (ln'né'f. de Té'v. de 

Sarlat). 
Iaairville ? c" de Tbiiiers. — I i7fl lor. f,7nrri7«(arcli. 

de Saint-Etienne de Limoges, Lesp. 77). 
Clasiissat, 11. c"' de Neuvic. — Crii.r de Clamisme, 

126.Î (Périg. M. II. '11. .") et 1). 



Clapeiiie (La), b. c" de Brantôme (A. Jiiil. j, 

Claiiac, h. c"" de Lussas (B.). 

(kAnEFO\, ce. et m'°, c"' de Soiilaures. — Uosi/ititim de 

Clarifons, 1366 (Lesp. Cadonin etliiion). — Clai- 
re/on (R.). 

Ane. rep. noble situé à la source d'un allluent de 

la Lède. 
Clabeiie (La), Ii. c" de la Crople,(B.). 
Clauo (Le), lieu-dil, c"'deBeaurcgard-Vern ( A. Jud.). 
Clacd (Le), b. c"' de Cunéges(B.). 
Claid (Le), lieu, c"' d'Eyvignes. 

Ane. rep. noble ayant liaute justice dans F.yvignes. 

1 760 (Abu. de Guy.). 
Claid-de-Boicai n(LE), lieu-dit,c°'deiVIinzac( A. Jud. 1. 
Clacd-de-Feriéiias (Le), lieu, c"' de Vern. 
Clald-de-Fuigièbe, pc. c" de Pezul (B.). 
Claid-de-Lacb (Le), b. c'" de Saint-Siilpicc-d'Exi- 

deuil(S. Post.). 
Claid-de-l'Eglise(Le), terre, c'" deCalviac (A. Jud.). 
Claid-de-l"Eclise-de-Bhe\ac (Le). — Claiisiis réel, de 

llreiiac «ilaii jtisla fossaliiin rille de ISrenar . 1 .pSo 

(Lesp. Saint-Aiiiand-de-Coly). 
Clai d-de-l'Ksclafeii (Le), lieu-dil, t"' de S.iinlc- 

Sabine (A. Jud.). 
Claid-de-l'IIùpital, iWieni', c"' de Naiissnnes, I7i-.! 

(0. S. J. .■), 7). 
Claid-de-Sai\t-Fham;ois (Le), vigne, c"' de Saiiit- 

Avit-Uivièrc (A. Jud.). 
Claid-des-Aiiihx, c"' de (iabillou, i.'ii'.! I Les|i. 7111. 
CLAiD-BE-TnEivoN ( Le ), t.iillis. c"'de Cantillnc ( A. Jiid.i. 
CLAiD-«E-VEïssiÈnE, à l'érigueux, confront. à la Mala- 

drerie de Salvanjoii, 1 '180 (cb. Moiinin). 
Claid-di -Lac (Le), laillis, c°' de Cbourgnac (A. Jud. ). 
('.LAiD-<j»iii)Eix( Le), taillis, c°" de.Saiut-Germaiii-des- 

Prés (A. Jud.). 
C1.ABSADE, .sert, de la c"' de Capdrol. 
Clacsilloi (Al), lieu-dil. r"' île Saint-Manel, 1678 

( Artenot.). 
Clalscde, b. c°' (le Sainl-Paiil-LiziuH'. 
(^LAisiiior, babit. c" de Goiisl. 
Claitre, don), c"' de Bergerac. 
Claitbe (La), pré, c"' de Cberveix (cad. .S. C. 118;. 
Claitkk (La), terre, c'" de Fontaine (cad.). 
Claitbe (La), au bourg de Jumillac. — Place publique 

dite de las Claa.itra.i, 1 5i8 (O. S. J.). 
IIlaitiie (La), place devant l'église de Saint-Front, 

à Périi'ueiix. — 1,'lispital sus le piii de lu Claaslra, 

i3og (Beciieil de litres). — I.,e Claustre on estait 

inarrhié public, i3(j7 ( Les|). Saisie des biens du 

C" Archanibaud.) 
Claitbe (La), cliàtaigner.iie, i'" de Saint- .\laitin-dcs- 

Combes (A. Jud.). 



78 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



('.LALTKE (La), h. c'" (le Saint-Mcsmin (S. Posl. ). 
OiAiiinE (Moulin de la), un des deux moulins ban- 

nerels du Bugue.- — La Claustre. iTnjS (Acte nol.). 
Claithes (Les), place publique à Sainl-Astier (A. 

Jud.). 
CLAUTnEiix (Les), cliàlaigneraie, c"" de Dussac (A. Jud.). 
('.L411ZEL (Le), c°° de Prigonrieu, lyiS (Acle net.). 
Olai zel (Le), h. c"' de Saint-Cii-q. 
(Ilauzel (Le), h. c" de Villamblard. — Le Clouzel, 

i(J/i3 (Acte nol.). 
CtAiiZEis (Les), h. c°' de Proissans (B.). 
Clai^zet (Le), h. c"" de Fanlac ( B.). 
(iLAVEAUx, 11. 0°' de Carsac-Villel'rauche. 
Clavele, b. c'" do Minzac (B.). 
Clsïele (La)'? c"'' de Montravel. — Al pntz <le lu Cln- 

vela, îiii" siècle (terr. de Montravel). 
Claïelie (La), h. c™ de Saint-Aqiiilin (cad.). — Mnij- 

nuin. lie la Clavellia , i.'iio (ch. Miiurcin). 
Clavelie (La GKA^DE ol la Petite), Ii. c"'' de Uibérar 

(A. Jud.). 
Clavebie (La), bois, c"' de Cbancelade (A. Juil.). 
Clavetieb (Le), taillis, c^de Carves (A. Jud.). 
Clavetièbe (La), c"' de Saint-Hilaire-d'Esti.ssac, 1620 

(Acte not.). 
Claviei\as, b. c"" de Sainto-Marie-de-Cbignac ( Ii.). 
Cledat, doni. c"" de Saint-Rabier (A. Jud.). 
<1lède(La), bois, c°° île Lanquais. 
(Ilède (La), b. (■'"■ de Moiilagnac-la-C.renipse (S. 

Post.). 
tlLEDiER (Les), h. c°' du Bugue (B.). 
Cléme.\s (Les) ou Pe>ot, c"' de Montcari-cl , iCiSi 

(teiT. de Montcarret). 
Cler . b. c°' de Boisse, 1788 (Acte not.). 
Cléra.\s, anc. paroisse réunie à Cause, c'"', c°" de la 

Linde. — Clnveutium, ufjK (Lesp.). — Ecclesia de 

Clnrens ( pouillé du xiii' siècle, Lesp.). — Cnsirum 

lie Claren.is , l'Jnreiilhis , Clareutus [Lcs^i. jJdH.snn). 

— Ilospilale de Chireiix (Liv. Nol'. xv° siècle). 
Anc. cliàlell. dont, au xiv° siècle, dépend. 10 pa- 
roisses : Baneuil, Cause, Liorac, Pressignac, Saint- 
Caprais, Sainte-Colombe, Saint-Cybard, Sainte-Foy- 
de-Longa, Saint-Marcel, Vie (Cbàtoll. Lesp. 88). 

Cbàteau bàli .sur motte au fond d'un vallon. Le 
seigneur était un des quatre barons auxquels Ber- 
trand de Born lit ap|)el jiour la guerre contre le roi 
Henri. . — E Clnrens (Sirvente). 

Communauté municipale constituée au xiii' s'. 

— Siplhwi cnmmmiiudis de Ctarens, 1265 (Lesp.). 
Cléra\s, b. c" de Saint-Léon, c°° de Montignac. — 

Clarenlhim, i.lf).') (Lesp. af), Homm.). — Bepaire 
dit lie Clareris au lien appelé de Saln^nrde. i5l6 
(Lesp.). 



Clérans (Forêt de). — Foresta de Cnhnnae, i^(S.5 (L. 

Nof. 2-'i). — La grande forèl a/ipelée de Cahanae. 

166.5 (Recouu. du Dougnon). — Foret de Cleranx 

appelée de Cuhanac, 1667 [ihid.).' 
Clergie (La), lieu, c"" de Jayac. 
Clerjioxt-de-Beabreoard, c°', c"° de Villamblard. — 

Castrum de Claro Monte, 1 1.58 (Lesp. 87). — Clar- 

mon , Clermon. Clairmon, \vf siècle (arcb. de Ber- 
gerac). 

Anc. ville close. 

Voc. Saint-Front, auquel on av.iit ajouté la dési- 
gnation de du Noyer, 1667 (Lesp. Clermont). 
Clermom-d'Exidelil, c", c°° d'Exidenil. — Clarmnu 

(pouillé du xiii" siècle). — Villa Sanctœ Maria- Clari 

Montis (Cbron. Gaul. Vos. fiSi ). 

La maison paternelle de Geoffroy du Vigeois. 

cbroniqueur du xii* siècle, était dans cette petite 

ville. 
Clissac, b. c" de Sainte-Natalène. 
Clopeïrat, c" de Sainl-Marcory. — Mans, del Chpeii- 

rat, 1 '169 (arch. de la Gir. Belvez). 
Clos-Chassaing ou Impasse Saint-Nicolas, dans la ville 

de Périgueux (A. Jud.). 
Clos de Labatut, c"' de Périgueux. — Clausus voealus 

de Labatut, ifiSli (Périg. M. H. -'11. 1). 
Clos de la Vuige, c°' de Beaumoul. — Vo\. Peïhe- 

leïade. 
(Ilos de l'Église ou de Leïlas, c°'' de Branlonn' (cad. 

n°' 101, 102, secL F) ( .\. Jud.). 
Clos de l'Eglise, c"" de Salignac (A. Jud.). 
Clos d'Henbicodrt, futaie, c" de Valeuil (A. Jud. ). 
Clos d'Issigeac, terre, c"° de Couse (mat. cad. .S. A. 

'467, 459). 
Clos-du-Curé, pré, c"" de Minzac (A. Jud. 1. 
Clos di Prêtre, c°' de Sainl-Beniy ( A. Jud. ). 
(Jlos-du-Prieiir, maison, r"' de Brantôme (S. Posl.). 
Clos Saint-Gervais, banlieue de Périgueux. — Clausux 

Sancti Gereasii, ii26 (Périg. M. H. 4i, 7). 
Clos-Valladat, éc. c'^de Coly, ligo (0. S. J. Coudai). 

Une des limites entre Coly et Condal. 
Clote (La), ténem. c" de Grand-Castang, 1679 (Acii' 

not. ). 
Clote (La)? c"" de Grignol. — Mayiiaui. de la Clulo. 

ii8i (Dives,I, ii4). 
(aoTE (La), beu-dit, c°° île Jaiire, i6/i'i (Acle not.). 
Clote (La), vigne, c°" de Montcarret (A. Jud.). 
Clote (La), c"' de Saint-Sauveur. — Maynam. de la 

Clota (L. Nof. 65). — Tel,, delà Clnle . 1606 (Acte 

nol.). 
Clote (La), c"' de Vie (Beconn. lOiij). 
Clotes (Les), lieu-ilit, c"' de Cbassagne (cad.). 
Clotes (Les), terre, c'" de Pompoit (A. Jud.). 



i)1<:i'arti:mei\t de la do h doc. ne. 



79 



Olotes (Les), h. c°' de Sainl-(jhaniassy. 
CLOTES-ET-NojiLs, c", c°° (le Beauinonl. — Clntes, i 305 

(Lcsp. 88, CliiUeil.). — Clolas (mxh. de Pau, jus- 
lices). — Eccl. (le Ctutia, lôôO (pane, de IVv.). — 

Les Cliittes, 171/1 (Allas Delislc). 
\ oc. Sainte-Anne. 
Cloui' (Le), éc. c" de Campagnac-loz-Quercy (B.). 
Ctoip (Le), c°' de Cliampsevinel. — Bordaria del 

Clup, i323 (Périg. M. H. 'ji. 'i). — aop, i/igfi 

(ch. Mourcin). 
(;Lnii> (Le), c°' de Coiidat-sur^Vézère. — Maïuiiis M 

Clouj,. i.')38 (0. S. J. Condal). 
(aoiT(LE), c"' d'Église- -Neuve. — Ladeupens le CInf} 

ou Labalul, 1 /i85 (coM. de Lanquais). 
Cloiip (Le), (" d'Issac. — Tenance del Clop, 1715 

(Acie not.). 
Cloii' (Le), lieu-dit, c"' de Marquay (cad.). 
(.1,01 1> (Le), r"' de la Monzie. — .1/ Clop, ifioô (Acte 

not.). 
(;loip(Le), <°' de \ ic (Heronn. ). — Tenaiice du IJloii . 

169-! (Acte not.). 
(^LisEAi ( l'"o\T*i>E Di ), aux euvirous de l'érigueux. — 

/.en Chiuteaulr joij^nnul la croix de l.nndrir . tl\'\n 

(Liv. Jaune de Périgueux). 
Cliseau (Hait et Bis), h.r"'do Biras. 
CiisEAi (Le), friche, c"' de l'ouillac (A. Jud. |. 
Cli'seai (Le), h. c" de Brassac ( inv. de Mnntanlil ). — 

Ouzenu (B.). 
(]li SEAf (Le), lieunlil, c"' de (iousc. secl. B, i.'jo. 
(Ili sEAi ( I-e), lialiil. c" de Klaugeac. 
Ci.isEAi (Le), II. r"' de Luiias. — Cliisel. \-j-\'> (Acte 

nol.). 
(11.! SEAi ( Le), h. 1'"' de Millac-Tlieiioii. 
faisEAi (Le), lieu-dit. o"'deNeu\ic, )().")o( Acte not. ). 
(li.iSEii (Le), 11. r"' de Proissaiis. — llnsiiitiittn di' 

Cliisello. i'i97 (cil. Mourcin |. 
Auc. lep. noble. 
C.LLSEAii (Le), II. c" de .Sainl-JusI. 
Ci.isEAu (Le). II. c" de \cndoire (B.). 
Oi.isEii (Le), 11. c"' de Villainblard. — Maijm- del 

C.lmel. 1807 ( Lesp. ()3). — Cumhn de ClimeWi, 

i3f)9 (Périg. M. H. '11, ô). — Cloiizeau, i()9o 

(Acte not.). 
l'.Li sEAix (Les) , h. c°' de Corgnac (B.). 
(JLi.sEAix (Les), II. c°' île .Sainl-.Sulpice-de-Rouma- 

gnac(B.). 
CuisEAix ( Les), souterrains nombreux auprès du bourg 

de .Siorac-Double (le Périg. illustré, p. 6i'i). 
("i.rsEAn (Les), secl. de la c'" de Vem (cad.). 
l'.LisEL, lieu,c'" d'Eymcl. 

Fontaine renommée pour ses vertus purgatives. 
(".LrsEi.(LE), c^deBassac-Beaciregard. i6ao( Acte nol.). 



C.LisEL (Le)? c"' de Beauregard-Terrusson. 

.■\nc. rep. noble. 
Clisel (Le), r" de Celle. — Mnynain. de Cliisellv. 

latif) (Lesp. Si). — Le Climeau, 11)70 (Acte 

not.j. 
Ci.iSEL (Le), 11. c'" du doux. — Maux, de Cliisello. 

1/170 (arcb. de la Gir. Bigaroque). 
Cli SEL (Le), c" de FIcuiac. — Clii.iellum . l 'lOi ((jé- 

néal. de Rasti{;nac). — l.e Cluxean, xvii* siècle. 
Ane. rep. noble. 
Clisel (Le), c°' de Limeyrac. — llospiliiun de Clii- 

xello, l'ioo (Lesp. Ilomm.). 

Ane. rep. noble relev. d'Auberoclie. 
Clusel (Le), h. c"' de la Monzie-Montastriie. 
Clusel (Le), c°* de Sainte-Foy-dc-Belvez. — liepa;/- 

riiim de Cliisello, 1/170 (arcb. de la Gir. Belvez). 
Clcsel ( Le), lieu-dit, c" île .Saint-Marcel , ténem. de la 

Reradye, ifi7()(Acte not.). 
Clisel (Le), c°' de Saint-Mayiiie-de-Péreyrol. — 

Miii/iiniii. del Cliisel , 1/160 (cli. Mourcin). 
Cllsel (Le), 11. c'" de Sendrieiix. 
Cllsel (Le), anc. rep. noble, c"' de Sigoulès. 
laisEL (Le), i'c. c'" de Villac ( B. ). 
(îliselards (Les), Ii. c'" de Saint- .Marlin-ili'-l!ilHT,M 

(B.). 
CLisELtT(LE), 11. r"' de (^orgnac ( B.). 
(^OBLiNs, lieudil, c" di' .Saint- BarlIn-leinv-di-Monl- 

pont. 
Coda RIE (La)? c"" de Brassîic. — Tenu de la Cndiiria . 

1370 (Périg. M. H, '11, 1 1. 
CoDEii (Le), b. c°' de Itoinain-Sainl-Pardoux ( B. j. 
OiBEn ( Le), b. c" de Saint-(ierniain-des-Prés ( B. \. 
t^iDED (Toi n Di). anc. rep. noble, c"'dr'Saiiil Gerniain- 

des-Pi-és(B.). 
CoDEnT(LE)? c" rli- Baiieuil — Kl Coderl . l 'ilio ( L. 

Nof. ). 
CoDERT (Le), place à Peiig{ieux. — Plnlen eoe. del Co- 
der! , i3'!3 ( Becueil de litres). — Qiioderl , l'iSti 

(Périg. M. H. /m, /i). 
CoDERT (Le), il. c'" de Sarliac (B.). 
CoDOG>E? c"" de Sainl-Pierre-d"K\iaijd. — Codomha. 

Cnudnnha, 1/191 (coll. de Lantpiais) 
CoDoexE (La)? c"° de Monl.igrier. — Miiyimin. de lu 

CoJonhia , 1 6.')5 ( Périg. M. II. '11 , '1 ). 
CoFOLRCiiE (La), c"' de Liorac. — Qmidrir. vue. de lu 

Cofforra ( Liv. Nof. p. 118). 
(^oFoiRciiE (La)? c" de Sainl-Léon-sur-l'Ille. — Lu 

Cojforcliia de Merchaiil , \h()0 (Dives, 2, ly). 
(^OFoiRciiE (La), b. c" du Vieux-Mareuil (S. Post.). 

— Coiifoiirche (B.). — Voy. Cafoi rciie (La). 
Cor.ÉRiE (La)? c" de Vem. — Muyniim. de lu Coj;e- 

riii. i.'iin (cb. Mourcin). 



80 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



CoGULOT. (■"', r°" d'Eymel. — Cogidol , iriOO (pane, de 
l'év.). — Coguiltot, I 7G0 ( Alni. de Guy.). 
Patronne: sainte Madeleine; coll. i'évèque. 

CoLAnÈDE, éc. c°° de Preyssac-d'Agonac (B.). 

GoLAi;iiivE? c" de Montravel. — En la ùAnurim, 
xm° siècle (lièvc: de Montravel). 

CoLAiiviN? c"' d'Kclioiirgnac. — Tcvvil. Oihminiii'^o , 
lotjO (cari, de la .Sauve). 

CoLBEDiDE, 11. c" de la .Monzie-Moulaslrue (A. Jud.). 

CoLE, c"". — Voy. Saint-Jean-de-Coei; et Saint-Piehue- 

DE-C.OLE. 

('.oi,E (La), ruiss. de l'arrond. de Nontron, qui descend 
des hauteurs de Firbeix, passe au-dessous de Mialet , 
traverse la plain<' de Saint-Jean et, se dirigeant vers 
l'ouest, se jette dans !a Drone à Saint-Laurent. — 
Cnlla, lotjlj (Saint-Jean-de-Cole). 

Goi.EGiE (La), c™ de Neuvic, dép. du fief des Cinq- 
Ponts, 1671 (Généal. de Taillel'er). 

Goi.Es (Plaine et Chapelle de), c" do Montravel (Giii- 
nodie, llisl. de Lib. vol. 111). — Saiicla Maria tir 
Colnv, KiSi (cari, de Saint-Florent de Saumur). 
— Eccl. (le Coloi- ([louillé du .\m° siècle). — Culii', 
1 1 93 (conlirmalionàSaint-Florent). — Colels, tlufi 
( terr. de Montravel, areli. de la Gir. ). — Puyl 'le 
Colles. ifjSo. — Colei; iS.^C (pane, de l'ev.), — 
(Test dans cette plaine que fut l'Ievé, après la lia- 
laille do Casiillon, le monument funéraire do Tal- 
bot qui portait le nom de Chapelle île Tallmt (B.). 

CoLE-ViEiLLE , c"" do Gabillou (terr. de Galiillou). 

CoLLCSEKCHE (Mas DE la)? itîo^ ( dou fait à l'abbaye 
de Cadouin). 

Colomba, h. c"" de Saint-Elienno-de-Puycorbioi- (A. 
■lud. ), 

Colombier (Le), li. ol forge, c"" de Bayac. 

(JOLOMBiER (Le), c"' du Buguo. — Al Ciihiliiir. ihCto 
(L. Nof. 122). 

Colombier (Le), h. c"' de la Fouillade (Cbron. du 
Périg. 2, 21). 

Colombier (Le), c°\ c™ d'Issigeac. — Errt. Je Culom- 
liera, ).').")() (pane, de l'év.). 

Patrons: saint Pierre et saint Paul. 

Colombier (Le), h. c"" de la Roquo-Gajac (B.). 

C0L0MBTER (Le), c"" de Sagelat. — Ane. rep. noble. 

Colombier (Le), h. c"' de Saint-Amand-de-Vorn. 

Colombier (Le), h. c"" de Saint-Avit-Senieur, 1 7 1 '1 
(Reconn.). 

Colombier (Le), b. c"' de Saint-Bapbaël. 

Coi.oMP, ruiss. c"" de Saint-Asiier qui traverse la jiro- 
menade du Triangle. — Fossaliis Culomp , 1276 
(Cbron. du Périg. i8.5G). 

Une d(>s trois fonrcbes patibulaires de la seigneu- 
rie du chapitre était à cet endroit. 



CoLONGE, h. c"° de Champagnac-de-Belair. — Coiihnge 

(S. Post.). . 
CoLONCE, anc. dioc. auj. dép. du dép' de la Charente. 
— Sanctiis Marcialis de Colonges, i556 (pane, de 
l'év.). — Coulonges, i7.32(pouillé). 
CoLONGE, h. c"' de Corgnac (S. Post.). — Coulonges. 
CoLO^'CE, h. c"' de Génis (A. Jud.). 
CoLONGE, 11. c"'' de Montignac. — Casirum de Colniigis , 
iiifi (Lesp. 0. S. J.). — Cuuloiiges (B.). 

Ane. rep. noble, dont la justice s'étendait sur 

plusieurs villages dans les paroisses d'Auriac, du 

Bas, du Cerf, deFanlac et de Montignac, en 1760 

(Alm. de Guy.). 

CoLO.NGE ? près de Périgueux. — Capella de Colonges , 

arcliipr. de Quinta, 1882 (P. V. M.). 
Colonie (La), c"" do Cercles (A. Jud.). 
CoLossiE (La), c"" de Linioyrac, ténem. 1260 (ch. 

Mourcin ). 
CoLRiEïRE (Le)' c'"' de Ber.sac. — La Colneyra, m' 

siècle (O.S. J.) 
CoLï, forêt s'étendant entre le Colyet la Vézère jusqu'à 
Aubas et Saint-Amand ; aulioment nommé Bais de la 
Bal (B,). 
Coly', 11. c"" de Bergerac. 

CoLT, ruiss. formé par l'Hirnnili' ol la fuiilaine do la 
Dou et qui se jette dans la Vézère au bourg de Cou- 
dât.— F/«»ich del Coli, i/i5i (0. S. J.). 
CoLV, h. et forge, c"' de Menesplot. 
CoLï, c"", c"" de Montignac. — Coli, i/iûo (cart. de 
Saint-Ainandde-Coly). 

Patron : saint Raphaël ; coll. l'abbé do Sainl- 

.\raand-do-Coly. 

CoLï, fief appart. à l'abbé de Saint-Amand. — Cai- 

Irum de Cahj , i4o6 (Lesp. Saint-Amand-de-Coly). 

C01.Ï, h. c" de Saint-Lauront-des-Vignos (S. Posl.). 

Coly (Landes de), étendue de pays couvert do bruyères 

aux environs de Thivicrs (B.). 
CoMABocE, c'"' de Sireuil. — llnspitalis de Ciniiarro. 
1 1 1 6 ( Losp. vol. 35 ). — Comarchia , 1 356. — Co- 
warea. 1 365 (Lesp. 88, Cbàtell. du Périg.). 

Anc. rop. noble donné au xii" siècle à l'ordre de 
Saint-Jean. — Une des ruines les plus imposantes 
du Périgord, présenlant dans une même enceinte, 
mais séparés par un fossé profond de 8 mètres et 
large de /i , d'un côté le château primitif, et de 
l'autre une seconde construclion appelée la maisnn 
de Comarijue. 

.Ane. cbàlell. ayant au xiv" siècle haute justice sur 
3 paroisses: Marquays, Sireuil, Tanniès. 
Forêt. 
Combalonie, h. c"* de Saint-Fi'lix-Mareuil (S. Post.). 
CoUBAREAEX (Les), h. 0°" de Mensignac (B.). 



Dl^IPARTEMENT DE f.A DOUDOGNE. 



81 



(^oMBinEL (Liii. lieu-dit, c'" de Sainl-Cibranct (cad.). 
(JoMBiREi, (Lk), lieu-dit, c" de Saiiit-Mailial-do-Nabi- 

rat (cad.). 
CoMBinEL (LkK lieu-dit, c°' de Vezac (cad.). 
r.oMBinoMK, c" de Saint-Crépiu-de-Marcuil. — Coin- 

lierounie, i6t(o (.\cle not.). 
Ane. lep. noble. 
CoiiBAs, II. 1°' de Bourdcix (R.). 
Coudas, h. t" de Vanxains (B.). 
CoïBAS (Las),1i. c°*deSaint-PaHl-la-Roclic(B.). 
Combat, lieu appelé au Combat, pr. de la Monzio, 

17/1.3 (.Acte not.). 
Combat? terre, c°'de Vie, au ùrnihal drt arènes (Klat 

de sections, 1791). 
CoMBAiDBA», h. v" dc Saiiit-l'rivat-d'Exideuil. 
Combe (La), c" de Beaussat, itioa (.\ctenol.). — Anr. 

rcp. noble. 
(jOmbe (La), 11. c°' de Couse. 
Combe ( La ) , li. c°' du Coux ( B.). — Man». de la Cuniha 

sivce/ (larric, i/i63 (lerr. dc Bigaroque). 
Combe (La), c"' de Doucbapt. — Maynam. iIp lus 

Combas, i5to(inv. du Puy-Saint-As(ier). 
Combe (La), bois, c"' dc Dou/.illar. — .\ptniia voc. île la 

Ciimba, 1 '17 fi ( Dives, I, 1 .'l'i ). 
Combe (La), Ii. c" dc Mensignac ( B.). - 
CoMBB (La), c"' de Aeiivic. — Teneiil. de las Cumbat, 

i5o7(P<:Tig. M. II. /m, 8). 
Combe (La), c"" de Sargeac. — Maut. voc. la Cotnba, 

Combat, ia65 (0. S. J.). 
Combe (La) b. c" de Sarrazac (B.). 
CoMBE-Ai Cbos (La), U. c" de Saint-Mailin-le-Pelit. 
CoMBF.-BA>EïniE, anc. ti'nement, c°' île Saint-Pompon, 

i7'i'i (terr. dc Saint-Pompon). 
Combe-Barbe, lieu-dit, c" de Sainl-Laurcnt-«les-Bàtons, 

173/1 (.Acte noL). 
(JOMBE-BissE, c"' de Saint-Jcan-d'.Vtaiix (Lesp. Baill. 

vol. 9')). 
Combe-Bai ciEB, 11. c''de Saint-Qiientin-.Marcillac (B. ). 
(;oMBE-BEi\TE?c"'de Bclvcz. — En Cumba lierta, 1 '1,59 

(Pbilipparie, .'$). 
(^OMBE-BoissiÈRE, lieu-dit, c°' dc Cbavagnac (cad.). 
CoMBE-BoiciiiÈBE , vallon, c"' d'Atur. — Comba Bos- 

chieip-a , i3.'i3 (Pcrig. M. II. .'11, 4). — Combe lio- 

cbiera ( Le.sp. ). 
Combe-Bboisseï, friclicet bois, c"' de Coursac(A. Jud.}. 
CoMBE-BnÏLÉE, lieu-dit, c" de Villeloureix (cad.). 
C.oMBE-Biii >E, prèsdeSaint-Maynie, c°'de Mauzac. — 

.VflHsHS voe. Coniba Bruna, 1 .'iG3 (lerr. de MaHz.ac). 
Combr-Brine, ruiss. et lieu-dil,c"ilcSaint-Aigne, au- 
près du village de la lUvière (Not. de Lanq. 17/10). 
Combe-Bru.ve, ruisseau, c"de Vcrdon. 1773 (NoI. de 

Lanquais). 

Dordogne. 



Combe-Cai'elle, b. c'" de SainlAvit-Seiiieui-(.S.Post.). 
Combe-Cabdivale, lieu-dil, section I), c'^dc Lanquais. 
Combe-Caussièbe, lieu-dil, c"° de PraLs-de-Bclvez (A. 

Jud.). 
Combe-Cave ou Comiie-de-Galu:, c"' de Bra.ssac ( in^. 

du Piiy-Saiiil-Astier). 
CoMBE-CoivÈRE, licu-dit, c" de Mensignac (B.). 
Combe-d'Afiet, c"' de Prats-de-Belvez ( A.Jud.). 
Combe-d'Aillat, b. c"' de Gaulegeac (S. Post.). 
Combb-d'Albert? c"' de Moncslajiol. — Mai/nam. vue. 

del Cumbal Albert, i335 (Lesp. vol. 79). 
Coube-d'Allat, c"°d'Azcrat (A.Jud.). 
Combe-d'Astier, lieu-dit, c" de Prcssigiuic , 17^6 (NoI. 

de Moiileydier). 
Combf.-oe-Baves, vallon, c'" de Lanquais. 
CoMnE-DE-BA>Es, valloii , c°' de Payzac. 
Combe-de-Bb vi.i e , ce. c°' de Beynac ( B. ). 
CoMBE-i)E-CociiE, c°' dcs Lèclics , itig.'i (Acte not.). 
CoMBE-»E-CoMTE, laiUis, c"' dc Meyial (cad.). 
(^OMBE-DE-CounsAC, licu-dit , c°° dc Saint Maitiii-des- 

Combcs (A. Jud.). 
CoMRE-l)E-C^c^AC, licu-dit, c°° de Saint- Avil-Senieur. 

171/1 ( Reconn. ). 
C«MBE-DE-l)oiiE, licu-dit, c"' dc Gaulegeac. 
Combe-de-Fai\, éc. c" de la Linde (B. ). 
Combe-de-Faïssolle, anc. lénement, c'" de Sainl-Poiii- 

pon, 17/1'! (lerr. de Saiiil-Ponipon). 
Combe-dk-Ferbasd, m. isolée, c"° d'Ales (S. Posl. |. 
CoMBE-DE-FEnBA.>D, c°' dc CclIc, tcnancc (dénouibr. de 

.Monta rdil). 
CoMBE-DE-FoBDos?c'"de Maiizac , ;\Millac, i/ifi.j (l'iii- 

lipp. fi/i). 
Oimbe-de-Gatet, h. c°' de Marcillac (B.). 
Combe-de-Gbifeoulet, lieu-dil, c" de l'aunac, 1781 

( Acte noi. ). 
CoMBE-DE-GiiBoi', c"' dc Saint-CypricH (A. Jud. j. 
Combe-de-i.a-Babbe, lieu-dit, c'^dela Monzie. — Cinnbn 

de la Barda, l'iOo (Liv. Nof. /ifi). 
Ciimbe-de-la-Cbapem.e? c" dc Grignol. — Cumba rue. 

delaChapela, i'i7i (Dives, 1). 
Co«be-i>e-la-Dame, lieu-dit, c°' de Couse (cad.). 
Combe-de-l'Aci-and, taillis, c"' de Saint-Georges-di - 

Blanranès(A. Jud.). 
Combe-i>e-La«isi,ac? — Comba de Lamisine jtrope pim- 

tem voc. Peijral, i/io3 (Dives, 1). 

CoMBE-DB-I.A-MoNClE-Dl'-ToiILON, C™de PérigUCUX. 

— Loco diclo lu Comba de la Moni;ia del Tolon , 1 35o 

(ch. Mourcin). 
Combe-de-Laiimavbie, c" de Pressignac. — Combe de 

Lannnndie, 1736 (Aclenol.). 
(^oMBE-DE-i.'Ai luvAL, c°' du Coux (cad.). 
Combe-de-Malet, lerr. c" de Capdiol (cad.). 



82 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



CnMiii!-BE-MABTF,L? c"' de Sagelat. — En Comba de 

Martel. 1/180 (Belvez). 
Combb-de-Malicis, lieu-dit, c°° de Saint-Avit-Senieur, 

i7i''i (Reconii.). 
Combe-de-Maiivoisin , lieu-dit, c™ de Sainl-Martin-de- 

Fressengeas (cad. ). 
Combe-di:-Pejaii, lieu-dit, c°' de Castelnau (cad.). 
CnMBE-DE-PBESsoiii,LÉ, c°' de Pressignac, 1726 (Acte 

noL). 
CoWBE-DE-PcCH-AouDEL? c"" de Belvez. — Cumba de 

Puech Agudel, i35i (ai'oh. do la Gir. Belvei ). 
CoMBE-DK-Piï-CHOi;rAi,? c" de Broiicliaud. — Cumba 

de Piii/ Choiiral , liOy (Lesp. 77, terr. deVaudre). 
€oMBE-DE-Ri)iFrAc, lieu-dit, c"' de Saint-Laurent-de- 

Castelnau (cad.). 
Combe-de-Saixt-Fbaxç.ois, lieu-dit, c"' de Calés (cad. ). 
Combe-de-Salvamou, c°' de Périgueux. — Cumba de 

Sahanjo. 12/17 (bilil. de Périgueux, reg. de la Cha- 
rité). 
CnMBE-DE-SATA\, 11. c"' de Vert-de-Biron (S. Posl.). 
CoMBE-DEs-AiivEBoNATs, focét d'cnviron 3o hectares, 

arrond. de Sarlal (état d'assiette de 1807). 
CoMBE-DES-CiiAi\Mi:s, c"" de Calviac. — Cumba dels 

Chalj)ri's . 1/179 (arch. de Palucl). 
Combe-des-Dames, h. c°" de Périgueux (A. Jud. ). 
Combb-des-Dames, lieu-dit, c°' de Sain(-Laun,'nt-de- 

Castelnau (cad.). 
CoviBE-Di-s-MALADEs,aux euv. de Périgueux. — Cvmha 

deux- Malaytes (Lesp. Dénoni. au xiv' siècle). 
' CnMBE-DES-MAi,ETs,c°" de Vic, ifi'iQ ( Recoiin. ). 
CoMBE-DEs-PoBTS, bois, c"' do Blis-et-Boni (A. Jud. V 
Cohbe-de-Stèvc, lien, c'"' de Turuac. 
Combe-dii-Cebn, vallon, c"' de Coursac. — Combe del 

Serti, 1/109 (Liv. N. de Périgueux). — Combe du 

Cn;f{[\.). 
CoMOE-Du-CiiBÉ, c" de Beyiiac, à Gazenac (cad.). 
CftMBB-Du-CiiBÉ, lieu-diti c"' de Saiute-Croix-Mareuil 

(A. Jud.). 
CoMBE-Du-M\s , h. c" de Laroque-Gajac ( A. Jud. ). 
CoiiBR-nu-PniEi'B , lieu-dit, c"" de Fontaines (cad.). 
Combe-Febbée, taillis, r"' de Sainl-Mayme-de-Pérevrol 

(A. Jud.). 
Combe-Febbièbe, lieu-dit, c°" de Couse (cad.). 
CoMBB-FoHT-BouïssoN, lieu-dil, r"' de Saint-Aniand- 

de-Vern (A. Jud.). 
Combb-Fbege,c"° de Douville, i6i5 (Acte noL). 
Combe-Fbisoaid, lieu-dil, c"' de Saint-Félix-de-Villa- 

deix, i()()5 ( Acie noi.). 
Combe-Fboide, h. c"' de Ligneux (S. Post. ). 
Combe-Gabissade, lieu-dit, c""' de Saint-Félix ( A. Jud.). 
CoHBE-GuLADE, 11. C," de Maruoc (B.). — Jalade (cad.). 
CoMBE-IJBANAL, grolte à 1 kil. de Dôme. Elle ren- 



ferme des silex taillés de main d'homme. — Combe 

CJrennnt (Jouannel, Stalisl. de Sartnt). 

Elle s'ouvre sur le versant Est du roc Pelissié et 

au sommet du coteau dit Greil (Audierne, l'Age de 

pion-e en Prrigord ). 
Cojice-Gbimabd, c'" de Saint-Laurent-des-Bàtoiis. 

près de Cantelauvctte, iti.jo (Acte not.). 
Combe-Jadocille, l!.c''°de Mauzens (B.). 
CoMBE-JoLiTE, 0°° de Léguillac-de-Cercle ( B.). 
CoMBE-tA-BELLE, h. c°' de Carsac-Sarlat (B.). 
CoMBE-LA-BuE, éc. c'" d'Azerat (B.). 
Combe-la-Salle, lieu-dil, c°° de Carsac. 
CoMBE-LoNGUE, h. c"" de Besse ( B.). 
GoMBE-Lo>Gi'E, h. c"' dp Monsaguel (B.). 
CoMBE-Los'G' E? c"" de Bazac-sur-rille. — Cnmba del 

Longeiro, 1278 (Lesp. 81, n° 36). 
CoMBE-LouBASSE? c"' du Coiix. — Comha Loba, t5~i 

(eh. Mourcin). — likU);. de Cumba Lobassu, i/iC.3 

(arch. de la Gir. Bigaroque). 
CoMBE-LoiBATiÈUE, lieu-dit, c"" de Saint -(liliranel. 

i688(0. S. J.Condal). 
CoMBE-LoiBOAL, liou-dit , c" de Mananiie (B.). 
CoMBE-LoiiïE? c"° de Champsevinel. 
Combe-Malbes, lien-dit, c"' de Marcillac(A. Jud.). 
Combe-Male, lieu-dit, c°' de (jrives ( cad. ]■ 
Combe-Malesse, vallon, c°' de I^anquais. 
Combe-Mabie, h. c°' de Sainl-Marlin-d'Alliarèdc 1 S. 

Posl. ). 
Combe-Maroi E, c°'de Couse, i68ô icad.). 
CoMBE-MiBTEL, c"" dc Campagne.-— Un des trois rep. 

nobles entre lescpiels était partagée In seign. de Cam- 
pagne. 1756 (arcli.delaCiir.Méni. sur cette seign.). 
Combe-.Maubel, lieu-dit, c"" de Saint-Marcel. 
Combe-Melose? c°' de Sagelat. — En Cumba Melusa. 

1/173 (Belvez). 
Combe-.Mecce? c"" de Sainte-Aivère. — Cumba et C.Mlel 

de Meuga. i/iî>9 (Liv. Nof. ). 
Combe-Mecmeb, h. c'" de Mont;igrier ( B.). — La Mos- 

nnria, i3ig (Périg. M. H. /ii, a). 
CnMBE-M(ii.ii:BE, 11. c'" de Beanniont. — Combe Mou- 

lièrex, lOlia (Acte uot.). 
Combe-Negee, lieu-dil,c"°de Bourg de-Maisons (cad.). 
Combe-Negbe, c"" de Liméjouls. — Combe Nefjra. 

1/1 ()7 (arch. de Paluel). 
Combe-Negee, lieu-dil, c'" de Meyral (cad.). 
Combe-Xegbe , c"'de Saint-Aquihn( B.).^ Combe Nèf^re , 

1.5 10 (eh. Mourcin). 
Ane. fief. 
Combe-X'ecre, c'" de Sainl-FéUx-de-Villadeix, 1670 

(Acte not.). 
Combe-Negbe, lieu-dit, c°' de Saint-Félix-Mortemarl 

(A. Jud.). 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



83 



CoRBE-NBonE, h. c°' de Tocane (B.). 
CoMBt-NECBE, lieu-clil, c°' de Veyrignac (cad.). 
CoBBE-NECOE-TïnA.v ? c"' du liugiic? — Cumba Negue 

liraniilo, i/i^S (Li>'. Nof. p. 108). 
CoHBE-Nn>DOï>E ? c"' de Oapdrol. — Cumba dicta 

Nondnyna, l'jGa (Philipparie, iCa). 
Combe-I'evre, 11. c°'de Boulazac, 1679 (DénoDibr. de 

Pi:ri(;ueux). 
Combe-Pbtboiib, lieu-dit, c"' de CasU!lDau(C.). 
ConBE-PonsOKENQiE? c"' du Coux. — Cumba Poiuo- 

itenca, i/i63 (airh. delà Gir. Bigaroque). 
CoMBE-QiEicuE, lieu, c" d'Aubas. 
CoMBK-RED()^DE, 11. c"' de Sainl-Julicn-de-Bourdeillu 
JB.). 
Coubk-Redonde, c" de Vallcrcuil. — Comha IledonJa, 

lagc) (PiTJfj. M. H. 1). 
CoMBB-RoQi'E, r" de Sagelal. — Cumba dicta de Ro- 
qua, i462 (arcL. de la Gir. Pliilippaiie, 97). 
CoMBE-li ? c"' de Mensignac. — .1/. de ta Comha 

Kosimcha, i5oa(Dives, 2). 
CoMBt-RossicsoL, lieu-dil, c°' de Mcvral (cad.). 
CouBEBOtKiE (La), c°" de Boiirdoillcs, 1O89 (Acte 

iiol.). — Itep. noble. 
CoMBEBOUiME ( La ) , licii-dll, c" de I^iii(|uais. — A la 

Comberouj^ne ( cad. ). 
CoMBE-BotssAL, lieu-dit, c" de la Ca&sagnc (cad.j. 
CoMBE-RoissELLE, c" de Trélissac (Lesp. Dénom. au 

HT* siècle). — Mamu» llocelli, i aSS (Pvrig. M. II. 

4i, a). 
Odvbes (Lb!,), b. t°' d'Allemans (B.). 
Ci)MBE> (Les), liabit. r" de lleaussat. 
Co»bb.s (Les), b. c" de Caslelnau (B.). 
Combes (Les), c''* de Journiac. — t'aetum de las Cum- 

bas (Liv. Nof. p. 78). 
Cumbes (Les), c"de RoulTifjnac. — Lat Cumbut, i35o 

(cb. Mourcin ). 
GoBBEs (Les), b. c" de Saint-Aiiiand-de-Villadeix. — 

LasCumbas aliitsdfFon Marty, i.')ao(rli. Mourcin). 
Go«bes(Les), c°'deSainl-Kelix? — Las Combas, i'i!i\ 

(Périg. M. H. I). 
CoHBES (Les), b. c" de Saiot-Laurent-sur-.Manoire. 

— Mansus de la» Combas, 1 '19G (cb. .Mourcin). 
Cokbï-Saim-Mabtis, c" de Monlagnac-de-Crempse , 

au village de Cause, 1678 (Acte net.). 
CoyBE-SAisT-SoDR, c°' de Terrasson, 1680, près du 

bois de Boninion (0. S. J.). 
CoMBEsciiBE, vallon, c"' de Vie, iG&g (Acte nol.). 
Combe-Sou iLLAC, lieu-dit, c°' de Beaurcgard-Terrasson 

(cad.). 
CoMBESQiER, lieu-dit, c°' du Bugue (A. Jud.). 
CoMBE-SuBERT, c°' de Crcvsse. — Comba Suberi, l 'iCo 

iLiv.N. ia3). 



(À)MBETE, b. c"' de Lavaur (B.). 

Combe-Vale-ntib, anc. lénemenl, c°' de Saint-Pompon , 
17'! 4 (lerr. de Saint-Pompon). 

Gombe-Veiide, lieu-dil, c" de Villelouivis (cad. 1. 

CoMBE-\EvssiÈnB, c°' de Saint-Sauveur, i7a7 (Nol.de 
Mouleydier). 

GoHBEriiANcnB-BT-ÉpEucuE,c'",c°"de Ribérac. — L'Es- 
pilal de Cumba Ayzeneha, xili"' siècle (0. S. J.). — 
Combayrencha , 1873 (Lesp. 0. S. J.). — Cumbey- 
ranchia, i38o (Lesp. 10). 

V'oc. Sainl-Jean-Baplisle. — Anc. cornm'" de 
l'ordre de Saint-Jean. 

CoMBEvnoL, b. c" de Jumillac. 

C0MB8ÏS, éc. c°' de Cbantcrac. — Hospiinlis de Cubes. 
1 178 (arcli. de Saint- Astier). — Lospilul de Coni- 
beyt, i5o9 (inv. du Pny-Saiui-Astier). Les appar- 
tenances de cette maison bospitalière avaient les con- 
frontations suivantes : Perlinenlia.' de Puy-Feraud, 
|ioiigea quo itur de Puy-Crolo versus nostrani Do- 
ininam de l'erducax, iter quo itur de Albaterrà ver- 
sus .Mensuriacum (.sans doute Mensignacuui), et 
perlinentia; de Gbarrieras, l'igo (0. S. J.). 

(iouucvToi , anc. nom d'une partie du bourg de Manzac 
( Dives ). 

CoMBiERs, anc. dioc. de Pèrigueux, aiij. du dép' de 
la Gbarente. — Combes (pouillé du xiii' siècle). — 
Cumberium, i38o (P. V. M.). 

Le cbap. de la Rocbebeaucourl était rollaleur. 

GoMBiEHs, c°' de Saiiil-Aquibn, lîioi (inv. du l'uy- 
Sainl-.Vstier). 

CoMBiEBs, b. c'" de Saint-Paul-la-Bocbe (S. Posl.). 

GoMBiLLE (Li), c" de Haneuil. — Terra voc. de Co>ii- 
6iMo(Liv. Nof. 7a). 

GoMBiLLE (La), c°° de la Cbapelle-au-Bareii. 

GoUBiNS, b. c°' de Saint-Paul-de-Serre. — Temnlia de 
Cnuibew), Cumbeus, 1671 (Dives, i). 

GoMBocx, h. c"' de Saint-Jorj-de-Gbalais, 147.'^ (Nol. 
de Périg. ). 

GoMBBAisE (K), terre, r" de Saiul-Jory-las-Bloui (A. 
Jud.). 

GuMBREN , b. c°' de Jumillac. 

G0HMA.1DEBIE (La), terre, c" de l''ontenille6(cjid.). 

GoMMA>DEBiES de l'ordre de Saint- Jean de Jérusalem 
en Pc'rigord. Elles portaient le nom de l'rwceploria . 
domus hospilalis Sancti Jvkniims llierosolymilaiii 
Espital. Ilnspdal, et en français Uôjiital. Les corn- 
mandcries avaient dans leur dépendance des mai- 
sons inférieures nommées Annexœ, Graiif^iœ, el 
relevaient, à une seule exception près, du grand 
prieuré de Toulouse; elles étaient réparties siu' tout 
le territoire. Les principales étaient : Andrivaux, la 
Ganéda, Gbante-Geline, Gombeyrencbe, Gondat- 



8/1 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



siir-Vézère, Chàteau-Miscier et Mortemar, Frajsseet 
Puyiautier, Falgueyrac et Monjjuyard, Puyiiiarlin 
et Juiiiiilac , la Roche-Saint-Paul , la Salvetat-Grassef , 
Saint- Naixent et ses annexes de A'aussanes, Lembras 
et Pontl)one, le Temple-la-Guyon et de l'Eau, Sar- 
geac, Soulet et Poiitarnaiicl, Saint-Avit-de-Fuma- 
dièrcs et Bonnevdie, Saint-Miclicl-la-Riviùre et le 
Templo-d'Eyssarl. Il y a eu encore des maisons, 
mais secondaires, à Angoisse, Conibeys près Clian- 
térac, Cours -de -Piles, Molières, Sermet, Fonte- 
nilles, etc. etc.; le château de Coraarque avait été 
donné à l'ordre au commencement du xii'^ siècle, 
mais il fut promplemenl aliéné. 

Toutes ces maisons appartenaient dans l'origine 
aux Templiers: lorsqu'ils fiu'ent supprimés, au siv" 
siècle, le roi Philippe le Bel les doima à l'ordre de 
Saint-Jean. 

OoMMANDiiRiRS ( Lks Cii.u siiîs DES), Iriclie , sect. E, 179, 
(■"' do Saint-Pierre-d'Eyraud (A. Jnd.). 

OftMsiEïMiES (Les), c°° de Périgueux (A. Jud.). 

CojiMisiÈnii (Al), hois taillis, c"' de Capdrot (A. Jud.). 

CiOMSiLSAi,? c"° de Sainte-Alvère. — I/Ort ChihiiihikiI . 
i48o(L1v. Nof. p. 93). 

OoMMr.vALX (Les), II. c"' de Saiul-\ iiicenl-de-Palucl 
(B.). 

CoMonAN"? r" de Saint-Jean-d'Ataux. — Tinwin. de 
Comornii , ih^o (Lesp. 95). 

CiiMPvrziEi!, h. c"" de Saint-André-et-Alas (B.). 

(yOMTAL? — Podium Comptai; Terra Comptai nltra 
Dordoniam, laa.'i (Lesp. 70, Mais, de Périgueux). 

(loMTAi.? — Ni'iiiiis de Cowjilnl, iSa'i (Gaignères, 
don de Mireniont). 

GoMTAL (lîoc DE), éc. c"' de Cause, an lieu-dit Irit 
Grnnges-dr-Cnmptf , 168/1 (Acte not.). 

CoMTAniE (La), h. c"d'Azerat (A. Jud.). 

CoMTABiE ( La), h. c'" de Fougnerolles ( \. Jud.). 

CoMTAPiiE (La), II. v'" de Morlemarl. — Mans, de lu 
Comtariu , 1/109 (**• ^- ■'•)■ 

CiuiTK, h. c"' de Saint-Marcel , 1 58-.! ( Acte not. ). 

Comte (Mas le), domaine dépendant du ihàleaii de 
Payzac-Nontron (A. Jud.). 

Comtes (Les), h. et m'", c"'' de Sainl-Crespin-Mareuil. 

CoMTiE, II. c,'" de Coulaures. ■ — I\nble Ifnxpiccdi' Com- 
tia . du lieu de Cnuliiures. i'iS6 (Lesp.). — Contij, 
17-10 (Acte not.). 
.\nc. rep. nohle. 

CoMTiE (La), h. c"' de Boisseuil (A. Jud.). 

CoMTiE (La), II. c"° de la Cassagne (B.). 

Cohtie(La), lieu, c^d'Eslissac. 

CoMTiE (LA),anc. rep. nohl'', sur la motte du château 
de Gi'ignol. — Maiptatu. de la Cntnplia. 1671 
(Dives, 1,77). 



CoMTiE (La), c°'d'Issac. — Le Mas de la Comtia, i48o 

(Lesp. 87). — Compile, 1712 (Acte not.). 
CoMTiE (La), II. et dom. c" de Saint-Gery (A. Jnd.). 

— LaComptie, 17/17 ( Acte not. ). 

CciiTiE (LA),h. c°° de Sainte-Radegonde (A. Jud.). 
CoMTiE (La), c"' de Saint-Sanveur-Bergerac. — Mai/- 

nam.de la Contia, i6(5o (Liv. Nof. 5o). 
CoNCAniA, bois, c°' de Villaniblard. 
CoNCiiAiîLM? anc. paroisse dépendant de la châtellcnie 

de BeaumonI , selon la teneur des coutumes d" cette 

ville, 1273. — Localité inconnue. 
CoNCBAT, h. c°' de Sainte-Trie. — Podiuui de Co7ichis 

(cart. de Dalon). 
CoMDAMiNE (La), lieu-dit, c"' de Beauregard-Terra.sson 

(cad.). 
Co.\DAMiNE (La), c'" du Bugue. — ■ Eu las Coiidaïui- 

uas, 1457 (Liv. Nof. p. 18). 
Co.vDAMi.NE (La), h. c"' de Lanquais, i6o3 (Acte not. ). 
Co\dami.\e(La), h. c"' de Marquay. 
Co^DAMl^E (La), h. c"'' de Saint-Germain-des-Pres 

(S. Post.). 
Cn\D4Mi.\E(LA), h.c"°deSainte-Mundane, 1/197 (arcli. 

de Fénelon). 
Go.NDAMiNE (La), lieu-dit, c"'' de Sainl-Pompori, 17': /i 

(terr. de Saint-Pompon). 
Codât, c", c°° de Champagiiac. — Coudiit, 117.") 

(cart. de Chancelade). — Comlaenm ( pouillé, Lesp. 

V. 27). — Condatum prope Brantholmum , i365 

(Lesp. Chàtell.). — Condal-sur-Trieou ; Couilart , 

1C70 (rôle pour la taille, coll. de Lanquais). — 

Condac (B.). 

Condat était an xiii' siècle un archiprétré dont le 

titre a été porté depuis à Chanipagnac. — Le prieuré 

de Saint-Nicolas de Condat dépendait de l'abb. de 

Brantôme. — Paroisse hors chàlellenie au xiv" siècle. 

— Patron : saint Etienne. 

Anc. rep. nohle mouvant de la chàtell. de Noniron. 
CoiXDAT, h. c"' de Bergerac. 
CoNDAT-sim-VÉzÈiiE, c°'', c"" de Terrasson. — Condar 

(pouillé du xiii" siècle). — Uospitalix de Conduto. 

123g (arcli. de Terrasson). — Condatum en Coll. 

1^15(5(0. S. J.). 

La comm'" de Condat devint la maison priniipab' 

de l'ordre de Saint-Jean enPérigord; elleasait liante 

justice sur la par. 1760 (Ahn.de Guy-). 
Patron : saint Roch. 
CoNFRÉiUE (A la), terre, c"° de Saint-Anloine-du-Brenil 

(arch. de la Gir. terr. de Montravel , 1 GaA ). 
CosE, anc. paroisse, c"'' de Bergerac. — Cona, i38.j 

(Lesp.). — La Conne-lez-Bergerac ; la Cosne, 162.') 

(Acte not.). 
Co^E (La), ruiss. qui prend sa source à Ponjol, passe 



DKl'AP.TEMENT DE LA D OR DOC, NE. 



85 



à la Baixle et se jette dans la Dordognc. — Itix'us 

de Coma, laSi (coll. de Laiiquais). — Cona, i.'ifi^i 

{ibid.). 
Com'-db-la-Baiide , c", c'° d'Issigeac. — Campna , 1 385 

(Lcsp. R6le des paroisses dépend, de la baylie de 

Gardone). — Compile {àtàleW. du Pi;ri(;ord, arcli. 

de Pau). 

Patron : saint Laurent. 
Oke-Morte, bras de la Cône, allant de la Barde à 

(lanteloube. — U. de Cona Vielha, i.5o9 (O.S. J.). 
CovES (Las), lieu-dit, c°' de Faui, 1771 (arpent, de 

Faux). 
f;n'(rouLE>s, taillis, c" de la Cliapcllc-Gonaçuet (A. 

•lud.). 
IJo.\>K2AC, c°', c°° de Nonlron. — S. Martinus de Co- 

naioc (pouillé du iiii' siècle). — Conazacum, t3(i5 

(Lesp. Cliûlcll.). 

Ane. ri'p. noble mouv. de la cbàtell. de Nontron . 

depuis ayant liaule justice sur la par. et Uaulefaye, 

I7{)() (Alni. de Guy.). — Patron: saint Laurent. 
(;ofi:<EZAC (SAlM-Vl^c^;^T-DE-), c"°, c°° de Neuvic. — 

Coniazac (ponillé du xiii' siècle). — Coiiazaeum , 

i3Gô (Lcsp. CliAtell.). 

Ane. rcp. noble mouvant de la cliitell. delUbérac, 

ayant haute justice sur la par. 1760 (Alin. detiuy.). 
(]o\ouiLiiADES (Les), 11. c°' du Coui. — Waii». dr las 

Conolhada», iAC3 (arcb.de la Gir. Bi(j.iro(|uc). 
(^ovQCEi.AETE (La)? c°' de Saint- Pierre-deClii(;nac. 

— Tmance de la Com/uvlarije , 1 '17 8 ( Acte not. ). 
GoMjiilTB (La Halte et la Basse), b. c" de Saint- 

Michel-du-Double t cad.). 
(>):<OiÉTB (^Païs de >oi\bllb'), tcrritfiirc sur la bor- 

dogne comprenant les villes dePujols, Itauzan , Sau- 

veterrc, Castillon, Sainle-Foy, Gensac (lîironde) cl 

.Montravel ( Dordognc) (Cbron. Bourdeloise). 
C.o.iQiiêTE (TKimE DE LA), autrement la Donhle (atlas 

de Blaeu ). 
GoNQuiLHAix (Les)? c"' de Paunac, i7.')5 (Artenol.). 
CosnÉES? c"" de Rouillas. — Bordnria Conreencha, 

I 100 (cari. dcS>iinle-Marie de Saintes). 
Co.ssTANciB (La), b. c"' de Berjjerac. — /;/ /<?ii/i de ta 

Coslemia; lag Conslanliaa , 1 'i5o (Liv. Nof. 67 ). 
CoxsTA^ClE (La), lieu-dit, c" do Cbassajjne (cad.). 
GosSTAvciB (La), b. c"' de Saint-Félix-la-Linde. — 

TVm. de ht Cnmlancia», 1780 (Acte noi.). 
CoNSTAKCiEs (Les), secl. de la c"' de Coux. — Las 

Conslansias, 1/173 (arch. de la Gir. liijjaroijiie). 
Ane. rep. noble. 
CoxSTAXTivE (La)? — M. de la Constaiitinia , l'i"]"] 

(Lesp. Donat. par la seign. de Limeuil). 
Co.xsuLiT (Maisd.n du), à Péri(;ueux. — Domus voc. lo 

Consolât, i332 (Bec. de til. p. 23;!). — Caméra 



coiisutalns commuiiitatis ri//, et civ. Pidraj',. l'ioO 

(Périgueux, Rec. de titres, 466). 
CoKTEiiAc: , 1). c"' de Ladornac ( B. ). 
CoMERiE (A), terre, c°° de Faujjuerolles (A. Jud, j. 
Co.mehie ( La) , b. c°° de Nanl<'uil-de-lîourzac ( B. ). 
Coquille (La), c°', c°° de Jumillac-le-Grand. 
Coquille (La), h. c" deMareuil (S. l'ost.). 
Coquille (La), éc. c" de Pcrijjueux. — La CDijuillie. 

1708 (.Acte not. ). 
Coquille (La), b. c" de Sainte-AIarie-de-Fru;;ie (S. 

Post.). 
Coquille (La), b.c"" de Salnl-Médard-do-Gursoii. 
Coquille (La), c"" de Saint- Priest-les-Fougères. — 

Tencm. de la Cogula, i3ii (Lesp. Alib. do l'ey- 

rouse). 
Coquille (La), b. c°'de Tbiviei-s. 
CoQiiLLERiE ( La) , h. c°'àc Sainl-Sernin-de-lieiliat ( li. ,. 
Con (Le), secl. de la c" de Saint-Avit-Senieur (cad. . 

— Cor»(B.). 
CunAiL, babil, c"' de Queyssac (S. Post.). 
ConAiL? c" de Tocane. — La Coralia, i3i6 (Périj;. 

M. 11. . 'il, a). 
CoiiBiAc, babil, c"' de Lembras. 
Connis (Li)? c°" de Saint- Astier? — i\emiis de lus 

Cordai, I 3()8 (Péri(j. M. H. '11,1). 
Ci>nDEGAïnE?c" du Bupue. — Im l'ica île Cordej'nijie . 

i'i8.5 (Liv. Nof. p. ai). 
ConDEuiEns, oc. c"'d'A;;onac (B.). 
Conts ( Les), li. c° de .Sainl-Marlin-de-Gui'Son. 
Conc.vAC, c", c'" de Tbiviers. — Cw/i/inc ( poiiillé du 

xiii' siècle). — Cnrnhacum, l'ioK (Lesp. /ilil. — 

Carmlinc. 1727 (Acte not.). 
Patron : saint Front. 
CoRCNAC? c"' de Puy(;uillien, xiii' siècle. — Munsin. 

Coiiiae (Ms. de Wolf. n' ■jSo). 
CoRMASAC, c"' d'Ajat, r,°" do Tbenon. — llosincium de 

Cormasaco, |365 (Lesp. llomiii.). 
Ane. rcp. noble. 
Clins, c" de Bars. — llejiaijrium de Oanu pm Iwn 

Sancii Micliaelis , l3f)6 (Lesp. llomin. '.'li). 
Ane. rep. noble. 
Corn, lief dans la ville do iMi)nli;;niif-sur-V(7.ère. — 

Maison de Cornu, i365 (Lesp. 36, llomni.j. 
CoRîsADOR, ruelle à Périgueux (Dé-nom. nu xiv' siècle). 
CoRVADon (Mas de), c'" de la Cropte, i326 ((jénéal. 

de la Cropte). 
ConvALE? à Sainte-Eulabc-de-Breuil. — Loc apeliil 

En Coniale, i'i5'"> (terr. de Montravcl, n" 5). 
CoRSAZAC, éc. c" de Nantenil-de-Bourzac (B.). 
ConvECiL, village. — Voy. Cami"ag>ac. 
CoRNE-tliL (A), emplacement- contre une partie loiU- 

fiée de l'église de Beaumonl. 



86 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



("oBNÉDiE (La), h. c°' de Sainl-Avil-Je-Vialard. — La 

CournecKe, i59o(Acli' not.). 
ConNE-GiiEiiBE, h. c°' de IJrassac. — Citmeguerra 

(cart. delà Sauve). — Comagucrra. l'igG (Périg. 

M. H. ii,i). 
Ane. rep. noble. 
GoR>F.iLLE, 11. c" de Cliampagnae-de-Bel (A. Jud.). 
Corneille"? 11. c" de Champagne (B.) — Mans, de 

Conmellia, ii63 (0. S. J.). 
Cor'iétie (La), h. c"° d'Eyzerat. 
CoiiMÈr.ES (Les). — Les Cornières de la rue Notre- 
Dame, à Montpazier (not. de Faux). 

Nom générique donné aux arcades couvertes qui 

entourent les quatre côtés de la place publique des 

villes neuves ou bastides construites au xiii" siècle. 
ConNiL (Moulin de), c"" de Sainte-Mundane. 
(jor.aiLLE, 11. c"' de Saint-Sébastien. 
CoBSiLi.E, c"'', c°° de Savignac-les-Eglises. — Coriiitla 

(pouillé du xiii" siècle). — Cormllm (P. V. M.). — 

Counalhic, 1670 (Acte noi.). 

Patron : saint Chamassy ; coll. l'évêque. 
CoBNOUs, 11. c"' de Baneuil. — Maynnm. de Cornoalo, 

Coriiaold, Corna Ola (Liv. Nof. Oi, 76, O9). — 

Coimiiolle (cad.). 
CouNii, h. c"' de Genis(A. Jud.). 
CoRNUTz (Las Costas), auprès de Seplfons (l)énom. 

à Périgueux, au xiv' siècle). 
ConoL? c°° de Saiut-Cyprien. — ■ l^n Curol , l'ifîa 

(arcli. de la Gir. Bigaroque). 
GoBPS, met. c"" deVarennes, 168.^ (terr. de Lanquais). 

— Autrement les Ouillonels, 1782 (Acte not.). 
(ioBPs (FosTAisE de), lieu-dit, c" de Tanniès (cad.). 
GoBPs-Dii-CHBiST 1 terre, c"" de Tréinolac. — Pecia 

lerrwvoc, de Corpnre Chrisli, 1 45a ( Liv. Nof. a ). 
CoBS, c"". — Voy. Saint-Gébaiid-de-Gobps. 
CoBSE\CHOii, h. c" de Valleiouil. — Le l'ont de Cor- 

senrKou, aiic. rep. nobli;. 
CosAïAS? lieu à Saint-Maurice, c"' de Saint -Laureut- 

des-Bâtons. — Cosaiai , 125() (Lesp. Estissac). 
CosK, anc. dioc. de Périgueux, auj, du dép* de la Cha- 
rente. — EccL de Cose (archipr. de Pillac, pouiUé 

du xiif siècle). 
CossAs (Las), taillis, c"'de Mayac (A. Jud.). 
Cosse, h. c"° de Beynac (cad.). 
Cosse, éc. c'" de Carves (B.). 

CossE , bois aux environs de Périgueux, 1 64 g (Acte not.). 
Cosse, c°'. — Voy. Saint-Vincekt-de-Cosse. 
Cosse (La), c"" de Caslelnau. — Anc. rep. noble. 
CossoN , éc. c"° de Saint-Léon-sur-1'Ille ( A. Jud. ). 
CossoiiL, h. c'" de Paunat (A. Jud. ). 
CossotiL-BoïEB? m'°, c" de la Monzie. — MoU de 

Cussol Iloycr, i 45o (Liv. N.). 



Cos.'.oiiLiF, (La)? c"' de Mensiguac. — Tenenc. voc. 

la Cossulia. i45o (Lesp. 83, n" ii|). — Dépend. 

du chap. de Saint-Front. 
Costas (Las), h. c°' d'Abjac-de-Nontron (B.). 
CosiE (La), c"' de Bourrou. — M. de la Costa, i48.'> 

(Dives, II, Sf)). 
CosTE ( La ) , c"" du Bugue. — Mnnsus de la Costa d'At- 

lliac (cari, du Bugue). 
CosTE (La)? c" de Carves. — • Lo Mayne de la Costa. 

1 4(J2 (Philipparie). 
CosTE (La), c'" de Celle. — ■ Bordnna de la Costa, 

1370 (Lesp. 81, n° 33). 
CosTE ( La ) , h. c°' de Cubjac ( catf. ). 
CoSTE (La), h. c"' de Fongalau, 1737 (terr. de 

Belvez). — Anc. rep. noble. 
CosTE (La), c°' de Grignol. — M. de la Costa, 1471 

(Dives, 1,78). 
CosTE (La), c"" de Limeyrac; téncm. 1 2rjo (Lesp. ). 
Coste(La), h. c" de Manaurie (B.). 
CosTE (La), h. c" de Nadaillac (B.). 
CosiE (La), c°' de Neuvic. — ■ May. de La Costa, i 397 

(Périg. M. H. 4i, 1). 
Coste(La), c"'d'Orliac, c"" de Villefranche-iIe-Belvez. 

— Mol. de la Costa, 1 a 1 4 (cari, de Cadouin). 
CosTK (La)Î c" de Sagelat. — Lo Mayne de la Costa, 

i463 (Philipparie). 
CosTE (La), h. c°' de Saint-Cirq (B.). 
CosTE (La), h. c" de Saint-Marlin-dos-Combes. 
GosTE (La), h. c" de Sainl-Quenlin-Marcillac (B.). 
CosTE (La), c°° de Tocane-Saint-Apre. — Mas de la 

Costa, 123 3 (Périg. M. Il, 4i, 1). 
CosTE (La), h. c"° de Villamblaid. — Podium de la 

Costa, 1899 (Périg. M. II. 4i, 5). 
CosrE (La). — In Duplà, m loco voc. à la Costa, 1307 

(anli. de la Gir. terr. n° 388). 
Goste-Albabenqi'E? anc. téneni. c" de Saint-Pompon, 

1744 (terr. de Saint-Pompon). 
Coste-AyiiNEKQUE? c"° de Sainte-Ahère. — Costa Av>- 

nenca, i45o(Liv. Nof. 119). 
Coste-Babrietbe? c" de Périgueux, vers Champsevi- 

nel. — Costa Barrieyra, i3o3 (Périg. M. H. 4i, 

')• 
CosTE-BoriLLE (La), h. c°' de Jiimillac (S. Post. ). — 

Cotte Bonille{B.). 
Goste-Galve, h. c'""' de Cenac (S. PosL). 
CosTE-tjAKEBAÏRE? — Costa Cunahcyra , i486 (terr. 

de Montravcl). 
Goste-Chadde, h. c°' de Grignol. — En Costa Calxda de 

Granhol, i34i (Le,sp. 5i). 
CosTE-(]iiAi)DE (La), h. c'" de Saint-Saud (S. Post.). 
(iosTE-DAMNENQrE? c" de Sainte-Alvère. — Costa ï)am- 

nrticu, i4âa (Liv. Nof. 34). 



DEPARTEMENT DE EA DORDOGNE. 



87 



Co»ik-pe-Bblbo5? c" de Bolvei. — Costa Je Belhonie, 

liSg (Pbilipparie). 
Cos^E-DE-BoLoG^EÎ c"' lie Cabans. — En Cusia de Ilo- 

loffner, 16CG (Philipparie, G6). 
CosTE-DEL-GiBBicî c°' dc Larzac. — Moulin de Cotte 

delGuiirric, 167a (Belvcz, Iloinm.). 
CosTE-DE-PÉnioi EUX"? C°' dc Belvcz. — Coste appel, de 

Perigueux, 1727 (.\cle not.) allant dc Foncaslelau 

ruisseau de la Nauzc. 
CosTK-DE-SiNiiic? c"'° de Bcivez. — En Costa de Sinhac , 

1659 (Philipparie). 
CosTE-DBS-Moi.\ES, m. isolée, c°' de la Cancda (S. 

Post.). 
Cosie-dbs-Salles, c°' de Saint-Aqiiilin , i.îig (inv. 

du Puy-Sainl-Aslier). 
Co.sTE-Dii-Fioi«i ET (Li), éc. c" de Domc (B.). 
CosTE-DO-Boi? c°' de Sainle-Foy-dc-Belvez. — Cotta 

Roy, i35i (Belvcz). 
CosTB-DU-SAisT-EspriiT, c°' de Bergerac. — Costa de 

Seti Spirit, iti'i-j (Liv. \.). 

La porte Bour-Barrau était au haut dc celte cote. 
Co.sTE-FoLLE,éc. c"' dc Moiitrcii. 
CosTK-Foi iLL.iBE? c°' de Joumiac. — Costa Folhada , 

i/i5an,iv. Nof. .3). 
CosTE-FnoiuE, II. c°' de Castel. — Coste Frege, x'i'i'i 

(.\ol. deLanq.). 
CosTE-FnoiBE , II. c°' de Grignoi. — En Costa Frif^ida 

dc firanhol. 1671 (Di». I, 64). 
Coste-Gal, c°' de Belvcz, i46a (Pliilipparic). 
CosTE-GmsD, c" de Saint-Cyprien. — Territor. de 

Costa {[ran, i469 ( Belvcz, Homin. ). 
CosTtLoJioiiE, 11. c" dc Montagnac-dc-Crempsc, i7.'io 

(.Acte noi.). 
CosTE-Lo>ciE, c" de Saint-Pardoux-dc-Drone. — 

ltepa>iriiim de Costa Longa, 1 'i83 (cil. Mourcio). 
Costk-Lo<igi:f., ténoment, c"' dc Vir, iti'19 (Hecoiin.). 
Costk-Peuieb, lialiil. c°' do la Chapelle-au-Bareil (B.). 
CosTE-PEïr.iEn, 11. c°' de Couse (B.). 
CosTE-PEmoT ? c°' (le Grun. — Maipi. roc. la Costa Pey- 

rot, I -'ujg (asscnce dc la Danisie; bibl. dr Périg. ). 
CostkPeïiioi SE, 11. c" de Jayac (S. Posl. ). 
CoSTE-BiisiE?r°' de Sainte-Alvére. — Mansusdc Costa 

del Rnusta, 1 660 (Liv. Nof.). 
CosTB-RivE, lieu-dit, c^dc Paleyrac (.\. Jud. j. 
CasTE-BocE-Moi.B? c"' de Journiac. — Costa voc. lioge 

Mola, i4.")3(Liv. Nof. '1). 
Coste-Boiseuoue, c"' de Fouleix, 17^10 (Acte not. I. 
CosTE-BorsiLLE? c°' de Viliarublard. — Coitc Routilhc . 

1620 (Acte not.). 
CosTES (Les), b. c°' de Rilwgnar (B.). 
C0.STB-S0UILI.E, éc. c"' de Roudigaac-.Monliguac (B.). 
CnsTB-SouBDE. h. c"* de Saint-Laurent-des-BàtoDS. 



Cotes-Salés (Les), c'" de Beleyinas (B.); nom donné 

aux ruines du château de .Moiilaut. — Voy. ce nom. 
CoTO.NAT (Le), b. c"" de Seivuiulies. 
CaTTE(L\), terre, c"' de Bassilhic ( A. Jud.). 
Cotte (La), dom. c" de Biras (A. Jud.). 
CoTTB (La), 11. c"' de Brantôme (B.). 
Coite (La), éc.c"' deCubjat (.\. Jud.). 
Cotte (La), h. c°" de Nantial (A. Jud.). 
CoTTE (La), terre, c"de Saint-Panlaly-d'Exideuil (A. 

Jud.). 
CouAXES, lies dans la Dordogne, c"' du Coux. — Ca- 

hana sire iiisula . i/iG.'i (Philipparie). — Couaiit 

Saint-Jean. CMUane de l'isle (cad.). 
CoiBiiiic, b. c"' deCaslelnau (B.). 
CoiBJoins, c", r^d'llaiilcfort. — Coiijouri, 1 77/1 (Acte 

not. ). 

Patron : saint Antoine. 
CocBLBS (Les), h. c" de Sainte-Alvèro. — Boriu des 

Colles, i^iOo (Liv. N.). 
CoiBBANS (Les), éc. c"" dc la ChapeJle-Grésignac (B.). 
Coiciie(Li), ruiss. qui se jette dans la Serre, c"' de 

Saint-Paul. 
CoLCuiE (La), b. c" de Mialet ( B.). 
CouDBBC ( Le), h. c"' de Palevrac (B.). 
CoiDEBC (Le), h. c"* dc Saiiil-Avil-Ri>ière (B.). 
Coi'DEBCiiE (La), taillis, c"' de Grignoi (A. Jud. ). 
CouDEnciiE (La), taillis, c"' dc KouQignac-Montigii.ii 

A. Jud.). 
CoiiDEBciiEBiE (La), II. c"' de Lempzours(S. Post.). 
CorDEREEnv, ér. c"' de .Millac-<ic-.Nontron (S. Post.). 

— Coderfeyrie (B.). 

CoiDEBT (Le), b. c" d'Alas-l'Evèque (B. ). 

CoLDERT (Le)Î c" du Buguc. — Bordariu el Coden 

(cari, du Bugue). — Voy. Codebt ( Le). 
CoiDEnT (Le), h. c"' dc Nadaillac (B.). 
CouDEBT (Le), b. c" de Lussas (B.). 
Coudol(Le), lieu-dit, c"' dc Sainl-Lnurcnl-des-Bàluii!i 

(A. Jud.). 
CoiDoicïoL, b. c°"de Saint-Avil-Uivière ( A. Jud. ). 
CocDrniEBS (Les), b. c" de Vallcreuil. 
Coieroi\(Les), ni'", c°' de Bnsserolcs (B.). 
CoiFENERiE (La), h. c" de .Saint-Gertnain-du-Sa- 

Icmbre (B.). 
CoupounKLiE (La), b. c"' de la Cba|ir!lle-MonUibmirlel 

(B.). 
CoiGERiE (La), h. c"' de Taniès (B.). 
CoiJEBiE (La), h. c"" de Vern. 
CoiJOLLAs (Le), h. c"' de N'aussancs (A. Jud.). 
ConLANDE (La ), fiicbe, e"' de Saiutc-Foy-de-Longa (A. 

Jud.). 
CuutABÈDE (LA),b. c"' de CliAteau-rKvèque (S. Post.). 

— Ane. rep. noble, i586 (Généal. dc Rastignac). 



88 



DEPARTEMENT DE LA DORDÔGNË. 



CoLLAiD, c" de Boulazac. — Ane. rcp. noble. 
(louLAUNES (Les), h. c°° d'Abjal-de-Nontron (S. Posl.). 
CouLAMiENiE (La), 11. c"' de Sainl-Germain-des-Prés 

(S.Post.). 
lioi LAiT.Es, c"°, c°" de Savignac-ies-Eglises. — Pnroch. 

lie Colubriis (Lcsp.). 

Anr. rcp. noLlo, a^ant liautc jiislice sur la pa- 

rois,se, 17C0 (Alm. de Guy. ). Palroii : saint Martin. 
<JotiLAUx, h. c" de Saint-Micliel-de-VilIndeix (lî.). 
CouLAix (Les), li. c" de Monlpeyroux (B.). 
(loumx (Les), h. c" de Saint-Martin-de-Gurson (li.). 
CouLEïBE, 11. c"" de FougneyroUes, i(i5o (Acte not. ). 
(louLEïBiE, h. c°° de Pontdurs (S. Post. ). 
CorLEVBE, terre, c"°de Saint-Seurin-de-Pia(s. — Lo 

Nanzc, iG35 (terr. de Moniravei). 
Omnou (Le), ruiss. qui prend sa source à Fénis, 

f" de Faux, et se jette dans la Dordognc près des 

Séjournais, c" de Saint-Germain. — CnuUimi, 

17/ià (terr. de Lanquais). 
OoDLOu,h. c"° de Soulanre (B.). 
Coi'LOUNiAC, 11. c°° d'Azerat (B.). 
CouLouME (La), h. c°' de Tlienon (A. Jud.). 
CocLOUMEix, c" (réuni à la Cité), c'° de Périgueux. 

— Cnlpiiiphau (pouillé du xiii" siècle). — Colnnijcs. 
i389 (P. V. M.). — Coleiiinrs . Culcmnns , xiii' s' 
(reg. de la Cliarité). — Ecclesia novn <h Culom/j- 
nes, liliG; Colt(jmhis, 1 i 1 5 (Lesp. 84 , 3). — Coii- 
loigneys, 171 5. 

Voc. Saint-Micliel. 
CouLoi'siEix, h. c" de Beaussat. — Coidnnnictj.r ( B. ). 
Coi'LOim (Le), ruiss. qui se jette dans la Vézèro à Tri- 

gonan ( Lesp.). 
CousonD, h. c"" de Cunéges (A. Jud.). 
CouPE-GoBGE, plateau très-élevé, c"° de Coursac. 
Coupelle (La), li. c"° de Brantôme ( B.). 
CoDQMLLOix (Les), h. c"' de Tiémolar (A. Jud.). 
CouB (La), c"" d'Alleinans. — Ln Cintrt . 17,'i'i (inv. 

de Ribérac). 
Ane. fief. 
Coi'B (La), c°' d'Angignac. — Ane. fief. 
CouB (La), h. e"" de Javerlliac (B.). 
CoiB (La), habit, c" de la Noiuiille (B.). 
GiH'R (La), château dans la ville de Tliiviers, ilîTii. 
Gorii (La), c™ de Valojoulx. — Ane. rep. noble, 1/100 

(Lesp. a6, Montignac). 
Gocbage (Le), ruisseau. — Voy. Coisace (Le). 
(]ooRBABiEii (Le), 11. c°° de Saint-Perdoiix-d'lssigeae. 

— Il donne son nom à un ruisseau qui part de ce 
lieu, reçoit la Sandrone et se jette dans le Drot 
auprès du Parc, c" de Cahusac. 

l'.orBBABiEii (Le), ruiss. de la Double qui sort d'un étang 
près de Saint-André et se jette dans la Risone. 



CoiBBEBAissE, h. c'" de Grignol. — Curba-Vaychti, 
ilioo (Périg. M. H. il, 7). — Corba-Vaijssa, 
ili'ji (Dives, 1). — Cntirbavaysse , ibr\-y. (Acte 
not.). 

CouRijEBiE (La), h. et m'°, c"' de ViUetoureix. — La 
Counlie (B.). 

CoiBDELLE (La), h. c°' de Sainte-Alvère (cad.). 

ConiE (Le), habit. c"° de Verteillac. 

CouBEiLLE (La), h. c"' de Biras (B.). 

CoiBÉioL (Lo), hauteur, c" de Coulounieix, près de 
la Brande. — Légende surce lieu (Aniiq. de Vésnne, 
3, C4(j). 

Coiret(Le), h. c" de Coulures (li.). 

CoiBET (Le), h. c°° de Siorac-Ribérac (B.). 

CoLBiÈRE (La), éc. c" de Romains (B.). 

CoiBiTAix (Les), h. c'" de Saint-Front-dWIeinp.s. 

CoiBLAc, anc. dioc. de Périgueux, archipr. de Pillac, 
aiij. du dép' de la Charente. — Villa qiiœ voc. div- 
ine, 1078 (pouillé de Baigne, p. 38). — Cnvlar 
(pouillé du \iii' .«iècle). — Ciirllific. i3i<) (Généal. 
de Talleyrand). 

(^oi iisADELLE (A la), terre , c" de Cuniout ( A. .lud. ) . 

('cuRNAGCET, liou-dit, c"° de Proissans (cad.). 

Coi BSATS (Les), h. c"°de Grives (B.). 

CoLn\AZAL, 11. c"' do Saint-Anloine-d'Aulieroclie. 

Cotn>ÉDiE (La), c"" de Mensignac, i.')83 (Acte not.). 
— Anc. rep. noble. 

CouBNÈs, h. c°' de Saint-Pompon. ■ — Im Cnliin'niiilr , 
failli (terr. de Saint-Pompon). 

CocRMLLE, h. c"" de Saint-Sebastien ( B. ). 

CouBMOLLE, lieu-dit, c"° de Baneuil (cad.). 

CoEBNorx (Chajip-de-), lieu-dit, c"'' de Cause-de-Clé- 
raiis (A. Jud.). — Cmiriioii, iG5i (Acte noi.). 

CocBOUGE (Loi ) , emplacement, c"° de Faux, où e.st la 
pierre posée dite al roc tkl Srr. 

CoiBBEGE (La), c"° de Saint-Cyprien. — La Cun-eija. 
i4(i2 (reg. de Philipparie). 

CoiBiiiÈBE (La), h. c"' de Sainl-Romain-Noniron. 

CoiBS, h. c°' de Saint-Gcorges-de-Monclar (A. Jud.). 

Coins (Las), h. c'" de la ('.hapelle-Pomniier (B.). 

CoLBs (Las), h. c"° de Proissans (B.). 

CoLBsAC, c°', c°° de Saint-Aslier. — Cnrsac (pouillé 

du xiii° siècle). — Coi-sncum , iSSa (P. V. M.). — 

Coimiacum (l'ragm. de Pelrag. Episc. apud Labbe). 

Voc. Saint-.Martin. — Coursac dépendait de la 

nieiise épiseopale. 

Anc. rep. noble, ayant haute justice sur la pa- 
roisse, 17(10 (Alm. de Guy.). 

CocBSAC, c"" de Chapdeuil-Saiiit-Jusl. — Mnijnnin. de 
Cursttco, i364 (ch. Mourcin). 

CocRSAc, c" de Saint-Martin-des-Combes. — A/ai/- 
num de Corsaco, ih-j-i (Lesp.). 



DÉPARTEMENT DE LA DOliDOGNE. 



89 



CouBS-DE-PiLES, c", c°° do Bergerac. — Cors et Pilat, 
i365(Lesp. 88, Cliàtell.)- 

Voc. Saint-Jean-Baplistc. — Membre dép. de la 
conini"'de Condal, i-]li3 (Nol. de liei(;erac). 

CoïBTADE (La), 11. c"° de Saint-Germain-des-Prés 
(S. Posl.). 

CoiRTAREL, II. c°' do Flcurac (B.). 

CoiRTAiDie, 11. c"' de Vandoire (B. ). 

CoiKTArDiiv (La), c°" de Brassac. — Maynam. de la 
Conrtaurlye, 1/167 (inv. de Lanmarj). 

CouBTAi'DiE (La), c°'de Sainl-Victor. — Mamus de ta 
Corlaiidia, 1289 (Pénj;. XL H. U). 

CouBTAiDiE (La), c" de Tocane. — La Cortondio, 
i5ao (ch. Mourcin; afferme de Puymégo). 

CoviiTArDiEvnAs (La), c°' de Cliaiiipagnac? — Lo 
Quodert de Cnrlaudieijras , 1 /i3G (l'érlg. M. H. 4i, 4). 

CouBTAi'Do:( , 11. c°' de Saint-Pierre-d'Eyraud. — iCaS 
(NoI. du FIcix). 

CovnTAZEL, sccl. de lac" dL'Saint-Saud(S.Post.). — 
Courlazelas (cad.). 

CounTE-BoTTE (TtnRB de), éc. c" d'Issigeac. — i4/ii 
(Lcsp. Issigeac). 

CouBTEiLLE, 11. c" de Sainl-Laiircnt-dcs-Bltons ( B. ). 

ConnTiADE, éc. c°° d'Eymet. 

CoiiRTiE (Le), éc. c"' de Léparon (B.). 

CouRTiCEAs, c°* de Corgnac (cad.). 

CoïBTic EAi' DES , secl. de la c" de .Nan leuil-Tliiviers (cad .) . 

Coi-BTiGEAix (Les), h. c" d'Exidciiil (A. Jtid.). 

CouBTioEAix (Les), éc. c" de Naiileiiil-Nontron (A. 
Jud.). 

CouRTiL? c°' de Beaurone. — Bordaria deu: Courlilt, 
i3. . . (O.S. J. Andrivaux). 

CocRTiL (Le), II. c°' de Saint-Quentin (B.). — Mans. 
deCorlilh. i3o4(0. S. J.). 

CouBTiLLE (La), 11. c" de Millac-de-Nontron (B.). 

Courus (Les), éc. c" de Monestcrol (B.). 

CoïRTissori (Les), h. c°' de Sainl-Rabier. 

CoiBTï, éc. c°' de Verleillac (B.). 

Codsace (Le) , miss, qui a sa source dans la c"' de Sainl- 
Avit-Seniciir, arrose le vallon de Honiaguct et se jette 
dansia Couse en face de Banes. — Buisseau appelé 
de Couzaige, 1714 (Beconn.). — Coi/ra/jc (B.). 

Coi'SAi' (Le) , ruiss. qui a ses sources à Ley-Dou , c"° de 
Naussanes, et à Grand-Ayral, c" de Bardou, arrose 
le vallon de Lanquais et se jette dans la Dordogne 
non loin de Varennes, après un cours d'environ 
1 2 kilomèlres en lijjne droite , du S. au N. — Rivus 
de Cosam, l'i-ji (coll. de Lanquais). — Ilirus del 
Cotizau, l'igi- — Le moulin de Tordre de Saint- 
Jean, à Naussanes, était sur ce ruisseau (0. S. J. 
La Canéda). 

Ce ruisseau tombe dans la Dordogne par une cas- 

Dordognc. 



cade de plus de 10 niélres de hauteur; à 5 ou 600 
mètres en amont de la cascade, le vallon du Cou- 
sau cesse d'exister et se confond avec la vallée uième 
de la Doidojjne. Dans les temps primitifs, le Cou- 
sau avait fait une percée dans le terrain meuble de 
celte vallée en y laissant sur une largeur d'einiroii 
5oo mètres une alluvioa de terre végétale, argi- 
leuse, connue dans le pays sous le nom de tcn-rfort, 
et dont la couleur noire et la fertilité trancbent Wsi- 
bleinent et à angle droit sur l'allin ion sablonneuse 
de la vallée du fleuve. 

Couse, c°', c°" de Beaumont. . — Coza, 1117 (Lesp. 
Charroux). — Cosa, laio (cart. de Cadouin). — 
Pfioralus Sancii Stephani de Costa, rulgo de Coze. 
ord. Saint-liéiéd. 1/171 (pouillé de Charroux). — 
Causa, i'17/i (Lesp. passim). — Chosa, xvi° siècle 
(itin. de Clément V). — Couze (Cal. admin.). 

Prieuré de l'O. S. B. dép. de l'abb. de Charroux. 
— Patron : saint Etienne. 

Ane. cliàtell. appart. aux archevêques de Bordeaux 
depuis le xiv' siècle el roin[)oséede a par. : Couse et 
Bayac. Les limites en sont ainsi données : Lou 1", a 
tou port ; loti a', a la crni de Sninte-Clialafine ; lou 
très, à la fou Doiiltyere; loii W , ul carrefour de Ca- 
zellas; loti 5'. al prclt de Carhoiinier ; tou ti', à lu 
cime de pech de Saignai; lou 7' al carrefour de Saint- 
Maurice, 1471 (coul. de Couse). L'emplacement 
de l'ancien château sert aujourd'hui de cimetière 
à la commune. 

CorsE, carrefour sur le chemin d'Issigeacà Monlmada- 
lès. — Quadrutitnvoc. de Cosa, i465 (coll. de Lan- 
quais). 

CoisE, taillis, c" de Meyral (cad.). 

CoisE, h. c" de Tlienon (A. Jud.).— Couze (B.). 

CoisE (La) , ruiss. qui a sa source dans la c" de Fon- 
gaiau, reçoit le Segarel, la Beyrone et plusieui-s 
autres affluents , pas.'ie à Bouillac , Sainl-Avit-Rivière, 
Moutferrand, l'Espinassetle, S'-Sernin-des-Fossés, 
Banes, Bayac, et se jette dans la Dordogne après 
avoir traversé le bourg de Couse. — Itivas vocalus 
lo Causers, 138G (coul.de Beaumont). — Cosa, 
i46o (lerr. de .Mauïac). 

La direction du ^allon de la Couse est E. 0. 
jusqu'à Saint-Sernin-des- Fossés; il incline alors 
au N. E. Sa largeur est, en moyenne, de 200 à a5o 
mètres; mais devant Banes, au confluent du Cou- 
.sage, il acquiert pendant 3 kilomètres une largeur 
quatre fois plus grande et présente comme l'em- 
placement d'un ancien lac. Le vallon depuis Bayac 
jusqu'à la rivière suit une direction parallèle à celle 
du Cousau de Lanquais : la dislance entre eux est 
d'environ 2 kilomètres ; mais le vallon de la Couse 



90 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



esta un niveau de i ô mètres au moins en conlre-bas. 
Le Cousau n'ayant pu, pour se réunir à la Dordo- 
gne , renverser la barrière des rochers qui soutiennent 
la vallée à une hauteur de i o mètres au-dessus du 
cours de l'eau, tombe en cascade dans la rivière, 
tandis que la Couse , qui a eu la puissance de se 
cri'user un passage dans cette même falaise, s'écoule 
sur une pente légèrement inclinée au-dessus du ni- 
veau de la Dordogne. — Près de son embouchui'c , 
il fait mouvoir un grand nombre de papeteries. 

Couse (L*), ruiss. qui se jette dans la Vézère devant 
Larche. 

CoussALANDiii (La), lieu-dit, c"'' de Saint-Avil-Rivière 
(A. Jud.). 

Coiissr. (L»), h. c"" de Coulaures. — Pcpatirnini. de h 
Coassa, ià46 (Lesp. Homni.). 
Ane. rep. noble. 

(loussEiL (Le), anc. fief près de Marqneyssac (Lesp.). 

CoissEiL (Le), h. c°' de Saint-Naixenl (lî.). 

CoussET (Le), lieu-dit, c"' de Queyssac — Cnsset 
(cad.). . 

CoissKT (Le), f. c" de .Sainto-Croix-dc-Monlforrand 
(A. Jiid.). 

CoussiÈnE (Cfiàteau de), lien-dit, c"' de Sainte Alvèro 
(cad.). 

CorssiÈRE (La), lieu-dit, c'" do Chorveix (cad.). 

CoussiÈnE (La), h. c°° de Saint-Saud. — La Cossiciv, 
(châtell. du Pi'rigord, arch. de Pau). 

Anc. rep. noble, ayant liante justice sur la (pous- 
sière et Saint-Saud , 1 760 ( Alm. de Guy. ). 

CoussiÈRE (Le GnAND et le Petit), h. c°° d'Eyrenvillc. 

CoussoL (Le), m. isolée, c"" de Brantôme (S. Post.). 

CousTAL (Le), lieu-dit, c" de Calés (cad.). 

CousTAL (Le), lieu-dit, c"° de Grand-Gastang, au Sé- 
guinat, iliga (Acleuot.). 

CousTAL ( Le) , licu-dità Boyer, c"' de Lanqu.cis | tcrr. ). 

CousTAi. (Le), h. c"' de Lusignac (B.j. 

CotiSTAL (Le), c"" de Sidignac (A. Jud.). 

CocsTAL (Le), lieu-dit, c'" de Sargeac. 

ConsTAL (Le), h. c" deTanniès (A. Jud.). 

CousTAL (Le), lieu-dit, c"' de Terrasson (cad.). 

CousTAi, (Le), lieu-dit, c°° de Tursac (cad.). 

CousTAL (Le), anc. lénem. c"" de Varennes. 

CousTAL (Le), lieu-dit, c" de Vern (cad.). 

CoiisTAL ( Plaise du (jR and-) , c"' de Ladornac ( A . Jud.). 

CousTAL-DE-GuiBAL, lieu-dit, c°' de la Trape (cad.). 

('ousTAL-DE-PouzADE (Le), broiiss. c°° de Ladornac (.\. 
Ju.l.). 

Coustal-Verd, lieu-dit, c'" de Condat-sur- Vézère (cad.). 

Cocstarelles(Les), c" de Banenil. — 1727 (Actenot.). 

CousTAr.ELLEs ( Lcs ) , terre, c°' de Saint-.\mand-de- 
Vern(A. Jud.). 



Coustarelles (Les), c"" deSainl-Marci.l. —Les Coiis- 

larels iJe la Petou:ic, 1679 (Acte not.). 
Cobstètes (Les), vallon dans la forét, c"° de Lanquais 

(cad.). 
CousTÈTEs (Les), lieu-dit, c" de Monclar. 
Coustivet (Le), éc. c"' de Saint-Germaiu-et-Mons. 
CousTï (Le), h. c"" de Sainl-Joan-d'Estissac, i66û 

(,\cte not.). 
Coi;tal(Le), m'", c"' de Terra.sson. 
CouTAsciAs, h. c"° de Beaiu-one (cad.). 
Coutancie (La), h. c"' d'Allemans (B.). 
CoUTANCiE (La), h. c°" de Chassagnc (B.j. 
CnuTANciE (La), h. c"° de Mareuil (B.). 
CoiTAjciE (La), h. c°' de Prigourieu. - Constaulias . 

1 7^6 (Acte not.). 
CouTANCiE (La), h. c"" de Sainl-Crépin-de-nirbemont 

(A. Jud.). 
CoiiTAM:iE (La), habitat. <■'" de Saint-Félix-Mareuil 

(S. Post.). 
CouTARiE (La), h. c"" il'Azerat (A. Jud.). 
Coutarie (La)? c"' de Saint-PauI-de-Sorre. — La 

Coloria , 1 i 7 1 . 

Anc. fief relev. de Grignol. 
C0UT.IUDARIE ( La) , terre , c°°de Sainte-Alvèrc ( A. Jud.). 
CouTAODiE (La), éc. c'" de la Cropto. — Mas de la 

Cotaudia (cari, du Bugue). 
CouTAiDiE (La)? c"" de Saint-Aquilin. - :V. ta Cou- 

toudin, i5io (inv. du Puy-Saint-Astier). 
CoiTAUDoux (Les), h. c°°de Saint-Pierre-de-Cole (B.). 
Couteii,le(La), anc. ténenient, c°°de Paunac. — 1781 

(Acte not.). 
Coutel, h. c" de Saint-Mayme-de-Péieyrol (B.). 
Coutelières (Tertre des), friche, secl. D, 896, r.°* de 

Sainl-Félix-de-la-Linde (A. Jud.). 
CouTELnux (Les), h. c™ de Peznl (15.). 
CouTELoux(LEs),éc.c"°dcSainl-André-du-Doublei B.l. 
CoiTELs (Les), c" du Coux (lerr. de Biga roque). 
Cfli TETS (Les), c" do Croysso. — Teii. de Leijclioulel . 

ii6o (Liv. >'. p. 106). 
CouTiciE (La), h. c"° de liazac-sur-l'llle. 
CouTiLLAs (Las), éc. c"" de Bars (B.). 
CouTiLLE, h. c"° do Sarrazac (A. Jud.). 
CouTiLLE (La), c°° de Millac-de-Non!rou. — Bordana 

Faïa de Cotdia, 12 fil (Lesp. 26, Tcsl. d'Itier ih 

Magnac). 
CouTOux (Le Haut et lu Bas), b. 0°° ileClérans. 
CouToux (Les), h. c" deValeuil (B.). 
CouTï, lieu-dit, c"" de Villamblard. 
CouTURAs, b.c"'de Sainl-Vincenl-de-Connezac (B. ). 
Couture (La), lieu, c°" de Bezenac (cad. ). 
Couture (La), h.c" de Manzar. — La Coslura, 1/190 

(Dives, a). — La Couslura, 17G0 (.ictenot.). 



DEI'AKTEMi:.\T DE LA DOliUOCi.'vJE. 



91 



Couture (La), m. isolée, c°'dc Monferrand (S. Posl.). 

CocTonE (La), h. c" de la MoUc-iMontravcL 

CocToni (La), dora, c*" de Nolre-Danie-de-Sanillac. 

CouTDEE (La), h. c"' de Plazac. 

('oiTHRE (La), h. c"' de Hos,sif;iiol (B.). 

CorTiiBE (La), h. c" de Sainl-.\ïit-Senicur (S. Posl.). 

CoVTCRE (La), h. c°* de Saint-Cyprien. — Lociis voc. 

la Cntiira, i'i6a (Pliilipparie, Saint-Cypiien). 
Coi rtRE (La), lieu-dit, c°' de Villotoureix (cad.). 
Coutures , c'", c"" de Verleillac. — Coluras, mlnj (lest, 
de Ilélie de Bourdeillcs). — Paiocli. de (Àilluria, 
128a (Lesp. aC). — Cuu.ilura> (pouillédu iiii's''). 
Voc. Sainl-SalurDin. — Paroisse hors chàlelle- 
nie, i3fl5 (Lesp.). 

Ane. rcp. noble, ayant haute justice sur Cou- 
turcs, Celle, Beriric, 1760 (Alm. de Guy.). 
CoDTiREs, h. c" do Moiiestier. — Eccl. giiir dicilur de 
Couturas , 1 08C ; l'aiurhia S" l'ciri de Cvsluiei , 1 1 35 
(cart. de Sainle-.Mariede Saintes, 98, 180). 

Église donnée par Uainald , évéque de Périgucux , 
au prieuré Saint-Sylvain de ta Monzie. 
CotTBRBS (Les), lieu-dit, c°' de Bertric (cad.). 
Coutures (Les), pré, c°' de Canidiac (A. Jud.). 
Coutures (Les), lieu-dit, c"' de Chassajno (cad.). 
CoiTURiE (La), h. c'" de Château- l'Evèqne (S. Post.). 
CouTCRiE (La), 11. c" de Lé(;uillac-de-Cercle. 
CouTUROc (Le), h. c"" de Souizac. 
CouTZ (Las), lieu-<lil,c"' de Cliala[;nac. - 1785 (Acte 

not.). 
CocTZ (Las), c" de Grignol. — Maijnnin.de lot Coulz, 

1389 (Lesp. 5i). 
CouTZ (Las), c°' de Marsac. — Lo Ma 3 de lai Cuulz , 

ia57 (Pcrig. M. IL 41, a). 
Coûtent (La .Métairie DD),dom. c"* de Salon. 
Cou?e.m(Le), lieu-dit, c™ de Douzillac (cad.). 
Coûtent (Le), h. c" de la Force (S. Posl.). 
CouTE.vT (Le), lieu-dit, c"" de Sainl-Pardoux-la-Ri- 

vière (cid.). 
CouTE.vT (Le -MouLis du), c°' de Brantôme (B. ). 
Ceux, h. c"" de Saint-Georges-de-Monclar. 
Cocx (LE)réuniàBiGAnoQUE,c", c°° deSainl-Cyprien. 
— Al Cos, Alco», i3G5 (Lesp. Châlell. de Biga- 
roquc). 

Voc. Saint-Martin. 
Cocx (Le), h. c" de Saint-Barthélemy-de-Pluuers. 
Cour (Le), h. c" d'Aigues-Parscs (B.). 
CouTET, h. c°* d'Echoiirgnac (B.). 
CouïETTE, h. c°' de Sourzac (B.). 
CoDYRAc, h. c" de Bayac. — Mamus voc. de Coyrar, 

iliâç) (reg. de Philipparie, Cadouin). 
CociRACou, éc. c" de Bayar. 
Coin (Le), h. c ' de Fonlonilles (cad.). 



CotZiBiE (La), h. c"" de Vern. — 1786 (Acte not.). 
CouZEL (Le) ou la Vérone, terre, c"* de Saint-Martin- 

des-Combes (A. Jud.). 
CoïiiiLLAs, h. c"* de (jousl (B.). 
CozENS, c"' de Moiilren. — Mansiin de Cozena. laSi 

(Lesp. 81). 

Ane. lep. noble. 
CoZENS, c" de Saint-Marlin-des-Coinbes. — C'oje«s, 

1 30 4 (reg. des renies dues aux seigneurs de Cozens 

et de Taillel'er). — Rep. de Couzeiix propeS. Marti- 

iium de Ctimbis, i3oi (Lesp. vol. 5i, CIcnnout). 
Ane. rep. noble dont dépendaient les fiels de la Pa- 

lavizinie, Peyrelevade, Cazelasella (iiilTonie, i'ir)i 

(Lesp.). 
Crabana, h. c°" de Saint-Fiont-de-Pradoiix. — Cra- 

baiiac, Ciabanat (cad.). 
Crabe (La), met. c" de Lanquais. 
Crabefï, II. c* de Monclar. — SanrlusMi. de Capie- 

Jico (cart. de Cliancelade). — Saint-Jean de Ca- 

brefic, 171)7 (Acte noi.). 

Prieuré dép. de l'abb. de Chanceladc. 
Crabet, c°" de Montcarrel. — Aulremenl Saltemuve, 

iGoS (terr. de Montcarrel). 
Crabide, b. c"" de Saint-Antoine (S. Post.). 
Crabidou (Font de), c" de Casiol. 
Crabie, h. c'" de Monsac. — Ten. de la Fun des Cra- 

biers, i58i (coIl.de Lanquais). 
Crabie, h. c™ de .N'anssanes. 
Crabillat, lieu-dit, c°" deSireiiil (cad.). 
Crabielat, ni'° sur la Béonc, c" de Tursac. 
CRABauE, h. c"* deCapdrol (B.). 
C»ABis(Lts), éc. c" de Saint-Sulpicc-de-Houmagnac 

(B.). 
Crabol, éc. c" de Bergerac. 
Crabol, h. c"° de Saint-Andié-Alas (A. Jud.). 
Crabottes (Les Hautes et les Basses), tailhs, c"* de 

Rampieui (A. Jud.). 
Crabouille (Combe-), c" de Monclar. — Cumba Cru- 

bola,i!xbo(U\:îi.). 
Cribocillh (La), c" d'Ales. — A las CarabomUes , 

'777 (K'3t du rep. du Ger.). 
Crabouille ( La), ruiss. c"" de la Force. — llieus de la 

Crabollies , liCt). 

Ce ruiss. formait une des limites entre la Forci; 

et Mussidan. 
Crabouille (La), Ii. c"' de la Monzie-Moulastruc. — 

La Cabrolia (Liv. N.). — La Craboulbie, 1731 

(Acte not.). — Craiiouillie, 17U6 (ibid.). 
Crabouille (La), lieu, c" de Quoyssac. 
Crabouille (La), friche, c" de Saint-Cypiiea (cad.). 
Craboi 1LLE (La), h. c"' de Saint-Marlin-des-Combes 

(S. Posl.). — Crabuuthe, i635 (Acte nul.). 



92 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



CBAMinAC, anc. m. nol)ie, dans le bourg de Sargeac. 

— Hospitiiim (le Cramiraco , l3o() (0. S. J.). 
CRAMPonx (Les), lieu-dit, c°" de Condal-sur-Vézère 

(cad.). — Aes Crompoiix (cad.). 
Crate-Dieu, inét. c°'de Capdrot, 1791 (g, i87,arch. 

de la Dordogiip). 
CnAïTE, h. c°" d'Elouai-s (B.). 
CnÉBAUTiÉriAS, h. c" de Bussar. 
CnEMETE? c" de Montcarret. — A la Cremela, xiii" s* 

(liAve de Montcarret). 
CnEMiEF.As, 11. c" de Sainl-Front-d'Alemps (.\. Jud.). 

— Virai-ia in viUn de Craiimieras , 1 243 (Gaignères, 
Lcsp. 33). 

CnEMPSE (La), ruiss. qui a sa source auprès de Beau- 
regard, baigne les c°" de Saint-Maniès, Monlagnac , 
Beleymas, Issac, Bourgnac, et va se jeter dans l'IUe 
au-dessous de Mussidan. — Crempsa, 1283 (Périg. 
M. 4l, 1). — Crfiissn, i.'ioG; Crehcinpsa , 1667 
(Dives, p. 63). 

•Je ruiss. forme deux bras appelés Crempse-l iedle 
et Cretnpsi'-Nei(fe(\. Jud.). — Direct. E. 0., S. N. 
à son emboucluire. 

Cbempsolie (La), ruisseau qui sépare la c™ de Sourzac 
de celle d'Issac et se jette dans la Crempse auprès de 
Bourgnac. 

CnEs.sAC (Le), h. c" de Monsec. 

Chetpaid, c"° de Saint-Asticr. — Crespaud, 1607 
(inv. du Puy-Saint-Astier). 

Ceeyssac, c"'',c°° de Montagrier. — Ci'ei/sc/i(ic(pouillé 
du xnf siècle). — Creichac, laSg (Hoinm. au vi- 
comte de Limoges par II. de Bourdeilles). — Creys- 
shac, 1383 (P. V. M.). — Tuifis de Cmjssacn, 
1409 (Liv. N. de Périgueux). 

Patrons : saint Barthélémy et la Nativité. 

CnEïSSAc, anc. tour de l'enceinte de Périgueux. 

Creïsse, c°°, c°" de Bergerac. — • B. Maria de Creysse, 
1107; Crnicha, 1107; Crossia, 1197 (cart. de la 
Sauve). — Crnysclia (pouillé du xiii° siècle). — 
Crpi/sc/.n,i38a(P. V. M.). 

Prieuré dépendant, ainsi que Sainl-Martin-des- 
Combes, du prieuré de Saint-Jacques de la Vergne, 
et qui eut ensuite le patronat de Notre-Dame 
d'Ecbourgnac, de Notre-Dame de Longcliapl et de 
Saint-Hilaire de Minzac (Hist. de l'abb. de la Sauve). 
Palronne : Noire-Dame. 

Creïsse.vsag réuni à Pissot, c"', c°° de Vern. — Crci- 
chensa, i2o3 (rentes dues au s' de Taillefer). — 
Creyscheiisaeam (pouillé du xiii* siècle). 

Voc. Saint-Roch et Saint-Bruno; coll. Pévêque. 

(JnoBADiE? c"" do Sengeyrac. — Mansus de la Croba- 
dia, 11)33 (cb. Mourcin). 

CnocBEniE, h. c'" de Cause. — 1C60 (Acte not.). 



CnoG>Ac,li. c" de Saint-Astier. — Caslrum Craonia- 
ciim (Labbe, Chronic. Episc. Pet.) •^- Turris de 
Cratmhae, ia85 (donat. au cbap. de S.iint-Aslier, 
Lesp.). — Croyiiak. i348 (Bréquigny). — Croiti- 
hac, 1 555 (test. d'I. de Salegourde). 

Gnoix (La) , h. c°° de Belvez. — I.oco dicl. de la Crolz , 
i/i52 (reg. dePliiUpparie, 116). — LaCrout, 1608. 
Anc. rep. noble. 

Cboix (La), b. c"" de Bezenac (S. Post.). 

Croix (La), li. c°' de Campsegret (S. Post.). 

Croix (La), b. c"° de la Cbapclle-I^'aucber. 

Croix (La), b. c"'de la Cbapelle-Grésignac(S. Post.). 

Croix (La), b. c"" de Cbavagnac (S. Post.). 

Croix (La), b. c™ de Cladech (S. Post.). 

Croix (La), b. c" de Condat-Brantômc (S. Post.). 

Choix (La), parcelle, c"° de Couse (cad. B. 555, SSg). 

Croix (La), b. c°° de Daglan (B.). 

Croix (La), lieu-dit, c" de Faux.- — 1763 (Acte not.). 

Croix (La), b. c"' de Goûts (S. Po^t. ). — Mayn. de la 
Croix Soalieyraii , xvii' siècle (0. S. J.). Dépend, de 
la comm'" du Soulel. 

Croix (La), b. c™ de Grives (S. Post.). 

Croix (La), parcelle, c"" de Lanqiiais (sect. D, 334). 

Cuoix (La), b. c°' de Millac-d'Auberocbe (S. Post.). 

Croix (La), b. c"° de Molières. — Territ. voc. de la 
Crotz , i462 (arcb. de la Gir. Belvez). 

Croix (La), lieu-dit, c"° de llonsac. — 1742 (Acte 
not.). 

(Iroix (La), b. c'" de la Monzie-Saint-Martin. 

Croix (La), b. c" de Nanteuil-Bourzac. 

Croix (La), b. c"' de Paussac. 

Croix (La), b. c'" du Petit-Bersat (S. Pist.). 

l^Roix (La), b. c'" de Peyzac (S. Post.). 

Croix (La), h. c"" de Sagelat. 

Croix (La), b. c"° de Sainte-Alvère (S. Post.). 

Croix ( La ), b. c"° de Saint-Aubiu-de-Nabirac ( S. Post. ). 

Croix (La), b. c" de Sainl-Geniès (B.). 

Croix (La), b. c" de Saint-Joan-d'Estissac (A. Jud.). 

Croix (La), b. c"° de Saint-Jory-de-Cbalais. 

Choix (La), b. c"° de Saint-l^omain-Nontron (S. Fosl.). 

Croix (La), b. c"* de Sainte-Sabine (S. Post.). 

Croix (La), c" de Saint-Sauveur. — Maynam. de l.a 
Crox, i45o(Liv. N. 49). 

Croix (La), b. et m'° sur la Lisone, c°' de Saint-Sé- 
bastien. — Mayn. de Criice. 1490 (0. S. J.). 

Croix (La),!!, c"' de Saint-Sernin-de-l'Herm (B.). 

Croix(La), c"' de Sourzac. — Plalm de Cruee, \',U-j 
{Olim, V. 3. Lesp. 78). 

Croix (La), b.c"' de Terrasson (S. Post.). 

Cnoix (La), b. c°' de Veyrines-Sainte-,\lvère. — Tm. 
de Perranonge ou Moulin de la Croix, 1669 (Acte 
not.). 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGiNE. 



93 



Croix (Lus Tbois), lieu-dit, c"' de Couse (sect. A, 39, 

4o, Iti). 
Cnou (Les Tnois), carrefour, liinile entre les c"" de 

Feslalens, de Saint-I'rival et «le Cuiiionl ( B.). 
Gnou (Les Tnois), carrefour, c" de Lanquais. — Au- 
trement la MdlaitJerie , 17j5 (lerr. de Lanquais). 
Cnoix (Piï-BE-i.A-), 11. c" de Brassac (S. Post.). — 

Maynain. de la Crox, i4â8 (inv. de Lanmary). 
CBOix(QiATBE-),lieu, lénem. du Roquai, c"' de Mool- 

madalès. 
Cnou-BEBTï (La), li. c" de Périj;ucux (S. PosU). 
Cnon-BunciiE (L.v), m. c"' de Moneslier (S. Post.). 
Cboh-Blanciie (La), ferme, c" de Moiipazier (S. 

Post.). 
Cboix-Blam:iie (Li), II. c" de Monsec (S. Post.). 
Cboix-Blancue ( La ) , communal , c°' de Salnt-Fronl- 

de-Pradoux (cad.). 
Cnoix-BLANciiE (La), 11. c°* de Singleyrac (S. Posl.). 
Cboix-Boibdiébe (La), h. c°* de Sengeyrac. 
Cboix-Chabboi,, lieu-dit, c°' de Coulures. 
Cnoix-CiiEvnoL, éc. c°' de Coulures. 
Cboix-d'Alom, 11. c" de Proissans (S. Post.). 
Cboix-d'Ai.ou, m. isolée, c" de Sarlat (S. Post.). 
Cboh-d*,\bboizk (La), b. c" de Beauroiie. — Crux 

lltrhosa (cari, de Cliancelade). — Croix llirbouze 

(B.)- 
Cboix-d'Aibet, lieu-dit, c°' de Saint-Crepin-dc-Sali- 

gnac (A. Jud.). 
Cboii-de-Babéges, lieu-dit, c" île Lanquais. — 1G77 

( tcrr. de Lanquais). 
Cboi\-de-BabÉ(,i;s ( La ) , li. c°" de Sainl-Aslicr ( A. Jud.). 
Cboix-de-Basqie (La), éc. c"' deCalès(A. Jiid.). 
Cnoix-DE-BtAipi;! (La), Ii. c" de Brantôme ( B.). 
Cboix-de-Bebville, m. isolée, c" de Roiiqiielte-Eyinet 

(S. Post.). 
Croix de Blancharel, c" de Cliam|iscvinel, ainlessiis 

de Beaupuy. — CVi(.r del Danchaicl, laSlî (limite 

de la jurid. de Périgucux ). 
Croix-de-Boèze, m. isolée, c"" d'Ales (S. Post.). 
Cboix-de-Bobd, 11. c"" de Roui|ueltc-Eymel (S. Post.). 
Croix de Cabbul, bourg de Saint-Pompon. — i-j^ih 

(lerr. de Saint-Pompon). 
Cboix de Camac, c°' de Couse. — 1709 (Reconn.). 
Cboix de CorsE, près Sainte-Croix, c'° de Beaumonl. 
Cboix-de-Doirdeaud, frirlic, c°° de Sainl-Martin-dt- 

(jurson (A. Jud.). 
Cboix-de-Fai:re, éc. c" d'Agonac (B.). 
Cboix-dk-Faïb, lieu-dit, terre, c°'deMinzac (A. Jud.). 
Cnou DE Fer , c"' de Manzac ou de Neuvic. — Crotz dil 

Fer, Crux del Fer. la Cros del Fer, liSi (Dives. t, 

i5o). 
Croix-de-Frape, ér. c°' de Villamblard (B.). 



Croix de Fbohestal? c" de Nolre-Dame-de-Saniliac. 

— Crux de FromeiUats , limites de la juridiction de 
Périgueux (il II' siècle, reg. de la Charité). — Espi- 
lal de la Crotz deux Frotiienlals , i-Saa (cart. de 
Cbancelade). 

Cboix-ue-la-Boze, éc. c°' d'Anesse (lî.). 
Ciioi-X-UE-LA-CoriE ou Fobt-de-Bez, taillis, c" de Saint- 

Gery (A. Jud.). 
Croix de la Dot elle (La), c'" de Marsalès (A. Jud.). 
Croix-de-la-Doi ELLE ( La ) , maisou , c"° de .Molières (S. 

Post.). 
Cboix-de-la-Gbèze, h. c°° de Cussac (S. Post.). 
CRoix-DE-LA-GBèzE, 111. isoléc , c°' de Farges(S. Post.). 
Croix de la Lande, c°* de Mensignar. — Crux de ta 

Laiida, i48o (Lesp. 88, :!.'>). 
Croix-de-la-Lande, taillis n" 'i.'ig, c°' de Sainle-Foy- 

de-Longa (A. Jud.). 
Croix-de-la-Malai.darie, lieu-dit, c"° de Bergerac. — 

Al leuech de La Cro» de la Malaudaria , i '17^ (''<^f)- 

de riiotel de ville, la Garitat). 
Croix-de-la-Malaidabie, lieii-<lit, c"" du Bugue. — 

Tenemen de La Crolz delà Malaudaria, i/iS/i (Liv. 

.\of.). 
Cboix de Lanoric, c"' de Boulazac (Périg. Uénom. an 

xiï' siècle). 
Cboix de la Pacade (La), c"' de Bayac. — Criuc de la 

Parada, i4o.^ (arcli. de Bayac), une des liiiiiles 

de la par. de Bayac. 
Croix-de-la-Palme (La), taillis, c"* d'Urval (A. Jud.). 

— CriiJ" de la Palma aupra (it'imi Merdirr, i58.") 
(arrh. de la Gir. Belvez). 

Croix-de-la-Peïbe, c°' de Banenil, lénement. — 1727 
(.\ot. de .Moul. n' 89). 

Cboix de la Peïbe, dans la ville de Pc'rigiieiix. — La 
Crolz Peira, Crut Peira dejors la porta de lui Aj;u- 
lliariat (xiii° siècle, rog. de la Cliarilé). 

Croix-de-la-Peïbe, b. c" de Prats-de-tlarlux (S.Post.). 

Croix de la Potence, aux quatre chemins, sur le che- 
min de .Monlmadalès,c°'deFaux. — 1776 (arpent.). 

Cboix-de-Lastrade, m. isolée, c°* de Saint -Cyr-lez- 
Clianipagne (S. Post.). 

Croix-»ei.-de-Bas, parcelle, c' de Lanquais, à la li- 
mite de celle de Faux (sect. C, G82). 

Cboix-de-l'Obadour (La), éc. c"° de la Boissière-d'Aris 
(A. Jud.). 

CBOi.x-DE-Mt\AiD, lieu, c'*de.Sainl-Julicn-de-Cronq)Se. 

Cboix-de-Mbbbait (La), b. c°' de Saint-Julien-de- 
Cremp.se (Anliq. de Vésone). — Menaud {S. Post.). 

Cboix de PbecegeïbalÎ c"' de .Mensignac. — Crux Pre- 
ce[;eyraU, i46o (Périg. M- H. Iii, 7). 

Cboix de Pilho? c"° de .Manzac. — Crux de l'ilho, 
ii7.î (Dives, I, iq5). — Confioiitail à Carleyret. 



9i 



DEPAIiTEMEM DE LA DOI'.DOGNE. 



Cboi\ de Rampaiit (La), dijp. de ia c'" d'Azerat. 
Cnoix DE Roi;bï, c'" de Sainl-Marlin-des-Conibos (A. 

Jud.)- 
Cnojx-DE-RicuAno, ce. <:'" de Roufll(;nac-Montignac. 
Ciioix-de-Saime-A.n^e, lieii-dil, c'" de Cadouin (cad.). 
Choix de Satme-Valéiiie, c"" de Ber,'îerac. — La Crotz 

de Santa Valerio; iliof) (Liv. N.). 
Cf>oix-DE-SAi.\T-JEA-\, 11. c"' de Boiirgnac (A. Jud.). 
Ceoix-de-Saim-Jean, lieu-dit, c"' de Cabans (cad.). 
Croix-de-.Saint-Mabti\ (La), li. c" du Coux. — Crii.i- 

Sancii Maiiitii, ii03 (aicli. de la Gir. Bi/;ai'oque: 

Icrr. de l'arcliev. 298). 
Cnoix DE Salle, t"° de Saiiit-Lt'on-sur-Vézùre (B.). 
Croix-de-Sai:iiiol, iieu-dit, près du bourg d'Eglise- 

Neuve-Villamblard. — 172g (Acle not.). 
Ckoix des Cocrmiadx, à la devise du chemin de Ga- 

billon à Bauzens cl à Sargeac (terr. de Vaudre). 
Cboix des Fr.Èr.Es , sur une place de Belvcz. — Les frères 

prêcheurs y furent étabbs en iSai. 
Cboix-des-.Mimebs (La), terre n° i2i3, c"" do Mo- 

iières (A. Jud.). 
CROix-n"E.spiT, h. c" de Sarlat (S. Post. ). 
Cboix des Qlartiebs?c°' de Grignol. — Crux de Qixar- 

tmis, 19A3 (lim. de la jurid. de Périgueux). 
Croix d'Estable, c™ de Bersac-Bcauregard. — La 

Crotz Destable, liGa (0. S. J.), sur le chemin de 

Brives à Périguenx. 
Cboix-des-Tibadolïbes (La), h. c"° de Savignac-de- 

Miremont (S. Post.). 
Croix DES Trois-Bobnes, croix plantée à la séparation 

des trois c°" de Pezul, de Paunac et de Sainte- 

Alïère (B.). 
Croix de Toubï ou des Gbauilles, c"" de la iMonzie- 

Montastruc (A. Jud.). 
Croix d'Olivet (La), c" de Neuvic. — Crux d'Olivet, 

i48o (Dives, 1, i56). 
Cboix-dl-Bost, h. c°° de ("liarupagne- Fontaine (S. 

Post.). 
Cboix-di! Uic, h. c"° de Périgueux (S. Post.). — Ci-iix 

del Duc (anc. dénoin. au siv' siècle). 
CROix-DuGUEr (La), h. c" de Peyrillac (A. Jud.). 
Croix-db-Laqbet, m. isolée, c°° de Molières (S. Post.). 
Croix du MoDELLonT, c°° de Sainle-Aulaye (B.). 
Croix-du-Péage (La), lieu-dit, près de la place Saint- 
Front, c°' de Vie (cad.). 
Croix-Febmebie, h. c"' de Sainl-Jory-de-Chalais (S. 

Post. ). 
Cboix-Febbade (La), h. c""de Trélissac. — Crux Fer- 

rala (dénom. au xiv' siècle). 
Cboix-IMartre, heu-dit, c°' de Saint-Louis (cad.). 
Cboix-Meble, h. c™ de Savignac-le-Drier (S. Post.). 
Croix-Miguel, lieu, c™ de Proissans. 



Caoix-Mo>Dnijx ou Comeïmies, 1i.c"° de Périgueux (A. 

Jud.). 
Croix .\otre-Daïie, c" de Grignol. — Crux Aostr(e 

DnmiP, lôa.'i (Lesp. Ci). 
Croix-Nugoet (La), h. c"° de Prois.sans (S. Post.). 
Croix-Perdce, lieu-dit, c" de Couse (sect. A. 55i à 

Ggr,). 
Cboix-Petre (La), h. c"° d'Ajal-Thenon (S. Post.). — 

La Crini Pt'ifre. 
Cboix-Peïbe (La), lieu, c" de Boulazac. 
Croix-Peibe (La), b. c" de Mencsplot (S. Post.). 
Croix Peïbe (La), c"° de Montferrand. — Crux de ta 

Peiirn, 1 iâg (arch. de la Gir. Behez 1. 
Croix Peïbe (La), c°* de Mortemarl. — Cnix Peijra, 

i4o9(0. S. J.). 
Croix-Peïre (La), m. isolée, c"" de Sainle-Orse (S. 

Post.). 
Cboix-Peïbe (La), h. c" de Saint-Germain-du-Sa- 

lembre. 
Croix-Petbe (La), h. c" de Saint-Léon-sur-1'lllc 

(S. Post.). 
Croix-Peybe (La), h. c"° de Vallereuil (S. Post. ). 
Croix-Begime, taillis, c"" de Bouillac (A. Jud.). 
Cboix-Saint-Blaise, terre, c"' de Rampieux (A. Jud.). 
Crompe(La), h. c" de Cabans (B.). 
Cro.narzen, lieu-dit, c°° de Bassillac (cad.). 
Cropte ( [)evam la), friche n° 1 7/1 , c°° de Sainte-Foy- 

de-Longa(A. Jud.). 
Cropte (La), c"° d'Ajal, i5o3 (Méui. d'Alhiel). — 

Ancien repaire noble , aulremcnl dit /»)•' de la Mathc 

(Généal. de la Cropte. Lesp.). 
Cropte (La), domaine compris dans la terre de Salle- 
gourde, c°° de Marsac (S. Post.). 
Cropte (La), ra'° sur Pille, près de Mussidan. — La 

Crothe, ih'^h (inv. du Puy-Saint-Astier). 
Cbopte (La), c"°, c°" de Vern. — La Cropta (pouiilé 

du xiii° siècle). 
Cros (Le), caverne, c" de Dôme. — Lo Crona lencho, 

caverne dans le rocher, du côté qui surplombe sur 

la rivière, à (io pieds au-dessus du sol. C'est par là 

que Vivansprit Dôme, le 25 oclobie i588. 
Gros (LE),m'^ c" de Moutagnac-la-Crempse. — i65o 

(Acte not.). 
Cbos (Le), h. c"'de Plazac(A. Jud.). 
Cros (Le), h. c°' de Preyssat. — 17X3 (Acte uol.). 
Cros (Le), dom. c"de Sainli:'-Mnrie-dc-Çliigiiac(B.J. 
Cros (Le), h. c°' de Sainte-ï\Iundane (B.). 
Cros(Le), c°° de Villamblard. — Lo Cros d' Albarocha , 

ili-ji (Divos, I, 72). 
Cros (Les), c°* de la Monzie. — Lieu des Cros ou 

Saint-Georges, far. delà Monzie, 1776 (Acle not. ). 
CBOs-CHAPEyRoux, h. c°' de Vaunac(cad.). 



UEPARTEVIENT DE LA DOlUlOGNE. 



95 



Cnos-DE-Loup-GAnou , lerre, c" de Tréniolac, sect. E, 
n° 112 (A. Jud.)- 

Cros-de-Momugsac (Le), c" de Montaignac-d'Aube- 
roche. 

Ane. rcp. noble ayant haute justice sur Saint-An- 
loine et Limeyrac en partie, 17C0 (Alm. de Guy.). 

(^ros-Magsos (GnoTTE ue), près des Eyzies, c" de 
Tayac; déjà célèbre par la découverte qui y a été 
faite de cinq squelettes entiers dont l'étude a permis, 
pour la première fois, de déterminer le caractère 
anatomique de la race qui liabilait sur les bords de 
la Véîère aux temps préhistoriques. 

Celte grotte est constituée par un banc de cal- 
caire crétacé (|ui s'avance horizontalement de 8 mètres 
en surplomb, avec une épaisseur de 5 mètres, sur 
une étendue d'environ 1 7 mètres. Eu creusant le sol 
pour établir bs fondations d'un pilier de soutène- 
ment destine à assurer la solidité de la voi)le de 
l'abri, on a constaté la succession de quatre couches 
noirâtres de foyers superposés, dont la plus infé- 
rieure renfermait une défense d'éléplianl ; ces couches 
contiennent des charbons, des ossements brisés, 
brûlés et travaillés, des silex taillés suivant divers 
types, des Dèchcs en os, mais aucune barbelée, des 
amul.ttes, marques de chasse, etc. Les squelettes 
étaient au fond et rapprochés dans un rayon de 
i^.Go. — Celle grotte, située à 880 mètres N. 0. 
du village des Eyzies et à i3o mètres S. E. de la 
station du rhemio de fer, est élevée de 1 5 mètres 
au-dessus du niveau de la Vézère et à 177 mètres 
de distance de la rive; elle a été découverte et dé- 
blayée en 1868. (Rapports de MM. Pruner-Bey et 
Louis Larlel. ) 

Cbosi.ie (La)? c"' du Ijugue. — A'emu» d» la Crozana , 
i485 (Liv. i\of. p. ai). 

('•iio$e(La). c°' de Bourrou. — Las Crozwi , 1 629 (Acte 
not.). 

CnosE (La), c", c'" du Buguc. — E. Crosac? (cart. 
du Bugtie). — La Crosa, iMib (Liv. Nof 53). 

Chose (La), h. c"' de Cours-de-Piles (B.). 

CnosE (La), h. c" d'Eyhac. — i,to3 (Mém. d'Albrel;. 

Cbose (La), c"' de Grignol. — La Croza, i3()ô 
( Lcsp. ). — Podium de la Crota , i ûgg ( Dives , a , 4 6 ). 

Cnos8(LA), b. c'" de Léguillac-de-Cercle (B.). 

CnosE (LA),c°"de Limcuil. — Maynam. de La Croza , 
i453(Liv. Nof. 10). 

Crose (La), b. c"' de Mauzens. — Manaus de la Crota, 
i'i63 (arrh. delà Gir. Bigaroquc). 

CnosE (La), h. c"" de Mcnsignac. 

Crose (La), h. c" de Alillac-Nontron (S. Posl.). 

Chose (La ) , liiiliis, c°' de Saint-Germain-dcs-Prés ( A. 
Jud.). 



Chose (La), c°' de Saint-Meard-de-Drone. — Maijm de 

La Croze, lijai (cli. Mourcin). 
Crose (La), h. c"' de Saint-Paul-la-Boehe. .Auc. 

rcp. noble. 
Chose ( La ) , h. c" de Saint-Priest-les-Fougères. — Ane. 

rep. noble. 
Chose (La), c"" de Saiul-Victor oude la Force (foutes 

les deux portant autrefois le nom de Saint-Viclor 

dans les actes latins). — Boi-daria de La Crozn, 

i38o(Périg. M. IL 4i, i). 
CaosE (La), éc. c°* de Savignar-les-Eglises (B.). 
Crosc (La), c"" de Valeuil. — Temmtia de La Crosa. 

laCC (Lesp. 58, Homm.). 
Cboses (Les), lieu-dit, c"* de CladecU (cad.). 
Crosette (La)? c"' de Saint-.\mand-de-liel\ez. — 

i4G2 (arcli. delà Gir. Belvez). 
Crosml, m'°, c"' de Marsac, 1181. — Mulendinum de 

Crosiiit (cart. de Cliancelade). 
Crosparic, h. c°' de Grun. — tliMi (Dives). 
CROssi(LA)? c" de Mensigiiac. — La Croisa, i48o 

(Lcsp. 83). — La Cro«s(?(B.). 
Cnoucu ? friche, c°* de Vern. — Jorio apelat tau Critcli . 

i3o9 (Périg. M. II. 4i,C«). 
Croiciiiriis (Las), h. c"' de Sengeyrac (A. Jud. 1. 
(JBoiciiAiD, dom. c"" do Coulouiiieix (A. Jud.). 
CnouLAvDE (La), beu-dit, c"" d'Urval (oad.). 
Choi'quat(L8), lieu-dit, c'"'deVillamblard, au village 

deGauteyrie, 162.') (Actenol.). 
Cholssou, h. c" de Thenon (A. Jud.). 
Croix, h. c°" de Bergerac. — Crouch, 1677 (Acte not.) 
Croi:zek, dom. c°* de Bassillac (B.). 
Croizet, c" de Sendi-ieux. — .\utrement/rtA'oii/»aré</( 

ou la Vioule, 1G99 (Acte noi.). 
Croczilladas (Las), terre à ColoDges, c°' de Génis 

(A. Jud.). 
CngiJZiLLE ( La ) , taill. c"' de Pcyzac-do-Moiilig[iac ( A. J . ;. 
Crol-zille (Li), b. c°" de Tourloyrac (A. Jud.). 
CnouziLLES (LEs),b. c"" de Dôme. 
CnouziLLOD (Lon), nom perdu, au Mayne, c°* de Lan- 

quais, 1G08 (Not. de Lanquais). 
CooïE, h. c°* de Champeaux. 
Crlbidocr (Le), ce. c°' de Salignac (B.). 
CniJCAu, h. c" de Mauzons (lo Buguc). 
Crigélie (La), li.c'"(le Lembras. — 1726 (Acte nol.j. 
CnuZET (Le), ruiss. aflluent do l'Ille, dont la source 

est à Font-dc-Lauche, c"' de Léguillac. 
CcBAs , sect. de la c"* de Cbervcix. — MnnaH. de Cubis . 

ia63 (Bull, du Limousin, ft). — Cubasium, \hii 

(Lesp. 3, Fonlcvraud). 

Patron : saint Jean-Baptiste et sainte Catherine: 

coll. l'évèque. 

Lo prieuré conventuel des religieuses de Cubas 



96 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



dépendail do Fonlcvraiid, et la paroisse, de i'abbaye 

de Saint-Amand-de-Coly. 
CcBEiET, 11. c"' de la Cliapelle-Gonaguel (A. Jud.). 
Cubes (Roc de), c"° de la Canéda. — La Rocqua de 

Cubas, liôi (0. S. J. laCancda). Il apparlenail à 

la commanderie. 
CucjAT, c"', c°° de Savi(jnac-les-Eglises. — Ciipzac 

(pouillé dn xiii° siècle). — Culizacuni, i365 (Lesp. 

88, ChAlell.). — C»/.:flf, 1.382 (P. V. M.). — Ctijat. 
Voc. Sainte-Marie et Saint-Rocli; cullat. l'abbé de 

Cbancelade, à qui l'église avait été donnée en 1 135 

par l'abbé de Moissac. 

Ane. rep. noble, ayant haute justice sur Cubjat 

en 1760 (Alm. de Guy.). 
CuEZ.iT, h. c°° de Paussac (B.). 

CuGATs (Les), b. c°' de Saint-Antoine, c°° de Vé- 
lines (S. Post.). — Maimis del Cugal, l'jgi (terr. 

de Montravel, 5). 
CoGET (Le). — Voy. Chemin des Cugets. 
Cdgnac, c°' de Cabans. — Cunacnm, 11 /jf) (cart. de 

Cadouin). — Cimhac, i^jGo (Belvez). — Ctmiat 

(cart. du Bugue). 

Ane. rep. noble dont relevaient Cugnac, Bouillac 

et la Salvetat. 
Cognac, c°° de Sainte-Sabine. — Castrian de Cimhac, 

1278 (Homni. de Marg. de Turennc, Jnstel.). — 

CiDihncum, 1.367 (bulle de Jean XXII). 
Ane. rep. noble; détrnil. 
CuGUET, c°° de la Bacbelerie. — Boidaria de Ctiguel, 

i?i77 (Généal. de Rastignac). 
CumiADOB» (Le), h. c°° de Saint-Cyr-lez-Cbampagne 

•(S. Post.). 
Cula-Mauhancie? près d'Andrivaux. — Lr>c. voc. Cula 

Maut-nnria, 1878 (Rec. O.S. J.). 
.CuLAPCiUE? c°' de Trélis.sac. — Maiisus de la Ctdap- 

chin, i35o (cil. Mourcin). 
Cul-de-Pey, miss, qui se jette dans la Drone à Ville- 

toureix (B.). 
CuLEix, h. c" d'.\udrix ( A. Jud.). 
C01.BIEÏRE (La), c"'deManzac. — Mann.de Cidliieyria, 

i458 (Lesp. Homm. aucbap. de Saint-Front). 
CtiLHiETBE (La), c°"de la Monzie-Monlaslruc. — Masiis 

de la Cidhaijria (Liv. N.). — Tciieiii. de la Cnl- 

hieyre, i665 (Acte noi.). 
CuLiEB, lieu, c°° de Boisse. 
CuMOM, h. c" du Bugue (B.). 
Cumont"?c"" deSainte-Abère. — MasdeCucMun, 1297 

(arch. de Sainte- Alvère). 
CuMOKT, c", c°° de Sainte-Aulaye. — CulmonI , M-jft 

(union aucbap. de Saint-Front). — Caj;mo>U, i389 

(P. V. M.). — Cupmon (pane, de l'év.). — Cutmon, 

1.559 ("-'l' Mourcin). — Cumond. 1760. 



Patron : saint Pierre ; coll. le cbap. d'Aubeterre. 
Ane. rep. noble, ayant haute justice sur Cumont, 

1760 (AIra. de Guy.). 
CuMiGE (La), terre, c°' dePressignac (cad.). 
CoNÉGEs, c°% c°° de Sigoulès. — Quinoghmi, i365 

(cbâtell. de Puy-Guilhem, Lesp. 88). — Cunerin , 

i55'j (pane, de l'évèclié). 

Patron: saint Louis; coll. l'évéque. 
CcNNACCM? l'une des stations de la voie romaine d',\u- 

gustoriluni à Burdigala (carte de Peutinger) : Vo- 

sunna, Cnnnuco, Corterate, Varaledo, Burdigala. 

Il ne sub.siste aucun vestige certain de cette voie 

sur le territoire pétrocorien. 

Cxmnacum est Saint-Vincent-de-Connezac pour 

d'Anville et Walckenaer; il est placé à Neuvic, en 

face du gué du Chalard, par le colonel Lapie ( Ann. 

des Antiq. de France, i85o, p. 266) : cette der- 
nière direction avait été donnée dans les Anttq. de 

Vésone, t. II, 289. 
Crqi'ETs (Les), éc. c°' do Bars. 
Ci'BADES (Les), h. c"° de Calviac (.\. Jud.). 
Cure (La), h. c"'^ de Lempzours (S. Post.). 
CunE(PnÉDE la), pré, c°' de Beaussac (A. Jud.). 
Ccbe (PnÉDE la), 11° 670, sect. F, c°° de Sainl-Félix- 

la-Linde (A. Jud.). 
Ccnii (Pré du), pré, c"" de Saint-Germain-des-Prés 

(A. Jud.). 
CuRE-BouRSE, b. c"' de Parcoiil (B.). 
CuRE-BuissoN, b. c" de Vieux-Mareuil (B.). 
CuRGUÉTiE (La), h. c°' de Lembras (A. Jud.). 
CuRMOMT, b. c°° de Sainte-Marie-de-Frugie (B.). 
CuRMOKT, h. c" de Saint-Paul-la-Roche (S. Post.). 
Cu.sAc? c"' de Montplaisant. — Mai/ne app. Cusar, 

i/i6a (arch. de la Gir. Belvez). 
CrsE, ruisseau qui passe à Sarlat. — Biens de Casa. 

ih(fi (O.S. J. liasseï, la Canéda). 
Clseleix (Le), éc. c"' de la Cbapelle-Gonaguet (B.). 
CrssAc, c"', c°° de Cadouin. — Saiiclus Petriis de Cu- 

tiaco, iitis (Saint-Cybard, Charente). — Cussae, 

1281 ( Lesp. arch. de Cadouin ). — Cussaemii , 1 365 

(Lesp. 88,Cbât. deBadefol). 

Patron : saint Pierre; coll. le prévôt de Trémolar. 
CussAc, h. c" de Badefol-d'Ans (S. Post.). 
CussAc, c"' do Saint-Germain et Mons. — Cassacuai 

(L. Noir, /12). 
Ane. rep. noble. 
CrssAT, ruisseau qui se jette dans l'Elle à Cataly, c"' de 

Villac. 
Ct'ssi>' , h. c" de Saint-Pierre-de-Frugie (S. Post.). 
Cussome(La Grakde et lA Petite), h. c°' de Cumont 

(B.). 
CuzoB.v (Le), m. isolée, c"" de Montmarvès (S. Post.). 



l)^:l^\RTt:ME^T de la dordogne. 



97 



D 



Dadi.nou , h. c" de Fleiirac. 

Daglan, c°', c" (le Doinc. — Sauclus Mmliiius de Da- 
gt'iiiio (coll. de Jeun XXll). — As»isiw in cafiile 
j)onti» de Daglanio , l'iSg (Lesp. lô). — Dagland , 
\-liU (terr. de Sainl-I'onipon ). 

Voc. Sainl-.VIarliii et Saint-I.oiiis; roll. l'cvrcpie. 
— Siège d'iiiiarcliiprèlré qui, avant le su' siècle, 
se nooimait Aiihip. de Castro nuvo; i6 par. ou ilia- 
pelles, i/'io (carte de Samson) : lioU7.ic, (iauipa- 
(;nac-le7.-Queit)', Caslelnau , Caudun , t.i^iac, Dajjlan , 
Dome,tjaulejac,(jaumier, chapelle deNolre-Dame- 
de-Bcdeau, Sainl-Cirxi, Sainl-Jiilien, Saint-Martial, 
Saint-Pompon, Sainl-Cybranet, \eyrines. 

Daci'e (GnA>D et Petit), li. c" d'Alur. 

Daillc, h. c"° de Preyssac. — Mausus de Didlia , i3;>o 
(cil. Mourcin). - Daithe, tltcfij ( Agnnac, Lesp.). 

l).iii.LK (Pf.ïnE-), h. c"' de Beaiire(;ard-TeiTa.sson (S. 
Post.). 

1)al»(Le), 11. c'" deSainl-Roinaiii-Tliiviers (S. Post.). 

Ualiré, éc. c°'d(.' Uoiivillc (B.). 

Dalukira? c°' de Trélissac. — May. de Dainiyva, 
iSqo (cil. Mourcin). 

I)alo\, anc. forêt sur les confins du P('ri(;onl et du 
l.imaiisin. — .^(»Hl^/^ quod Daloniitm vocatui; i i i 'i 
(Gall. Clir. alil). de Dalon). 

Dalon, ruisseau <pii se jette dans l'Auvezère près du 
moulin de (iiiimalel, c" d',\nlliiac. 

Dalon, li. c"' de Sainic-Trie (S. Post.). — Anc. aldi. 
0. S. B. Elle appartenait au diocèse de Limoges 
et non à celui de Périgiieux. — Dalonimn (cart. de 
Dalon). — B. Maria de Daloii , i i bti {ibid. ). 

Dalon (Ciiamp-de-), li. c"' de la Ki'uillade (S. Posl.). 

Dalot, 11. c" de Sainl-Serninde-Lerm (B.). 

Damaise (La), li. c" de Pluviers (S. Posl.). 

Dame (Bois de la), liois, c"' de Caslelnau. — Luii ho» 
de lo Daiiio, lo Qniinbo de h Damo (Documents sur 
la ville de Domc, p. 7a). — \emua de la> Damas, 
■ja mars iSâo (ihid. p. 2 3). 

Dame (Bois de la), c"*de Lcnqiiais. 

Dame (Ciiàieai: di: la), bruyère n° /loo, c"* de Can- 
tillnc(A.Jud.). 

Dame (Combe de la), lieu-dit, c"' de Proissans (cad.). 

Damlt, II. c°° de Moniraiicon (B.). 

1)a\dilio\e, lieu-dil, c" de Len(|uais (terr. de Lenq.). 

Da.ve, éc. c"' de Brantôme (B.). 

DAVEvnADE(LA),éc. c" de Journiac (B.). 

Danèze, lieu-dil, c'^de Sainl-Léoii-sur-rille(A. Jud.). 

Dordogne. 



DA^oou, 11. c"° de Bassillac ( Cass. ). 

Damsie (La)? c" de Grignol. — Mai/nuiu. de la Da- 

nisio, iu2o(Divcs, g'' K.). 
Dantois, h. c"* d'Alas-de-Berliiguières (B.). 
Daiidaliès? c"" de la Cliapelle-Faiiclier. — Mayii. de 

Dardalih, i5i8 (0. S. J.). 
Dards (Hait el Bas), li. c°' de Sainl-Julien-Eyniol. 
Dac, c"° de HoulTigiiac. — Dus. 1739 (.\cle iiot.). 

Anc. rep. noble. 
Daidevie, II. c" de Païayac (B.). — Mansiis de la 

DauJeeia, i.>29 (fabr. dePazayac). 
Daidie (La ) , b. c" de Sainl-Lauienl-du-Maiioire ( B.). 
DAiDiÈnE, 11. c" de Saiiit-A([uiliii(lî.). 
Daidis (Les), éc. c"° de Monl-Caret (A. Jud.). 
Daioe (La), h. c"' de (iniii (B.). — Ladaiige, ilU/i 

( Acie noi. ). 
Daime (La), c"' de Meuvic. — ISurdaria delà Daxnia. 

1 387 ( Lesp. S '1 , n° Sa ). 
Daimès (A), bois, c"' de Villerianche-di'-Belvez (A. 

Jud.). 
Dai.vies (Les), b. c" de Sanillac. 
DAiPiiiKAniR (La), lieu au village de Keiiis, c" de 

."^aiiit-Aubin (lerr. de Lenqiiais). 
Daii'imve (L»), terre, c" de Lolmc(A. Jud.). 
DviiiADE (La), c"" de Périgueux. — Voy. Sai.vte- 

MaIIIE-DE-LA-DaI RADE. 

Dai iiADK (La), c" de Saint-Jean-d'Eslissic (S. PosL ). 

— La Ihnraile, 1672 (NoI. de Vill.j. 
Dalhadie (La), anc. fief, cbàlell. de Montignac-sur- 

Vézère. — LaDoradie, i.'i'ii (arcb. de Pi'rigueiix , 

Homm.). 
Dairadoii (Le), h. c°' de lirivcs. 
Dai «ANSE? b. c"' de Tayac. — 1 ''<)'' (Lesp. G")). 
Dai RAT (Le), b. c"" de la Motti^-Monlravcl. — Dmvi 

(B.). 
Dai RiAc, anc. nom du coteau sur lequel est siUn! Sainl- 

Avit-Si'nieur. — Mons de Duurmco (Breviarium 

Petracb. in fest. Sancti Aviti Sen.). 
Davalant, lieu-dit, c" de Saint-.Astier. — M. de luit 

[luvalan sive de Lacoste, l 'iCa (inv. du Puy-Sainl- 

Aslier). 
Davalant (Le Vieux-), lieu-dit, c" de Saint-Micbel- 

l'Ecbise (cad.). 
Davisie (La), c"" de Belvez, i.'xja (Acliat de Mar- 

quésie). — Anc. lénement. 
Davardies (Les), b. c°' de SaiTJizac (B.). 
DiïBTs (Les), b. c™ de Lembras. 

i3 



98 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Defeix (Lac du), c" de Campsegret. — 1790 (Acie 

110t.). 
Defeix (Le), lieu-dit, c" de Saint-Je<in-d(_'-Ci)le. — 

Defiiy (cad.). 
Defeix (Le),c"' de Sainl-Pii rre-de-Chignac. — Téne- 

nienl appelé ancieiineiiient le Difeix, et oîi sont à 

présent le village de Carpoces, partie de Dronlhel, 



rmich. 



737 (Roconn. dn 



et le bois appelle' Bp- 

(énem. de Fayard). 
Defeix (Le), lien-dil, c'"' de Siorac (cad.). 
Defès (Lac de), taillis, c"" d'Urval (cad.). 
Uefès (Le), c" d'Auriac. — Mwis. del Dejfes , 1/171 

(Généal. de Rastignac). 
Defès (Le), lieu, c" de la Bacheleric. 
Defiîs (Le), un des cantons de la foret de la Bessède. 

— Drfry (Acte noi. ). 

Deeès (Le), c" de la Chapelle-Fauclier. — Mws dit lo 
Defeis iIp Pmjmnrtin , l46o (<1. S. J.). 

Defès ( Le) , bois, c'"' de Len(|ua!s. - Nnnns tlcl Dojjes , 
DOC. In bon Fiirzen , l'iy;) (coll. de l.enq. Confronta- 
tions du nias des Pailloles). 

Depès (Le), taillis, c'"' de Manzac. — l^^efi'y <"> Pont 
du Loup (A. Jud.). 

Defès, c"" de Morteniar. — Lo Dpjfès di- ta (lalhnrdia. 
lioi) (0. S. J.). — Lo Dejvs aire la tomba IMoiidii 
(<bid.). 

Defès (Le), lieu-dit- c"° de .Saint-Amand-de-Villadeix. 

— Nenms sive DcJJh/s , 1/17/1 (ch. Mourcin). 
Defès (Le), lieu-dit, c" de Saint-Félix-de-Villadei\. 

— La Briasse on Deffeijc, i(i56 (Acte not. ). 
Defès (Le), h. c"' de Sainte-Foy-de-Longa. — De- 

faix (A. Jud.). — Dcpij (ibid.). 
Defès (Le), bois, c"' de Saint-Gennain-et-Mons. — 

Np»ms di'l Dfffex, l 'i.').') (coll. de Lemp). 

Les fonrclies patibulaires du seigneur étaient 

dans ce bois. 
Defès (Le), bois, c'" de Sainl-tiéry — • Netnns vora- 

liim h Defès (Périg. M. 11. il, (i). 
Defès (Le), bois, c"' de Villamblard. — Nemus sive 

Dejfes , 1 39g (ch. Mourcin). 
Dejou (Le)'?c"'' de Mauzens-Miretnont. — Maiisus del 

Dejoii , 1 280 ( (laignères, MirenionI ). 
Delfinal, éc. c"" de Dorae ( B.). 
Demaiuas (Las), terre, c"° de (îranges-Hautefort ( \. 

Jud.). 
Demarie (La), anc. fief, chàtell. d'Auberoche (Pau ). 
Demarie (I-a), c"" de Cberval. — May», de la Deyaui- 

tin, l'id'i (0. S. J. terr. de Soulet). — Las Dey- 

tiiarias, xvii' siècle (0. S. J.). 
Demaiiie (La), h. c°° de Roullignac, — Doinns de In 

Demariu , 1 335 ( Lesp. ). 

Anc. rep. noble (Uomni. à Montignac). 



Demap.ie (La), c'" de Saint-ALayme-de-Pcreyiol. — 

Mayiiain. de la Deymuria. 1 /i.55 (cli. Mourcin). 
Demarie (La), h. c" de .Saint-Médard-de-\lussidau 

(cad.). 
Demoiselle (Combe de la), taillis de cliènes, c'" de 

Valeuil(A.Jud.). 
Denddie (La), h. c°' de Coulaures. 
Dentalie (La), b. c"' de Roulfignac -Montignac (B.). 
Débame (La), lieu-dit, c"" de Villetoureix (cad.). 
Deboc (Le), h. c"' de Neuvic (cad.i — - Le^ Deirols. 

1 r)26 ( Dives, Arrent.). 
Debse (La), h. c"' de Bouzic. 
Désebt (Le), lieu-dit, c"" d'Agonac (cad. ). 
Désebt (Le), lieu-dit, c"" de Bei'gerac. 
Désebt (Le), lieu, c"° du Colondiier. 
Désebt (Le), lieu-dit, c"" d'Kygui'aiide. 
Désebt (Le), h. c™ du Pizou. 
DÉSEnr (Le), broussailles , c°° de Sainte-Fov-de-Longa 

(A. Jud.). 
DÉsERTiKE, Ueu-dil, c°" de Cbassagne (cad.'i. 
Désebtixe, lieu-dit, c"° de Festalens (cad.). 
Desséjolx? c'" des Lèches. — Foret de Dessejonl.r 

(Lesp. 10, chàtell. deMontpont). 
Destregi;ilii, h. c"' de Saiiit-Seruiii-de-Reillac (le 

Bugue). 
Det(Le), chemin. -— Voy. Chemin du Det. 
Deiiba (La)? c"' de iVeuvic. — Pheodum de lo Deara . 

1 /171 (Dives, I, 62). 

Anc. fief, peut-être Théora. 
Deis.aïzexc (La), anc. lief, c"" de Vanxains (arch. t\r 

Pau). 
Deïès (Le), taillis, e" do Paleyrac (cad.). 
l)rTÈs(LE), taillis, c'" de Ribérac (A. Jud.). 
Devès(Le), taillis, e!" de Saint-Avit-Bivière (A..lud.). 
Deviade (La), bois, c"° de Vézac (cad. ). 
Dévigne (La), habit, c'" de Poinporl. 
Dévigve (La), h. c°' de Saint-Martin-des-Combes ( B. ». 
Deïssard (Le), h. c'" de Douzillac. — El Deyssard . 

i/i7C(Dives, I, i/./i). 
DEVssAnns (Les), Heu, c"* de Saint-Severiii-d'Esli.ssar. 
DiAv, c'Me Couloiinieix. — Adian. 1760 (Lesp. Pé- 

riguciix). 

Anc. rep. noble ipii relevait de la ville de Pr^ri- 

giieux. 
DiELisïDOE, tertre, c"° du Coux. — i(io3 (ariii. de 

Bigaro(pie). 
DiGNAc (Le), h. c"° de Combeyranche. — Daudij;iiar . 

1.560 (0. S. J. (.ombeyrancbe). 
Dillebie (La), m. isolée, c"' de .Saint- Aubin -Eyniet 

(S. PosL). 
Dlxesabt ? (■"" d'Exideuil. — Eect. de Dinesnel (pouillc 

du xiii" siècle, archipr. d'Exideuil). 



DÉl'AHTEMKNT I)K LA DORDOGNI-. 



99 



DioDt, secl. «le la c°' de Doissac. — Dicudel (cari.). '] 
DioDÉ? c°' de Sengeyi-ac. — Mniitus Dtjode, i533 j 

(ch. Mourcin, Rec. do Sainl-Oespin). 
OiïEii, h. c°' de Savi{jiiac-le-Uiier (S. Post. ). 
UivES, secl. de la c" de .Matizac. -— Dlw, l'igg. • — 

Lo granu de Divas, iSaô (pap. de M. de Dives). 
DixjiB (GnANCE DB la), maisoti , c" de Bergerac. 
DniiF. (OnA.NGE i)K u), maison, c°' de la Rouquclle- 

E) mel . 
DixME (Sol Dt ). — \ oy. Sol. 
DoATiE (La)? c°' de Monircii. — l,a Doatlia, l'iG- 

(Lesp. 63). 
DoKE (La), ce. t"' de Plazac. 
DoGso.v (Le), II. c"' de Majac. 
Doo.vos (Le), éc. r°' de Négroiides (I!.). 
Doo.vo.N» (Les), li. c" de Boi.iseuil (S. l'osl.). 
DoiBE (La), ni'°, c"' de lleaurogard-liassar. 
Doir.E (La), éc. f" de Villainlilard. — ^hynam. de 

In Doiriu, i3i5(Lcsp. a.")). 
UoissAc, c"", c'° de Ik'lvcz. -- Sanrius llilaiiu^ de 
lloinsae, 1053 ( (iall. Clir. Sarlat). — D'iyelianim , 
i36ô (cliâlcil. ili] IVrig.). — Dutjmicuui , l'A'):'.. — 
Doijssiic, iGao (Méiii. deVivans). 
Voc. Sainl-ililaire; coll. l'évikitie. 
Ane. re|i. nolile, avec juslicc dans Doissac et dans 
Gnvcs, 17(10 (Mm. de Guy.). 
DouAisE (La), II. c" de Plnviirs. — Ane. (lef ifl'v. 

ducliâleaii do Pii'giil. 
Domam.èhk, 11. (■"' de Quinsac. 

DnuK, cli.-l. de tanlon, arroiid. de Sarlal. — La ville 
aclnelle comprend ;• parlies : l'une est autour do 
l'ancien rliàlean assiégé par Simon de Mondorl en 
iai5i l'autre est la hastide construite par Philippe 
le Hardi : 

1° Dorna. lai'i (Cliron. Alhigons. ). — Ctuirum 

de D'iiiia Veli-ri, i:!K3 (ordonn. de Pliilippe le 

• Hardi). — Duine, lii-jli (sceau de Gilbert de Dôme). 

— Domme iieille (Tarde, Hisl. du Sarladait). — 

Ge clii\tcau relev. de l'aliL. de SarlaL 

a" iVi'iii (/(' Doina, i!i8o (vente par Guill. de 
Dôme). — Ciutniiii de Moule l)omœ, 1 aSS (ordonn. 
de Philippe le Hardi). — Dosme. l'.i'iU (collation 
par Benoit XII). 

La chi'ilell. du Mont de Dôme compronait dans sa 
juridiction la ville neuve, Vitrac et Monllort, Da- 
;;lan, Cénac cl Dome-Meillc, FlorimonI, Gaumier, 
Campagnac, la Roipie-fjajac, Bouzic, la Canéda, 
Saint- ^Martial , Gaulegeac et Veyrignac (Chùlell. du 
Périg. Lesp. 88). 

Justice royale ressort, à la sénécli. de Sarlat. 
Cour du Petit-Sceau et ateli(T de monnavago. 
d'or et d'argent dont on ne connaît aucun produit , 



et qui no se prolotigea probalilomenl que peu il'au 
nées au delà du règne de Philippe le Hardi, qui 
l'avait accordé. Un emplacement sur la ruo de la 
liodn portait lo nom de lo Moiicdo. 

Voc. Sainte-Catherine, 136.5 (Losp.). — Prieure 
de l'onlrc de Saiut-Benoil dépendant de l'ahb. do 
Souillac et couvent des Augustins. 

Armes de la ville : un trdube. — Les anciens sei- 
gneurs do Dôme portaient un tourteau sur leur écu. 
DojJE (BoiiiE de), ni. isolée, c" d'AgoMac(S. Post.). 

— Borie Je Ihma alu'ts de Monte Ardito, i/i5o 
(Losp. Agonac). 

DoiiociE? c'^ilo Saint-Pardoui-de-Belvez. — Mans.de 
la Domeiijria, i-'iGa (Belvez, Reg. de Philipparie). 

DoNDiLLAiBE (.\ la), lenv, c"" d'Azerat (A. Jud.). 

Do^E, licti-dil, c" de Sainl-.Michel-de-\ illadei.\. — 
Catniis voc. de la Dona, 1/182 (Lesp. 8'i , n. ■'.&). 
Ane. Ilef (arcli. de Pau). 

Dose? c"' de Sigoulcs. — Locns ijui rue. à ventre de. 
Ihnn, 1117 (ciirl. de Sainte-Mario de Saintes). 

Do\K (Bois de la), taillis, c"" de la Bou(pierie(.\. Jud.). 

Dove (Bois de li). Lois, c"" de Sainl-Jean-d'Eslissac. 

— Boisde la Donne, 167a (.\cle not.). 
DoNEDEviE, lieu-dit, c ' de Sainl-Jcan-deColo (cad.). 
DovEViE, h. c"* de Montagnac-la-Grempse. — Maij- 

iiam. de Donndevia, i!>-]i (Dives). — DosiieiUvie. 

1735 (Acte not.). 
DoviE ( La ), c"" d'Alur. — Métairie de lus Donins . 1 6711 

(Dénombr. de Périgueiu). 
DoME (La), h. c"" de Condat-Champagnac (S. Post.). 
Do.me(La), c"" d'Église-'Seuve-d'Lyraud. — l.a Doi- 

niti. 1 .'i7f)(la Balbie, arcli. de Lcnq.). — Laudnnya, 

1 '193 (Bail à lief, Desclop. Aid.). 
Dome(La), h.c"deSaint-Geniès. — L«/;lomi>(S. Post.). 
DoNiERAs, II. c" de Saint-Sulpico-de-Mareiiil (B-). 
DoMEs (Les), h. e"' d'Auriac-de-Bourzac (S. Post.). 
Do.\ies(Les), 11. r'"deGouturcs(S.Post.). — Leijdonle, 

16 '10 (Acte not.). 
l)o.\ZATS (Les), h. c"' de Sainl-Sulpice-de-Ronraagnac 

(B.). 
Douât (La), Ii. c" de la Molle-Montravel (B.). 
DoncAL.c''de .Sales-de-Belvez. — Factum de! Dorcal; 

Donpial la Velh , 1 itia (arch. de la Gir.). 
Fief dépend, du prieuré de Belvez, 0. S. I!. 
DoiiDOC\E (La), riv. — Duranius (Sidoine Apoil. Desc. 

de la maison do Leonlius à Bourg). — Doiononia 

y/iiriiM (Grégoire do Toui-s, liv. vu et lxxi, cliap. a a 

et 38). — Dornonia, 769 (Gest. Franc. Vitii Kar. 

.Magni), 860 (test, de Bod. arch. Bitur. ibid.) et 

()68 (di'dic. de l'église de Vayrac, ceci. Caturc. 

(jall. Christ.). — Flavius Dordoniœ, 889 (Justel. 

mais. d'Auvergne et prouves; iia6, cart. de Ca- 

i3. 



100 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



lioiiin). — Dnrilona; jlnmen , 1379. — Dordnnha, 
1 aS 1 (accord de Vahhii de Cadouin et Biron , cart. de 
(jadouin). — Dordniipm, i36i. — Dnrdonea, 1385 
(enijuète par Sorbier, coll. de Lenq.). — Dnrdnnno 
(Froissard). — Dordaigiw, Dourdvigiw , Droigiie, 
1 653 ( Arch. liist. de la Gir. I. Vil , p. 3 1 8 ). 

La rivière qui donne son nom au d(''parfement 
est le second grand fleuve de la région du sud-ouest 
de la France; c'est le principal bassin d'écoulement 
pour les eaux de la partie occidentale du plateau 
central. La«Dordogne prend sa source au mont Dor, 
au pied duquel elle se forme par la réunion de la 
Dore et de la Dogne, ruisseaux qui descendent du 
pic volcanique de Sancy, élevé de 1,700 mètres au- 
dissus de l'Océan. Après avoir arrosé les l'rontières 
du (lanlal et de la Corrèze et quelques cantons du 
Lot, la Dordogne traverse le département, en sort 
à (jardone, et de là jusqu'à la Lidoire elle le sépare 
du département de la Gironde, où elle entre un peu 
au-dessus de Castillon. Son cours sinueux, dirigé 
il'aboiil de l'est à l'ouest , remonte bientôt vers le 
noi'd-nuest, et elle se réunit à la Garonne au Bec- 
d'Andiez. Un peu au-dessous do Libourne, la Dor- 
dogne acquiert de majestueuses proportions qui la 
rendent égale à la Garonne. Sa largeur, qui atteint 
environ 200 mètres dans tout le département, est 
de -jSo à Libourne, de 58o au port de Cubzac et de 
1,000 à son emboucbure. Les deux rivières, avant 
de se réunir, côtoient un delta dont la base .s'étend 
de Bordeaux à Libourne, et le nom que porte ce 
lerritoireexiirimela grandeur desdeux cours d'eau : 
il esl nonuné Knlrn-den.r-Mern . preiiositiira dn liiln- 
diiu Maria, i3ti3 (Documents français, p. iSa). 

L'immense (leuve ipii ré'sulte de ces deux masses 
d'eau a en soi uu uuhi dont la plus ancienne men- 
tion SI' trouve sur un contre-scel du cliàleau de Lom- 
bj'iére à Bordeaux : au revers de l'écu royal, le 
cbanqi, qui n'a <[ue 0,03 de diamètre, oll're des li- 
gnes flottées assez largement rendues pour y recon- 
naître le signe d'un courant d'eau; au travers de ces 
lignes sont trois poissons, dont deux allrontés; le 
Iroisième se trouve au-dessous, emblème destiné 
à représenter la rencontre des deux fleuves de la 
sénédiaussée, la (iaronne et la Dordogne, et leur 
léunion en un seul fleuve. L'allégorie est expliquée 
par une légende placée en chef au-dessus des lignes 
flottées et qui porte en lettres parfaitement formées 
le mot Giroiida (Commiss. bistor. de la Gironde, 
1847 : rappoj-t de M. Ralianis, qui le preiiiier a 
découvert ce sceau curieux). 

La Diirdogne, en raison de sa large emboucbure, 
est sujette à un phénomène connu sous le nom de 



mascaret, pareil à celui que la Condamine observa à 
rembouchure du fleuve des Amazones. Au confluent 
de la Garonne et de la Dordogne, le premier flot de ' 
la marée montante, qid s'avance sur un développe- 
ment de plus de 3, 000 mètres, se trouve tout à 
coup, àla hauteurde l'ilcde Casaux, réduit à 2,000 
mètres; il s'établit alors une différence de niveau 
entre les eaux descendantes et le flot maritime, dif- 
férence qui varie en raison des marées, du vent et 
de la bauteur des eaux dans les deux rivières : plus 
l'équilibre a été rompu, plus le courant qui tend à 
le rétablir devient énergique. Ses effets sont plus 
sensibles dans la Dordogne que dans la Garonne; 
ils s'étendent dans la première depuis l'emboucbure 
jusqu'à plus de ia kilomètres, vers Branne. Le mas- 
caret est plus impétueux aux marées de l'équinoxe 
d'automne; le flot, divisé en lames courtes et brisées 
liantes de plus de 1 5 décimètres , remonte avec fracas 
le fleuve , dont il laboure les rives, emportant tout ce 
qui fait obstacle à sa course : aussi les marins sont-ils 
obligés de délacber leurs embarcations, de gagner 
le large et de gouverner droit à la lame (Jouanet, 
SlatisliqUf di' la Gironde, p. 33). 

La Dordogne traverse les arrondissements de 
Sarlal et de Bergei'ac dans leur plus grande largeur, 
en suivant une ligne flexueuse dirigée de l'e.st à 
l'ouest. Les diverses chaînes de coteaux (jui formeni 
le partage des eaux dans les autres arrondissements 
ayant toutes, à leurs extrémités, une inclinaison 
vers le sud-ouest, il en résulte alors que la Dor- 
dogne, dont le cours les dépasse dans celte direc- 
tion, reçoit successivement à peu près toutes les 
rivières (pii arrosent le di'parlement; il faut en 
excepter le Bandial et la Tardoire, qui vont à la 
(jliareule, et le Drol,qui se jetle dans la Garonne. 
Les principaux affluents sont sur la rive droite; la 
l'ive gauche, à raison de la proximité du Drot, n'a 
pas de cours d'eau important. 

Rive droite, principaux allbients immédiats : la 
Vézère, confluent à Limeuil , après avoir reçu le Goly 
et la Béone; l'Ole, conlbient à Libourne, après avoir 
reçu l'Auvezère et la Drone. 

Rive gauche : le Céou, confluent à Castelnau; la 
Nauze, confluent à Siorac; la Couse, confluent à 
Couse; la Cône, confluent en amont de Bergerac ; 
la Gardonetle, confluent à Gardone. 

La vallée de la Dordogne consiste dans une plaine 
de 3 à (i kilom. de largeur jusqu'à un kilomètre au- 
dessus de Bergerac , et dans laquelle la rivière ser- 
pente constamment d'un bord à l'autre. La largeur 
est réduite à 1 kilom. eu remontant juscju'à Dôme; 
sur quelques points seulement elle atteint 3 kilom. 



DEPARTEMENT DE l,A DORDOGi^E. 



101 



Le nivpaii de la plaine qui pénèiro dans lo dù- 
paileincnl de la Gironde par a'i mèlrfs d'altitude 
est généralement à 8 ou lo mètres au-dessus de 
l'eau, coulant en certains endroits sous une falaise 
cl sur un lit de rocliere : là, plusieurs passes dan- 
gereuses, entre autres le saut de la Gralitsse, en 
aval de la Linde; un peu plus bas, h Pesqitieyron , 
près de Saint-Caprais. Dans l'été les eaux sont telle- 
ment basses que le fond de rochers, qui est plan, 
mais sillonné de fentes, s'assècbe, et toute l'eau 
s'engouffre dans un étroit canal d'une longueur 
d'environ i,5oo mètres. Au l'esquieyrou, le canal 
est en ligne courbe. Pour (îviti'r l'interruption de la 
navigation dans l'été, on a construit un canal lati'- 
ral qui va de Mauzac à Tuilières. 

La Dordogne charrie beaucoup de sable, gravier 
et cailloux mêlés à des fragments de lave fournis 
par les pics voisins de sa source. Ses eaux sont très- 
limpides ; dans la saison des pluies elles sont rou([ies 
par celles de la \ ézère. Le courant est rapide; (]iiel- 
ques points do l'altitude de la rivière au-dessus de 
la mer eu donneront l'idée : suus les ponts de (Jaule- 
geac, 80 mètres; de Siorac, .')8; de Hcrgerac, ay; 
de Sainlc-Foy, j. 

Le cours de la Uurdogne a un développement de 
'190 kilomètres: du puy de Sancy à Saint-Projet, 
où elle conmicnce i étr« navigal)le à la descente, sii 
longueur est de 11 '1,^7;) mètres; de Saint-I'roji't 
au IJec-d'.Vmbez, navigations lliivialc et maritime 
conipri.ies, longueur Ii7.'),r>'j 1 mètres. Avantd'entnr 
dans le département, son coure est de '.!3(),3;ii mè- 
tres; dans le di'partement, de 1 3a, 37^ mètres; dans 
le déparleinenl de la Gironde, di; 1 i8,3nr) mètres 
(communication de M. l'ingénieur en chef de la na- 
vigation). 

Le premier acti' où il est question de navigation 
sur la Dordogne remonte à 1 i()'i : il est relatif à 
l'établissement d'une pêcherie à ISigaroque; sur tout 
11' cours de la rivière, il y avait de toute ancienneté 
des concessions de pêcherie et des droits de péage. 
rAu xiii" siècle, il y en avait à la Linde, liadefol, 
Limeuil, Rigaro(|ue, Monlforl et Aillar; au xiv' s', 
à la Motle-Monlravel, (jardone, Saint-tivpnen; au 
w', à Berbiguières; au xvi'. aux Milandes it à 
(iasteinau, et sans date certaine à Clérans, lieynac, 
l)onie-\ieille, Gaulegeac,Carlux;en i()00 il y avait 
ly lieux de péage. 1 ( Dessales, /<i IhnJojfne et ses 
l>é(ii;es.) 

Entre autres additions qui peuvent être faites à 
celte énuméralion , on peul citer : Monleydier, Mous 
Lfyderiiis, dont le nom indique le payement d'une 
/eiyrfe; ensuite un acte du 7 mai i4'io, rendu 



par le comte de llutington, gouveineui pour le roi 
d'Angleterre, en faveur de .lean de la Cropte, sei- 
gneur de Lcnquais; il porte: 

ttComme jadis nulcuns ses prédécesseurs sei- 
gneure de Lenquays n'avoienl voulu faire compli- 
ment de justice d'aulcuns malfaicteui's qui avoieni 
eoniis certains crimes, certain péage et droit sui- 
toute manière de marchandises conduites tant par 
eau que par terrées seigneurie de Lenquavs leurfust 
lidlu et annulé, etc. n 

La rivière pour la pêcherie et le péage était , en 
cette jKirtie, partagée entre Lencpiais et Clérans. 

Au xiv" siècle, la Dordogne eut une grande iin- 
portauce politique comme ligne frontière entre les 
rois de France et les rois d'Angleterre devenus ducs 
de Guyenne; leurs bastides étaient groupées près de 
la rivière : la Linde, lieaumoul, .Molières, Mont- 
paziei-, Reauivgard , etc. pour le roi d'Angleterre. 
Les bastides françaises étaient un peu plus en arrière 
et vers l'Aj;cnois : Dôme, Eymel, Castilloiiès, Villc- 
franche-de-Uelve/.. Jean de Clermont, maréchal de 
Fiance, se (pialiliait en i335 de lieuleimnl es pays 
entre Loire et Dnrdonhe. En 1 38o , Jean, duc de 
Iterry, était lieutenant dans le duché d'.Aquilaine, 
au iMà de la Dordojriic et non en deçà ( Ilist. du L;in- 
guedoc ). 

DontTii; (La), h. c" de Lempzoui-s (S. Pusl.). — La 
Dmnrtie ( I!. ). 

DoBiE (La), h. c"* de Saint-Pardoux-la-Rivière (cad. ). 

DoBiLi.Es (Les), taillis île chênes, c"' de Saint-llomaiu- 
Montpazier (A. Jud.). 

Oonis (Les), c"' de Saint-Laiirent-dcs-Vignes. 

DossE ( La ) , c"'. — Voy. Ladosse. 

DossEs (Les), lieu-dit, c" de Saint-Pardoux-la-lli- 
vière (cad. ). 

Dot (La), h.c"' de Verleillac, à la source d'un alllueni 
de la Saiivanie. — Ladot (B.). 

DoiAME (La), h. c-'de Saint-tieniez (It.). 

Doi OLE (La), contrée. — .SV/ra Edohola (Frédég. Ilisl. 
de Frnnee). — DoUa, 1212 (l.csp. 3). — Duplum 
(cart.dela Sauve).— Oh/^/«, iSC") (Lesp. 88, Chà- 
tell. du Pcrigord). — J)iippla, i3()() (terr. de l'ar- 
chov. d(! Bord. 288). 

L;i Doidile, qui forme dans l'arrondissement de 
liibérac la limite du dr'parteinenl, était jadis une 
.seigneurie, avec le titre de vicomte de la Double (m 
(In Le;;é, et se nommait aussi terre de la Conquête 
(Géugr. de Blaeu). 

Au xvi" siècle, la justice de la Double s'étendait 
sur les par. de .Menesplet, Moiiesterol, Saint-Lau- 
rent, Pizou, S.dnt-Géry, Saint-Barth(:lemy, Saint- 
Michel, Saint-André, Saint-Sauveur, la Geinaye, 



10-2 



DEPARTEMENT DE F-A DORDOGNE. 



Moiilignac, et en partie sur Montpont , Sainlc-Aulaye 
et niliérac, sur Servanc.lies, Beaupouyol, Saint- 
Marlial-d'Arleiisec (arcli. île Pau, (lliàlell. du Péri- 
f;or(l). 

La Double foruiail un arcliiprètré qui, au xiv' s', 
jjrit le nom il'arcliiprètré (le Vanxains. 11 se com- 
posait de h 1 paroisses, selon l'état de 1781! : 

Beaupouyet, h^Bos, Bonrg-du-Bost, Cliassagne, 
(Ilienau, Cumont, Ecliouri;nac , Ejgurande, Faye, 
ii'eslalcns, Gardedeuil, la Gemaye, Lesparon, Me- 
nesplet, Miiaii, Monesterol, Monlijjnac, Parcoul, 
le Potil-Bersat, Pont-Eyraud, Puymangou, Saint- 
André, Sainte-Aulayc, Saint-Bartholemy, Saint- 
t'iliristophe-de-Tude, Sainl-Laiireut, Sainl-AIarlial- 
dWrteusec, Sainl-AIarlial et Saint-Martin de Bibérac, 
Saint- Micbel -de -Double, Saint- Michel -la-Bivière, 
Saiut-Michel-rEtluse, Saiul-Prival , Saint-Sauveur, 
Saint-Sicaiic, Saint-Siilpice, Saint-Vincent-de- 
Connezac, Saint-Vincent de Jalmoutier, Servancbes, 
Siorac et Vanxains. 

La contrée connue sous ce nom s'étend dans les 
départements de la Gironde et de la Charente; la 
portion comprise dans la Dordogne est un vaste 
plateau, dont le périmètre tst formé au sud par la 
rivière de l'Ille, à l'ouest par le chemin de fer de 
Paris ù Bordeaux , au nord , dans la vallée de la Bi- 
sone, par la roule déparlementale n" 9, depuis la 
Boehe-Clialais jusi|u'à la rencontre du chemin de 
grande communicalion u° 18, et à Pest, dans la 
vallée de la Beaurone, par la route départementale 
n° 8; on y Irouve ai communes: la Gemaye, Jal- 
moutier, Lesparon, Ponteyraud, la Roche -Chalais, 
Sainte-Aulaye, Saint-Michel, Saint-Vincent, Ser- 
vancbes (c°"do Sainte-Aulaye); Echourgnac, Eygu- 
rande, Gardedeuil, Monesterol, le Pizou, Saint- 
Barthéleniy (c°" de Montpont); Saint-Etienne-dc- 
Puycorbier, Saint-Front-de-Pr.uloux , Sainl-Lau- 
rent-des-Iiommes, Saint-Marlin-l'AsIier, Saint-Mi- 
chel -de -Double (c°° de Mussidan); Beaurone, 
Saint-André-de-Double, Saint-Jean-d'Ataux , Saint- 
Vincent-dc-Connezac (c°" do Neuvic). 
Son étendue est de 68,7'! 3 hectares. 
Cette contrée est marécageuse et très-insalubre; 
plusieurs causes y contribuent : d'abord la nature du 
sol, qui est un terrai» de l'époque miocène; la couche 
arable, où l'élément calcaire fait complètement dé- 
faut, .se compose d'une épaisseur de sable de .30 à 
4o cenL reposant sur une nappe d'argile imper- 
méable à l'eau de le à 20 mètres de profondeur; 
le nombre des étangs, dont les dignes échelonnées 
en travers des vallées sont un premier obstacle au 
libre écoulement ; ensuite , c'est l'état des cours d'eau , 



qui, n'ayant pas de lits déterminés, forment fà et 
là des marécages connus dans le pays sous le nom 
de nmtvcs. Les étangs occupent 821 hectares : la 
c"' de la Gemaye en possède à elle seule io3, et 
Echourgnac, 63 ; le plus grand a a3 hectares. 

La contiguration du sol offre une succession de 
petits coteaux : les pentes sont peu rapides et les 
vallées étroites et tortueuses; cependant l'inclinaison 
naturelle permettrait d'assainir ce [lays. La Double 
se compose, en effet, de deux versants : l'un vers la 
Drone; l'autre au sud, du côté de l'Ille '. 

Versant nord (principauxvallons) : vallon de Ser- 
vancbes : longueur, 8 kilomètres; hauteur du faîte, 
107 mètres; hauteur de la Drone à Sainte-Aulaye, 
3o mètres; pente par mètre, 0,0096. — Vallon de 
Beaurone : longueur, 9,5oo mètres; hauteur di. 
faite, Bournat (Echourgnac), 120 mèlres; hauteur 
de la Bisone à l'embouchure du vallon (Eeslalens), 
47 mètres; pente parmètre, 1,0076. — Vallon de 
Petitone : longueur, 5, 800 mètres; hauteur du faîte 
(Saint-André-de-Double), lop mètres; hauteur de 
la Bisone au débouché du vallon, 82 mètres; pente 
par mètre, 0,0087. — Vallée de la Bisone, servant 
de limite à la Double dans la plus grande partie de 
son étendue: longueur, 29 kilom.; hauteur du faîte 
(Tenaille), i34 mètres; hauleur de la Drone à 
l'embouchure, 3o mètres; pente par mètre, 0,00/17. 
— Vallée du Chalaure : longueur de la vallée, 1 7 ki- 
lomètres; hauteur du faite, la Livardie (Sainte- 
Aulaye), 97mètres; hauteur de la Drone (en amont 
des Eglisottes), 22 mètres; pente par mètre, o,oo44. 

Versant sud (principaux vallons) : vallée d'Eygu- 
rande : longueur de la vallée, 17,600 mètres; hau- 
teur du faite ( Petit-Bel-Arbrc, au sud de Servancbes), 
83 mètres; hauteur de l'Ille à l'embouchure (Me- 
ne.splet en aval), 90 mèlres; pente par mèlre, 
0,0023. — Vallée de la Grande-Duche: longueur, 
aOj.'ioo mètres; hauteur du faîte (la Lande, est de 
Servancbes), 128 mètres; hauteur de l'Ille à l'em- 
bouchure de la Duché , 1 7 mètres ; pente par mètre , 
o,o()54. — Vallée de Saint-Laurent : longueur, 
1 3,000 mètres: hauteur du faîte, Marot (Echour- 
gnac), 100 mètres; hauteur de l'Ille à Pembou- 
chure, 3o mètres; pente par mèlre, 0,00^3. — 
Vallée de Saint-Michel-de-Double : longueur, 
1 4,000 mètres; hauteur du faîte, Grosland (Saint- 
André), 110 mètres; hauteur de l'Ille à Pembou- 
cliure (Chandos), 3o mètres; pente par mètre, 
0,0067. - — Vallée de Beaurone : longueur, 17,600 



' Ce? retiseignemonts sont eilrails d'un rapport sur h Double 
fait à la Société d'agriculture de la Dordoj;ne en août i8C3. 



DKPARÏKMENT DU LA DÛRDOGNE. 



103 



mèlres; liauCeur du faite, Lavcrgne (Sainl-Siilpice- 

ile-Rouin.ijjnac), 17.") mètres; hauteur de l'Ille à 

l'cuibouchurc (Saint-Louis), Ma mètres; pente par 

mètre, 0,0081 . 

Des travaux d'assainissement ont été entrepris 

dans cette contrée et une colonie de Trappistes s'est 

élahlie près d'Echourfjnac en 1S68. 
DoiBLB (Le), II. c"de Beynac (cad.). 
DnuciiAPT, c"°, c°° de Xlontagrier. — Sancliis Pelnis île 

DupeUac, I i78(Saint-Aslier,l)ulled'AlexandreIII |. 

— Ihitichacum, iS'J') (cliàteli. de Saint-Asticr). — 
Diijichajil (arcli. dr Pau). — Ihpchnc. i36â (Lesp. 
Ilouim. ). 

\ oc. Sainl-Pierre-ès-Liens. — Notre-Dame : pèle- 
rinage; coll. l'évèque. 
Doiduai:, anc. dioc. auj. du dép' de Lot-et-Garonne. — 
Rccles.de IlioJut. urchip. Bajacentis ( liénéL de I (■>'. ). 

— Dodrac (allas de Blaeu). — Priorat. de Dordaln 
in Sarlttt. iS'iG (pane, del'év.). 

Prieuré dépend, de l'abb. de Châtres. 
Doiiii (La), rui.ss. qui sort des étan);s de Badeix, 

iwsse au Bourdeix et .se jette dans le Bandiat prè.s 

de Javerlliac; direct. \., S. (). 
DoDEM (La), 11. c™ de Sniut-Lazart'. — Maii»us de 

la Dot:, I 'i()i (0. S. J. (fondât). - La Ihiieli . 

1538 (ihid.). 

Belle roulaiue(Jauannel,.S'/n(i.«(. de Sainl-Laian). 
Doi ELLE (La) , licu-rlit, c"'dc Molièrcs (cad.). 
DniELLE (La), 11. c" de .Moiitaieiiii; de chaque roté 

du coteau où est situé le liaincau sont des .sources 

qui , réunies un peu plus loin , jmrtenl leur eau à la 

Lidoire. 
Dm Ei.s (Les), 11. c"" de (jrives. 
DoiRtîiE (Li) et I.A Dniï>E (B.), ruisseaux. — ■ Hiriis 

iiirat. la Docna (cart. de f^adouin; donation de Ber- 

Irand de Mons). 

La hastide de Castilhonès. lut construite dans la 

paroisse B. Marin de Doijna, lafia (iliid.). 

Ce? deux rui.sseaux de la partie niérid. du diocèse 

lie Sarlal, arcliipr. do l!oiinia;;ues, aflhieiils l'un et 

l'autre du Diot, et ayant aussi la même direction 

.">. N., côtoient, l'un à l'K., l'aiilreà l'O., la lijjnede 

coteaux à la pointe nord de lai|ucllc est Castillonès 

ni la réduisent à un col étroit près de leurs sources 

vers Lougrate ( Lot-et-Garonue). 
Douces (Les), éc. c" de .Saint-Liurent-de-Caslclnau . 

à la source d'un petit rillhienl de la Vall'''e. 
Doicsou , h. c"° deP.iulin(B.;. 
Doccsoi'.c" de Saint-Sauveui-la-Lindc. — Ihmy- 

no«/j,i Aâ5(Liï. Nof.). — l.e.i l)oui;nouT, iC.îg (Acle 

not.). — La Fon del Douj^niou, 166Ô (ibid.). 
DoticKoii (Le), met. c°" de Beamnonl, à Banes. 



DoiGNov (Le), c"' de Glicrval. — Biv. app. de Don.y- 

iihoii, xvii' siècle (0. S. J.). 
DoiGNOu (Le), c'"' de Douville. ~- Le Domplmu , l 'iSii 

(O.S. J.). 

Téncmenl dép. de la comm'" de la Sauvetal- 

Grasset. 
DoLGxou (Le), heu-dil, c°' de Pcslalens (cad.). 
Doucxot (Le), éc. c°° de Journiac (0.). 
DoLGNOu (Le), h. c"' de Saint-Martin-des-Gomlhs 

(.S.Posl.). 
DouGxoi; (Le), h. c'" dcAic. — Hi'i;) (Kecouii.). 
DoLGiET, éc. c"° de la Cône. — 17.19 (Acle not.). 
Dolilhe ( La)?c°' de Bij;aro(iue. — Biviis de la Ihmlliu . 

lUCi'i (orch. de la Gir.). — La Touaille, i(Jo3. — 

El IMhe. Doiilie, Ihiiilli', Dnmile (ibid. aich. de l,i 

Gir. Bi;;aro(pic). 

Buisseauprès de l'anc. cliàleau de Bi(;aroi|uc. 
DoiLCET (Le), éc. c°' dcPaleyrac (B.). 
DmiEix.h. c'^de Saint-.Martial-de-Viveyrol (K. Jud.i. 
Doii.ET, 11. et in ', c"' de Queyssac- Mulend. delhn- 

lencs, Diiiilenrh, Dnuleiis, i-'iSo (Liv. Noir, .'10, (ii. 

Cl). — Ihmiet (cad.). — Maiilin Ihidé (K.). 
Doiuot? c" de Lciiibras. — Tcn. del Doidliou . l'iKci 

(O..S.J.). 
DoiLSAS, t°' de Cahiac. - Factum <le iMtdsan. i.")i3 

(ai-cli. de Paluel). 
DniLinE,éc. c"de.\lauzac, i(J79( Acte nul. ). — Duitin 

(B.). 
DotMAiiiEs (Las), éc. r.°' de Saiul-Pierre-de-CoIr. 
DoiMEv, h. c" de Biantoui.' (B.). 
Doivéi.ie(Lv), Ii.c" de Siiiiil-Sulpice-de-IiiMrinaj;Ii.ic . 

— 1/107 (l.csj). ."ia). 
DolllDAl^E, ruiss. qui coule <lii Touron-de-l''oiiroi|ue 

et se jette dans le Drot ; direct. N. S. 
DoLRET, taillis de chênes, c" de Faurilles (A. Jud.). 
DoiniEn, 11. c" de Pevzac (S. Po,st.). 
Dolule, h. c"' de Lîsle. — UnxpiUile, 1211 (cari, de 

(;lianc. ). — Paroch. de Dnrlu , iSSa (0. S. J.). 
Maison de l'O. de Saint-Jean, annexe d'Andri- 

vaiix. — La par. de Dourle était, ainsi que celli; 

il'Andriv.iux, hors chàlellenie(Étal de i3()."), Lesp. 

88). 
DoifiLET, c°' de Tréhssar. — DoiirleLr (A. Jud. ), 
Doi n.vAZAC, h. c" de Saint-Gerraain-des-Prés (H.). 
DoussAch. c'^de Génis(S. Post. ). — Ane. rep. nohlf. 
DoissoviE (La), lieu-(Ht, t"' de Grignol. — La Dos- 

xnnia, 1 '19 a (Dives, I). 
Doi VILLE, 11. c^de Monllerranil (S. Post.). 
Dm VILLE, 11. c"' de Puy-fle-Fourches (B.). 
DoLïiLLE, c"°, c°°de Villaiiihlard. — Douvillu (pouilli- 

du xiii" siècle). — Dosvila, 1882 (P. V. .M.). - 

\'iraria S. Johannis de Douillo cuin ejm auiie.rii 



■JO/i 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOONE. 



Smictœ An;;elinœ. \b-i6 (0. S. J. Coiidnt. Letire ù ] 
l'év. (le Périjj'iicnix pour k nomin. à celle cuip) ? 1 

Voc. Sainl-Front pl Soiiit-Fiacrc. — Collai. 0. | 
S. .1. el rablié de Cadouin. 
Doux (La), Ijnijère, c™ d'Aiiriac-Montignac ( A. Jud.). 
Doix (La), II. c" du Bugue. — Ladou (B.). 
Do'.x (LA),ruiss. qui se jetlodansla Vézère au Biigue. ; 
— Rhus de Lndo.r ( Liv. Nof. 83 ). — !a Dolz ( Des- 
sales, leBugue; Annales de la Dordogue). 
Doix(La),1i. et fonl. c"' de la Cassaigne, l'une des 
plus belles du deparlemenl. — Ludoii ( Huât etC«s) 
(B.). 
Doi:x (La), 11. c" de Cazenac. 
Deux (La), ('C. c°'de Cliàlcau-rEvèque , à la source 

d'un petit ruisseau (B.). 
Doux ( La ) , font, c™ de Clierveix. 
Doix (La), font, au bourj; de Creysse. — Fontaine de 
la Doux dtidit Ijuui-j; <lc Creijsse, 1717 (Ado not.). 
Doux (La), font, c"' d'Issac (cad.). 
Doux (La), m'", c"' de Maurens, sur un ruiss. ((ui 
prend sa source .lupiès de Fonl-Caudière. — Ladmi 
(B.). 
Doux (La), ruiss. c'" de Mouleydier. — Moulin situe 
sur le ruiss. de la f mitaine de la Doux, audit Molnj- 
dier, itia.'J (N'ot. de Berg.). 
Doux (La), 11. 1°' de Puy-de-Fourdies, près de la 
source d'un ruisseau. — Ladou.v (Cliron. du Périg. 
Il, 175).— Ladou (B.). 
Doux (La), ruisseau ipd descend à l'étang de Saint- 
Estèplie, sous des blocs de granité qui encondirenl 
son lit. 
Doux (La), c'" de Sainl-Sauveur (B.). — Font, vncnt. 

de la Doux, \li()H (L. N. 12). 
Doux (La), h. c" de Saint-Vincenl-de-Cosse (B.). 
Doux (Le), c'"' de Faux. — Pré appelée» Doux, %T]'> 

(Acte not.). 
Doux (Lf.y), b. c~ de Bardou. — Leiidun (?,.). 

Dans ce beu , placé sur le versant Est d'un grand 
plateau de la rive gauche de la Dordogne, sortent 
plusieurs sources; elles donnent naissance au Cou- 
sau, ruiss. qui porte à la Dordogne les eaux qui 
descendent au N. E. de ce plateau. 
DoiïERAs , éc. c"de Thiviers (cad.). 
DoiïLET (Le), lieu-dit, c" de Paleyrac (cad.). 
DouïMÉ, 11. c"" de Sainl-Babier (communie, locale). 
DouzAiNs, anc. dioc. de Périgueux, archipr. de Bou- 
niagues, auj. Lot-et-Garonne. — Dusenchis (Lesp. 
coll. Clément , VI ). — Dausens , alias Doscnxs ( coll. 
Jean , XXll). — Dozmz , 1 .56o (bén. de l'év. de Pér. ). 
Douze (La), h. c" de Cliancelade (S. Posl.). 
Douze ( Li ) , ville de Périgueux. — Maison et tour de In 
Douze, (huia la (iité (terr. de la Douze, Lesp. 16). 



Douze (La), c"°, c"' de Sainl-Pierre-de-Cbignac. — 
La Doza (poiiillé du xiii' siècle). — Foutnlitium de 
la Donza, loi 2 (Lesp. vol. 96). 

Anc. rep. nolile dép. du pariage entre le roi et le 
cbapitre de Sainl-Front, puis érigé en marquisat et 
ayant haute justice sur la Douze, la Cropte, Saint- 
Fébx et Saint-Sernin-de-Reillac, 1760 (Alm. de 

G"y-)- 

Patron : saint Pierre-ès-Liens: coll. l'évèque. 
D0UZE1LLES (Les), lieu-dit, c" de Yerleillac (cad.). 
Doczelle, h. c°° de Monlsaguel. 

Douzelle (La), ruiiis. qui prend sa source dans la c'" 
de la Chapelle-Gonaguetet sejeltedansla Drone un 
peu au-dessus de Lislo, après avoir passé à Notre- 
Dame -do- Perduceix; direct. S., N. 0. — Do-.Ala, 
i3og (coût, de Lisie). 
DoiziDoux", éc. c"' de Marnac (B.). 
DouziLLVc, c°% c°° de ?>ienvic. — - Duzi'ac, 1 1 22 (Lesp. 
'il, Sainl-Aslier). — Dnzilhac (poudlé du xiii" s"). 
— Duzithaciiu), l'iiSi (Dives, l, 118). — Douzi- 
Ihac, 166."). — Douzilhnt, Douzilliar, 1760 (A.N.). 
Voc. Saint-Vincent; coll. l'évèque. 
Anc. repaire noble relev. de la cliàlell. de Sainl- 
Aslier, depuis ayant haute justice sur la par. 1 7O0 
(Alm. de Guy.). 
DnAPAiiiAs (Las), aux environs de Périgueux , situé sur 

le chemin de Trélissac (dénomin. au xiv' siècle). 
Draïaux, vill. de la c"" de la Linde. — Draiau (pouillé 
du xiii" siècle). — Drnyaeum, i38o (P. V. M.). — 
Drayar. Druijini, 1/178 (Lesp. la Linde). 
\ oc. Sainl-Eliennc; coll. l'évèque. 
DnEiLLEs, b. c'" de Sainl-Barlbéleray-de-Bellegarde. 
Dretbic (La), h. c'" de Pézul (S. Posl.). 
Dnic (Le), h. c"" du Fleix. — Dricrj . iGOJ i\ot. du 

Fleix). 
Drigonzies (Les), c"' de Sainl-Aslier. — /,n.v Drui;o- 

nias, i2o'i (lîentes.diies an s' de Tailleler). 
Dr.ii.LADE (La), lieu-dit, c°' de Cirlux (cad.). 
Dr.iLLE (Nauve de), !ieu-dil, c'" de Sainl-.Micliel-dc- 

Double. 
Drillon, b. c"' de Sainl-Sulpice-de-Roumagnac (B.). 
DRiNiinAUDE (Garenne de la), taillis, c"° de Manzac 

(A. .liid.). 
Drone (La), une des principales rivières du dép". — 
Drmia (Pajiir. Masson, Doscript. fluiuin. GalbîeJ. 
— Drnna, 1 2 1 .'1 (cari, de Baigne, oA 1 ). — Drunnr. 

La Drone sort des montagnes du Limousin près 
de Cbalus, longe la frontière du dép' au nord de 
Firbeix , entre dans l'arrond. de Nonlron un pou au- 
dessus de Saint-Saud et le traverse dans une di- 
rection N. S. en passant à Romain, Saint-Pardoux. 



DÉPARTEMENT DK LA DORDOGNE. 



105 



Sainl-Fronl-la-Riïière, Quinsac, Chainpagiiac et 
Brantôme; là, tournant à l'ouest, elle arrose l'arronrl. 
de RilxTac et passe à Creyssac, Lisie, Tocane, Sainl- 
Méilard, Villeloureiï, Espeluclie, le Pelil-Bersal; 
tournant ensuite au sud , elle sert de séparation entre 
le dép' et celui de la Charente, et peu après être 
entrée dans le dép" de la Charente-Inférieure, elle 
se jette dans l'Ille à (ioulras. 

Principaux allluenls : de la rive gauche, la Colc 
aujiri^s de Brantôme, la Risone à Sainle-Aulayo et 
le Clialaureà la limite du dép'; de la rive droite, le 
Boidou, puis la Lisone, près du l'elit-Bersal. 

I,a vallée de la Drone a une largeur moyenne de 
a kilom. avec des parties plus étroites rà et là; la 
rivière coule dans la partie centrale jus(|u'au-des- 
sous de Ribérac. mais plus bas elle va d'un coteau 
à l'antre. 

Altitudes du niveau de la Drone : A Saint- Mé- 
dard, 8 kilom. ; à l'est de Ilibérac, 6.') met. : sous le 
pont de la Roclie-Chalais, atj mètres. 

Dbot, éc. c'" d'Alas-de-Berbiguières (B.). 

OnOT (liE), rivière i|ui tiavei'so une partie de l'extré- 
niilé méridionale du di'partement, de l'est à l'ouest, 
et atllue à la Ciaronne. — Diolli Torreiis, loo.'i 
(Abbon.de l'Ieury). — Drot, loït'i (bulle il'Kii- 
gènc III,Sarlal). — Droz, log.'i (cari, de la Sau>e). 
— Droliii» (Adrien de Valois, Not. Gall.). — Drti- 
cum, iij.")'i (bcnéf. de l'év.). — Dm/il (B.). 

Le Drot st'parait jailis l'anc. dioc. de Sarlat de 
celui d'Agen; aujourd'hui, à peu di' distance de sa 
source, c°' de Capdrot, dans la Dordogne, il sort 
du di'partement près de Vcrgt-tle-Biron, y rentre à 
Kalgueyrac, passe à Serres, à Ëymet, et coule en- 
suite dans le dép' de l,ol-et-(jaronne. Ses affluents 
de la rive droite sont, dans le dép', le Bressoux, la 
Bournègue, le .Maurou, la Sandronc, le Mérigot et 
le Beveillon. Le Drot n'est navigable que hors du 
département, depuis Eymet juscpi'à son embou- 
chure; distance, 88 kilomètres. 

Altitudes: à Eymet, liG mètres; Caslillonès, 
56 mètres; Montpazier (sur le chemin de Biron), 
i3g mètres. 

Dhocilcdie (La), c"' de Bassillac. — Ma>jnam. tU- la 
Drailhcila , i5oo (ch. Mourcin). 

Droiilia (Le), c'"deLcmbras. — 17/ia (Not.dc B.). 

Droiilla (Le), taillis, dépend, du domaine de Casy, 
c°'de Sainl-Meand-de-Gurson (A. Jud.). 

Dboi'Illac (Le), taillis de chênes, c"' de Sainl-Etienne- 
de-Double(cad.). 

Drocillas (Las), h. c"" de Saint-Médard-<le-Mussidan 
(S. Post.).— Dolmen (le Périg. ill. 586). 

Drovilussou (Le), taillis, c" de Sourzac (cad.). 

Dordogne. 



DRonnÉ, taillis n" 87, 38 . Ito, c" de Bosset ( A. Jud.). 
Droiii.le, h. et coteau escarpé à un demi-kilomètre de 

Montignac-sur-Vézère. 
DnoriLi.E, II. c"' de Sainl-Amand-de-Colv. — DrulUa, 

l 'iKj (Lesp. 37). 
Dbolili.e, landes, c'" de Saint-Pierre-de-f.hignac. — 

te» hioiilhii's (le la Guaylhardie (partage, i()78. 

C"de Larinandie, Doc. hist. cah.3). — Les Ihoulhrs 

lie la Farijenerie.^-^a-/ (Acte not.). 
I)roiii.i.b (Chapelle de), c"° de Saint- Amand- de - 

Coly(B.); auj. détruite. — l^'oIre-Dame-des-Neiges 

(Nolre-Danie-de-l'"rance, t. I). 
Dnot ILLE (KoRÉT de), s'éteud dans les c°" de Doine et 

de (îaulegeac; la lorèt auj. plaine de Born en était 

la continuation dans les temps ancicn.s. 
Droiille ( La), frirlic, c ' de Thenon (A. Jud.). 
Droiille (Vieille-), Ii. c"° de Sainl-Aniand-de-Coly. 
Droiillet? c"* de Gageac. — Claumis t'ineœ tte Dru- 

lelh , W Druilet, Drulez. - l.as Gâches de vineis de 

Driilrl , 1110 (don à saint Sylvain de la Mongie, 

cart. de Sainlc-.Marie de Saintes). — Peut-être b' 

lieu appelé le Troiiitlet, même commune? (B.) 
Drovillol, Irirlie, c"' de Loline (A. Jud.). 
DnoiiLLOLs (Les), terre, c""deSainlc-Croix-Beaumonl 

(A. Jud.). 
Drollii (Le), c"' de la .Mon(;ic-.\lontastruc. — MoUnd. 

del Drulf(L\\.}i. p. 61). — Mansiia del Uruth.par. 

de ta Monsia (Liv. \.). 
Drouliiet, bois, c" di' Mortemar. — l\emiis de Dro- 

Iheldicl. de l.ardimalla , h> Diiilhel delà G(dhmdia , 

I.'i09(0. S. J.). 
Droiliiet (Biisseai im ), lieu-dit, c"' de Fraysse. — 

i()7o (-Not. du Fleix). 
Drou? c°' de Saintc-Foy-de-Belvez. — Mayne (/«■ 

Droutx, 1/161 (arch. de la Gir. Belvez). 
Droui (Le). — Voy. Saim-Etii;nnb. 
Driciet, bois, c"' de Boisse. 
Dfiï(Le), h. c"duFb'ix(S. Post.). 
Di BEC, met. c" de la Molle-.Monlravcl (S. Post.). 
Dec (Le), h. c"" de Plazac. 
DixiiAiD (Le), lieu-dit, c"' de Saint-Michel-de-Double 

(cad.). 
Dlciie (Grande-), ruiss. de la Double, qui afllue à 

rille. — Itivus de la Juscha, 1 33.5 ( Lesp. ). — Juche 

( R. ). — Duché ( Rapport au Cons. gén. sur la Double ). 
Source au li.ini. de la Lande, c"' de Servanches; 

conDuent en aval de Menesplet. Direct. N. S. 
DiCHE (Petite-), ruiss. qui passe à Gardedeuil et à 

Eygurande et afflue à la Graiide-Duche (B.). 
DrELLAs,b. c'* de Saiiit-\I,irlial-d'Arlensec. 
DuELLE (Li), h. c" de Montazeau (S. Post.). 
DccASSoix (Les), éc. c°' de Sorgcs (A. Jud.). 



106 



DEPARTEMENT DE LA DORDOONE. 



DiGAT (La Serre-del-), h. c"' do Tursac (B.). 

DuGADD, h. et m"', c°' de Viilac (Cass.). 

DuLGARiE, h. c°° de Sarliac (S. Posl.). — La Diirrorie. 

17^7 (Acte not.). 
Ane. rep. noble. 
Ddmme (La)? Mnnstm de la Dunuùii, 1193 (don à 

Daloii par Berli-and de Born. Lcsp. 1 (19). 
DiiRANTiE (Li), 11. c°' do Chainpagnac-de-Bolair (S. 

Posl.). 
Durastie (La), 11. c" de la NouaiUe. 
Di;nA\TiE(Lv), c"' de Paloyrac. — LdDnrnnùa, i35i 

(arcli. de la Gir. Belvez). 
DunANTiE (LA),c"''de BoulEgnac, c""de Monlignac. — 

Anr. rep. noble. 
DiinANTiE(LA), b. c" de Saint-Michol-de-Villadeix. 
DiiRAMiE (La), c" de Saint-Sauveur. — Matjnam. de 

la Diiranlia (\À\.^o\\\ p. ^7, 127). 
r)iiRANTiÈnE.s'(LEs), h. c"° de Savignac-Nontron (S. 

Post. ). 



DiiRAMioDE (La), terre, c"' deValeuil (A.Jud.). 

DuRBEc, h. c"' de la Force (B.). 

Dure (La), éc. c"' de Salignac (B.). 

DiîRESTAL, h. 0°" de Sendrieux. — Diirestal, 1/173 

(Liv. Nof.). — Le Restai, tiitio (Acte not.). 
Ane. rep. noble. 
DuRET, h. c" de Ligneux. 
DiRÈTE (La), éc. c" de .Monsac, à la source d'un petit 

ruisseau qui se jette dans le Consau. 
DiRMAREix, h. c°' de Mialet(S. Post.). 
DuB-MELiE (La), 11. c'" de Siorac-Ribérac (B.), situé à 

la source d'un ruisseau. 
DussAC, c"', c°° de la NoiiaUlo. — Duy.tchac, 1.337 

(Généal. Chassens, Lesp. vol. 5]). — Ihu-hacum, 

i3G5 (Lesp. Cbâlcll.). 

Voc. Saint-Pierre-ès-Liens; coll. l'ovèquo. 
Ane. rop. noble. 
Dissiii.E (La), lieu-dit, c°' de Ladornac (cad. ). 
DiizARCUE (La), oc. c"° de Bassillac (B.). 



E 



Kai-Louriie (L'), riv. — Voy. LnuRiiE (La). 
EoBLOT? c"" de Grignol. — Pheodus de Ebbhil, 1/17 1 

(Divos,73). 
Ebrardie (L'), anc. fief relev. d'Aubcrocbe. 
lÙRARDiE (L'), c'° de Douvillo. — Mnx de hehrardxa , 



',S9(0. S..L). 



• Bona Ebrardeiiclu 



Ébrardie (L'), c°' de Grignol. 

1692 (Dives, I). 
Érrardie (L'), c"° de Saint-Aniand-dc-Belvez? — Boa- 

ria nomine Ebrardia, 1209 (test, di' Guill. Aynion). 
Kcrardie (L'), c"° de Sainl-Médard-de-Mussidan. — 

MmjiKiin. de la Ebrardia, i3o8 (Périg. M. H.4l, 1). 
Errardie (L'), c" de Vanxains. — Maijn. de J.aybrar- 

diu, 1 '179(0. S. J.). 
Ebracdie (L'), b. c"' de Saint-Picrre-do-Cole. 
ÉciimLERiK (L'), b, c°' d'Angoisse. 
EciioiiRONAC, c'"'. — Voy. Cuourgnac-d'Ans. 
ÉciiouRGNAC, c'", c"° dc Monlponl. — Esehouriiiagn . 

1 090 (cari, de la Sauve). — Saiteta Mai-ia de iScau- 

nnen, i loH {ibid.). — ScauriiiacuiiÊ , 1197 (ibid.). 

— .S<;nMrflBc(pouilléduxiir siùcio). — Esrhnriduic . 

i3i/i (Lesp.). — Chornhac. xvi' s'' (arcli. de Pau. 

Cbàtell. ). — Enchiiniine , 1 666 ( Acte not. ). 
Voc. Saint-Pierre (H Saint-Paul; coll. Pévêque. 
Un des prieurés visilés par Clément V en i3oS. 
Altitude: le signal à l'esl, i3o mèlrcs ; l'église , 
100 mètres (carie de l'Etat-major). 
ÉcoRNEBOccp. coteau, c'" de Coiilounieix, sur la rive 



gaucbe de l'Ille , en face dc Périgueux. — Esconui- 
bou , I I ()3 ( arcli. do Gadouin ). — Hnspilale de Seor- 
naboiie, 1 ig2(Lesp. Cens lové pour le Saiut-Siége). 
— Fitrchtp Dcscorimbiix, Desrnntabiron , xiiT siècle 
(Roc de tilros, 177). — Mnnlaij^ne de CurnebwuJ, 
iGTio (Not. coll. de Lenq.). — Mole de Cornebiim le 
Vicilh (Lesp. Déiionibr. au xiv" siècle). 

Les fourcbes patibulaires de Périgueux étaieul 
en ce lieu. 

EcoRNEPLTE, fricbo, c°° de Coursac (A. Jud.). 

Echue (La Grakde-), b. c°° do Sainl-Pantaly-d'Ans. 

EciRiE ( L' ) , lieu . c"' de Festalens. 

EcrïEBs (Les), éc. c" de Cborval (B.). 

Edon, anc. diocèse de Périgueux, arcbipr. de Peyral, 
auj. du dép' do la Charente. — Edon (pouillé du xiu' 
siècle). — Exdmn, i38o (P. V. .M.). — Eydon 
d'Haal(faye, 173'i (rôle des paroisses). 

Égal(L'), h. c" de Fleurac. 

Egal (L'), h. c" de Sargeac. — Tenenl. dels Egals, 
1260(0. S. J.). 

Egals (Les), b. c" de (Campagne (B.). 

Egleïzettes (Les), liou-dit, r"° de Sainte-Foy-de-Bel- 
vez(cad. ). 

Eglise (Bois de l'), c™ de Bergerac, h. de Saint-Cbri.s- 
topbe ( arcli. de Bergerac). 

Église (Bois de l'), ténement, c°°do Castelnau (cad.). 

Eglise (Bois de l'), anc. lénem. c" de Sainl-Pompon. 
— Bas delà Gleize, x-]hli (terr.do Saint-Pompon). 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



107 



Église (Bois de l'), c" de Vilrac (cad.). 

Eglise (Claid de l'), terre, c°' de Calviac (A. Jud.). 

Eglise (Clos de l') ou de Levlis, c"' de Branlôiue 

^ (A. Jud.). 

Eglise (Ckei'x de l'), lieu-dit, c°° d'Issac (cad.). 

Eglise (Fo.m de l'), c°' de Bonlazac. — '789 (.Acte 

net.). 
Église (Pecii de l'), lien-dit, c"° d'Orliaguet (cad.). 
Eglise (Pièce de l'), terre, c"" de Sainl-Germaiii-el- 

Moiis(A. Jiid.). 
Eglise (Pièce de l'), c" de la Valade. 
Eglise (Pré de l'), c°' de Mauzac, à Sainl-Mayme 

(A. Jud.). 
Eglise (PnÉ de l'), c°° de Villefranchc-de-Longcliapt. 

— i55'i (Coll. de Lenq.). 

Eglise (Terme de l'), taillis, c'" de Saint-Avil-Rivièie 
(A. Jud.). 

Église (Tiioi: de i'), licudit, c" de .Saiui-Jean-d'Es- 
lissac (Diïcs). 

EcLlSE-CllABLES, 11. c" dc PéHjjueux. 

Eglise-de-Véiiel, lieu-dit, c" dc Saint-Laurcnl-do- 
CasIelncHi (cid.). 

Église-.Nei vE, c"', c°° de Vern. — Eiclesia A'ora d'ii- 
chel, i3A6 (Lesp. Don du roi au comte do Pér.). — 
Silnum, i36o (Lcsp. I''oua|;e). — Ecclesia Nova de 
Uniiel, i36.') (Lcsp. Ilonim. -jl3). — Cteize Aciire, 
lïii° siècle (atl.is de Bhieu). — Ei;lise AVii/i'c (lu 
Sel, i.'>3ç) (Dives, M.). — SmnIe-Maric-tlii-Sel {h.). 
Voc. Sainl-Barlhi'leniy. 

EcLiSE-NEinK-D'EïBAiD, c"' d'Issac, c°°dc Villainblanl. 

— Ecelcxia Nma, 1117 (Poss. de l'alili. de (lliar- 
roux). — Ecclesia Aotvi de E'jrnudo, i3().") (Lesp. 
Cliélell.io). — Paioch. H. Muriw de Eijrandn: Ee- 
cles. Nova Saiiclœ Mariw, i'i7() (pouillé de Cliar- 
roux). 

Pair, siiiil Panlaléon et saint Pierrc-ès-Liens; 

coll. l'évèipie. — Pèleriiia,';e le 8 sepleinlire. 

Celle paroisse dépendait autrefois dc l'abbaye de 

Cliarioiix. 
EcLiSE-BoiTE (A l'), taillis, sect. B ù'i't , c'" de Mar- 

salès(A. Jud.). 
Églises (Les), lieu-dit, c" dc \éj»rondes (cad.). 
Eglises-E>fo>cées (Les), lieu désert entre Belcyinas 

et Maurens, dans la fortU de Lagudal ( Dives). 
Égoim.js, h. c" de Gonis ( B.). 
Égïptie, anc. fief, c'" de Sainl-.Sulpice-d"Exideuil. 
ElbèzeÎ c"' d'E(;li.seNeuve, c'" de Vern. — Mas d'EI- 

bèze, i'SG.i (Lesp. jtî). 
Elderoc? c°' de Sourzac? — Mansusde Eldciuc, 1 178 

(Bénéf. du cliap. de Sainl-Asiier, Alexandre III). 
Éleit, h. c'* de Sainl-Paul-la-ltoclie (B.). 
Elle (L"), ruiss. «pii a sa source à Aven, dans le dép' 



de la Corrèze, passe à Villac, à Muralul, et après 
avoir n'iu le Gourj;eou, le Cnssat et le Ucheyrou, 
se jelle dans la Vézère auprès de la Villo-IJieu. — 
Direct. N. S. 

Ellebbes, c" dc Boisse, c"" d'Issigeac. 

Ellebs? ~ Saiictus Peirus d' Ellers , 1/171 (pouillé de 
Cbarroux , dans l'évèclié dc Périjj. ) — Sainl l'im-e 
d'Ellè» (pouillé de Cliarroux, 1708). 

ÉïARUE (L"), ruiss. c" de Prals-de-Belvcz (A. Juil.l 

EiiRAns (Les), b. c" de Gaulegoac. 

EvBArDie (L'), h. c°' deSainl-Viiicent-il'Exideuil (B. i. 

Embapdie (L'), 11. c°' deSainl-Vinceul-Jalnioiilior (B.). 

EuBAiDiK (La Gbamie et la Petite), b. c"'de Berlric. 
— May. de Lalhaiidia, 1897 (0. S. J.). 

EviBEissEs ( Les), b. c"' de Villainblanl (A. Jud). 

EuBEix, b. c" d'Arcliijjnac (B.). 

EiiBiRÉE, h. c"'de Mussidan (cad.). 

EiiEBOME (L"), b. c"'de (>lierval (B.). 

EiiEBOME (L"), b. c"' de Négiondes. 

EuotME (L'), b. c" de Savignac-les- Eglises (Cass.). 

EviPEAix (Les), h. c"" de Bussièrc-Badil (B.). 

Eui'EAix (Les), lieu-dit, c°* d'Lssac (cad.). 

EiiPEAix (Les), c" de Monsac, ténenietit (lerr. de 
Lcni].). 

Empeaix (Les), lieu-dit, c°° dc Sainle-Alvère (cad.). 

EiiPEAix (Les), lien, c" de Saint-Anbiu-de-l.en(piais 
( lerr. de Lenq. ). 

Emi'eaix (Les), lieu-dil, c" de Saint-Cybranet (cad.). 

Emi'eïbaix, b. c"' de Cbance!ade(A. Jud.). 

Empié, lieu-dil, c"' de Doi.isac (cad.). 

EscANDiE, éc. c°° de Sainl-Laureiitde.s-IIo'mnies ( J.). 

E^oLAïES d'Angocmois (Cass.). — On donnait ce nom 
ù des territoires situés en Périgord, relevant du 
comié' d'Angouléme pour le temporel, mais étant 
pour le spirituel sous la juridiction de l'ivéque de 
Périgiieux. La principale enclave élail la cliàlelleuie 
de la Tour-Blaucbe. 

Le pape Pascal, conlirniant en 1110 les [losses- 
sinns de révcV|ue d'Angouléme, comprenait dans la 
bulle les églises de Born, Pillac, Saiiil-liomain, 
la cbàtell. de Bourzac, et les églises d'Auiiac, Nan- 
teuil, Vandoirc, Cbauipagne, Vieux- .M.ireuil (fonds 
de Baluze,. "1,288). 

L'évèclié d'Angouléme avait, au xii' siècle, dc 
grandes possessions en Périgord. Par son bominage 
de i!!'i3, le vicomle de Limoges reconnail tenir de 
Pévéïpie d'Angouléme les cbàli'll. d'Ans el de Non- 
Iron el la moitié de celles de Mareuil el de lîruzac 
(Lcsp. 78, p. 39). 

E\CLOs-DES-PiiiVruES-DE-LA-MissioN, c"" dc Périgucus. 

— Paroisse dc la Cité (Dénombr. dc 1681). 
E^FAïE, b. c" de Brantôme (B.). 



108 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



EsFEii (Combe d')? c"' de Morleuiur. — Cuiiiha roc. 

de Inferii, liog (0. S. J.). 
Enfounil (L'), ruiss. qui se jette dans la Gardonelte 

devant le cliàtwm de Bridoire; il baigne le bas de 

SCS murs au levant. 
ENGUEtn, h. c°° de Alonlren (A. Jiid.). 
EscuNACD, 11. c'^de Saint-Léon. — Voy. Angu,\aiid. 
Engunaiid, h. c™ de Saint-Marlin-des-Combes (S. 

Post.). — Engiinenu, 1788 (Acte net.). 
Enjalbehïie , b. c'" de Grignol. — Maynam. de La En- 

jalberlia. i'i8i (Dives, I, 128). — Lenjalberlia 

(ihid. i85). — Lcn Jelberlic. iDaO (Dives). 
Ce village était mouvant du repaire de Villal. 
ENPOiiT, anc. liol'relev. de \onlron. 
Ensaleiï, éc. c"" de Sorges (cad.). 
Emraygues, h. c" de Bardou (A. Jud.). 
EwAcx, b. c"" d'Alas-de-Berbi;;nièies (B.). 
EsvAiix, éc. c'"' de Coursac(B.). 
Épaloii (L'), lieu, c" de Valauil (S. Post.). 
Epaloubdie, h. c" de Bussac(S. Post.). 
ÉpAii (L'), b. c" de la Rochebeaucourt. 
ÉguiLLicn (L'), b. c" de Millac-d'Auberorlie. 
Ép.issac (L'), b. c°'' de Saint-Xaixenl. 
Enw (!,'), 11. c" de Rouffignac , c"" de Montignac (B.). 

— Hrreinus, l384 (Lesp. 9,6, Ilonini.). — Hennus , 
ilibS (cart. du Bugue). — L'Ilerin, ihô'j (Lesp.). 

— Lhcr, 1667 (lilaeu). — L'Erms (Cass.). 
Anc. repaire noble. 

EiiH (L'), foret considérable .s'étendant sur les c"°' de 

Sengeyrac, RouHignac, Bars et Millac-d'Aubcroche. 

~ Lrrm (T5.). 
Escalier (L'), terre, c" de Vie. — A l'EscaUn-, Al 

Exqiialie, 1^75 (Liv. N. 27, 60). 
Escaliers (Les), b. c'" de la Cbapelle-Casteinau. 
EscALors (Les), met. c"" de Couse. 
EscALors (Les), bois, lénem. dcsMazades, c°'' de Len- 

(]uais(lerr. de Len(|.). 
EscALOLs (Les), met. c" de Varennes, aulrement dite 

/es Guithoneis (teri'. de Lenquais). 
Escardone (L')? éc. c"° de Cause? — Mnyiiam. sru 

nuila de Escardimu , i'i.")C (Liv. Nol'. 50, 117). 
Escarpedie (L'), b. c'" de Meyral (B. ). 
EscAiiDAUES (Les), b. c™ de Sainte-Sabine (A. Jud.). 
EscHAFERiEs (Les)? c™ de Saint-Front-la-Rivièrê. — 

Las Esriwjferiiis , tihl (Lesp. vol. 2O). 
Anc. bel'. 
EsouALA ( La)? anc. rue à Périgueus. — La Eschala de 

Margot, 1876 (coll.de Lenq.). 
EscLAïus (Les), lieu-dit, c" de la Trape (cad.). 
EscLOTs (Les), sect. c™ de la Cbapelle-Casteinau. 
EscoiRE, c"", c"° de Savignac-les-Egbses. — Escoijra, 

1/108 (Liv. N. de Périg.). — Ercoire, 17G0. 



Anc. rep. noble avec justice sur la paroisse, 17G0 
( Alni. de Guy.). 

Cliapelle d'Escoire, annexe de Basilbac, i5/c3 
(Autogr. coll. de Lenq.). 

Voc. Sainl-Josepb; coll. l'évèque. 
Escosson-de-Grances, anc. rep. noble. — i.")o3 (Mém. 

d'Albret). 
EscouRROD (L'), ruiss. qui prend sa source c"'de Saint- 
Julien, passe à Sainte-Innocence, Sainte -Eulalie, 
Saint-Sulpice-d'Eymet, et sert ensuite de limite 
au département jusqu'à son confluent avec le Drol 
au-dessus de Cogulot. 
EscouRTAiiDiE (L'), b. c°" de Tbonac (B.). 
EscuRAS, b. c" de Chourgnac-d'Ans. 
Esci HAS , éc. c°° de Peyzac-la-Nouaille. 
EsccRAs (Las), b. c"" de la Cbapellc-Saint-Jean. 
EsciRAs (Las), lieu, c°" de Fontaines. 
EscERAs (Las), c™ de Monldar. — Mansas di' las Es- 

ciiras, 1 156 (cart. de Cadouin). 
Esc: RAS (L.ts) , h. 0°° de Naillac. 
EsciiRAs ( Las ) , h. c"° de Saint-Rabier. 
EsciiRAs (Las), lieu-dit, c" de Terrasson (cad.). 
EscERES (Les), h. c^'d'Arcbignac (B.). 
EscERETAs (Las), c" de .Saint-Orse. — Tciiem. de las Es- 
curetas, autreni. delà Foret, I7r)8(terr.de Vaudre). 
EsoiiROTE (L'), b. c"' de Kosse-Magne. 
EsPARocTis (Les), beu-dit,c"'deSaint-Cybranel(cad.). 
EsPAUT (L'), anc. forêt. — Foret de l' Es/mat delà Barde 
(Lesp. 10, Forêts du comte en la cbàtell. de .Monl- 
pont). 
EsPAUT (L'), c'"' d'Eygurande. — Lafore't de VEspaut 
près de Guijranda ( Lesp. 1 0, Forêts du comte en 
la cbàtell. de Monipont). 
EspAiiT (L'), c°'' de Fraysse. — Precepinria de Lespaii . 

i488(0. S. J.). 
EspAiT (L'), c"" do Sainte-Aulaye. — A'eiiiiis vocatiun 

Lfspual, 1288 (coul. de Sainte-Aulaye). 
EsPALT (L'), anc. dioc. de Périgueux, par. de Sainl- 
Christopbe-dc-la-Tude, — Lespaul de Sanclo Christo- 
phoro (cart. de la Sauve). 
E.spAUT (L'),c'"de Sainl-Micbel-de-rLcIuse. — Les- 
paiit Saiicti Michaelix de la Clasa , 1112 (cart. de la 
Sauve, don d'Aldeb. d'Aubeterre). 
EspAi.'T (L'), b. c"' de Saint -Sauveur -Bergerac. — 
Pertinentiœ dictœ de Lespau, 1/175 (Liv. Noir, 24). 
EsPAiiT (L'), h. c"° de Vilielranrbe-de-Longcbapl. — 

Leypean (Cass.). 
EsPELi'ciiE, réuni à Combeïrancue, c°°, c" de Ribérac. 
— Spclaca, 1109 (carL d'Uzercbe). — Spehicha 
(pouillé du xiii' siècle). — Castrum d' Espel itcha , 
I2a0 (Lesp. vol. 70). — Vicecomitatas de Spelnchui 
(ihid. vol. 52). — Espeluchia (cart. de la Sauve, 



DEPARTEMENT Dl:! l.A DOl'.DOGNE. 



109 



îo8). — Plucha, i36J (Lcsp. lo, Fouage). — Ey- 

peluche, 1 7G0 ( AIra. de Guy. ). — Epeluches ( Bell.). 
Voc. Notie-Dome-Assomplion. 
.4iic. rep. nolile, avec litre do vicomte dès le xii" 

siècle, ayant liante justice sur Espeluclie, Combey- 

rancbe, Villoloureix et Alleinans moins le boiu-j;, 

J760 (Alra. do Guy.). 

Situation sur une élévation d'oii l'on découvre 

i5 clochers. 
EsPEnosMES (Les), li. c°' de Sainl-Marcory. 
EspmiiiiT, 11. c" de Paleyrac (.\. Jud.). 
EsPEnRovs, lieu-dit, c" de Cours-de-Piles. — 137.") 

(Not. de B.). 
Espic (KonT-), ténem. du bourg de Saint-Aubin (tcrr. 

de Lenq. ). 
Espic (L'Abbiib), lieu , c" do Sainl-Aubin-de-Leniiuais. 
Espic (Redo\), Ii. c°* de Ca.stel. — Prinrat. de Itotundo 

Spino, 1557 (pane, de l'év. de Périguoux). 

Uni au prieur claustral de l'abb. de Sarlal. — 

Ruines d'une abbaye de fillos(le IVrig. ill.). — Fon- 
taine miraculeuse, auj. abandonnée. 
Espicoi , b. c°' d'Kyrenville (S. Post.). 
EsPiNAssAT (L'), babil. c"° de Bergerac. — Im Espi- 

nansn , 1 6 u a ( Lcsp. ). 
EsPixAssAT (L'), c"' de Mont-Caret. 
EsPl.iASSE ? — llospiliiim il'Espinal: 111 pur. Saiiclt .")»/- 

picii, i3?ia (Lcsp. vol. Oi). 
Espi>ASSE (L'), II. c°' d'Église-\cuve-<l'Eyraud. 
Espi,\ASSE (L'), b. c°' de Manaurie. 
Espi»AssE (L"), b. c"* de Saint-Gcrmain-<le-Saleinbrc. 
EspisASSE (L'), c°' de Saint-Victor. — TVri-a vocal, de 

ta Espinasm, l'i.'io (cb. Mourcin). 
EspiNA^sE (L), b. c" de \ eyrines-Vcrn. 
Espi.vAssETTE ( L' ) , 11. c" do Fonl-Galau. 
Espi.vE (Grande et Petite), b. c" de Ponl-Lyraiid. 
EspiSE (Hai.te et Basse), b. c"° de Liisignac. 
EsPiNE (L'), b. près de Sainl-Séverin, sur la Lizonc, 

anc. dioc. de l'érigueux, auj. du dép' do la,(;lia- 

rente. — La Espiiia , 1 3 '1 1 ( Losp. ). 
Anc. paroisse. 
EsPiNET (L'), b. c'" de Razac-snr-1'llle. 
EspiiAi.ièiiE (A l"), terre n° aa , c°' de Terrasson (A. J.). 
EspniT (L'), b. c"' de Lemjuais. 
EsQtAïniE(L'), c" de Saint-Ainaiid-de-Rolvez. — Fac- 

tumde la Esqiiaijria, l'iGa (Pbilippario). 
EsSARS, beu, c°' de Moniclar. 

EssABs ( L'), lieu-dil , c°'de Bassillac. — I/Eij$snrd(c3à.). 
EssAns (Les), anc. dioc. de Pcrignoux, anj. du dép' do 

la Cliarenlo. — Eschars (pouillé du xiii' siècle). 

— Eijsars, xiii' siècle (0. S. J.). — Preceptoria dp 

Boni» si'if (/'/.«ni/ , 1 3 7 3 (bulle de Grégnire XI). 
Anc. conim'" du Teniplo. 



EssABS (Les), c"" d'Eyvirac (cad. ). 

EssABs (Les), lieu-dit, c"" d'Issac (cad.). 

EssABS (Les), bois, c" de Manzac (l)ives). 

EssARS (Les), c"de la ^fongie. — Tenem. drls-Ischarti. 

lAôa (L. Nof. .")). 
EssAUs (Les), terre, c" d'I'rval. — L'Echart (cad.). 
Essars-de-la-Daue (L'), Ueiulit, c"' de Sainl-Saiid. 

— Lph Eifssards (cad.). 
Essars-dc-Blanc (L'), licu-dil, c"" de Sainl-Saud 

(cad.). 
Estampes, b. c" de Tanniès (B. ). 
Estam; (L'), b. c" de .Saiiile-Inniiconce. 
Estât (L"), b. c" do Saint-Pompon (B.). 
Estai BIÈRE (L'), b. c°' de Douvillo. — I.rslnuhirrc . 

i(')">o (Acte noi.). 
EsTEii. (Lv Croix d'). Il, c"''do Sainle-Natalène(cad.). 
Estelans (Les), b. c"' do l'omport. — 170.'! (Lac). 
EsTÈvEs (Les), b. c°° do Saint-Sébastien, 1711 (Acte 

noI.). — Anc. rop. noble. 
EsTiEx, lieu-dil, c"' de Beauregard-Terrasson (cad. ). 
EsTits (Les), bois, c"' de Plazac (A. Jud.). 
EsTiEi , b. c"° de Loiibi-jac ( B. ). 
EsTiEu (L'), h. c"' .lo la lîacbolorie (B.). 
EsTissAi:, c"" de Villaniblnrd. — Eslissacinii , 126S 

(Lcsp.). — Ealissuh, t'iio (Lesp. Est.). 

Anc. clnUellenic composée de 3 paroisses ; Sainl- 

llil.jire, Saint-Jean el Saint-Séiorin, qui en ont pris 

le nom. 

Anc. rep. noble, dncbé-pairio en 1787. — Il était 

situé près de Campagnac el dominai! lo valliin do la 

Crempsi' (Lesp.). 
EsTissAC, forél. — 1G70 (Acte nol.). 
EsTiïAL, II. c°" de Saint-Crépin-Carlucol. — Maiisns 

d'Eslivat, 1/177 (arcli. de Fénélon). 
Estrade (Cuemis d'), c"' de Mouloydier, (jui aboulil an 

port de Tuilière. — Des monnaies gauloi.ses à deux 

types, celui de Rbodanusia dégénérée el un de cou\ 

attribués aux Piclons, y ont été trouvées, au nombre 

de six cents, dans un pot enfoui sous lorre (coll. do 

Lenq.). 
EsTBADi: (L'), ténom, c" de Fans. 
Estrade ( Moi Li> de l'), c"' de Cône. 
Estbade (Sous-l"), terre, c" de Saint-Crépin-Car- 

lucet, n' 627 (A. Jud.). 
EsTBAS? c"" de Saint-Astier. — In Villa Saneli Asimi , 

a las Entras nalim Gœtli (cari, de Chancelodoj. 
EsTBEs (Les), cbapello. — Chapelle des Estres, i6'i8 

(bénéfices de l'év. do Sarlat). — Peut-être la même 

que la Capelta de las Maestres, Peirag. dinc. dont il 

est question dans une lettre île Nicolas IV en ia8fi 

(Lesp. ;>G), et qui était sous le vocable de .Sainl- 

Pierrii ot dépendait de la par. R. Mar. de Masiaco. 



MO 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Cottf paroisse inconniip serait alors Sainle-Mario 
(le Mcrcalo à Sarlal, dont le nom aurait été altéré. 
Le pape rappelle la tradition que cette chapelle 
avait été construite par Cli.irlemaguc. 

EsTiîos (L'), un (les f;rands ruisseaux de l'arrcnd. de 
lierfjerac. Il a sa source près de Poiichal, passe à 
Ponchat, Nastringues, Vélines, et sc'pare, en se je- 
tant dans la Dordogne, les c"" de Saint-Seurin et de 
Sainte-Eidalie. — liiiissfati de Le.sirus, i '172 (Lesp. 
■îf) ). — Leslroj), 1 053 ( Acte noi. V — L'ExIror ( B. ). 
L'Estros coule de i'E. au S.-O., et depuis Vélines, 
N.-S. 

lîSTUOs (L'), nnc. chapelle. — (lapella de Lcslros, 
1608 (terr. de Monl-Caret). 

Et.impa, h. (:'"' de Saint-Jory-de-Chalais (B.). 

Ktang(L'), h. c°° de Janre. — Leslaingl, \()ho (Acte 
not. ). 

Etang (E'), h. c" do Salon. — Li-Juing, i()5o. 
Ane. i-ep. noble. 

l'iTAi'EAL, h. c"' de Bnssière-Badil (P>.). 

Etouars, c"°, c°" de Bnssière-lîadil. — Eijlonrs, xvi'.s' 
(arch. de Pau, Cliàteil.du Périg. ). 
Voc. Sainl-LSaturnin; coll. l'évêfjue. 

EuciiE (E'), ruiss. (jui prend sa source près de .lovelle, 
coule dans la vallée où sont Saint-.Iust et Sainl- 
Vivicn elaflliie à la Drone en aval de Creyssac. Di- 
roct.N.-O. S.-E. — Uaclia, i36o (Eesp. io,Fouage). 

EusciiE (Le Maine d'), lion et bois, c"' de Crey.ssac. 

Étam.aderie (L'), éc. c'"' dWtur. 

ÉvÊciiÉ (PiiÉ DE l'), c"' de la Roque-(iajac (n° i.3:')(), 
Cad. ). 

EïÈciiÉ DE PÉBiGiEKi (Tempouel DE l'). — Les posses- 
sions de l'cvèché de Périgneux, dans le moyen âge, 
étaient très -considérables; elles rompreuaient des 
chàtellenics, des villes, des forteresses et de simples 
paroisses. An x" siècle, pour mettre la ville épisco- 
pale à l'abri des attaques des Normands, Erolaire lit 
élever les cbàleaux d'A;;onac, Auberoche, Bassillac, 
C.rognac et la Roche-Saint-Chrislophc : il est dit que, 
pour subvenir;! ces énormes dépenses, la chûtelle.nie 
d'Exideuil l'ut aliénée par Tévèque au xi' siècle. 

Les églises de Saint-Avit-Sénieur, Saint-Jean-de- 
Cole, Saint-Cyprien , leschâleanx de la Boche-Sair]|- 
Cbrislophe, Auberoche, Bourdeilles, les boin'gs de 
Plazat et de Preyssac, sont énumérés dans la bidle 
de protection accordée en i 169 pour les possessions 
de l'évéché de Périgueux (Lesp. 3o). 

Les cbùtellenies de Saint-.\slier et d'.Agonac, Liste , 
Vernode, Mauriac, Lempzours, les Chabanes, Bas- 
sillac et Ba?.ac sont comprises au xni° siècle dans un 
dénombr. des droits de l'cvèché (Lesp. 70 et 3i ). Il 
faut ajouter Sorgcs, Verleillac, Allenians, Coursac, 



Beriric, Grezignac, qui sont dans un état do i.'jit) 

(Lesp. 9 1 ). 
EvÊciiÉ DE Sarlat (Temporel dei,'). — Cet évèché, créé 

an xiv° siècle, n'avait d'autres possessions qu'Alas- 

l'Evèqne, la Roqne-Gajac, Campagnac et Tenniac. 

Le doyenné d'Lssigcac fut aussi réuni à la mense 

épiscopale. 
Evèi3ie(A I.'), terre, c"° de Prals-de-Carlux (cad. ■ibli). 
EvÈQUE (CiiÀteal-l'), c"', c"" de Périgueux. — Cas- 

i.niin D. Episcopi Pi'trag. 1829; Castnim Episcapale 

(Lesp. vol. 'jtj). 

Maison de plaisance des évèqnes de Périgueux. 
ÉvÈQrE (Enclos DE l'), friche sect. B, n° 5o,c'"'de 

Sonlaures (A. Jud.). 
EvÈQiE (L'), h. et m'", c"' de Alarzac (S. Post. ). 
Ev£(ji;e (L'), l'c. c'"' de Tbenac. 
ÉvÊQiiE (La Croix-l'), lieu-dit, c"" de Saint-Michel- 

l'Ecluse (cad.). 
EvÈQi'E (MoiTiN DU l' ) , c"' dc \ ézac , sur le ruiss. qui 

se termine à Beynac. 
EvÈ(irE ( Pi ERRE DE l'), à Périgueux. — Orl. de la Peyra 

Ebcsfjiifd , 1 287 ; Peyra Ehescal (reg. de la Charité, 

xiii" siècle). 
EvÈ(jrE ( Place et Rue de l'), à Sarlal (cad. ). 
Evt(jijE (Pré l'), pré que la chaussée du pont Neuf de 

Périgueux coupe en deux. — Praiiis Eptscopalis , 

11.59 ('''""• Ceol. du Vig.). — Prat. Evescal (reg. 

de la Charité au xiii'^ siècle). — Pré appelé de 

l'Ei'es(jiie, 167.'! (accord, coll. do Lenq.). — Pré 

Episcopal (anc. dénondir. de lieux au xiv' siècle à 

Périgueux. Lesp. vol. 5o). 
EvÈoiE (RcE DE l') à Périgueux. — Hua Ebesqual , 

i2(io (Périg. M. H. il, 3). 
ExANDiE (L'), h. c"" de Moutren (B. ). 
ExAKDiERAS, licu , c"' de Sainl-Médard-d'Exideuil. — 

Anc. rep. noble. 
KxiDECiL, réuni à Saint-Maiitin-h-RiviÈre, cli.-l. de 

(■'■", arrond. de Périgueux. — E.iidoUum, 571 (lest. 

de saint Yrieix). — hsidoil, 1 100 (cart. d'Uzerche, 

donat. d' Ademar de Scbol.). — Monasterium E.ridolu, 

1 1 1 6 ( cart. d'Uzerche). — Ei.riduelh , 1 889 ( Lesp.). 

— Exidolhiwn, iSCto (Lesp. Cliâtell. du Périgord). 

— Eyssideiiilh, i'j70 (prieuré de Monlignac). — 
Eyxidenil, 168.") (allas de Blaeu). — Exideuil 
(Cass.). — Excideiiilh, 1720 (Acte not.). — Exri- 
deiiil (Cal. aduiin. de la Dordogne). 

L'archiprèlré de Saiiit-Meard se nommait aupa- 
ravant archiprètré d'Exideuil (anc. pouillé, Lesp.); 
composé de Go paroisses, il n'en comptait plus que 
^2 dans l'étal de 1782. — Voy. Saim-Médard. 

La cbâlell. se composait de 2.5 paroisses, savoir : 
les par. d'Angoisse, Anibiac, Clermont, Corgnac , 



DEPARTEMENT DE L\ DORDOGNE. 



111 



(loiilaiires, Dussal, Ëxid<>ull, Ëvzcrat, Jujnilluc, 
Mavac, Naiiluuil, la N'ouaillc, Preyssac, Sainl-Mé- 
ilard, Saint-l'ieric et SainK'iermain annexés, Saiiil- 
Jorj-las-Blonx, Sainl-Privat, Sainl-llapliat'l, Sainl- 
Sulpice, Saint-Vincent, Sarlandc. Sarrazac, Savi- 
gnac, Thiviers, i3Gû (Losp. 88). — Les autres par. 
de l'arcliipri^tré étaient (listril>uées cnirc les clià- 
leilenies d'Ans, d'Ilautefort et d'AuLcroche. 

Ane. rep. noble, qui fut une forteresse iinportanic 
au moyen âge et fut érigé en marquisat eu i6i3. 

Il y avait dans la ville un liùpital, ou comnian- 
dcrie de Saint- \ntoinc, un niunaslèrc de Sainte- 
Claire et un de Cordeliers. 

La paroisse d'Exidcuil avait l'té donnée on 1 1 lo 
à l'abbaye d'Uzerciu" par l'évèquc (juillaume d'Au- 
beroche. 

Les armes de la \ille .sont : de jiiieiiles à ta lour 
<l'nrj;eiil maeomiée de lahle (Cliron. du Pcrig.). 

E\inF.i:ii., c"' de Saint-Astier. — 1739 (Acte not.). 

Kirooine, b. c"' de Razac. — Ex-idiinjin , 1 '1 1 3 (Dives, 
llj. — Mann, d' Eyêidniie , 1510(0. S. J.). — I.a 
[loche, autrinx'nt E.ri/doiiijre, xvii' slicle (ibid.). 

ExosBKPEï, II. c"" de Sainte-Eulalie-d'Ans (S. Posl.). 

Ev (Lks), lieu. 0°' de Tayac. 

Eïbkm;, réuni à EïvicNEs, c"*, c°° de Salignar. — Viens 
de liaebene, i33a (arch. de Fénélon). — Eijbetia. 
189 5 (ibid.). 
Voc. Saint-Loup. 

EïBBRTeniB (L'), c"^' de Saint- Astier. — Lociit de l.al- 
lierlnria, i:^li-j (Lesp. 'ifi, Cbaniborlhiac). 

Etubabd ou LA nociiÉLiE, II. c"' du (joux. — liocélie . 
lô^j/i (arcli. de la (iir. Bigaroipie). 

Eybuabd, b. c™ de Saint-.Martial-d'ArIcnscc. 

EïciiAMEix, lieu , c" de Saint-Pardoiix-de-.\lareuil. — 
Eychanlit, en patois, signifie feux follets (Antiq. di' 
Vésonc, II, G'ig). 

EïciiATiE (L'), terre à .Monnerie, c" de Sourzac (A. 
Jiid.). 

EvcLisEAD (L'), c"' d'Ey\irat. — 1*170. Mayiie, dé- 
|)end. delà prévùléde Puy-Cliambeau (Lesp. Bran- 
tôme). 

EiDEi-iME (L'), II. c"' d'Auriac-Je Bonnac. 

ErEBAs, b. c"° de Fouleix (A. Jud.). 

EïPoiiRCERiE (L'), h. c" de Vallereuil (B.). — Lei/or- 
civia, i3i!3(Lesp. 5i). — Maijtiam.de la Ejfurtieia , 
i380 (ibid.). — Le» Foureetjfien (le Périg. ill.). 

Souterrains où l'on descend par plus de vingt 
marcbes taillées dans le roc et ipie l'on considérait 
comme d'anciennes prisons, une sorte de Force. 

Eïr.ADoix (Les), taillis, c"' de Flaiigeac, t"° de Si- 
goiilès. 

Etcadoui(Les), m. isolée, c"" de Montsaguel (S.Post.i. 



EïGAuoix (Les), pré, c"" de Sainl-M.ii'lin-do-dnrsoij 
(A. Jud.). 

EïiiADoix (Les), c" de Vill.uniiiai'd ( \cle not.). 

EïCALiE(L'), b. c" de Millacd'Aiiljo.rocbe (S. Post.). 

EïCAi-, h. c" d'Eglise-\euvc-d'E\[aud. 

EiGAnïAs, II. c"" de Saint-Germain-de-Salembre. — 
Eypas IVra», 1709 (.Veto noL). 

EïGA-ViïES, lieu, c^dc Sainl-Viiicent-do-tioiinezac. 

EvcLBVZEAC, taillis, c"° de la Force (A. Jud.). 

EvcoMAC, lieu-dit, c°' de Gouls (cad.). 

EïGoiRciEïROi: (L'), b. c" de Bars. 

EïoiE (L"),c'" du Bugue. Cumbn de Leiii;ua, i/id-.! 
(Liv. Nof.). 

Eïi;UE (L'), h. c'" do Saint-Pompon (li.). 

Eïci iME (L'), éc. c"" <le Manauiie. 

EvciiiA.vBE, ri'uni à (ÎARDEnmL, c"", c"" do Montponl. 
— Eccl. Sancli SiepUani de Aijf^uiranda , \i' siècle 
(cart. de Baigne, .'18). — Aijifurandu , i3i5 (Lesp. 
82 , n'aC). — Eyf-nranda. 1 30.') (cbàtell. de Monl- 
pont). — Eijguiraiida , i38a (P. V. M.). (iuy- 
rniiila, lô.. (Lesp. lo, FonHs du comte). — 
Eyj;ueraiide (Ca]. admin.). 

Voc. Saint-Etienne, 3 août; cette église fut don- 
née au monastère de Baigne par Baiiiald, évéque de 
Périgucux, quand il vint consacrer celle de Gai-de- 
deuil , au xi' siècle. 

Etleboac, éc. c'" de Falguoyrac (B.). 

EvLiAC, c", c"° de Saint-Pierre-disCbignac. — Ilha- 
cum (pouillé du xni* siècle). — ïlhacinn, i30.'i 
(Lesp. Cbàtell.). — )thac, 1 .'100 ( Lesp.). — Elyac, 
I 7O0 (Alni. de (jiiy.). 

Voc. Saiîit-Alarliii; coll. l'évèque. 

EniAc (Bois d'), lieu-dit, c^dc Bertric (cad.). 

EvMA>DiE (L'), éc. c'" de Saint-Avit-de-Vialard. 

EvsiARiES (Les), b. c"' de Saint-Pierre-d'Eyraud. — 
1C37 (\. duFIcix). . 

EvMARiES (Les), b. c"' de Tayac (A. Jud.). 

Eïmerics (Les), b. c" de Moniravel (B.). 

EïiiET, cb.-l. de c™, arroiid. de Bergerac. — Ayiiietuui, 
i3o8 (Trésor des cb. Templiei-s, Le.sp. vol. 2O). — 
Buslida Emeti, i3Co (Lesp. 48, Juifs). — Aymel, 
xvi' siècle (llinér. de Clément V). — Emez (carte 
DelLsIe, 171'!). 

Ane. prieuré. — Voc. Sainte-.Marie-.^ssoniption. 

Cbàtell. s'étend, sur 7 paroisses : Cogulot, K\- 

met, Monl;;u\ard, Rouquelle, Sainl-Sulpice, Serres 

et partie de Bisac, i30'i (Lesp. Cbàlell. vol. loj. 

Bastide fondée en 1 272 par Alpbonse, comte de 

Poitiers. — Bailliage royal. 

EvMiGciE (La)Î c " d'Eygurande. — M. de lu Ej/mt- 

f;uia , 1 3 1 .") ( Lesp. 82 , n" aO ). 
EvPAL (Pré be i.'), Irrcc™ de Lempzoïirs (cad. ). 



112 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



EïPI^AS, b. c" (le Siiin(-Siil|)it'e-(le-Ronniagnac (lî.)- 
EïPoiiT, h. c™ de Saint-Fi'ont-ile-Cliampniers. — Ane. 

rcp. nolile. 
EïB.iL (V), éc. c'" (le Plazac. 

EïP.Ai. (L'),lieu-(Iil.c"cleSaint-Aniand-de-Belvez(cad.). 
EïRALETs (Les), iieu-dit, c" de Sainl-Cybranel (cad.). 
EïHALoux (Les), lien-dit, c°' du Coiix (cad.). 
EïRAi.oi:x (Les), lieu-dit, c" de Ladornac (cad.). 
EynALS (Les), lieu-dit, c™ de la Cassaj;ne (cad.). 
Eyrai.s (Les), lieu-dit, c" de Alarfjuay (cad.). 
EïnALS (Les), lieu-dil, c'" de Sainte-Alvère. — Les 

Aijvals (cad.). 
EynALS (Les), iieu-dit, c"Vle Sireuil (cad.). 
Eyrals (Les), lieu-dil, c" de Tannins (cad.). 
Etran (Haut et Bas), li. c" de Calviac. 
Eyraud (L'), ruiss. de l'arrond. de nerjjorac qui prend 

sa source à un lieu noinmi; Chij' (h Veau , passe à 

Saint-Jean, la Vayssièrc, Lunas, et se réunit au 

Caudauprèsde Gala pour se jeter dans la Dordogne; 

direct. iM. S. 0. — Riviiliis Eyraii ,1117 (cart. (le la 

Sauve). 
EïRAiD (Pas-de-l'), h. c°° (le Lunas. — Mansvsde Cake 

Ertililis, laiO (don du prévôt de Bergerac à Ca- 

douîli, Lesp.)? 
Eïraud (Pecii d'), lieu-dit, c°° de Saint-Martial-de- 

Nabirat(cad.). 
£ïraiid(Sainte-Marie-d'), anc. paroisse. — Voy. Éulise- 

NEUVE-D'EïnACD. 

Eïbaud (Saixt-JeAin-d'), c°% c"" de Villamblard. — 

Smirliis Johaimes d'Eijvaiill , i,38:> (P. V. M.). 
EïiiAii) (Sai.m-Pierre-d'), c°", c"" de la Force. — 

Parochia Saiicli Pétri iVEuraul, 1117 (cart. de 

Sainle-Mario de Saintes). 
EïRArniE (L'), b. c" d'Exideuil. 
EïRENVii.i.E, c"', c°" d'Issigeac. — Sanrtit Maria de Au- 

revilla, 1 oTiS (bulle (rEug(^'uc III, Sarlat). — Ey- 

reiirilln. 1298 (Lesp. coul. d'Issigcac). — Ayren- 

villa, i3/ui (collation par Jean XXII). 
Voc. Sainte-Madeleine; coll. lV'vè([ue. 
Eyrial (L'), b. c"" de Lenibras. — iG()8 (0. S. J.). 
Eyrials (Les), b. c"" do BIron. 
EvniiinE (L'), b. c°' do Cabans (B.). 
EYRlG^Ac, b. c™ (le Salignac. 
Eyrissoc, b. c°° de Sainl-Cri'pin-Carbicet (B.). 
EvRONZENiER ( L' ) , liou-dil, c" de la Jemaye. 
Eyssai. et LES Eyssals, pré, c" de la Mongie-Monlas- 

lruc(A. Jiid.). 
Eyssart ? c'" de Bourg-du-Bost. — Lor apeln el Heyssurt ; 

VEyssari'de la fin del [leyriers , i3o4 (O.S.J. terr. 

de Couibeyrancbe'). 
Eyssart? c"° de Cabans. — Al }sxarl, i52 6 (arcb. de 

la Gir. Beivez). 



Eyssart (L'), lieu-dit, c" d'Alur (A. Jud.). 

Eyssart (L'), lieu-dit, c™ de Saint-Fronl-Cbanipniers 

(cad. ). 
Etssartade (L'), pré, c"" de Sainte-Foy-de-Longa. — 

Pratum de l'Eysarlada (Liv. Noir). 
Eyssartade (L'), lieu, c°° de Saint-Marcel. 
Eyssartial (L'), terre., c" de Sainle-Foy-de-Longa 

(A. Jud.). 
Eïssartoc (L'), éc. c"' de Sorges (Cass.). 
EvssARTs (ILe-s), lieu, c" de Bouignac (cad.). 
Evssarts (Les), lieu-dit, c" de la Cbapelle-Grcsignac. 

— Les Essards (caà.). 

Eyssarts (Les), iieu-dit, c"" de Florimonl (cad.). 
Eyssarts (Les), lieu, c°° de Plazac. 
Eyssarts (Les), lieu-dit, c" de Saint-A(piilin (cad.). 
Eyssarts (Les), terre, c'" de Saint-Caprais-Eyinet (A. 

Jud.). 
Eyssarts (Les), lieu-dit, c" de Sainl-Jean-de-Cole 

(cad.). 
Eyssarts (Les), lieu-dit, c"' de Vern. — Man.ius del 

Vielh Ysmrit , i.")io (Reconn. de Labaluf, chartes 

Monrcin). 
Eyssendieras, anc. rep. noble, c"" de Sainl-Médard- 

d'Exideuil(S. Posl.). 
EYSsol:C^ES (Les), lieu-dit, c" de Lpn(piais (cad.). 
Eyterenc? (•"' de Grini. — lianhiria Eylcyreiicha. 1/175 

(Dives, I, 1 ai). 
Eytier Chasiel, c"' de la Cbapelle-Faiiclier. — Mas de 

Eylier Chastel , i5i (0. S. J.). 
Eyvicives, réuni à Eybène, c"", c"° de Salignac. — Pa- 
rochia d' Ayi;n!ga>i ? i3oi (Lesp. 2.'), Carlux). — 

Eyviijas, Aenj^as, l'isS (arcb.de Fénélon). 
Voc. Saint-lieniy; coll. r(''vè(|ue. 
Eyvioat, c°', c°" de Brantôme. — Eijviraniin sire Niii- 

racs (pouillé du xiii'' siècle). — Ehiracam. 1281. 

— Esviracam, liGo. 

Voc. Saint-Pierre-ès-Liens; coll. l'évêque. 
Eyiirat, c°° de Cbalagnac. — Bordaria dey Firac, 

i452 (Liv. Nof. p. II). — Mnyiiam. de Eymraco 

[ibid. p. (jo). 
Eyzerat, c'", c"" de Tliiviers. — Aieruetim (pouillé du 

xiii' siècle). — Eyzeraeiim , iSGf) (Lesp. Cliàlell. ). 

— Ayzeracum. 1.555 (pane, de l'év.). 

Voi'. Sainl-Marlial; coll. l'évêque. — Foret (cad.), 
Eyzies( Grotte des), l'une de ces stations et abris sous 
roche ayant servi d'bcbitalions pour l'homme à 
l'époque préhistorique qui s'échelonnent le long de 
la Vézère. Elle n'est pas cependant sur le bord même 
de celle rivière, mais à quelques centaines de mèlres 
sur la rive droite delà lîéone, qui se jolte dans la 
Vézère aux Eyzies. C'est auprès de l'ancienne forge 
que la grolte s'ouvre dans l'escarpement du rocher. 



UÉPAHTIÎMKNT DE I.A DOHDOGNE. 



113 



qui borde le vallon à 35 nièires au-dessus du niveau i 
de l'eau ; elle est profonde : i a mètres en face de I 
l'ouverture, i6 mètres dans sa plusfj^ande largeur; 
au centre, la voûle atteint 6 mètres de liaut. 

Dans le milieu, et tout autour sur li's parois, sont 
desdépôts meubles. Le sol rocheux est recouvert d'un 
plancher continu de brèche osseuse , variant de i o à 
ao centimètres d'épaisseur, oîi sont empâtés péle- 
mèle des silex taillés, des flèches barbelées, des 
pointes en os et en bois de renne, etc. Les amas de 
cendres et de charbons font reconnaître l'emplace- 



ment des anciens foyei's dont se servaient |)Our pré- 
parer leurs repas les hommes priinitifs (pii l'bihi- 
taienl. 

t^elte grotte a (Ué décrite pour la première fois 
par MM. Christy et Louis Larlet, (pii, après l'avoir 
explorée, ont envoyé des fragments de cette brèche, 
enlevés au pic, à tous les musées de l'IOurope. 
Evziks(Lks). h. et forge sur la Béone, c"" de Tayac. 
— Loriis lie his Aijzias, liS'i (arch. de la Gir. Bi- 
garo(|iie)- — /''■« Ayzie.i(ïi.). 
Ane. rep. noble en ruines. 



Fabric ? c"' de Vallcreuil. — Mam. tie Fahricis. i337 

(Périg. M. H. Ai, /.)• 
Faciiili.vt (Combe), c"' de .Sainte-Foy-de-Longa. — 

1693 (Acte nol. ). 
Faciiilikres, taillis, c" de Quevssac. — /.« Fassi- 

liire (cad.). — Voy. Fajilieiias. 
F.ACuiLiÈBKs (Les), lieu-dit, c" de Mauzac. — A ht 

places de lus Fnchilières, 1 /17 1 (terr. de Millac). 
F.tciiaiÈnes (Les), taillis, c" de Sainl-Marlin-de.s- 

Combes. — FnjilieTas (A. Jud.). 
Fades (Fost des), c°'de Mont-Caret (terr. de Montr.). 
Fades (Le Cnos des), bois, c"' de Cladecli (cad.). 
Fadiskbie (LA),éc. et taillis, r"' de Fanlar. — Miiis 

Codinerie (.\. Jud.). 
Fage, h. c"" de .Saint -Sauveur. — linrdaria Fafjiti . 



i.'iâ'i (Liv. Nof. '10). 



de la Mongic- Mont- 



F*fiB (Gba.vdecI Pktite), II. c'" 

astruc(B.). 
Face (IIacte et Basse), h. c°' de Mazeyrolles. 
Face (La), c" d'Alur(S. Post.). 
Face (La), lieu-dit, c" de Bcynac (cad.). 
Fage (La). Ii. c°''de Campagnac-lez-Quercv ( W. ). 
Fage (La), Heu, c"' de Campagne. 
Face (La), h. c"" de la Chapelle-au-Bareil (S. Post.). 
Face ( La ) , c"* de Coursac ( S. Post.). 
Face (La), lieu, c"' de Fleurac. 
Face (La), lieu, c"' de Journiac. 
Face (La), h. c" de Lenquais. 
Face (La), c°* de Mauzac. - Maiisus île la Fa'^a, 

I .'lûg (Phillpparic). 
Face (La) , h. c" de Monlagnac-de-Crcrapse. 
Face (La), lieu, c"' de Montclar. 
Face (La), lieu, c"" de Nantial. 
Fage (La), c"" de Natalène (cad.). 
Face (La), lieu, c" d'Orliac. 
Face (La), h. c" de Peyzac. 

DordojTne. 



Fage (La), c"' de Prals-de-Carlux. Mansus île ta 

Fajja. i/i()7 (arch. de Paluel). 
Face ( Li), ville de Bibérac. — lOog (inv. du château 

de nihérar, Honnuage). 
FvcE (La), lieu-dit, c°° de Saint-Amand-de-Belvez 

(cad.). 
Fage (La), c" de Saint-Cyprien. — Crotz , C.umhad'e 

la Faj;a, i/i():! (Pbilipparic). 
Face (La), lieu, c"' de .Snint-Laurenl. 
Face (La), lieu, c"" de Saint-Pnrdoux-près-Vielvic. 
Face (La), h. c"' de .Sainl-SulpicedeMarcuil (.S. P.). 
Face (La), h. c°' de Varennes. 
Fage (La), éc. c" de Villefranclie-de-l!elvt'z. 
Facela (Combe-), lieu-dit, c" de .Sainte-Foy-dc-Longa 

(A. Jud.). 
Fageoi,, h. c°' de Mortemar. 
Fageole (La), éc. c"' de Journiac. 
Face-Pleine (Hacte et Basse), h. c"' de Paulin. 
FACEnEcii., h. c" d'Aigues-Parses (B.). 
Faces, c"' de Saint-(;yprien. — /?. de Faj^is, 111.") 

(carl.de Cadouin). — La noijtie de Fa^ea, ifi.'iS 

(arch.de la Gir. Suiiil-Cyprien). 

Ane. rep. noble , avant bas.se justice dans le bourg 

et le patronal de l'hôpital et du collège. 
Faces, bourg de Saint-Cyprien. — Turris dicta de 

Faf;as, 1287 (Lcsp. arch. de Saint-Cyprien). — 

lloslal de Fagis , 1,520 (arch. de la Gir. Saint- 
Cyprien ). 
Faces, m'", c"' de Saint-Cyprien. — Molendinum 

Fanent, i?i6o (Philipparie, 3'i). — Prat Fayen 

(cad.). 
Faces, lieu, c" de Sainte-Natalènc. 
Faces, lieu, c"* de Salagnac. 
Faces (Chapelle de), bourg de Marnac. — 1 648 (béiii'f. 

del'év. deSariat). 
Faces (Gbasde et Petite), h. c"" de Saint-Geniè.s. 



lli 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Faces (Les), lieu-dit, c'" de Paunac (cad.). 

Faget (Bost-de-), lieu-dit, c"' de Tanniès (cad.). 

Faget(Le), h. c" de Nadaillac (B.). 

Faget ( Le), habit; c" de Pomport ( S. Post. ). 

Facette (La), h. c" de Pressignac. — Casalr voc. dr 
Fagel , 1/175 (L. ^oir, 82). 

Facette (La), h. c°' de Sainte-Foy-de-Longa (A. 
J.id.). 

Facette (La), 11. c"' de Soulaure. 

Fagnac (Le), 0°' de Saint-Clémenl (B.). 

FicriAT, m'" sur la Tiide, c"" d','iuriiic-de-Bourzac 
^ (B.). 

Fagolle (La), h. c'" de Javerlliac (S. Post.). 

Facou.et, sect. de la c'" de Saint-Michel-de-Double 
(cad.). 

Fagi'Ax (Le.s), c"" de Matizac. — iSafi (Dives), 

Faille (La), h.c°" de Saint-Sernin-de-Bcillac. 

Faillèbe (La), terre, c" de Fontenilles (A. Jud.). 

Faillèbes, h. c" de Cénac. 

Faisse (Le), 11. c°° de Bouflignac-Moutignac (B.). 

Fajiliebas (Le Tbou de las), terre, c"' de Meyral 
(cad. 8(54). 

Fajiliebas (Lou Sooi; de las) ou le Sol des F'ées, pla- 
teau en friclie près do Lomagiic cl de l'anc. cha- 
pelle do Sainle-Qiiitterie, c'"' de Vallereuil (Aiitii|. 
de Vésone, t. I, p. 266). 

Fajole (La), c"° de Moricmar (A: Jud.). 

Fajole (La), h. c"° de Saint-André-AIas. 

Fajole (La), h. c"' de Simeyrol (cad.). 

F'ajot (Le), lieu, c"' de Maripia\. 

Fajote ( La ) , anc. fief, c,"° d'Orliac. — i 7 7 8 ( Acte not. ). 

Fajote (La), lieu-dit, c" de Saint-Martin-de-Fressen- 
geas (cad.). 

Falastas (Las), lieu-dit, c°' <le Mussidan (cad.). 

Falastebias (Lis), c 

las Falaterias ( Liv. Noir). 

Falcetbie (La), lénement, c"' de Sainte-Alvère. — 
Fncliim <le la Falceyna, i333 (Lesp. a.î, Linieuil) 

Falcosesqije, 0°° de Cause-de-Clérans. — Ane. léne- 
ment où se trouve la métairie de Mondou, 
(Not. de Clérans). 

Falconie (La), h. c°" de Cabans (.S. Post.). 

Falcoii, h. c" de Campagne (B.). 

Falevbac ? léneni. c" de BonneWlIe. — i()-o (terr. 
de Montravel). 

Falfie (La), h. c"° de la Douze. 

Falgaïbac, c°", c"" d'Issigeac. — Falgayrac (cart. de la 
Sauve). — UospUak du Falirueyraco , i aS'J (0. S. J.). 
— Faljjiieyi-et ( 11.). — Fatgiviracum , î.55'{ (pane. 
de Pévêché), 

Pal. saini Jean-Baplis(e; coll. l'évèqiie. Membre 
de a comni'" de Montguyard. 



de la Mongie. — Time vor. Je 



1 7(!o 



Falgaïbat, h. c" de Saint-Chamassy. — Manxns de 

Falgairnr, ii63 (ari^li. de la Gir. Bigar. ). — Fal- 

;;i«>yrac (B.). 
Ane. rep. noble. 
Falcaïbet, c" de Coux. — Al Falgayvet , i .'i03 (arcli. 

de la (jir. Bigar.). 
Falcavbet, h. c"" de Sainte-Alvère ( B. ). 
Falgueïbat, h. c"' de Cabans. — Mansusde Falr^aijra.i . 

i.^ai (arch. de la Gir. Belvez). 
Fallotas? c" de Mont-Carel. — Pré Batalher, i(î33 

(terr. de Monlravel). 
Faneiï, h. c°''de Jumillac (B.). 
Fanlac, c°°, c°° de Montignac. — Fatlaciim (pouillé 

du XI 11" siècle). 

Voc. Notre-Dame. — Anc. couvent de Bi'nédic- 

tines sous le titre de Notre-Dnmp-des-Vertux . fondé 

au xvii' siècle parle seigneur de la Borniondie. 
Fab, éc. c"' de Nanleuil-Thiviers (B.). 
Fab (Tebbe dc), c°° de Saint-Jory-las-Bloux (A. Jud.). 
Fabacoi-, h. c°° de Cliassagne (B.). 
Fabagol'die, éc. c"" de Saint-Pardoux-la-Rivière. 
Fabaillolx, h. c°' de Bourg-des-Maisons. 
Fabalte (La), h. c"° de Saint-t^bamassy (A. Jud. ). 
Faravie (La), b. c" de Campagne (B.). 
Kabcebie (La), sect. de la c"" de Saint-Etienne-de- 

Double (cad.). 
Fabcebie (La) , h. c" de Vanxains. 
Fabcies (Les) ou Beauportaut, h. c" de Bergerac. 
Fardel, h. c"' de Trélissac. — Munstts de Furdelh . 

io85(Périg. M.H. In, 3). 
Fabdocx, b. c°°de Sainte-Marie-de-Frugie , à la snurce 

d'un affluent de la Cole (B.). 
Farevbe\c, c°' de Queyssac. — Podium Farreyrme . 

l'iâo (L. Noir). 
Faretrie (La), b. c'" de Sainl-Félix-de-Reillac ( B.j. 
Fabeïbie (La), h. c™ du Temple-la-Guyon. 
Fabeyrol , habit. c~ d'Anesse. 
Farevboii, h. c°' de Saint-Astier, 1016 (inv. iln Puy- 

Saint-Astier). — Anc. rep. noble. 
Fabeal, éc. c" de Fontenilles (cad.). 
Fabcadie (La), h. c'" de Saint-Julien-de-Crenipsc 
Farcanaud, h. c'" de Sainl-Laurent-dcs-Hommes. 
Farganel, h. c™ de Berbiguières (B.). 
Fabganel, c."" de Sengeyrac. — Maiisus Fargaml. 

i533 (ch. Mourcin). 
Fabganel, c°' de Vern. — Mansus Deux Faivmieis . 

iAg8 (ch. Mourcin, vente de la Besse). 
Farce (La), dom. c°" d'Alau\. — i^ga (inv. du Puy- 

Saint-Astier). 
Farce (La), c"° de Bassillac. — lOOi (Acte noi.), 
Fabge (La), b. c°'de Bussac (B.). 
Fabce (La), h. c"" de Celle (B.). 



DEPARTEMENT DE LA DOHDOGNE. 



115 



KiiiGE (La), lenancc, c°' de Chainpcaux. — iliSo 

(Acie noL). 
Karge (La), c°' de Clianlérac. — Maynam. de lus For- 
geas, i5og (inv. du Puy-Sainl-Aslicr). 
1''ab6e ( La ) , ni'°, c"' de Couloiinieix. — Mol. de Volum , 

1/180 (Dives, I, 1 17). — Voy. Voilo>. 
Karge (La), h. c"' de Ligueux (B.). 
I'abge (La), c°' de Meusignac. — Maynam. de las 

Fargas, 1Ô07 (inv. du Puy-Saiiil-Aslier). 
Karge (La), h. c"' de Alonlignac-siir-Vczère (B.). 
Karge ( La ) , c"' de .MorleQiar. — Marnu» de ta Farga . 

1/109 (0. S. J.). 
Karge (La), li. c" de Saint-Barlhélomy-de-l'Iu- 

viers. 
Karge (La), c°'de Saint-Gaprais-la-Linde. — Maynam. 

de La Farga (Liv. Nof. p. 98). 
Karce (La), 11. c^de Sainl-Médard-d'Kxideuil. — Ane. 

rep. nol)le. 
Kargk ( La), c" de Tourtoyiac. — Ane. rep. nolilc. 
Karge (La), h. c"' de Vanxains (B.). 
Ka RC E ( La ) , c" de V ielvic. — OrtaU de la Farga ,1268 

(Lesp. Uoii à Cadoiiin). 
Karge (Le Pur de), l>oi5, c"' de Sendrieiix. — Nnnm: 

vocal, lo Potz de la Farga. 1 /i5a (Liv. Nof. p. 1). 
[■'argeas, h. c" de Saint-Martial-de-Valellc. 
Faroea.s ( Las), h. c" de la Noiiaille. 
Farge-Boiciiarias (La), h. e" d'Eyliac(A. Jiid.). 
Karcemnerve, I). c" de Saiiil-Picrrc-de-(;lii)jnae. — 

/.PS droullies de la Fargetiaryr , 1G78 (.\clc iiol. ). 
Kargeot, h. e" de Bergerac. 
Kargeot, c°° de Liiiieyrao. 
KiRGES (Les), h. c"' de Haule-Kaye. 
Karges (Les), éc. c°" de Manzac (B. ). 
Karges (Les), c", c"" de Monligoac. — Les Farges 

ou Cheylard, 1783 (rôle des par. ). 
Karges (Les), h. c" de Paussac. 
Karges (Les), li. c" de Bazac-siir-nile (B.). 
Karges (Les), lieu, c"' de .Sainl-Marlin-des-Combes. 

— Teiiencia de Las Farga.i. l 'lOg (Liv. N. 5i). 
Karges (Les), h. e°" de Sainl-Prival (B.). 
Karges (Les), c" de Saint-Saud (B.). 
Karges (Les), h. c" de Sanillac. 
Karges (Les), h. c"° de Siorac-Rihérac (B.). 
Karges ( Les) , h. c" du Vieui-Mareuil. 
Kargetbs ? e" de Paleyrac. — A Uu Fargetas, laâi 

(arch. de la Gir. Bcivcz). 
Fargèies (Les), h. c"' de Linieyrae. 
Kargies (Les), li. e™ de Bei(^>rac. — Mayu. de las 

Fargas {Liy. Noir, p. lo'i). 
Kargees (Les), h. c"' de Biron (lî.). 
Kargies (Les), h. e°° de Carliix. 
Kargces (Les), h. e" de Gaugeac (B.). 



Kargles (Les), li. c'" de Lembras (0. S. J.). 

Kargies (Les), li. e" de Lenquais. 

Kargies (Les). — El Mas de tus Fnurgas (Lesp. 6,") , 

don à Ligueux). 
Kargies (Les), e" de Sagelal. — Mans, de tau Fargas. 

i/i6() (arch. de la Gir. Belvez). 
Kargies (Les), h. c"' de S.tint-Vinccnl-de-Gosse. 
Kargies ( Les ) , c°° de Tocane. — May», de tas Fargas . 

1 'i54 (cil. Mourcin). 
Kargces (Les Vieilles-), li. c"' do Coulures (B.). 
Kargces-Vieiiles (Les), li. c°' d'Eybi''nc (K.). 
Karier (Le), taillis de clidnes, c"'del.i Douze ( A.Jud.). 
Karieras, 11. c°° (le Sainl-Aslicr (A. Jud.). 
Karière (KoNT-), éc. à la source d'un ruisseau qui se 

jelle dans la Loue li Exideiiil (B.). 
Karsarie (La), c°' de S^vigriac. — AJfarium de tu 

Fariiaria, iSog (Périg. M. H. '11, a). 
Karome (La), h. c°° de Celle. — An Foiirnonye, 

ifi'^ç) (dénombr. de Celle). 
Farome (La), c°° de la Chapelle- Ponfimier. — Village 

de ta Farrn:iye, 1 .'1/17 (inv. de Lanmary). 
Karoi iLLAUE (La), 11. c"' d'Orliagni'l (cad.). 
Karocillas (Las), t" de Vern. — Maynam. de las 

Faroulhas, i635 (Lesp. vol. 79). 
Kars, ville de Monlignac. — Ane. maison noble joi- 
gnant la Bouvandre, 1.Î80 (vente, coll. de Lenq.). 
Kassole (La), licu-dil, c" de Sainl-Fronl-de-Pradoux 

(cad.). 
Kau (Le), lien, c" de la Baelielerie. 
Kalbomtz, c"" do Liineuil. — lioria vec. Faitlwnilz. 

i3fi7 (ch. Mourcin). 
Kaccuer, éc. c" du Kleix (B.). 
Kai CHERIE (La), 11. c"°'d'Auriacde-Bonrzac. 
Kaccherie (La), b. c'" de Bassillac. — Mayn. de ta 

Foscliaria sive de Podio de Cas . 167/1 (eh. Mourcin ). 
Kaiciieiue (La), h. c"' de Beaupouyet. 
Kaiciierie (La), c°* de Berlric. — LaFueliayria. 15. . 
JO. S. J.). 
Kacciieiiib (La), c" de Grignol. — La Foelieyrui. 

i'i7i (Divcs, (, 66). 
Kacciiehie (La), c"' de Pcyzac, c"" de la Nonaille. — 

Turris de Foclieyria, 1 ^108 (Lesp. 46 ). 
Kauciierie(La), h. c"de Saint-Aquijin. 
Kaiciierie (La), c°' de Sainl-Aslier. — Finicherie , 1 /i8.3 

inv. du Puy-Saint-Asiier). 
Kaiciieiue (La), c°' de Saiiil-Jean-d'Kyrand. — Fau- 

clieyrie, autrement Minarcijx , 172.') (Acte not. ). 
Kai CHERIE (La), c°' de Vanxains. — Mayn. de ta Fus- 

eharia, 1/179(0.8. J.). 
Faicherie (La), c°' de Villamblard. — Maynam. de lu 

Foscliaria, roc. la Rompischota , 1275 (Périg. M. H. 

/il, 1). — La Foiiclieyria , i5i.5 (Lesp. 8). 

iFi. 



1 1 r; 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



FtiiciiERS (Les), 11. c°' de Beaupouyot. 

KAUCiiETniË, h. c" de Pissol ( B.j. 

KAucHEïnoiV", m'° sur le Rouet, c"' de ("haiilérac. — 

Focheyro, i48i (Dives, I, 102). 
Faucome (h\), dom. c°° de Canipscgret (A. Jiid.). 
Faucome (La), c^de Chavagnac(A. Jud.). 
Faucome (La), h, c"° de Lempzours (cad.). 
Faiicome (La), éc. c"' de Monlclar(B.). 
FA^co^s (Les), h. c.°° de Kfonlagiiac-d'Auberoche (A. 

Jud.)- 
Fauue (La), lieu-dit, c'"' do Cherveix (cad.). 
Faddes (Les), taillis, c"" de Siorac (A. Jud.). 
Faugat (Le), 11. c°" de Paunac. — Le Fmtgasl (A. 

Jud.). 
Faugat (Le), h. c"' du Poil-de-Sainle-Fciy. 
FAUGÈnE, h. c™ de Bars(B.). 
Faiigèiîe, h. c"' de Mareuil (B.). 
Faiilleries (Les), taillis, c'" de Galiilloii (A. Jud.). 
Faiquetie (Le), h. c"" d'Eyvirat (A. Jud.). 
FAi:ncAci;s, maison située sur le bord de la Dordogne, 

.iu port de la Linde (B.). 
Faiuie (La), h. c°"' de Mariiac ( B.). 
Faure (Sourd-), h. c"" de Mont-Carel. 
Faiuieillas, h.c°° de la Cbapelle-Fauclier (B.). 
I'auiieh.i.es (Les), lieu-dit, c°" de Clndecli (cail. 1. 
FArnELii; ( La), 11. c"' de Bars. 
Faurelie (La), lieu, c°' de Larzac. — Fief de la clià- 

tell. de Belvez, i(io8. 
Faurelie (La), fief de ia cbàtell. de Monlponl(arcb. de 

Pau). - 
Faureeières, c™ de Quiusac. 
Fai:rendbie(Le), bois, c" d'Ajat-Theuoii. 
Faiires ( Les), b. c'" de Campagne. — Au-dessus de cette 

babilation, et près de la Vézère, vestiges d'une voie 

anti(pie (Anliij. do Vésone, II, /i'i). 
Faures (Les), bois, c^ileDouzillac (cad.). 
Faubes ( Les), b. c"' do (louts (B.). 
Faures (Les), c"' de Monlagnac-la-Crempse. 
Faures (Les), h. c°° deMontl'aucon (S. Posl.). 
Faures (Les), quartier de la ville de Nontrou. — Pla- 
teau très-oscarpé; c'était jadis l'intervalle situé entre 

les deu.\ coupures qui défendaient l'ancien cbàtean . 

fort,. 
Faures (Les), h. c'" de Parcoiil (B.). 
Faures (Les), c"" de Saiul-Jeiin-d'.^taux. — Xltiiiin- 

ineiiliiiii Fuiirirras, i/i5;i ( Lesp. vol. (),5). 
Faures (LEs),b.c°''deSaint-Médard-do-Mussidaii(B.). 
Faures (Les), h. c'° de Sorges. — B. de ta Faurelia. 

l 'iSO (cart. de Ligueiix). 
Fadres (Les), b. c°° de Varagne(lî.). 
Faures (Les), vill. c" de Vilkiiublard, — Faiire. Ce 

lieu est compris dans le lole des paroisses, 173/1. 



Fauressand, anc. nom d'une partie du bourg de Grun 

(Dives). 
Fauret, téneni. c°° de Farges. — i-i^S (donalion à 

Peyrouse). 
Fauretie (La), c" de Vanxains. — Mayii. de In Fitit- 

relia, i4.59(0. S. J.). 
Faïriaux (Les), h. c"" de Coutures. 
Faurie, b. c"" de Lunas. — 1735 (Acte not.). 
Faurie (Haute et Basse), b. c"" de Saint- Martin-de- 

Fressengeas. 
Faurie (La), c°° d'Aiiriac-de-Bourzac. — Vitl. vor. de 

In Fnnria, 1 kQo (0. S. J.). 
Faurie (La), éc. c"" de Bergerac. 
Faurie (La), c°' de Blis-et-Born, anc. lief, cbàlell. 

d'Auberocbe. — Hosp. de la Fcuiria, i3().5. — La 

Fourye, i/ioo (Lesp. Homra. ). 
Faurie (La), h. c°' de Coulaures. 
Faurie (La) , c" d'Espelucbe. — Terra apeinda la Fati- 

ria, 1360 (terrier, 0. S. J.). 
Faurie (La), bourg de Journia ■. — Donnu: rorat. de 

la Fauria {O.S. S.). 
Faurie (La), b. c°' de Liisignac. — Mayii. di- lu Fuiiriu . 

ii6S(0. S.J.). 
Faurie (La) , bourg de Manzac. — Domusvnr. la Foiina . 

1 '190 (Dives, 11, 10). 
Faurie (La), c," de Mauzac. — .Mans, de la Fnuria . 

i'if)3 (arcli. de la Gir. Bigaroque). 
Faurie (La), b. c°" delà Mongie-Montastruc (B.). 
I''aurie (La), dom. c"° de Montsagiiel (A. Jud.). 
Faurie (La), b. c" de Mortemar. — Mansns île la 

Fauria, ihoe) (O.S. .].). 
Anc. liof. 
Faurie (La), b. c"° de Paulin (B.). 
Faurie (Lv), c°° de Saint-Jean-d'Eyiund (B.). 
Fauries (Les), c"° de Calviac. — Mans, de lan Faunas. 

1769 (arcb. de Palucl). 
Faurilue (La), éc. c"* de Ber|;ei'ac. 
Faurilles, c"', c°" d'[.s.sigeac. — Faueillius (cbàlell. de 

Roquepino, i3()5, Lesp. 88). 
Voc. Saint-Martin, i5i3 (Lesp. 87). — ■ Pat. saint 

Bartbélemy ; coll. l'évèquo. 
Fauriuloux (Moulin des), sur la Colo, c" de la Clia- 

polle-Faucher. 
F^'auroux (Le), b. c" d'Orliac (B.). 
Fauveau, b. c" de Razac-siir-1'llle (B.). 
Fauvelou, lieu-dit, c"' de Montplaisant (cad.). 
Fauverte, m. isolée, c°' de Faurilles (S. Post.). 
F'aux , c."°, c°" d'Issigeac. — Faus ,1288 (coût, de Beau- 
mont). — Faars, i3qo {ihid. Bréquigny). — Eeel. 

Sancli Salurnini, 15.5.5 (pane, de l'év.). 

Anc. rep. noble ayant baule justice sur la par. 

I 7C0 ( Alin. de Guy.). 



DEPARTEMENT DE LA DOP.DOGNE. 



w: 



Faux, L. c" de la Crople (A. Jiid.)- 

Faux, lieu, c" de Plazac. 

Fii'x, 11. c"" de Saii)t-Picrre-de-Frugio (S. Posl.K 

Faix (Giiasb cl Pictit), h. c"° de Saint-Cyprien. 

Facx (Lac-de-), bois, c°' de Marsaiicix (A. Jiid. ). 

Faxx (La Combe-dk-), éc. c" de la lande (R.). 

Faux (Le), h. c""de Boiiillac (S. Post.)- 

Faux (Le), lieu-dit, c" do Feslalens (cad.). 

Faux (Le), éc. c'" de Sainl-André-Alas. 

Faux (Le Pecu-du-), lieu-dit, c°' de Calviac (cad. ). 

Faux (Les), lieu-dit, c°' de Badefol-la-Lin<le(cad.). 

Faix (Les), lieu-dit, c™ do Ladornac (cad.). 

Faux-Vieilles (Les), taillis, c°' deCarsac (A. Jud. ). 

Fauzei., éc. c°* de Sainl-.Martin-de-liibi-rac (A. Jud.). 

Faïal (Le), lieu-dit, c"" do Saiiit-Aiiliin-de-Lenqiiais 

(terr. de Lenq.). 
Favar (Le), ruiss. dont la source est à Cliadourijnac, 

r"" de Tliiviers; il forme le vallon d'Eyzeral et se jette 

dans la Drono à Corjjnac. 
Favabel? c"duCoiix. — Al Favarat, lôog (Rcconii. ). 
Favaeiis (Les), terre, c"' de Montren (A. Jud.). 
Favahs, c"° de Taiiniès. — Manxus (/«■ Fniars. i '|I)9 

(Pliilipparic). — Fauiars (l'ti'J.). 
Favelièee (La), h. c°* de Saint-Jidien-de-Lampnn. 
FATEïnoLS, éc. c°' de NanlcuiUle-Hourzac ( (t.). 
Faïièee (La), bois, c'" de Sainte-Croix. 
Favoma.sses (Les), lieu-<lit, c" de Tursac (cad.). 
Favaed (Haut et Bas), li. c°'dc Saint-Crépin-Thenon. 
Favabd (Haut et Bas), c°'dc Sainl-Pierre-dp-(.bi(;nac, 

ténomnnl. — '7 ''7 (Acte not.). 
FAïAno (Haut et Bas), h. r'" de Varajjne. 
Faïaudk (La), buis, c" de Montbazillac (A. Jud.). 
l'AïAnniE (La), lieu, c°° d'Atur. 
FiïAnniE (La), c" de Chalajjnac. — Maynam. de In 

Fayurdia, l'iâS (Liv. Nof. p. 5o ). 
Favabdie (La), c°° de Corniiic. ■ — Ane. rep. noblo. 
FAïAnBiE (La), h. c"" d"Ê|;lise-Ncuve-d'Fs,sac (R.). 
FuABiuE (La), au bourg de Li>lc. — La Faijarilin, 

.398. 
Ane. rep. noble (0. S. J. ). 
Faïaudie (La), lieu, c" do .Saint-Gorauil-do-Corps. 
Faïas ( Las), lieu, c" do Blis-et-Born. 
Faïas (Las), lieu, c°° de Cars.ic. 
Faïas (Las), Ii. ol in'°, c" de Celle. — l.ns Fatjn.^. 

i63() (dénonibr. de Celle). 
Faïas (Las), lieu-dit, c°' d'Eyviral (A. Jud. ). 
Faïas (Le Gihatou), c°" de Saint- Laurent- ilu-. Via- 
noire. 
Faïats(Les), lieiMbt, c°' de Saint-Micbel-de-Donblo 

(cad.). 
Faiaut (Rois de), taillis de chênes, c"' de Saint-Caprais- 

d'Eymel (A. Jud.). 



Faïdidie (La), li. c'" do Cubjac. — AjjhHuin de lu 

Faijdidia. laa'i (Périg. M. H. il, 1). 
Faïe, h. c" de Coui-sac. 
Faïe , lieu-<lit , c"' de la Roclie-Cbalais. 
Faïe, c"" de Sainl-Sauvour. — Maynam. de In Faiju . 

1 48.") (Liv. N. a.")). 
Faïe, lien-dit, c°° de Sainl-Sulpice-d'Eymot. 
Faïe (A la), broussailles, i"° d'Eyvirat (A. Jud.). 
Faïe (Claud ou Moulin de), licinlil, c"" do Saiiil- 

Front-de-Pradoux (cad. ). 
Faïe ((jbande et Petite), lieu-dit, i-°° do Roannino 

(cad.). 
Faïe (GnA\DE et Petite), c" de la .Mongio. — Musus 

la Petila Faya et la Graiil Faya, 1 '180 (Liv. Noir. 

p. Iio). 
Faïe (Haute-), éc. c" de la Tour-Blancbe. 
Faïe (Haute et Basse), à Sauvcbeiif et à la Linde. 
Faïe (Haute et Basse), lieu-dit, c"" de Vozac (cad.). 
Faïe (La), lieu-dit, c"' d'Agonac (cad.). 
Faïe (La), b. c" d'Allouians. — Aiilreiiionl liane 

Pauly. i.'JSÎi (Lesp. •'>•<). 
Faïe (La), anc. rep. noble avec justice dans Aiiriac, 

17110 (Alni. de (jiiy.). — Foitaliliiim de la Faya. 

\h~if) (coll.de Lonrp). 
Faïe (La), b. c" A- Rcrlric-Rurée (\. Jud.). 
Faïe (L(), b. c"° do Branlonie (S. Post.). 
Faïe (La), c" de Rra.ssac. — Ims Fayas (iiiv. di' 

.Monlardy). 
Faïe (La), Ii. c'" do Cliampagnac-dc-Relair ( R. j. — 

Une partie se nomuiail j.iflis /.»•(•(»( Dives). 
Faïe (La), c°' de Cliaiiti'iac. — i^.'iri (inv. du l'in- 

Saint-Astier). 
Faïe (La), b. c"° de la Chapelle-Montjibourir't ( Ii. j. 
Faïe (La), lieu-dit, c" de Cba.ssagne (cad.). 
Faïe (La), deux b. c"' de (iolle. — l/ny. de la Faya 

(cb. Mourcin). 
Faïe (La), b. sect. de la c"° de Cercle. 
Faïe (La), b. c"" de Jumillac. — Faf^ia Jnmilhiaci- 

1 3 1 7 ( Lesp. 17). — La Faye Gaillard, arrhipr. dr 

TluNiers? I73n (bénéf. de l'ov. do Périgiioiix). 
Prieuré de l'ordre de (irandniont, et de nnniiii:i 

tion royale (Lesp. o.i)). 
Faïe(L*), 11. c"' de Légiiillac-dc-Lancbc. — Domu.i 

de Faya , 1 a 1 g ; Saitela Maria dp la Faia , 1 a ?! '1 : 

Fa[ria, la'it) (Lesp. vol. 33, prieuré de la Fayn). 
Hôpital pour les pauvres ot prieuré fondés on 

tait) par cinq fréros du nom de la Faye, qui don- 
nèrent à cet offol leur maison paloriielle à Légiiillnc 

(Lesp. 33). Le prieuré, de l'ordre de .Saint-Aiifiis- 

tin, ilép. de l'abli. de la Couronne. 
Faïe (La), b. c"' de Manzac. — Ajic. rep. noblo. 
Fave (La), 11. r"' de Mont-Carel. 



118 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Faïe (La), c'" (le Morfemar. — Mans, de la Paya, 

1/109 (0. S. J.). 
Fate (La), anc. dioc. île PiTigueiu, niij. dii ilép' de 

la Cliarenlc. — Capeltn <le Fm/a (pouillé du xm" s°, 

archiprêtré de Peyral). 
FiïE(LA), li.c"dc Saint-Aiidré-do-Doiibk-. — Maijne 

(k la Faia, 12S9 (Périg. M. H. 9188). 
Kaïe (La), II. c°° de Saint-Elienue-de-Piiycorbiur. 
Faïe (La), h. c" de Saiiit-Jidien, c" de Hranlôme. 
Faye (La), Lois et II. c"" de Saint-Ju.sl. — Maijii. de In 

Paya, i3G'i (l'ii. Moiiniii). 
Fayk (La), 11. c"' de bainl-Orse (liail, i(i|)0, terr. de 

Vaudre). 
Faïe (La), c°° de Sainl-Pierre-de-Gliignac. — Teneiitia 

voc. La Faya, 1.387 (Le.sp. vol. 60). 
Faïe ( La) , c"" de Sales-de-Belvez. — Mansus do la Faia , 

1/162 (Pldlipparie, ifii). 
Faïe (La), c"' de ia Trape. — SUiffiinm de la Fayii 

(Pliilipparic, 1G3). 
Faïe (La), h. c"° de \ill.ic — Manstis de la Faya, 

1/168 (0. S. J. Coudai). 
Faïe (La ), <■'" de Villaiulilard (rad.). 
Faïe (Pecu ue la), lieii-dil, c"' de Siorac-de-Belvez 

(cad.). 
Faïe (Vieille-), l^c. c°° dWlur (A. Jiul.). 
Faïe (Vieilli:-), h. c" de Peyzac. 
Faïe (Vieille-), lieu, r"°de Saint-Laurent-du-Maiioire. 
Faïe-de-Coi;tille (La), h. c'" de Mdlac-de-i\onlroii. — 

Tididiiria Faia de Culidia , 1 2 '1 1 ( Le.sp. leslani. d'itiei 

de Magnar). 
FAïE-DE-Poni' (La), h. c" d'Angoisse. 
FAïE-DE-RmÉriAr. (La), h. c"' de Ribcrac. — l''i-cl. de 

Faya (ponilli^ du xiii' siècle). 
Anc. lep. iiolile. 
Faïe-Mapteai' (Halte et Basse), 11. c" de Connezac. 
Faïe-Mendï (La), h. c"" de .liiinillac. 
Faïes (Les), lieu-dit, c°° d<' Saiiil-A(|iiilin (cad.). 
Faïet (Le), lien-dit, c°° de Ladornac (cad.). 
Favetas"? c"" de Gouls. — Cajirlla de Fayct (ancien 

ponillé, Lesp. ). 
Faïetar, h. c"" de Razac-sur-rilie. 
Fayette, h. c'"' de Borrèze. 
Faïeite, lerre, c"' de la Mongie-Monlaslnic (A. 

Jud.). 
Fayette, h. c"' de Monlazoaii (li.). 
Fayette, lieu, c" de Parconl.' 
Fayettes (Les), bois, c" de la (Irople (A. Jud.). 
Faye-Vigiieïi\aiid (La), c" de la Cliapelle- Fancber. 

— Prieuré dép. de l'abb. de Ligneux. 
Fayolas, b. c"° de Bouteille-Saint-Sébastien. 
Faïolktte, b. c°'de Doucbapt. 
Fatolle , 11. c"' de Clermont-de-Beauiegard. — Fayula . 



1 489 (Lesp. art. Clermrml). — Château de Fa[;eolle. 

1697 (Acte not. de Mouleydier). 
Faïolle, m. isolée, c"' de FougneyroUes. 
Faïolle, c°° de Gardone. — 173/1 (Not. de Bergerac). 
Faïolle, c°° de la Mongie-Monlastrnc. — Faiolle. 

1/160 (Liv.N. p. 98). 
Faïolle, lieu, c'" de Montren. — Mnyn. de Fayolu. 

1/108 (Lesp. vol. 79). 
Faïolle, lieu, c°° de Rouqiiette-d'Eymet. 
Faïolle, c"" de Saint-Astier. — Munxus do Fayolu. 

1271 (Lesp. 5i).- 
Faïolle, c"' <le Sainte-Foy-dc-Relvez. — ■ Mayne de 

Faiol , 1/161 (Pldlipparie). 
Faïolle, h. c" de Saint-Médard-d'Exideuil(S. Posl.). 
Faïolle, h. c"" de Sarrazac. — Anc. rep. noble. 
Faïolle, b. c°* de Saussignac. 
Faïolle, h. c"' deTocane. — Cupella de Fayola, 1178 

(unie au cbap. de Saint-.Aslier par Alexandre III). 

— Repayr. de Fainla , 1320 (Périg. M. II. /ii, 1). 

— Faiol (cari, de la Sauve). 

Anc. rep. noble dont dépendaient les fiefs de Ver- 
node , de la Cypierreet de Bellet , érigé en marquisat. 

Fayolle, sect. de la c"" de Villetoureix ( cad.). 

Faïolle (La), lien , c"" d'Allemans. 

Faïolle (La), lieu, c'" de Coulaiires. 

Faïolle (La), b. r" de Grange-d'Ans (S. l'ost.). 

F'ayolle (La), lieu-dit, c°° de Lusignac (cjid.). - 

Faïolle (La), anc. lief, c" de Marsaneix (arcli. de 
Pau). 

Faïolle (La), h. c°° de Sainl-Jory-las-Bloux. 

Faïolle (LA),iieu, c"'deTeyjal. " 

FAïOLLE-DE-LA-ViDALLiE,rep. uoblc, c"' de Ikuiiiiagucs. 

— 1.53/1 (Acte not.). 

Faïolles (Les), iieu-dil, c"" d'Agonac (cad.). 

Faïolles (Les), lieu-dit, c"'" do Saint-Micbel-l'Éclusc. 

Fayot (Le), b. c°' d'Écbourgnac (S. Post. ). 

Fayot (Le), lieu, c" de Servancbes. 

Fayots (Les), b. c°° de Saint,-Marlin-de-(jursoii. 

Faïotte, lieu, c"" de Nastringues. 

Faïoiî (Le), lieu, c"" de Monlignac-sur-Vézère ( A. 

Jud.). 
Faïoiilet, b. c"" de Saint-Etienne-de-Puy-Corbie ( B. ). 
Faïounas (Las), taillis, c"" de Douzillac (cad.). 
Faïkac réuni à CASTEL^A^ , c'", c"" de Dôme. - — Afayrac 

(pouillé du xiii' siècle). — Feyraeum . i365 (Lesp. 

CbàteU.). 

Anc. paroisse de Parcbipr. de Capdrol. 1782. — 

Prieuré (bénéf. de Pév. de Sarlat). 
Anc. rep. noble. 
Faïsolle, b. — Voy. TonTE-FEïssoLLE. 
FAïTE,b. 0°' deMialet(B.). 
Fazillac, b. c°' de Sainl-Gerinain-des-Prés ( B). 



DKPAIiTEMENT DE LA DORDOONE. 



iiy 



Fkj^gat, taillis, c°' de Limeyrar. 
Febis, 11. c" (le iNolre-l)aiiie-de-Sanillac (A. Jud.). 
Fedou , liabil. c°' de Lciiipzours ( S. Posl.). 
FiiGEBAL(LA CoïBE-), 11. c°* de Bersac-Terrassoii . 
Feis, c"' de Clianlcrac. — Mayneapp. Fei», i '107 (inv. 

du Puy-Sainl-Aslier). 
Feu (Saist-Pabdoux-de-), anc. par. c" de Branlômc. 

— Fix, i3i8 (Rec. de titres). 

Patron : saint Gilles on Égide, selon un manuscrit 
de 1 5 1 6. 

Feletz, h. c'" d'Aubas. — Ffles, t 1 1 4 (Gall. Christ, 
fondation de Dalon). — Feleliim, lifia (Lesp. 5i). 
Anc. rep. noble. 

Félie (La), anc. fief, c"de Génis (arch. de Pau). 

Felimes, 11. c" de Paunac. — Anc. rep. noble. 

FEMiiB.s (Les), h. c" de Siorac. — 160a (Acte nol.). 

FÉ.1AGE (La), vill. c°* de Sainl-Michel-dc-l'Ecluse. — 
Sanclns Pelriis de Fainaia circa Saiictiim Mirhact. do 
Clusa, iiia (cari, de la Sauve). — I' [ffainage 
(Cass.). 

FiisELON (La Motte-), c°° de Sainic-Muiidano. — Fe- 
rma? 1190 (don de Mercader. cari, de Cadouin). 

— Feleno, i33.5 (inv. du chat, de Fénélon). — 
Fellenon (Coll. Broquifjny. Serment reçu par Clian- 
Jos à Gourdon). 

Anc. rep. noble ayant haute justice .sur Saint- 
Julien et Sainte-Mundane ( Alm. de Guy. i^Co). 

Férelo (Le^, ruiss. qui se jctie dans la Dordogne 
près de Sainte-.Mundane. 

Fenestbal, c" de Mayac. — Fiiusliale de Tenu jiuia 
monlem de Mniac , 1 uj'j (cari, de Dalon). 

Fesestrai; , éc. c" de Coulouoieix, près de l'ancien li(V 
pilal de Cliarroux. — Loco voc. al Fenestral, 1I160 
(ch. Mourcin). — Combe Fenestral, iGô'i (coll. dc^ 
Lenq. ). 

Fbubstbk, c°° du Coux. — Manqua de La Feneatra, 
i4G/i (arch. de la Gir. Bi(>aroque). 

Fe.nestbk, h. c°' de la Cropte. — • Affarium de La Fe- 
netlra, i3oi (Lesp.). 

Fexestbe, h. c"' de Saint-Félix-de-Beillac. 

FENESinE,h. c"' de Saint-Vivien. 

Fe.nesthe, h. c'" de Villauiblard. — Mayii. de La Fe- 
nestro, i5aa (ch. Mourcin). 

Fesestbb (Halte et Basse), h.c"dc Chanlorac cl m" 
dit Fougue. — j5io (inv. du Puy-.Sainl-Aslier). 

FB\BSTBi;->'EtvE, lieu , c" de Sainl-Ai|uilin. 

Fe.nestbes (Les), lieu-dit, c'" de Casieinau (cad.). 

Fe>estres (Les), lieu-dit, c°* de Sainl-Frout-de-Pra- 
doiix (cad.). 

Femèbe de Piebos (La), maison du faubourj; de Malbec. 
à Bclvez , où se faisait l'exercice de la relifpon pro- 
lestante (Lesp. Beivez). 



Femès, éc. c" de (!ainpagnac-lez-Qiicrcy (B.). 
Fem.«, h. c" de Saiut-Aubin-(le-Leni]uais. — Phcenix 

(terr. de Lenq.). — Fnnix (B.). 
FE^oull.l.B (La). i'C. c°° de Boulazac (A. Jud.). 
Femias, près de Miran. — Muyn. de lu Feinias, i3a(> 

(arch. de la Gir. Ribérac). 
Feraidie (La), b. c°° deMillac-d'Auberoche. — i5o.'t 

(Mém. d'Albret). 
Feraidie (La), b. c" de Saint- Aquilin. — Ferodie 

(cad.). 
Feraidie (La), c" de Sonr7,ac. — M. de la Feiiindw. 

i-'iSg (Lesp. Soutzac). 
Fébbdie (Haute et Basse), b. c'" de Mareuil (A. Jiid.). 
FÉBBiRiB (La), b. c"' de Bars. — La Ferreyrie (acte 

de 167.')). 
Feriol, éc. c"' de Ga(»eac(B.). 
Féboxie, b. c"' de Saint-Aquilin. 
Férome (La), c"" de Cbanlérac. — i5:!o(inv. ihi Piiy- 

Saint-.Vslicr). 
Férome (La), c"' di' la Mougie-Moiilaslruc. - )lns </. 

la Feironia, i.'i7.') (Liv. N. p. 4o). 
Febraboit, h. c"" de Cbassa(;ne (cad. ). 
Febracie (La), bois, c°° de Journiac (A. Jud). 
Ferbacie (La), dom. c"° de Scndrieux (A. Jud.). 
FERHA,^D, h. c'" d'Alc.s. 
Ferrasd, lieu-dil, c" de Douville(cad.). 
Ferrand, sed. de la c '" d'Issigeac, sur la voie romaine 

connue sous le nom de Chemin Jerré, entre Mous et 

la rivière, mais qui en cet endroit s'ap]ielle la Cav- 

sada. 

Anc. rep. noble (Généal. de Lainière). 
Ferba\die (La), c"" de Jaure. — La Fciaiidla , lù-ja 

( Lesp. vol. j t ). — Luffeiandia , 1 .'1 8 1 ( Dives ,1 , 1 ."i3 ). 
Fbbbandie (La), c°° de Limeyrac, lénement. — i-jfio 

(Lesp.). 
FEBRASDig(LA), h. c" deMillac-d'Auberoche. — i.")o3 

(Méni. d'Albret). 
Ferrandie ( La), h. e" de Sen(;cyrac. — Anc. lieff arch. 

de Pan ). 
Ferbanuies (Les), b. i"° de (jrignol. — Mayiiaïu. di 

tau Ferraudiax , 1 '17 1 ( Dives, I , .^7 ). 
Fëbbansac, anc. dioc. de Périg. archip.de Bouniague.*. 

aiij. du dép' de Lot-et-Garonne. — Fei-rensaeum . 

|363 (coll. d'Urbaiii III). - Feyrasacam . iT).")'! 

(pane, del'ijv. ). 
Ferrât (Moi.i),r"' du Bugiie. — i/iGi (Liv. Nnl. p. 8.'i /. 
Ferrier, éc. c"" de Cuiiiont (B.). 
I'"erbièbe ((^ovibe-), lieu-dil , secl. A , c" de Couse. 
Ferbière (La), h. c" de Gageac (B.). — Vine.r apud 

Feneaiias ; a las Ferreras, vers 1079 (cail. de 

Sainte- Marie de Saintes, i30, 162. Don au piii'iiré 

de la Mongie). 



120 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Ferbière (La), 11. f"' do la Linde. ■ — Fenirir, 1678 

( Act. not. ). 
FiiBiiiÈiiE (La), 11. et Lioi.s, c" de Rihérao. — 16/16 

(iiiv. de Ribérac). 
Ane. rep. noble. 
l'EBRiÈRE (La), mél. c~ de Sainl-Sauveur (B.)- 
Feriiières, b. c" de Fonl-Gaiau (B.). 
Ferrières, h. c°° de Jlontferrand. 
Ferrières, laiilis à la Pouleille, c'" de Sainl-Fëlix-la- 

Liiule (cail. ). 
Febiuères, b. c"' de Saiiit-i'ierre-de-Cole (S. Posl.). 
Ferrières, li. c"° de Savigiiac-les-Eglises (A. Jud.). 
Ferrières, c" d'Urvab — i/i63 (hommages faits à 

.Saiiil-Cyprien). — Ane. rep. noble. 
Ferrières (Les), lieu-dit, c" de Faux. 
Ferrières (Les), lieu-dit, c°° do Fonl-Galau (cad.). 
Ferrières (Les), b. c"" de (irigiiol. — FiTrihes, 

1 -iSy (Lesp. 5i). 
Ferrières (Les), lieu, r"" de Leiupiais. — i ■-.">,^) (terr. 

do Lenq.). 
Ferrières (Les), b. c" de Alontren. — Mus de 

Fcrriryvwi , lao.'î (censdusà V. de Cozens, a). 
Ferrières (Les), beu-dil, c'" do l'aunac (cad. ). 
Ferrières (Les), b. c'"' do Saint-Aslicr. — Ane. rep. 

noble (Dives). 
Ferrières (Les), c"' de \ allerouil. ■ — - Fm-eru , i3'i() 

(Lcsp. .5i). 
Ferroi X (Les), b. t"' de Saiiil -l'icrre-d'Fyi-aud (A. 

.Jud.). 
Ferrds, b. c"" de Belejmas. 
F'estal (La), b. c" de Manzac, iG53 (Acte not.). — 

La Fcsiiil, I 'i(),S ( Div. 1 , 63). — Mayn. de In Feslal. 

1A80 (inv. de Laiiuiary). 
Festalens, c", c°" de Sainte-Aulaye. ■ — Fi'sirleii.ris 

I pouillé du xiii" siècle). — Fcsielcnxs, i38l> (P. V. 

M.). — Fcsiviens, i.'jia (inscription de clocbo). — 

Foxleleiix , i,").')") (pane, de Tév.). — Fcsinkmjis 

{(]a\. adrain. de la Doi'dogne). 

Voc. Saint-Martin; coll. le cbap. d'Aiibelerre. 
Festigère (La), b. c" d'Angoisse (8. Posl.). 
Feuillade (Bois DE la), entre Fontaine et Argenliue. 
Feim.i.ade (La), b. c°° d'Argentine. 
Feuillade (La), ni'°, r""do Cainpsegret. — 179" (Acte 

not.). 
Feuillade (La), b. c"' de Cherval. — Itep. noble. 
Feuillade (La), lieu, e°° de Coursac. — La Fotdliaile 

lez Périgiienx- , i.5o3 (Liv. N. de P(frigueux). 
Ane. rep. noble. 
Feuillade ( La ) , c°' de la Crople. — La Folliosn , 1 3 1 2 

(llomni.). 
Feuillade (La), b. c" de Limoyrac. 
I'ei illade (La), b. c"' de Sainte-Foy-de-Longa. 



Feuillade (La), b. c"° de Saint-Fronl-de-Pradoiix 

(cad.). 
Feuillade (La), bois, c" de Saint-Jory-las-Bloux(A.J.). 
Feuillade (La), éc. e°° de Sainl-\'incent-de-Connezac. 
Feuillade (La), c°°, c°° de Terrasson. — La Folhada 

(pouillé du xiii" s"). — Fuliata (cbâtell. de Larcbe, 

i365, Lesp. 88). 
\'oc. Notre-Dame. 
F'euiliarge (La), éc. c°' de Cbancelade (B.). 
F'euilletz, anc. Cef, cbâtell. de Géiiis (arcb. de Pau). 
Feuilleverd, b. c"'' de Parcou! (B.). 
Feï, éc. et ra'°, c"" de Cbadeuil. 
l'EïDiDiE, c" de Grignol. — Feydidia, i4o6 (Lesp. 

iMiloii). — Las Fryilidius, 1 .'iS5 (Dives, I, 92). 
Feïdis (Les), doni. c"" de Salon (A. Jud.). 
Feydoux, c"" de Lempzours. — Anc. rep. noble. 
Feïfamie, éc. c"" de Sorges. 
Feïfaudes (Les), b. c°' de Négroudes ( cad.). 
Feh.iet(La), c"" de Bertric. — Espilal de Felicli ,\u\' f," 

(0. S. J.). — Prccccploria de Feliech, 1897 (ibid.). 

— Pheliech, ii5g (iiiV/.). 

Anc. maison de l'O. S. J. annexe de la connn'" 

de Combeyrancbe. 
Feïmiba, beu-dit, c"' du Fleix (A. Jud.). 
Feï.\e (La), lieu-dit, c"° de .Sainl-.Mirbel-de-Doiibie. 
Feïme (La), b. c°' de Nanteuil-de-Boiirzac. 
Feyredie (La), b. c"" de la Gbapclle-Monlaliourlel. 
Fevrière ( La) , c"' do Cnbjac. — 1 5o3 (Mém. d'Albret ). 
FEysA^TIE (La), b. c°° de .Savignac-les-Églises (B.). 
Fevta (La), lieu-dit, c"" de Mensignac (cad.). 
Feïtaud (La), b. c'" de Contures. 
Feïtaud (La), c"" de Sainl-Astior. 
Feïte, h. c"' de Bergerac. 
Feïte, b. c"° de Mialel. 

Feïte (Le), pré,c"'' do Badol'ol-d'Ans (A. Jud.). 
Feïx, b. c"" de Bonrg-des-Maisons. 
Fialabge, b. c"' de Branlùme (B. ). 
FiALEix, b. c"° de Sainte-Trio. 
FiEU, c"° de Périgueux. — Lo Fiou de Salas, m Inirna 

deux Plantirrs, ililil\ (Lesp. Périg.). 
FiEU, c"' de Sendrieux. — Marnas voc. los Fii'u.i- rfc 

Cumblazac, 1/17/1 ('h. Mouicin). 
FiEU (Le), b. c"" de Maurens, c"" île Bergerac. — 

Village del PItieu (Acte not. 1677)- — Villaife del 

Ftcu (ihid.). — Fu'ux (S. Post.). 
FiEu (Le), c°° de Sainl-.\vit-de-Vialard. 
FiEux, c"" d'Argentine. — Anc. fief relevant du cbà- 

teau d'Argentine, situé sur les bords de la Lizono. 
FiEox (Les), b. c^d'Anesse. 
FiEux (Les), taillis, c" d'Alur (A. Jud.). 
FiEcx (Les), b.c" de Colle. 
FiEUX (Les), b. c"" de Saint-Pierre-de-Cbignac. 



DÉPAIiTEMEiNT DE LA DORDOCNE. 



121 



FiEix (Lks), h. c°" de Tn5lissac (S. Posl.). 
KiGAinADE, c"' de Tréliesar. — Mas île Fijjairada. 

i93C(Péiij;. M. H. ii,3). 
l'iGAr.ïDE (La), éc. c°° de Saintc-Foy-de-Belveî. — 

Figné-èile, i05o (Aclenol.). 
Ane. rcp. noble. 
FiGEROL.b. c"" deLisle (B.). 
FiciE (Li), h. c" de Meyral (B.). 
FiciEïr.ASSE(LA), iicu-dil, c°' de Gouls (0. S. J.). 
FiLAr.niÈriE (La), Ii. c" de Clianle-Gclinc (Cass.). 
Fii.iK (La). — La Filiii du lieu de Ribeyrac, i'19'i 

(arch. de Fralcaiix, Lesp. ). 
FiLiOLLAS, ce. c'" de Sourzac (cad.). 
FitLOL, ville de lîelvez. — Tour, carrière (M Fillnl . 

i642 (Pbilipparic). 
FiLLOLS (Les), b. c" de Saiiit-.Michel-de-I)ouble (B.). 
FiLoiNE, b. e°' de Saint-Front-de-Cliampniers (B.). 
F11.0LIE (La), ée. c" de Boulazac. — La Fitnlie-Ln- 

mourat, 1 fijo ( Uénombr. de Périg. ). 

Ane. rep. noble relev. de la ville de Péri(;iieux. 
FiLOLiE (La), b. c"' de Condal-siir-Vi'zèrc. — La Fil- 

l'ihje, iC?i3 (Ac(e not.). — La Filotihjp, 1678. 
Ane. rcp. noble ayant bautc justice sur (pioiques 

villages dans Sainl-Aniand, 1760 (Altn. de Guy.). 
F11.ULIE (La), b. e"' de Lusignac. — Im Fitioulyp {O . 
_.S.J.). 
F11.0LIK (La), 11. c" de Queyssae. — Mmutiis île lu 

Fillinlia (Liv. Noir, p. i6). 
FaoLiE (L\), h. c'"deSnint-Cbamassy. 
FiL()iiE(LA),b.r'"dcSainl-Laurcnt-des-IIomnies(rail.}. 
FiLoi.iE (La), b. e" de Siorac (S. Post.). — La Fillin- 
lia, ilûi-j (Liv. Nof.Sj).— La PAi'/nfe, ilio:. (Acle 

noi. ). — La Filhoulie, 17 a a (161V/.). 
F11.0LIE ( La) , c" de Tbiviers.— 1 SoS (MOm.d'Albrel ). 

Ane. rcp. noble. 
Fii.oLiE (LA),b. c°' dcTocanc. — Maynam. de la Fillie- 

/irt,i:!3o(PériB. M. H. .'11, '1). 
FiLOLiE (L.v), b. c"' de Vcrn. — Maynam. de la Fil- 

Iwlia, iAr)7 (Liv. Nof. 7g). 
FiLOLiE (Pbé de i,a), c°° de .Marsaneix (A. Jud.). 
FiLOLiEs (Les), lieu, c" d'Alas-rÉvêquc. 
Fixassoix(Les), b. c" d'AlIcmaDS (A. Jud.). 
FissAT ( Haut cl Bas), scct. de la c" de Castel. 
FiBBEix, r°', r''°dcSaint-Pardoux-la-Bivièrc. — Firhe.i 

(pouillédu xiii" siècle). 

Le pont sur la Orone forme la bmile entre les 

dép" de la Dordogne et de la Haute-Vienne. 
Pat. saint Etienne ; coll. révèquc. 
Ane. rep. noble avec baule justice sur la paroisse. 

— Relevait de la sénéch. de Saint-Yrieix. 
FissANDiE (La), h. c" de Saint-Geniez (B.). 
FissARD, 11. c°* de Vallcrciiil. 

Dordogne. 



FiTï, c'" de Vallercuil. 

FixAno, 11. c"' de Suint-Eslèpbç (S. Post.). 

Flaciic (La), b. e°' de Peyrignae (end.). 

Flacbe (La), b.e"'deSainle-Marie-de-Frugie(S.P.). 

Flageas, lieu-dit, e" de Bauzens. 

Flaceat, h. e" de C.bampeaux. 

Flaceat, dom. e™ de Dussac (A. Jud.). 

Fi.AGEAT, m. isolée, c°'de Marquay (S. Post.). 

Flaceat, b. e" de Rouffignae. 

Flaceat (Le), taillis. c°" de •Saint-Marlin-de-Fre.s.'^eii- 
geas (cad.). 

Flaceat (Le), taillis, c°' de Varennes (cad.). 

Flageat (Le Haii et le Bas), b. c"" de Sainle-Marie- 
de-Cbignae. 

Flagbolei (Le), Ii. c"' de Bczcnae. 

FLAMA^c^le (La), b. e" de Corgnac (cad.). 

Flaui.vciiie (La), c" de Neuvic. — La Flaininrhie . 
l 'iGo (Courcelles, Généal. de Goniarque). 

Flamancime (La), b. e" de Villars ( B.). 

Flamen, b. c'^de Cbanlc-Gcline. 

Flameïiiacie (La), Ii. c"" de Cai)drot (B). — lîepay- 
rium de Flamayrai^ua , \')'\h (arcb. de Bayae). 

Fla')Cièi\e (La), 11. c°' de Marquay. 

FLAcjiiÈnE (La), b. c"" de Tanniès. 

pLAoLiÈnE (Pascal La ), c"" de Bclvcz. Ane. rep. noble. 

Flacceac, li.c"de .Sainl-CIyprien. — • Ane. rep. noble 
(Hommage, 1 ?i()3). 

Flaiceac, c", e"" de .Sigoulès. - Flamac, i.')5.") (Im- 
néf. de l'év. de Sarlal). 

Titre d'un areliiprOtré nommé Gaiiicensis an vus* 
(cari, de la Sau\e). — Gayadeimis son de Flaviarn, 
1 f).').") (bénéf. de l'év. de Sarlal). 

Il se composait de .53 paroisses ou cbajielle.'i ( carie 
del'év. 17/10) : Aignac, la Bastide, cbapelle de Bri- 
doire, Caiisaguel, Cogulot, Coulures, Cunéges, L)- 
mel, Flaugeac, Fonroqiie, Gabanelli', Gajac, Lar- 
tigue, Lenville, Lestan , Lestignac, Monbos, ^lolle^- 
lier, la iMongii'-Saint-Marlin, cbapcllede MoiiI-Cikj, 
le Monteil, Moiilguyaid Notre-Daine-de-la-Molte, 
le Pertus, Pomport, Puyguilbem , Qiieyssrl, Bazae, 
RouOignac, Rouillas, la Rouquetle, Sadillae, Saint- 
Avit-de-Grave-Meyrou , Sainl-Cbalvy, Sainlc-Croix , 
Saintc-Eulalie, Saint-Germain, Sainte-Innocence. 
Saint-Jean-de-Gardone , Saint-Julien , Sainl-Laurenl- 
dcs-\ ignés, Saint-Marlin-de-Gardone, Saint-iMaiiiy, 
Saint-Mayme, SaintNazaire, Saint-Nazary, Saint- 
Sulpiee, cbapelle de Sanxet, Saussignac, Serres, 
Sigoulès, Singleyrac, ïbonae. 

Flaiqie, bois, c'"' delà Linde (A. Jud.). 

Flaique, bruyère, c°° de Saint-Géry (A. Jud.). 

Flaique ou le Bcisson, dom. c"° de Saint-Meard-iii'- 
Giirson (A. Jud.). 

16 



122 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Fi,AuncE (Clos de) on la Queyp.ia, bruyère, c" des 
Lèches (A. Jud.). 

Flalqif, (La) ou la Floi.hi;, luliiio, c'"' do .SaiiiKJa- 
prais-Eymet (A. Jiid.). 

FLAiiQCE (La) ou la Floque, futaie, c" do Sainl-Féiix- 
la-Linde (A. JiuL). 

Flabvïac, c" de Yillambiard. — Mayn. de Flanvijnr, 
i5i3 (Lesp. 5i). — Fm-èt de Flauijac {cui.). 

Flaïac, II. c'"' de liourjj-de-JIaisons. — Ane. fief dé - 
jiendant de ia chàtell. de la Tour-Blanche (arch. 
de Pau). 

FLAïAc,bois eatre Bourg-de-Maisons et Coutures (B.). 

Flayac, 11. c" de Brassac. 

Flaïac, h. c°' de Celle (S. Post. ). 

Flaviiac, lieu, c" de Saint-Raphaël. 

Flecholix (Les), h. i.'"' de Saiiil-Mirliel-de-Villadeix 
(B.). 

Flecholx ( Les), h. c'"' d'L'rval (S. Post.). 

Flède (La), bruyère, c"' de Cantiliac (A. .lud.). 

Fleix (Le), c"°, c°"de la Force. — F/m (cari, de Saint- 
Martial de Leur]. ). — Fleisch { pouillé du .\iu' siècle). 
— Fjkys, 1373 (Ms. de Wolf. i4.3). — Flexus , 
\Uh (Lesp. Châtell.). — El Flei/s, i/ia8 (coll. de 
Lenq. ). 

Voc. Saint-Etienne. — Pat. saint Pierre-ès-Liensî 
coll. l'évèque. 

(jhàtell. composée de .3 par. le Fleix, Monllaucon 
et Ponchat. 

Très-anc. monastère dép. de labb. Saint- .Martial 
lie Limoges. — Un lieu-dit se nonniie Qiump-dex- 
Moiiins ; une {jrotte creusée dans le rocher est dite 
rilennitaf^e (Audierne, Notes de l'Etat de l'EgHsc 
dn Pi'rigord, p. aOo). — Ou ignore si c'est à ce 
monasière que s'appliquait la dénomination sui- 
vante : Fnilres de Trdiiis rivis jitula lo Fti'ys (cari, 
lie Cadouin). 

Fleu (Le), h. c'" do Monlren. 

Fletiva, laillis, c"" de Saint-Martin-des-Combes (A. 
Jud.). 

Fleume (La), h. c"' de Condat-sur-Vézère (cad.). — 
Mamus delà Frunya, i4o() (lerr. de Saint-Amand- 
de-Coly (Lesp. 87 ). 

Ane. rep. noble, ayant hautejuslice sur deux vil- 
lages dans Coudât, 1760 (Alm. de Guy.). 

Fleurac, c", c°° du Bugue. — Floyracion (pouillé du 
xiii' siècle). — Fleurai, 1760. 

Voc. Sainte-Marie (pouillé de 17.33). 
Ane. rep. noble, relev. <le Limeuil au xiv' siècle 
et depuis ayant haute justice sur la par. 1760. 

Fledrac, c°' dTssac. — Mayiiam. de Floyrieras, 1/471 
(Dives, I, 68). 

Pleiibac (Les), h. c"' de Saint-Raphael. 



Fleuries (Les), h. c"' de la Valade(S. Post.). 
Fleïtes (Les), lieu-dit, c" do Bezenac (c:id. ). 
Flettddlei, h. c"° de Simeyrol (B.). 
Flevtobnes (Les), tailhs, c" de Saint-Aquilin (cad.). 

— Fhtlunes (A. .lud.). 

Floihac, h. c'" de Moniplaisant. — Mamus de Floy- 
raco, 1A62 ( i'Iiilipparie, lio). — Floi;-al {^.). 

— Fleurât (cad.). 

Fliubac, h. c"' de Qiieyssac (cad.). 

Floque (La), taillis, c"' d'Issac (cad.). 

Floqce (La), h. c" de Saint-Astier. 

FLOQrE(LA), laillis, c" do Saint -Micbel-rFclu.-o 

(cad.). 
Floques (Les), taillis, c"° de Capdrot (cad.). 
Floqees (Les), taillis, c"° de la Trape (cad.). 
Floolet (La Coste du), lieu-dit, c"° de Dôme (cad. ). 
Florensac, c"° de Mandacou. — Ane. rep. noble. 
Florimont, réuni à (JAi mier, c'°, c"" de Dôme. — Fh>- 

ridus Mons, 1283 (Lesp. 'il!, limiles de Dôme). — 

Fhrinwii , 1/189 {il''d.). 

.\nc. rep. noble ayant haute justice sur la par. 

1 700 (Alm. de Guy.). 

Pat. .saint Biaise; coll. l'ovéque. 
Flouquette (La), tailhs, c"" de Saint-Géry (A. Jud.l. 
Flouquette (La), c"" de Vie. — fin Fhuqnctie (Be- 

conn. du lac de Sales, iGiij). 
Flourcnac, lieu-dit, c"° de Terrasson (cad.). 
Flugeas (Les), h. c"" d'Ahjal-de-Jhonon (S. Post.). 
FoLESSiE (La), anc. rep. noble, c" de Marquny. — • 

1/102 (Homm. Généal. de Comarqiie). 
FnLHOsîc'" de Grignol. — Perimenlùv deu Folhos. liSi 

(Dives, 1,8/1). 
FoiLAs (Las Plantas), taillis, c"' de Saint-Marlin- 

de-Gursun, sect. E, 1283 (A. Jud.). 
FoLi.E (La)? c" de Sainte-Alvère. — Lieu-dil «1 la 

Folha, i/i5i (Liv. Nof. p. 3o). 
FiiLLE (La Pièce), lieu-dit, c"''deLonqiiais(cail. sect. I) 

de 980 à 10/12). 
Folle (La Pièce), lieu-dit, c^de Sainl-Aigno. — Prssc 

Faite, 1778 (Not. de Lenq.). 
Folle-Eyhe? c'' de Montravel. — A In Folas-Eyra , 

1 3 . . ? 
FoLons, lieu -dit, liaulieiie de Périgueiix. — i3(i3 

(vente d'un jardin, Lesp. Périgueux). 

FoLQUIER. Voy. VlIlAGOCUE. 

FoMENOAL.b. c"" de Gussac (B.). — Foumenijal {\. 

Jud.). 
Fo.\-Bertau, c'" de Douzillac (Dives, I, p. l'i/j). 
Fon-Bebtramd, b. c°°de Grun (Dives). 
FoNcin (Grand et Petit), h. c"" de Bussière-Badil. 
Fondation (La), terre, c"° de Sainte-Croix-Beauinonl. 
FoNESTALVE (La), terre, c"' de Ponipnrt (A. Jud.). 



DEPARTEME.NT DE LA DORDOGNE. 



123 



Fo.vsEGRivE, c" tie Sainte-Foy-de-Longa. — Tene- 

mentum de Fontsai^riea, i/i5'i (Lit. l\of. n()). 
l'ossECBrvE, 11. c°* de Sior.ic-Bolvez. 
l-'ow (CiiRZ la). 11. c"" de Villolourei,\ (B.). 
Kiisr (GniM)-), vallon, c°° do Lenquais. 
Font (Gn*^D-), li. c" de Saiiil-Jcan-d'Eyraud (B.). 
Fort (GnAND-), c" de Saiiit-Laurent-siir-Manoire. 
FosT (La), c'" de Bassillac. — Mansus de Fonle , i34i 

(Lesp.). 
Fo.xT ( L* ) , c"" de Cornille. — El mat de la Fon ,1213 

(Lcsp. 81, carl.de Lifjuem). 
FoKT (La), c"" de Douzillac. — Mansiu de Fonte, alias 

do Moiiriacn, i/i^jO (I)ive.s, G. II.). 
FosT (La), c" de Manzac. — Voy. Bel (Le). 
FojT (La), h. c" de la Nouaillc (B.). 
Font (Li), li. c"' do Sainl-Mailial-dWrlensec ( B.). 
Font (La), h. c"' de Sainl-Modard-dc-Giirson (B.). 
Fo.NT (La Gn4\DE-), h. c°* de Gardonc (B.). 
Font (La Guande-), h. c"* de Mandacon (B.). 
Font (Las), h. c" de Bcssc (B.). 
FovT (Las), 11. cl m'", c°' de la Cliapelle-Fauclier (B.). 
Font (Si ti i.a), b. c"* de Veyrignac (B. ). 
FoNTA, loril. siliiée au nord-est de Bourdeilles. — Son 

liassin, assez profond, a près dn 3o inèires de lar- 

(jeiir sur .'10 de longueur. 
FoNTADE (La), anc. fort, près de Sarlat, pris en i .'i3i 

(Tarde, lliil.du Sarladais). 
FoNTAGNAc, II. c"' dc Brassac (B. ). 
FoNTAGNAissE (Les), petit ruis.s. de la c"' de Frujjie, 

qui nflliic ii la Valouse(B.). 
Fontaine, n'uni à Ciioipagne, c'", c"" dc Vtrteillac. — 

Locus dc FoiUunis, ii3o (conf. par Innoccnl II). 

— Fanlimas, ia54 (Lesp. Fontaine). — Primai . de 

Funlibus, xvT siècle (P. Uupuy). 

.^ncit^n prieuré de femmes, dépendant de l'alil). 

dc Fontevranlt. 
Fontaine ou Font Acxen? c°° de Bolvcz. — Teiriloriuin 

de Fon Acjrii , l'iCa ( Pliilipparie). 
Fontaine ou Font de l'Ace, pré, c"' de Kanipicux 

(A. Jiid.). 
Fontaine (Pas-de-), Ii. sur le bord dc laLisonc , c" de 

Fontaine. 
Fontaine-Boiyhet, c" de Bardoii (A. Jud. ). 
Fontaine de Bblmont? c°" dc Saint-Félii-dc-Villa- 

deix. — Fon de Belmiml , 1 4 7 a ( Rcc. ). 
FoNTAiNE-DE-BnAssAC, c" dc Rampicux. 
Fontaine DEu'AMOin, c"' de Saint-Joan-de-Gole. — 

Elle est située au bas d'un rocher appelé Puij- 

Mcrlier, rendez-vous de la jeunesse (.\ntiq. de Vé- 

sone, I, 253). 
Fontaine de l'A«oi:rat, c"' de Sainl-Laurent-sur-Ma- 

rioirc; nommée aussi Grand-Fonl et de la Filolie. 



F0NTAINE-DE-R1BALOK, c°° de la Mongie-Montaslnic ( A. 

Jud.). 
Fontaine des Delx-Amants, c°° d'.Argenline ((!liron. 

duPérijr. t. I). 
Fontaine des Moïses, c"' de Cadouin. — Fvns tue. de 

las ;l/'i)i/;ns, 1 aga (arcli. de Cadouin). 
Fontaine ne Babon (A la), taillis, c°' de Sainl-Cyprien 

(cad.). 
FoNT-ALi)B,m'°,c"'deSaint-.Avit-Sénieiir. — Mnnlin de 

Gironde, i-j-io (Acte noi.). 
FoNT-ÀMcn, lieu-dit, c"' de Sagclat. — Loeo diclo à 

Font-Aniuie, i/i(io (Pliilipparie, i38). 
FoNTANAio, h. c" de Coulures (B.). 
Fontanelle, c"" de fjrigriol. — Imco dirto à la» Fon- 

lanela.i, 1 '19.") ( Dives, Il ). 
Fontanelle, lieinlit, c" de Lenquais (cad.). 
Fontanelle, h. c" de .Maisalès. — 1762 (Acte not.). 
Fontanelle, éc. c°' de la Trapc. 
Fontanelles (Les), bois de .'18 hccl. c'" de Bcaurono 

(cad.). 
FoNTANiLLK, liçinlil, c" dc Négroudcs (cad.). 
FoNTAs, source très-abondante à Bourdeilles, qui, selon 

la croyance populaire, rend les brochets borgnes. 
FoNTAs, 11. c"' de la Chapelle-aii-Bareil. 
FoNTAS, h. c" de Saint -Senrin-d'Estissac. — La» 

Fonlas , I Cg.î ( Acte not. ). 
FoNTATou, h. c"" de Fleurac. 
FoNT-.\izELoi)? c°° d'Audrix. — Fijiu Anzelo, i?i54 

( Liv. .Nof. p. 1 .'1 ). 
Font-Aval (A), bois, c" de Génis (A. Jud.). 
Font Balimjlb, fontaine, c°' de Sainle-Alvère. 
Font-Bel? c"° de Saint-Victor. — Bordai-ia de Fout 

Bêla, 1370 (Lesp. 78). 
Font-Belissk, 11. c"' de Ncuvic. — Fon Belissa, 1/1C8 

(Dives, I, 04). 
Font-Belisse, f. c°° de Saiiit-Front-dc- Pradoux 

(c-id.). 
Font-Belcrk, pré, c" de Cabans (A. Jud.). 
Font-Beneï, h. c™ d" Aies (S. Posl.). 
Font-Beiilande, c" de Saint-Jean-d'Estissac (A. Jud.i. 
Font-Be»te, pré, c" dc Saint-Félix-la-Linde. - 1 605 

(Acte not.). 
Font-Bebtie, anc fief, c°' de Fanlac (arcli. ilc l'an). 
Fost-Bessone, c" du Bugue (A. Jud.). 
Font-Bettb, c" d'Auriac-Montignac (A. Jud.). 
Fost-Beclaycle, m. isolée, c°' de la Force (S. Post.). 
FoNT-RiGoi. b. c"' de Granges {('■■)■ 
Font-Blanche, lieu-dit, c"° de Montignac-sur-Vézère 

(A. Jud.). 
Font-1!larciie, h. c"°de\ illerrancho-de-Longchapt(B.;. 
Font lÎLANi.iiE, font, dans le bourg de Manzac. — Fott 

Blioiea, I. '176 (Dives, I). 

16. 



126 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Fom-Blanque, II. c"° de la Valade (S. l'osl.). 

Font-Bois, h. c"" de (joursac (B. ). 

FoM-BoissE, h. c"' de Riliagnac (B.). 

Fo.\T-BoLH ? c°° de Tayac. — A la Fun-Both-Muiju , 

1/190 (Lesp. (J5, Migo-Fulijuier). 
Font Bonne, fontaine, c" de Grives (cad.). 
FoNT-BoNNE, c°' de Lusignac. — Mayne de Fon-Bouneaii 

(O.S.J.). 
Font Bonne, i'onlaini' du bourg de Sainl-Aquilin. — 

Pèlerinage (Aiidierne, Noies sur le P. Duimy). 
Font Bonne, fonlaine située dans la grotte de Saint- 

Astier, 
Fo.NT-BoKNE, c™ de Saint-Félix-de-Villadoix, téne- 

inent. — i^Oo (Acte not.). 

Ane. llef de l'église de S.iint-Front. 
F^ONT-BoNNE , h. 0" de Saint-Laurent-de-Castelnau 

(cad.). 
Font-Bonne, 11. c"" de .Saint-M.irtin-de-Giirson (S. 

Post.). 
Font Bonne, fontaine, c"" de l'rcssignac. — Moulin de 

Fonhomxel , i Ogt) ( Acte noi. ). 
FoNT-BonREL ? c"° de .lourniac. — Itij/arin de Fun Borrel 

(Liv. Nof. 120). 
Font Bouillacle, l'ont. c°' de Couse (cad. A.). — 

Bonllyere, 1471 (cout. do Couse). 
FoNT-!'niiiLLE, éc. c"'de Champagne (B.). 
FoNT-BocLDOLïnc, ç™ de Calians. — Biviiujimlix Bidh- 

doyra lnhentem versus fonlem Carboiieyro, i'i5<j 

(arcli. de la Gir. Belvez). 
FoNT-Boi!i,DoiiïnE, c'^de Gaidcgoac (cad.). 
FoNT-BouLDOuïr.E, c™ de Sainl-Pardou\-et- Violvic 

(cad.). 
FoKT-Boiii.DoiiïHE, c"" de Villamlilard. — Maynnm. de 

l'un Biilhilnijra, i.'i9[) ( Pcrig. M. II. '4 1, 5). — Bii- 

lidayra, 1/198 (l)ives. H, 37). 
FoNT-BoiiitBONAisE, c"" do Saint-Micliel-rÉcluse (cad.). 
FoNT-BoiiiDOL', taillis, c'" de Boiiillac (A. Jud.). 
Font ISocrna, fontaine, c™ de Sainte-Alvère. 
FoNT-BounNEïs, c"" de Cabans. — Mattsus de fun [iiir- 

neys, t Sa'i (arcb. de la Gir. Belvez). 
Foni-Bouteille, au h. de Flageat, c°° de Sainte-Marie- 

de-Chignac (A. Jud.). 
Font-Bracal? c"° do Monlravel. — xiii" siècle (liève de 

Monlravel). 
FoNT-BiiiDOir.E, m'", c'" de Cone-de-la-Burde. 
FoNT-BiujiiiosE? c" de Belvez. — Fon Brmhone, i '163 

(Pliilipparie). 
Font-Brune, éc. c" de Cours-de-Piles ( B. ). 
Font BRiiNciDoiiïiiE, fontaine, c°° de Varennes, entre 

le Talinol et la Dordogne. — 1776 (Acte not. et 

cad.). 
FoNT-BiLiÈRE, c" delà lîaclielerio (cad.). 



Fo;,t-Cacalenqle, h. c"° de Campsegrel (A. Jud.). 
Font-Cabholle, c" de Calviac. — 1/167 (a''cl'- de Fi- 

iiélon). 
Font-Cadouyre (A la), taillis, c" de Saint-Laureni- 

des-Bâtons (A. Jud.). 
Font Capel.ine , c" de Sainte-Alvère. — Fom Capelant: , 

i45/i (Liv. Nof. 29). 
Font-Capelotte, c" de Saint-Laurent-df's-Bàtons . 

sect. D, 121 (A. Jud. ). 
Font Carbonière, c" de Molière. — Fous Carbonieyra . 

i/i5g (arcb. de la Gir. Bigaroque). 
Font-Carteïrade, iiou-dit, c°' de Lenqiiais (cad. .scd. 

C, 05/1). 

Font-Gassidoux, c"° de Saint-Marcel (cad.). 
Font-Caudière, h. c"" de Maurens, près de la source 

d'un affluent du Caudou. 
Font-Calssade, b. c"" de Mescoulès. 
Font Cerne? c°' do Sainl-Astier. — Fons Cerne, 1/16.' 

(Divos). 
Font Ciiabbleta? c"' doSendricux. — Fous ChabbleUt. 

i/i5-:!(Liv. Nof. 3). 
Font-Cuapelle, c"° de Saint-Rabier (cad.). 
Font Chaede, c"' de Cadouin. — Fon Caude (cad.). — 

Fons de Bassa Calderia^ 1 1 15 (cari, de Cadouin ). 
FosT-CnACDE,c"'de Couse. — Fon Caude sive de suint 

Loup, i/ifli (arcb. de la Gir. Lancepleine). 
Font Chaude, source minérale de Panassou, c"" de 

Saint-Cypricn. — Cauday^ne (cad.). 
Font Cdadde ou des Bains de César, fontaine miné- 
rale, c'" de Périgueux. — Fons Calidns (propre du 

dioc. office do Sainl-Euiuacbie). 
F"ont CuAiDE, c"" de Sainl-Astier. — La Fon Cliandr . 

21 octobre 1/161 (Losp. vol. 63). 
FoNT-CiiADDE, c°° de Vaunac (cad.). 
Font Cuacvet, font. c°' de Léguillac-de-Laucbe. 
FoNT-CiiiïET, c"' de Lusignac, près de Bourzac. 12... 

(O.S..L). 
F0NT-C1.OSE, b. c.°'" de Saiiil-Caprais-de-Bazac. 
FoNT-Ci,osE, h. c"" de Saint-jean-de-Cole. — Fonrlaiisi- 

(S. Post.). — Fontaine processionnelle (Antiq. de 

Vésone, I, 25i ). 
FoNT-CocRBE, c" d'Audrix. — Fief nommé Fon Corlm . 

i3i/i (Lesp. ). 
FoNT-CocRToisE, Ueii-dil, c" desLèclies (A. Jud.). 
FoNT-Coi;vF.RTE, c"' de Molière. — Fon Cuber(a, i/itja 

(arcb. de la Gir. Belvez). 
FoNT-CoBVERTE, c°'' de Nouvic. — Loeus voe. Foneu- 

berla, i/i5o (Dives, I, 120). 
Font Colïbbte, fontaine, c"' de Saint-Caprais-ia-Linde. 

— Fon Coberteyrada , 1475 (Liv. Noir, p. 26). 
FoNT-CoDVEBTE? c°° de Saint-Félix-de-Villadeix. — Fon 

Cuherlonyrnde , 1/178 (Bec). 



DEPAHTEMKNT DK LA DORDOGNE. 



125 



PosT-CoBTEiiiE, c" de Saint-Michcl-l'Écluse (cad.). 
FosT-Coiivi;nTE, lieu, c"" de Savignac-lcs-Eglises (A. 

Jiid.). 
Font-Chose, h. c"' de Champsevinel. — Font Crofre, 

17.'! a (Arte iiot.). 
FoNT-CnosE, 11. c''° de Foulcix. — La Fon Croze , 1 '17 1 

(Dives). 
FosT CnosE, font, au-dessus du bourg de Lcmpzours. 
FoM-CnosE, h. c"' de Sainl-A>il-Scnicur (S. Posl.). 
Font-Croczille, c" de Bcrlric. 
Fo\T-D'ALBAnET? c" de Sainl-Naixent. — Fom d'M- 

harel, 1^87 (O.S. J.). 
Fo>T-D'ALON,c"de lirassac. — Fondalon, 177a (A. N.). 
Fo>T-D'AncENT, éc. c" de ilontmanfe (li.). 
Fo.iT-D'AnTiGEAs, t'c. c" d'Augoissc (B.). 
Font-d'Atacx, préjSect. C, c" de Sainlo-Eulalie-d'Ans 

(A. Jud.). 
Font-d'Aubet, c'c. c"* de Sainle-Nalalène. 
Font-Dai DEBEC, c°" de Sainle-Natalène {A. Jud.). 
FontDacmieb, II. c" de Cénac (B.) — Ane. rep. noble. 
Font-Daibaoe, b. c°' de Gardone (A. Jud.). 
FoNT-i)"AïTZ , t" de Neuvic. — Fon» d'Aijl:, i.'iSi 

(l)ivcs,I, i5G). 
Font-de-Bebbécias, c°' de Sendriéu.\. — 'G'J'J (Acie 

not.). 
Fo>T-DE-BEniNc, au bourg d'Ajj'onac. - 1 afin ( I.i'sp. 

Bourdeilleâ). 
Font-ue-Bezenoi-, c°' de Gaugeac (A. Jud. ). 
Fom-de-Bosne-Gabde, c°' de la .Mongie. 1 706 ( Acle 

net.). 
Fom-de-Bbauie, c" de Beivez. — At fim 'Ir lirajjufu. 

liOa (Pbilipparie). 
Font-de-Cai MONT (A la), c"' de Saint-Ant-Sénieur. 
FosT-i>E-CiUBBoi, (A la), taillis de rhéne.'î S D, aia, 

c"de Cadoiiin (A. Jud.). 
Fo\T-DE-CiiA\AL (A la), C™ de Pcyzac, c"" de la 

\ouaille. — Fons Je la Chnnal, 1^108 (assises à 

Exideuil, Lesp. vol. 46). 
Font-de-Ossac, c" de Soulaure. 
FoNT-DE-DoiBiMs, b. c"' de Manaurio. 
Fn.\T-»E-FrsTE, taillis, c°'deBoiiillar (A. Jud.). 
FosT-nE-GALAs(LA), lipii-dil, c°' de Saint-Cyprien (cad.). 
FoNT-DE-(JAinE (A la), pré, c™du Fleix (A. Jud.). 
F'o.vT-BE-GoMME, L'C. c"" dc Tajac. 
Fo.>t-de-la-Baissa? c" de Sainl-Médard-de-Gur.son. 

— F'ons de la Tiaisa, alias de la Baissa (cart. de la 

Sauve, don à Ligneux). 
Font de la Basse-Fou^t, fonlaiuo remar(|uable, c°' de 

Villamblard. 
FoNT-DE-LA-BoiïEBiE, c" (le Marquav (cad.). 
Fo>T-DE-LA-CiiAi>E, c" de Manauric (A. Jud.). 
Fo^T-DE-LA-JAssE. c"' de Cainpsegrel (A. Jud.). 



FoM-BE-LAi>iÈnE, lieu-dit, c"' do Saiiit-Cbamassy (cad.). 
Font DE l'Alba, principale fontaine de Sainl-Cyprien 

(arcb. de la Gironde, reg. de i-'iga). 
Font-de-l'Albab, rc. c" de Mauzac (arcli. de la (iir. 

Belvcz). 
Fo.vT-DE-LA-MtLLK, II. c" ilp Saiiil-Julieii-de- l.aiiipuii 

(B.). 
Font-de-la-Nai , h. c ' d'Atorat (lad.). 
FoNT-DE-LA-QiEVi\iE?c°"de Jaure. — Fimsde la Qiiei/- 

ria, i.'i7i (Dives, I, 84). 
Font de la Rive, c" de Tayac. — • Fntis de la ISijjia di 

Comin (l'bilipp. (îO). 
Fost-de-las-Peïbas,c" de Soui-zac (S. Pos(.). 
Font-de-Lalciie, b. c" de Légiiillac, i la .sonne du 

Cruzel, affluent de l'Ille. — Finis Aiisnis, 1 'i<|ii 

(O.S.L). 

Ane. rep. noble. 
Font-de-Laiciie (A), terre, c'"' de Nogioiides (A. Jud.i. 
Font del Caybe ,c"* de Condat, sur le bord de la Véz<>re. 

— FoiiH del Caijre, i4.ti (0. S. J. Condat). 

Limite entre la jiiridict. do Cond.il it celle de la 

Fleunie, itjj^a. 
Font del Coral? c" de .Souizac. Ciiiiiba fovlix dirti 

delCoral, i.3oa (Lcsp. .'17, Sourzac). 
Font-de-l'Koi.ise, c"' de Bosset. — 1743 (Acte nol. ). 
Font-de-l'ICtanciios, taillis, c'-de lîrnnli\ine(A. Jiid.j. 
Font de leï Mebigie, fontaine, c'M'Angoisse. — i-'iThi 

(O.S. J. Condat). 
Font-de-Leïpalo» , c°' de Montignac-sur-Vézt'ie. - 

Fon de Leypalomp , 1 'i<)! ((iénéal. de: Bastignac). 
Font-de-l'Hoi lue, grande fontaine au bourg de Monl- 

ravcl (teir. de l'anlievicb', ifia'i). 
Fost-de-l'()bue? c" de Sainl-Séverin-d'F)stissao. — 

Fims de Llino , 1 .3 '1 2 ( Lesp. ). 
FoNT-DE-Loiïor , c"' de Lenquais (c<id.). 
Font-de-Mallas, lieu-dit, c"' do Tanniès (cad.). 
Font-de-Maiitin, c" de Brnr. — Fon Marti, i.f.'i'i 

(Përig. M. H. '.I. '1). 
Font de Mabtin, fontaine près du bourg de Lempiais. 
FoNT-DE-MiBZCLLE , pré ct taillis , c" de Cadouin. 
Font-de-Meaix, II. c"' de C.oursac. — Aiilremenl 

Mai.',on //(iH/c (cad.). 
Font de Meliiape? c" de Cbantéiac. — /•'. '/'■ Melhitjju . 

1 (tç)H (arcb. de Saiiil-Astier). 
Font de .MiAor, fontaine au-dessous du vill. de la Di- 

vigne, c°' de Pomport. . — Bépiitée pour la giiérisoii 

des enfanLs malades. 
FoNT-DE-MoniiiNiE? c"° du Bugue. — F. de Morijpitn. 

1 '110 (Liv. Nof. p. 16). 
Font-de-Patac, près de Villeneuve, c"" de Pontours. 
Fom-de-Pavic)t, c" rie Saint-Georgps-He-Montriar (A. 

Jiid.). 



126 



DEPARTEMENT DE LA DOP.DOGiN'E. 



Fom-de-Péfat ou FuNT-MâziÈRE, c^de Saint-Félix-de- 

Villadeix. — lylio (arpentementj. 
FoNT-Dii-PcïnE, c"° de Saiiit-Majrae-de-PércyroI (A. 

Jnd.). 
FoNT-DE-RoixHOLLLF., lic!J,c'''dc' Pri'yssac-d'Agoiiac. 
FopiT-DE-Roixoi), c°' do Lolnie. 
Font-des-Ages, c" de Sarlat (cad.). 
Font de Saim-Akge, près de Vern ( Dives). 
Fo^•T-De-Sil^T-ETlE^^E, c°' de ia (jhapelle-Grésignac 

(cad.). 
Font de Sai.nt-Fhom, an bour{T de Doiiviiie. 
FosT DE .Saint-Fiio.nt, fauljourg de Périgiieiix. — A la 

Toriiupichn près de Fon Stiint-FroiiUiih, la'iy (refj. 

de la Charilé). 
Font de Saim-Jllien, sur ia place de Terrasson. 
Font de Saint-Julien, c'" de Tursac (cad.). 
Font dp. Saint-Loiis, c"" de Pieaupouycl, à Sainl-Ser- 

nin. — 17^40 (Rec). 
Font de Saint-Locp, c"" de Couse. — inconnue; elle 

est dilc près dn Cli.iy-an-Salin dans un acte de 1 5f)6 

(Reconn. ardi. do la Gii'. ). 
l"'oNT DE SAl^T-I'lEl'.l'.E, c°' de l'elvcz. — Foit Saiid-Pere. 
Elle confronte à la rue qui va à Pevre-Levade 

(l'iiilipparie). 



de Reriric. — Fu 
de Carliix. — F: 



Saint 



ourjjde Manzar ( Dives). 
Fou 



Font de Saint-Pieiire, c' 

Peyre (cad.). 
Font de SAiNT-PieniiE, r' 

Peyrc (cad.). 
Font de .SAixT-PiEnEE, au 
Font DE .SAI^T-PlEliIlE, itunrg de Mont-Caret 

Saiiil-Peii (terr. de Mont-Caret). 
F'oNTDE SALNT-PiEBr.E , bourg de Neuvic. 
Font de Saint- Pieep.e, c"' de Proissans (cad.). — 

Sailli Pripv. 
l<"oNT-DE-SAiNT-PlEnRE ( Le), ui. i«olée , c'"" d'Abjal-de- 

Thcnon (S. Post.). 
Font-de-Saint-Savit, c"° do Cercle (cad.). 
Fo.\t-de-Sai.a , c'" de (jrijjnol. — liipuafunli.s de Sala , 

1459 (Dives, R.). — Salalz, i5-2G (A.). 
FosT DE Sangunaïcue, c"' do Saint-Vivien. — 1G27 

(Acte noi.). 
Font de Saizet? c"" de Rrassac. — Fous de Sanzet , 

1285 (Lesp. vol. 33). 
Font des Ctnij-Canelles, à Rergerac, thlio. — Foa 

Pryi-a, Fon Peyre (Liv. N. 17). — Fon de las Cane- 
las , 1 .'109 ( Liv. Noir). — Fon Pinrc , 1 (i.'io ( l'rocès- 

verlial de démolition des murs). 
FoNT-Diis-FiÈvRES, c" de Sagelal (cad.). 
Fo\t des FiÈvnts (La), l'onlaine, c" de Cliassagne 

(cad.). 
Fo\T DES FiÈvKEs ( La ) , fontaine, c" de Minrac. 
Font des Cwats. secl. A, n° 688. c"" de Cadouin. 



Font des Ladres, fontaine aux environs de Sarlat. 
Font des Malades, c°° de Sanillac, sur le bord de 

l'Ille, près de Périgueux (cad.). 
FoKT-DEs-MARjAniDES, c'" de Terrasson. 
Fort-des-Oulmes. c"''de Belvpz. — 1/162 (Pliilipparie). 
Font-des-Pargnans, pré, c'" de Saint-.Martin-dos- 

Combes (A. Jud.). 
Font-des-Rousiieux, taillis de chênes, secl. D, n° 3oi , 

c"° de Cadouin (A. Jud.). — Font Romieu {cad.). 
Font DES Tnois-ÉvÊnBES, fontaine, c" de Loubéjac. — 

Près de cette fontaine se trouve, selon la tradition, 

une table en pierre où pouvaient manger ensemble, 

sans sortir de leurs diocèses, les ('vèques de Caliors. 

d'Agen et de Périgueux (le Périgord illustré). 
FoNT-DES-Tiiois-PiEcnES, 0°' de Saiul-Vincenl-dc-Con- 

nezac. 
FoNT-Doi.Ér.o, b. c'^de Menesplet (S. Post.). 
Font des Tiîois-Rois, c°° de Villamblard , près Girau- 

don. — Légende sur cette fontaine. 
FoNT-D'EïLiAs,c"'de Rouf]ueUe.c"'d'Eymet. — F.d'Hi- 

lias{n.). — Fon d'nias{S. Posl.). 
FoNT-Di-RiAiiNÈs,h. c"' de Cunéges (B.). 
FoKT-DE-BocRREAti, c" do Beaumou!, près du uionlin 

des Justices. 
FoNT-Dc-BnEUiL (La), éc. c"' de Naliirat (B.). 
Font-du-Brdgidoc , c°' de Vie (Reconn. 16/19). 
Font de Rcgcet, c"° de (irignol. ■ — Fons de! Baga 

i334 (Périg. M. H. /ii,.'i). — FondelBugiicl, 1/171 

(Dives, I, 63). 
Font du Cailloe? dans la Ressède. — Fmi de! Calhan, 

1357. 

Une des limites du bois commun deBelviz. 
Font-di-Cuat (A), bois, c"' de Fossemagne ( A. Jud. ;. 
Foni-dc-Cros (La), h. c"' de Menesplet (R.). 
FoNT-Dii-Dos, c."" de Reynac (cad.). 
FoNT-Dt-Dni; , c" de Neuvic (cad.). 
Font-du-Jard, c™de Queyssac (cad.). 
FoNT-Di-JcGE (La), c"' de Genestot (A. Jud. ). 
Fo^T-Dl.-LEG^JET, c"'' de Reriric (cad.). 
FoNi-DcNAL, b. c°" de Coiirsac (R.). 
Font-dc-Parc (La), h. c'° de Montazeau (R.). 
Font-du-Plï, c'" de Montravel. — Fons de Podio. 

xiu' siècle (liève de Montravel). 
Font-du-Reï, c"' de la Douze (A. Jud.). 
Font-d'Ussel, c" de Proissans (A. Jud.). 
Font-di-Teclet, c" de Saint-Marlin-des-Combes. — 

Fon del Tealel , l52.') (Acte not.). 
Font di Tocron, font, c'" de Faux.- — 1771 (arpent.). 
FoNT-DB-TouRON, c"° de Mont-Caret. — iGoo (terr. de 

Mont-Caret). 
FoNT-Di-TocRONDEL , c"' de Font-Galau ( Philippacie . 

137). 



DEPARTEMENT DE EA DORDOGNE. 



127 



l''o»T-»o-VtiiDuiiiEn, taillis, c°''dc Douvillc (A. Jiid). 
Fost-d'Uzebche, lieu-dit, c"" de Bassilliic (cad.). 
Fo.\t-Eai-, II. c°° do Faux. 
Fovt-Eau, h. c" de Festalens, auprès duquel prend sa 

source le ruiss. qui so jclle dans la Risoue près de 

Ponleyraud. 
FoMEiLLJc, bois, c°' do Bour(;-de-Maisons. 
FoKTENBODLB, 11. c" de Monlbazillac (A. Jud.). 
Fo>TE!iDoïZB, pré, c°° de Verl-de-Biron (A. Jud.). 

Fo.VTENELLES, h. C°' du PizOU. 

FosTERGiuLLiERS ( Les ) , 11. c'" de Saint-Pcrdoux-Issigeac. 
FosTE.MLLE, dom. c"' de Baucuil. 
Fo^TE^ILLEs, réuni ii .VicuEs-P.insEs , c"',c'"'de Ville- 
franclie-de-Belvez. — Voc. Sainte-Claire et Nolrc- 
Uamn. 
FoKiEMLLES, lifu, c° di' lîrisslllar. — MaijnumeiUum 

de Fontanilhaa , i'i55 (Péri(j. M. H. 'ii, 7). 
FoKTE.MLLES, 11. c"" d'Eyliac. — Fonlenilh, iûo3 (Mé- 
moires d'Albrct). 
FrtMTENiLLES, c"' de Neuvic. — Mansua de Fontanilhaa, 

ij(;3(Périg. M. H. '11, 1). 
FoNTEXiLLES, c" de Sdinl-Gcrinaiu-de-SaIcmbre. — 

)laf/nam. de La Fonlanrlia, t'ii3 (Le.sp. ). 
Fostemli.es, 11. c°° de Saiiit-.Médard-de-Dronc. — 

FinilemlUiH (A. Jud.) 
.\nr. rep. noble. 
FosTEPiLLB, 11. c"* de Connezac (S. Post.). 
FojiT-ÉvÉQUï, h. c°' de Sainte -Fov- de -Ixinga. — 

Fonteyvetijtie , 1680 (Acte net.). 
FosT-FiBiÈHE, m. isolée, c" de Clermont-d'Eiidcuil 

(S. Post.). 
Fo>T-FArniis, li. c" de Rampieux. 
Fost-Faïe, h. c"' il'Auriac-de-Montignac (S. Post.). 
FoNT-FAïE,b. c" de Saini-Pierrc-de-Cbignnc. — 17?! 7 

(Acte nol.). 

Ane. rep. noble. 
Fom-Faïoi.i.e, taillis, c"' de .Saint-Martin-des-(;ombes 

(A. Jud.). 
Fo>r-FoncE (A la), taillis, c" de Doinille (A. Jud.). 
Fo>i-FoiGAciÈiiE, ténemenl de la c'° d'lssi(;eac, 1 G**2 

(Lesp. vol. 37, I.ssijjeac). — Voy. Fucassièiib (La). 
FoM-FoiiRCADE, h. c" de Cadouin (S. Post.). 
Fo\T FnAÎcHE (La), c°° de Sendrieiix. -.— 1699 (Acte 

not.). 
FoNT-FiiAMji E, 11. à la source d'un alîl. delà Crempse, 

c''* de Montafjnac. 
Fo.M-FnÈDE, f. c" de Couse. — Funfregc, 1G80 (Acte 

not.). 
Fn\T-FBÈDE, m. isolée, c"' de Rouquettc-Eymel (S. 

Post.). 
Fokt-Frége, c"' de Sagclat. — Fims Frvfa. liGa 

(Philipparie). 



FoNT-FiioiDE, c"° de .Saint-Aquilin (cad.). 
FontFbosiacièiie? c" de Saint-Laurent-dcs-liàtoiis. 

— Rii^iis funlis vncati FronuUgiirn , l'rS-j (Lesp. 
vol. 8/1). 

Fo.\t-Gaillaiid, c"" de Sales-de-Belvcz (cad.). 
Fo.\t-Gal, c°' de Belvez. — Fon Gala: Combe de font 

Galta, i/i()2 (Pliilipparie). 
Fo\t-Gal, mais, c" do l'ayzac (S. Posl.). 
Fo.\t-Galaii, c"', c°° de Belvez. — Fons Galardus , 1 87 j 

(Lesp. .'16, Belvez). — Paroehia de Fonte Galano. 

l'iGa (Pliilipp.). — /•'(JH','«/e (cbàlell. du Périg. 

arcli. de Pau). — Foiij;uia, i()C7 (lîlaeu). — Fan 

Gnlo, 1737 (ton-, de Belvez). — Fou<;alan (Ca.ss.). 

— Fontf^alol (B.). — Fim';alnp (Cal. adiiiin. do la 
Dordojpie). 

Pal. saint JeanBajilisIe: coll. l'évéïpie. 
Ane. ipp. noble. 
Fo.NT-GAnBiouE, c°' de Tanniès (cad.). 
Fost-Gassieb, e" de Safjolat. — l 'i.'ia (Pbilipparie). 
Fo\T-GASsiÈnE, c"" de Turs;ic (cad.). 
Fo.it-Gai FfiEn, réuni à Sioiiac, c", r,°" do Belvez. — 

Fuiis Ga>ifnii , Fons Gaufieri, 1096. — Fitm Gol- 

ferii, 1J.")J (l^rsp. Fonljaullier). 

Ane. abb. de femmes, avec haulo justice dans 

.Sa{;olal, 17O0 (Aliii. de Guy.). 

Voc. .\otre-Dame el Saint-Géraud (Du Teins, 

llist. du clergé). 
FojiT-GAiFriEn, li. c"' de Limeiiil. 
FoNï-GAiFFiEn, lieu-dit, c" de .Montplaisant (cad.). 
Kont-Gaitfieii, c"° de .Mortcmar. — Mans, de Fogaf- 

/«M?io9 (0. S. J.). 
Fo>t-Gaiffieii , st'ct. de la c"' do Safjelat (cad.). 
Fiim-Gaiffier, h. c" de Saint-Avit-Vialaid. 
Font-Gallieii, b. c" de Sainl-André-de-Uouble ( S. 

Post.). 
Fo>t-Gacmiei\, c" de Caslel (cad.). 
Fom-Gibas ? — Fnm Giran, 1 280 (vente do Dôme 1. 
FovT-GotcE, b. c"" de Montij;nac-snr-Vézorc. 
F'oxT-GocLioisE, c"' do Saint Front-de-Pradoux (cad.). 
FoM-Goins, b. c" de .Néjjrondos (A. Jud.). — Foni- 

goii.T (ihid.). 
FoNT-GBArLiEB, c" do .Saint- .Marliu-do-Fro.'îsengeas 

(cad.). 
Font-Gbei.ier , 11. c" de Lusipnac. 
Fom-Gbenon, liabit. et bois, c" de Cercle. 
FoxT-GcciE, h. e"° do naz.'ic-Saus,sij;nac. — iG'ii 

(Acte nol.). 
FoM-Gi'iLj(iME?c"°de la Mon(;ie-\iontastruc. — Fon^ 

Gudjumnencha , près de Laularie, 1 'iG5 ( L. Noir). 
FoNT-IJAiTE (La), b. c.™ de Cazoïilès (H.). 
Fo.M-HiGo? c"' de Sainl-Astier. — Fontlmgo, 1271 

(l.osp. 5i). 



128 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



1'\i,\t-Jami;s. 11. (^''de Vie. 

Font-Jasse, éc. c"' (1« Saiiil-Médard-de-Mussidan. 
FoKT-JiiAN, 11. c" du .laverlhac (S. Posl. ). 
FoM-loiANADE, c"' de Mareuil. — F. Joumimhi, Jnha- 

jwda, 11.53 (cari, de Saiiil-;\mand - ile-Boisse, 

Lesp. 07). 
Fo.NT-JonANNf:, 11. c" do Sainle-Aidaye. — Fou Juine 

(S. Posl.). 
FoKT-JuLiA\E, liabit. c"°de Saiiit-Jiilien-Ejiiiel (S. P.). 
Font-Ladan, lion, c"" de Montravel. — Font l'Adam {h. ). 
Fost-Lade, 11. c°'' de Razac-de-Saussignac (B.). 
Font-Ladier , éc. c"" de Saint-Pardoiix-la-Rivière. 
Fo\T-LAnDiEii, II. c" de Nontron (S. Posl.). 
Font-Lai- lîEST ? c"° de Galiillon. — Fou f.numts, 

iU5-/ (Lesp. 79). 
Fokt-la-Veuve, 11. c"' de Palevrac(B.). — Fim In l'i'iw , 

1 h''i2 (Pliilipparie). 
I'ont-Lf.ïiion>e, c" do la Mongie-Monlasiruc (A. 

Jud.). — Fniis Lnynno (Liv. Nof. p. 33). 
Font Limon, licllc fontaine dans le haut dii bourg de 

Varaigne, dont les eaux se mêlent aussitôt an ruis- 
seau de la Mauujjrie. 
Font-Lionel, éc. c"" de Saint-Chaniassy ( li.). 
Font-Longee, e'" de Grifinol. — Teiiemenliim vnc de 

la Fun Ijimgu, AC.5 (Divcs, II, h(>). 
Fo.NT-LonioL, c°° de Fontaine (end.). 
FoNT-LossE, II. r'" de Lusignac (cad.). 
Font-Loi lioi; , lien-dit, c°'deTayac (cad.). 
Font Lizine, fontaine, c'"' de Brassac. — '772 ( Hé- 

nombr. de Montaidit, Lesp. 88). 
Font- Malade, c"° d'Issigeac (cad.). 
Fokt-Marcot, c'"" do Fontenilje (cad.). 
Font-Martel, c"" de Montclar. — 1 05o (Acte iiot.). 
F'oNT-MAnTiNE, c"" de Varenncs. — La Fon Marlina, 

i6o3 (l\ot. de Lenq.). 
Font-!\Iaijgal, c°' de (lussac. — Mmisiis de Fuii Mnutral , 

i/i5f) (arcji. de la Gir. Belvez). 
FoNT-MEnDiÈi\E,c"'de .Saint-Gcrinaiu-de-.Salendiri'. — 

Font Merdieira, l'^Ga (Périg. M. II. <)i3S, i3). 
Font-Molle, taillis, c"° de Marcillac (A. Jud.). 
FoNT-MoRTE. h. c"' de Montplaisaiit (B.). 
Font-.Morte, c" de Villamblard. — t(M7 (Acte iiot.). 
Font-Moi\te (CojiDE DE la), liou-dit, c'" de Saintc-Foy- 

dc-Longa. — - i()70 (Acte not.). 
Font-Mosse? c"° de Morleinar. — Bm-d. de Fnnle 

Miissn, 1 /io() (0. S. J.). 
FoM-MoiRE, sect. de la c'" de .Sourzac. 
Font-Madalès, 11. c"° de Gone-de-la-Barde. — iCaô. 
Font ^l'EuvE, font, c"" de Lenijuais, sect. des Pailloles. 
Font-Neuïe, (-'"de Saint-Laurent-des-Bàtons. 
Font Niotard, c°° de Molières (cad.). -- Fims Lm- 

Inrdi, 1 iKç) (carl. de Gndouin)? 



FoNT-XiovAS, h. c""' do Sorges. 

FoNT-NoBLE, lieu-dit, c"' de Saint-Mesiuin (A. Jud.). 

l'oNT-NoELE, c°° de Belvez. — Fon Noria, l'iOa. — 

Noëlle, iC5o (Pbilipparie). 
FoNT-NoELE, c°° de Cabans. — Fon Noela , 1 iSg (arcli. 

do la Gir. Bigoroque). 
FoNT-NoïEH, h. c" de Calviac (B.). 
FoNT-OiiRsiNE, lieu, c''° de Saint-Sornin-de-la-Barde. 
FoNT-PiRAVAKQCE, c™ de Saint-Marcol (cad.). 
Font-Passarelc, c°°de l'olvez. — Fan Pnssa^-cla , l'jfia 

(Pliilipparie). 
Font-Pastoerelle, c"" de la Chapelle-Gonaguef. — 

1660 (Acte not.). 
Font-Pau (A), chàl. c"° de Saint-Cirq (A. Jud.). 
Font-Perliohe, c"' de Manzac (Dives, iStii). 
FoNT-PERLigiE , c"" de Sainte-Alvère (cad.). 
FoNT-pEïRE, c"' de Jonriiiac (S. Post.). 
Font-Pevre, c"' de Ladornac (cad.). 
Fom-Peïre, 11. c"' de Léguillac. — Maijn. de Font Pei/ir. 

compris dans la métairie de Fonl Peijriiie, i'iS-.> 

( inv. du Puy-Sainl-Astier). 
Funt-Peïre, b. c"' de Lusignac (B.). 
Font-Petre, c"* do Neuvic (cad.). 
Font-Peyre, ce. c"" de Plazac. 
Font-Peïre, lieu-dit, c" de Saiiit-Juben-Brantonic. 

— Autrement Fumetias (A. Jud.). 
Font-Peïre ou Penai:tie, n° 1 , sect. F, c'"' de .Saint- 

Picrrc-d'Eyraud (A. Jud. Journal de Bergerac, 3(> 

mai i8'i(i). 
Font Peïre, fontaine, e'" de Vallcreuil. — Foim Pei,n , 

13-28 (Périg. M. H. ?ii,/i). 
Font-Peïre, c" de Vern (cad.). 
Font-Peyrière, prés du bourg de Saint-Asiier. — 1 ();)•_> 

( Procès-verbal de la prise de la ville). 



nh( 



i^i6e 



Font-Peïrine, c"° de Belvez. 

(arcli. delà Gir. Belvez). 
Font-Pevrine, c'" de Carlux (cad.). 
Font-Peïrine, b. c"'dela Chapello-au-Bareil (S. Posl.) 
Fonï-Peïrine, sect. do la e°' de Dôme (cad.). 
Funt-Peïiiine, c°' de Douzillac (Dives). — Pe^jre (A. 

Jud.). 
Font Peïi-.ine, fonlaine, c°° do Fouleis. 
P^ONT-PEïni.NE., c°° de Léguillac-de-Lauclie. — Me- 

latrie de Font Petjri ne, allas de Boiidaiild, lUih 

(inv. du Puy-Sainl-Astior). 
Font Peïrike, fonlaine à la Vernelle, c"deSaint-F('li5. 
Font-Pevrine, c"'de Saint-Marcel (cad.). — Fnn /Vi/- 

rià'e (A. Jud.). 
Font-Peïrine, c"' de Siorae, n° 50; le lieu-dit ùii)re- 

Levat est n° 5o (cad.). 
Font-Peïrine, sect. de la c" de Tursac (cad.). — Pè- 
lerinage. 



DEPARTI'MEiNT DE 1,A DOliDOGNE. 



129 



Fort-Petroune, c°* de Chantérac. — i5/io (inv. du 

Puy-Saint-Aslier). 
Rep. noble. 
FosT-PETno.NXE, h. c"* de Conc-de-la-Barde (B.). 
Fom-Pethouse, h. c°' de Jayac. 
FoNT-PEïfiorsE, h. c°' de Montinanès (B.). 
FoKT-PicuitïRdi ? c°' de Prigonrieii. — Fort Pkhieyrou , 

1C75 (Acle not.). 
FoNT-PiEtLLE, c"' de Faux, à la Gcnèbrc. 
Font PiLosi? c" de Sainle-Alvère. — Fmis vocatut 

Pihla(U\. Nof. p. 5a). 
FoNT-PiTOi', II. c°" de Sainl-.\Iarlial-<le-Viveyrol. - 

1Ô08 (.\cle nol.). 
Ane. rep. noble. 
FoNT-PoiTRoi , lieu-dit, c°' do Thenon (A. Jiid.). 
FonT-PniuosDE, b. e°° de Boissc. 
FoM-PiiU.ONDE, b. et font, c"' de Sainle-Alvcrc. — 

Facliim lie Fonte Profondo, 1 333 (Lcsp. a5, Limcuil). 

— Font Priondc (Acle nol.). 
FoNT-PiDiE, secl. de la c"* de Sainle-Alvère. — Foin 

Pudia, l 'lô^i (Liv. Nof. p. 29). 
FoHT-PiDix, lioii-dil, c^dc Capdrol (cad.). 
Font-Qi;e>ti>', éc. c" de Donic (B.). 
Fo^T-()cE\■^AIlD? c°' de .\euvic. — Fuita Qiieyiuvd 

(Dives, I, Kg). 
FoNT-QitiniDB, b. c"' de Born-de-Cbamps. 
FoNT-QcEiiiADE, c"' de .Millac-Sarlat (cad.). 
Fo^T-Ql•ETnADE, c" de .Nanssanos. — '773 (Nol. de 

Lenq.). 
FoM-Qt'iLLiÈriE( A la), taillis, c"' des L<khcs(A. Jud.). 
FosT-llÉAL, II. c°' de Hrassac. 
Fo>T-litiL, b. c" de la Boque-tiajac (cad.). 
Fo.vt-Hebov , c°° de Cussac. — Fous dicta Redoiiis. 1 45f) 

(l'bibpparie). 
Fom-Recoulesc, c°' de Sengcyrac (A. Jud.). 
FoKT-RicnE? c" de Sainle-Alvère. — FonsRicho, i!iht> 

(Liv. Noir, p. /i.')). 
FosT-RiGAiD, ce. c°' de .Mont-Carol (B.). 
FoM-BoMivE, c" d'Urval (cad.). 
Fo.>T-R(iQUE, c"", c°" d'Evniet. — Parochiii de Fonte 

Roqua (Lesp. Coll. de (Mi'meiil VI). 
Pal. saint Sacei-dos; coll. l'evc'que. 
Fo>T-Rof.ii;F. , b. c"' de .\Ionl-Carct ( B. 1. — Font Ruiiua , 

ïiii' siècle (liève de iMonlravel). 
FoRT-RooiE, lieu-dil, c°' de SainURomain-.Montpazicr 

(A. Jud.). 
FosT-RoQiETTE, II. c°' dc Nojals (A. Jud.). 
Fo.NT RoiDAi,, fontaine, c"' de Varcnnes. — Fnn Rodai. 

i'18/i (coll. de Lenq.). 
FnM-Roi(itT, b. c"' de Bars. 
FoNT-RocMASE, lieu, c" de Poniporl. 
FoNT-Roi'MANET, c°° de Douzillac (cad.). 

Dordofjnc. 



l"o.vT-Roi MINE (A), laillis, c"' d'Uival ( A. Jud.). 
FoM-RoissE (La), habit. c"°de .Monlbazillac(S. Post. ). 
Fo\T-Roi ssE (La)', c" de Sainl-Séverin-d'Eslissac. — 

Fons Rosxela, i3'ia (Périg. M. H. '11, 5). 
FoNT-RoiYE, c°' de Douïillac (cad.). 
Fo.vT-RoiïE, c°° d'Issac (cad.). 
FoNT-RoiïKs (Les), Ii. c" de Jaure. 
Fo.VT-Hl'ssONE, c'" de liolvez. — Fan Itiissone, l'ilia 

( Pbilipparie). 
Fonts (Les), b. c'" dc la Cbapelle-Faucber (B.). 
FoMS (Les), b. c"' de Cours-de-Piles. 
Fonts (Les), éc. c°' de Sainl-Barlliéleiiiy-de-l!elle- 

garde (B.). 
Fo>TS (Les), b. di" la c°' de Saint- Martial -d'Ar- 

lensec. 
Fonts (Les Cinv-), éc. c'" de .Sainl-Marlin-de-Gurson 

(B.). 
Fonts (Les Neif-), c"' de Saint-Amand-dc-Villadeix. 

— Pratiim vocnt.denovem Fontibiis , i.^iio (Riconii. 

de Saint-.\mand,cli. Mourciii). 
Fonts (Sept-). — \oy. Sept-Fonts. 
Font-Sahlièoe, lieu-dil, c"' d(! Sainl-Ainand-de-Vein 

(A. Jud.). 
Font .Sainte-.Maiiie, près du bourg dc liourgnac (cad.). 
Font Sainte-.Mahie, dans la ville de Sarlat. — A pris 

son nom de régllsc Sainte-jrarie-de-.Mercato. 
Font Sainte-Mahie, c"* de Sainl-Sulpice-de-Rouma- 

gnac, près du lieu-dit lea Chapelle» (N'otre-Daine- 

de-France). 
Font Saint-Gboiiges, banlieue de Périgiicux. — l.aFon 

Saint Jorj;e sobre la Reclune de l'Amant , 1 atio ( le.s- 

Iniii. Périg. M. H. 4i, n° 3). 
Font Saint-Jean, fontaine, c"" de Saintc-Alvère. 
Font-Saint-Jean, c°' de Tanniès (cad.). 
Font Saint-Martin, c°' dc Vitrac (cad.). 
Font-Saint-Vaast (La), c" de Chaires. — Pèleri- 
nage. 
Font-Saint-Yrieix (A ua), terre, c°'de Gcnis(A. Jud). 
Font-Salade, b. c" de Beaiimonl. — Ruisseau de le 

nom passant à Sainte-Sabine et affluant au Drol. 
Font-Salade, lièu-dil, c°' de Saint-.Martial-de-Nabiral 

(cad.). 
Foxt-Sec, b. c" de Saint-Marcel. — Fnn» mcaliix >SV- 

cho, 1680 (Liv. Nof. la). 
Font-Sec, h. c°' dc Sainl-Saiivcur. 
FoNT-StNiER, h. c"" de Bourdeillcs. 
Font-Serge? — Munsus de Fonte Ser/rio, 1 13.") (rarl. 

de Cadouin : don par B. de liridoire). 
FoNT-StiMOLE, c"° de Saint -Martin -des- Combes. — 

Fons Seijmoh, 1673 (Lesp. 25). 
FoNT-Toi'RON, c°' de Saint-Laurent-des-Bàtons, sur la 
hauteur d'où sort un alTlnenl de la Louirc. 



130 



DEPARTEMENT DE LA DORDOr.NE. 



Fom-Trepieri\e, 11. c"° tlo Sarlat (S. Post.). 

Font-Tboubade, h. c" de la Crople (A. Jud. ). 

Font-Troiibade, anc. paroisse, c°°d6Lussas. — SancUi 
Maria de Fonlp iiwento, i556 ( Lesp. Nontron). 
Ane. rep. noble avec justice sur le bourg. 

Fost-Troiibade, lerre, sect. E de la c" de JManzac- 
Saint-A.stier (A. Jud.). 

FoMT-TnoiiBADE , c°° de Saint-Jean-d'Eyraud. — Autre- 
ment le Bas Brûla, 173a (Acte not. ). 

Fo\t-Valeix, h. c°° de Sainl-Aslier (A. Jud. ). 

Fokt-Vaïsse, c"" de Saint-Georges-de-Monlclar ( A.Jud.). 

Fost-Vebne, c°° de Saint-Pompon. — Maiisus de Fou 
Veniha, lifia (arcb. de la Gir. Belvez). 

FoM-ViALANE, h. t" de Joumiac. 

Font-Vidal, c°° du Bugue. — Fontvidal (L. Noir). 

Fo»i-V[DAL, 11. c°° de Saint-dirq. 

Font-Vieille, c"° de Bourgnac (cad.). 

Font-Vieille , c"' de Condat-sur-Vézère. — - Fous l ieilhr , 
liiaS (0. S. J. Condat). 

Font-Vieille, lieu-dit, c°" de Fraysse. — 1720 (Not. 
du Fleix). 

FoNT-ViEiLLE, lieu-dit, c"' do Saint-Front-tlo-Pradou'i 

FoNT-ViEiLLE, c'" de Saiiit-Victor. — Fonrella, 1 455. 

FoxT-ViEiLLE (La), 0°" do Montbazillac. — Rep. noble. 

FoNT-ViEiLLE (La), c'" de Trémolac (A. Jud.). 

FoNT-ViVË, c" de Boisseud (A. Jud.). 

FoNT-ViïE, font, c"' de .Manzac. — Boria de Fonviva, 
lafio (Porig. M. H. 61, 3). 

Font-Yrielse, ténera. c"°de Sendrieux. — 1699 (Acte 
not.). 

Force (La), rh.-l. de c°°, arrond. de Bergerac. — 
Parochia Sancli Victoris (pouUlé du xiii° siècle). - — 
Fovcia, iSSa (P. V. M.). — Ostal de [.a Forssa. 
1 3<i5 (Lesp. ). 

Ane. rep. noble dont les premiers seigneurs lilaient 
prévôts do Bergerac. Le nom de celte dignili' devint 
pour eux le nom de famille sous lequel ils sont con- 
nus. — Haute justice sur Masduran, Prigonrieu, 
Lunas, Saint-Georges-de-Blaucaneix, Saint-Pierrc- 
d'Eyraud et la Force (arcb. de Pau). 
Erection en duché-pairie en 1C37. 

Force (La), c"° de Grignol. — Hospitmm de Lu Forsa, 
tffji (Dives, I, p. 7/1). — Moleiidinni» de la Pre- 
hoslia, ligo (Not. de Grignol). — /,« Prevousle 
de GrijfnouU, t5o3 (Lesp. vol. 3'4). 

Ane. rep. noble dans le cbâteau de Grignol, et 
qui appartenait à une brandie des Prévôts, seigneurs 
de la Force, près de Bergerac. 

Force (La), c"' de Jaure. — Pheodmit de la Forso, 
1681 (Dives, 1, i53). — Borie delà Force. i565 
(Lesp. 5i). 



Force (La), b. c"" de Jumiliac (S. Posl. j. 

Force (La), éc. c"' de Ribérac (B.). — Repaire de la 

Force, i5o6 (Honini. au cbàt. de Ribérac, inv. 

175/1). 
Force (L*), c"" de Saint- Paul -Lisone. — Quadn- 

viam de la Forsse, 1/160 (0. S. J.). 
FoRDOs, c"' de Mauzac. — Cumba,rivus de Fordns. 

i/i63 (arcb. de la Gir. Bigaroque). 
FûiiESTERiE (La), c°' de Brantôme. 
Foresterie (La)? c"" de Vallereuil. — La Foresluna . 

i33i (Périg. M. H. 4i). 
Forestier (Le), b. c"" de Teyjat (B.). 
Forestole, bois, c°° de Cause-de-Clérans (A.Jud. ). 
FoRivT, deux lieux auprès de Merlande, c°' de Chanip- 

sennei. 
Forêt , c"° de Mayac. — • Apad grangiam de la Furesl , 

1 197 (cart. de Dalon). 
Forêt (La), b. c"" d'Agonac. 
Forêt (La), b. c'" de Beaurone-de-Gbancelade. 
Forêt (La), b. c°° de Biantôme. 
Forêt (Li), b. entre le Bugue et Savignac-de-Mire- 

niont. 
Forêt (La), b. c"'de Bussac (B.). 
Forêt (La), anc. fief, c"' de la Gbapello-au-Bareil 

(arcb. de Pau). 
Forêt (La), bois, c"" de Cbàteau-l'Evèqiie. — La 

Forèl de Feylaud{K. Jud.). 
Forêt (La), c°' de Cornille. — Anc. rep. noble. 
Forêt (La), éc. &' de Cours-de-Piles (li. ). 
Forêt (La) , éc. c"" de la Cropte ( A. Jud. ). 
Forêt (La), h. c"' d'Ecbourgnac, auprès de la Hesse. 
Forêt (La), h. c°' de Fleurac. 
Forêt (La), h. c'" de Fonroque. 
Forêt (La), h. c'" de Gandumas. 
Forêt (La), b. c"° de Genestet. 
Forêt (La), deux lieux, c"' du Grand-Brassac : l'un se 

nomme la Farèl du Jiijje. 
Forêt (La), b. c" de Ligneux. 
Forêt (La), b. c" de Monesterol. 
Forêt ( La ), b. c"" de Pézul. 
Forêt (La), b. c"° de Plazac. 
Forêt (La), b. c"' de Queyssac. 
Forêt (La), lieu, c"' de Saint-Amand-de-Veni. 
FoRÈT (La), lieu babité, c°* de Saint-Astier. 
Forêt (La), b. c"' de Saint-Front-d'Alemps. 
Forêt (La), lieu-dit, c"' de Sainl-Froiil-de-Pradoii\ 

(cad.). 
Forêt (La), b. c'" de Sainle-Innocence. 
FoBÊT (La), h. c"' de Saint-Martiu-de-Gurson. 
Forêt (La), b. c" de Saussignac. 
Forêt (La), h. e." de Servanches. 
Forêt (La), b. c" de Siorac, c"" de Bibérac. 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNK. 



131 



FoiieT(LA), h. c"de Sireuil. 
l'oRÉT (L* H.iiTE el L,i Iîjsse), c" dc Villamblard. 
FonETAS , bois, c°' de Sainl-I'ierre-de-Chi;;nao ( A. Jiid.). 
1'i)BÉt-Blam:iie (La), 11. c°' de Liisijnac (cad.). 
Fonêr Cuabboilks, c"' de Millar-dc-Nonlron. — [jiu 

Forets de Chahronlen de Merles, fjliz (Acte nol. 

Rcconn. p. l'abbé de Peyrouse). 
FoKÉT CiiABROi'LBN, c" do Saitit-Saud. — Las Fou- 
rets Chahronlen de Pttutier, 1 7/13 ( Acle not. Rcconn. 

\). l'abbé de Peyroii,<;e). 
Fon6T-D'Ai>mi,LAC, licu-dil, t"* de Bejiiac (cad.). 
F'onÈï BE CiiARiioix, c" de Clialajjnac. — Foresta 

Prieceptnris de Cnrojfio, iIi'jG ( Liv. Nef.). 
FoRÉT-DE-ciiBZ-Nicoi.AS, c°' de Saint-Saud. — 17'jj 

(Reconii. p. l'abbé dc Peyrouse). 
F'onÉT-DE-LA-PEïnE, h.c"* de Cndouin (cad.). 
FoBÉT-BE-iA-Roi'ssiE, éc. c"' de Châleau-l'Evéque(B.). 
F'onti DE .Saint-Naisem, c'" dc l.embras. — Boxctis 

huspittdis Sancti !\'assenlii , Foret de Saml-I\essent, 

i()(;8(0. S.J.). 
Fonf,T-DE-VE»i'\, pâlis, c°" de Saint-Mesniin. 
KonÉT DE ViLLESEumî c"* de Clianreladc. — 5i7ita (jum 

dieitur ydianova (cari, de Cliancelade, 1 i53). 
Fobét-Mellet, h. c'"de Sainl-Roniain-Sainl-Clémcnl 

FobétNoble, b. c™ dc Sainl-Mesniin (Cass.). 
Fonf.T-NoiRE, laillisde chênes, c"' de Sainl-Jory-las- 

Blo.u(A.Jnd.). 
FoBÉT.s (Les), lien près de Cbâleaii-Miscicr. 
FoBÉis (Les), b. c"' dc Lijjuenx (li.). 
Fouérs (Les), lieu, c'" de Saliil-Aniand-de-\erii. 
FoHÉTs (Les), lien, c"° dc Sen(;eyiac. 
Fonii.TS ( Les ) , lien , c"' dc Tbénac , c"" de Si(;oHlés. 
FoRÉrs (Les), taillis, c" de Trclissac (A. Jiid.). 
FoBÉTs Rni UADES (Les), bois, c'" delà Toiir-Blanrlii'(B.j. 
FoRiiîs en Périjjord. — Voy. à leurs noms parlicnliers. 
F'oBGAïr.iE, b. c°' do Sainl-Julien-de-Lanipon. 
F"obce(La), h. c" de la Vayssière. — i()8o (Acle nol.). 

Ane. maison noble. 
FoBOETBE.vE? c"' d'Issigcac. — Ténem. de For/^eyrene, 

168a (Lesp. 37, fssigeac). 
FoRifiOAL (Le), licu-dil, c"' de Snint-Jean-dc-CnIc 

(cad.). 
FoBNAGÈBE (Le)Î c"* de Montaul. — Mol. delà Fonia- 

gera , 1 373 ( Ms. de Wolf. ). 
FoBNABiE? une des limiles enlri" Sountac cl AFossidan. 

— Qnadririum diclii m de Forneria , 1 3 2 ( Lcsp. a '1 ). 
FoBNEïBiE? c"' d'Exidcuil. — Domtis de Fomeyria, 

i'io8 (assiscsà Exidciiil, Lesp. .'lO). 
FoBBEUESTONE, bois, c"" de Marcillac (A. Jud. ). 
Fobt-dd-Gai, 11. c" dc Dorae. — Emplacemcnl d'un 

anc. forl situé au nord de la ville f Doc sur Dôme). 



FoBT-Espic, anc. Icnemenl. — Voy. Espic (Fobt). 
Fonr-EspiXE, éc. c"' de Bergerac. — 1 ()77 (Acle nol. ). 
FoBT-EsriNE, c"' do Bijjaroque. — Fort Espyna sivede 

Breleiws, 12<).') (Lcsp. vol. 07). 
F'oBT-EsiMNE, c"" de Paleyrac. — .'1 Forta - Espiiia . 

1357 (arch. dc la Gir. Belvez). 
FoscHEïBENCiiE, anc. porte d'Aponar. — Porta Fos- 

cheyrencha , iS-ji (Lesp. âi). 
Fosse (ILute cl Basse), c'" dc Scnjjcyrac (A. Jud.). 
Fosse (La), c"' d'Af^nac. — Hnspiiium del Fussat. 

1/160 (Lcsp. 5i). 
Fosse (La), terre, c" de Dussao (A. Jud.). 
Fosse (La), ténem. c"" dc la Lindo. — 1706 (Lcsp. 

Fosse (La), lieu, c" dc Marsaneix. 

Fosse (La), met. c°' delà Monjjie. — iC8o( Acle nol.). 

Fosse (La), lieu-dit, c" do Sainl-Aipiilin. — Las 

Fossas (cad.). 
Fosse du Vivieb, c"' do lieaurone. — Fossa Viverii , 

122a (cnrt. de (îbancelade). 
FossB-LsNDiTï, b. c°' de l^oulanros. — Fossa l^andrir, 

itgi) (donation, cart. de (Ibancelade, 190). 
Anc. rcp. noble. 
Fosse-Macxe, c"', c"" de Thcnon. — Fosse Manliac 

(ponilli' du un* siècle). — Caslriimde Fosse Maidia, 

i36ô (Lesp. Cbillell.). — Fossa Manha, i38a (P. 

V. M.). — Fosse Manlie, Fosse Maif^ne (xvi" siècle). 
Pat. Notre-Daine-ilu-Carinet et saint Aslier; coll. 

le cliap. de .Saint-AstiiT. 

Anc. rcp. noble relevant d'Auberorbe au xiv's', 

depuis ayant baule jusiice sur la paroisse (Cbâlell. 

du Périj;. arch. dc l'au). 
Fosse-Macne, c" de Mortomar. — Fa»io de Fossa- 

manha, l'iog (0. S. J.). 
Fosse-Maoe, lieu, c"" de Plazac. 
Fosse-Maoe, c'" de Saint-Mayme-de-Péreyrol. — 

Mayn. de Fossamayoïi , i.")02 (cli. Mounin). 
FossEBiES (Les), lieu, c'^de la Douze. 
FossE-Bii.>DE, bruyère, c™ d'Église-Neuvc-Villamblard 

(A. Jud.). 
Fosses (Les), éc. c°" d'Azerat. 
Fosses (Les), lieu-dit, c"' de Bezenac (cad.). 
Fossis (Les), h. c"' de Branlùiiio (S. Posl.). 
Fosses (Les), lieu-dit, c" dc Cadouin (cad.). 
Fosses (Les), c"" de Cliantérac. — Mnynam. de lus 

Fossas, 1 'i()o (inv. du Puy-Saint-,\stier). 
Fosses (Les), lieu-dil, c" do Foslalcns (cad.). 
Fosses (Les), lieu, c"° de Liniouil (cad.). 
F'ossÉs (Les) ou IIaites el Basses Fossettes, b. c"" 

de Sainl-.\vil-Sonieur, qui avait donné son nom à 

l'ancionne paroisse de Saint-Sc^rnin-lcs-Fossés. 
FoicAiD? h. c" du Fleix.— i63« (NoL du Fleix). 



132 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



FoucAiiDiE (La), h. c"'clc Millac-d'Auboroclie? — Hns- 

pithim de la Folcaudia , ia65 (Lesp. 26). — La 

Foiicaudies (A. Jud.). 
FoicAnniE (La), c"° de Alonesterol. — Mivjnnm. de lu 

Folcaudia, i335 (Lesp. 7g). 
Foi CADDIE (La), lien, c"" de la Nouaillo (B.). 
FotcAUDiE (La), h. c" de Tliiviers (cad.). 
FoECAiDiE (La), c°° de Vielvic. — Maiis'ux <le la Fol- 
caudia, 1689 ( Pliilipparie , C6). 
Fodcabds (Les), h. c"' de Sainl-Sauvpur-de-la-Lande. 
FoucAUT? 11. c" de Grignol. — Maytiam. et molcdunum 

de Folcaut , 1 li'j i (Dives.I, 127, 189). 
FoiicHEBAB, près d'Aubeterre, anc. dioc. de Périgueux, 

aiij. du dép' do ia Charente. — Foncherijf . . . (cart. 

de la Sauve, 107). — Fous Chairic, 1 3 . . (cart. de 

liaigne). 
FoLEïïE-Loi'p, lieu-dit, c"" de Prals-dc-Carlux (cad.). 
FoLcERAC, c" de la Cropte. — AJfariiim de Fongeyrac 

(Lesp. (jdnéal. delà Cropte). 
FouGEBAT, h. c°° de Mialet (IS.). 
FouGÈBE, h. c°' de Chapdeuil (B. ). 
FoiiGÈiiE, h. c" du Vieux-Marouil (A. Jud.). 
Fougère, h. c°' de Villamblard. — Maynam. de la 

Foucheyria, i'.ii'ô (Dives, I). 
FouGÈiiES (Saint-Phi EST-LES- ), c'", c°" de JiMiiillae. — 

Saiicliis Peirax dcFoiigerac, i.'i7i (pouillé général 

de Cliarroiix, in Peiragor. Episcopalu). 
Voc. l'Assomption. 
KouGUEïBOLLES, c"'', c°" de Vélines. Fauj;ueroUns , 

i3o0 (lerr. de l'arcliev. n° 388). — Fatgayrola.i , 

iSa/i (Lesp. Saussignac). 

Patrons : saint Pierre et saint l'aid;coll. l'évéque. 
Anc. rep. noble. — Le seigneur était fondateur 

des églises de Fougueyrollcs, du Tizat, du (^anet et 

de la Rouquetle (terr. de Montravel). 
Foi GBEvr.OLi.Es, h. c"* de Saint- lîomain -Tliiviers (A. 

Jud.). 
FoiiiLi.ADAs (Las), bois,!-"" de Saint-Vincent-siir-l'Uie 

(A. Jud.). 
Foi iLLADEs (Les), c"" de Sainte-Alvére. 
ForiLLADEs (Les), éc. c"° de Sainte-Foy-de-Longa. 
FoiiiLLADEs (Les), taillis de cliènes, c°° de Saint-Jory- 

la.s-Bloux (A. Jud.). 
Fouii.i.AUEs (Les), c" de Saint-Séverin-d'Estissac. — 

Las Foiiiltadas (rad.). 
FociLLADou (Le), lieu-dit, c"" de Besse (cad.). 
Fouillabdie (La), h. c"" de Vern (A. Jud.). 
FouiLLARGE (LA),b. c" de Lusignac (cad.). 
FoiiiLLARGE (LA),b. c°' dc Paunac (cad.). 
FouiLLARcrES (Les), taillis, c°' de la Force (A. Jud.). 
FouiLLARjoii (Le), c°'de Sainl-Clément-Snint-Iiomain. 

— Les Fouillargeaii.r (A. Jud.). 



FouiLLÈZE, h. c'"' d'Eygiirande (B.). 

ForiLLorsE, c"" d'Agouac. — Foilosa, 12 '1.5 (cart. de 

Ligneux). — FouiUiouse. 

Anc. prieuré dép. de Ligneux. 
ForiLLOisE, h. c"" de Pézul (B.). 
FoDiLLOCSE (La), éc. c"'de Cosset (A. Jud.). 
FotiLLOusE (La), b. c" des Lècbes. — Fouliouzr . 

1682 (Acte not. ). 
FoDiLLorsE (La), h. c"" de Saint-Léon-sur-Vézérr, — 

Mam. de la Folhosa, i3o3 (0. S. J.). 
ForiLLOBSE (La), b. c°° de Saiule-Marie-de-Cbignac 

(B.). 
FoiiLLorsE (La), li. c"' de Saint-Naixent. — F'oresia 

de la Folhosa, 1/187 C-*- ^- ^•)- — ^" Foulhonse , 

i65o(Not. deBerg.). 
Anc. rep. noble. 
Foi'iLLoix, c"' de G mil. — Horde appel, de Foidioux 

(inv. du Puy-Saint-Astier). 
FociLLOix, lieu, c°' de Vanxains. 
FoBiLLOCx (Al'), terre, c"° de Grignol (A. Jud.). 
FociLLOiJx(LE),b. c"''de Saint-Pardoux-do-Drone (B.). 
FociLLOEX (Les), b. c"' de Bauzens. 
ForiLEOix (Les), bois, c°° de Douzillac. — 1ms Foti- 

liadas (cad.). 
FouiLLOux (Les), éc. c°' de Saint-Aniand-de-Vern (A. 

Jud.). 
FoiLARDEï (A), bois, c°" de Génis(A. Jud.). 
FoiLcnA? anc. maison à Pérignoux. — Doinus de Fol- 

cra, Folca, 1882 (coll. de Lenr[.). 
FoDLCRAUÎ anc. logis à Bergerac. — Hospitimn de Fol- 

crau, i2fio (Lesp. 1" demeure des Jacobins). 
FoiLEix, c"', c°" de Vern. — Fnles (pouillc du xiii" s'"i. 

— Paroch. de Foliala, 1/100 (ilomni. Lesp. vol. 
•2O). — Folnjs (Cbàtell. du Périg. arcb. de Pau). 

— Fotcsium, i5io (cil. .Mourcin). 

Voc. Saint-Pierre; coll. l'abbé de Trémolac. 
FocLFix, bois, c'^deSaint-Mesniin (A. Jud.). 
FooLissARi), lien-dit, c"' de la Linde (cad.). 
FocLissARD, 11. c" de Vicq. — Autrement vitl. des 

Laudes, iGi)h (Acteuot. ). 
FoiLQUAREX? c°° de Sigoulès. — Mansu.i Futehareii- 

siiis, 1 1 17. 

Dépendance du prieuri' de la Mongie-Saint-Mar- 

tin (cart. de Sainte-Marie de Saintes). 
FouLorAïniE (La), b. c"'' de Pressignac. — Fohjuay- 

rie, Fulcayrie, 1722 (Not. de Mouleydier). — La 

Fourijtierie (cad.). 
Foi:n, c"" d'Àles. ■ — Manstis de Furno, 1669 (Plii- 
lipparie). 
FocRCAiD (ILu:t et Bas), h. c°° de Grignol. — Fonl- 

caiid, 1695 (Acte not.). 
FoiîBCEïRiEs (Les) ou Colombier, b. c"" de Vallereuil. 



DEPARTEMENT DE LA DORD()(îNE. 



133 



— On y a découvert en 1 8'iC des salles souteriainos 

où l'on pénètre par des marclies creusées dans le 

roc vif, à 20 mètres au-dessous du sol; on attribue 

ce nom à la présence de cette prison souterraine, 

sorte de Force. 
FounciiEs (Les)? lieu-dit, c"" de Bergerac. — Tenc- 

menltim de Itia Fuirias, i!i65 (L. Noir, i35). 
Fourches (Lts), licu-dil, c"' de Condat-sur-Vézère 

(cad.)- 
FocncoES (Moim des), sur la Loue, c"' de Sainl- 

Médard-d'Exidcuil (B.). 
FouRENCDie (La)? c'" de Saint-Pierre-de-Cole. — La 

Fourenchie (0. S. J.). 
FounETAs, taillis, c°" de Saint-Pierre-de-Cliignac (I!.). 
FomETiE (La)? c"' de Sainl-Félix-de-Villadoix. — 

Boit de In Foiirctie, i-j^i) (Actenot.). 
FocncEAtD, 11. c" de Montponl. 
FntnxEL (Le), li. c°'de Saint-Élienne-dcs-Landcs. — 

Ane. rep. noble. 
FocivsELS (Les), h. c"° deCampajjnac-lez-Querry (B.). 

— Fief avec justice sur les Toiirnels, 174/1 (terr. 
de Saint-Pompon). 

ForRXE>i>, 11. c"' d'Alas-de-Berbiguiéros (B). 
FouRSERiE (La), 11. c"' de .Saint- Amand-de-Belvoz 

(B.). 
FouR.\ET (Le), 11. c"" de Saint-Micliil-de-rÉcluse. 
Foi R\BïniE (La), li. c°* de Vézac. 
FoiRsiL, h. c"' de Beaupouyel; pont sur riilc (cad.j. 

— Le$ Fornils, anc. fief, chat, de Monipont (arcli. 
de Pau). 

FocRMLLov, éc. c°' de Beaupoiiyet (B.)- 
FoiiRo.ME (La), dom. c°' de (Iclle (A. Jud.). 
FoiiRQUE, ér. c" de Siorac-de-BcIvez (cad.). - Poritts 

de Força.'! île Sii'urnc. — Porlux lA' Fiirchcs , de Fur- 

cia, l'iffa (Philipparie). 
FocRQUE (La), lieu-dit, c" de Mauzcns-Miremonl 

(cad.). 
Foijrqi;et(Le) , h. c"" de Saint- Michel -de-. Montaigne. 
FoiingcEïRiES (Les), anc. ténem. c°' de Saint-Pompon. 
FoiinioME (La), h. c°" delà Mongie-Montaslruc (S. 

Post.). — La Fortonia, l'iCio ( L. .Noir, 80). 
FooRTOsiE ( La ) , c°° île la Motte- .Montravel. — La For- 

ikonie, i.")io (terr. de l'archev. ). 
,\nc. rep. noble. 
FoERTOCL, ce. c"' de Monlagrier (B.). 
Fodssal , h. c" de Sainl-Amand-de-BeUez. 
FoDSSErnAcx, éc. c°°dc Millac-de-Nontron (B.). 
FocssiE (La Bo\>e-), h. c" de Sarlande. 
FocssicxB, h. c°' de Saint-Amand-de-Coly (B.). 
FBADAsgiiEs(LEs), h. c"" deBelvez. — Anc. Gef, 1608. 
FnAGEAT, c"' de Graud-Castang, tellement. — 1680 

(Acte nol. ). 



Fraiciie-Bode, section de la c"° de Saint-Marlin-l'As- 
lier (cad.). — Mamtis dr Fraclolhln, 1090 (cart. 
de Saiiil-Jean-d'Angely). — Mninul. de Friictii Ihila 
(cari, de la Sauve, 1 67 ). 
FnwAT, h. c°' de Bouzic (B.). 
Frambaldie (La), li. c"' de la Douze. 
Fl^A^cÈSE ( La ) , anc. rue à Saiiit-Cyprien. — Carrier» 

dicta de la Francesa, liSc) (Philipparie). 
Fba5ces(.)Iib (La), anc. fief, cliâtell. de Montignai 
(Homm. i/ioo). — Francesritia , xvi° siècle (arcli. 
de Pau). 
FR.1J.C11ÈHES , h. c"de Léguilhic-de-(^ercle (B.). 
Fraxciietiie (La), h. c°° de Cliainpniei-s. — Etang tra- 
versé par le Tricux. 

.\"près est la pierre branlante connue sous les 
noms di' Pot-Perdu ou de la Francherie. C'est une 
longue table de granité posée horizonlalement sur 
deux autres blocs de granile superposés. Longueur, 
r)'°,75; largeur, 3"',! 5; épaisseur, r",'j."). L'o.scilla- 
lioii a lieu dans le sens de la longueur (nord-sud) . 
par le seul effort de la main. Le groupe du roc bran- 
lant s'élève de 3"", 7."), tandis (jne dix-huil aulres 
blocs qui l'entourent n'ont pas i mètre au-dessus 
du sol. Tout auprès, à ■")"', fx) de dislance, existe 
une ceinture semi-circulaire d'autres blocs de gra- 
nité. 
Fra\cies (Les), bois, c°' de Saint-Sernin-de-Iieillac 

(A. Jud.). 
Fraxcille (La), Ii. c" de Naillac. — Franrilhe , i-jda 

(Acte nol.). 
FnAsciLLOix (Les), dom'. c"* de Bourdeillcs (A. Jud. ,. 
Francoiseac, h. c'"de lîourg-de-Maisons. 
Fravcome, c"' de Belvez. — Masus de la Prancnnia. 

i45g (arcli. de la Gir. Belvez). 
FnAXCOME, c'^de Sendrieux. — Mat/namm. de la Fran- 

coniu, 14") 2 (L. Nof. 1). 
Francs-de-la-Macdelei.ve (Les), h. c"" de Saint-Pom- 
pon. — 1744 (terr. de S. A.). 
Fra.vquie (La), II. c°° de Bouzic (B.). 
Fra.\val, b. c^deSainl-Félix-de-Iieillac (B./. 
Frateacx, h. c"" de Neuvic. — Capella sanclœ Martin 
de Frait-ileus , 1 123 (Lesp. 3o, donat. au chap. de 
Sainl-Astier). — Fortalilium de Fraiisteiis, lafi'i 
(arcb. de la ^\. de Tallejrand). - Lociis de Frax- 
Icllis sive de Itipatjrio , 1 3 '1 3 ( Lesp. ). — FresteauLc . 
Frasleanx , 1C90 (Actenot.). 

Voc. Sainte- .Madeleine, i0t!7 (Lesp. 52). 
.\nc. rep. noble. 
Frateaux, forêt. — l'Jgo (Acte not. ). 
Fracx, c"" (le Foiil-Galau, léneiu. — iG.jo (Courcelles. 

Généal. de Vassal ). 
Fracx? c°° de Sigoulès. — Bnrdaria de Fraiis el nlia 



13i 



DÉPAirrEMENT DE LA DORDOGNE. 



pars tm-fp <ju(v i:oc. Fraus, inter mnnsutn Canongals 
et hnrriarla Gafalenra, 1117 (cari, (le Sainle-Marie 
fie Saintes, 15^, 1 07). 

Dt'peiul. tlii prieuré Je la Mongie-Sainl-Marliii. 
KiiAux (Bos Di ), taillis, c"" de Proissans (cad.). 
FnAbX (Les), 11. c°° de la Baclielerie (Cass.). 
Fraux (Les), li. c"' de Millac-CarUix (cad.). 
Ki\Aux (Les), li. c" de Saint-Marlin-de-Fressengeas 

(Cass.). 
FiiAïssE, 0"% c°° de la Force. — Frmjcc (pouillé du 
xiii' siècle). — Fraxinus pyupe MiisxIdonKin , i3(j'i 
(Losp. 10, Chàl.). — Friajsfimis. i'i6o (cli. Mour- 
lin ). 

l'alron : saint Martin ; coll. révéque. 
Fbaïsse, lieudil, c"° d'Eymel (A. Jud.). 
Fbaïsse, éc. c"" de Montignac-sur-Vézère (B.). 
Fraysse, h. c'"' de Saint-Cybranel. 
Fraïsse (Le), h. c" de Cumont (lî. ). 
Fraïsse (Le), anc. rep. nolile, c"" de Terrasson.— Salle 
appelée (Ici Fraïsse, i56o (ardi. de Terrasson). 
Fraïsse (Le), h. c"' de Valojonls. 
Fraysset (Le), li. c" de Manzac. — Mnynam. <kl 

Fraysset, l'iyi (Dives, 1, 80). 
Frenestbarie(L\), lien-dil, c" de Moniclar. — i6r>o 

(Aclenot.). 
Frères (Bois des) , c'" de Font-Galan. — 17-37 (Acte 

not.). 
Pressens, h. c" de Romain-Saint-l'ardonx ( A. Jnd.). 
Fressignac, 11. c"' de Connezac. 
Fressigmas, h. c"' de Sarrazac ( A. Jud. ). 
Frestal (La), éc. c" deSainl"c-Foy-do-Longa. 
Freume (La), 11. c"' de Montagnac-sur-Crempsc. — 
Frugue, 1789 (Not. de Lenq.). — Fvujpiie, i7'i'2. 
Freume (La), h. c" de Mussidan (cad.). — La 

Frmijnr ( B. ). 
Freu.me (La), 11. c°" de Saint-Sanveiir-Bergerac. — 
Maijiwiii. ilr Lnnfrniiu, 1 'l()0 (L. Noir, 120). — 
La-Fj'renin (ibiil. i.^). 
Fbeïsse, b. c" de Borrèze (B.). 
Frigière, c"" do Cabans. — Loc. din.ù Frei;iinirn, 
liOg. — Territ. voc. de Fregirra. iSsi (l'bilip- 
parie). 
Frigière (La), secl. de la c°' d'issigeac (cad.). — 
Fregeira. Frnfieira , 1368 (coût. d'Issigeac). — 
Maison de ta Freipère, 1682 (Lesp. 87). 
Anc. rep. noble. 
Frigière (La), c"° de Alontsaguel. — La Frei;èiT (S. 

Post.). 
Fringaland, h. c"" de Bussière-Badil. 
Frixgabx (Les), éc c'" de Saint-Angel. — Frhigau 

(S. Post.). 
Friolkt (Le), 11. c"' do Savignar-ks-Egiises ( A. Jud.). 



Froide-Foxd, 11. c"' de Bussièro-Badil. — Bordaria 

de Frigido Fonte, 1212 (cari, de Dalon). 
Froide-Fond, liea-dil , c'" do .Marquaj- (cad.;. 
Froide-Fond, met. c'"' de Saint-Asiier. — Froy de Fond , 

l'iai (inv. du Puy-Saint-.\slier). 
Fromenial, sect. de la c" de Bouillac (cad.). 
Fromemal, h. c"' de Cornille. 

FnoMENTAL, c" de Notre-Dame-de-Sanillac. — L'Es- 
pkulde la Crotz deiis Fromeutals, 1267 (Périg. Reg. 
de la Cbarité). 
Frouental, c"° de Saint-Vincent-de-Pahiel. — Mf.nsiis 
de Cam-Piiiso , alias de Frnnieiilah , i3oi (ardi. de 
Paluel). 
Fromental. — Lf> Cap et el faehs des Fromentah . 

i35i (arch. de la Gir. abornem. de la Bessède). 
Fromekieau, b. c" de Saiiil-Prival. 
Fromentièues, 11. c" do Vern (B.). 
Fri«sac, b. c"" de Bouillac (A. Jud.). 
Fronsac , dom. d" de Clermonl-de-Beaiiregard ( A. Jud.). 
Frontal, h. c'° de Saint-Joan-d'Eyraud. 
Frontie, beu, t." de Bassillac. 

Froiier? c"" de Bergerac. — TaTa qiiod die. Froteni 
jnxln caslelluin de Brageyraeh. — Masus Frota- 
rencs, Li mas Froterenc, 1117. 

Don au prieuré de Saiiil-Sylvain-de-la-Moiigic 

(cart.de Sainle-Marie de Sainli'S, 108, 110, ii5). 

FaoTiER, c"' Je la Crople. • — Mas de Frotier, i3a6 

(Lesp. la (Jrople). 
Fbocgidoneïras ( Las ) , licu-dil , c"'Jp lîroucliaud ( cad.). 
Fruchaudières, 11. c" de la Cliapelle-Monlmoreau. 
Friigie ou SAiNT-PiERBE-DE-FRrciE, c"% c"" do Jiimillac- 
le-Grand. — Ecel. de FractoJove (pouillé du xiifs"). 
— Frcfcjip, xïi' siècle (Cbâtell. du Périg. arcli. de 
Pau). — Freitgèiie , 1-616 (lettres pat. pour l'érec- 
tion d'un niarclié). 

Anc. rep. noble, ayant liaiile justice sur les pa- 
roisses de Saint-Pierre et de Sainte-.Marie. 
Frdgieb (Le), éc. c" de Javerlbac (S. Post.). 
Fbugier (Le), b. c™ de Saint-Mesmin, c°° d'Exideuil 

(A. Jud.). — Friigière (S. Post.). 
Frigière (Le Claud de), éc. c" de Pézul. 
FiiAS (Las), éc. c" de Saint-Martial-de-Vivcjrol (B.). 
FiiCHONÉE (La ) , 11. c"" de Pressignac. — 1 582 (Périg. 

M. H. 4 1,8). 
FiGASsiÈRE (La), II. c"' de Clianlérac. — La Foiigas- 

sarie, i'i5o (Lesp. Cbantérac). 
FuMAT (Le), c"° d'A'.ur. — Maiisas roc. Fumât, iSTio 

(ch. Mourcin). 
FuMAT (Le), 11. c"'' de Montpeyi-oiix. 
FiiMAT (Le), b. c"' de Saint-Laurent-des-Vigne---. 
FuMocsE, b.c"°deSourzac(Joiianet). — Foniiioure{\\.). 
Flrgoii (Le), 11. c"" de Montant. 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



13 = 



Ga (Le), c"' de Douidiluc. — Al (lu, idHo (I)ivcs, 1). 

— Al (loi (le Mnriac, lOy.! ( Acie noi. ). 
Gabasellb, 11. c" de Saint- Laurent -des -Vignes. — 

Hospitale , oralorium de Gamatirlla, Mh-j (Li'sp. 3-, 

Bcrjjerac). — flomanettc propc Beiijcrucum , laSfJ 

(Lesp. 70). — Pnvi)isseSain(r-Seniin-de-Guabanellet, 

i6a5 (Acte nol.). 
GABAnDKAi:, 11. c"" de Mareuil (S. Post.). 
Cabaret, étang d'où sort le Lavean, c"' do Juiniliac. 
Gabaret, éc. c"' de ^[llnlplaisanl (H.). 
Gababie (La), met. c°* de LiiiieuiL — Mèlnirie diU' de 

Caubari, lOyG (Acte iiol.). 
Gabarie (La), li. c'" de Sainl-Gerniain-et-Mons. — 

Téncm. de La Guabart-ie, ifi;i,"> (Acte not.). 
Gabaroc, h. c" de Saint- .\nl)in-de-Lcnquais. 
Gabarre (A), licu-di(, c"° de Cbervcix (cad. ). 
Gabarrk (A), pré, c°' de Saint-Aslier (A. Jud.). 
Gabarre(A), cliàlaigneraie , c"" de Saiute-Eulalic-d'Ans 

(A. Jud.). * 
GiDAnns (Gi(A.>DE-), 11. c" de .Monisagiiol (S. l'osl.). 
Gababiie (Li) ou LA UoissiÈiiE, lieu-dit, c°' de Gou- 

lounieix (A. Jud.). 
Gabartoc, II. c°' de Montfaucon (A. Jud.). 
Gabat, h. c"dc Donic (B.). 

Gabatoii , h. c°' de Saint-Laurent-des-llomni&s ( A . J ud.). 
Gabai DEL, II. c'"dc Besse (B.). 
Gabebkat, 11. c"' de Cu.ssac (B.). 
Gabillonsb (La), lieu-dit, c" de Douville (cad.). 
GiBiLLor, c"', c°' de Tlienon. — Monatlerium de Itoon 

Gabitlio (pouillé du xin' siècle). — Tunis de Ga- 

bilhono, i'kjC) (Lesp. 70). — Prepositura de Gnbi- 

tion, xvi' siècle (P. Uupuy). — Guahilhou, i6a.') 

(Lcsp. 79). 

Ce prieuré était dans la paroisse de Brouchaiid, 

i.'i53 (Lesp. 79). - Pati'ou : saint Jar(pies; coll. 

l'évèque. 

Ane. rep. nolile iclevant au xit" siècle de la cbâ- 

lell. d'Ans, et ayant depuis haute justice sur la par. 

1 7(10 ( Aliu. de Guy. )• 
Gabillou, lieu-dit, c"de Beauregard-Terrasson(cad.). 
Gakillou, b. c"' de Mussidan (cad.). 
Gabillou (Bois), friche, c" de Proissans (cad.). 
Gabilloix (Les), h. c"' de Jaure (B.). 
Gabirolles (TEHïE-Dts-), lieu-dil, c"" de Proi^sans 

(cad.). 
Gabob, lieu-dit, c" de Condat-sur-Vézère (cad.). 
Gabolle (La), lieu-dit, c"" de Beaurone (cad.). 



Gaboilade (La), lieu-dit, c"" de Terrassoii (cad.). 
Gaboissie, h. c" d'Église-Neii>e-d'Issac (S. Post.). 
Gabolssieb, h. c"' de Saint-Jean-d'Kyraud. — iCTiu 

(.Acte not.). 
Gabbiebs (Les), lieu-dit, c°' de Jaure. — Les lira 

biaux (B.). 
GABRioLLE,h. c°'d'lssac( A. Jud.)-. — Gvabiolle (dnd.). 
Gabi, lieu-dit, c" de Sireuil (cad. 1. 
Gauias (Las), h. c°° d'Agonac. 
Gaciiaila (La), lieu-dil, c" de la Villedieu (cad.). 
Gâche (La), lieu, c"''de l'reyssac-d'.Agoiiac. 
Gacueb (Le Grand-), h. c"'' de Bosset (S. Post.). 
Gaciierie (La), sect. delac"'de l-'estalcns fcad.). 
Gacherie (La), h. c"° de Gandiimas. 
Gaciierie (La), Ii. c" de Saint- Mcdard-d'Exideuil 

(S. Post.). 
Gaciierie (La), li. c" de Saint-Sébastien. — Ane. rep. 

noble. 
Gachebies (Les), Ii. c" de Clianipagne. 
Gaciiias (Las), broussailles, c"' de iMillac-d'Aubcroclic 

(A. Jud.). 
Gâchis (Le), taillis de chênes, c"' des Lèches. 
GAcno> (Le), h. c"' de Beynac (S. Post.). 
Gadalaras (Las), c " de \allereuil. — idôo (Acte 

not.). 
G.tDALE (La)? c" de Trélissac, iliCo (inv. de Lan- 

niary). — - Tenante de /n Gatlelle, 1(179 (di'iioiulii. 

de Périg.). 
Gadabias (Ijs), terre, c'" de Lisle( A. Jud.). 
(JADEAix (Les), h. c"' de Saint-Jory-de-Chalais. 
Ga de la Bëtlie, c°° de Chainpseviiiel. — Guu de in 

Beyliu, 1 'i3o (Périg. M. H. /ii, 9). 
Ga-db-la-P'olret (Al), lieu-dil aux Mazades, c" de 

Lenqiiais (lerr. 17(15). 
<l\-DE-LoEARis, dans la Bessède. — Lu-Giia Lnliurix . 

iSa.'i (arch. de la Gir. Belvez). 
Gadenai- (Le), h. c" de Peyrillac (B.). 
Ga-de-Boi Bï, c°' d'Kyinet, près de Blis. — Dans ce 

heu, au-dessous du roc de Saiomon, le Drol loruiail 

autrefois une île. C'est là que furent trouvés les 

bronzes antiques déposés au musée de Périgueux 

(le Périg. ill.). 
Gades, sect. de la c"' de Loubejac (cad.). 
Gadifé, h. c°° de Dôme (B.). 
Gadoneix, lieu, c"° de Firbeix. 
Gado.xs (Les), éc. c°' de Gageac (B.). 
(JADOu (Al), ce. c" d'Archignac. 



136 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Gaffa? éc. c"* de Sainte-Atvère. — Siihon de (iaffa , 

xv° siècle (Liv. Nof. ). 
GiFFAU, h. c"" de Saint-Sauveur (B. ). — Guafau, 

i6o5 (Acie not.). 
GAFFiiniE(LA), lieu-dit, c" do Sireuil (rad.). 
(Iaffetie (La), li. c"" de la Linde (cad.). — La Guaf- 

J'elye, 1700 (arp. de Sainte-Colombe). 
Gaffou, dom. c°' de Pomport (A. Jud.). 
GiFFRiME (La)? c"° de Saint-Martin-de-Ribérac. — 

Hospkimn de In Gaffrittia, iZi55 (Lt'sp. vol. 52 ). 
CrAGEAC, réuni à Rouillas, c°% c"" de Sigoulès. — Ar- 

rhipresbytcval. G((iacei)sis, 1 109 (cari, de la Sauve). 

— Foiieresse de Gaiac, 1877 (arcli. de Bergerac). 

— Gayadensis, iSoTi (bénijf. de l'év. de Sarlat). — 
Gitjal , 1 7G0. 

G.igeac, au xn' siècle, avait donné son nom à 

rarcliiprètré qui depuis n pris celui de Flaugeac. 
Voc. Notre-Dame. 
Ane. rep. noble ayajit liante justice siu' Gageac, 

1760 (Alm. de Guy. ). 
Gagehie (La), b. c°° de Plazac. 
•JAGEiUE (La), m. isolée, k"° de Roufjuette-dT.ymet. 
Gagie (La), lieu-dit, c"' de Bouniagues. 
Gag.xepot, b. c"" de Villetonreix (B.). 
Gagkolle, spct. de la c™ de Gercle (cad.). 
G ABATTE (La), éc. c"' de Saint-Laurent-de-DouWe 

(B.). 
Gailla (La) ou Gaillat, terre, i-"' de Paleyrac (A. 

Jud.). 
Gaillane (La), lieu-dit, c"" d'Ales (cad.). 
GAiLLAiii), b. c"' de Maurens. — G<dhwd, itiCli (Acte 

not.). 
Gaillahi), 11. c"" do Menesplet. 
Gaillard, b. c"' de Saint-Martin-de-\ iveyrol (B.). 
Gaillard (Bos), ttiillis, c"° d'Urval (cad.). 
Gaillard (Cuàteai,-), b. c"' de la Motte-.Montravel. 
(JAILLARD (Cll.ÙEAI ), éc. c"° de Pizoïi (B.). 
Gaillard (Ciiàteaii-), lieu-dit, c" de Saint-Front-la- 

Rivière { cad.). 
Gaillard ((Jravd et Petit), m. isolées, c" d'Eyniet(S. 

Post. ). 
Gaillard (La Cuapelle-), Ii, — Voy. Ciiapelle-Ijail- 

lard (La). 
(ÎAiLLARD (Roc DE), lieii-dit, C™ do Coudat-siir-Vézère 

(cad.). 
Gaillarde, b. c""" de Villars (B.). 
Gaillarde (La), m'", c"" de Roulliguac (B.). 
Gaillardie (La), éc. €" de Canlillac (B.). 
Gaillardie (La), lieu-dit, c'" do Goûts. — La Gail- 

/«îy/;V(s (cad.). — Gndiard (B.). 
Gaillardie (La), b. c'" de Lentpiais. — La Gnyrar- 

dui i^ioi (arcli. de Lenq.). — La Galhaidia, 



1I18I1 (arcb. de Lenq. Bert. de la Cropte). — Man- 

stis de la Gnoihardia , l 'igg. — La Gualavdie ( terr. 

de Lcuq. 1705). 
Gaillardie (La), c" de Mortemar. — Pliendus de la 

Galhardia, liog (0. S. J.). 
Gaillardie (La), c°°dePressignac. — La GuaUmrdia, 

i45r. (Liv. Nof.). 
Gaillardie (La), ancien fief, c"' de Saint-Crépin- 

d'Auberocbe. — La Galliardie, i5o3 (Mém. d'Al- 

bret). 
Gaillardie (La), dom. c"' de Saint-Laurent-de.s- 

Hommes (A. Jud.). 
Gaillardie (La), c"' de Saint-Léon-siir-1'llle. — La 

Galhardia, i9o3 (rentes dues au seign. de Taille- 
fer). 
Gaillardie (La), lieu-dit, c"' de Sireuil (cad.). 
Gaillardot, b. c'" de Sigoulès. 
Gaillardou, b. c""de la Roque-Gajac (S. Post.). 
Gaillardoux (Le), b. c" de Saint-Pierre-d'Evraud 

(S. Post.). 
Gaille (Maïne-de-), h. c°' de Sainte-Alvère. 
Gaille-de-Malai!die, lieu-dit, c"" de Proissans (cad.). 
Gaillet, b. c°°de Rouflfignac-Monlignac (K. Jud.). 
Gailloie (La), éc. c"' de Besse (B.). 
Caillou, éc. c"" de Saint-Martin-de-Ribérac (B.). 
GAnÈRES (Les), b. c"' du Flcis. 
Gajac, sect. de lac" de la Roque-Gajac. — Voy. Roqle- 

Cajac ( La ). 
Gajole, lieu, c"° de Montant. 
(lAL (Ca>te), terre. — Voy. Cantecal. 
Gal (Crois-dl-), c"' de Doissac (cad.). 
Gal(Fon), terre. — -Voy. Fom-Gal. 
Gal (F0RT-D11-), II. — Voy. Fort-di -Gal. 
Gal (Le), b. <■'" de Paleyrac. 
Gal (Le), lieu, c°°de RoulTignac. 
Cal (Le), éc. c°' de Sireuil (cad.). 
Ga (Le Grand-), c°° de Vicq. — Fmi-del liai. \fih(\ 

(Beconn. de Vicq). 
Gal (Meri) , h. — Voy. Meri-Gal. 
Gala, li. c"' de Bergerac. — Teiiensa de la Galaga. 

\h(\h (arcb. de Berg.). — Galas, 1768 (Acte not.). 
(JALA, II. c'" de Saint-Chamassy. 
Galarert, b. c°° de Villefrancbe-de-l!elvez (B.). 
Galarert (Bois de), lieu-dit, c"' d'Agonac (cad.). 
Gal4fre (Le), lieu-dit, c'^de Lenquais (cad. D, aHh). 
Galage (La), c"' de la Cliapelle-Montabourlel. 
Galage (La), lieu, c"" du Fleix. 
Gaun , éc. c"' de Soulaure (B.). 
(îala.n- (Garde-), h. — Voy. Garda-Galan. 
Galakd, b. c"" de Menesplet. 
Galand, ruiss. qui se jette dans l'Ille près de Coly. — 

Riiiii ilel Gualanl, i3.. (Lesp. 83, p. aS). 



DEPARTEMKNT DE LA DOllDOGNE. 



137 



(i.uBESTE (La), éc. c°* (le la Uouquelle-Eymet. 

lî ALBERT, I). c°* tlo Mazpyrolles. 

(JALBRis, scct. de la c" deLcsparon. 

Galeix (Les), h. c" de Tliiviers. 

Gale\b (La)? lieii-dil, c" do Biassac. — Tm-a de la 

Galetm, 1270 (l'c-rij;. M. II, /il, i). 
Galesgald, h. c"' d'Agonac (cad.). 
(lALE^lJlE(Fo^TAl^EDELA),c"''deVicq,tGÛ9(Aclenol.). 

— Leij (ialentiue, 1791 (Vente). 
(JALEPEcn , h. c"' de Bouzic ( A. Jud. ). 
(lALès (A), h. c" de Cogidol (S. Post.). 

Galet, h. et m"" sur un afllueiil du Caudou , c"' de 

Fouleix ( B.). 
Galeï, h. c"' de Villand)laid. — Gunlet, iG8'i (Not.). 

— La Guallaijc, lOso (NoI. do Villamlilard). 
Galiardet. l).c°'do Maurens (NoI. do Bcrjjorac , 1 7 a 'i ). 
Galibe (La), terre, c" de Maurons(A. Jud.). 
Galibe (La), h. c°' de Sainl-Julien-de-Crcrapse. 
Galide (La), h. c" de Saint-Lazare. 

Galibe (La), h. c"' de Villac (cad.). 

Galibert, 11. c" de Daglan. — GuaUberl, i-jl)!i 

(Salnt-Poinpon). 
Galibes (Les), liou-dil, c" de Ti.'rra.s.son (cad.). 
Galifèbe (Li), terre, c°' de Saiut(^-Sabinc (A. Jud.). 

— Galifelle, 1791 (Vente). 

(}*Li>A, Iiois, e'^le Campsc(jrol (A. Jud.). 
Galina, terre, c" de .Monlaut-I.'wiueac ( A. Jud.). 
Galha, h.c"' deTanniès. — Anr. rep. noble avec haute 
justice sur deux villages dans Tanniès (Alin. de 
Guy. 1760). 
(}ali>as, 11. c"' d'Orlia/;uet (S. Post.). 
(jALnEix, liois, c°' de Sorges (A. Jud.). 
Gali>eiiie (La), li. c'" de Proissaiis. 
Galime (La), h. c" de la Cliapolle-au-l)areil (S. Post.). 
(lALixiEB (Le), .sect. de la c°' do Louliojac (cad.). 
Galisièbe (La), met. c"' d'Eymcl. — 1777 (vente du 

chat. d'Eymet). 
tjALiMÈBE (La), terre devant la porte du château do 

Bridoire, c" de Rouflîgnac. 
Ijalisiebs (Les), h. c°' de Villefranche-de-Belvoz. 
Galinottes (Les), c'c. c" de Cazoulès(B.). 
(jALiNoi (Le), h. c"" de Gagoac (S. Post.). 
Galisou (Le), h. c" de Pomporl (S. Post.). 
(jalinoux (Haet ol Bas), h. c°' de Borgorîic. 
Galisqoe (Leï), h. près Saiiit-Mayme, c" de .Mauzac. 
GiLis (Les), h. c'" de Faux. — Souloyrc (lerr. de 

Lenq.). — Guahj, 1789 (Not.). 
Galle (Le Matnede), lieu-dit, c" de S"-Alvère (cad). 
Gai.i.et, terre, c°" de Prigonrieu (A. Jud.). 
Galley (Le), h. c"" d'Allcuians (B.). 
(jallier, h. c"' de noulTignac-Montignac. 
lîALMiER, m. isolée, c"° de Sainte-Natalène (S. Post.). 

Dordogne. 



I Galhinon, m. isolée, c"' de Montignac-sur-Vozère (S. 
I Post.). 

I Galocue (La), h. c" de la Chapello-Gonagiiel (S. 
I Post.). 

Galocue (La), h. c"' de Morilgiiyard. 
Galofre, lieu-dit, c" de TanniiVs (cad.). 
(jalop, h. c°' de Fouguoyrollos. — Gallaii. 
Galop, forme, c°' de Soulauro (S. Post.). 
Galoite (La), dom. c" de Moncsiier (A. Jud.). 
GALOïciiALE(ALA),c°'deCliainpsevinel. — 1 3/i5 (inv. 

de Lanmary). 
Galibe (La), h. c"" de Fanlac. 
Galvente (La), maison, c°' de Rouqiiettc-d'Eymet (S. 

Post. ). 
Galt (Le Petit-), h. c" de Goûts (S. Post.). 
Gasia>sov, section de la c" do Saiiit-Laurent-des- 

Hommes. 
Gamanson (Petit-), lieu-dit, c"* de Saint-Etienne-de- 

Uouldc (cad.). 
(jAmabde , c"* d'.4tur. 

Gauaruie ( La), h. c°° de Saint-Marcory (B.). 
Gaïbariiie (La), l)ois,c"do Griguol. — Aohik.* vue. 

lie la GambarJin, ligo (Dives,ll, 53). 
Gambarrit, oc. c°° do Limeiiil. — Gambarnj . i-'iCT) 

( Liv. Nof. p. 9,"» ). 
Gaubissac, II. c" do la Noiiaille (A. Jud.;. 
Gamodie (La), c°* d'EyIiac. — Maynam. ilp la 6'«- 

modia, i35o (ch. Mourcin). 
Ga>age, 11. c°' de Vcrloillac. 
Gasat (Le), h. c°' de ïlienon (A. Jud.). 
Ga>dil, h. c°' de Toraiie (B.). 
Gandilie (La), c°'(rE\liac, anc. fief, chàtoll. d'Aiibo- 

roclie (arcli. de Pau). 
Gakoillac, h. c°' de Saint -Martial -do -Vivoyrol. — 

iWa^ii. de Gandillmc, I 'i(i3 (0. S. J.). 
Dépend, de la conim'" du Soulol. 
Gaxdcmas, vill. c°' de Dussac. — Monatleriutn de Giuii- 

dalinac (pouillé du xiii' siècle). — Prioratus de Giiau- 

dulmai, 12.5a (Lesp. 96, test.). — Gandeimnr. 

i.')o3 (Méiii. d'Albrct). — Gaudonias {\e P. Dii- 

piiy, Jî/(i/ de l'Kgl. du Peri/ford). 

Voc. Saint -Loup. — Anc. prieuré dép. de l'abb. 

de Ligueux. 
Gake (La), miss. c"'du Fleix (A. Jud.). 
Gase (La), lieu, ténem. de la Gaillardie, c"° de Len- 

quais. — La Guane (terr. de Lenq. 17^5). 
Gane(La), h. c" de Manaurie. 
Gave (La), h. c" de Naillac (A. Jud.). 
Gase (La), lieu-dit, c" de Sainle-Alvère (cad.). 
Gase (La), lieu, c°" de Saint-.\ubin-dc-Len([iiais. 
Gane (La), lioudil, c^de Saint-Marcel. — La Guane, 

1670 (Acte not.). 



138 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Gni! (La), liou-dil, c"' âc Saint-Michei-Lesparon 

(cad.). 
(ÎANE (La), éc. c" deTliiviors. 
f'iANE (La), miss. afll. du Drot; il prend sa source à 

Rampioiix el se jelto dans le Bressoux. 
(ÎANES (Les), lieu-dit, c°° d'Af;onac (cad.). 
(ia»;es (Livs),éc. c"" de Saint-Pierre-de-Cole. 
(iANES (Les), lieu-dit, c" de Wrn (cad.). 
Gaxet, h. c" de Sainl-Fronl-de-Cliampniers. 
Ganetbie (La), h. c°° de Sainte-Aulaye. 
Ganfaud, lieu-dit, c"'de Soiirzac(cad.). 
Iîami.i.as, lieu-dil, c"° do Saint-Laurcnl-des-Homines 

(cad.). 
(lAxiM-E (La), h. ç" do Sadillac (A. Jiid.). 
(JASissou, pré, c"° de Sainte-Croix (A. Jud.). 
(lAsiunEY, sect. de la c°° de Boleyrnas. — Pavorhia dp 

Ciiil mares, i.?io(Lcsp. ai). — Gnliiiures, i.'^'îi 

( Li'sp. Esti.ssac). •— Golmarest, i'i7<) (la Balbie, 

arcli. de Lenq.). — (junywnrès, Guarmarey, 1630 

( Not. de Berg. ). — Gninmareix ( A. .lud. ). 
Voc. Saint-Miirlial. 
(jA>MAnEï? c"' de \itlaml)lar(l. — Repaire de la Motte- 

Giiar>nareys-Uz-le- ChdIrau-dc-Villainlilard , ifi'ja 

( Actenot.). 
(îvNTOD, h. c"' de Sairit-Juliou-de-Crempse (B.). 
(jArE-LÈBr.E, lieu-dit, c"" d'Issac (cad.). 
(Ttpinou, II. c"° de Saint-Michel-rÉrluse , ot m'" sur 

le rjmlaure. 
(!ah (CoMiîE-nE-), c"' de Vicq. — iC'ig (Ado not.). 
(ÎAHADE (A la), terre, c" do Saint-Aslier(A. Jud.). 
("lAiiASAGA? c"" de Belvez. — Quadrivhim de Garana- 

!;ara, lifig (arch. de la Gir.) L'acte porte que ce 

carrefour était situé entre le chemin de Belvoz à Ber- 

liijjuières et celui de Belvez à Dôme, en passant par 

la lour de Sinhac. 
(lAr.AiiBiE (La), h. c" de Saint-Mailin-des-Condies. 
(Iaraubieiî (Le), lieu-dit, r" de Sainl-Fiont-de-I'ra- 

doux (cad.). 
GAnALEiÈHE (La) , c" d'Atiir. — linix de In GnroOière, 

ifi.'ja (Acte not.). 
GAnAuniÈnES (Les), h. c°' do Brouchaud (cad.). 
Gabaudie (La), c°° de Fanlac. — Maiisus île In Gn- 

roudin, 1667 (Généal. de Basli{;nac). 
Garaubie (La), anc. fiof, c"" de Millac? i.'j.Oo. 
Gaiiaudie (La), c" de Saint-Victor ('?). — La Costa 

de In Garandia, 1 ViO (oh. Mourciri). 
GiiuïÉTiE (La), h. c"' de Saint-Gormaiu-dcs-Pres 

(A. Jud.). 
GAniiEruE (La), c"' de Sainl-l'ierrc-d'Ejraud. — 7c- 

nem. de la Garheyria, l'jSg (coll. de Lenq.). 
Gard (Le), h. c°° de Calviac. — Gart . Gard, i/i.'JS 

(arch. de Fénélon). 



GAnoA-BLAMCA (La), m'°, c" du Change, 1 5o.3 (Mém. 

d'Alhrct). — Appart. à l'ahh. de Chancelade. 
Garda-Galan, h. c'" d'Ajat. — i5o3(Mém. d'Albret). 

Prieuré dépend, de i'abb. de Ligneux. 
Gardas (Las), lieu-dit, c°" de Saint-Germain-des-Prés 

(A. Jud.). 
Garde, éc. c'^d'Atur (A. Jud.). 
Garde, met. c"' de Clernionl-de-Boauregard. — May- 

nnmeiil, liSo (Lesp.). 
Garde (Cosibe-de-la-), c"' de Pézul, près de la forêl. 

— 16S3 (Acte not.). 
Garde (Forêt de) ou Petite-Forêt, c"''d'j\jal. — 17/10 

(Dénondir. ). 
Garde (Haite et Basse), h. c"° du Bugue. 
Garde (La), c°" d'Ales. — Mas de la Garda, l'i.'if) 

(arch. de la Gir. Belvez). 
(iARDE (La), c"' de Beanssat. 
Garde (La), h. c°' de Carsac-VillelVanrhe (15.). 
Garde (La), c°° de.Cornille. — Ane. rep. iiohlc. 
Garde (La), éc. c"" de Coutures. 
Garde (La), c°' de Cussac. — Maxiis de la Garda, 

liyg, appartenant à I'abb. de Cadouin (arch. de la 

Gir. Belvoz). 
Garde (La), dom. c"" d'Ej'liac. — 1717 (Aclenot.). 
Garde (Lv), h. c°'de Grives (B.). 
Garde (La), c" de Jaure. — l'iCo (inv. du Puv- 

Saint-Astior). 
Garde (La), font, c"" de Lempzoïirs. — Fontaine de 

liourttae (Chroniq. du Périg. t. II, p. 176). 
Garde (La), c"° do Mont-Caret. — A la Garda, sin's' 

(terr. de Mont-Caret). 
(jARDE (La), c"' de Périgueux. — Domns Gardue. 

l'iSa (Lesp. 34). — Notre- Dainc-dc-la-Garde , unie 

à I'abb. de Peyrouse en l 'lOa. 
Garde (La), h. c" du Pclit-Bersat (S. Post.). 
Garde (La), c"' de Sainl-Lazaro. — Podtaia de la 

Garda, l'iGi (0. S. J. Coudât). 
Garde (La), éc. c'" de Saint-Micliel-de-Double. 
Garde (La),i''c. c"" de Saint-PieiTO-d(>-CoIe. 
Garde ( La ) , c"' de Saiiil-Privat. — Mayn. de la Guar- 

(lia, i3iG (arch. de la Gir.). 
Garde (La), h. c"° de Saint-Saud. 
Garde (La), éc. c"° de Siorac-Riljérac ( B.). 
Garde (La), lieu-dit, c"° de Villetoureix (cad.). 
Garde (La)? — Paroehia Saint- Guy de la Garda (Lesp. 

10. Liste des paroisses inconnues lors de l'établisse- 
ment du louage au xiv° siècle). 
Garde (La), anc. dioc. de Périgueux, auj. du dép' di- 

la Charenle. — Eccl. de la Garda (pouillé du 

viii* siMe). — Vgardia, i38o (P. V. M.). 

Justice qui ressort, de Villebois-Lavaletto (Slat. 

do l'Angoumois). 



DÉl'AKTËMEM' UE l,A DOHUOGNE. 



1 3!» 



(JARDE(Mis-Dii-Li-),c°'deMonlbazilbc. — 1C77 (Acte 

iioi.). 
GiBDE{Mocu((DU PiEo-»E-),in'° à vent, c"' d"Issij;cac. 
(iiBDE (Pbé de la), pré à la Garavélic, c" de Saiiit- 

Gerinain-des-Prés (A. Jud.). 
Garde-Belleïub (La), c" de Lislc (A. Jud.). — Ane. 

rep. noble. 
Gabdedbiil-et-Eïgcbande, c", c°° de Monipont. — 

Sanctus Leonardus de Gaidadet, 1099 (cart. de 

Baigne). — Prieuré de Gardadels, xti' siècle (Ilin. 

de Clément V ). 

Patron : saint Léonard; coll. Tëvéque. — Le 

prieuré de Gardedeuil avait été donné à l'abb. de 

Baigne an xii' siècle. 
Gabdèle (La), c"' du Bugue. — /.a Guwdelle, itig? 

(Acte not.). 
Gabdèle (La), II. c°' de Gaulegcac. 
Gabdèle (La), c" de Saint-LaureniKle-CasteInaud. — 

Tmris de la (lardela prope nviiin de Orivea, l'iôg 

( l'liili|)paiiL'). — Mausiis de la Gmdela , l/iCa. 
Dépendait du prieuré de Beaulieu. 
Gauderie (La), II. c" de Celle (B.). 
Gabdeites (Les Hautes et Basses), c" de Varennes. 

— Hautes Crt;(/c((p», autrement Taliiwl. i074(Arlc 

not. ). 
Gabdib (Halte et Basse), c°*de Mensignac. — Pheo- 

diu de la Guardia , 1 3 1 3 ( Lesp. a C , Ilonim. ). 
Fief. 
GAn»ovE,c°', c°" de Sigoulès. — Eccletin anncle l'idia 

de cattro de Gavdùna, iiolt (cari, de Suinte-Marie 

de Saintes). — Sanclus Johanet de Gardona, 1/1 8/1 

(arcli. de Bergerac, sénécliaussée). 

Voc. Saint-Jean-lîaptiste; coll. ré\éque. — La 

cbapelle Sainte- Foi du cLâteau de Gardone fut 

donnée au monastère de Sainlo-Mai ie de Saintes en 

I lO.'l. 

La baillivie de Gardone s'étendait, en i38j, sur 
lespar. dcConi|>ne, Cône, Moncslier, Piles, Ituznc, 
Saint-Aignc, Sainte-Croix, Saint-Gcrmain-le-Di-os, 
Saint-Naixent, Sanisî Sobareda cl les Tours. 

Ane. rep. noble, dép. au xiv' siècle de la cliiltell. 
de Bergerac ou Mont-Cuq , el ayant depuis liante 
justice sur la par. 17G0 (Alin. de Guy.). 

Gabdove (GbAivd et Petit), Ii. c" de Coulounieix. 

Gabdobe (Gba^d et Petit), Ii. c" de Montagnac-de- 
Crcnipse. — iGGli (Acte nol. ). 

GAnDo;<ETTE (La), ruiss. qui prend sa soui-ce sur les 
confins de la c"' de Bouiiiagues, au pied du coteau 
dit le Petil-Tu'iuet , passe à Pomport et se jette dans 
la Dordogne au -dessus de Gardone. — Hipa de Gar- 
dnnela, 1 aafi (cart. de Cailouin ). 

Gardomèbe, terre, c°' d'Atur (A. Jud). 



GARDDUsiciiE, b. c" de Mandacou (S. Posl.). 

Gabeille (La), b. c"* de Siorac. 

Gabelie (La), c°' de Bertric. — Mayn. de la Gai-eltu, 

i?i63 (0. S. J.). 
Gabelie (La), doni. c'"' de Coulounieix (A. F.). 
Gabelie (La), h. c°' de Millac-Nonlroii (S. Post.). 
Gabeloip (Le), h. c" de Coulounieix. 
GïBELoti' (Le), h. c°' de Montdar (S. Post.). 
Gareloip (Le), b. c°° de Saint-Aiigel (S. Posl.). — 

Garloup, GuareUup (Cal. adinin. de la Uord.). 
Gabe», éc. c°' d'Eyviiac. 

Gabe>ca? anc. porte à Sainlc-Alière (Liv. .Nol. 1 19). 
Gabe.me (La), b. c" de Gaulegeac (B.). 
Gabesie (La ), c°' de Molièrcs. — .1 la Gaurema. 1 /i(i.^ 

(arch. de la Gir. Belvez). 
Gabeme (La), b. c" de Paleyrac. — Anc. rep. iiuble. 
Gabenxe (La), h. c" de Beaiqiouyel. 
G^nE^\E-VERTE, bois de cbénes verts, c'" de Lenquais. 

— i0o3 (Not.de Lenq. ). 

Gabgali.ves (Les), b. c" de Sainl-.Saud (S. Post.). 

(ÎAnoAioiE, II. c°" de Coulounieix. 

Gabuas? c°' de Sainte-Maiie-de-Cliignac. — Muij- 

namentum de las Garha», i3sa (une des limites ilr 

la jurid. de Périgueux). 
GAnLAM>iE (La), leri-e, c"' de Fanlac (A. Juil. ). 
Gablanuie (La), c"' de Jumillac. 
GABLE^clllE(LA), II. c" dc Savignac-les-Églises ( B. ). 
Gabuavdie (La), lieu, c" de Bourrou. — Mummn 

de la Garmodia, i339 (Péiig. M. H. .'11, '1). 
Gabua.vdie (La), b. c°' d'Kyliac. 
GaB!iaijoie(La), h. c°° de Borrèze. 
Gabnerie (La), b. c°' de Belcymas. — La Guai-neij- 

rie, iC'i7 (Acte not.). 
Gab>esc ( La)? — Mantua de ta Garnesc, npiiil Hrn- 

i;a>raeum, 11C7 (Lesp. vol. 37, Don du comle 

Budel). 
Gabbat, b, c"' de la Force (B.). 
Gabraube, c°' de Doiuillac. — Tenentia voc. de Gur- 

raie, i48o (Dives, 1, 157). 
Garbai BE, habit. c°' de Liorac. — Mantua voc. de las 

Maria», et «oh Garrauha, i/i5G (L. Noir, p. 62). 

— La Garraubia, la Garrauha, 1/1 Go (L. Nol. 
56). 

Carreau, b. c"' de .Monl-Carel (B.). 

Garbic (Le), h. c"' de Campagnac-dc-Quercy. 

Gariiic (Le), h. c"dc Gaulegeac (B.). 

Gabbic (Le), taillis, c"' d'Haulelort (A. Jud.). 

Gabbic (Le), b. c"" de Montdar. 

Garbic (Le), h. c" de ïurnac (B.). 

Gabbics (Les), c°'de Beaurone-de-Cliancelade. 

Garbidis (Le), taillis, c"' de Moniclar (A. Jud.). 

Gabbigie, éc. t" de Bergerac. 



ib. 



140 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



GAnniGiE, c'" du Buguc. — Elu Garriga (cart. de 

l'abb. du Biigiie). 
(jAiiniGUE , c"" do Carves. — Pons de la Garrir^ua , 

i35i (arch. de la Gir. Bcivez). 
Gari\igi;e, c"' de Chavagnar. — 1 180 (Lesp. 35. Vi- 

guerie de Chavagnac). 
GâimiGUE, c°° de Couse. — Garijpies sive Tout%jfaiU, 

ih-ji (coul. de Couse). 
Gatiiiigije, maison , c" de Cussac (.S. Post. ). — Mansus 

delà Gmrigiin, i45g (Pliilipparie, 69). 
Garbigue, h. c"' de Fonioque. 
GAnniGUB, h. c°' de Saint-André-Sarlat (B.). 
Garrigue, h. c°' de Salon. 

Garrigue (Haute et Basse), h. c"''dePi'ats-de-Carlux. 
Garrigue (La), lieu, c°° de Léguillac-de-Lauche. 

— i482 (inv. du Puy-Saint-Aslier). 
Garrigue (La), lieu, c°° de Lenquais. 
Garriguette , éc. c" de Saint-Léon-sur-Vézère ( I!. ). 
Garriole (La). 11. c"" de Saint-Geniez. — 177C (Acte 

iiot.). 
Garripaiii: (La), lieu, c" de Sendrieux (A. Jud.). 
Garripade (La), lieu-dit, c"° de la Trape (cad.). 
(jAiiRis (Les), h. c"" de Cbancelade (B.). 
Garhis (Les), lieu-dit, c"" de Neuvic (cad.). 
Garrissade, c"°de Saint-Caprais. — Mni/nam. dr Gtir- 

vissada ,1/175 ( L. Nof. ). 
Garrissade, c"" de Saint-Léon, c"° de Neuvic. — Las 

Garisndas, iGaS (Acte not. ). 
Garrisson, c" de Sainte-Foy-de-Belvez. — Minjnaiii. 

de Garrissun, 1613 (arch. de la Gir. Belvez). 
(iarrissoux (Les), h. près deCampagnac (Villamblard). 
Garrit, c"° de Carves. — Mans, dii Gnurrir , 1/1(12 

(arcli. do Belvez). 
Garrit, h. c"' de Castelnau (S. Post.). 
GiRRiT, c°° de (]ussac. — Mansns det Garric, 1 'iSq 

( Pliilipparie). 

Une dos possess. de l'abb. de Cadouiii. 
Garrit, h. c°° de Saint-Cyprien. — Teneni. del Guai-ij 

sioe las Cabanes, xvii" siècle (terr. do Bigai'oquo). 
Garrit, c™ d'Urval. — Lou Garrilt del liey, i-'iGa 

(Philipparie). 
Garrit (Bel), lieu-dit, c°'' de Beynar (cad.). 
Garrit (Comde de ), liou-dit , c°° de Pressignac ( A. Jud . ). 
Garrt (Combe du Grand-), c"° de Sarlat(A. Jud.). 
Garrï (Gros-), lieu-dit, c°° de Basse (cad.). 
Garrï (Le), lieu-dit, c™ de Berliiguières (cad.). 
Garrï (Le), b. c"° de Gageac (S. Post.). 
Garry (Le), b. c°' de Gaulegeac (S. Post.). 
Garrï (Le), h. c" de Moniclar (S. Post.). 
(lARRï (Le), lieu-dit, c°° d'Orbaguet (cad.). 
Garry (Le), b. c"° de Puyguiliiem. — Les Garrij, 

I 190 (Acte not.). 



Garrï (Le), lien-dit, c°' de Saint-Aniand-de-Beivez 

(cad.). 
Garrï (Le), lieu-dil, c"' de Saint-Marlial-de-I\abiral 

(cad.). 
Garrï (Le Grand-), lieu-dit, c"" do Canlillac (cad.;. 
Garrï (Le Grand-), lieu-dit, c°° de Douville (cad.). 
Garrï (Le Peuch-du-), b. — Voy. Peuch (Le). 
Garsio, m'° détruit, c"* de Varennes. — Molend. de 

Garsio, subtus cèdes, de Lencaysseto , iSyB (assises 

de Lenq.). 
Garïel? ruiss. c"° de Limeuil. — Rivas de la Ganel, 

lies (Liv. Nof. 95). 
Garïeïne (La)? rniss. c" de Villamblard. — liivus de 

la Gurveyna, 1657 (L. Nof.). 
Garïeïrie (La), m'° et h. c™ de Beleymas. — i(38a 

(Acte not.). 
Gascherie, j65o (Acte not.). 
Gascberie (LA),c"'deSaint-Jusl. — Mayn.de la Gns 

cheria, iSai (Lesp. Boconn.). 
Gasxe (La), h. c°° d'EyIiac. 
Gaspine, lieu-dit, c°° de Tursac (cad.). 
Gasquerie (La), b. c"' do Moyral. 
Gasques? 0°" de Belvez. — La cousie de Gnasiiaes, 

i465. 
Gasques, c°° de Doissat. — Repayrium mota- de Itau- 

ziac ah. de Gasques, 1 i 1 a (arcb. do la Gir. ). — Im 

Molle Haute, 17/1/1 (terr.de Saiut-Porapon). 
Ane. rep. noble. 
Gasques? c"'' de Montplaisant. — Loc appel, à Gas- 
ques, 1/169. — Molide Gttsque, i/i65 (Pliilipparie). 
Gasquies, b. c"' do Liorac. — .'irreus de Ga.srhis. 1 iCm 

(Lesp. 87, cart. de CadouinV? — La Gasqun', i(ir)i! 

(Acte not.). 
IjAssAs, anc. dioc. de Périgueux, auj. du dép' do Lot- 
et-Garonne. — Sanctus l'incenlius de Aga.isuno. 

Sarlatens. dioc. (coll. p. Jean X.\I1). 
Gassouiller, lion-dit, c°° de Saint-Micbol-Lesparon 

(cacL). 
Gastaudie (La), lien-dit, c°' d'Auriac-de-Boui-zac. — 

Gaslaudias . 1/160 (0. S. J.). 
Gastaudie (La), b. c°' de la Linde. — Le Mas Gas- 

laud,k Sainto-Colonibe, 1/160 (L. NoI'.). 
Gastaudie (La), c" de Sainte-Alvèn'. — Maynam. de 

La Gaslaud [L. Nof. p. /i5). 
Gastaudie (La), b. c"' de Saint-Aniand-do-Villadeix. 

— Mayne de Gastaudie, i5i2 (cb. .Mourcin), 
Gastc-Blac, c"°de la Tour-Blancbo. 
Gaste-Bois, doni. c"" do la Force. — 173'! (bail de la 

Force ). 
Gaste-Bourse, b. c°' d'Eyrenville ( S. Post. ). 
(jast£-Pii\t, lieu-dit, c" do Douville (cad.). 
Gasie-Soleil, m. isolée, c' " de S"-Eulalio (S. Posl.). 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



l'il 



Gasiimux (Les), h. c°' de Saint-Marlin-<le-Gurçon. 

Gasti.vb, h. c" de Poncliat. 

U.iSTixE (La), c" de Saint-Apre. — 1772 (Tenance, 

inv. de Montardit). 
GiSTisELiE, h.c"deMialel(S. Post.)- 
Gastos (Le), m. isolée, c°' de Montaul-d'lssigeac (S. 

Post.). 
Gastouze (La), ruiss. de la Bessède, qui se jette dans 

la iJordogne â Cabans. 
Gatet (Fo.n et ComiE de), c°' de Saint-Jean-d'EstLs- 

sac. 
Gatiee , lieu-dit, c°' de Bosset. — Grand Gatier, fjUlt 

(not. de B.). 
(JAu ( Le) , forge sur l'Auvezère, c" de Peyzac. 
Galbe (Le), lieu-dit, c" de Beynac (cad.). 
Gaiibert, h. c" de Campsegret. 
Gaudebt, L. c°' de Saint- Jory-de-Clialais. — Ane. rep. 

noble, 17/1.5. 
Gacbebt, h. c" de Tayac. 
Gaibebt, II. c°' de Terrasson. — Ane. rep. noble avec 

haute justice sur quelques villages de la par. de 

Terrasson (Alin. de Guy. 17O0). 
GAi'BEBTE(LA),c"dela Mongie-Saint-Marlin. — 1670 

(Acte not.). 
Gaibbbtie (La), Ii. c°' de la Mongic-Monlastruc. — 

Mamus uunc. de La Gauherlia , \lx\yii ( L. Nof. 33 ). 
f/AUBEBiiB (La), c°' de Saint-Marlin-des-Coinbes. — 

La (iaahertia, ifiSi. — La Gauherlia (Liv.N.).- 

La liiirie, 1738 (Acte not.). 
Ane. rep. noble. 
Gacbebtie (La), lieu-dit, c°' de Vicq. — 1697 (Rcc. ). 
Gaubektou, lieu-dit, c°'de Paunac. — Goberlou (cad.). 
Gaubessk, lieu-dit, c"* de Saint-Sernin-de-Reillac. — 

Gobeste (A. Jud.). 
Gaucei (Moi lis de), sur la Louire, c^de Saint-Fëlix- 

de-Villadeiï. 
Galcueb (Le), b. c°* de Bonncville. 
CiAucuiBB, b.c" de Rampieux. — Gaucliez {S. Post.). 
(JALD (Le), éc. c°° d'Agouac. 
(ÎALD (Le), lieu-dil, c°' de Bourgnac. — Gaude 

(cad.). 
Gaod (Le), h. c" de Mazeyrolles. — Got (A. Jud.). 
Gadd (Le), m. isolée, c" de Saint- Front -d'Alenqis 

(S. Posl.). 
Gaid (Maose), taillis, c'" de Gaulegcac (cad.). 
Gaidal (Peco-), h. — Voy. Pbcii-Galdal. 
Galdé (Le), lieu-dit, c" de Ladornac (rad.). 
Galdblabias (La), lieu-dil, c°' de Neuvic (cad.). 
Gacdebie (La), b. c°* de \olre-Dame-de-Sanillac. — 

Rep. noble dép. de la ville de Périgiieux ( Dénombr. 

168/i). 
Gacdets (Les), h. c'" de Cliàieau-rKvèque (A. Jud.). 



Galdie ( La), b. c"' du Bugue (S. Posl.). — E la lli- 

gaudie (Lcsp. 28, cari, du Bugue)? 
Gaidie(La), 11. c" de Savignac-le-Drier (S. Posl.). 
Gaudies (Les), b. c"° d'Agonac (S. Post.). 
Gaidignac, b. c°'de Celle (S. Post.). 
Gaudil, h. c" de Tocane. 
Gai'Dilieî c°' d'EyIiac. — Hosp. de Gaudilhta, i3(J5 

(Hoinm. à .\uberoche. Lesp. vol. aG). — Gandilhie 

(arcb. de Pau). 
GAiDiMii(LA),b. c»" de Celle. 
Gacdisie (La), b. c°°de Ribérac (S. Post.). 
Galdon, m'°, c" de Saint-Pompon. 
Gacdoc (Le), b. c" de Sales-de-Belvez (cad.). 
GA^>OL•^Elx, b. c" d" .Angoisse (S. Post.). 
Gaodooses (Les), h. c°' de Saint-Avil-Senieur (S. 

Post.). 
Galdra (Mollis), c" de Bergerac , sur le (Vaudou. 

appart. à la ville. — iCo5 (aich. de Bergerac). 
Galtabias (Las), h. c°' de Bli.s-el-Born (A. Jud. ). 
Gaiffbeïe (La)î c°' de Saiiit-Auiand-de-Vcrn. ■ — 

Ciimha voc. delà GauJJreya, i5io (cb. Mourciii). 
Gai FBEiiiE (La), c°° de Sainte-Alvère. — Cumba et ne- 

mus de la Gaujfreyria , liai (L. Xof. 29). 
("lAirBEBiE (LA),téneni',c°'de S'-Martin-dcs-Conibis. 

i3a8. 
(JAipnBïE (La)? c" de Saint-Laurenl-des-Bàtoiis. 

Bounafre-de-la-Gau/reipic , 1G80 (Acte not.). 
Galidie (La), près de Vernode? — Sentus de la Gaiii- 

dia ( Lesp. vol. 81, p. 3 1 ). 
Gaiillasses (Les), b. c" de Nastiiiigiies (A. Jud.;. 
Gauille, pré, c"de Siorac (A. Jud.). 
Gauille (La), pré, c°" de Cadouiu (A.Jud.). 
Gaulle (La), pré, c"' de Fraysse (A.Jud.). 
Gaulle (La), friche, c" de Saint-Remy (A. Jud. ). 
Gaiille (La), taillis, c"° de Saint-Bemy (A. Jud.j. 
Gaulle (Le Mai\e dk), met. c"' de Sainte-Alvère (A. 

Jud.). 
Gaulle (Rdisseac de), c" de Maurciis. 
Gauilles (Aux), pré, c°° de Périllac (A. Jud.). 
Gauilles (Les), pré, c" de Belvez (cad.). 
Gadilles (Les), pré, c°' de Douzillac. — Lan GamlUur 

(cad.). 
Galilles (Les), pré, c"' d'Issac (ca>\.). 
Galilles (Les), pré, c'Me Saint-Laurent-de.s-llonrirnes. 

— Las Gaiilias (cad.). 

Gacilles (Les), pré, c"* de Saint-Médard-Mussidan. 

— Las Gaulias (cad.). 

Galilles (Les), pré, c°' do Saint-Séveriii-d"K.*tissac 
(cad.). 

Galgeac, c°', c°° de Monlpazier. — Sancitis l'elnis ilr 
Gamac, 1 1. 53 (bulle d'Eugène IILSarlat). — Gayar 
(pouillé du xiii' siècle). — Gaii^encnm, iSi" (col- 



\/i2 



DEPAHTEMEiNT DE LA JtOr.DOGlNE. 



lation (le Juan XXll). — Çauiat, i555 (pane, de 
l'év.). — • G«ï<g'prtr (B.). — G«»jVt( (Cass. ). 
Palron : saint Picrre-ès-Liens. 
L'éjjiise (le Gangeac fut unie en 18173 la collé- 
giale (le (japilrot. 

Gacjard, h. c"" de Grives (S. l'osf.). 

Gaijjat, 11. c"" de Monlferrand. 

• Jaujat, h. c°' de Saint-Romain-Montpazier (S. Posl.). 

(iAULANDiE (La), 11. c" (le Saint-Front-d'Alemps (S. 
Pcst.). 

(rALLASsii ( La ) , lieii-ilil, c"° de Ladomac ( Cad. ). 

Gaiile, anc. rep. noble, c°" de Veyrignac (Géuéal. de 
Vassal). 

(JAUi-EGEAi;, (;lang le plus considiTaMe de Tarrond. de 
Sarlat. — Son c'Iendue est d'environ Ao arpents 
(Jonanet, Slalislique de la Dordogiie). 

Gauleiîeac ou Gaulejac, c"", c"° de Dôme. — Gaule- 
i;ac, 1 152. — Ganlejacum, 1288 (ord. de Philippe 
le Hardi, Dôme). — Gavlciarum, ia83 (une des 
Himites du ressort du château do Dôme, Lesp. iG). 

— Gatijac, i5.55 (panc.delVv. ). — ■ Gaulejac, tdlio 
(atlas de Blaeu); 1758 (état des paroisses). — 
(Iraulpjar, 1788 (carte de .laillot). — Gnlrjac (B.). 

— Grolrgcar (Cass.). 

Voc. Saint-Louis. — Palron : saint Léger; coll. 

l'évèquo. 

Rep. noble ayani haute justice sur la par. 17C0 

(Alm. de Guy.). 
Gaulejac, h. c" de Montignac (S.Po.st.). 
Gaulerie (La), lieu-dit, c™ d'Issac (cad.). 
Gaclehie (La), lieu, c°'' de Sairit-Félix-d(?-Marouil. — 

Un ruisseau , affluent du Boulon , et sur lequel est le 

innulin de la Berlerie, y prend sa source. 
GADLEniES (Les), taillis, c°° de Beaurone (cad.). 
Gauleries (Les), h. c"'de Grignol (S. Post.). 
Gaules (Les) ou Pont-des-Reïx, bois n" 1082, S. E. 

de la c'^de Maurens (A. Jud.). 
Gaulet (Le), terre, c"' du Change (A. Jud.). 
(lAiiLiio, lieu, c°° de Mohères. 
Gacliac (Le), lieu-dit, c"' de Montl'aucon. — Gaulhiac, 

1617 (Not. du l'Ieix). 
liAiiLiAs (Las), lieu-dil, c'" d'Anlhiac (A. .lud.). 
Gaclias (Las), pré, c"" de Donville (A. Jud.). 
Gaulias (Las), lieu-dit, c°° d'ilaulefort (A. Jud.). 
(jauliassou, tailhs, c"" d'Issac (A. Jud.). 
Gaiilie (La), mél. c™ deCuniont (S. Post.). 
Gaulie (La), c"' de Montinadalès. — Terre à lu Gaiil- 

hie (téneiu. du Roijual, arch. de Lenq.). 
Gailie (La), lieu au \ill. de Fenix, c"" de Saint-Ger- 

luairi-cl-Mons. 
Gaulie ( La ) , h. c"° de Sainl-Géry. 

Là est la source du ruiss. qui sépare les c°" de 



Sainl-Géry et de Beaupouyet et se jelle ensuite dans 

l'ille. 
Gablieb, lieu-dit, c"° de Cadouin (cad.). 
Gaulieii, h. c°' de Montsaguel. 
Gablieb (Le), lieu-dit, c"'deNanteuil-Thiviers(cad.). 
GACLiEn (Le), terre, c" de Saint-Astier (A. Jud.). 
Gailiek (Le), taillis, c" de Saint-Géraud-de-Corps 

(A. Jud.). 
Gaulieb (Le), lieu-dit, c" de Saint-Pardoux-la-Ri- 

vière (cad.). 
Gaulièbe (La), h. c"° de Vanxains (B.J. 
Gal'lies (Les), h. c'" do Ribérac (S. Post.). 
Galmabd, h. c" d'Anlhiac (S. Posl.). — Les Gauviards 

(Cass.). 
Gadmard, h. c" de Doissac (S. Post.). 
Gaime, éc. c"' d'Église-Neuve-d'Eyraud. 
Gaumerit, 11. c"' de Grun (Dives). — Gumerie (carte 

de Cass.). 
GALMEniE, c°" de Rouillas. 
Gacmebie, c°° de Saint-Laurent-des-Bàtons (Acte 

not.). 
Gaimes (Les), h. c°' de Saint-Mayme (A. Jud.). 
Gaumgalie (La)'? c"" de Saint-Astier. — Neiim.i de la 

Gaiimgulia, i3Go (Lesp. Hommages). 
Gaiimi, h. 0°° de NoIre-Danie-de-Sanillac (Dives). 
Gaumier, réuni à Flobimont, c", c°° de Dôme. — 

Gaumerium, 1288 (ordonn. de Philippe le Hardi, 

Dôme). — Gatimiers, 1/189. — Go«i«//pr« , xvi' siècle 

(arch. de Pau, Chàlell. du Périgord). 
Galmièbe (La), taillis, c"' de Sainl-Romain-Munl- 

pazier (A. Jud.). 
Gal'mies (Les), éc. c""' de Sanillac. 
Gaimies (Les), bois de 3a heil. ('"'(le \ern((-ad.). 
Gaumise (La), (■"' de Monsac, dépend, du léneni. tir 

Malbrunie ou Poncbel. 
Gaumondièbes, rep. noble, c"" de i\onlron. 
Galimes (Les), h. c" d'Anlone. — Hospithim de las 

Gaunias alias de Fontibus, i365 (Lesp. vol. 36). 
Gaiimssolx (Les), h. c"' deFont-Galau (A. Jud.). 
Galbe (Le), h. c"" de Neuvic. 
GAUBENNE,h. et ni'°, c"" de Maripiay. 
Gacrias (Las), lieu-dil, c''°(le Neiivic (cad.). 
Gaurï, dépend, de la c°' de Mussidan. — Goiry (cad.). 
Gaissedal ? c"'' de Sengeyrat. — Terres appelées Gaun- 

dal, 1687. 
Galssela.\die( La) ,c"''deFont Galau. — Anc.re|i. nol)b' 

(Coure. Généal. de Vassal). 
Gaussen, h. c°' de Beynac (S. Posl.). 
Gaussen, h. c"" de Monlplalsanl. 
Gausses, h. c"° de Saint-Vincenl-de-Cosse (cad.). 
Gausses (Les), terre, c"' de Sainte-Croix, c""de Bean- 

monl (A. Jud.). 



DEPARTEMENT DE LA l)()llD()(;iNE. 



i'i3 



(ÎAussiL (Le), ruiss. c"' (le Borrèze; il prend sa source 
à Envals et se jette à Borrèze dans le ruisseau de ce 
nom. 

(ÎAi'ssiNEL, h. c°' de Gauraier. — Le Gaustinel (S. 
Post.). 

G»i:T*ïB(Là), lieu-dit, c" deBour(;nac(cad. )• 

G*i;TEnEAi;, h. c"' de Nanteuil-Vertfillac. 

(j«iTi;iiKs? c"* de la Mongie-Sainl-Martin. — IlorJa- 
ria Gnuterenca, 1117 (cai't. de Saiiilc-Marie do 
Saintes). 

GAUTEnii!(LA), h. c"° de la Cliapelle-Grésignac(cad. ). 

Gaiterie (La),Ii.c°'' de Léguillac-de-Ccrcle. 

GAiiTKRiii (Lv), lialiil. et m'", c°° de Mareuil. 

Gautebie (La), h. c" de la Nonaille. 

GAi:TEnie (La), 11. 0°' de Prats-de-(;arhix. — Mansus 
di-la Gaiilprien, iliCf] (arcii. de Palucl). 

(ÎAUTEBiB (La), 11. c"" de Saiiil-Félix-di;-Bcillac. 

liAUTEniE (La), Ij. c"' de \ illaniblard. — Mnynaiii. 
delà Ganleyra, 1 '18.') (Dives, II, i'i8). — Gau- 
leyrie, 1617 (Aclenot.). — Gauheyrie, iCao (N'ol. 
de Villainblard). — Gaulleyrie, iG3i (Aclenot.). 

liAuiEniES (Les), l)ois de Ao licclares, c°° de Beauronc 
(cad.). — Goiitiera» (cad.). 

Oauteries (Les), li. c"" de Bmc-de-Grignol. 

fiAiiTEiiiES (Les), 11. c^de Prals-dc-tJarlux. 

Gai TBY, 11. c" de Mensifjnac ( B.). 

Gaiteïi (Las), li. c°' d'AnlIiiac. — Gauleix (A. Jud.). 

Gautier, li. c°' de Belvcz (S. Posl. ). 

Gautier, miss, c'" de Faux, faisant séparation du telle- 
ment de la Genùlire de celui de Sainl-GjLro ( terr. 
de Lenq.). 

Gautier, h. c"" de Monlmanès. 

Gautier, friclie, c°' de Monisapiiol (A. Jud.). 

(ÎAUTiBR, 11. c" de Sainte-('roix-de-6eauniont (S. 
Post.). 

Gautier, éc. c"' de Sainl-Gory. 

GiuTiER, 11. c°' de Saint-Paidoux-de-BcIvcz. 

Iiaitier (Combe-»e-Pct-), c'" de Marsac. — Voy. Put- 
Gautier. 

(lAUTiEH (Le), lieii-dil, c°° de Villeloureix (cad.). 

Gautï (La), 11. c"" de Varagnac. 

Gauve\ts (Carrefour de), à Périgueux, du côl<? de 
Saint-Georges ( Lisp. Dénom. au xiv' siècle). 

Gai ïE!iTS (Lt;s), lieu-dil, c" d'Kjiiral (A. Jud.). 

Gauzard (Le), lieii-dil, c"'de Dois-sac (cad.). 

Gavai;iiou\ (Les), m. isolée, c" de Montclar (S. Posl.). 
— Guavarliou.v, 1788 ( Nol. de M.). 

Gavaciioux (Les), li. c" de Sainle-Badegondc. 

Gaïane (La Petite-), terre, c°'de Monisaguel (A. Jud.). 

Gavabdiks (Les), lieu-dit, c" de Sainl-Médard-Mus- 
sidan (cad.). 

«MviRBOux (Les), li. c°' do Sainl-A»liin-do-Lcnquais. 



Gavats (Ci)«be, Maison et Fontaine des), c"' de^tia- 

douin (A. Jud.). 
G.AVACDts ,anc. dioc. de Périgueux, auj. du dép' de Lot- 

et-Garoune. — Gavulâun (cart. de la Sauve). — 

Gaïauihin, iiCo (épilaplie de J. d'Asside, évoque 

de Périgueux). 
Gavela? c"' de la .MongieSainl-Marlin. — liorilann 

Gavela, liorJaria Gavalenca, 1117 (rarl. de Saiiilo- 

Mario de Saintes). 

Don de ce lieu au prieuré de la ilongie-Sainl- 

Martin. 
Gatebdieb (Le), lieu-dil, c"' de Berbiguièrcs (cad. 1. 
Gavime (La), c'" deTiélissac (S. Post.). 
Gavirac? c°' de Gai-done. — Hiparia du Gaiiiac , laoli 

(cari, de Cadouin). — Vinic, 1 aaO (i6i</. ). 
Gavisie (La), éc. c"" de Foiiloix (B.). 
Gaï, c°* de Rouirignac. — llus de Gnij ( \. Jud.). 
Gaï(Le), h. c"" de Capdrol. 
Gaï (Le), éc. c°° de Bazac-Fymel. 
Gat ( Le) , 11. c°° de Uazac-sur-riUe. 
Gai (Le), ce. c" de Rouquclle-d'Eymel (S. Post.). 
Gaïac, anc. fief, c" de .Mar.sanoix (arcli. de Pau). 
Gave (La), lieu, c" de (^apdrol. 
(jaie(La), fontaine, c°° de Sainl-Aubindo-Lenquais. 
Gaïe (La), lieu, c" de Sainl-tjlémont. 
<iAïET(LA Grèze-df.-), licu-dit, c°° do Pniinac (cad.). 
(jaiettas (Las), liou-dil, c°° de Sainl-A(|uiliii (cad.). • 
Gaïrat (Pecii-), lieu-dil, c'" de DoLssac (ciid.). 
GArniGALig (La)'? lieu-dit, c°" de Saint-Aslier. — Mas 

de la GiKjrij^alie, \lxoo (Ooinni. Lesp.^. 
GArRiLiABDE ( La ) , 11. c'" de Sairil-Marlial-d'Artensec. 
Gazaili.e (La), c" de Carsac-de-Carliix , près de Saiiit- 

Hoaic. — Ane. rep. iioliie. 
Gazelle, maison isolée, c"'de Monlaiil (S. Posl.). 
(iizï, 11. c°' de Coulouiiieix (B.). 
Gegmot (La), c"" de Sendrieux. — 1699 (Acte nol. ). 
GcLADE (Li), II. c" de Bergerac. 
Gëlabe (La), lieu-dit, c^de Villac (cad. ). 
Gelaoes (Les), Ii. c"" de Connezac. 
Gelades (Les), 11. c°° <le Ladosse (S. Post. ). 
Gelabie ( La ) , lieu-dit, c"' de Neiivic. — Locm vue. de 

la Gelnria, i3.'ii (Périg. M. II. '11, .")). 
Gelâtes? — El mas Gelatene, 1 2 . . (0. S. J. Goin- 

Leyraiiclie). 
Gelibert, 11. c'''d'Allenians(B.). 
Gelie (La), c"' de Sainl-Fclix-dje-Rcillac. — La Grl- 

lie, 1687 (Acte uol. ). 
.\nr. rep. noble. 
Gelime (La), c°" de la Mongie. — Mayne de la Ge- 

lima, i459 (L. Nof. Uti). — La Zelima (ihid.). — Lu 

Gèlivic, J 7.'! 1 ( Acte nol. ). 
Gelinerie (La), b. c°' de Manzac (S. Posl. j. 



Uli 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



GemAye (La), r"', c"" de Sainte- Aiihiye. — l'uroch. 
de la Vuiana, i3G5 (Lesp. Cliàlell. de Monipoiit). 

— La Franagge airhip. de Diippla (pouiilé du 
xiii° siècle). — La Franayge (pane, de l'év.). — 
La Jaumarie, xvi" siècle (paroisses de la justice de 
la Double, arch. de Pau). — La Jamaye (cad.). — 
Lajcmai/e (Cal. admin. de la Dordogne). 

Lu Grmaye el Sainl-Legis , ou vicomte de Double, 
auc. rep. noble, ayant, liaute justice dans la Gemaye, 
i7('io ( Alm. de Guy.). 

Patrons : saint Vivien (ms.de i.5i6) et saint Jean- 
Baptiste; coll. l'évèque. 

Gemaïe(L4), II. c°° de Saint-Pardoux-la-Ri\ière. 

Gemaïolle (La), ruiss. delà Double, qui traverse plu- 
sieurs étangs et se jette dans la Risone en face des 
Farges. 

(lEsiEviix (Les), h. c" de Saint-Léon-sur-rillu (Cass.). 

(JENDiLnoNE (La), pièce de terre, c°°de Len(|uais (cad. 
D,89'i-9oi). 

GE?iDiiME (La), éc. c" de Sarlat (A. .Iiid.). 

Gendiiau (RioD de), ruiss. c"° de Parcoul; il alllne à la 
Drone(R.). 

Genèbre (La), h. c'^de la Cassagne (B.). 

Genèbiie (La), h. c"" de Chassagne (B.). — La Ge- 
nehva, i4G6(0. S. J.). 

Genèbre (La), h. c°°deFaux. 

Genèbre (La), h. c°' d'Hautefort. 

Gekèdbe(La), h. c" de Quinsac (B. ). 

• JENÈBBE (La), c°'de Sargeac. — Mans.delu Genehra. 
1-265 (0. S. J.). 

(lENEBEiAS, h. c°' de Grignol. — Muynam. de la Gene- 
bria, ihh'] (Dives, I). 

Genessie (La), h.c"° d'Archignac (B.). 

Genest (Le) , c"" de Saint-Pierre-de-Cole. — Maynam. 
deu Genest, 1676 (Lesp. Brantôme). 
Dép. de la prévôté de Puy-Cliambaud. 

(jeneste (Li), c"° de Mauzens. — Maiisns de la Ge- 
iiesta , 1 4(53 (ai'cli. de la Gir. Belvez). 

(JENESTE (La), h. c"" de Saint-Astier. — La Geiiesta, 
ia55 (Lesp. Saint-Astier). 

Geneste (La), c°° de Saint-Laurent-du-Manoire. — 

— La Gencsta, 1 /igô (ch. Mourcin). 

Geneste ( La ) , c"' de Vern. — Maynam. de las Geneslas , 
1.5 10 (ch. Mourcin, anVrine de Labatut). 

Genestet, c"", c°° de In Force. — Sanctiis Jarobas de 
Geiiestet (pouiilé du xiii° siècle). — Geiiesteluni , 
i4r)i. — Sancttis Paiilus de Genestet, 1 555 (pane, 
de l'évèché). 
Coll. l'évèque. 

Prèsde Genestet est le pointcubuinantde la roule 
entre Bergerac et Mussidan; altitude, i45 met. 

Genesthie (La), h. c'" de Saint-Paul-la-Roelie. 



Genidac ?, e°° do Saint-Quentin. — Mansus de Genihac , 
i3o6 (Périg. M. IL 1, 87) (peut-ètreClissac?). 

GÉNis, c."", c"" d'Exideuil. — 'Genitz,, i3l)2. 
Voc. Sainte-Marie. 

Chàtellenio, autrement dite de Moritscks {hesp . 
vol. 7)); elle n'était pas de la sénéch. de Périgord. 

Genocillac, vill. anc. dioc.de Périgueux, auj. dépend, 
du dép' du Lot. — Monasterium Genoliarense in terri- 
torio Petrocorensi ( bréviaire de Sarlat , office de saint 
Sour). 

Genouillac, éc. c" de Saint-Médnrd-de-Gurson. 

Gente (La), éc. c"" de Beaumonl (B.). 

Gential, h. c" de Liorae. 

Ger (Le), sect. de la c°' d'Ales. — Repaire du Gern, 
1777 (Acte not.). 

Geraldenge? anc. forêt, c°°de Sainte-Aiilaye. — Syh-a 
Geraldenge aprid Campum S. Martiniitii (cait. de la 
Sauve). 

Gerardene? c'" de Monbos. — Mnnstis Geravdene . 
1273 (ms. de Wolf.). 

GÉBARDIE (La), b. c°° des Lèches (A. Jud.). 

Geraudie (La), h. c°° de Génis (S. Posl.). 

Gebai'Die (La), c'"' de Vern. — Maynam. delà Geraii- 
dia, i5io (ch. Mourcin). 

Gérai x (Les), h. c°' de Siorac-Ribérac (B.). 

Gebbaudie (La), m. isolée, c°° de Naillac (S. Post. ). 

Geebaddie (La), h. c°° de Valeuil (B.). 

Geriac, b. c°° de Ladosse (S. Posl.). 

Gerias (Le), h. c°' de Connezac. 

Gerie (La), lieu-dit, e"' de Cercle (cad.). 

Gerie (La), b. c"' de la Cbapelle-Montaboiulel. 

Germandias (Las), lieu-dit, c°° de Saint-Jeau-d'Es- 
tissac (Acte not.). 

Gebmame (La), c°° de Creysse. — Mansns de la Ger- 
nwnia, i45o (L. Noir, g'i). 

Germanie (La)? c"' de Sagelat. — Tencmeittam de 
Germanias , 1673 (Homm. à Belvez). 

Gehmame (La)? c"" de Saint-Félix-de-VilIndeix. — 
Lien de la Gennitiia , 1475 (Rec. ). 

Germanie (La), h. c"* de Saint-Jnst-ct-CbapdeuLI. 

Germanie (La), anc. fief , cbâtell. d'Ans, c°" de Sainte- 
Orse (arch. de Pau). 

Germanie (La), c" de Thiviers. — lluspitiuin de Ger- 
manie, i483 (Généal. de Rastignac). 
Anc. rep. noble. 

Germillac, h. c"' de Montaut-Is.sigeac (R.). 

GÉBOKiE ( LÀ) , éc. près de Terrasson. — Ce nom rap- 
pelle celui de l'ane. abbaye, Monasterium Sancti 
Snri eocabulo Geredia, ()4o (eh. de Bernard, comte 
de Périg.). 

fjEBBiNE, m. isolée, c°' de Saint-Sulpice-d'Ejmct (S. 
Post.). 



DÉPARTLMEiM DE LA DOllDUGNE. 



i6r 



Geïrac? anc. par. c°' ilc Montponl. — Eccl. Je Geyrac, 
arcliipr.de Dupjila (pouillé du xiii" siècle). — Villa 
de Suiicio Baitliolimieo de Ge'jrans m Péngord , i .3 1 8 
(rôles gascons I. — lleijrac, 1555 (église porUv. 
comme inconmie. pane, de rcvèclié, arcliipr. de la 
Double). 

Goyrac ou Geyrans parait avoir été anciennement 
joint au nom de Sainl-Barihélemy avant celui de 
Belle-Garde que celle pelile ville porte aujourd'liui. 

GEvnAiDiE (La), 11. c°° de Sarlande (.Acte not.). 

GernArDS (Les), lieu-dit, c" de Cliancelade (A. Jud. V 

Geïiuas, 11. c°' de ISe.tussat (B.). 

GEïniE (La), lieu-dil, c°' de Bourgnac (cad.). 

(jETniE (La), lieu-dil, r.°' de Sourzac (cad.). 

GiAix, dom. c°' de Saiiil-Bemy (.\. Jud. ). 

GiBAnoEt, lieu-dil, c" de la Viliedieu (cad.). 

GiBiAs, dom. c°' de Trélissac. — liSo (cli. Mourcin). 

GiBLOKDE, h. c°" dcTerrasson(A. Jud.). 

GiBoiLiE (La), h. c°' de Coulaures (A. Jud. ). 

GicOLX (Les), h. c°° de Fonl-Gauflior (B.). 

(iicoiET, anc. fief, c"' de Sarrazac (cli. Mourcin). 

GiGAL (Le), lailli.s.c"" de Beynac (rjd.). 

Gir.oNDv, 11. c°' de Monlignac-sur-\ ézére ( B. ). 

Gii-Avnieix (Les), li. c°' de Coursac (B.). 

G11.AI1DIE (La), 11. c"° de la Boissière-d'.Ans. 

GiLARDiE (La), secl. de la c"' de lîioucliaud (cad.). 

GiLARDiE (La), II. c°° de Clialais(B.). 

GiLARDiE (La), h. c°° de Coui-sac. — Les Gilardies 

GiLARUiE (La), éc. c" de Sainle-Aulaye. 

GiLAnniE (La), éc. c°' de Saint-Sulpice-de-Romagnac 

(B.). 
GiLARBiE (La), éc. c°° de Vanxains. 
• iiLBERT, 11. c°* de Trélissac, i'i5o. — Maynam. de 

6'i7(ierl(Périg. M. H. i3). 
G11.BTS (Les), mél. c" de Bergerac. 
Gilets (Les), li. c"' de Saint-Vincent-Jalmoulier (B.). 
GiLoc ou G1U.011 (E'la>t de), taillis, c"' de la Force (A. 

Jud.). 
GiLoi:, 11. c" de Javerlliac (B.). 
GiLoi;, terre, c"' de .Saint-A\it-Biviére(A. Jiid.V 
GiMEL, L. c°* de Saint-L<:on-sur-rillc — Mam. de 

Geinel, in par. Saiicli //coni», 1279 (cil. d'IIélie de 

Talleyr. ). — Le» Gémeaux (Cass.). 
Gi.>Do\iE (La), éc. et m", c°*d'Alas (A. Jud.). 
Gi.NESTE (Li), dom. c" de Sainl-Cyprien. 
GlsiE (La),1i. c"deSaint-Hilairo-d'Esti.ssac. — i(i5:! 

(Acte noi.). 
GixoME (La), li.c'°de Lempzours ( S. Post. ). 
Gippoix (Les), h. c'" d'Ale,s-de-Cadouin (S. Post.). 
Gippoix (Les), li. c" d"E\zeral. 
GiRACNE (La), dom. c°' de la Canéila (A. Jud.). 

Dordognc. 



GiRAL (Le), h. c°' d'Alesde-Cadouin (S. Posl.j. 
GiRANDOux (Les) , dom. c°' de la Lindo (A. Jnd.). 
GiRANfiCE? porle au chàleaii de .Saiiito-Alvère. — Porta 

Giranga, 1 'i55 (L. Noir). 
GiRARDES (Les), 11. c"' de Brassac (B.). 
GiRARDiE (LA),c"dePizou. — Maijn. Girurdia, 127U 

(don d'ArcIiamliaud III, Lesp.). 
GiBARDiE (La), c"° de Saint-A(juilin. — Maijnam. de 

la Girardia, i5io (cli. Mourcin). 
GiRARDiE (La)? c" de Sargeac. — Fasio de la Girar- 
dia, i3o/i(0. S. J.). 
GiRAiDic (La), 11. c"" dWiigoisse. 
GiRALDiE (La), 11. c°' de Cliantérac, i538. — Gi- 

rau/(/ie ( partage de J. de la Oople, Lcsp. (io). 
GiRAiiDiE (La), 11. c" de Creyssoiisac (A. Jud.). 
GiRACDiE (La), c" d'Issac. — La Giroudie. i(')o3 

(Acte noI.). 
GiRAi'DiE (La), c" de Moneslerol. — L(i Giratidia, 

i335 (Lesp. vol. 79). 
GiRAiDiE (La), c"° de Saint-Médard-do-Miissidan. — 

MaynameiUum de la Giraudia, i3oH (Périg. M. H. 

'H, .). 

GiRAiDiE (La), lieu, c°' de Sogonzac. 

GiBAiDiE (La), 11. c°' de Vern. — ■ Mayn. de la Girau- 
dia, i?i6o(L. Nof. 79). 

GiRAiiDiE (La), anc. dioc. arcliipr. de Piliac, auj. du 
dép' de la Cliarcnte. — Eccl. de Giraudia (pouillé 
du 1111° siècle). 

GinAiDocx (Les), bois, c°'d'Agonac. — jVcHiiui 10c. de 
Giraudo, |33« (Périg. M. H. /ii, .'1). 

GiRAiDoix (Les), h. c"' de Sainl-Micliel-<le-Mon- 
taigne. 

Gironde, éc. c'"' de Cliampsevincl , près de Borie-Pctit. 
— Boria apelada de Girounda, 1 ao5 (cart. de Clian- 
celade). — Gironda, laii (ibid.). 

GiRONDEAu, b. c" de Léguillac-de-Lauche (Cass.). 

GiRORiE (La) , dom. c°* de Pomport. 

GiRou, b. c°' d'Anesse (B.). 

GiRoii, b. c" de Siorar-Ribérac (B.). 

GiRoix (Les), b. c"' de Saint-Avit-Séiiieur. — 1711 
(Bec). 

GiRoix(LEs),b. c"'deSarliac(B.). 

GinvARiE (La), éc. c" de Plazac. 

GissoMB (La), lieu-dit, c'" de Sireuil (cad.), 

GisTosiE (La), c°' de Sagelat. — Masus de la Jusiu- 
nia, ii6a (Pbilipparie). — Gistomiie, 1II77. 
Anc. rep. noble. 

Gît (Le), h. c"d'.\zerat (A. Jud.). 

GiïER2.AC, b. c°* deDome (B.). 

GivERZAC, lieu, c°' de Mauzens. 

GivERZAC, h. c'" de Bouffignac-Montignac. — Giruria- 
cum, l'i'ii (Lesp.). — Caslruvi de Javersaro, l'i-jo 



■y 



l/i6 



DÉPARTEMENT DE LA DOP.DOGNE. 



(ch. 



La 



(Lesp. Limt'iiil, Honiiii.). — Gyvet-sac (lellres d 

Henri IV). 
GivERZAc, lieu, c"' de Saiiit-Aigae (terr. de Lenq.). 
(iLANDAi. (La), lieu-dit, c°' de Lenquais (cad.). — 

Aglandal, i7()0 (Acte not.). — Auj. les Oliviers. 
Glande (La), m. isolée, c°° d'Eyrenville (S. Post.). 
Glandie (La), m. isolée, c" de Millac-Monlron. 
Glane, h. c"' de Coulanros. — Glana. i'4 7 

Mourcin). 

\nc. rep. noble. 
Glautebie (La), h. c°° de Chàteaii-rÉvêqiie. 

Glosterie, 1725 (Acte not.). 
Gleizedal, vill. c"' de Nojals. — Prioral. AUoiia , rlior. 

Sarlal.? (cart. do Cliancelade). — Cure d'Ah, 

10^)0 (bénéf. de i'év. de Sarlal). — Gleize d'Als, 

1679 (carte du Périg. par Sanison). 
fjLÉxos, h. v" de Légiiillac-de-Lanclie. — Mas de 

Glanon, iSii (inv. du Puy-Saint-Asliei'). 
GlÉivon, c°° de Ribérac. — Tcrritoriiiiii d/- Glenonio, 

1090 (cart. de la Sauve). 
GLEïZE-RoiiTE, c°° de Nojals. — EmplaceuK'ul d'une 

anc. chapelle. 
Glissac, b. c" de Donie ( li. ). 
Go (Le), c"' de Condat-snr-Vézère. ■ — Tnrilm-. dcl 

Guo, i5;!i (0. S. .L Condat). 
Go (Le), (jné, c"' de Grignol. — /.'/ Cn di' lu liosurt . 

ihS:, (lJives,II, i43). 
G» (Le), gué, c"' de Nenvic — El On de l'iaueui, 

1 ^171 (Dives, I, 67). 
Go (Le), h. c"° de Saint-Pompon. — Li- Guo, 17/1/1 

(terr. de Saint-Pompon). 
GoAHDiE (La), arrond.de Ribérac, piè.s do la IJrone. — 

Nenuis de la Gnaudia, 1 2()6 (Lo.sp. 79 , Malayoles). 
Go-DE-RocMAuiEnAs, c"" de Saiiil-Marliu-l'Astier (cad. ). 
Godoffre ((Ihâteaii de), un des châteaux qui enloii- 

raient Périgueiix, au sud de la cité. — C.aslrum Gi>- 

thefredi. — -Château de.s Thermes (Antiq. de Vi'sone). 
(jonstruit jadis sur l'eniplacement des thermes 

romains, il est auj. détruit. 
G0FF0JVIE (La), c°" de Sainl-Anloine-de-Breuil. — 

161 4 (lerr. de Montravel). 
GoGABAUD (SAiNT-LAiinE.\T-DE-),anc. par. c'" de tjondat 

(B.). — Guot Guahand, 1671 (rôle pour la taille). 
GoiNAUD, 11. c°'' de Sainl-Paul-la-Ruche (A..lud.). 
Goii\E, h. c"* delà Feuillade (B.). 
Go»BANDiE (La), h. c" de Badefol-d'Ans( A.Jud). 
GoLCE, h. c"° de Pontchat. 
GoLMESiE (Li)î c'" de Châtres? — Bordana de la 

Golmesia, 1 l3o (Lesp. .3.3, Chaires). 
GoLSABiE (La), h. c" d'Eyiiac. 
GoLSE? c"' de \ illaniblai'd. — Mui/nam. île la Golsa . 

1 '171 (Dive.s. I. 7:11. 



GoNAGuET? c"' de la Chapelle-Gonaguel. — Bordaria 

deux Cortils sive d'Ai;oiiaguel, laSa (0. S. J.). 
Dép. de la comm'" d'Andrivaux. 
GofiDAT, h. c°° de Saint-Estèphe-Nontron (S. l'osl.). 
GoNDAUD, c°' de Bassillac. — Anc. rep. noble. 
Go\DE (La) , h. c" de Blis-el-Born (B.). 
Gn\DiE (La), h. c"° de Sainl-Martial-d'AlhariVle (A. 

Jud.) 
GoNGAiiDiE (La), anc. fief, c"" de Sainl-Astier (arcli. 

de Pau). 
GoNiE (La)'? ruiss. c"° de la IMongie. — /îu'».? de 

Goiiia, 1/160 (L. Nof. iG). 
GoMsso.^ , h. c"° de Villefranche-de-Belvez ( B. ). 
GoNTEBiE (La), c"" de Boulouneix. — Chapelle scuis le 

nom de Sainte-Marie. 

Anc. rep. noble, sur un pic isolé. 
Go.MERiE (La), c°' de Grignoi. — Boria de las Gon- 

trijrias, 1/181 (Dives, 87). — Repaire nommé las 

Gonterias ou la Borie de Brdlel . 16G/1 (Lesp. 5i). 
GoMEBiE (La), h. c"" de Léguillac-de-Cercle (S. 

Post.). 
GoNTERiE (La), h. c™ de Pe}zac(S. Post.). 
GoNTEBiE (La), c"'de Saint-Mayrae-de-Péreyrol. — 

Repayrium de. la Gonteyria. l'iS.'J (ch. Mourcin). 
GoMEniE (La), h. c"' de Saint-Sulpice-de-M.ireuil (S. 

Pnsl.). 
GoiVTOLMiE (La)? c"' du Ceux. — Mansus de la Gaiitol- 

mia, 1/167 (arch. de la Gir. Lancepleine). 
Gorgc-d'Em-er , grotte, c"' de Tayac, sur la rive droite 

de la Vézère , en face du vill. des Eyzies. — Station de 

l'âge préhistorique, dont les instruments en bois 

de renne, non barbelés, paraissent se rapporter à 

la même période que ceux Irouvés au Cros-Magnoii 

(Reliquia; Aquitanica;, 97, planche B, i3). 
tioBRE (Le), ruiss. atll. de l'IUe, c°" de Montpont; il 

sépare, en cet endroit, le dép' de la Dordogiie d'avec 

celui de la Gironde. 
GoRSADE (Le)? c'" de Brassac. — El mai de la Gor- 

sade, \u\' siècle (Rentes dues au seig' de Taillefer, 

donat. à l'abh. de Ligneux). — Lii'orse (B.). 
GoRSE, h. c'" de Sainte-Croix-BeaiimonI (A. Jud.). 

— Gom'(S. Post.). 
GonsE (La), h. c"" de Cénac (B.). 
GoRsr. (La), secl. de la c'"' do Marqiiay. — Gorsse 

(cad.). 
GoRSE (La), h. c"" de Pazayac. — Mam. de la Goivsn. 

1539 (fabr. de Pazayac). 
GoRsE (La), h. c" de Sainle-Eulalie, c"" d'Eyniet. 
GoRSE (La), c"" de Tocane. — Tenentia de la Gorsu. 

i33o (Périg. M. H. /ii, h). 
fjORSE (La), c"" de Vélines. — Anc. luaisiin noble 
iCSa (Acte noi.). 



DÉPARTKMENT DE LA DOUDOGNE. 



J/i7 



GoBSE (La), sect. de la c" de Villamblard (cad.). — 

Ln Giiorce, i 633 (Acte noi.). 
GoBSK (La), h. c"' de Villars. — La Gorse (B.). 
(joBSE (La), c°' de Vilrac. — Mamus de la Gorssa, 

t.'i75(0. S. J.)- 
(îonsES (Les), lieu-dil, c" de Varennes (cad. 187, 

188). 
GonSE?AL, sect. de la c" de Linieuil (cad.). — £11 Cor- 

sabal, Gortabau, i/iôo (L. Nof. 1 31). 
OossARD? c°' de Campaf;ne. — Maynmn. de Gostard, 

1671 (arcli. de la Gir. Bigaroque). 
GoT (Cap ou), licii-dil, c" de Caisac-Sarlal ( A. Jiid.). 
GoT (Garenne dl), futaie à (jorbiac, c°' de Bergerac 

(A. Jud.). 
Got(Le), bois, c" de la Cbapelle-Gonajjuet. — La 

Gruamie (A. Jud.). 
GoT (Le), b. c°'de Lusifjnac (cad.). 
GoT (Lb) ou Go, lieu, c" de .\Lir(|uay. 
Goi (Le), b. c" de Mazeyrolles (H.). 
GnT(Piii; du), taillis, c"' de Boiiillac (A. Jud.), 
GoT (Pbé du), pré, c"" de Sourzac (cad.). 
• ioT (Terme du ) , lieu-dil , c"' de Fcstalens (cad. ). 
Gor-Du-Loui> (Le) cl le Pktii-Got. lii>u-<lil, c"' de 

Sailli-Louis (c.id.). 
lîoTiiE (La), c"* de .Noniroii (S.l'ost.). 
GouDAL, b. c" de Beynac. 
GoiiDAL, b. c°' do Lavaur (B.). 

(JOUDARAUX (Le.s) OU CoUDEBT-ll\l T . leiTO, c" dc Co- 

douin. 
tiouoAi D, 11. c"" de Bas.sillat. 
Goi BEix (Les), b. c"' de Saint-tJcrfiiain-dc-Salembrc 

(B.). 
GouDELiE (La), II. c"* de Sainl-l'ompon. 
(jouDELiE (La), lieu-dil, c°' dc Tursac (cad.). 
GocDou, c"' d'Alas-de-Berbijfuières. — G'idn, l'ittç) 

(Lesp. 46, Cadouin). 

Ane. rep. noble, avec liante justice sur ([uelqnes 

maisons dans Alas. — 1760 (Alm. de Guy.). 
GouDou, lieu-dil, c°' de Tui-?ac (cad.). 
GouDoi LIE (La), b. c" de Campaiiinac-lez-Quercy (B.). 
(jouDouNEiv (Le), II. 1°' d'Angoisse (B.). 
GoiBouNEsciiE (La Grande et la Petite), li. c"' de 

Mandacou. 
Goi DOCB , 11. c'" de Condat-siir-Vézère (cad.). — Man- 

nus del Guudnuf, lâaS (0. S. J. Condal). 
GouDoin, li.c" de Sarlande (B.). 
GoiDoux, c°* de Tiélissac. 
GouppAL, b. c" de Plazac (B.). 
GouFPAL, b. c°' dc SainlAiidrc-Alas(B.). 
GouGE (Le), b. c°' de \ eyiincs, c°° de Dôme (B.). 
GouiLLAC, b. c"deSainl-Julien-de-Lainpon (S. l'osl.). 

— Gouliac (Acte noI.). 



G0UILLE (La), taillis, c'" de Saint-Géiaud-de-Corps 

(A. Jud.). 
GouiNE, b. c" de Bergerac. — Gouyw, 1670 (Mot. de 

Bergerac). 
GoiiNE (La), miss, qui passe à Genestel et se jelle 

dans la Dordogne en face do Saint-Nazaire. 
GouiME (Haute el Basse), b. c" de Bouiileilles. 
GouissiE (La), ce. c°* de Montignac-sur-Vézère. 
G0UJAT0U, met. c"' de Coursac. — 173.") (Acte not.). 
GoujouLA (Le), b. c" de Naiissanes (B.). 
GouLANBiE (La), c"° de Cbanlérac. — La (wUandye , 

i5i4 (inv. du Puy-Saint-Aslior). 
GouLANDiE (La), lieu-dit, c"' de la Cbapclle-Fauclier. 
GouLANDiE (La), h. c" de Sainl-Fionl-il'Aiemps. 
GouLEix, taillis, c" dc Guignol (A. Jud.). 
Goulet (Le), terre, c" du Gliange (A. Jud.). 
Goulet d'Ubtal (Le) ou be Miliiac, c" de -Mauzac; 

confronte au cbât. de Millac (Icrr. 1666, arcb.de 

la Gir.). — Locus Goulet de i'real, i-'i63 (arcli. 

de la Gir. Bigaroque). 
GoLLFEïRi, sect. dc la c"" dc Paunac (cad.). 
GouLiiA (La)? c"' de Guignol. — l'ceia lei;œ voc. Ui 

Goulha, i.'i()o (Dives, II, 8.')). 
GouLiÈBEs, b. c" deVanxains (IL). 
GouLPAT, II. c°' de Capdrot (cad.). 
GoiMARDiÈBE, m. isoléc, c" de Nonluon (S. Posl.). 
GoiMENTE ou Fox-MoBTE, tcrrc, c"' de Saintc-Foy-de- 

Longa (A. Jud.). 
GouMouBE, sect. de la c°' de Sourzac (cad.). 
GouNEAu, b. c°' de la Force (S. Posl.). 
GouNEAux (Les), b. c°' de Saint-Léon-sur-l'lllc. 
GouNEAux (Les), Ii. c"" de Sainl-Viiirent-de-Connezai 

(R)- 

GouNETAS (Las), lieu-dit, c"' de Sainl-Laurent-dcs 

Hommes (cad.). 
Gou.Ms (Les), h. c" de Mensignac (B.). 
GouMssoux, b. c°' d'Ajat-Tlienon. 
GouMSsoux (Les), b. c"' dWjal (A. Jud.). 
Gopsou, éc. c" de Vill'^franrlie-de-Belvez (B.). 
GouR (Le), bois de 5-! hect. c'" de Bcaurone (cad.). 
Goi R (Le), boi.s, c,°' de Blis-el-Born (A. Jud.). 
GouB (Le), pré, c"'de Sainl-tiyprien (cad.). 
G0URBB11.LEBAS, m. isolée, c'" de Nonlron (S. Post.). 
GouBD (Le), h. c°° de Beauregard (Cass.). 
Gourd (Le), c" de Pazayac (B.). 
Goub-de-l'Arciie (Le), met. c"° de Périgiieiix. — Lo 

Gore de r Archa , iliOQ (L. Noir de Péiig.). 
Gourbis, b. c"* do Beaurono-Nouvic (B.). 
Goubdos(GranboI Petit), c"° de Mont-Caret (S. Post.). 
G0UBD0ME (La), b. c"'deCampagnac-lez-Quercy(B.). 

— Gourdounie (terr. de .Saint-Pompon). 
GouBDoME (La), b. c°' d'Eyvirac. — Ane. rep. noble. 



"J- 



\à8 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGINE. 



GounDoox, c" de Branlônif (S. Post.). 
GoCRDoux (Les), c°' de Peyiignac. 
GounDOBx (Les), lieu-dit, c°° de Trélissac. 
(Jodr-du-Grand-Cuemik (Le), bois, c"' de Fosso-Magno 

(A. Jud.). 
GoiiROEON (Le), niiss. qui se jette dans l'Elle à Viiiac. 
GouRGoiissox', h. c°' de Saiiil-Avit-Sénieur (S. Post.). 
GouRr,i;K,iieu-dit,c°'deSaiut-Front-de-Pradoux(cad.V 
GooRGTE, h. c°' de Sainl-Vivien-Iîonneville. 
GocBciiE (La), c°' de Saint-Aubin. — Ténement (lerr. 

de Lenq.). 
Godroue-de-Petrol (La), gouETre dans la Dordogne, 

près du port de Lenqnais. 
GonRGUEiL (La Fo^•-DE-), c"" de la Linde (A. Jud.). 
GouRiciiou, h. c°° deSainl-Martin-de-Ribérac (B.). 
GoiiiuE (La), éc. c"" de la Tour-lilancbe. 
GocRjou, éc. c^d'Agonac (B.). 
GouRONERiE (La), éc. c'" de Saint-Geniès (B.). 
GouRSAC, h. c°° de Bersac-Beaureganl. — Errlrs. do 

Gornhacarchij). de Eridolio ?(poin\ié du xiu'siècle). 
GouRSAc, L. c°° de Montignac-sur-Vézère (B.). 
GoDRSAC, 11. c"° de Sainle-Orse(.\. Jud.). 
GocRSAC, 11. c"° de Tourtoyrac (S. Post.). 
GoDRsoLAS, 11. c"° de Saint-Jory-de-Cliaiais (B.). 
GousA? c"" de Saint-Martial-de-Drone. — Nemora de 

Gousa, 1^57 (Périg. AI. H. il, 7). 
Goiso? c°' de Cbalagnac. — Nemus roc. de Goiiso, 

1/170 (Liv. Nof. Sf,). 
Goiissi.vocx (Les), b. c"" d'Ajat (A. Jud.). 
Goute-Blave, b. c"' du Cbange (.\. Jud.). 
Goi'TE-NÈGRE, b. c"" du Bugue. — Gola-N(';n-n, i/iS'i 

(L. Nof. 125). 
GoDTE-BiNE? c°° de Mont-Caret. — Al rio gttla rina . 

(jota rino, xiii" siècle (leiT. de Moiit-Carel). 
GoiiTEVREN (Le Mas-), b. c°" de Sainl-!ean-d'lîslissac. 

— Ln Gdleijiia, i3i2 (Périg. M. IL ii, 5). — La 

Gouteyvia, 1/171 (Dives, I, 68). 
GouTOiiLET ( Le ) , b. c"" de Naillac. 
GocTS, réuni à Rossignol, c"°, c°°de Verteillac. — Giiz , 

x' siècle (cart. de Saint-Cybard). — Goz, noo 

(arcb.de Sainl-Aslier, Bonzac). — Gus (pouiilé du 

xiii'siècle). — Gols, 1.365 (cliàtell. du Péiigord). — 

Giiolz, i38o (P. V. M.).— Golz, i555 (pane, de 

l'év.). — Goux, xvi' siècle (arcb. de Pau, Cbàlell. 

du Péiig. ). — Goiist, 1783 (étal des paroisses). 
Voc. Sainl-Étienne. 
Gouls était le siège d'un arcbipr. qui est nommé 

archipri'tré de Bosl dans un pouiilé du xiv' s' (Le.sp.). 
Gouttes (Les), miss, qui se jette dans le Moiron aux 

Grands-Briands. 
GncvRA, 11. c"° de Tourtoj'rac. 
GocïAS (Haut et Bas), b. c"' do Montagrier. 



GouYAT, éc. c"" de Brassac (B.). 

GouT.IT, bois, c"' de Marsaneix (A. Jud.). 

GoDVAT, éc. c"' de Poncbat. 

GoiiïET, h. c"° de Saint-Micbel-de-Double (B.). 

Gouïon, b. c"' de Fontaine (cad.). 

Gouïou, b. c.°' de Soiilaiires (S, Po.st.). 

GoiïssiE (La), b. c°° de Montignac-sur-Vézère (B.). 

GouzE? c°° de Montagrier. — Vilatg. et Podium de 

Gmize, 1496 (PiVig. M. II. /ii, n" i ). 
GoczoT, c"d'Urval(S. Post.). 
Goczou (Le), ruiss. qui se jette dans la Dordogne à 

Cénac. 
Gorzou (Le), miss, qui passe à Saint-Aubin-de-Len- 

quais et se jette dans la Cône (terr. de Lenq.). 
GoTRANDiE (LA),b. c"de Diidefol-d'Aus. — 177/1 (Acte 

iiol.). 
GoïASiC"' de Brassac. — Tenancede Goyas, autrement 

Boiiygas, 1772 (inv. de Montardil). 
GoïAs, île, c°' de Saint-Médard-de-Drone. — Insiild 

voc. de Goyas , 1270 (Lesp. 81). 
GoTAs, b. c°" de Vélines. — i5.3o (lerr. de Monfravel I. 
Grabiolle (La), b.c" d'Issac. 
Gbacerie, éc. c"" de Salon (A. Jud.). 
Grafab, bois, c" d'Eyliac (A. Jud.). 
Gbafet (Le), 11. c°° de 'fen-as.snn (cad.). 
Ghafeuil, b. c''°de Mialet (S. Post.). 
Grafecil, b. c"" de Sainl-Ainand-de-Be!vez (B.). 
Grafeuillades (Les), m. isolée, c°° de Saint-Saud (S. 

Post.). 
Gbalaux (Les), b. c°° de Saint-André-de-Doubie. 
Grambaudie, b. c°° de Peyzac-Montignac (B.). 
Gramessac, b. c"" de Gaugeac (S. Post.). — Ane. rep. 

noble. 
CiRAMONT, b. et m'" sur un tertre Irès-élevé, c'"' d'Lv- 

renvillo. 
Grajiont, font, c" d'issigeac. — Fons voc. de Gnnimon , 

1/165 (coll. de Lenq.). 
Ghaivd-Castang, c"", c"° de Sainte-Alvère. — Locus de 

Grandi Castanho, 12/1/1 (Lesp.). — Grand Caxlang 

(pouiilé du xiii" siècle). — Grandis Castauea, i365 

( Lesp. Cliàtell. du Périg. ). — Commanderic du grand 

CliaxI.nigner {comm"" de Saint-Antoine en Guyenne : 

Bibl. Imp.). 

Voc. Saint-Clou. 
Grandefon, 11. c°° de Monlfaucon. — 1621 (iVol. du 

Fleix). 
Gra.nd-Font, b. c"" de Sainl-Jcan-d"Eyraiid, à la source 

d'uu affluent de l'Eyrand. 
Grand-Fo\t, lieu-dit, c." de Saint-Laurent-sur-Manoire 

(A. Jud.). 
Grandie (La), b. c"" de Bars (A. Jud,). 
Grandïal, met. c"" de Bergerac. 



DEPAUTEMENT DE LA DORDOGNE.' 



l/i9 



GnA>D-VAL (La), forêt qui s'étendail sur les c"" de 
Rouflignac, Bars et Fosse-Magne. — Forett de Grant 
Val, 1.397 (Lesp. Monlignac). 
Contenance ilVnviron aoo hectares. 

(JnAvD-ViL (La), h. c°° de Turs.ic. 

Gba-vge-de-Jabric (La), éc. c°° de Cliâleau-l'Evêque 

' (B.). 

GnJSCE-DES-BtDois (La), éc. c" de Cliàteau-rÉvèquc 

(B.). 
Ghange-du-Bost, éc. c°' de Alonlagrier (B.). 
GiiAXGE-DL-MorsoE ( La ) , cc. c"' dc Saiiilc-Croix. 
GnA.vcE-DU-l'nÉTRE (La), met. c°' dc Bergerac. 
GnANGE-JiLiASE ( La ) , secl. de la c" d'Agonac (cad.). 
Granges (Les), mél. auj. détruite, c" de Lenquaif. 

— Vill. des Granités, 1780 (Acte not.). 
Granges (Les), hauteur dans l'arrond. de Nonlron. — 

Son sommet forme un des points limites du dépar- 
lement (Jouannct, Stat. de l'arrond. de Nontron). 

Granges (Les), h. c" de Sainle-Aulaye (B.). 

Granges (Les), h. ç"" de Sainl-Seurin-de-1'rats (B.). 

Granges (Les), 11. c" dc Valeuil (.S. l'est.). — Ane. 
rep. nohie. 

Granges (Les), h. c" de Villcrranclie-<lo-Bolvcz (B.). 

Gra.nces-d'Ans, c", c°° d'Ilautofort. — Eccl.in tionnre 
S" Martini, quw roc. /l Granj;ia», loaa (Lesp. 
Tourtoyrac). — Preepositura de Grangit, iijo 
(Lesp. a 7, Tour.). — Grania» (pouillé du 1111° s'). 

— Eccl. de Grangiis, iliSa (1>. V. M.). 

Voc. Saint-Martin. — Prieuré avec titre dc pré- 
vôté, à la collation de l'ahhé do Tourtoyrac. 

Ghanie (La), c°'deColv. — Manmsde la Grima, l 'iGo 
(0. S. J.). 

Granie (La), éc. c"° dc Douchapl. 

Granie (La)? lieu-dit, c°' dc Griguol. — Las Granat . 
i'i.')7 (Dives, g'D.). 

Granie ( La ) , c°' de Sargeac. — Garriga de la Grania, 
i3i8(0. S. J.). 

Grano-de-Dives (Lo), terre, c" de Manzac. — i.'iaG 
(Dives). 

Granolieïras (Las), c" de Saint-Laurent-des-Bàtons. 

— M. de las Granolhietjras , i/iâo (L. Nof. 77). 
Granos (Los)? c" do Saint-Cyprien. — .1 Ins Granoi , 

I 46a (Phiiipparie). 
Grapal? 0°° de Mauzac. — Combe de Grapal, i.'ifi,'? 

(lerr. do Mauzac). 
Gras ( Le) , place de Périgiicux , iinproprcmont nommée 

du Greffe; cimetière dc Saint-Front jusipi'à l'année 

l.")8/|. — Siihrc I.aslaif^ia dcu Gras, xill' siècle 

(rcg. de la Cliarilc). 
Grassaval, h. c" dc Saint-Fronl-<rAlemps (B.). 
Gbassel(Le), h. c°"de'riienac(S. Posl.). 
Grassio, h. c"' de Vanxains (B.). 



Gratade (La), h. c"' de Fraysse (S. Post. ). 
Graiade (La), éc. c^de Mayac (A. .lud.). 
Gratade (La), lieu-dit, c"" dc la Villedieu (cad.). 
Giiate-Cap, section de la c" de Saiol-Amand-ile- 

Belvcz. 
Grate-Giiabre, taillis, c°' dc Saint-Aignau-d'Ilautt- 

fort (A.Jud.). 
Grate-Cuat, éc. c°' de Bcauregard-Terrasson (cad.). 
Grate-Cuat, lieu-dit, c°* de Gonls (cad. |. 
Grate- Combe, c"" de Saint-Cvprien. — En Grati 

Cninha, liGa (arch. dc la Gir. Saint-Cyprien). 
Gbate-Cote, h. c"° deSaint-Joau-d'Estissac (S. Post.). 

. — La Biijlie, autrement Grate Cosle. 1078 (Acte 

noi.). 
Gbate-Galine, h. c"' de Saint-Julicn-Cariux. — Mansiix 

de Grata Gtialina, i4at) (arch. dc Fénélon). 
Gratb-Lèbbe, lieu-dit , c" dc Tcrrasson (cad.). 
GBATE-Lorp, c"° du Bugue. — Podium de Grata /.(>//. 

l'iGo (L. iNof 33). 
(ÎRATE-LoiP, habit. c°'dc Creysse. 
Gb.iie-Loup, ra'°, c"" do Falgiievrat (S. Posl. ). 
Glate-Loip, m'", c" do Mandacou (S. Post.). 
'JRATE-Loip, c"' de Saint-Sauvêtir. — ïmit. l'oc di 

Ostrn Lnp, 1 'iGo (L. Noir, /|o). 
GnATE-LorvE, hois de châtaigniers, c" de la Boi-wièn- 

d'Ans (A. Jud.). 
Grate-Loeve, h. c"' de Sainte-Marie-dc-Frugie (li. 1. 
Grate-Perdrix, éc. c" de Casteinau (cad.). 
Gcate-Bane, c" dc Sainte-Alvère, près de Bata-Volp 

— Terra voc. de Grala-Uana , l 'iGô {\A\. N.). 
Grate-Satme, lieu-dit, c''°de la Cassagnc (cad.). 
Gratioinie (La), h. c"° dc liosset. — La Grassiounr 

1 7/14 ( Not. dc Berg.). — La Gratione (Ca.ss.). 
(ÎRATisoiNiE (La)'? h. — La Grasisounia , iao.3 (Bontés 

dues au seig' de Cozens). 
Gratlsse (La), rapide très-dangereux, d-nns la Dur- 
dogue, entre la Lindc et Couse. 
Graile (La), c"" de Belvcz. — Podium de la Gruulo . 

i/i()j (Philippario). 
Grai 1.E (La), met. c" de Lcnqnais. 
Graile (La), h. c"° de .Mandacou (If.). 
Graile (Le), ruLss. delà Double, qui prend sa sojirn- 

dans lac" de Saint-André, pn'si du vill. des Gralaux. 

travei'sc les c"" de Saint-Ktionne et de .Saint-Mi- 
chel et .so jette dans l'illc près de Gaman.son. 
Gratlb (Port de), anc. port sur l'Illo, à Périguoux. 
Grallet, h. c"° dc Fraysse. — Mayuamenlnm de Graii- 

let, i4H8(0. S. J.). 
Grailet (La), éc. c"' de Bergerac. 
GnAiLET(LA),h. c" de Mandacou. — 1G75 (Aclcnot.). 
GRArLET (La), lieu, c" de Boullignac. 
Grallet (La), h, c"" de Saint-Aubin-<lo-Lenquais. 



150 



DEPARTEMENT DE LA DOIIDOGNE. 



GmiiLET (La), c°' de Saintc-Enkilie-il'Eyniel. — 17^9 
(Aclc not.). 

(ii\AiiLET (La), friche, c" de Villetoureix (cad.). 

t'iBAULET (Le), lieu entre Perigueux et Agonac. — Al 
loc de la Gvaulet, iSaa (limite de la juridiclion de 
Périgiieux <lii côlé d'Agonac). 

(Ir.AULGES (Les). — Mimasteniim tir Grangis , arcltip. 
(le Maiulio (ponillé du xiii' siècle). — Grani;n, 1 3(S3 
(P. V. M.). — Croi.t: des Goidges , près le bourg des 
(iranges, i55i (Pan. La Roohe-Iîeaiic). — Sancltis 
Projecliis de Granj^p-i, nrchip. de V. Marolio, i5.").5 
(panr. de l'év.). — Les Grumes. 17/10 (Alm. de 
Guy.). 

Ane. rep. noble, ayant haute justice sur li pa- 
roisse. 

GBAii.iEa, anc. maison noble dans le bourg d'Agonac. 

tiRAii.iEr. (Le), sect. de la c"' de Lesparon (cad.). 

GnuiLioT, lieu-dit, c" de la Mongie-Monlastruc (A. 
.lud.). 

GiiAHLissAc, h. c'° de Lunas ( A. Jud.). 

Gbausse (La), lieu-dit, c°' de Badefol-la-Linde (cad.). 

GnAussE (La), h. c"'' de Bouteille. — Mmisiis vue. la 
Graussa, i46() (0. S. J.). 

linAussES (Les), lieu-dit, e"' de Saint-Avil-Sénieur 
(cad.). 

tÎBAïALiE (La)? c"' de Grun. — La Gravaliu, 1/175 
(Dives, I, i3'i). 

• 'rRAVAT, 11. c'" dc Saint-Méilanl-de-Gurson ( A. Jud. ). 

Gr.AVE (Halte-), h. c" de Mauzac. — Autrement lu 
Peyre, 1731 (terr. de Millac). 

Grave (La), c°° du Cou\. — Munsus delà Graen , 1 4a3 
(arch. de la Gir. Bigarorjue). 

Grave (La), h. t°' de Grignnl. — Maynani. de las 
Gravas , 1 /tgo ( Dives , 1 1 , A 5 ). 

liiiAVELLE (La), h. c"' d'Anesse (I!.). 

Gravette (La), ruiss. qui se dirige de Sarlat par la 
vallée de Vitrac et se jette daus la Dordogne devant 
iJome (B.). 

Gravières (Les), ([uartier do la ville de Perigueux. 
— Las Gravieras, ittîio (Lesp.). 

Gbaiiers (Les), c"' de Sainl-,\stier. — Los Grai'erins, 
1276 (chap. de Saint-Astier, Cbron. du Périg. i ). 

Gravillac, b. c"" de Prigonrieu. — i (Î77 (Not. de Ber- 
gerac). 

tjRAïoisE (La), lieu-dit. r'"' de Bergerac, s'élendant 
entre Valette et rOrniière. • — Pas dc Glatiiac, joi- 
gnant le cimetière appelé de Sniiile-Clémence. if)8o 
(not. de Bergerac). — Pas de Glniiias. autrement 
la Gravouse, 1763 (Acte not.). 

Recluses de la Gravouse, i77fi (Acte not.). 

Grèges (LEs),dom. c^deSainl-Jean-d'Ataux. — Mni/- 
vnm. de Gregias. i453 (bail, Lesp. y.'j). 



Gregorie (La)"? c" de Perigueux. — La Grer^oriu : 

Gregiioria; las Gregorias, i36o (cb. Mourcin). 
Joignant le chemin de Boulazac \ers Prnium A'u- 

vum (Lesp. Dénomin. au xiv' siècle). 
Gregheïroux (Les), dom. c°°de Meuesplet (A. Jud.). 
Greil, lieu, c°' de Larzac. 
Greil (GosTE de), taillis, c°' de la Mongie-Montasirnr 

(A. Jud.). 
Greil (Le), h. c'" de Dôme (B.). 
Greille (La), lieu-dit, c"' de Sainl-Kélix. — iC'io 

(Acte not.). 
Greils (Les), lieu, c"' de Saint-Martin-des-Combes. 
Grelac, c"'' de Calviac. — Munsus de Grelnu. ■'170 

(arch. de Paluel). 
Gbelau, m'", c"' de Sainl-Marlin-des-Combes. — Ln 

Moli Grelnu, i3oo (Perig. M. H. ii, 4). 
Gbelerie (La), b. c" de Sengeyrac. — La Grnlurjr. 

i685 (Acte not.). 
Greletinebie (La), lieu, c" de Manauric. 
Grelier (Le) , b. c"' de Saint-Circq. 
Gbeuèbe (La), h. c'" d'Angoisse (S. Post.). 
Gremère (La)? anc. rep. noble relevant de l'évécho 

d'Angoulème. — La Grediera, I2i3 (Homm. Lesp. 

vol. 78). 
Grelièbe (La), c°' de Mauzac. — Mayne de Grelariu , 

autrement de Baucoua , ]A63 (terr. de Mauzac). 
Grelièbe (La), m. isolée , c"' de Millac-Nontron (S. 

Post. ). 
Grehère (La), c"" de Sainl-Amanil-de-\ illadei\. — 

Tetienlia de la Grelieyrn, i5io (ch. Mourcin). 
Grelièbe (La), c°° de Saint-Cyprieu. — Burriimi de lu 

Grriaria, eorifrontans cum la Tor grossa ilieli laei . 

i/iC:! (Phihpparie, Bec. de Virazel). 
Grelière (La), b. c"" de Soudât (B.). 
Greliêre (La), h. c°' de Vallereuil. — Maytinm. tir In 

Gi'cluritt , 1 337 ( Périg. M. H. h\.h). 
GiiKLiÈRE (Peïbe), lieu-dit, c"' dc Cberveix (cad.). 
Gbelièbes (Les), h. dans la l'orèl de Paussac. — Les 

Greslières. 1 6o3 (Acte not. ). 
Gbeliebs (Les), c" de la Linde. — l.es Pouiul , 170*} 

(Lesp. arpent, de Prcssignac). 
Gbemie (La), Ueu-dit, c"" de Mouleydier (c;id.). 
GuE^EBlE (La), b. c"' de Verteillac. — Anc. rep. noble. 
(iBEME (La), c"° de Gaulegeac. — Munsus t'oc. de lu 

Grenia, ilidli (0. S. J. Coudai). 
Greme (La), lieu-dit, c"' d'Issac (cad.). 
Geeme (La), h. c"' de Saint-Jory-de-Chalais (B.). 
Greme (La), c"' de Saint-Pardoux-de-Drone. — Me- 

tairiedeln Grenie.iii^ (Lesp. 52,Généal. Mellel). 
Greme (La), b. c°° de Tbiviers. 
Gressache? c"' de Puyguillem — Mansus de Gres- 

sache, 1273 (Ms. deAVolf.)- 



DÉPARTEMENT DE EA DO 11 DO G. NE. 



151 



Gbez (Les), lieu, c°° de Larzac. 

GnEz.u (La), ni'" et clos, c"°de Monsac (lerr. de Lon- 

i|uais). 
Ghezal (Le), h. c" de Carsac-Sarlat (S.Post.). 
GiiEZAi-ou (Al), dcp. du Gcr, c°' d'Ales(élal de 1777)- 
GnezAs (Las), h. c'" <le Saiiile-Eulalic-Hautclbrl (S. 

Posl. ). 
Grezaidie (La), Ii. c°° d'Ajal-de-Tlienoii (S. Posl.). 
Gbezaux (Les), h. c" de Sainl-Élieniie-de-Puy-Cor- 

bier (S.Post.). 
Gbèze (Champ de), n° /lo.") A, c°" de Sainte-Sabine (A. 

Jud.). 
GniizE (La), li. c" d'Azerat (A. Jud.). — La Gresa, 

i/i55 (Lcsp. 9.5, cbap. de Saint-Front). 
GnèzE (La), lieu , c"' de Cussac. 
Gbèze (La), lieu, c°' de Dajjlan. 
Gbiize (La), h. c°'d'Ejrenvillc, c'" d'Issigeac. 
Gbèze (La), h. c°"de la Feuillaile (S. Posl.). 
Gbèze (La), h. c" de Maniuay (S. Post.). 
GnÈZB ( La ) , c°' d'Orliac. — Mansiis île la Gresa , i '1 67 

(arcli. de la Gir. Belvez). 
Gbèze (La), h. sert, de la c"" de Paunat (cad. ). — 

Greze de Gaijet (A. Jud.). 
Gbèze (La), lieu,c"°de Proissans. 
Gbèzb (La), b. c°*dc Saint-Aslicr (A. Jud.). 
Gbèze (La), lieu-dit, c" de Saint- Aubin-de-Li'iu|uais, 

17/14 (Acte not). — Gièzea (A. Jud.). 
Gbèze (La), h. c" de Saint-Crépin-de-HiclionionI 
Gbèze ( La ) , c"' de Sainl-Lazare. 
(Jbèze (La), b. r°" de Saint-Martial -di-- Nabirac (S. 

Post.). 
Gbèze (La), lieu, c"' de Sainl-Qiicnlin-et-Marcillac. 
Gbèze (La), m. isolée, c"'<le Sali(;nac (S. Posl.). 
Gbèze ( L» ) , lieu près de la ville de Sarlat et du Brcuil. 
linÈZE (Pbé de la), palis, c'" de Itampieux (A. Jiid.V 
IiBÈze-de-l'Age, lieu-dil, c"* de Ladornac(cad.V 
• iBEZEL, lieu, c'* de Borrèze. 
(ÏBEZEL, terre, c"° de i\aussanes(A. Jud.). 
(ÎBEZEL (Le) ou LES (iBÈZES, lieu-(lil , (;"' de Couso 

(cad.). 
Grezelie (La), h. c"* de .Marquay (S. Post.). 
Gbezelle, c"' de Sainl-Gybranet (S. Posl.). 
Gbezelles (Les), lieu, i'"° de la (^bapelle-Castelnau. 

Auprès est une anc. chapelle dite la Magdeleino. 
Grbzblod, terre, c°' de Saint-Martial, c°° de Dôme 

(A. Jud.). 
Gbezblois (Les), lieu, c" de Saintc-Orse. 
Gbezelous (Les), lieu, c"° de Trélissac (B.). 
liflÈZEBiE (La), b. c" d'Aness»> (S. Post.). 
tJRÈzEBiE (La), b. c"' de Léj;iiillac-de-l.niuche. — La 

Grezeria, i-j63 (Périg. M. II, '11, .3). 
(iBÈZBS, c"', c°" de Terrasson. — Sanrtu:! Pelrtm lif 



Gresas, x' siècle (Lesp. 35, cart. de Ti'riiissujij. — 

GiTzas (poudié du \iii° siècle). 

Voc. Sainl-Pierre. — Patron : saint Je^m-Hup- 

tiste; coll. révèquc. 
GnÈZES (C.oiiDE, Camp des), lieu-dit, c"" de S.iiiil-Be- 

ruain-Monlpazier (A. Jud.). 
Grèzes (Haïtes (?t Basses), c"° de Mamac. 
Gbèzbs (Haltes et Basses), c°'de Vie. 
Gbèzes (Les), lieu, c'''d'Ales. 
Gbèzes (Les), lieu, c°' d'Audrix. 
Gbèzes (Les), terre et vigne, c"' de liourdeillcs (A. 

Jud.). 
Gbèzes (Les), lieu-dil, c"° de Canlillac (cad.). 
Gbèzes (Les), lieu-dit, c°' de la Cas.^igne (cad. i. 
Gbèzes (Les), b. c" de Cercle (S. Post.). 
Gbèzes (Les), b. c"" de Cbancelade. 
Gbèzes(Les), lieu-dit, c"''de Cours-de-Piles(A. Jud.;. 
Gbèzes (Les), lieu-dit, c"° de Faux. — Les Grèzcs- 

Badoux , 1771 ( Arpentement de la seig'" de Kau.x) 

— Ti'iieincnl de Peucli dp Grczes(ib>d.). 
Gbèzes (Les), lieu, c"' de Florimonl. 
Gbèzes (Les), terre, c"° de la Linde( \. Jud.). 
Gbèzes (Les), c°'de Manzac (A. Jud.). 
Gbèzes (Les), bois, c°'' de Monsac. 

Gbèzes (Les), terre, c" de .Négrondes ( A. Jnd. ). 
Gbèzes (Les), lieu-dit, c"" de (Jueyssnc (cad.). 
Gbèzes (Les), b. c"' de Saint-Aubin-de-Nabiral (.S. 

Post. ). 
Gbèzes (Les), b. c°' de Sainl-Cbaniassy. 
Gbèzes (Les), b. c"' de; Sainle-Fov -de-Loriga (S. 

Post.). 
(ÎBÈZEs (Les), lieu-dil, c" de Saiiil-l'anloux-l.n-lli\iérp. 

— La» Grezat (cad.). 

Gbèzes (Les), lieu, c°° de Siorac. — Anc. rep. iiolde. 

(jBÈzES (Les), lieu-dil, c"°deTanniàs (cad.). 

Gbèzes (Les), lieu, c^d'Urval. 

Gbèzes (Les), lieu-dil, c°° de Villetoureix (cad. ). 

Gbèzes ( Uolges-), b. c"' d(^ Vert-de-Biron( S. Post. !. 

Gbezigaac , II. c " de Chenal. — Cuxirtim de Greziniura . 
I ••4 3 (Lesp. 78). — Griziiiluic , Gi-ezinhw, xv[' siècle 
(Pau, (ibàtell.). — Grezininr, i^io (Acte not.). 

Anc. rep. noble relevant de l'évèché dWngoulèjuu 
et ayant au xvi' siècle h.inle justice sur la Ch.ipellc- 
Grezignac, (^umont, Cherval (arch. de l'an. Pa- 
roisses du Pèrigord ). 

Il ne reste plus qu'une moite de terre en lorun' 
de cône tronqué, ayant 3.")o pieds de circonférence 
et 90 de hauteur, mesurée obliquement, el qui esl 
placée sur une terrasse élevée, également en Icrrc. 
et de forme ovale (Anli((. de Vésone, I, 197). 

Grezigkac, anc. rep. noble, c"' de Saint-Jean-d'Ksli»- 
sac. — Grezignul . 1730 ( Acie noi. i. 



]52 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



GiiEziGNAC, h. c"' de Sarliac. — Ane. rep. noble. 

Gkezille (La), lieu-dit, c" de Bouiouncix (cad.). 

Gbezille (La), li. c"' de Saint-Angel. 

Gbezilles (Les), lieu-dil, c"deSainl-Front-de-Clian]p- 
niers (cad.). 

GiiEziLou, L c'"' de Clierval (S. Post.). 

GnÉzoL (Tebme de), taillis de chênes, c"' de Bouillac 
(A. Jnd.). 

GnEzoTTE (A la), c" do Montagnac-la-Crenipse. — 
iCC6 (Acte nol.). 

Grezotte (La), h. c'^de Manzac. 

Gbezotte (La), iieu,c'" de Saint-Aubin-de-Lenquais 
(terr. de Lenquais). 

Grezou (Le), taillis, c°° de Faurilles (A. Jud.). 

Gbezoi; (Le), friche, c"" de Tnîmolac (A. Jud.). 

GniBAiDiE (La)? c°' de Saint-Miclipl-de-Villadcix. — 
Maynam. de la GribaïuUa, i3i5 (ch. Mourcin). 

Grifeuil (Le), li. c'" de Saint-Cropin-d'Auberoche. 

Gbiffosie (Lv), h. c" de Peyzac(S. Post.). 

Gbiffoi]il, h. c"' de la Canéda. — GriJ/blium , l'igi 
(0. S. J. la Canéda). 
Ane. rep. noble. 

Geiffouii., h. e"''de Saint-Sernin-de-rErm (B.). 

GiiiFFOua, 11. c" de la Valade (S. Post). — Autre- 
ment Z)an/c, 17G0 (Acte nol.). 

GniFFoiiL (Le), lieu-dil, e°' de Cadouin (cad.). 

Gbiffoiilleb (Le), 11. c" do Paunal (A. Jud.). 

Geiffocillères, lieu-dit, c°° de Carlux (cad.). 

Gbiffouilue, h. c°' de Cours. — Griffoiiillie, 1789 
(Not. de Bergerac). 

Griffodllièbes, liou-dil,c"' de Faux. — Lrs Grifoii- 
liéres, 1776 (Ado nol. F.). 

(iEiFFouLLiÈREs, licu-dit, c°' do Loubipc (cad.). 

Gbiffoir, éc. c"'d'Agonac (B.). 

Geifoiillabes (Les), lieu-dil, c" de Sainl-Gerniain- 
et-Mons(A. Jud.). 

Gbicne, 11. c'"' de Tlionac. 

Grignol, c", c°" de Sainl-Aslier. — Granol, 1072 
(cart. d'Uzerche, 528). — Grainol, 1099. — Gi-a- 
notiiim, 1 13.') (Gonéal. de Tall.). — Granolh (Sir- 
vente de B. de Born). — Graiiholium , 1 2i5 (cart. 
lie Chancelade). — Griiijiinl, 1287 (Gonéal. de 
Tall.). — Grenioh, GraijuaU, i.3io. — Grenhox, 
ihoU (Lesp. Grignol). • — Gi-ignaux, Gt-anhous, 
i45o. — GraignoUum, i 683 (Dives, G.). — Grn- 
noUiium , 1 687 ( Dives). — Grigmtilx, Grouignoulx , 
i5o3 (Lesp. vol. 36). — Griiiioulx, 1675 (Acte 
not.). — Gi-ignols (Cal. admin. de la Dordogne). 
■ — En paliiis Grognou (Dives). 

Ce nom sert à désigner plusieurs localités \oisines: 

1° Le bourg de Bruc, sur la rive droite du Vern , 

et (pii est réuni à Grignol, se nomme auj. Byitc- 



(Ir-Grijjnol, et son église, dédiée à saint Front, 
est devenue l'église paroissiale de la commune; le 
bourg de Grignol, qui est sur la rive gauche, avait 
deux chapelles : Sainte-Foi, Ecdesia Sanriw Fklis 
de Griinholin , 1 liS 1 (Dives, I, i5), et Notro-Dame- 
de-la-Croiï, Capella Bcaice Mariœ de Gran'iolio 
(Dives, I, 88). Toules les deux n'existent plus. 

a° L'ancien chàleau de Grignol porte dans le 
pays le nom do Gri-Ni'uf [Gnoii , giwl, en patois, 
signifiant nouveau), et dans les anciens actes, celui 
de Custrtim Novuni de Granholio, 1278 (Lesp. Gé- 
néal. de Tall.) : aussi est-ce par une ancienne allé- 
ration que depuis l'on a écrit Grigtioh.he chàleau 
neuf, auj. en ruines, est placé à l'exlrémité d'un 
coteau qui se prolonge le long de la vallée du Vern , 
de l'E. à l'O., et finit on ce lieu comme un promon- 
toire escarpé de trois côtés, au -dessus du bourg. 
Cet emplacement est très-allongé; la partie la plus 
basse de l'enceinte formait une cour, égale en lar- 
geur aux doux extrémités, d'une longueur de i5o m. 
elle était entourée de murs et de tours, restes de 
ces logis nobles qui, dans les actes anciens, sont 
énoncés comme étant ùi Castro de Granholio. Elle 
était séparée du bâtiment du cliâleau par une cou- 
pure; après le chàleau, de forme triangul.iire, qui 
présentait son angle au coteau, sont deux coupures 
de 6 mètres de largeur, entaillées dans le roc, qui 
défendaient la forlilieation contre les attaques de ce 
même coté, le seul accessible. 

C'est là le Grignol du moyen âge, apanage d'une 
branche des comtes de Périgord et siège d'une ehâ- 
tellonie qui, au xiv" siècle, se composait de dix pa- 
roisses : Bourrou, Brnc, Grun, Jaure, Manzac, 
Neuvic, Saint-Léon, Saint-Paul-de-Sorre, Vale- 
reuil et Villamblard. 

3° A la dislance de a kilomètres, un lieu porte 
le nom de Gri-Vieiix. — Chastel Vieilli, 1258 
(arcb. de Saint-Astier, Homm.). — Castriim velus 
de Granholio, 1271 (i6/rf. Lesp. 34). — Château- 
Vieux, xïii' siècle. — A parlir de la porte du chà- 
leau Neuf, on suit à gauche un petit chemin qui 
conduit à Pontou et à Soutena. A la sortie de ce 
dernier hameau, on aperçoit, sur le prolongement 
de celte magnifique rampe qui descend au vallon 
du Verii, un immense ouvrage on terre. Dans une 
étendue d'environ 600 mètres, à distance égale et 
du sommet du coteau et de sa base, trois fortes 
mottes arrondies en forme de cônes tronciués, et se 
suivant l'une après l'antre dans la direction S. N. de 
la ponte, surgissent au milieu d'un champ de vignes. 
Egalité environ dans les dimensions des mottes, 
dans la largeur du fossé de séparalion entre clia- 



DEl'AllTKMEiM DE LA DORDOGNK. 



153 



cuiie; égalité de liauleur aussi, car i'élévatiou de 
chacune est tellement en plan avec la déclivité du 
terrain, que, comme on l'a fort bien fait observer 
(Antiq. de Vésono, 11, 65o), une ligne droite in- 
clinée, allant du sommet de la [iremière motte au 
sommet de la troisième, serait tangente au sommet 
de la deuxième. Il n'y a aucun mur, aucun amas de 
pierres. Les fossés n'existent <|u'enlre les molles, 
et peut-éire en a-t-il toujours été ainsi, parce que 
l'ouvrage ayant été construit dans une partie de la 
rampe qui, dans cet endroit, fait une étroite saillie 
et est resserrée entre le petit vallon (|ui remonte à 
Soutena et celui qui va à Puy-la-Garde, les cotés 
latéraux se trouvaient élre en escarpement. 

A (|uel(|ue dist;mce au-dessus de la plus liaule 
motte on trouve, en rcmontani le coteau, une tour 
en pierre, de moyen appareil, ayant (i mètres car- 
rés; peut-être est<e l un dernier débris du Casirum 
Velu» du moyen Age. Quoique ce nom s'applique 
aux mottes, il parait didicile de considérer comme 
cbàtenu un ouvrage qui n'a de rapport avec aucun 
des lieux de défense connus élevés dans les Gaules, 
soit à l'époque de la conquête, soit avant et depuis 
le x' siècle. Il est plutôt à croire que ce qui porte le 
nom d<'Cliileau-\ieux de (jrignol est un monument 
qui aiuait été consacré à la mémoire d'un antique 
(tombât : ce seraient alors des mottes funéraires, des 
tonibelles, et non des mottes féodales. 

GiuLUic (A la) ou Combe de CbCM.ic, c°' de Saint- 
Aïit-.Sénieur. — 1G76 (.Ule not.). 

GniLLUDS (Les), dom. c" de Monl|>oDt (A. Jud.). 

GniviAiiD. b. c°' de .Montazeau (S. Post.). 

GniMAiiD ou Habaiid, m", c"' de .Sainl-Félix-de-Villa- 
duix. — 17G0 {.\cle not.). 

GniMAiiDÈMi? c"" de Limeuil. — Ane. rep. nobU. 

GiiiMAnnET (Le), b. c°' de Saint-Pompon (terr. de 
Saiul-Pompon). — Grimanlis (H.). 

GniUAiiuiE (La), c" de iMaurens, 1734. 

Gbimaudie (La), c°' de la Mongie. — Mansus tie ta 
<irimardia , i4fio (L. Nof. 3^). 

Guiiiaiidie(La), h. c°' de Sireuil. — iCo3 (Acte not.). 

"iiusiABDiE (La), taillis, c"' de Vcrn (cad.). 

(iHiMAS, 11. c°" de Saint-Marcel. — 1 7^0 (Acte not.). 

GniSAiD ^GRA^Det PETiT),h.c'"deVanxains (S. Posl.). 

Gbiuaidie (La), b. c"' de Bars. 

(iBiuAiDou , b. c°*dc Sales-de-Belvez (S. Post. ). 

GniMOAnD, c"' de iNeuvic. — Gn/moard, i5a3 (Dires, 
N.). — La Tour (le Grimoire (B.). 

Ane. rep. noble près du ruLsseau du Biac. — Tour 
ciirrée démolie en 1808. 

Ghiuoabdie (La), dom. c°' de Monlagnac-la-Cremp.se. 
— Maytiam. delà Grimoardia, i '171 (Dives, I. 03 i. 

Dordognc. 



Griuoakiue (La), dom. c°' de Neuvic. — linana voc. 

de la Grimoardia, i'i8i (Dives, 1, i5o). 
Gbimorie ( La ) , iieu-dit et m"", c"' de Saint-Martiii- 

dcs- Combes. — Moulin Grimauren, i3îi3 (Re- 

conn. 1299, Lesp. ). 
Gbives, c", c"" de Belvez. — Grivas (pouillé du xiii' 

siècle-). 
Gbocsial'be? • — Goremauro, iigy (lettres d'Aliénor à 

Tabb. dit Cailuiiin). — Capella, lleremili.t île Groc- 

mauro (Lesp. vol. 37). » 

Maison conventuelle dép. de l'abb. de Cadouiu. 
Geokolièbes(Les), lieu-dit, c"" de Terrasson (cad.). 
Gboueas, h. c°' de Sarlat (A. Jud.). 
GiioEHiEB, b. c"' de Sainl-Marlial-de-Valctlc (S. Post.). 
GnosEi. (Le), taillis de cliénes, c"' de Sainl-Jory-las- 

Bloux (A. Jud.). 
GnosELACD, b. c"' de Saint-Micbel-do-Double. 
GnoTTE ui Sebpe.\t, c°'de Saint-Avit-Sénienr, près ilu 

roc de la Justice. — Tradition locale sur ce lieu. 
Grouffaud (Le), h. c°' de G.igeac (S. Post.). 
GRorL (Le), éc. c'" de Plazac. 
Ghoi UET, c" de Rouflignac. — L»fu« de GrmtlH, 1 '17/1 

(cil. Mourcin). 
GnniLHiEB, un des étangs les plus considérables de 

larrond. de iNontron; il couvre une étendue de 

plus de 80 arpents, entre les bois de Puy-Bocber 

et le gué du Bosl. — On y remarque une chaus- 
sée que l'on suit de chaque cité de l'étang, et que 

l'on aperçoit aussi sous les eaux quand elles sont 

basses. 
Grouluieb (Ville-), b. c"' de Coursac, en patois lux 

Groidiiras, to vilo Grouliero. — Ruines romaines 

(Aniiq. deVésone, 1, /i5i). 
Gnoi'LiOT, taillis, c'^le la Mon(pe-Miintastruc(A. Jud.). 
Groclol, c°' de Grignol. — Podium de Groulo, 1/171 

(Dives, I, i3i). 
G roi LOI , ni'°, c" de Saint-Laurentdu-Manoire (B.). 
Gbocssie (La), b. c"' de Campscj,Tet (Acte not. 170,')). 
GbI'a (La)Î c°'de Villamblard. — Mansus delà Grua, 

i33i (Périg. M. II. '11,. '11). 
Gbllie (La), b. c" de Sorges. 
Gbilie (La)Î — Hordaria de la Gruetia. xi\' sièfle 

(cart.de Ligneux). 
Gbus, c", c°° de Vern. — • Girunh (pouillé du xiu's'). 

— Grunh, 12G8 (coul.deBeauregard). — Grunt;. 
ii44 (Dives). 
Voc. Notre-Dame. 
Grcpillièbes (Les), lieu-dit, c"' de Tanniès (cad.). 
(icA, c'" de Sainl-I'ompon. — Masus del Gaa, i/iOs 

(arch. de la Gir. Belvez). 
Gla (La)? lieu-dit, c"' de Grignol. — Ad Guu, 1/171 

(Dives. I, 05). 



154 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



GuAcuA (La)? lieu-dit, c" de Bergerac. — Tenh de la 

Guachn, i437 (L. Noir). 
GiiADAi.ETBE, c°* de Curlux. — Locns de (a Gvadateyre, 

1/178 (arcli. de Paluel). 
GuADONET ? c"' de Moideydier. — Lieu appelé de Gua- 
donel au léneni. de la Pontounie près Saint-Cybard , 
1700 (noi. de Bergerac). 
GuAFFALETBE (.4 LA), c" de Montravcl. — i46i (reg. 

de lîelvez). 
GuAL (Le), c"' de Monliiiiiiac-sur-Vézère. — Pheodiuii 
me. Lo Gual de la Chnponia , i lnyî ( Généal. de Ras- 
tignac). 
Ane. fief. 
GuALAFBE (Al), lieu-flit, c" de Lenquais (terrier de 

Lenq.). 
GuALAKDoi , 11. et clieiiiiii leiidant di' la Liride à Birol, 

1768 (Actenot.). — Gallatidovs {nad.}. 
GuALornE, m. isolée, c"' de Taniiiès (S. l'ost.). 
GuALï, 11. c"" de Belevmas. — Gnally alias de la 

Grange, i54g (Acte nol.). — Gali , lOoa (iliid.). 
GuAMA.\E, 0°° de Saint-Médard-de-Drone. — Ruisseau 

de Guamane, 1/176 (inv. du Puy-Saint-Astier). 
GuANGABiE (La), c"' de Molières. — Mam\is de la 

Gnanj^aria, 1/1 5() (Pliilipparie, 71). 
GiiARLODP, 11. c" de Saint-Front-de-Cliampniers, au- 
près duquel esl la source de la Nizone. 
GuARNE? — Loeus de Giiarno, 1 1 qCt (cart. de Chance • 

lade, don à Tabliaye). 
Guaunie (La)? c"' d'issac. — Ten. de lit Gunnnii, 

i3o2 (cil. Mourcin). 
GuABOUNiE (La), c"° de Cause. — Ten. (/c la Giiatrou- 

nie, 1 576 (Acte not.). 
Guasciiaibe (Ri!EDELA),à Brautùoie. — i47(j (Lesp.). 
GuAScoME (La)? c"" de Cause. — Ten. de la Gnas- 

conie, 1(177 (Acte not.). 
GnASSES, c"° de Saint-Marlin-des-Combes. — Tewni. 

de las Giiassas, 1817 (Périg. M. 11. In, •2). 
Gdastal, lieu-dit, c"" de Couse (cad.). 
Guaiid(La)? c^de Montbazillac. — Mas de la Gaaiid, 

168a (Acte not.). 
Gdbelabie (La)? c" de Villarablard. — Maynain. de 
" la Gubelaria, i4oo (Périg. M. II, .j). 
Gué, c" de Larzac. — Al Giia, en la nbiere de ^ame , 

1/1G3 (Philipparie). 
GrÉ, c"" de Saint-Pompon. — Masus del Giia, \hi'>'] 

(Philipparie, 127). 
GuÉ-DE-BiisT, h. près de l'étang Groulier, c°° de 

Champniers. 
Gué-de-Cbarbièbes, lieu-dit, c" de Bassillac (cad.). 
GuÉ-DE-LA Roque, grotte, c"" delà Mongie-Montaslruc. 
Gué de la TïiLiÈKE, c"" du Coux. — Lo giia de las 
Teulieras, liOa (arcli. de la Gir. Lancepleine). 



GiiÉ-DE-ViLLADET, pré, c"' de la Mongie-Montastruc 

(A. Jud.). 
Gdeil( BoniE del), c"de Couse. — 1709 ( lerr. de Couse ). 
Gueil(Le), h. c" de Prigonrieu. — Tenem. vocat. de 

G»e/(L. Noir, p. 44). 
GiEL (FoNTAisE-DEL-), c"' de Vic (Reconii. lO'ig). 
GtÉLiRE (La), h. c"' de Lesparon. 
GcÉLiNGAi), éc. c" d'Agonac. 

GuÉBA.vcHiE (La), c"' de Corgnac. — Auc. rep. noble. 
GcÉRAUDE (La), ruiss. c°° de Vélines (A. .hid.). 
Gi'ÉBÈNE (La), h. c" de Saint-Sulpice-d'Eyniel. 
GcÉBÈNES (Grandes-), lien auprès de Fi-nis, c°' de 

Saint-Aubin. 
GrÉBÈNEs (Les), bois, c°° de Lenquais. 
GuÉBiDONE (La), éc. c°'de Saint-Léon-sur-l'Ille (A. J.). 
GiiÉRiNCiiiE(L.v), anc. rep. noble, c"" deThiviers(cad. ). 
GiEBLERiE (La), lieu-dit, c°' de Paunac (cad.). 
Glerles (Les), h. c" de Sainl-Aubin-de-Lenquais. 
GcEBMANDiE ( La ) , h. c" d'Eyliac (A. Jiul.). 
Gi'ÉRONE (La), c°''de la Douze. — Rep. noble, 1688. 
GiEBBE, pré, c"' de Vélines (A. Jud.). 
GiETBAiDS (Les), h. c" de Gardone. — \CtUo (Not. 

du Fleix). 
GuETFFiEB (Le Roc), lieu-dit, c"' de Condat-snr-Vé- 

zère. — Itnclie de Giieyjfiers, 1 igo (0. S. J.). 
GtEYLAMiL, c°' de Journiar. — 'ëgg (Acte not. |. 
Gueïlardie (La), h. c"° de Montbazilhc. 
GrEïvAu, b. c"*de Sainl-Marfial-d'Albaiède ( A. Jud.). 
Gi'EïZAT, h. c'^de Bourdeilles (A. Jud.). 
GuEizAT (La Baisse de), taillisde chênes, c"'de Valeiiil 

(A. Jud.). 
GuiANDiE (La)? c" de Millac-d'Auberocbe. — Mayn. 

de la Gniandia, i533 (cb. Mourcin). 
(ji'iBACDiE (La), b. c"' de Biras. 
GuiBAiiDiE (La), h. c"" de Snint-Gcrniaiii-de-Salembre. 
GuiBAiiDiÈRE (La), ferre et taillis, c"° de Saint-André- 

Alas(A. Jud.). 
GtiBAi.DS (Les), h. avec un pont sur li' MoiRui, c"' de 

Gardone (A. Jud.). — Gueybauds, fi^ih (Actenot. 

de Bergerac). 
GriBAUDS (Les), b. >■"' de Saussignac. — Gaei/ljinids . 

iG3o (nol. du Fleix). 
(jiiBERT, h. c"° d'issac. 
GriBERT, b. c°' de Mazeyrolles (B.). 
GuiciiARDiE (La), bois, c"° de Grignol. — \emus iwc 

La Giiiehantia, i4g7 (Dives, Belet). 
GiiCHABDiE (La), éc. c°° de Saint-Médard-d'Exideuil. 
GiicuARDiE (La), b. c"' de Saint-Pierre-de-Cole. 
GuiciiABDS (Les), éc. c"° de Brassac ( B. ). 
GuiCHARDs (Les), h. c" de Paussac. 
Guichards(Le5), b. c"de Saint-Germain-et-Mons. — 

Les Guisehards (Actenot.). 



DÉi'AIlTEME.NT DE LA DORDOGNE. 



155 



(juiCHOCX (Les), h. c°' de Saint-Pierro-de-Cliigiiac(A. 

Jud.)- 
GDiDABViEiLi,E{C(>siBii-DE-), c" de Marquay(A. Jud.). 
Guide (La), h. c"' do Clieival. 
GuicANXE (La), lerre, c°' de Minzac (A. Jud.). 
GiiG.xÉ, friche, c" du Colombier (A. Jiid.). 
GiiLAnDiE (La), h. c°' de RoMiri|;nac-Sijjoults. 
GiiLASsE (Gbamh), h. c°" de Nastriiigues (S. Fost.). 
GuiLBAUDiE (La), h. c"* de Monlignac-sur-Véïère (S. 

Posl.). 
(liiLiiALMÈKE,bois,c°"deVillamblard, i5i3 (Lesp. 5i). 
GulLllA^DS (Les), h. c"' do Moncslerol. 
GuiLUAssE, h. c"* de Naslringues. 
GoiLUAssou, 11. c'" do Neuvic. 
GoiLBAicuE, 11. c" de Sainte-Eulalie-Haulefort (S. 

Posl. ). 
GiiLiiAiyiAs, lieu, c" deCoursac. 
GuiLUADMiE, b. c" de Nolre-Darac-de-Sanillac. 
Gi'iuiAïuiE (La), h. c°*dc Monlren. 
Giiii.iiAiMiE (La), h. c" de Sainl-Loon-sur-l'Ille. — 

Mayn. de las Guillialiniax, i!fji (Divos, i). 
GuiLiiE (l!o^^E), c"' de Monlplaisanl. — A bona 

Guillia, I dfyi (arcb. de la Gir. Bcivez). 
Guilde(Bos-de-i.a-), c" de Vie. 
Guii.nE (La), Ii. sect. do la c"' d'Kymcl. 
GuiLiiE (La), r." de Grignol. — TVitu l'or. Lo Giiillin , 

i&ga (Divcs, Rec. de la Doussonic). — Lot Guillat 

(A. Jud.). 
GiiLiiEBoi'f , lieu, c"' du Graiid-Bra.ssac. 
GuiLiiEU (Le), lerre, r"' de Sainl-(îerniain.€t-Mons. 
GuiLiiEiiME>c? c°* de Jaurc. — Minjnatn. itc Giiîlher- 

Hipnf, par. de Jaure, i'i6o (inv. du Puy-Saiul- 

Aslier). 
GuiLiir.oBSE, b. c°' de Saint-Laurenl-des-Bâlons. — 

Gilhirorsa, i.34o (Lesp. 33,Cbatres). — Gnilhgorsia 

(ibid.). — GuUhnorm. i383 (P. V. M.). — CniV- 

ljor»a, 1/170 (L. Nof. 77). 

Prieure dépend, de l'abb. de Cbalros. 
GuiLiiuE, b. c" de Plazac. 
GiniiosET, lieu, c" de Colle. 
GuiLiiONET, c" de Tocane-Sainl-Apre. — Maynem. de 

Gnilhouncl , i5/io (inv. du Puy-Saint-Astier). 
GuiLHOETS (Les), h. c" do Mayral. 
GuiLuovETs (Les), doux dom. c" de Varennes : l'un 

dit autrenienl /<■» Escalowc, 1760 (lerr. de Lenq.); 

l'autre, Rrpaiie du Corpê. autrement GuilhoneU, 

fji-2 ( Actenot.). 
GciLUOiNETEBiE (La), b. c°' do Sargeac. 
Gcilhocme(L\) OU LA Gi'iLLoME, b. c" de RoulTignar- 

Sigoidès. — i()5o (A. Jud.). 
GoiLiABDou, c°* de Bayac. — Bois au lieu-dit ta Combe 

de Guitiardhoii, i-j3H (Acte not.). 



Gi'iLLADE (La), terre, c"' du ï"loix (A. Jud.). 
Guillalmet, sect. de la c°' de Foiitenilles (cad.). 
Gdillandoux (Les), partie du bourg do Couse, auprès 

do l'ancien guo de la Krigière. 
Gdillabdik (La), li. c"' de Moulbazillac (S. Posl.). 
G111.1.ASS01 , h. c"' do Saint-Loon-sur-l'Ille (A. Jud.). 
GiiLLATiEBs, taillis, c'"' de Saint-.Marcel. 
GiiLiAU (Le), lieu, c°' de la Crople (A. Jud.). 
GuiLLAiDiE (La), b. c^dc .Mcyral (cad.). • 
GuiLLAUDiiBE (LaGbande-), taillis, c" do Saint-Aiidio- 

Alas(A. Jud.). 
GciLLAiMRTTES (Lrs), taillis, c°' (le Ponlours(A. Jud.). 
GiiiLArMiEs (Les), b. c"" de Saiul-Pricst-les-Fou- 

gorcs. 
GiiLLAïuoT, b. c"' de Saint-Julien-de-Lampon. — 

Guithaumol (B.). 
GiiLi.AiiMY, b. c" de Beaunionl. — Teiicini'iil app. de 

Sainl-Cihro , et ù présent f/c Guillaumy, 1697 (comte 

de Larmandic, acte Cbamillac), 
GuiLLAinï, éc. c" do Saint-Avit-Sonieur. 
G11L1.E (Cbos de i.a) ou Cnos dkl Bosq, taillis, c"' du 

Colombier (A. Jud.). 
Glilleoonet, lieu-dit, c"* de Saiiit-Sévcrin-d'Estissac 

(cid.). 
Cil ii,i.EiiiuEïnoi (L»), friclic, c" de Saint-Pierre-dc- 

Cliiguac (A. Jud.). 
GiiLLELviE (La), lieu, c°' d'Auriac, c" de Vertcillac. 
GiiLLEi.aiE (La), anc. rcp. noble, c°" de Canipagnac 

(S. Posl.). 
G11L1.ELU1E (La), 11. c"" de Campagne. — Maum» de 

la Giiillialmia , 1 463 (arcb. de la Gir. Lancopleine). 
GiiLLELUiE (La), éc. c"' do .Montrcn. — Maynem. de 

la» GuMelmaa, 1667 (Losp. vol. (J3). 
GiiLLEv (Haut-), h. c"' de Douzillac(S. Post.). 
Guii.i.eii (Le Repaibe-), éc. c"" do Vertcillac. 
GuiLLE-MoTTE, b. près de la cbapelle de Saint-Augutre, 

c"' de Coulounioix. 
Gchi.em-Nadai. , b. c™ de Marsac. — 1 660 ( not. do P. ). 
GulLLE^TE (A la), cbàtaigneraie, c''°de.\lontagnac-la- 

Creinpse (K. Juil.). 
lïiiLièiiE (La), lioii-dit, c"' do B.moiiil (cail.). 
GiiLLEBiES (Les), b. c°' de Saint-Aubin-de-Cadelecb 

(A. Jud.). 
GuiLiEBvrE (La), c°* d'Auriac-de-Bourzac (S. Post.). 
GciLLEBHiE (LA),éc. c"duCbange (A. Jud.). — GuH- 

hprmîe ( ihul. ). 
Gi iLLEBKiE (La), m. isolée, c" de Sarlat (S. Post.). 
GciLLEiiME (La), c" do Lusipiac. — Anc. rep. noble 

(Cbron. du Périg. Il, 179). 
GriLLEi «loT, b. c"' de Boaumoiil (S. Post.). 
GnuLioT ((^oMBE de), dépcud. du ténem. des Roques, 

c°* de Lenq. ( lerr. ). 



156 



DEPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



(iciLLocHE. c"° (Ic Sainl-Paiilaly. 
(ii;iLLOMÈTE (La), c'""' de la Boissière-d'Ans. 
liniLLoriE(LA), taillis, c" de Minzac (A. Jud. i. 
GuiLLOXEADS (Les), 11. c°* de Vélines. 
GuiLLOT (Le), éc. c"" de Lempzours (A. Jiul. ). 
Guii.LoTs (Les), h. c" d'Eyreiiville. 
Glillots (Les), h. c"' do Rampieiix (S. Post.). 
Gdillotte (La), lieii-dil, c"'' de .Saint-Pardoux-la - 

Rivière (cad.). 
GniLLnu (GRos-),éc. c°'de Saint.-I'ardoiix-la-Rivière. 
GuiLLOC (La Coude de), lien-dit, r"" de liadefol (cad.). 
GmLLOu(LAFnN-nE-GRn,s-), (-"'de Fonroque. — 172/1 

(not. de Bergerac). 
GuiLLOu (Le), m. isolée, c" de Naillac (S. Po.st.). 
Ghillob (Le Cnos de), lieu-dit, c"" de Saint-Pierre- 

d'Eyraud (A. .lud.). — Guilhnu [ihiiL). 
Gi iLLOii (Le Plan de), taillis, c"' de Saiiit-Géry (A. 

Jud.). 
(îiiiLLoux (Les), 11. c°' de Saint-Kroiil-d'Aleraps (S. 

Post. ). 
GciLLoiix (Les), h. c"' de Vern (A. Jud.). 
Giiii.i.oiix (Les Grands-), h. c"''dc Sainte-Eulalie-llau- 

tefort(S. Post.). 
GiiiEMAL, h. e"' de r)a,f;lan. 
(ÏLiMALET, m'", c°° de Génis. 
Guimandie, h. c"" de Maurens (A. Jud. 1. 
GriMAiiD, h. c"' de Doissac (I!. ). 
Gimipoox, éc. c" de Bergerar. 
GuiNAL, h. c"" de Carliicel. 
GuiisAssor , dora. c°° de Terrasson ( A. Jud. ). 
GiiiBES (Les), h. c°' de Saint-Crépiu-<le-Garlux (S. 

Post. ). 
GiJiNET, h. c°° de Minzac ( B. ). 

Gui\ET (Bos de), Lruyère, c'"' de Pres.sigiiac (A. Jud.). 
GoiNET (Fn.Ji de), c°° de Sainl-Foy-de-Longa (A. Jud.). 
GiiiNGALiA (La), anc. fic^f, c" de Saint-Astier (arcli. de 

Pan). 
Guinguette (A ia), friche, r'" de Sainl-Panlaly-d'Ans 

(A. Jud.). 
GcisiE, h. c°' de Saint-Cybranet. 
Giiinot, c" de la Valade, c™ de Montpazier (A. Jud.). 
Gi'iNOT (Bos de), éc. c" de Marquay (A. Jud. ). 
GciNOT (Claud de), bois, c" de Lenquais. — 167/1 

(Acte not.). 
GiuNOTs (Les), li. c"" de Biras (S. Post.). 
GiiiNOTS (Les), éc. c°° de la Douze. 
GiiNOTs (Les), h. e°' de Nabirat. 
Gdinotte (La), li. c"* de Montsaguel. — '7?'' (not. 

de Lenq.). 
Guinotte (La), ce. c°' de Sargeac. 
Gdinotte (Le Bos), vigne, c"° de Pressignac (A. Jud.). 
Guio.ME (La), lieu, c"" de Burée. 



Gdio.nie (La), h. c°' du Grand-Brassac. — La Guyonie. 

1773 (inv. de Montardil). 
GniONiE (La), anc. rep. noble, c" de Lempzours 

(cad.). 
GnioNiE (La), ni. isolée, c°' de Moniignac-sur-Vézère 

(S. Post.). 
GmoME (La), éc. c"" de Saint-Amand-dr^-Colv. 
GuioNiE (La), h. c"* de Sainl-Crépin, c°° de Uonic. 
GuiONiE (La), sect, de la c"* de Villetoureix (cad.). 
GciONiEs (Les), vill. c°° de la Gliapelle-Fauclier. — La 

Guionie ( cad. ). — Gui/onics ( B. ) . 
Guionies (Les), éc- c"' de Montiguac-sur-Vézère. 
GcioNNES (Les), h. c°' de Lernbras. — 17:23 ( not. de 

Monleydier). 
Gdionoux (Les), h. c"" de Montmadalès. 
GinnADELLE (La), pièce de terre au Alonge. c" de Len- 
quais (cad.). 
Gdibal (Combe d e la), terre, c" de BeaurDonl( A. Jud. ). 
GriiiAL (Coiistal de), taillis, c°' de la Trape.(cad. ). 
GciRAL (Mestre-), maison et taillis, c™ de Cabans 

(A. Jud.). 
GciiBAL (Pecii de), lieu-dit, c°' de Calviac (cad.). 
Gdiralette, h. et taillis, c" de Saint-Cyprion (cad.). 
Gliral-Laval, h. c"' de SarLnt (S. Po.st.). 
GuiRALiioT, maison, c" de Grives (S. Post.). — Gm- 

ralpenu ( ibiil.). 
GoiRAUDiÈBE (A la), taillis de cliènes, r" de Sainl-Gérv 

(A. Jud.). 

GuERMANDiE, c"' d'Is.SaC. 

GciKMANDiE (La), 11. c" de la Ijouze. — itiSy (Acte 
not.). 

Guirot, 11. c°'' de Belvez. 

GuiRou (Gomiîede), triche, c"°deSaint-Cyprien (cad.). 

Gdisat (La), h. c"' de Cliàteau-PÉvèque. 

GiiTARD, b. c"" de Razac-sur-riile. 

Gdittes (Les), lieu-dit, c°° de Pontchat (A. Jud. ). 

Gdizardie (La), b. i-"' de Saint- JIarlial-dc-\ aletle 
(S. Post.). 

Glrat, anc. dioc. de Périgueux, anbipr. di' Pevral. 
aiij. du dép' de la Charente. — Avj^uruciim (anc. 
pouillé, Lesp.). — Exf;uratam , i38o (P. V. M.). 

Anc. rep. noble, avec justice ressortissant de Vil- 
lebois-la-Valette-en-Angouniois (Stalist. del'An- 
goumois). 

GcRSON ou Gubçon, b. c"" de Ca?'sac-Villefrancbi'-(ir- 
Longcbapt. — Gorznni, 1100 (donat. de Sairil- 
Médard-de-Gur.son). — Gnrsson, 1122 (cari, de 
la Sauve, p. 21G). — Caxtrum de Gnrson, 1192 
(cens payé au Saint-Siège, arcb. du Val. Lesp. !. — 
Citrznm, 125/1 (rôles gascons). — Gorsamum . 
i.'î6G (Cliàlell. du Périg.). — Gurxomum, 1871 
(Uonim. à l'arcbev. de Bordeaux). — Compié de 



DEI'AUTEMENT DE LA DOIIDOCM-: 



157 



Gurssun, i6iS(iiot. du Weix). — Garçon [Ca\end. 
ailmin. de la Dord.). 

CliAtell. composée de 5 par. : Carsac, Montazeaii. 
Saint-Géry, Saint-Martin et Sainl-Mi-daid. 

Son territoire s'élendail an nord jusqu'au Puy- 
de-Clialiis, qui était parla,';i'' par moitié entre les 
chiileli. de (Jurson et de Montpont. 

La chapelle du château île linrson était sous levée, 
de Sainl-Orice. — Sanclus Orieius, 1 122 (cari, de 
la Sauve). — Sanctiu Orichius, «192 (i6i(/.). — 
Sanctu» Ulriciu», 1197 (ibid.). — Elle forma un 
prieuré par son union avec IV(»lise par. de Gurson. 



Il y avait aussi un autre prieuré ((ui dépendait 
de la Sauve. — Sanclu$ yicolaus de Ourson, i<i|7 
(cart. de la Sauve). 

Gi;rsos (Le Petit-), h. c" de Montazoau. 

Ane. rep. noble ( Hoinm. à l'arcliev. do Bor- 
deanx, itia'i). 

GcsiDor(LE Roc-), taillis, c"' de Pressi(;na( (A. Jud. ;. 

Gi T (Le), éc. r"' de Saint-Michel-de-l)ouble. 

Guy (Le), h. c"' de Savignac-lo-Drier (S. Posl. 1. 

Gltot, h. près de Sainl-Xlicliel-Rivière. 

Gï (Le), c"° de Bauzcns. 

GïLiES (Les), terre, r"" de Lailornar ( .\. Jud. :. 



H 



H.tBinoLEns(LES), lieu-dit, c"'deSaint-Cyprien (cad.). 

H*i..(S (Bois de), c" do la Tour-Rlanrhe. 

H.1LE5S, h. c"' de la Force. 

H.ios (Les), h. c°° de Saint-Uuireiit-des-Vijjnes. 

FL(ijte-Faïe, c", c°" de Noniron. — Alta-Faya, iS.Ho 

(év. dWrigouléine, arcli.de laCliar.^. — Alla Fafjin. 

1 3Gâ (Lesp. 88). — Auliefaije. xvi' siècle. 
Voc. r.\ssomption. 
Dépend. , au xvi" siècle, de la justice de Javerlliac 

(arch. de Pau, Cliâtell. du Périg. ). 
H»cte-Faïe, bois, c" de Razac-d'Kymet. — AVmu» de 

Alla Fojfa (cari, de la .Sauve ). 
H\ute-Fave, éc. c°' de la Tour-ltlanclie. 
HAtTEPonT, réuni à i.a Noi aille, c"', r" de Périfjucui. 

— Villa llauinjorl, 1 197 (Chr. Ber. Itier). — Car- 
tel Aulafnrt (sirvcnte de lierlr. do Born). — Ahn- 

fortis, 1270 (Rec. de til. Iloiiini. à saint Louis). 

— Alioforl, i3(>.'i (Lesp. Honim.). — Allaforlin, 
Allefori, 1 305 (Lesp. Cliilell. 10 et 88). 

Deux chapelles sous le voc. de .Saint-Eloi el de 
Sainl-Jean , annexes de Saint- .\i(;nan au xvi' siècle. 

Ghâlell. s'étendant sur 9 par. : .Azeral, Chcrveix, 
Cubas, Haulelorl, Naillac, le Pont-.Saint-.Marlial , 
Sainl-Aigiian, Saiut-Marlial et Thenon. 

IIaute-Gente, éc. c"' d<' Colv (IL). 

(Iebiiail, h. c"' du Ceux. — Mansus île Hehrail, ii(i8 
farrh. de la Gir. Bigaroque). 

Hebraddie (La)Î c°° de Saint-Pierro-de-t^hignac? — 
Hospitium de la Uebrardia, i3().') (Honim.à Aube- 
roche, Lesp. V. -iG). 

Heliama? lénemenl, c" de .Soiirzac. — lleliana. \li[)l'> 
(Lesp. Sourzac). 

IIelies (LEs),aiic. (ief dans le boui-g de Bourdeilles. 

— Hospitium de lleliax . i.'i,")i (Lesp, Bourdeilles). 
Héha\ (FIait et Bas), h. c" de Galviac. 



Hebmies (Les), h. c"* de Saint-Vincent-ile-Paluel. 

Hedmicmc (L'), h. c" d'Issigeac. 

IIermitaoe (Gvé DE I.'), h. c" de Mus.sidan ( cad. ). 

Heuïitace (L'), c"' de (^oiise (cad.). 

IIeiiiiitage (L'), lien-dit, c"' du Fleix. — lyililAcle 

not.). 
Heuuitage (L'), éc. r" de Foulei\, prés île l'nnt-Pev- 

rine(B.). 
Heiivitage (L'), h. c°° de Liguiiix. 
liKHMiTAGE (L'), 11. r"' de Périgueux (.S. Posl -. 
HEnuiTtGE (L'), lieu, c"* de Plazac. 
Hbiiiiitaces (Les), taillis, c°' di' Vilrac (cad. |. 
HeR>iiTE(L'), éc. c°' de Dôme. 
FIbiiuites (Les), h. c°* d'Eglise- .Neiive-d'IC>raiid. — 

l.as Hermila.1 , 1 4-() (la Balbie, arcli do Lenquais;. 

— Gantmarey las llernuitis ( Ri'rnnn. i f)*ï 1 ). — Îaih 

Emulas, 1 709 (Acte nol. ). 
Helil, c°' de Cussac. — Musus de! IlemI, l 'i.'ii) 1 Plii- 

lipparie). 

Une des possessions de l'abb. de Cailoiiin. 
IIiEDAS, h. c" de Glerniont-de-Beaurogard. 
IliERAs, place publique .i Périgueux. 
HiERLE (L\), lieu-dit, r"' (l'Aies (A. Jud. 1. — - Aiilre- 

nient Carra (ibid.). 
IliERsE (La), éc. c°' de Brantôme ( A. Jud. 1. 
IliRUNDE, ce. c°° de Saint-Geniès ( A. Jud. ). 
HiRo.vDELLE ( L" ) , 11. c"' de Mont-Garel. 
HoLAS (Lis), anc. fief, chat, de Bonnieilics. 
HouMES (Les), h. c"' de Saint-Marliii-de-Hibérac. — 

Les Holmes , i5o3 ( llomm. à Ribérac). 

\uc. lief (|ui a donné son nom à la commune. — 
llimmes est ici une corruption de lloiilmes. IJlmt . 

arbre hommeau , i (i3() (Acte not.). 
Hôpital, chapelle, r" de Olle. à l'extrémité du vill. 

de .Sainl-Maudé. 



158 



DEPARTEMENT DE L\ DORDOGNE. 



HÔPITAL (A l'), c°' de Belvez. — Lor npeln a Vespitid 
velh; On sur l'ospiUd, i 462 (arcli. de la Gir. ). 

HÔPITAL (Claiix de I.'), lieu-dil, c"' de Saint-Naixenl. 
— 1712 (0. S. J.)- 

Hôpital(Cboix de), c"' de Sainl-Léon-siir-Vézère. 

Hôpital (L'), h. c"' d'Angoisse. 

Hôpital (L'), c" de Berlric. — Mayn. voc. de Lospi- 
lal, 1678 (0. S. J.). 

Hôpital (L'), iieu-dil,c°° du Riigiie. — Domus, rétro 
Hospilale. i46o (L. Nof. 95). 

Hôpital (L'), lieu-dit, c"" de Capdrot (cad.). 

Hôpital (L'), lieu-dit, c"*deClierveix, secl. C, 23(cad.). 

Hôpital (L'), lieu-dit, c'" d'Eymel, situé au midi de 
la ville, dont il est séparé par le ruisseau de l'Escour- 
rou (cad.). 

Hôpital (L'), lieu-dit au port du Fioix. — i648 (not. 
du Fleix). 

Hôpital (L'), éc. c" de Hauteforl (Cass.). 

Hôpital (L'), lieu-dit, c'" d'Issigeac (cad.). 

HÔPITAL ( L' ) , h. c"" de Molières. — Claud de l'Espilal 
(cad.). 

Hôpital (L'), maison dans le Lourg de Saint-Avit- 
Sénieur. — 1785 (Acte noi.). 

Hôpital (L'), h. c°° de Saint-Eticnnedes-Landes (S. 
Posl.). 

Hôpital (L'), maison près du bourg de Saint-Sébas- 
tien. — Loc npeldl t'Espilal, 1 2.")t) (0. S. J.). — 
Mayn. our. de t'Hvspitat, i4'i8 (dnd.). 

Hôpital (L'), b. c'" de Sejjonzac (B.). 

Hôpital (L'), c"' de Servanche. — Loc apelal Lespilal 
de Serveiichas , lAlio (0. S. J. Combeyrancbe). 

Hôpital (L'), terre, c'" de Villac. — A l'Espilal. 1 5oo 
(0. S. J.). 

HÔPITAL (La FoN-DF,-), c°° de Négrondes. 

Hôpital (Porte-de-), c"'de Saint-Louis (cad.). 

HÔPITAL (PnÉ de), c" de Douville. — i'i8y (0. S. J.). 

Hôpital (PnÉDE l'), n" 583, c°° de Paunac (cad.). 

HÔPITAL (TEr.iiEDE l' ) , lieu-dit, c°' de Coutures (cad.) 

Hôpital (Teiide de l'), lieu-dit, c" de Saint-Warlin- 
TAstier (cad.). 

HÔPITAL -DE -Vie (A l'), deux ténenients, c°° de Vie : 
l'un , fief do Longa , est compris entre les cbemins 
de Grand-Casiang à la Linde et de Vie à Trémolac; 
l'aulre tellement, dit aussi de VHopiud de Vie, fief 
de Clérans, est situé entre les cbemins de Vie à la 
Linde, de Vie à Sainle-Fov, et depuis le dernier 
cbemin de Vie à Saint-Mayiiie ju.squ'au cbeinin de 
Liraeuil à Berg'erac (lôig, Reconn.). 

Hôpital-Vieux (L'), lieu-dit, c'" de Monlravel. — 
CaDiinus qui ducit ab Hitspiudi. iSGa (liève de 
Montravel). — Autrement la Borie du Pin, lë-iU 
(terr. de Montra\el n" 3o5). 



Hôpitaux es PÉniGORD. — i,e nom d'liôpital,/ios/ji>ff/c.a 
été donné indistinctement aux maisons de l'ordre de 
Saint-Jean (voy. Gommavdebies), à celles de l'ordre 
de Saint-.\ntoine qui étaient à Aubelerre, Bergerac, 
Exideuil, Grand -Châtaignier, Saint-Antoine-de- 
Pizou, et aux établissements exclusivement fondés 
pour les pauvres malades. Ceux-ci, en leur réunis- 
sant les maisons dites maladreries, léproseries, étaient 
répandus au moyen âge dans tout le territoire, tant 
auprès d'al>bayes et de prieurés conventuels que dans 
les villes et même les villages (voy. MALAonEiiits). 

Des actes anciens ont conservé le souvenir de 
quelques-uns de ces derniers bôpitaux. A Périgueux : 
llospHal hors hi jxyrie de l'Aiguilhnria , la^io. — 
Hespital de la Daurada. — Hospit. de Salvanjn. ■ — 
Hospit. du, Toulon. — Hospit. de Saini-Hippolyte , 
12 45. — llospilalis de cemeterio civilalis Peirog. 
laôo. — Hospilal de la Claulre, 1969. — llospi- 
lalis de rapiteponlis lapidei, i 205 , ou UôpiUd Saint- 
Jacques, puis Sainte -Claire. — Hospilalis de Carofjio 
ou de Scornaboue, 1970. — Domus de Deoronu, 
128(1. — Hospit alis Saiicti Pétri , i3i 1. — Hospitalis 
de arduo sallu , i36o. = A Nolre-Dame-do-Sanillac, 
Espilal delcrolz del Fromentols, 1220. — Au xiv' s', 
Unpilal Brunel , près Ju moulin de Saint-Front. = 
A Bergerac, Hospitalis Pedolhu; Hospit. Saiicti-Spiri- 
tus; .Malaiularia. = .i Sarlal, maladierie fondée par 
saint Louis et un bôpiUd au faubourg de la Bouque- 
rie. = AlMontignac, i3'i2 ; — Mon I pont, 1 154 .Do- 
mus elecmosynaria; — Mussidan, i354. — Nonlron, 
1269, Domus elecmosynaria; — Belvez, Saint- 
Amand-de-Belvez, Saint-Pompon, lySo; — Lou- 
bt'jac, 1964; — Biron, Issigeac, Eyniel, Clérans, 
Vie, le Biigue, Saint- Cyprien. = .\ Bigaroque, en 
1817, Hospitalis pauperuiii , etc. — V oyez ces noms. 

Ces maisons dé'truites en partie à la suite des 
guerres du xv' et du xvi' siècle, de nouvelles fonda- 
tions d'hôpitaux furent faites au xvii" siècle, entre 
autres, à Périgueux, à Bergerac, les maisons con- 
nues sous le nom de Sainte- Marthe; à Montpont, 
l'hôpital dû à M" Henriette de Foix. Il y en eut 
au.ssi à Saint-Avit-Sénieur, Issigeac, Monipazier, 
Beaumont, etc. 

Un arrêt du (^;onseil , de 1 04 1 , réorganisa le ser- 
vice des bôpitaux en France; un état dressé en exé- 
cution du décret royal compte sous le nom d'Iiô- 
tels-Dieu les bôpitaux de Périgueux, Bergerac et 
Sarlat; sous celui de maladreries, la maison de la 
Roche -Bcaucourt, qui était de fondation seigneu- 
riale, et celles de Nontron, Mussidan, Beynac, Len- 
quais, la Force, Montravel et Eyniet, toutes de fon- 
dation commune. 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



1 5!) 



En 1 C96 , les biens des maladreries de la Roche- 
Beaucourt, Bruzac et Millac-de-Nontron furent réunis 
à l'hôpital des pauvres naaiades de l'érigueux; ceux 
de Beauniont à l'iiùpilal de Sarlat. ( Maladreries de 
France. Ms. de la BihI. Imp. et Klal des réunions 
faites en vertu deTédil de iCy3 ; l'aris, 1705.) 

Aujourd'hui il y a dans le déparlement ai hôpi- 
taux : Bcannionl, Belvez, Ber|{erac, Branlônio, 
Domc, Exideuil, Kyniel, HautcforI, Mareuil, Mon- 
tignac, Montpazier, Montpont, Mussidan, Nontron, 
Périgueux , Ribérac,Saint-Astier, Sarlat, Terrasson , 
Thiviers et \ illefranche-de-Belvez. 

6 hospices aussi existent, mais ne sont pas clas- 
sés : Bourdeilles, Bourrou , le Bugue, Fouloix , 
Sainle-Alvère et Sainle-Aulave. 

HÔPITADX (Les), lieu-dit, c"' de Trélissac (A. Jud. ). 

Hors (Les), c"" de Coui-s-de-Piles. 

lIoBs (Les), terre et friche, c"' de Saint-Pantalv-d'Ans 
(A. Jud.)- 

HospiTAL (L'), h. c°" de Chanlérac. — Voy. Combevs. 

HospiTAL (Pré de l'), c" de Savignac-Ics-Eglises, à 
l'entrée du bourg. 

HospiTALET (CiiEMi.v de), c" de Tercassou. — Paupcres 



hospitalis ToTacineiisis , 1 260 (Legs dans le testain. 

d'Hel. Vignier, Lesp.). 
Hôtel de Ville de Bergerac, (oiir et maison de Mniher 

(coût, de Bergerac, xiii* siècle). 
Hôtel de Ville de Pébici elx. — Dnmus consnlatiis 

pxislenx injra viltam pod. Sancii Froittnnis (traité' de 

la'io). — TtirrLs et Aree Communia, I3()3 (arrél 

du Parlement). 
HoLsTAioix (L'), éc. c'"de Florimont (B. ). 
lli BEETE, lieu-dit, près de Sauvebeuf, c"" de la Linde 

(A. Jud.). 
HucLEs (Les), h. c**deS'-Laurent-desHommes(cad. ). 
HiGCEsoTS (Bois des), à la Vergue, c°'du Petil-Bersat 

(le Périgord illustn'). 
Huoi EvoTs (Les), c"* de Capdrot — il cros <ks Huj'ue- 

not», 1791 (arcli. de la Dord. Belvez). 
HiGiEsoTs (Les), h. c°' de la Linde (B.). 
HiBTATE>, h. c"* de Paunac. 
Hthonde, petite riv. de l'arrond. de Sarlat, qui prend 

sa source au-dessous de Saint-Geniez, coule du sud 

au nord, reçoit les eaux do la fontaine do la Doux, 

passe à (.oly, dont il prend le nom, et se jette à 

Condal dans la Vézère. 



Ile (Codante de l'), ilo plantée en aubier dans la Dor- 

dognc, c'^du Ooux. 
Ile d'Abzac, île, c°' du Coux (B.). 
Ile NoiiiE, c"" du Coux. 
Iles di Lakge, Dii MiLiEr et CjRwn Ilot, trois lies dans 

la Dordognci c"' du Coux (cad.). 
Illakets (Les), h. c"' deSaint-Michel-de-Montaignc. 
I1.LE (L'), la seconde riv. du dép' de la Dordogne. — 

Fliwiut Elle, 1090 (carl.de Sainl-Jcan-d'Angely). 

— Hela, 1107 (cart. de Clianceladc). — Ella, 
1160 (cart. de la Sauve, p. 107). — Aqua de la 
Ella, 118a (cart. deChancel.). — l.aela, ia47(r€g. 
de la Charité). — llia, laSi (Lesp. 4a, Saint-As- 
tier). Instila, iSoô ( Ms. de VVolt. ). — Aelle, i33.5 
(l'ondaliou de Vauclaire). — Fliw. Artlii, ii7.'> 
(Div. H.). — .le/, i48i (Dives, i, MG).—Laijelli-, 
xvi* siècle (Lesp.). — /»/«, i56o (Livre Jaune de 

— Périg. 196). — En vieux patois /jdiWo. 

L'Ille prend sa source dans l'arrond. de Saiiil- 
Yrieix (Haute- Vienne), (pi'elle sépare peudani quel- 
(pies kilomètres du dép' de la Dordogne , depuis le 
Chalard jusqu'auprès de (ihalusset; Iraveisant en- 
suite l'arrond. de \onlron dans une direction N.E.- 
S. 0., il forme le vallon enlre Thiviers et Exideuil, 



passe à Périgueux, Saint-Astier, Mussidan et Mont- 
pont. Depuis ces derniers points jusqu'à sa sortie 
du dép' rille a une direclion E. 0., et son cours 
est parallèle à celui de la Dordogne; mais après Cou- 
Iras, où il a reçu la Drono, il tourne vers le S. 0. 
et se réunit à la Dordogne devant l.ibourne. 

r^ direction du cours de cette rivière dans le 
centre du dép' est déterminée par une chaîne dt; 
collines de troisième ordre, sur la rive droite, qui 
offre quelques sommets dominants, le Puy-Sainl- 
Aslier, Sept-l'onl-s, Goudoiix; la chaîne se divise en 
remontant vers le confluent de l'Ille et de 1' \uve/.èrc 
et forme le haut plateau qui d'Escoire s'étend \ers 
(]alizac et Exideuil. 

La \allée présente un élargissement de 1 rnyriani. 
environ depuis la jonction de l'Ille avec la Dor- 
dogne, entre Libourue et Contras; au-ilessus elle a 
une largeur movcnne de l> kilom. qui se réduit i a 
depuis Mussidan jusqu'au delà de Périgueux. 

Le lit de l'Ille est généralement profond, étroit, 
et le courant peu rapide. Points d'altitude : sous le 
pont de Périgueux, 80 mètres; au pas de l'Anglais. 
7a mètres; sous le pont de Mussidan, 'lO mètres: 
à Montpont, 3i mètres. 



'] 60 



DÉI'ARTEMKNT DE LA DORDOGNE. 



La vallée, assez seuJjlable à celle de l'Auvezère 
par ses gracieuses mais un peu monotones planta- 
tions d'arbres, ne présente ni les aspects pilloresques 
de la Drone entre Bourdeilles et Brantôme ou de 
la Vézère entre Condat et les Eyzies, ni les magni- 
fiques tableaux si multipliés dans la vallée de la Dor- 
dogne; le mouvement que l'on rencontre sur tons 
les points de la grande rivière du département, et 
qui s'y est perpétué depuis les temps les plus re- 
culés, ne s'est produit que depuis peu d'années sur 
rlUe; des tentatives ont été souvent laites pour | 
rendre cette rivière navigable, mais ce n'est qu'à la 
suite des travaux entrepris en 1827 que les bateaux 
oui pu remonter jusqu'à Périgueux. On a construit 
."îi écluses : la première dans le dép', qui est la 
neuvième depuis Laubardemont, est à Coly-Gaillard. 
Elles se suivent dans l'ordre suivant : Menesplet, 
\Iarcillac , Monesterol, Chandeau, Viguerie, Duellas, 
Bénévent, Chandeau-du-Maine, Saint-Martin-l'As- 
lier. Longa, Labiterne, la Caillade, Coly-Lanielette, 
Kont-Pevre, Mauriac, Neuvic,Moulin-Brùlé, Beaii- 
.se|(iiu-, la \1assoulie, Saint-Astier, le Puy-Saïut-As- 
lier, Taillepelit , Anesse , Moulineau , la Rocbe , Chani- 
lion, l'Évéque, Salegourde, Toulon, Périgueux. 

AUl. de l'ille sur la rive droite : la Rocliille, (pii 
vient (le Saiut-Paul-la-Rocbe; le Favar,dont lecon- 
fluent est devant Corgnac; laGrande-Duclie,qui des 
cend di' la Double, et la Drone, qui s'y jette hors 
du département; sur la rive gauche, le Ravillon; la 
Loue, (jui passe à Angoisse et a son confluent près 
d'Exideuil ; l'Auvezère, dont le i-orjnuenl est entre 
Antone et Tri;;onan. 

li.MAS, l'oièt donnée en isâi à l'abb. de Tourtoyrac. 
~ Furesla dp UUas, laS'j (cart. de Tourtoyrac). 

h.i.iAs (Las), lieu-dit, c°' de Saint-Martin-l'Asiier. — 
ft/a(s (cail.). 

I;\JAS, h. c"' d'Orliaguel (cad. ). 

Intaïe (Les), lieu-dit, c°° de Bourgnac (cad. ). 



loNAKiE ( La ) ? c"" de Vern ? — Tellement, de lu juiiamn . 

1.3 10 (Périg. M. H. il, 2). 
loME OU l'Antiquarie, 11. c'" de Sourzac (S. Posl. 1. 

— LnsJonins, 1666 (Actenot. ). 
Ionie(La), h. c°°de Mensignac (B.). 
IsÈs, près de Lusier, c" de Beaumont. 
IssAC, c°°, c°° de Villamblard. — Yssacum (pouillé du 
xiii' siècle). — Eychnciim, i3/i2 (M.). — issac, 
t365(Lesp. 10, Fouage). — Lchat, 1882 (P. V. 
M.). — Eysmc, xn' siècle (Pau, Chàteil. du Péri- 
gord). 

Voe. Saint-Avit. 
IssARs (Les), lieu-dit, c" de Millac-Peyrillac (cad. I. 
IssAns(LEs), b. c" de Paunac. 

IssAUDON (PnÉ n'), pré, c°'de Salagnac-E.xideuil ( A..I.). 

IssiGEAC, ch.-l.de c"°, arrond. de Bergerac. — Moimslr- 

rium Sigiacense , Issijpncense , io53 (Gall. Chr. Bulle 

d'Eugènelll, Sarlat). — hsifpacum, 1 179 (cart. de 

Cadouin). — Yssijal, 1 179 (cart. de Cadouin, don. 

cle G. de Mons.). — hagricn , 1192 (Lesp. cens du 

Saint-Siège). — Ichiginrmn, Etjrhiginciim , Exign- 

atm, i305 (Lesp. (lliàt. du Périg. 10 et SB). — 

ïssigiacum , iA05 (coll. de Lenq. ). — isclnipii- 

cum, 15.5.') (pane, de l'év.). — Eyssigenc , xvi" .'■° 

Pau, Ghàtell. du Périg.). 

.Vbbaye, puis doyenné uni à l'év. de .Sarlat. — 

Église collégiale de Saint-Félicien. — Hôpital l'onde' 

en 1700 par J. de Montesquiou, év. de Sarlat. 

Gbâiellenie ayant au xiv' siècle liaule justice sur 
Issigeac, Eyrenville, Monisaguel, Montant, S.-ilnl- 
Perdoux , Boisse et Montmarvès. 

Armes : d'argonf à U lions cantonnés. île gucnU' . 
couronnés de même ; brisé en cœur d'nn hàton êeoti' 
d'azur, raccourci et pé-i en bande (Uebp. ). 
Itetbencue? c'" de Grun. — Hordana llcyrencha. ' 

i332 (P. M. H. 4i,A). 
IzARNS (Les), b. et carrière, c'" de Coulounieix (S. 
Post. ). 



Jabots (Les), lieu-dit, c"'' de Vern (cad.). 
Jaboïs(Les), dom. c"*deCberval. — La Crour-Panclu 
xvif siècle (0. S. J.). 



Dc'p. de la comm"" de Soulet. 



de la 



■Iacfétie (La)? c"^ de Gbantérac. — Maynem. 

JacJ'etia. Jafelia {im. du Puy-Saint-Astier). 
.Iacoma, lieu-dit, e"° de Saiiit-Laurent-des-Bàlons (A. 

Jud.). 
J \GES ( Les ) , lieu , <■'" de Goust. 



Jaidabie (La), anc. lief, c"' de Marsaneix. 

Jaillades (Les), bois et bruyères, c°° de Pluviers. 

Jaii.lat, habit, c"" de Ligneux. 

Jaillat, h. c"" de Sorges (S. Post.). 

Jailleï, h. c'"'"de la Bacbelerie. — Jalhel:. }alhk, 

i/i83 (Généal. de Rast.). — liepayrtmn de Jaleys 

{ibid.). 

Anc. rep. noble. 
Jala (La), lieu-dit, c"° d' Antone. 



DEPAUTEME.M" DE LA DOHDUGNE. 



Mil 



Jalaue (Combe-), licu-dil, c°'de Maniac(rad.). 

Jaladg (Combe-), lieu-dit, c°' de Vilrac (cad.). 

Jaladias, lieu-dil, c°' de Sainl-Laurent-des-Honiiiics 
(cad.). 

Jaladieb (GnANCE-), c"dc Saint-Saud. — l 'iCo (Acte 
net.). 

Jalace (La), lieu, c"' de Sainl-Paul-la-Roclie. 

Jalageb (Le), h. c" de Liorac (A. Jud.). 

Jalai (Le), 11. c" de Vitrac (A. Jud.). — Jataij 
(B.). 

Jalaie, c°' de Bras.sac. — Maynement Jataia, la^o 
(Pcrig. .M. H. 'il, i). 

Jaiaix , lieu , c°' de la Canéda. 

.Ialajoix (Les), 11. c"dela Cliapellc-ljona|;uet (Cass. ). 

.Ialasie (La), secl. de la c°° de Nanleuil-Tliiviers. 

Jalat(Le), lieu, c'' de F'refsi(;nac. 

Jalai: (I'lï-). — Voy. Pur. 

Jalebrou, éc. c" de Lé(jiiillac-de-Lauchc. 

Jalet (Ville-), Ii. — Voy. Ville-Jalet. 

J»i.ehe(La), 11. c°' de .\aillac, ivii* siècle. — Jnl- 
tavie ( Acte nol. ). 

Jali, 11. c"* de Uoucliapt. — Mansun i/c Jnli, i/i.')5 
(cil. Mourcin). 

Jai.i, II. c" de (iri|;iiol. — Maijnnm. He Jnlij, ili^jî} 
(Dives, 1, iai|). 

Jalieb (Le), éc. c'' d'Auiiac-.\[onli);nac (S. Posl.). 

Jai.ime (L>), éc. c"' d'Kyzeral. 

Jalimeb (Le), taillis, c'" de Suiiile-Saliine (A. Jud. ). 

Jalim^be (La), li.c°'de Beaiipuuvel (S.Post.). 

Jallets (Les), Ii. c"' de Tiirnac. 

Jalmoitier, c" de Saiiil-Vincent, c°°de Sainle-Aulaye. 
— Gallus Tostiis , 1 ;i()'i ( Lesp. i o, Clultell. de Mont- 
pont). — Gai llualit (Lesp. Bénéf. dép. de Clinii- 
celade). — Gtil MumliiT. iSfJ.'i (Lesp. lo, Cliàtell. 
deRibéiac). — Galtus Assniii.i, arcliipr. île Diippla, 
i3Su (P. V. M.). — GiiIIks Roslicm, arcliipr. de 
Ouppla, IÔ5.") (pane, de rév.). 

Prieuré dépend.int de Cliancelade, et ensuite de 
Vauxclaire; il a lioniié son nom à la c " de .Snint- 
Vincent. 

Jalomas (La), 11. c"° de Sorjjes ( A. Jud.). 

Jalop (Le), 11. c"' de TrelisKic. — Mimsus Jiil, l'iio 
(Périg. M. 11. 'il. •-!). — Tntaucf des Jalols . I7'i5 
(Acte nol.). 

Jamandieb , II. c" de \ illaiiililurd. 

Jauaïe, 11. c"' de Saiiil-l'ardoux-la-Ri\ière f cad.). 

Jaubiiia.xt, 11. c " de Saint-llilairc-d'Eslissac. 

Jameai, 11. c°' de Biras. 

Jameai , c°' de Coulounieix, lonlaine dans un vallon 
au-dessous de la met. de \ ieille-Cilc. — Eu Janiets, 
lôa.') (Péri;;. .M. II. lit, ()). — GimeauLc, Géniaux, 
GimeU, iôGo(L. Jaune de Péri];, noo). 

Dordognc. 



Jameai, c"" de Neuvic. — Maijnnm. de Jnmels, i/iyi 

(Dives, I, 6a). 
J IMMETS (Les), éc. c"" d'Antonc (B.). 
Jancoipï, 11. c°' de Vélines. 
Janezet? anc. dioc. de Périgueux, aiij. du dép' de la 

Charente. — Capi-lla deJaiiczel , ai-clii/). de \ iUabuiiv 

(anc. pouillé, Lesp.). 
Javgoilies (Les) ou les Jai coi lies, Ii. c"' du Change 

(A. Jud.). 
Jamnco? 0°* de Fanlac. — Hospilium de Juniiuo. l'SCtJ 

(Homm. Lesp. vol. a6). 
Jam-ssoux (Les), li. c" de Nantciiil-Thiviei's(B.). 
Jams.soix (Les), bob de 39 hectares, c"' de Ncinic 

(cad.). 
Ja>ols, h. c"' de Monlfaiicon (Ii.). 
Janocxet, II. c" de Villefranche-de-Belvez (B.). 
Jap(Le), taillis, c" de Saint-Avit-Bivière (A. Jnd.j. 
Japué(Pah) de), lieu-dil, c°* de Beleymas. 
Japiiet, c"" de Saint-Jcan-d'Kstissac. — Omhe </ei 

Jaffels , I (jao ( Acte nol. ). 
Japiiet (Moi lin de), sur la Crempse, c"' de Sainl-IIi- 

laire-d'Eslissac. — Mniilin de Japhet , lOlili (Acte 

not.). — Jn/el. 1O72 (ibid.). 
Japiiet (Po>t de), nom d"uii anc. pont de Péii|;uiMix 

qu'on présume a»oir existé dans le lieu où est le poiil 

situé sur lo roule de Ljon. — Au xiT et au xiiT 

siècle, l'om Lapideus civilalis , depuis /;oh( de Saiiit- 

Jacijues , uonl de Saitit-llilairc , pont dcit Mmonssen, 
Japillebie (La), h. c"' de Champcaux. 
JaiHemab, ce. c"' de Dôme. 
Jaqiepeïuoweiiie (La), h. c"deJa\ac. 
Jaocetot(Lej, 11. c"' de Thénac. 
Jabbome (La), h. c"' de Villars. 
JiBD (FoxTDi-), lien-dit, c" de Queyssac (cad.). 
Jabd (GiiA>D et Petit), h. c™ de Saint-Michel-rKcliise 

(cad.). 
Jabd (Le), c"' de Montazeaii (B.). 
Jabd (Le), lieu-dit, c"' de Saint-Acpiihn (cad.). 
Jabd (Le Iîbaxd), alfl. de la Lidoire; il séparait la juri- 
diction de Giirsun de celle de la Korce (0. S. J. 

Fraisse). 
Jabdes(Les), lien-dit, c" de I.imeyrac (A. Jud.). 
Jabdome (La), h. près du \ ieux-Mareuil. 
Jabdome (La)? — In Petruj^orien Jarduud , xii" siècle 

(Rec. des llisl. de France, XII, 4>3). 
jAnD-Rti.\K(LE Grand-), h. c" de Servanches. 
Jabgacsac, lieu-dil, c"' de Bourgnac (cad.). 
jAncoiGCE (La), bois de 1 9 hecl. c"" de Neuvic (c-ad. ). 
j Jaricalbeï (Le), h. c"' de Thenon. 

Jabjalesse, sect. de la c"' de Ba.ssillac (cad. ). -- Jar- 
\ jelaisse (A. Jud.). 
' JuuAVAV. II. c"' de Grun. 



162 



DÉPARTEMENT DR LA DORDOGNE. 



Jabnaoe, oc.c"* de Genoslel. 

Jarric (Le), h. c°° de Bossel. (S. Posl.). 

Jarkic (Le), c"" de Neuvic. — Mnyn. ilel Jarric , i '180 

(Dives, I, i56). 
Jarric (Le Gros-), h. c"" de Villanililard. — iGlJi 

(Acte not. ). — Au Jnrric Dronlh, ifiy 1 (ihid.). 
JiRRiciE (La), m. isolée, c" de Oiibjat (S. Post.). 
Jarrioal? c"' dp Manzac. — Mayn. rfp Jarrii^n! , 1 '167 

( Géiiéal. de Taillel'. Lesp. ). 
J\Rnii;fi (La ) , c"' de Brassac. — Oun-rw: sive lo Jarric 

Cunmiiii, 1284 (Périj;. M. H. l'io, 1). 
Jarrige (La)? c°' de Chcrval. — Mayn. ilp la Jit)Ti;;a 

(0. S. J. terr. du Soulet). 
Jarrige (La), c'^de GiignoL — May», delà ]nrri;jn. 

1/171 (Dives, I, 79). 
Jaiuuge (La) , habit, et lioni. c"de Montagrier. — Boria 

rie In Jarrige , 1 41)6 ( Péri;;. M. H. 'i 1 , 1 ). 
JiRRiGE (La), b. c'" de Aloritren. — Mainameiil de hi 

Jarrifrti . 1 37 tj ( Lesp. 5 1 ). 
Jaiirige (La), h. c"' de Saint-Mar(in-de-Gurson. 
■hnuiGF, (L\), c°° de Saiiil-Iiabicr. — Mayn. dcl Jar- 
ric, 1/171 (Généal. de Rasli{;iiai-). 
Jarrige (La),Ti. c"' de Saint-Remy. 
Jarrige (La), h. c"'de Sorges (S. Post.). 
Jarrige (La), h. c"' de Tocane. 
Jarrige (Tocr de la), mine d'une loui- el d'une salle 

voiilée, c"' de Saint-Martial-de-Valelte. 
Jarrigeau, h. c"' de Champ.sevinel (B.). 
Jarriges (Les), taillis, c°' do la Cliapellc-au-Bareil 

(A. Jud.). 
jARRiriGiiiER (Le), 11. c" de Tlienon. 
Jarrissade (Lv). taillis, r°' de la Glia[)elle-Saint-Jean 

(A.Jnd.). 
Jarrissade (La), taillis de chênes, c'^dc .Saint-Jory-las- 

Bloiix(.A. Jud.). 
Jarrissadede Maiume. laillisde cliénes, c" delà Douze 

(A. Jud.). 
Jarrissades (Les), lieii-dil , c"° de Saiiit-Gerniain-de- 

Salenibre (A. Jud. ). 
Jarrissades (Les), taillis, c" de la Veyssière (A.Jiiil.). 
Jarrissadie (La), vill. c"" do Vendoire (B.). 
Jarisse (La), terre, c°' de Saint-Marlin-de-Kressen- 

geas (cad. ). 
Jabisse (I-a), taillis, c"' deSainl-Pierre-dc-Cole(cad. ). 
Jarisse (La), lieu-dit, c°' de Valeiiil (A. Jud.). 
Jarrissoux (Les) ou Cnos-iiE-CBAHANAs, 0°° d'Haule- 

forl. 
JARUissoiix (Les), lien-dit, c'"'de Terrasson (cad.). 
JARRiT(Ar Gra\d-), terre, c"''de Soncenac. — Aiilre- 

mcnl dit Chez^Boiirret (A. Jud.). 
. Jarkodssas (Las), bois, c" de Douzillac ( cad.). 
Jarrousse (La). Ii. c"' d'Viifjoisse. 



Jarroissie (La), c"" de Gabillou. — 17.58 (terr. de 

Vaudre ). 
JiRRorTV (Les), h. c"' de Montpont. 
Jarrv (Le), h. c°° de Peyzac-la-Nouaiilo (S. Post.). 
Jarrt (Le), bois au vill. de Gauterie, c°' de Villani- 

blard, 1620 (Acte not.). — Le jp-os Jarry (cad.). 
Jarry (Le Gro.s-), lieu-dit, c'"'de Négrondes (cad.). 
Jarry ( Le Gros-), lieu-dit, c"' de Sainl-Micbel-Miissi- 

dan (cad.). 
Jarry-Borxe, lieu près de Chercuzac, c°° de Chance- 

lade(A.Jud.). 
Jarrys (Les QUATRE-), lieu-dit, c"Me la Ciiapelle-Mont- 

raoreau (cad.). 
Jarthe(La), lieu-dit, c°' d'Agonac (cad.). 
Jaiithe (La), c"' de Brouchaud (terr. de Vniidre). 
Jartiie(La), lieu-dit, c°° de Cliassagne (cad.). 
Jartue (La), lieu et font. c°* de Coulounieix. — l.o- 

cue de la Jarte, banlpucte villœ Peirarr. i4H8. — 

MoUi; de la Jartr on de Pèrir;urii.r ( .Viiliq. de Vesone . 

11,6/19). 
Jartue (La), c"" de Coursac. — Ane. rep. noble de- 

pen<l. de la seigneurie do Périgueux (Dénonibr. de 

1681). 
Jarthe (La), lieu-dit, c"'dc Douzillac (cad. ). 
Jartue (La), h. c" de .Moneslerol. 
Jarthe (La), b. c"" de Mortemar. 
Jarthe (La), taillis, c'" de Saint-Jory-las-Bloux (A. 

Jud.). 
J iRTHE (La), lieu-dit, c'" de Saint-Laurent-des-HoinniH» 

(cad.). 
Jarthe (La), b. c" de Saint-Vivicn-Boniieville. 
Jarthe (La), c°' de Trélissac. 

Jarthe (La), il. c°' de Vallereuil. — Auc. rop. noble, 
J iRTiiES (Les), terre, c"' de Cadouin (A. Jud.). 
JiRTHEs (Les), étang dans la Double, près d'Ecbour 

gnac. 
Jarthes (Les), clianip, c'" de Manzac (Dives). 
Jarthes (Les), bois do 32 boot. c"° de .Saint-Aijuilin 

(cad.). 
Jarthes (Les), taillis, c"" de Sainl-Gi'iiiiain-di'.s-Prés 

(A. Jrid.). 
Jarthes (Les), lieii-dil, 

vière (cad.). 
JuiTRES (Les), c"° de Saint-tJaud. — Ttnance de lus 

J«)'(a.s, autrement Peliles landes de Beynuc . 17/1.") 

( Acte not. ). 
Jarthes ( Les), lieu-dit, c" de .Saint-Sorniii-de-lîoillac. 

^ Las JartnK, 1687 (Acte noi.). 
Jarthes (Les), lieu-dit, c" de Tliiviers(cad.). 
Jartodnet, h. c" de Saint-Germain-de-Salembre ( B. I. 
Jartre (La), lieu-dit, r"' de Saint-Michel-Mussidan 

(cad.). 



de Saint-l'ardoux-la-lii 



DEPARTEMENT DE LA DOUDOlINE. 



I(i3 



Jahthcs (Les), piv, c'" <le Fcstalens. — Las Jartras 

(cad.). 
Jartbks ( Les), lion-dit, c"' de l'ontaioe (cad.). 
jAirriiissoi' (Le), II. c"' d'Êclioiirj;nac. — 1CG6 (Adc 

noi.). 
Jassac, lieu-dit, c" d'Aii(joisse. — Jussut (S. Post.). 
jAssAniAs ( Las l, taillis, c" de Saiiit-Aqiiiliii (cad.). 
Jassk ( La), lieii-dil, c"' de Badefol-la-Liiide (cad, |. 
Jasse(La), 11. c"' de liiron (S. Post.). 
Jassk (La), lieu-dit, c"* de Calés (cid.). • 
Jasse(La), met. c"' de Capdrot (S. Post.). 
Jassb (La), h. c"' de Clioiirgnac-d'Ans (cad. ). 
Jasse (La), II. c"' de Doissac (S. Post.). 
Jasse (La), h. c"' de Fauï. 
J4SSE (La), lieu, c°' île Montpazier. 
Jassb (La), foret, c" de Saiiit-Avil-Hiviùre ( 15.). 
Jasse (La),c" de Saiiit-Leoii-siir-rille. — Tenentiutle 

Jasse Galbe, 1 .'18C ( Losp. 84 , n. 3ti ). 
Jasse (La), li. c"' de Saifit-Seriiin-de-rErin (S. Posl. ). 
Jisse(La), taillis, c"' de Siorac (cad.). 
Jasse ( I'hé ue i.a), terre, c" de Saitilc-Sabine (A. 

Jud.). 
Jasïoi (Hois), taillis, i"' de .Saiiil-liérj (A. Jud.). 
Jassocmks (Les), Ii. c°° de Naiilcuil - Tlii«icrs (ti. 

l'osl.). 
J (1 nAiiTiE, 11. c"' de Saint-Aquiliii. 
Jaijbkiit, m'", c"' de Moniravcl (A. Jud. ). 
Jaubeiit (Hoc DE), lieu-dit, c"* de .Néjjroiidi's (cad.). 
Jaudeutie (La), c°' d'Aliir. — 17.3.1 ( Acte nol.). 
Jai DEnriE (La), r" du (•oloinliier. - Juuherlio (en 

jiatois). 

.Ane. fief, qui relevait de .\loiilliii7.illac. 
jAiiBEnTiE (La), c°' de Marsac. — Li> Miu itf la Jaii- 

herlia, lùb-j (Périj;. M. IL Cii, 2). 
Jauieiiiie (La), h. c"' de Meyial. 
Jaibertie (La), secl. de la c"' de iSeuvic (cad.). — 

La Jaabeilia, i45o (Uivcs, 11). 
jAiBEnTiE (La), lieu-dit, c" de .Sainl-Aqiiilin (cad.). 
Jaubeiitie (La), c"" de Saint-Jcan-irKstissac. — Maii- 

siis lie la Jauberliit, i3oo (Périg. Mon. Hist. 4i, 

n"3). 
J iLBEBTiE ( La ) , 11. c"' de Saint-Maymc-de-Péreyrol. — 

Joherlie (ti.). 
Jai BEBTiE ( La ) , li. c'" de Sorjjes. — Ihmux île la Jan- 

hrrtia, 1A08 (Lesp. Hoaim. aux assises d'Exideiiil). 
Jaiiberties (Les), b. c°°d'Allemang. — Jvubprlies (li.). 

Ane. rep. noble. 
Jaibebties (Les), tenante, c"' de Celle (Déooinbr. de 

Montardit). — La» Juiibvrtias , i636 (Acte nol.). 
Jaibeuties (Les), h. c"' de la Cio|)te (A. Jud.). 
Jai BEBTiEs (Les), h. c" de .Saint-.Maitin-de-lJibérac. 
Jii BisAiiiAs (Las), éc. c"dc Sainl-Hemy. 



Jaefre, aiic. maison noble, cité de Pori(;iieLix. — //<«- 
■ pitium de Janfri' aitum m civil. PeUat;. xhiût 

(arch. du cbap. de Saint-Front). 
Jaufrbmb, h. c"" de Boiirdeilles. 
Jaifbkme, II. c°' de Curai. — Ane. diocèse. 
Jaifbesie (La), sect.de la c" de (ilianipagne. 
Jaula (Le), terre, c" de Cbancelade (A. Jud.). 
Jaila (Le), enclos près du bourf; de tiabillou, appelé 

autrefois le jjraiid jardin de lu l'ri/re ( lerr. de 

Vandre). 
Jaeharie (La), c°' de Celle. — Im Jaitmana , i^iiçi 

(Périg. M. II. /il, 2). — Joumaria-i , l'ilîi) (Acte 

nol.). 
Jaimahie (La), doin. c"' de Cijijal (A. Jud.). 
Jaiuabie (La), c" d'issac. — La Jauiiiaiia . l'iSo 

(Lesp. 89, n° aai)). 
Jai MARIE (La), c°' de Saint-Céraud-de-Coips. — Lu 

J<i«mnria ( Périg. M. II. Ç),i38). 
Jaiuarie (La), h. c° de Sainl-Gerniain-de-Salenibie. 

— La Juuinaria, i-igS (Périg. M. H./ii, 1). 
Jai mars (Les), b. c°" de Linieuil. 
jAtMiBT, c"' de iNeuvic. 

Jaimas, b. c"' de Saint-Fronl-d'Aleinps (S. Post.). 
Jaimas (Las), h. c"' de la Douze (A. Jud.). — Juumas 

(ibid.). 
Jaume (La), II. c" de lieleyinas. — La Jiinw. 1070 

(Actenot.). 
Jaime (La)? c'" de Jaurc? — Maipiam. de las Johan- 

tiiat, iltHi (Oivcs, 1, 86). 
Jai.mb(La), b. c" de Mensignac. — May. de las Joha- 

nias, i5oi (Périg. .M. IL 4i, y). — Im Jaunie 

(cad.). 

Ane. rep. noble. 
Jacsie (La), b. c°'de Millac-Nonlron (S. Post.). 
Jacme ( La ) , c"' de la Mongie-.Vlonlaslruc. — Mayn. </. 

las Julumias ( L. Nof. p. a5 ). — Jeuuie ( B. ). 
Jaime (La), b. c°' de Sainl-Sauveiir. — La Johanie, 

160 a (Acte nol.). — La Jctinie (B.). 
Jaimes ( Les), secl. de la c" de Cliantérac (cad.). 
JiUMES (Les), h. c°°de Sainl-Laurent-des-Bàlons. — 

Les Jaunies, iGoo (Lesp. i5, Généal. de Pons). — 

LesJeonies, fj'.io (Acte nol.). — LcsJumes{li.). 
Ane. fief relev. de Saint-Maurice. 
Jaiimes (Les), lieu-dit, c" de Saint-Séverin-d'Eslissac 

(cad.). — Jevnies (Cass.). 
JiD.MES (Les), h. c°' de Sourzac. — Mayn. delasJuha- 

nia», iltbo (I)ives, I). 
Jacnoir, domaine, c°'' de Boubzac (A. Jud.). 
Jai RE, foret. — Nemus deJaure, ligo ( Dives, II, 61). 
Jaibe, b. c" de Leinbras (B.). 
Jalue, c"', c"" de Saiut-Astier. — Jaure, i3bo (P. V 

M.). 



16/1 



DÉPARTEMENT DE LA DOP.DOGNE. 



Voc. Saint-Finiiin. — Fontaine dans le bourg, 

renoniméo pour la giiérisnn des enlanls. 
Ane. rep. noble, 
.luiiy. (Petit-), h. c°'de Cerf;erac. — Ijundrivie, i 177 

( Acie noi. ). 
•l.uiiiE (Petit-), éc. c°^' de Sainl-Won-sur-Vézère. 
■lAi.ni, miss. c°° d'Ancsse. — Rivus voc. Jauri, ii.")7 

(liaill. de Talhapetit. Lesp. 82). 
..Iaiiri.vc, bois de '11 bect. c"' de Saint-Aquilin (cad.). 
Jaikias, b. c"de Gonst. 
Jaiiiie (Ija), h. c" d'Angoisse. 
.Iairie (La), h. c"de Sainl-Astier ( A. Jud.). 
.lAiinivtsBois, taillis, c"' de Sainte-Foj-de-Longa (A. 

Jud,), 
Jauroutv, cbapelle, c"° de Montponl (B.). 
Jaiivedeoie, h. c" de Sainl-Front-la-Rivière (S. Post. ). 

— Jauvidei-ie (B.). 
.hi:vENUs(LAs), b. c" de .lanro. ■ — .luiiivuims (Les), 

lO'io (Acte not.). — Juruniiis (lî.). — Voy. Ji- 

V EN I E ( La ) . 
.Iauven's, vill. c"" de Saint-Jean-ile-Cole (S. Post.). ■ — 

Cnpella Sancti Lcoiwrdi de Jniiwiic, iiga (Lesp. 

Piieuré do Saint-Jean-de-Cole). 
.Iaiviao, éc. c"' de Sainl-A<|uilin. 
.Iaïasaud, b. c"" de Sainl-Jory-de-Ohalais ( A. Jnd.). 
.|AVA^D1ME? c°° de (irignol. — -l/((f de lu Jucandima. 

1 a 1 3 ((iénéal. de Taillel'er. Lesp. ). 
.Iavardel, taiUis, c"° île Sainte-Alvère ( A. .lud.). 
•Iavela, lieu-dit, c"' de Fougueyrolles (i\. .lud.). 
JaVEKUIAC, réuni à la ClIAI'ELLE-SAlNT-UoiiEnT, c"', t"" 

de Noniron. — Jarerlhac, hemnric. diiicrx. laCi'i 

(rollation, arch. du Vatican). — Javerlac , i-iSS 

(légende d'un sceau figuré dans la Statistiipie th: 

l'Angoumois, ç)G). 
Voc. Saint-Etienne. 
Ane. rep. noble relevant ib^ la cbàlell. de Nontron 

au xiv' .siècle, avec litre de marquisat, et ayant haute 

justice sur .lavorlbac et Feuillade, 17(10 (Abu. di' 

Guy.)- 

.Iaveuzac, b. c°' de (llerniont-Exideuil (.S. Post.). — 

■ Javarzar ( B. ). 
J AVOUE, b.c"°de Montfaucon. — 162.5 (noi.du Fleix). 
Jatobdie? c"° de Grignol. — Tnwm. de la Javuiidid . 

I2i3 (Généal. de Taillel'er. Lesp.). 
Jaï, c"" de Mouti-en. — Mnijn. de Jeai/, 1^1(17 (Lesp. 

()3). 
Jav, c" de .Sainl-Léoii-sui-1'llle. — Dm-dai-ia del ,7ni/, 

i'i86(Lesp. 8'i,n°32). 
.Iaïac, c"% c"" de Salignac. — Gai/ac , nrchipresb. Sw- 

lalensis (Lesp. Pouillé du xiii° siècle). — Jaync, 

i^T)! {le^t. de R. C. de Turenne, Juste!.). — Gcac. 

l 'l'i- (lettre du duc de Penlbièvre, Lesp.). 



Voc. Saint-Julien; coll. l'évèqne. 
Ane. rep. noble relevant au xiv° siècle de la cbà- 
lell. de Larcbe, el depuis ayant liante justice dans 
Jayac et Arcbignac, 1 760 ( Alin. de (îuy.). 
Jaîac (Foiîèt de), bois de 3i bect. c'"' de Ladornac 

(cad.). 
Jaïac, (Le), b. c"" de Quinsac (B.i. 
Jayas (Les), lieu,c"° de la Douze. 
Jaïat, éc. c" de SaInt-Martial-de-ValcIte. 
Jave (La), "11. c"° de Blis-et-Bnrn. — La-layu, lôoS 

(Méni.d'Albrel). 
Jate (La), lieu , c"' do Saint-Vincent-Jalnionlior. 
Jaïre (Gros di), pièce de terre, c"" de Lenquais (cad. 

C,64i). 
Jazerbat, b. c"de Vanxains (B.). 
Jean (Grand-), b. c°° de Creysse. — Grund Jehan. 

autrement les Calianchières , iGo5 (.\cte not.). 
Jendipfe, b. c"° de Saint-Marlin-de-Gurson. 
jEOMELlîiRES ( Les ) , II. c" de Javerlliac. — Jominelièn s 
(S. Post.). 

Ane. rep. noble. 

Jersas (A i.As), cbàtaigneraie. c" de G -sac ( \. 

Jud.). 
JÉsiMTEs (Etablissemem DES ) , à Périgueux. — Il exis- 
tait sur remplacement de l'anc. botel de la préfec- 
ture, près du pont Neuf. 
Jeïva, éc. c'" de Saint-Asiier (A. Jud.). 
JiGEOLLES (Les) ou F'oricoT, taillis, c°'' de Beaiissal 

(A. Jud.). 
JoLiBERT, lieu-dit, c"" de Terrasson (cad.). 
JoEiïiE (La), dom. c"' de la Mongie. • — La Geline. 

17/11 (not. de Bergerac). 
JoLivorx (Les), b. c"" de Montmarvès (B.). 
JoniE (La), c"' de Celle. — Teitance de la Jorie (l)v- 

nunibr. de Montardit). 
JoRiE (La), (■'" de Saint-Médard-d'Kxidciiil. — Manoir 
de la Juarie, l'ig'i (arcb. de l'Einp. M. 7o3). — La 
Jorije (lettre de Henri I\ ). 
Jons, domaine, c"" de Saint-Léon-sur-Vézère (A. Jud.). 
JouANADE (La)'?c"'' de IJouviile. — Lo Pnecli de la Joa- 
luida (O.S. J.). 

Di'p. de la comni'" de la Sauvrtat. 
JoiiANAssE, b. c"' de Dôme (B.). 
JouANASSE, b. c"' de Lolnie. 

JouAKAiiDoiix (Les), b. c"' de Sales-de-Belvez (B.). 
JniiANDE (CoMRE-), licu-dit, c"" de Sainte-Ahère (cad. ). 
JoiA.vERï, bois, c"" de Ganse. — i()7() (Acte not.). 
JoiiASES, b. près de Banes, c"" de Beaumont. 
JotiANEs (Les), h. c"" de Mortemar. — Maijnam. de 
la Johanna in par. de Monestayrol , i33û (Le.sp. 
vol. 7;)). — Matis. de las Johatnas, i4oÇ). — Las 
Jhnnnias, lOOG (0. S. J.). 



DÉPARTEMENT DE LA DOlî DOGME. 



-- hmanijnas . lôOO 
' tic Sainl-l'ompon. 



JoLiMiTiE (La), lieu-dil, c'" de Saint- Avil-Scniciir 

(cad.). 
JuuAME (L»)? c°' de Grun. — Bordaria delà Jouania, 

i332 (P^rif;. M. H.'ii.n" .'i). — LaJohania, 1/175 

(Dives, I, 136). 
Jou45iis (Les), h. c" de Saiiit-Marcory, — Ecclesia Je 

Jominiex, prieuré, archipr. de Capdrot (hénéOccs 

de Piiv. de Sarlal). 
JoiAvissoii, c°* de Belvez. — Fief (Homni. à l'arrliev. 

de Bordeaux, 1608). 
JonANvB, c" de Moncsterol. 
JouA>ïsA ? c" de Monlponl. 

(cil. Mourcin). 
JouBEME (La), anc. lénem. c°' 
JorBEnTiAs(LAs^, 11. c"de Savi);nac-le-Drier(.S. l'osl. 1. 
Joi bebtie( La ) , 11. c"de Sainl-Jory-dc-Oliiilais (S. l'nsl.V 
JoiFPBEME (La), c" deClianlérac (iiiv.du Puy-.Sainl- 

Aslier ). 
JiMPHiEME (1a)? c" de J.nuii'. — La Joiijfreyma , 

I 'iç)0 (l)ivcs. II, <).ï). 
Ji>i ci.Aii ? c'" de Branlôme. — l.ieii-dil lo lliounJoii);lar, 

i'17'i. 
Une des possessions de l'aMi. de BraiilonK! (Lesp). 
JoiumiD, lieii-dil ,c°° de Sainl-Liiiir''ril-rles-Bilons( \. 

Jud.). 
.loi;nBEi.As(LA), ce. e"' de Mensi(;nac (B.). 
Joubde(La), 11. c^dc FIrlicix (S. l'osl.). 
JouBDoniÈnES, 11. c'" de la Cliapelle-Montmorcan. 
Jtii'BDosi.iiB (FonÈT DE i.A ) , lieu-<lit, c°' de Mensijjii.i' 

(Cad.). 
Jiubdoime (La), c" de Lenqiiais. — \om perdu. — 

Tcnenicnl de In Jonrdniimje haule, 1 fjo8 ( Acte not. ). 
JoiiBDorsiE (La), Ii. c"' de .Mcisi(;nar. — La Jnrda- 

nia, i.'ioM f Péri)». M. II. '1 1 , >< ). La Jnuvilimnie . 

17/17 (Acte noi.). 
Joiudoiimb (L\), c"' île Saint-Victor. — Maijn. de la 

Jordonitt , i5i8 (rli. Mourcin). — La Jnrdotmyr . 

I 5'! 4 (ihid.). 
JoiiBnoi'ME (La), Ii. f°' ili- Vieiix-Marciiil. — La Joi- 

donie (S. Post.). 
JocnGET(LE), II. c" de Mont-Caret. , 
JorBNiAC, c", c°° du Bnf;ue. — Jornhac (pouillédii 

TiiT siècle). — Caxiram de Jornaehn , i.'}70 (Lesp. 

Limeuil). — Jumliai-am . i38a (P. V. M.). 
Jni'RMAC, c°° de Coiirsar. — Muijnemenl. de Jnrnliae. 

i.îai (inv.de Linmary). 
JouRTAi'X (Les), lieu-dit, c"' de Saint-Front-la-Ri- 

viérc (cad.). 
Joi'ssELivEvniE (La), c°' de Cliantérac — i/i.5i (inv. 

du Piiy-Saint-Aslier). 
JniîssEUME (La), c"dc Cliampseviiiel. — i.i.'}! (inv. 
de Laninan ). 



JoLsso.vEiiE (La), c°° de Clianicrac. — La Jau.iso- 

nelie, 1/169 (i"^- ■!" Pnv-.Saint-Astier). 
.loiTADE (La), 11. c°°d"Exideuil (B.). 
JovELLE, 11. c" de Léjfnillac-de-t'.ercie. Ane. rep. 

noble. 
JofELLE (For.ÊT i>E), Liillis, c" (le la Toui-lîlaiicli'.^ 

(cad.). — Elle tient aux foréls Bnilades. 
JovEN, h. c" de Saiut-,leaii-de-(:ole (B.). 
JoïENAL, c°' de Saint-Ainanil, c"" de Vern. — Semiis 

Kocalum Jovenal , i.îio (M.). 
Jci)EniE(LA), 11. c°* de Bussac (S. Post.). 
JiBEBTiE (La), h. c°° de Saint-Jory-de-Chalais (B.). 
JrBETiE (La), li.c°'deCliapdeuil (A. Jud.). 
JiGAL, m'" sur la Loue, c"* de Saint-Médard-d'Kxi 

deuil. 
JiciE (La), lieinlil, c°'dc Sainti'-Miiudane (cad.). 
Ji iLiAC, c°'de Bras,s,'ic. — Julhjac . 1 M')7 (iuv. de Lan- 

niary). 
JiiLuc, h. c"" de Creys.sac. — Jalliac, iSa'i (coll. de 

Len(|. ). — y((//iiVic , 1 6.5o ( ihid. ). — Juilliac ( B. ). 
JiiLLAc, sect. de la c'" de Saint-Laurent-de-Oasleliian. 
Ji iLLE, II. c" de Sagclat. 
JiiLi.EBiE (La), II. r"" d'K(;lise-\cuvc (B.). — Lu Ja- 

glarie, \Wiç\ (Dives, M.). — La Jiii;lrrie, i()^(, 

(I)énoiulir. de Péri/j.). 
Ji'iLLEBiEs (l.F.s), II. c'" de Romain-Sairit-Paidoux. 
Jiii.i.EBiEs (Les), 11. c'" de Saint-Rortiairi-N'oniron (S. 

Post.). 
Ji MiLLic, h. c"" de Montaut, c°" d'lssi(;eac ( A. Jud. ). 
Jc>iiLi.AC-DE-Coi.E, sect. (le la c°° de la ('liapelle-Faii- 

clierj — Juinilliacuin (poiiilli'' du \iii° siècle). 

lamillar le l'élit , 178/1 (rôle des paroisses). 

Memlire de la comui'" de Piiymartin (0. .S. J. ). 
Jcmillac-i.e-Grand, ch.-l. de c'", arrond. d'> .N'oniroii. 

— Dioresis Gemiliaer-mis . 58o ( lettre de Boi ir , c'v. de 
Limoges, à Clironope II, év. de Périff.). — Gemi- 
liacus, vil' siècle (triens du Cal), inip. des médailles). 

— Jumilhacum , i3()5 (Lesp. Ch;Uell. d'Kxideuil 1 

— Smichis Matirilinn de Jmniliarn , 1 .5 1 5 ( 0. S. J. |. 
Anc. rep. nohie relevant au xiv' siècle de la clià 

lellenie d'KxidiMiil. l'riyi' depuis en maripilsat en 

ili.îf) et ay.int haute justice sur Juniillac, ijOo 

( Alm. de (uiv.). 
Ji MILLE (L\), h. c" de Veyri|piar (S. Post.). 
Ju.MAc, anc. dioc. de Périjjueux, aiij. dans le dép' de l:i 

Charente. — Jnnninr { ponillé du xiiT s°, archipr. di- 

Pillac). — Saneliis Nnzarius de htniaeii (Lesp. 3o; 

cart. de .Saint-Jean-d'Anfjély). — Jiijmhac , i3H;> 

(P. V. M.). 
JiMEs (Les), h. c™ de Prigonideii. — i7io(Nol. (!>■ 

Bergerac). 
JtiRiB(LA), m. isolée, c°' de Saint-Saiid (S. Post.). 



166 



UÉl'AliTEMElNT DE LA DOliDOdlNK. 



JiiscLES (Les), iieu-dit, c"" de Villac (ca(i.). 

Justice (La), ni. isolée, c"' de Boisse (S. Post.). 

Justice (La), lieu-dit, c"' de Cénac (cad.). 

Justice (La), iieu,c'"'de p'Ieiirac. 

Justice (La), c'"de Saiiit-Marliri-do-Fressengeas (cad. 
gâo). 

Justice (Roc de la ), roc escarpé qui dciiniue le vailun 
qui descend de Saint-Avit-Sénieur. 

Justices (Les), m'° à vent près de la ville de Beau- 
nionl, sur un monticule, à la bifurcation de quatre 
clieniius menant aux villages voisins. — On y a 
lait la découverte d'un trésor composé de plus de 
700 monnaies gauloises au type cruciforme, dit de 
Vieille-Toulouse. 

Justices (Les), éc. c"" de Beauregard-Bassac ( B.). 

Justices (Les), lieu-dit, c"" de Cladech (cad.). 

Justices (Les), c" de Couse. — F«c<m( «/)//. îles Jus- 
lices, au lieu de Bellevue, par. de Saiut-l'Vonl, 
1 7/10 (arcli. de la Gironde. Beconnaissaiice {;éiiérale 
lie Couse). 



Justices (Les), li. c"° de la Force (A. Jud.). 
Justices (Les), lieu-dil ,c°' d'Issigcac (cad.). 
Justices (Les), met. r" de la Linde. 
Justices (Les), éc. c"" de Molières. — A las Justissas, 

i46o (arch. de la Gir. Belvez). 
Justices (Les), anc. ténement, c°" de .Mont-Caret. — 

16Ô8 (Reconn. de Montravel). 
Justices (Les), c"° de Montravel. — Pnch de las Jiis- 

ticias, i46i (arch. de la Gir. reg: de Belvez). 
Justices (Les), c"' de Parcoul (cad.). 
Justices (Les), h. c" de Saint-Germain-et-Mons. — 

Terra quo es de la laygua a las Justicias , 1 /i 6 6 ( a rcli . 

de Bergerac, l.ible des liasses. In Caritat). 
Jistices (Lus), lieu-dit, c" de Saint-lîomain-TliiMers. 

— Las Juslissas ( A. Jud.). 
JuvÉNiE (La), h. c°' d'Abjat-Nontron (S. Post.). 
JuvÉME (La), éc. c"" de Crcjssensac (B.). 
JuvÉNiE (La), h. c""' de Douville. — La Jouveme, 

1666 (Acte noi.). 
JrvEML. habit, c"' de Pevzac (S. l'osl. ). 



Labadiat, 11. r" de Javeribac. 

Laiiadie, éc. c"' de Tbonac (Cass. ). 

IjAbat, éc. c'" de Li'guillac-de-Laudie. 

Lahat, bois, c°* de i\Iontiguat-sur-Vézère (Cass.). — 

Autrenieiit /'orcV de Coli/. 
Labat, b. c'"' de Bazac-sur-rille. 
Labatut, b. c"' d'Audrix. — Anc. rcp. noble ayant 

haute justice dansSaint-Chaïuassy et Audrix, 1760. 
Labatut, c°'' de Beleymas. — Buines portant a; nom 

près de (îainmarey, divisiones tcrrar. de Lubatal et 

de Montréal, 1/179 (Dives, Bail de la Balbie, coll. 

de LeiK). ). 
Labatut, c"' de Cadouin, près Begagnar? — Labatut. 

1 iy9 (cari, de Cadouin, cli. d'Aliéner)? 
Maùson conventuelle dep. de l'abbaye. 
Labatut, b. c°° de Glottes. 
Labatut, h. c"" de Cubjat (A. Jud.). 
Labatut, met. c"" d'Église-Nouve. — Hospitium de 

Labatut, itxili (Lesp. Homni. à l'év. dePérig. ). 
Labatut, c"" de .\fensignac. — M. de Labatut. ihdo 

(M.). 
Labatut, c°° de Minzac (A. Jud.). 
Labatut, c'"' de Monlferrand (S. l'ost.). 
Labatut, b. c°' de Neuvic. — Mans, de Labatut, 

i336(Périg. M. H. ii, /i.) 
Labatut : plusieurs lieux portaienl ce nom dans la c"° 

et ville de Périgueux. — Nemus vue. de Labatut de 



Salis, ia86 (arcli. de Périg.). — (Istal de Laba- 
tut, i368 (L. iNoir de Périg. .'i(j). — Clau.siui de 
Labatut, près Sainte -Eulalie, lioO (Périg. M. H. 
lu, 1). — Moleiid.de Labatut, i/i55 (Bec.de titres). 
Ses conbontalioiis sont: Mansus Minorissarum soro- 
rum et eyguale (|ui labitur versus rivuni de Limeys. 

Labatut, b. c"" de Saiule-Koy-de-Longa. 

Labatut, éc. c"" de Sainl-Laurcnt-des-Bàlons. 

Labatut, c" de Saint-Vinceiit-sur-l'llle (A. Jud.). 

Labatut, c"' de Saint-Vivien (A. Jud.). 

Labatut, b. c"" de Sargeac. - — 17/1/1 (lerr. de ^allll- 
Pompoii ). 

Labatut. c'" de Vern. — Ite/iayr. de Labatut. liiio 
(ch. Mourcin^. 

Labatut, bois, c"° de \ iltamlilanl. — ili3i! (i\ot. de 
Villamblard). 

Labatut (Haut et Bas), b. c'" de Kleurac. 

Labescot, c"* de Saiiite-Alvère. — Cliisellum de Lubes- 
eot, 1/160 (Liv.N.). 

Labbo, h. c"" de la Boque-Gajac. — Anc. lep. noblr 
en ruines sur un tertre ipii domine la Doidoj;ue. 

Labisode, lieu, c"" de Sagelat. 

Lac (Le), b. c"'' de Champagne, c"" de Verti'illac. 

Lac (Le), lieu, c"" de Genestet. 

Lac (Le), lieu près de Sainle-Eiilalie-d'Ans. 

Lac (Le Bost-du-), b. c" de Beauronne-de-Cliance- 
lade. 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



167 



Lk; (Le TcQCEi-Di'-), h. c°* de Sainte-Innocence. 

Lac (Hiec-du-), 11. près de Font-Roque. 

LiCASAB, dom. c°* d'Ejfmel (A. Jud.). 

Lacand, 11. c°* des Graidges (B.). 

Laçasse (La), lieu-<lit, c"* de Besse (cad.). 

Lacassoii (Al), lieu-dit, c°' de Capdrot (A. Jud.). 

Lacau, 11. c"d'Anlone(B.). 

Lacau , lieu-dit, c"' de Beaurone. — Lacaufi (cad. ). 

Lacal', h. c°° de {lornilic. 

Lacau, ce. c" de Monlren. 

Lacau, lieu-dit, c'" de Saint-Martin-de-Fressengeas 

(cad.). 
Lacau (.Mbt.mb-), h. c'* de Coulouoieix. 
Lac-Baize, dora, r" de Coulounicix (A. Jud.). 
Lac-Cuaddel, 11. c°° de Liineyrac. 
LAc-DE-BAnniÈnE, lieu-dit, c°' de Saint-Cyprien (A. 

Jud.). 
Lac-ue-la-Rite, bruyère, c" de r.antillac ( A. Juil.|. 
i.AC iiE Lebruc , un des élangs des landes de Lagudal. 
Lac-de-Neciu-ac, h. c" de Bars. 
Lac-be-Rev, lieu, c°° de Monlclar. 
Lac-db-Sales, 11, c°°de Vie. 
Lac des MinACLES, petit étang, c"'de Mortemar. 
Lac-de-Tiiève, lieu-dit, c"" de Douulle (A. Jud.). 
Lac-du-Figuier, taillis de chênes, (""île Valeuil (A. 

Jud.). 
Lac-du-Jlce, taillis, c°' de Saiiit-Julien-de-Creiupsu 

(A. Jud.). 
Lac-Feiuer, h. c"* de Blis-et-Born. 
Lac-Febieb, 11. c" de Fanlac. 
LAc-GevonE (Le), forêt, c"' deTlienon, aliénant à la 

foret Barrade (Gass.). 
LACUATEniE-DE-ltEAicjiAUD, 11. c"' do Sointe-Croix-de- 

Mareuil (A. Jud.). 
Lachau.x, terre, c" de Cubjac ( \. Jud.). 
I.AciiAi X, taillis, (•"' de Montagnac-d'Auberoche (A. J.). 
Lvr.iiÈiiE, éc. c"' de Gliavagnac (A. Jud.). 
Imciieiiie, m'°, c°* de la Douze (A. Jud ). 
LacuigE!,? c"° de Festalcns. — Mayn. de Ladiiffrl . 

l'iaC (arch. de la Gir. Reconn.). 
Lac-Majoi (Le Grand-), bois de cbàtaignici'S, c"' de 

Boulazar (A. Juil. ). 
Lac-.VIarcelle, bois, r" de Soiiil-Antoine-d'Aube- 

roclie. 
Lac-Maria, (•"" de Gubjat. — Borilana voc. /.«<■ Mann. 

i!i83 (Lesp. 8j). 
Lac-Nègbb, 11. c"' ilu Cbange. — !\'emus inc. del Lar 

A>B-re, iA3.3 (Périg. M. H. 41,7). 
Làc-NàcRE , c"' de Cubjac. — Ajjanum do Imc IVèffre . 

laa'i (Périg. M. IJ. 4i, t). 
Lac-Nègre, b. c"' de Millac-d'Auberoclie (A. Jud. ) 
L»c-NoiR I Al ), taillis, c" de Salon (A. Jud. 1. 



Lacome (La), taillis, c"' de Manzac (A. Jud.). 

Lacoste, h. — Voy. Coste (La). 

Lacouaille, taillis, c"° de Sainle-Croix-Beauniont (A. 

Jud.). 
Lacouh, c"' de Blis et-Born. — Maijnam. de lu Cura. 

1 .5o8 (cb. Moiircin). 
Lacoir, h. c'" de Sailande (B.). 
Lacouyat (Le), lieu, c" de Montagnac-d'Auberoche. 
Lacquei (Bois be), taillis, c"° di? (;apdrot( A. Jud.). 
Lac-Rouv, lieu , c°° de Sainl-Pompon. 
Lac-Sauzet, lieu è Beaurone. — Laciu Sauzel . ia^>2 

(cart. de Cbancelade). 
Lac-Toxdc (Le), c" d'Urval (cad.). 
Lacirade? (■"' de Périgueux. — En Lacurado , prupe 

l'ill. de Pelroj;. t 485 ( Lesp. 84 , n° 36 ). 
Lac-\ lEL, h. c"' de Sengeyrac. 
Labaiiiia, c"d"Eyliar. — lâo.'i (Mém. d'Albret). 
Ladaige, bois, c"" de Giiin. 
Ladecil, b. r" de la Douze (A. Jud. ). 
I.ADEviGsiE, 11. c°° de Poinporl. — Autrement ;Voii- 

vitlc (Vente, 1 (J.'iC). 
Ane. rep. nobl*. 
Ladeugnf., b. c"° de Villaniblard. — La Davignie. 

i66(> (Acte not.). 
Laueïssie, c°' de \ illamblard. — i()33 (Acte not.). 
Ladignac, h. c" de Proissans (cad.). 
Ladoisie, h. c'" de Saint-Geniès (S. Posl.). 
Ladomaise, c" de Pluviers. — Ane. Cefdép.do Pii-gul 
l.inoRNAi;, c"', c"" de Tcrrasson. — Villa Lndoriiiai- 

DeUatbuj;a, \i' siècle (cari, du Vigeois). — Codai- 

nac (pouillé du xiii* siècle). — Im Dournuc, xvn' s' 

(Dict. géog. du Pêrigord). — Ladvuritac (B.). 
\oc. Notre-Dame. 
Prévoté dép. de Tabb. deTerrasson, i.").'j.'j (pane. 

de l'év.). — Comiii"", xn' siècle (Itin. <le Clé- 
ment V). 
Ladosse, c", c°° de Bi'aussat. — La Uuusse , xvi' siècle 

(arcb. de Pau). 

Patron : saint Jean-Baptiste; coll. l'évèque. 
Ane. rep. noble. 
Ladoi , b. — Voy. Doi X (La). 
LtOREs((;iMF.TiÉBE-BES-), Heu-dit, c" de Saint-Picrre- 

de-Cole (cad.). 
Ladres (La Fo?i-DES-), lieu-dit, c"de Villeloureix(cad.). 
Ladres (Les), lieiMlit, c"° de Couloiinieix (cad.). 
Ladreïrie, h. c"'de Pézul. - Maïusu» de lu Ladranu , 

1 '170 (arcb. de la Gir. Belvez). 
Ladreïrie, b. c"° de Saint-Pierre-<le-(;ole(S. Posl.). 
Ladbieu, éc. c" de Saint-.\mand-de-(;olv. 
Lafixoii, c"" do' la Linde. — LaluUnde, i7o<; (Les|i. 

91, arp. de Saiiile-Coloinl)e). 
Ane. rep. noble. 



168 



DEI'AIIÏEME.NT DE LA DORDOGNE. 



Lafikou, h. c"de Mauzens-Mircuiont (S. Posl.). 
LiGAzoc ? c"" de Bergerac. — - Riviis vncatiis Lai;azo, 

1822 (privil. (le- Bergerac). 
Lageaud, 11. c"" de Coulures (B.). 
LAGEAnD(iMoi LIN de), ppès de la ville de Mareuil (B.). 
Lageas (Las), éc. c"° de Mensignac. 
Lagelie, vill. c'" de la Douze (A.Jud.). 
Lagerie (La), h. c™ de Cercle (cad.). 
Lacerie (La), lieu, c°' de Ligueux. 
Lacianarde? c°° de Saint -Médard- de -Mussidan. — 

B. de Lajfimtarda , i3o8 ( Périg. M. H. lii, 1). 
Lagoinat (Pré de), lieu, c" de Bossel(A. Jud.). 
Lagoïrie (La), h. c" de Savignar-les-Eglises (B.). 
Lacbafel, lieu-dit, c°' de Moideydier (cad.). 
Laghafel, h. c"" de Sainte-Radegonde (S; Post.). 
Lagdasso, c°' de Naussanes. — Bivus de Laguasso, 

liOo (0. S.J.). 
Lagldal, landes entrecoupées d'élangs qui s'étendeut 

sur le territoire des communes de iMaurens, Saint- 

.lulien, Moutagnac, Belcymas et Sainl-Jean-d'Ey- 

raud. — Lngudnu, lyii (^ol. de Bergerac). 
Lagidai. ? c'" (le Fontaine. — Aipidellu. iiôd (cari. 

de Fontevrault. Lesp. 3o). 
Lagiual ? ville de Piiiigueux. — Lochs vue. la (Jiidnlr 

de 1(1 Ville, i5l8 (0. S. J.). 
Lagiiliou, terre, c"' de laLinde (A. Jud.). 
Lagi LKii- ? c"° de Trélissac. — Lajriiilhoii de Piiy Abric , 

1/186 (inv. de Lanmary). 
LiGiiLioi', b. c°' de Vallerenil (S. Post.). 
Lagut, lieu-dit, c"" des Lèches. — Ane. rep. noble. 
Lagut, b. c'" de Sainl-Front-de-Pradoux (8. Post.). 
Lacut, h. c"" de Saint-Micbel-de-Double (S. Post.). 
Laigdillou, sect. de la c"" de Bessc (cad.). — La- 

jniilhou (B.). 
Lailoulie, b.c." de Mauzens. — Maison de Lailliulie , 

1/180 (Lesp. 87, Linieuil). 
Lajat, 11. c" de Valojoux. 
IjALiTiÈRE, lien-dit, c'" de Proissans(cad.). 
LAi.ATiiiRE, b. c" de Sainte-Aulaye. 
Lalbaccie? c'" de Celle. — Bm-darin de Lidhaiidia , 

iSao (cil. Mourcin). 
Lalbiirague, dom. c"° de Cénac (A. Jud.). 
IjAlcuivie, 11. c°' de Saint-Paul-de-Serre. — Mayiiani. 

de las Sivia , 1 4 85 ( Dives , H , 1 58 ). 
Lalot, b. c"° de Joiirniac. — Lalo, 1/160 (L. Nof. 

101). 
Lalot, b. c"° de Saint-Gerniain-des-Prés. — Laln (A. 

Jud.). 
LambaijDIE, c"' de \'erteillac. — Maijnam. ror. Laiii- 

ioM(/ia, in paroch. de Feliech, liôg (0. S. J.). 
Lambehtie, 11. c"" d'Angoisse. 
Lajibektie, b. c" (lu Bugue. 



Lambebtie, b. c" de Mialel. — Ane. rep. noble. 
Lambehtie, sect. de la c" de Vern (cad.). — Mimsiis 

de Leiiibcrlia, i'4()8 (cb. Mourcin. Vente de la 

Besse). 
Lambertie (La), b. c"" de Mensignac. — Feiiiiiis i-oe. 

de la Lamhartia , i3i9 (Lesp. ati, Honim.). 
Lamibax, 11. c"" de Jaure. — Lamiratid, iCôo (Acte 

not. ). 
Lamox, h. c" de Bouteilles'. 
Lamobe, lieu-dit, c°° de Lenquais. 
LAiioeRE, taillis, c"d'Agiinac (A. Jud.). 
Lamï, b. c"' d'Atur. — 1701 (Acte not.). 
Lascelie? c°' de Tocane. — B. de lu Lancelia, 18 '12 

( cb. Mourcin). 
Laxceplei,\e, b. c"' du Coux. — Mansiis de Lansaplena . 

i403 (arcb. de la Gir. Bigaroque). 
Laxcinada, lieu-dit, c'" de Mensignac— Lancmade 

(cad.). 
LiNcnADE, c" de la Cbapelle-Gonaguet ( B.). — Buse 

Dancinada , 1222 (cart. de Cbancclade). 

La l'orèt de Lancinade, d'abord partagée entie 

l'abb. (le Cbancelade et la commanderie d'.\ndri- 

vaux, appartenait tout entière à l'abbave en i77'i 

((-). S.J.). 
Lamiais (Le), 11. c"' de Saint-Pierre-d'Eyraud. — l'u- 

ditim de la Landa, 1/191 (L. ). 
LâXDE(LA), c°'' d'Aies. — Boria de la Ijunda , i/i5(i. 

(arcb. de la Gir. Belvez). 
Laxde(La), habit, c"' d'Anesse (B.). 
Laxde (La), sect. de la c"'de Bussillae(iad. ). 
Lande (La), b. c" de Bourg-du-Bost (B. j. 
Lande (La), h. c'" de Bouteilles. 
LA^DE (La), c" de Brassac? — Lo priai- de la Landa. 

12.. (terr. del'O. S. J.). 
Lande (La), lieu-dit, c" du Bugue. - 

Landa (cari, du Bugue, xiiT siècle). 
LANDE(LA),b. c°'de Bussac (B.). 
Lasde (La), h. c'" de la Cani'da. — i\la 

Landa, 1691 (0. S. J. Condal). 
Lande (La), anc. nom de la c" de la Cbapelle-au- 

Bareil. — Albarelli sea la l^inda, lAoti (Lesp. 87). 

— Les Landes (B.). 
Lande (La)? éc. c" de la Cbapelle-Gonaguet. — Lncus 

de Laiidia (cart. de Cbancelade). — Les Landes (A. 

Jud.). 
Lande (La), b. c"" de la F'oice, lOoi (Acte not.). 
Lande (La), c" de Grand-Caslang. — Ten. de la Lande 

et Fiai;ettl , i(Jy2 (Bec). 
Lande (La), étendue d'environ G, 000 lied, incultes 

(buis b; canton de Mareuil et jusqu'à Saint-Crépiii 

( Ann. d'agric. de la Dord.). 
Lande (La), dom. c"" de Marsac. — iG/iG (Acte noi.). 



Cazal de la 



de If 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



169 



Ljnde (La), h. c" de Menesplel. 

LA^DE(LA), forêt, c°° de Montponl. — La furet de ta 

Landa (Lesp. to). 
La>de (La). licii-dll,c°*deMorlemar, 1666 (0. S. J.). 

— het Lando (A. Jud.). 
Lande (La), lieu-dit, c" de Sainl-Léon-siir-1'Ille. — 

LaLando, 1/171 (Dives, I). 
Laude (La)? lie», c°* deSaint-Marlin-des-Combes. — 

Matjnam. de la Landa, 1/173 (oh. Mourcin). 
Lasde (La), sert, de la c" de Sainl-Micliel l'Écluse 

(cad.). 
Laxde(Le C11EF-BE-), 11. c"de Vaiiiiac. 
LA>DE-UE-SinGiET (La), h. c"' de Gaiilegeac. 
La\degai>ie? — Ihjrdaria de Landgaria (cart.deChan- 

celadc). 
LA.NDEGEvnie, c°* de Mortcmar. — .¥nii». de Lande- 

Ifpyria, l'iog (0. S. J.). 
l.A:»BEMAiiiE, II. c°' de Nanteuil-Tliiviers. 
LA>nEnoisE, m. isolée, c"' de Sainl-Julien-Evmel (S. 

Posl.). 
Lasdes (Les), dom. c" d'Afjonac. 
Landes (Les), c" de Bassillac. — Maynam. délai Lan- 

das, i.'kio (cil. Motircin). 
Landes (Les), liois de 60 hectares, c°' de Beauioiie 

(cad.). 
Landes (Les), h. r" de Celle. — Ln» Landa3, i()'i3 

(Acte not.). 
Landes (Les), lieu-dil, c" de C.liassajjne (cad. ). 
Landes (Les), h. c°" de Cumonl (I!.). 
Landes (Les), h. el m'°, c" de Gri/;nol. — Maijnain. 

de in (hgelia xive las Landns ( Divcs, I, 7'j ). 
Landes (Les) ou Fond-de-Bio, taillis. c°" des Lèches 

(A. Jud.). 
Landes (Les), dom. c"* de la Linde. — Le Peuch de la 

Linde {C'° de Larmandie, 1" cah. 7a). — Maison 

noble des Landes, 17/18 (Not. de Bergerac). 
Landes (Les), c" de la Mongie-Monlastruc. — Loco 

dicto en las Landas (L. Nof. p. /12). 
' Landes (Les), (5c.c"de Montfaucon (B.). 
Landes (Les), c°' de Xeuvic. — Tenementitm de las 

Laudas, i3/i'i (Dives, I, 70). 
Landes ( Les), lieu-<lit, c" do Proissans (cad.). 
Landes (Les), bois de 60 hectares, c" de Sainl-Aqui- 

lin (cad.). 
Lakdes (Les), lieu-dil, c" de Saint-Élicnnc-de-Dou- 

ble(cail.). 
Landes (Les), h. c"' de Saint-Jcan-d'Estissac. 
Landes (Les), éc. c" de Sainl-Mayme-de-Péreyrol 

(B-)- 
Landes (Les), lieu-dil, c°' de Sainl-Pardoiix-la-Ui- 

ïière (cad.). 
Landes(Les), lieu-dit, c" de Saint-Saud (cad.). 

Dordogne. 



Landes (Les), h. c°' de Salon. 

Landes (Les), c"° de Sendrieux. — ft>99 (Acte not.). 
Ténem. dépend, du château de la Mothe-Sainl- 

Maiirice. 
Landes (Les), lieu-dit, c" de Sonrzac (cad.). 
Landes (Les), lieu-dit, c" de Tursac (cad.). 
Landes (Les), c°° de Vie. — ViU. des Landes ou Foii- 

lissarl, 1692 (Acte not.). 
Landes (Les), lieu, c" de Villamhlard. 
Landes-de-Sai\t-Hilaihe (Les), h. c"' de Juinillac(S. 

Posl.). 
Landes-Goiddonaises (Les), lieu-dit, c"'dc' Veyrignac. 
Landei, anc. dioc. de Périgiieux, auj. du dép' de la 

Charente, dans Saint-Chrisloi)he-d('-la-Tudc. — 

Dumus leprusurum de Landei , 1 3 1 9 ( Généal. de Tal- 

leyrand). 
Landie (La), c°' de Thenon (A. Jud.). 
Landioi , c°' de Gicles. — .Vue. rep. noble. 
LiNDOAnDiE ( La ) ? c°* de Villambl.ud ? — La Landour- 

dia, i3o/i (Lesp. 5i). 
Laydoigne, h. c"' de Cone-de-la-Barde. 
Landoix (Les), lieu-dit, c°° de Marqu.iy (cad.). 
I.ANDOïNiE (La), c°' de Monesterol. — Maynain. de lu 

Lnudinjnia , 1335 (Lesp. 79). 
Landrale, éc. c" de Beaumont (S. Posl.). 
Landiié, éc. c"'de Sarlat ( A. Ju<l. ). 
Laniide (Le), 11. 0°' de Siuieyrols. 
Landiienadie? c"' de Monlravel. - /l Landienanu. 

i3'io (lièvede Monlravel). 
I.ANDiiEtiiE, h. c" de la Douze (A. Jiid. ). 
Landheiiie, h. c"° de Péziil. — Landieijrie' (U.). — 

hidreijrie, 1700 (.\ctenot.). 
LA!<DniVAniE? c°* de Bonnoville. — A Landraanu, 

1 3/10 (liève de Monlravel). 
Landrivie, met. c°' d'Anlone (Acte not.). 
Landiuvie, lieu-dil, c"" de Bcaurone (cad. ). 
Landrivie, h. c"' de Boulouneix. 
Landiuvie, h. c™ de Brantôme (S. Posl.). 
Landiuvie, lieu-dit, c"' du Bugue. — Eyrale vue. de 

Landrivia, in par. Sancli-Marcelli , reiro htiapilale. 

1/160 (L. Nof.). 
Landiuvie, h. c"' de (foulures. 
Landrivie. c" de la Cropic. Mans, de Landrirta , 

1/109(0. .S.J.). 
Landrivie, taillis, c°" d'Issac (A. Jud.). 
Landrivie, lieu-dil, c"" d.; Liorac. — lOc! (Acte 

not.). 
Landiiitie, h. et m'°, c'" do la Mongie-Montaslruc. 

— 1780 (Acte not.). 
Landrivie, lieu,c"*de Mortemar. 
i^A>DBiviE, h. c"' de Peyzac. 
Lamiiiivik, h. c"' de Proissans. 



170 



DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE. 



Landbivie, éc. c°' deQueyssac. 

Landbiïie, anc. rep. noble, c"" de Reillac. — i46o 

(Lesp.). 
Landrivie, terre, c" de Sainte-Foy-de-Longa (A. Jiid.). 
Landbivie, h. c"' de Saint-Jeaii-d'Ataux. 
Landiiivie, éc. c"" de Sarlande (B.). 
LANDnn lE , porte de ville et faubourg à Sarlat. — Varia 

de Lantlrnya, i3()7 (Reg. de l'Hôtel de ville de 

Sarlat). 
Lasdriïie, h. c°' de Sengeyrac (A. Jud. ). 
L4NDRo.\ïE, lieu-dit, c°' de Sengeyrac. — i635 (.Acie 

nol.). 
Landry, lieu-dit, c°' de Badefol-la-Linde (cad.). 
Landrï, éc. c"" de Boulazac. — Landricum . i'i8o 

(arch. de l'Hôtel de ville de Périgueux). 
La\drv, m'°, c"' do Chanlérac (A. Jud,). 
LnDi;ssE(LA), h. anc. diocèse, arcbipr. deBouiiiagues, 

auj. du dép" de Lot-et-Garonne. — Monn ImUih, 

alias de ta Landiisse (coll. par Clément VI ). 
Landuzière (La), c°'' de Faux. — Fief de Lenqnais. 

1771 (arpent, do Faux). 
Lanerie, dom. c°' de Montpont (A. Jud.). 
Langein, anc. porte et rnc à Eyniel. 
Lasglade, h. c"" d'Anesse (B.). 
LANGLADE,anc. fief, c°' de la Chapellf-aii-HaiciL 
Langlade, .secl. de la c"° de Proissans (cad. V — \nr. 

rep. noble. 
Lasglade, b. <:'" de Sainl-Amand-dc-Bclvcz (A. Jud. i. 
Langladerie-i.a-Jolssade, 11. c"° de Saint-Amand-do- 

Belvez(A. Jiid.). 
Langue, b". c™ du Coux. — Mmixiin dr Lenj^lps' 1 '1(1.3 

(arrli. de la Gir. Bigaioque). 
Langée, b. c°° do Tayac. 
Lançon, b. c'"' de Garlnx. - iîniiua de Lviijçaii . ih'i~j 

(arcb. de l'abiel). 
Lanmarï, c" d'Antone. — Lnnuari, i3i)7 (arcb. <le 

Terrasson). — Domus de Lacu Marino . l'iOlî 

(Lesp.). — Lac Mary, i5o3 (Alb.). 

Anc. rep. noble, avec justice dans les par. di> 

Sorges et d'Antone, 17O0 (Abn. do Guy.). 
Lanharï, forêt (B.). 
Lakqcais, c°'. — Voy. Lenquais. 
Lanssade, b. c"' de Prigonrien. 
Lanusse, b. c"" d'Eymet. 
XANZAC?anc. forge, c°°deTocano. — Fnnria deLaniar, 

1 222 (cart. do Cbancelade). 
LA^zlN, éc. c" de ilanzac (Dives). 
Lapi'cze, b. c"" de Douville. 
Laouen, h. c"" de Sengeyrac (R.). 
Laijuet (Au), bois, c™ de Capdrot. — i7()i (Belvez, 

arcb. delà Dordogno). 
Laquet (La CRnix-Dc-), b. c'"' de Cadouiii (A. Jud.). 



de Beaumont. — Laquay (S. 



Laqcet (Le), 1: 

Post.). 

Laqcet (Le), lieu-dit, c"' de la Douze (A. Jud.). 
Laqcet (Le), lieu-dit, c°° de Douzillac (cad.). 
Laqiet(Le), lieu-dit, c°° de Sainle-Alvère. — Laqiiys, 

(cad.). 
Laqcial (Le), lieu dans la forêt de Montclar. 
Laqcoï, lieu-dit, c°* de Saint-Martin-des-Combes (A. 

Jud.). 
Larboigne, taillis à la Pouleille, c°° de Sainl-Foiix 

(cad.). 
Larbodoke, b. c°° de Saint-Pierre-d'Eyraud. — Mayii. 

de Narbonia? iliÇfi (Coll. de Lonq.). — Lnrhour- 

mje, i6âo(0. S.i.). 
Larcellïre? c"' de Saint-Martin-des-Combes. — Tr- 

nem. de Larcellyra, 1817 (Périg. M. H. 1). 
Larchambaidie? c" do Trélissac. — Mansus de Lur- 

chamhaudia, i332 (cb. Mourcin). 
Larciib, c"° du dop' de la Corrèze, arrond. de Brives. 

— Castrum de Arcliia, laSi (lest, do R. de Tu- 
renne). — Larche, i36o (Lesp. Cbàtell. du Périg. ). 

— L'Arrhe, 1760 (Abn. de Guy.). 

La cbàtell. de cette petite ville du Liniou,sin ros- 

.sorlissait de la sénéciiaussée du Périgord, et plus 

tard ih la sonécbaussôe et dn présidial de Sarlal; 

les paroisses qui en déjiendaiont élaionl en Périgord : 

Cbavagnac, la Feuillade, (irèzes, Ladornac, Na- 

daillac, Pazayac. — Larcbe étail un membre de la 

vicomte de Turenne. 
Larguer, h. c" de Saint-Sernin-do-l'Erm ( B.). 
Larcuère, lieu etm'°, c°° de Sigoulès. 
Labciierie, c°' de Beleymas. — Lareharia, i.'iiS'i 

(Homm.). — Larcheyrie , i6.^o (Acte uot.). 
Anc. rop. noble, relcv. de la cbàtell. de Vern. 
Larciierie, c°° de Bourrou. — Maynain. de l,areharui, 

167/1 (Dives, G. E.). 
ItiRCiiERiE, b. c"' de la Douze. — Lareharia, ii5i 

(Généal. de Raslignac). — Larehieyra (ihid.). 
Larchet, b. c" de Coutures. 
Larcheïron ,»h. c"' do Fontenilles ( B.). 
Lard (Bois de), taillis, c" de Mout-Caret (A. Jud.|